undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Johan Rivalland > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Johan Rivalland
Classement des meilleurs critiques: 96
Votes utiles : 8894

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Johan Rivalland (LEVALLOIS-PERRET France)
(TOP 100 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
La Dictature de la transparence
La Dictature de la transparence
par Mazarine PINGEOT
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Intéressant, mais une approche un peu trop intellectuelle à mon goût, pour un thème très d'actualité et aux enjeux forts, 9 juillet 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Dictature de la transparence (Broché)
A travers ce court essai, Mazarine Pingeot, qui tire parti de sa propre expérience en la matière, sans toutefois se placer au centre du sujet, mais ne cherchant pas à l'éluder, aborde la question plus contemporaine que jamais de la transparence au sein de notre société.
Véritable mise en cause de l'idée de « transparence », cet essai est l'occasion pour elle de s'interroger sur « l'injonction de transparence » qui semble être émise de la part de tous ceux qui érigent cette requête en gage de progrès démocratique face à l'opacité des dictatures. Là où, par ses excès, elle y voit au contraire une attaque contre la démocratie.

Le problème central est ici la dérive moralisatrice à laquelle une idée qui pouvait apparaître saine a mené, là où la loi existe et pouvait ou devrait suffire, sans que la morale soit en définitive utilisée comme une arme, menant de manière insidieuse à une forme de dictature dont elle s'attache à montrer les ressorts.

La question posée est celle de la protection de l'intimité et de ses libertés au sein d'une société dans laquelle il devient de plus en plus difficile d'établir les limites entre sphère publique et sphère privée, la première ayant tendance à grignoter de plus en plus la seconde.
Dans cette frontière de plus en plus ténue entre l'être et le paraître, s'enclenche le règne de l'émotion, au détriment de la raison et de la pensée.
C'est ainsi que l'information laisse place à la rumeur, et au scandale.

Et tout le monde participe, à sa manière, à cet état de fait. En effet, si Mazarine Pingeot critique les travers de la téléréalité et, de manière plus générale, de la société du spectacle, ce sont aussi les mises en scènes de soi sur les réseaux sociaux, la diffusion de plus en plus répandue d'images intimes, jusqu'à l'obscène, qui amènent à s'interroger sur l'espèce d'hystérie collective dans laquelle nous semblons de plus en plus être plongés.
Avec la crainte que les écrans ne deviennent plus réels que la réalité elle-même dans l'esprit de beaucoup de gens, notamment les plus jeunes, qui pratiquent la « fausse transparence » par les mises en scène qu'ils font d'eux-mêmes.

Au-delà des dangers représentés par les réseaux sociaux et l'étalage d'impudeur de la société du spectacle, Mazarine Pingeot aborde aussi la question de l'obsession de la transparence en politique, instrumentalisée en réalité par la communication et les médias.
De même qu'elle montre les dangers du conspirationnisme, vice de la démocratie qui a fait de plus en plus d'émules avec l'avènement de l'internet.

Mais avant de devenir une sorte d'idéal vertueux, la transparence a déjà revêtu dans le passé les habits de l'idéologie, menant à « l'Inquisition en Espagne au XVème siècle, 1793 et la Terreur, mais aussi d'une certaine manière [aux] lois raciales et antijuives du IIIème Reich (') ».

Or, il existe des tas de bonnes raisons de ne pas tout dire : « (') cacher pour ne pas blesser, omettre parce que ce n'est pas le moment, dissimuler car ça n'appartient qu'à l'intimité, garder pour soi par pudeur' la liste est longue ».

Mazarine Pingeot aborde aussi le débat qui confronte, depuis les attentats terroristes de 2001 et le Patriot Act aux Etats-Unis, l'arbitrage entre sécurité et liberté, avec tout ce que cela implique.

Si Mazarine Pingeot n'en néglige pas pour autant les côtés positifs de la transparence, via en particulier l'accès libre à la connaissance, à l'image de Wikipédia, qu'elle qualifie « d'idéal des Lumières réalisé », elle s'interroge ensuite sur la force de l'image et l'invasion de celles-ci dans les médias.
Sont-elles toujours un gage de transparence ou ne frisent-elles pas parfois, là aussi, l'obscène ? Le voyeurisme ne tend-il pas parfois à primer la connaissance ? La recherche du sensationnel a ainsi trop souvent tendance à remplacer les mots par l'image et substituer des représentations à la réalité (par exemple la terrible photo du cadavre du petit Aylan échoué sur une plage), empêchant la compréhension globale d'un phénomène. « Une image se consomme, mais ne se lit plus », regrette Mazarine Pingeot.
Quand la presse ne dépasse pas carrément les bornes, comme dans le cas Dominique Baudis (elle cite aussi celui de Laurent Fabius). Or, elle déplore le manque de synchronicité entre la temporalité des journaux, celle de la justice et celle de la vraie vie.

Et que dire de l'infotainment, ce concept télévisuel d'émissions mélangeant information et divertissement ? L'information y devient spectacle ou divertissement à part entière.. De même que l'internet évolue de plus en plus vers un format où images et vidéos remplacent le texte.
Ces simples « fragments du réel », diffusés par millions jusqu'à saturation et souvent sans véritable distinction, montrent sans contextualiser, empêchant en réalité de penser, là même où elle se voudrait transparence.

Le dernier chapitre, qui a pour sujet l'autofiction, l'art contemporain et le cinéma, n'est pas inintéressant en soi. Il vise, entre autres, à montrer « que l'art est paradoxalement seul à même de dénoncer la dangerosité des images ». Cependant, à l'image du livre, qui m'a laissé sur ma faim, l'approche privilégiée m'a semblé un peu trop « intellectuelle » ou abstraite, du moins à mon goût, pour un thème qui me semblait très concret et actuel et dont j'attendais sans doute plus, malgré tout le talent que je reconnais à l'auteur.


Le Voyage de Fanny
Le Voyage de Fanny
DVD ~ Léonie Souchaud
Prix : EUR 15,05

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent film, 30 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Voyage de Fanny (DVD)
Basé sur une histoire vraie, ce film présente l’itinéraire compliqué et chaotique d’un petit groupe d’enfants juifs en 1943, contraints à la fuite permanente, à devoir se cacher, trouver à se nourrir, survivre.
Terriblement difficile lorsqu’on n’est âgé que d’une petite dizaine d’années (moins pour certains) et que rien ne vous préparait à l’horreur, ni à devoir se comporter du jour en lendemain à la manière d’un adulte.

Un film émouvant, servi par un magnifique jeu d’acteurs. Les enfants sont parfaits.
Vu au cinéma, j’ai trouvé particulièrement notoire qu’i l y ait dans la salle autant de personnes âgées ayant probablement l’âge de ces enfants en 1943 que d’enfants. Ce qui donnait un petit côté émouvant supplémentaire.
Un excellent film, à voir et à faire voir pour mieux découvrir notre histoire récente.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 9, 2016 9:26 PM MEST


Extant - Saison 2
Extant - Saison 2
DVD ~ Halle Berry
Prix : EUR 24,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur que la saison 1, 26 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Extant - Saison 2 (DVD)
La première saison m'avait plu, mais j'étais toutefois un peu resté sur ma faim, jugeant qu'il ne s'agissait pas d'une grande série même si elle était agréable à regarder. Sans doute la raison pour laquelle, d'ailleurs, il n'y aura pas de saison 3. Le succès a dû être mitigé aux Etats-Unis.
Dommage, car la saison 2 m'a semblé beaucoup mieux, plus rythmée et trouvant parfaitement ses marques.

Un ensemble d'épisodes intéressants, avec de l'action, des rebondissements, de l'inventivité et une très bonne réalisation.
Un très bonne saison 2, donc, qui trouve une fin cohérente, même si certains, comme moi, auraient aimé que cela continue.


L HEURE DU CHOIX N3
L HEURE DU CHOIX N3
par Michel Leydier
Edition : Poche
Prix : EUR 7,20

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Toujours aussi excellent, 26 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L HEURE DU CHOIX N3 (Poche)
L'histoire (la petite, mais aussi et surtout la grande) continue. Place maintenant aux réquisitions, tickets de rationnement ou autre marché noir, mais aussi aux comportements qui s'affirment (collabos pour certains, résistants pour d'autres, ni l'un ni l'autre pour la plupart).
Le tout avec une vision juste et crédible, qui n'entre pas dans les travers de la caricature.

Et puis on arrive à la terrible année 1942. L'étoile jaune, le STO, les actes de sabotage, les fouilles et arrestations, les petits et les grands drames humains. Mais aussi l'école et la vie de tous les jours.

Une présentation très pédagogique, sous la forme d'un roman qui se lit de manière aisée, sans que les choses paraissent compliquées, et en même temps qui vous plonge dans une certaine forme de réalité. Très efficace. Idéal pour initier les 10-11 ans (peut-être avant ? Je n'en sais rien) à l'histoire récente et à ce qu'ont pu connaître leurs grands-parents ou arrière grands-parents.
Et ça marche. Je peux affirmer ici que les enfants sont très réceptifs.
Une manière très efficace, donc, d'apprendre l'histoire, sans ennui et en se projetant pleinement dans les situations.
Excellent.


Alice 2 : de l'autre côté du miroir
Alice 2 : de l'autre côté du miroir
DVD ~ Mia Wasikowska
Prix : EUR 14,99

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente surprise, 18 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alice 2 : de l'autre côté du miroir (DVD)
Je n'ai pas gardé grand souvenir de l'Alice au pays des Merveilles de Tim Burton, si ce n'est le sentiment d'un profond ennui (je ne suis même pas certain de l'avoir regardé jusqu'au bout). A chacun ses goûts, après tout... je sais que Tim Burton a ses adeptes ici, et je peux les comprendre (à l'inverse, le dessin animé de Disney a marqué ma jeunesse, même s'il peut certainement apparaître un peu désuet à certains).

C'est donc dans ce contexte que, peu enclin à voir cette suite du célèbre conte de Lewis Carroll, j'ai finalement été très agréablement surpris.
A l'inverse du précédent, j'ai été captivé dès la première minute, et ce jusqu'à la dernière.
Un film à la fois coloré, rythmé, inventif, nourri d'assez nombreux jeux de mots relativement savoureux et d'effets spéciaux superbement réalisés, dans des décors fabuleux, avec un vrai fil conducteur et un suspense bien entretenu. En bref, tous les ingrédients d'un bon film qui permet de passer un bon moment.

Maintenant, les admirateurs de Tim Burton seront probablement moins séduits par cette suite qu'ils jugeront sans doute moins originale, mais comme je le disais, à chacun ses goûts et c'est ce qui est justement intéressant dans les commentaires : pouvoir découvrir la diversité des perceptions et des avis sur une même réalisation.


L'Ombre du vent
L'Ombre du vent
Prix : EUR 12,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Et la magie opère..., 3 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Ombre du vent (Format Kindle)
Je suis toujours à la recherche des livres... qui se passent dans l'univers des livres.
Ce roman ne pouvait donc qu'avoir attiré mon attention.
Et, lorsque je me suis lancé enfin dans cette lecture, j'ai aussitôt été captivé (je suis d'ailleurs loin d'être le seul, à en juger par le nombre significatif de commentaires auxquels il donne lieu). A n'en plus lâcher ce roman.

Un livre bien écrit, avec un véritable talent de plume de Ruiz Zafon, dont le style est très agréable (même le titre est plaisant, poétique,laissant place au songe, presque obsédant).
Nous voilà embarqués dans une histoire mi-historique, mi-fantastique. Tous les ingrédients idéals pour captiver complètement le lecteur contemporain.
Une lecture que je ne puis que conseiller ardemment.
Un autre univers que celui de La voleuse de livres, autre roman qui m'a particulièrement marqué. Mais de la bonne littérature, comme on en redemande (j'espère être aussi captivé par les deux autres livres de cette série, que j'attends de découvrir un de ces jours).


D'une France à une autre : Avant et après les Trente Glorieuses
D'une France à une autre : Avant et après les Trente Glorieuses
par Jean Fourastié
Edition : Broché
Prix : EUR 21,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Mieux comprendre le passé, pour mieux appréhender le présent et préparer l’avenir., 3 juin 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : D'une France à une autre : Avant et après les Trente Glorieuses (Broché)
Ce qui est au centre de cet ouvrage, qui n’a rien perdu de son intérêt et dont on ne peut que conseiller la lecture, est la prodigieuse accélération des changements qu’a connus la condition humaine au cours des deux derniers siècles, faisant de la France un tout autre pays que ce qu’il avait pu être jusque-là..
« Il se passe aujourd’hui, en dix ans, autant d’événements capables d’influencer durablement et profondément le futur des hommes qu’autrefois en mille ans. »
Et cet essai date de 1987. La tendance s’est naturellement poursuivie avec l’avènement de l’internet et les révolutions dans la robotique ou les biotechnologies, entre autres, et de tout ce que cela a induit en termes de changements assez marquants dans la manière de vivre et de raisonner.

Il est vrai que, comme le rappellent Jean et Jacqueline Fourastié, la réduction de la mortalité infantile, l’élévation du niveau de vie, la réduction des inégalités, l’explosion démographique, etc. ont fortement marqué le XXème siècle, autant que les traumatismes qui l’ont également caractérisé. Et ce ne sont là que quelques-uns des faits les plus marquants, qui se sont accompagnés d’un tas d’autres facteurs qu’ils se proposent d’étudier, pour mieux caractériser l’impact que cela a eu en termes de modes de vie et, plus largement, sur l’esprit humain.

Le progrès scientifique et technique en France, ayant pour base les avancées dans les sciences appliquées, puis dans les techniques de production, combiné à de multiples autres facteurs, tel est bien ce qui constitue le point de départ fondamental et l’objet d’étude de nos auteurs, dont les effets se sont diffusés ensuite à l’économie et donc à l’homme à travers le niveau de vie, qui induit le genre de vie, et en définitive détermine les évolutions liées à la condition humaine, dont certains traits cependant perdurent.

L’idée est, à partir de cette compréhension et de l’observation des divers mouvements de la société, d’adopter ensuite (seconde partie de l’ouvrage), une vision prospective, pour tenter d’étudier de quoi l’avenir pourrait être fait. Une perspective intéressante, qu’il est passionnant de redécouvrir aujourd’hui, près de trente ans après, de même que les résultats de ce même travail de prospective réalisé une trentaine d’années auparavant dans « Le Grand Espoir du XXème siècle » se sont révélés concluants, beaucoup des grandes tendances mises en évidence s’étant vérifiées durant l’époque des « Trente Glorieuses ».

Les auteurs passent ainsi en revue les caractéristiques évolutives de notre monde, dans leur dimension prospective, en commençant par les problèmes économiques et sociaux, où diagnostic et caractère prédictif se mêlent, révélant a posteriori une certaine justesse dans l’analyse et les mouvements en cours.
Il en va de même dans le domaine de la connaissance, où les auteurs révèlent la part de déception éprouvée à l’égard d’une société dans laquelle « on sait de mieux en mieux faire des choses inutiles à l’homme ou secondaires, mais on ne sait pas mieux assurer l’harmonie entre les nations, établir la paix sociale, accorder les ménages, satisfaire les jeunes, donner aux hommes la sécurité, la sérénité, le bonheur. »

C’est, en définitive aussi à la condition humaine que les auteurs s’intéressent, mettant en avant la dureté de celle-ci, mais mettant surtout en exergue le fait que le désarroi d’aujourd’hui vient de cette quête permanente d’un bonheur difficile à trouver de la part d’une humanité quelque peu déphasée par l’instabilité accrue et l’accélération du progrès technique comme des transformations sociales, là où l’homme traditionnel était mu par le sens su devoir et une morale plus stable, qui lui assurait probablement une quête existentielle moins complexe.

Et c’est aussi le fonctionnement de notre mode démocratique, loin d’être le système dominant dans le monde, qui est interrogé, miné par le court-terme et l’art du compromis qui, même s’il repose théoriquement sur de bonnes intentions, n’en conduit pas moins à beaucoup d’indécision, de révisions incessantes, de polémiques et de focalisation sur les perpétuelles échéances électorales, phénomène renforcé par des médias qui n’aident pas forcément à dépasser le cadre de la « politique spectacle » (les auteurs n’utilisent pas cette expression).

Au final, par nature car il s’agit de prospective, ce sont bien plus de questions que posent les auteurs quant à notre avenir, que de réponses qu’ils peuvent apporter. Mais qui restent toutes parfaitement valables, à peu de choses près, trente ans après ; d’où l’actualité et l’intérêt de cet ouvrage.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 18, 2016 10:37 PM MEST


Les Contrées sauvages, Tome 2
Les Contrées sauvages, Tome 2
par Jiro Taniguchi
Edition : Broché
Prix : EUR 13,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Nature sauvage, 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Contrées sauvages, Tome 2 (Broché)
Dans la continuité du tome 1, toujours l'inénarrable talent de Jirô Taniguchi, au service d'évocations qui rendent hommage à la beauté et à la force de la nature, dont la rudesse parfois peut rendre l'homme en certaines circonstances quelque peu démuni.
Deux grandes parties, à la suite des deux précédentes :

- Troisième partie : "Villages perdus".
Quatre évocations de la nature sauvage, où il est question d'ours, d'un éléphant, mais aussi d'un enfant-loup. En des territoires ou villages perdus, où l'homme se trouve bien isolé et peut perdre de sa prétention face à des situations dans lesquelles il ne règne plus en seul maître des éléments.

- Quatrième partie : "L'homme et l'animal".
Quatre nouveaux récits qui nous emmènent en pleine mer face à une baleine géante, puis auprès d'un aigle dressé et capable d'aller loin dans la fidélité à son maître, des chiens sauvages qui vont connaître une certaine mésaventure, et enfin un récit fantastique un peu étrange qui m'a un peu moins plu.

Du pur Taniguchi. Toujours agréable à lire et à découvrir.


Black Mirror White Christmas [Import anglais]
Black Mirror White Christmas [Import anglais]
DVD ~ Jon Hamm
Prix : EUR 16,54

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'enfer des technologies (v.o non sous-titrée en français), 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black Mirror White Christmas [Import anglais] (DVD)
Dans l'esprit des saisons 1 et 2 de la série, cet épisode original et évocateur, sur les dangers liés à nos technologies de plus en plus sophistiquées.
Une vision assez étonnante et cauchemardesque de jusqu'où leur utilisation pourrait aller et ce à quoi elles seraient susceptibles de mener.

"Sciences sans conscience n'est que ruine de l'âme" dit la célèbre citation de Rabelais.
Elle trouve bien, une fois de plus ici, son emploi.


Charlie Brooker's Black Mirror - Series 2 [Import anglais]
Charlie Brooker's Black Mirror - Series 2 [Import anglais]
DVD ~ Charlie Brooker
Prix : EUR 16,13

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellente série (uniquement en v.o), 31 mai 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Charlie Brooker's Black Mirror - Series 2 [Import anglais] (DVD)
Même si j'ai trouvé cette deuxième saison (de toujours trois épisodes) un peu moins originale que la première, cette série demeure très prometteuse et forte d'un potentiel digne de La Quatrième Dimension des années 1960, au charme désormais un peu désuet.
Ici, on a la perspective de renouveler le questionnement philosophique lié à l'avenir et aux spectres de la nature humaine, dans un monde de technologies de plus en plus pointues et prenant de plus en plus le pas sur les fondements de notre nature.

Le premier épisode questionne sur la prétention de l'être humain à faire appel à la technologie dans les situations les plus improbables, avec la perspective trompeuse de pouvoir lui venir en aide et le consoler dans ses affections les plus profondes.
Toujours cette dangereuse vision prométhéenne, qui pourrait bien lui venir faire perdre son âme...

Le deuxième épisode, à l'air de déjà vu (pour moi), interroge là encore sur les limites des technologies et des débordements de la télé-réalité, tout en posant la question délicate de la justice humaine et de la prétention, là aussi, de se substituer à Dieu (s'il existe) pour juger, d'une manière qui peut s'avérer surprenante, mais peut-être hélas pas si improbable...

Quant au troisième épisode, on est au sommet de la bêtise télévisuelle et du rôle que veut souvent se donner la télévision dans les débats politiques, au risque de pervertir le sens d'une démocratie déjà si fragile et souvent sujette à caution...

Bon visionnage ! Régalez-vous. Et bonne réflexion.
Dommage qu'il n'existe pas (encore) de version en français.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20