Profil de hpf97 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par hpf97
Classement des meilleurs critiques: 698
Votes utiles : 303

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
hpf97 "hpf97"
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16
pixel
13 à table ! / Les Restos du Coeur
13 à table ! / Les Restos du Coeur
par COLLECTIF
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A dévorer pour la bonne cause, 19 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : 13 à table ! / Les Restos du Coeur (Broché)
Bien que n’étant pas amateur de nouvelles, car je trouve que l’auteur n’a pas assez le temps de développer l’histoire et les personnages, j’ai beaucoup apprécié de livre.

Même si le lien entre toutes ces histoires est le repas, la nourriture (sauf pour un auteur qui n’a pas joué le jeu), les auteurs ont fait preuve d’une imagination telle qu’ils arrivent à nous faire voyager dans des aventures bien distinctes, avec des écritures, des ambiances (sérieuse, hilarante, stressante) et dans des genres (du fantastique, au drame familial, au plaidoyer politique) différents et parfois aux antipodes les uns des autres.

Cette lecture m’a également permis de découvrir que je ne connaissais pas (e.g. Françoise Bourdin, Jean-Marie Périer, Tatiana de Rosnay, Éric-Emmanuel Schmitt), ou dont la lecture d’une œuvre complète ne me tentait pas (e.g. Marc Lévy et Guillaume Musso).

Donc un bon moment pour le beau geste.
(quoilire.wordpress.com/2014/11/19/collectif-13-a-tables/)


S0538 Bloch DRT Sneaker de danse , Noir, Ta. 43.5
S0538 Bloch DRT Sneaker de danse , Noir, Ta. 43.5
Proposé par Dancewear of Edinburgh
Prix : EUR 56,51

4.0 étoiles sur 5 Superbe qualité et service parfait, 15 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bloch 538 Mesh Bi-Semelle Sneaker de Danse (Chaussures)
Pour les autres acheteurs, sachez que la taille de 43,5 est légèrement en dessous mais au dessus du 43.
Personnellement, je touche légèrement le bout de la chaussure, mais sans que cela soit gênant ou occasionnant douleur.
Par contre le maintien et la suspension sont exemplaires, la semelle agrippe le sol mais permet les pivots sans problème.


Le Syndrome de Croyde
Le Syndrome de Croyde
Prix : EUR 7,51

4.0 étoiles sur 5 Un polar troublant, 10 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Syndrome de Croyde (Format Kindle)
Je n’aurais pas la prétention de Gérard Collard à mettre Le syndrome de Croyde au firmament des polars de l’année, mais je dois reconnaître que c’est un bon thriller. Le modus operandi des crimes est original, son traitement aussi car le récit ne dévoile pas l’enquête mais bien la vie du principal suspect.Et même si l’on a à faire avec un roman policier mêlant la psychologie ce n’est pas un roman policier psychologique dans la lignée des Mary Higgins Clarke ou Ruth Rendell.

La force de ce livre réside dans la description des personnages, de leur psychologie bien sûr, de leur confidence, de l’emprise de la situation sur leur vie, l’impact violent d’un crime dont ils sont témoins, victimes ou peut-être acteurs involontaires. Nous partageons avec eux leur doute, leur impuissance face à la situation, leurs interrogations sur la réalité ou la perception. Marc Welinski ne va cependant pas au niveau d’un David Lynch qui mêle en plus illusion et fantasme; le lecture ne sera donc pas complètement perdu.

L’écriture est agréable à lire, plutôt fluide, on pourrait simplement reprocher une petite longueur du récit dans la partie psychiatrique

Pour finir, un petit point négatif : la mise en page du livre. C’est la première fois que je lis un ouvrage édité par Daphnis & Chloé, la qualité du papier est excellent, la police agréable à lire, les marges suffisantes pour le confort de la lecture, mais, mais il y a bien un mais, il y a un recours abusif à la ligne blanche avant chaque nouveau paragraphe. En lecteur habitué que je suis, j’ai l’habitude d’avoir cette mise en forme du texte lorsque l’auteur change de contexte, or là seuls des astérisques assurent cette fonctionnalité. De plus, nos yeux ne sont pas non plus habitués à faire ce saut de ligne, la lecture en est légèrement ralentie.
(quoilire.wordpress.com/2014/11/10/marc-welinski-le-syndrome-de-croyde/)


Détective Conan, tome 77
Détective Conan, tome 77
par Gôshô Aoyama
Edition : Relié
Prix : EUR 6,85

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Conan se renouvelle, 9 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détective Conan, tome 77 (Relié)
Ces deux tomes (76 & 77)sont de très bons épisodes du Détective Conan, parce que :
- ils comportent les principaux personnages de la série,
- les nouveaux personnages se dévoilent, mais sans trop en dire pour laisser planer le doute,
- les énigmes sont pour une fois décorrélées de la culture japonaise et peuvent donc être résolues par les fans français,
- et puis l'auteur nous a préparé quelques surprises, comme le kidnapping de Conan.
(quoilire.wordpress.com/2014/11/09/gosho-aoyama-detective-conan-76-77/)


Détective Conan, tome 76
Détective Conan, tome 76
par Gôshô Aoyama
Edition : Relié
Prix : EUR 6,85

4.0 étoiles sur 5 Conan se renouvelle, 9 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Détective Conan, tome 76 (Relié)
Ces deux tomes (76 & 77)sont de très bons épisodes du Détective Conan, parce que :
- ils comportent les principaux personnages de la série,
- les nouveaux personnages se dévoilent, mais sans trop en dire pour laisser planer le doute,
- les énigmes sont pour une fois décorrélées de la culture japonaise et peuvent donc être résolues par les fans français,
- et puis l'auteur nous a préparé quelques surprises, comme le kidnapping de Conan.
(quoilire.wordpress.com/2014/11/09/gosho-aoyama-detective-conan-76-77/)


La Théorie Gaïa
La Théorie Gaïa
Prix : EUR 9,99

3.0 étoiles sur 5 Théorie qui finit en queue de poisson, 31 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Théorie Gaïa (Format Kindle)
Parlons dans un premier temps de l’histoire : ce livre est de ceux où les personnages sont impliqués dans une histoire qui les éjectent de leurs vies et leur faire vivre enquêtes, poursuites et attaques. Cela commence donc en douceur, puis, en même temps que les personnages, on découvre les premiers éléments « louches » et ensuite les événements s’enchaînent dans un tourbillon de folie. Les deux histoires en parallèle sont bien différentes et permettent de suivre sans soucis de confusion leur déroulement respectif.

Cependant, on ne peut s’empêcher de penser à la crédulité absurde des personnages du roman, pourtant cultivés et scientifiques. Comment peut-on croire que sur le Pic du Midi et qu’au plus loin des atolls polynésiens se déroulent des validations de dossiers pharmaceutiques (je simplifie pour ne pas trop dévoilé le livre). On se croirait dans ces films de seconde série où l’on dit à une bimbo blonde de ne pas aller dans la forêt la nuit, et qui y va parce que son chien a entendu un bruit.

Et puis, alors que la tension est au plus haut, l’histoire se termine en queue de poisson. Le lecteur habitué des livres de Maxime Chattam, ou de thrillers, se seraient attendus à un peu plus d’actions, de résistance des personnages, de course poursuite, de revirements multiples.

L’écriture est orientée pour une lecture rapide, même si, en fin de livre, l’exposé théorique de « l’explication » casse un peu le rythme du roman.

Enfin, que dans sa version audio, Laurent Jacquet a accompli un excellent travail. Sa voix est à la fois calme, claire, sa prononciation distincte. A son écoute, nous retrouvons le plaisir du conte d’une maitresse d’école ou de la lecture avant le coucher : Laurent Jacquet nous emmène rapidement dans le monde du livre.
(quoilire.wordpress.com/2014/10/31/maxime-chattam-la-theorie-gaia/)


Nymphéas noirs
Nymphéas noirs
par Michel BUSSI
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Frustré, 28 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nymphéas noirs (Poche)
Je ne répèterai jamais assez : la qualité d'un bon roman policier est de donner tous les éléments, tous les indices pour résoudre l'énigme, au lecteur, en même temps qu'aux personnages du roman. Sont donc proscrites les cachoteries, les inconnues, les solutions sorties du chapeau du magicien. Dans le cas présent, Michel Bussi nous fait une compilation de tout ce qu'il ne faut pas faire pour ne pas frustrer le lecteur. En effet, à l'issue de la lecture de ce livre, le lecteur ne pourra se dire : il m'a bien eu mais avais-je un moyen de ne pas tomber dans le panneau ?

La volonté de l'auteur de tromper son lecteur est à un point que même la mise en page du livre est faite pour induire le lecteur en erreur. Donc même avec un bonne volonté, le désir profond de résoudre l'énigme, le lecteur aura toujours un doute ... jusqu'au 30 dernières pages où la supercherie est levée. Nous décernons donc un carton rouge à Michel Bussi comme auteur de roman policier.

Pour les critiques sur l'aspect "collection Harlequin maquillée", je ne peux que confirmer. Certes l'histoire n'est pas toute rose, mais certes passages relèvent bien des histoires d'amourettes impossibles, qui seraient certainement qualifiées de niaiseuses par notre ami francophone du Québec. L'avantage, c'est que ces passages sont parsemés tout au long du livre,mais bien isolés, ce qui fait que l'on peut facilement les sauter pour ne pas s'y éterniser.

Coté écriture, même si présenter Michel Bussi comme un auteur de gare est un peu méchant, on est loin des auteurs policiers confirmés, loin derrière les Franck Thilliez, Maxime Chattam ou DOA. Les yeux glissent littéralement sur les pages, et on a vite fait d'avaler les presque 500 pages. Mais l'auteur a souvent recours à une vrille littéraire qui m'insupporte : la phrase sans verbe. Et malheureusement pour moi, au plus fort de l'action, l'auteur a tendance à y recourir façon mitraillette.

S'il y a bien un point positif à ce livre est la présentation de Giverny, de l'impact de l’impressionnisme et de Claude Monet sur ce village, de l'amour ou du blasement de la population sur cette manne touristique. L'auteur nous confie anecdotes, détails et éduque de manière plaisante son lectorat sur ce domaine artistique.

Donc au final, une écriture moyenne, une énigme certes mais qui frustrera la plupart des lecteurs, des passages un peu cul-cul. Si c'est une habitude chez Michel Bussi, j'avoue que je ne sais pas si je reviendrais à ses œuvres.
(quoilire.wordpress.com/2014/10/28/michel-bussi-nympheas-noirs/)


Angor
Angor
par Franck Thilliez
Edition : Broché
Prix : EUR 21,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 On en veut Angor, 24 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Angor (Broché)
Le défis de revenir au duo Lucie-Sharko était difficile à relever, introduire une nouvelle héroïne, Camille, rendait la tâche insurmontable mais Franck Thilliez a brillamment accompli les deux. Nous retrouvons notre duo de choc dans deux nouvelles aventures, l’une professionnelle et l’autre personnelle. L’auteur a eu la sagesse de les faire évoluer à un rythme raisonné, sans les projeter dans un contexte décorrélé de la réalité (la vraie, la notre). Cela est d’autant plus vrai que l’enquête progresse et est confrontée à des événements internationaux qui ont défrayé la chronique. L’auteur s’inspire donc de la réalité et inscrit ses personnages au sein de celle-ci. Cette technique permet au lecteur d’adhérer encore plus fortement à l’histoire. C’est donc un très bon thriller que nous livre Franck Thilliez de ce point de vue.

Le seul petit défaut que nous pourrions formuler à l’encontre de ce livre est la palette des personnages assez importante. Le lecteur devra faire quelques efforts pour pouvoir tous les mémoriser (d’autant plus que certains ont des noms d’emprunt) et mener sa propre enquête.

Fidèle à son style, l’auteur nous embarque donc dans une nouvelle aventure, originale, intéressante et inattendue. Dès les premières pages, le rythme est soutenu, le lecteur est presque contraint à tourner les pages pour connaître la suite, au point qu’il lui est quasiment impossible de fermer le livre le temps d’une pause. Chers lecteurs, conditionnez-vous pour lire ce livre, prévoyez de grandes plages horaires, sélectionnez un endroit confortable, voire une musique d’ambiance, débranchez le téléphonez et prenez vos dispositions pour ne pas être interrompus ou pour ne pas devoir interrompre votre lecture.

Les amateurs de thrillers français auront certainement noté une grosse similitude entre Angor et le dernier Maxime Chattam La patience du diable : les deux auteurs se seraient-ils inspirés du même fait divers (celle de Paris au tour de 1888) ? Toujours est-il qu’il y a bien un gros point commun entre les deux livres concernant les créations manuelles de l’un des meurtriers et le Styx (je n’en dis pas plus de peur de dévoiler trop le livre).
(quoilire.wordpress.com/2014/10/24/franck-thilliez-angor/)


Les Deux Mondes T1
Les Deux Mondes T1
par Neal STEPHENSON
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Deux longs mondes, 13 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Deux Mondes T1 (Broché)
Neal Stephenson est un auteur de grandes et grosses œuvres de fiction et de science-fiction. Le réseau, le premier tome de Les deux mondes ne déroge pas à la règle. Avec presque 700 pages, cela marque l’introduction d’une nouvelle série de poids. Pour ceux qui ont lu le Cryptomonicon, ils peuvent craindre qu’une fois de plus l’auteur ait succombé à ces vieux démons du pisseur de pages. Et quand la production littéraire est foisonnante, il y a malheureusement du bon et du mauvais, de la phrase parasite, du surplus de mots qui n’apporte rien à l’histoire. Autant dire que nous sommes loin des techniques de turn page, et que l’on est plutôt en présence d’un Tolkien de la SF.

Et cela est fort dommage car l’auteur a trouvé un sujet fort intéressant. La création d’un monde virtuel, sa conception, sa commercialisation, son détournement à des fins mafieuses. Mais cette histoire est noyée dans d’innombrables digressions sur la famille du créateur comme les 40 pages d’introduction sur le rassemblement de sa famille et ses parties de tir; une pléthore de personnages répartis dans ces deux mondes.

Alors si vous êtes patient, tenace (donc pas comme moi, après 300 pages j’ai abandonné) et amateur de littérature geek et de fantasy, vous aimerez ce livre; et vous pourrez combler votre plaisir en vous plongeant dans cette histoire, et la suite d’ores et déjà disponibles dans les bonnes librairies.
(quoilire.wordpress.com/2014/10/13/neal-stephenson-les-deux-mondes-tome-1/)


Les Pousse-Pierres
Les Pousse-Pierres
Prix : EUR 5,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Des pousse-pierres pas poussifs, 4 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Pousse-Pierres (Format Kindle)
Les pousse-pierres est une agréable découverte de science-fiction. Ce roman plaira tant aux amateurs du genre qu’aux néophytes. Ce roman s’inscrit dans les romans des Star Wars et du cycle de la Fondation d’Isaac Asimov : l’histoire de familles impliquées dans un conflit inter-stellaire et de jeux de pouvoir.

L’auteur évite les fréquents écueils de ce genre littéraire : même sur la palette des personnages est relativement fournie, elle est réduite au maximum et emploie des noms originaux mais mnémotechniques. De plus l’alternance des passages d’actions et ceux de stratégies politiques, ainsi que l’usage de quelques techniques du page-turn, permettent de conserver le lectorat tout au long du livre.

On tiendra à souligner le soucis du détail que l’auteur a pour rendre l’atmosphère futuriste du roman la plus réaliste possible. Ainsi, Arnaud Duval a remplacé des expressions traditionnelles par de nouvelles plus adaptées au contexte. Par exemple, les personnages ne diront pas qu’il n’y a pas "4 chemins" pour y aller mais "4 orbites".

Le style d’écriture est simple, fluide, et comme on vient de le voir recherché, rend agréable la lecture de ce livre.

Donc un bon roman de science-fiction qui ne s’éternise pas en futilités.

Et pour nous faire plaisir, en cherchant quelques informations sur l’auteur et ce livre, je viens d’apprendre que la suite est prévue à la publication pour le 5/11/2014. Nous ne marquerons pas de revenir prochainement sur Arnaud Duval et sa future œuvre.
(quoilire.wordpress.com/2014/10/04/arnaud-duval-les-pousse-pierres/)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-16