Profil de Veilleur > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Veilleur
Classement des meilleurs critiques: 61
Votes utiles : 6463

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Veilleur
(TOP 100 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Le Voyage fantastique
Le Voyage fantastique
DVD ~ Stephen Boyd
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 9,69

4.0 étoiles sur 5 A corps défendant, 20 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Voyage fantastique (DVD)
Ce film aura vraiment fait voyager les spectateurs qui se trouvent immergés dans un monde à part, aussi étrange que le grand cosmos. Comme le dit un des protagoniste du film, le chirurgien, l'Homme est au centre de l'univers, à mi-chemin entre l'infiniment grand et l'infiniment petit. Mis aà part la comédie de l'aventure intérieure, très bon film d'action, il n'y a pas eu de remake de cet film de Fleisher. Ferait-on d'ailleurs mieux, si ce n'est avec de meilleurs effets visuels ? Le scénario est solide et très original. la mise en scène est par contre très statique, hormis les scènes qui se passent à l'extérieur du vaisseau, dans le corps humain. Le début du film traine horriblement en longueur jusqu'à la scène de l'injection dans le corps. La scène de la miniaturisation est un florilège de bavardage technico-militaire où les répétitions d'ordre se font incessantes jusqu'à en devenir comique. Cela étant, très bon film sur un thème original, qui prolonge l'idée développée par Richard Matheson dans son "Homme qui rétrécit" (à voir également en film)


Le village évanoui
Le village évanoui
par Bernard Quiriny
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

4.0 étoiles sur 5 Le petit monde de Bernard, 15 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le village évanoui (Broché)
Voilà bien un livre sympathique, aux accents de fable ou de conte philosophique tels qu'on les aimait tant au XVIIIème siècle. C'est un peu de la littérature catastrophe comme les films catastrophe. Attention, cela n'est pas fait à grands renforts d'effets spéciaux ou, en l'espèce, de rebonds scénaristiques spectaculaires. Non, le livre catastrophe va mettre des humains en condition de survie, dans un mode post-apocalyptique. Nos habitants de la Bierre vont se retrouver dans un lieu complètement clos et vont devoir recréer leur monde à partir de ce petit noyau qu'ils partagent. Autant dire que c'est ,pour chaque auteur, qui s'est soumis à l'exercice (depuis le "Mur invisible" jusqu'au fabuleux "La terre demeure" de George Stewart) un exercice jouissif dans lequel tous les possibles sont possibles. Dans le "mur invisible", la femme est seule. Dans "La terre demeure", l'espace est ouvert. Ici, c'est une communauté et un espace clos. Tout l'intérêt du roman est de voir l'évolution psychologique des personnages et les conditions de transformation d'une micro-société humaine.

Bernard Quiriny sait accompagner le lecteur grâce à un talent certain de conteur. Tout le roman est agréable à lire, fluide. L'auteur ne fait pas de leçon de morale, ne tire pas d'enseignement des épreuves qu'il fait subir à ses protagonistes. On peut le regretter et en ce sens, il s'éloigne des contes philosophiques mais il laisse au lecteur le soin d'imaginer la suite, au delà du fameux petit sentier dans les bois. Au final, c'est une lecture très agréable.


L'Île du point Némo
L'Île du point Némo
par Jean-Marie Blas de Roblès
Edition : Broché
Prix : EUR 22,50

4 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Où est l'aventure ?, 22 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Île du point Némo (Broché)
La déception est à la hauteur de l'espérance. J'avais lu plusieurs critiques me laissant penser que ce livre serait dans la veine des livres d'aventures anglo-saxons ou dans ceux des livres d'aventure français, quand il y avait encore un peu d'inspiration de ce côté-là. Las, c'est une déception profonde qui m'a saisie à la lecture fort ennuyeuse de cette "île du point Nemo" où les histoires se croisent sans queue ni-tête, où le lecteur arrive à saisir un peu l'emboîtage des historiettes dans les dernières pages et où il est plus question d'une aventure que l'on se raconte dans un récit à tiroir que d'un véritable livre d'aventure. Le scénario est alambiqué au possible, les pages érotiques et vulgaires renforcent l'impression de désolation (Ah ! l'aventure de ce pénis qui n'arrive pas à se dresser en quelques centaines de page). Eh ! non, l'auteur n'est pas Jules Verne, il n'est pas Dumas, il n'est pas Stevenson et arrive à peine à la cheville aventureuse et prolixe de l'inénarrable Arnould Galopin et de ses romans de jeunesse à quatre sous feuilletonnés. Quant à la comparaison avec des romans d'aventure du type Moonfleet (Falkner), La Flèche noire (Stevenson), Captain Blood (Sabatini), ce serait injure de le faire.

Le lecteur veut de l'aventure, de la vraie, de la prenante : qu'il replonge, en roman français dans le "Le coureur des bois" de Ferry, ou qu'il refasse une lecture du Le Comte de Monte-Cristo. Voilà qui le reposera de l'île du point Nemo.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 27, 2014 9:52 AM CET


Terminator L'intégrale  (Terminator 1, 2, 3 et 4)
Terminator L'intégrale (Terminator 1, 2, 3 et 4)
DVD ~ Arnold Schwarzenegger
Prix : EUR 24,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Ces machines qui nous fascinent, 22 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Terminator L'intégrale (Terminator 1, 2, 3 et 4) (DVD)
Est-il encore la peine d'écrire quelque chose sur cette franchise de film dont le succès populaire est proportionnel à l'intérêt que l'on porte aux robots androïdes et aux angoisses qu'ils suscitent ? La révolte des machines nous angoisse depuis les premiers automates, et le cinéma s'en est emparé avec succès, que l'on se rappelle le Metropolis] de Lang. Avec Terminator s'ajoute la notion de voyage dans le temps et les paradoxes temporels qui en sont la conséquence. Terminator, c'est le film de la relation que nous avons avec la technologie, c'est l'histoire d'un homme qui lutte contre les machines et qui renvoie dans le passé une machine pour se protéger. Bien entendu, on peut s'étonner du dernier opus "Renaissance" mais il a sa logique propre et le final n'est pas inintéressant. Renaissance porte plus sur la relation d'un cyborg avec sa partie humaine. Qui masque l'autre ? Terminator, c'est aussi de l'action spectaculaire et une présence scénique impressionnante d'Arnold Schwarzenegger. Bref, ce coffret de quatre film se laisse regarder sans effort et on se surprend à y revenir sans s'en apercevoir.


S1m0ne (Edition Prestige) [Édition Prestige]
S1m0ne (Edition Prestige) [Édition Prestige]
DVD ~ Al Pacino
Proposé par [mediapromo]
Prix : EUR 7,64

5.0 étoiles sur 5 Devenir esclave de sa propre création, 22 octobre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : S1m0ne (Edition Prestige) [Édition Prestige] (DVD)
Superbe comédie douce-amère sur le show-business, sur la venue des effets numériques avancés, sur la relation qu'un cinéaste peut avoir avec ses acteurs et la manière dont il se projette dans ses acteurs. Ce film parle de création, de star system, de groupies et de fans, d'un homme seul qui veut retrouver le contact. Film d'anticipation et film moraliste à la fois, S1mOne (pour Simulation ONE) vaut par un jeu d'acteur impeccable avec un Al Pacino roublard, touchant et très humain qui porte le film. C'est pour moi une belle découverte.


Harry Potter - L'intégrale
Harry Potter - L'intégrale
DVD ~ Alan Rickman
Prix : EUR 27,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un conditionnement impeccable, 22 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Harry Potter - L'intégrale (DVD)
Je ne parlerai pas ici du contenu des films, qui a été disséqué en long, en large et en travers. Par contre, je cherchais une version économique de l'ensemble des films, sans les bonus et les tralala d'auto-congratulation habituels : le making-off, le bêtisier du making-off, les bonus du bêtisier du making-off et les scènes coupées des bonus du making-off du bêtisier du film. Bref, il y a les films, un point c'est tout. Et ces films sont disposés dans un seul boitier qui s'ouvre et se ferme comme un livre, qui n'est pas plus épais qu'un livre, qui est en plastique, pas comme un livre. C'est bien, c'est compact, cela se range facilement dans une dvdthèque. Il y a un petit emboîtage en carton supplémentaire pour faire joli mais franchement, il n'était pas nécessaire.

C'est sobre et ça fait plaisir. What else, Harry ?


Into Eternity
Into Eternity
DVD ~ Michael Madsen
Prix : EUR 14,70

4.0 étoiles sur 5 Attention danger, 10 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Into Eternity (DVD)
comment faire comprendre aux générations futures, et même plus que cela puisque le propos du film vise un message à une distance temporelle de 100.000 ans soit plus que le temps qui nous sépare de la construction de la grande pyramide, le danger des déchets nucléaires ? Comment sécuriser ces déchets et faire en sorte que jamais personne ne viennent les voir dans leur cercueil souterrain ? C'est le propos de ce film, intelligemment monté. Et l'on reste avec un sentiment de vertige en pensant que les hommes d'aujourd'hui cherchent à réparer, un tant soit peu, les imprudences de ceux d'hier. Ce sentiment est à la fois exaspérant et empreint d'espoir car on pourrait penser aussi que les hommes de demain trouvent une solution quant au recyclage des déchets, parti que ne prend pas ce documentaire.

Onkalo est un documentaire à voir. Ce n'est pas un film de science-fiction comme l'indique un peu naïvement la pochette. Ce n'est pas une fiction car c'est bien réel et ce n'est pas de l'anticipation car le projet se réalise avec des vrais déchets. C'est un documentaire à voir qui renvoie simplement l'écho de notre propre civilisation accrochée à la puissance et à la consommation électrique. Le simple fait de poster ce commentaire sur un site web dont les serveurs consomment une quantité folle d’électricité montre bien que nous sommes dans une travers vertigineux. Le documentaire nous renvoie à la notion de réversibilité des technologies, du fait de prévoir les solutions de retraitement et de déconstruction avant d'entamer une démarche industrielle. C'est une notion très récente mais qui sera de plus en plus prise en compte dans l'avenir.


D.A.R.Y.L.
D.A.R.Y.L.
DVD ~ Barret Oliver
Proposé par DVD_EN_STOCK
Prix : EUR 21,99

3.0 étoiles sur 5 L'intelligence et les émotions, 10 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : D.A.R.Y.L. (DVD)
Paru en plein milieu des années 80, ce film porte la marque de son époque. L'histoire est lente à se déclencher, le montage assez mou du genou, la couleur du scénario empreinte d'une ode à la famille américaine avec des accents de guimauve sucrée. Si on en reste là, il est sûr que ce film ne devrait pas dépasser le rayonnage des nostalgiques de cette époque. Heureusement, il est un peu plus que cela car derrière cette histoire fantastique se pose la question des relations hommes-machines et si ces dernières peuvent développer des émotions. C'est un grand thème classique de la SF que l'on va retrouver dans de nombreux films ou des dessins animés de type Wall-E. Par ailleurs, le thème sous-jacent est celui de l'autonomie du sujet car, en l'espèce, à qui appartient DARYL : à ses concepteurs, à ceux avec lesquels il est en relation (ses parents adoptifs) ou à lui-même ? C'est un des intérêts du film.

L'histoire est parfois tirée par les cheveux, surtout avec les scènes finales du Loocked Blackbird mais bon, dans une fiction, l'imagination n'a guère de limite. Les acteurs sont bon dans l'ensemble.


N'espérez pas vous débarrasser des livres de Eco. Umberto (2009) Broché
N'espérez pas vous débarrasser des livres de Eco. Umberto (2009) Broché
par Eco. Umberto
Edition : Broché

2.0 étoiles sur 5 Bavardage de Bouvard et Pécuchet, 20 septembre 2014
Je n'ai vraiment pas accroché à ce livre que j'ai cependant lu jusqu'au bout. Alors certes, il est toujours agréable d'être le témoin de la conversation de deux personnes érudites qui dialoguent à bâtons rompus dans un style fluide mais cela ressemble beaucoup à des conversations de café du commerce pour certaines digressions qui auraient pu être évitées ; on ne voit pas la logique d'enchaînement des chapitres ; les auteurs se sentent bien sans le dire dans leur caste supérieure (Dommage, j'avais une autre opinion d'Umberto Eco) ; les jugements du passé vu de leur opinion d'auteur du XXIème siècle est condescendante ; les poncifs sur "l'obscurantisme" des uns et des autres les placent dans la catégories des ouvreurs de portes ouvertes.

Dire que je m'attendais à trouver un livre qui soit à la hauteur des propos d'un Alberto Manguel sur la lecture, ou de la découverte littéraire que leur auraient donné quelques livres , ou de leur vocation d'écrivain ou de découvreur de talent (je garde encore précieusement le livre d'entretien de Vladimir Dimitrijevic "personne déplacée", qui est un must dans ce domaine). Non, rien. Nos deux auteurs sont comme Bouvard et Pécuchet, sautant d'une matière à l'autre avec une érudition qui en étale et qui impose. Sans doute le style oral décousu influe sur mon avis mais l'effet produit est là. Conclusion : voici bien un livre dont je vais me débarrasser. Il aura au moins atteint ce but et fait mentir son titre... ce qui reste dans le domaine de compétence du professeur Eco !


Voyage
Voyage
par Sterling Hayden
Edition : Broché

2.0 étoiles sur 5 Pas accroché, 10 septembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voyage (Broché)
Je n'ai pas accroché du tout à ce roman de Sterling Hayden, acteur et voyageur. Rares sont les livres que j'abandonne mais celui-ci m'est littéralement tombé des mains malgré les critiques assez bonnes que j'avais lues sur lui. Comme quoi, les goûts et les couleurs.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20