Profil de Azanielle > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Azanielle
Classement des meilleurs critiques: 2.302
Votes utiles : 91

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Azanielle "Aza"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Les Chroniques du Necromancien, T2 : le Roi de Sang
Les Chroniques du Necromancien, T2 : le Roi de Sang
par Gail Z. Martin
Edition : Relié
Prix : EUR 9,20

3.0 étoiles sur 5 Dans la lignée du premier tome., 24 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chroniques du Necromancien, T2 : le Roi de Sang (Relié)
Dans ce second tome, qui reprend directement à la fin du premier, on suit toujours les aventures pas très folichonne de notre petit groupe.
Les choses s’accélèrent. La menace ce fait de plus en plus pesante, le poids des responsabilités face aux horreurs d'un roi pèsent bien plus encore sur les épaules de Tris.
Les personnages évoluent, deviennent plus mature.
Ici on définit les groupes, les stratégies et les batailles à venir. Le plan est simple mais terriblement efficace. La fluidité du récit nous plonge de nouveau dans ce second tome, immédiatement dans l'ambiance. Le passé des personnages sont dévoilés et certains finissent par faire la paix avec eux même.

Dans ce tome on a le dénouement même de cette 'partie de l'histoire' Apparemment, le troisième tome ce concentre sur Jonmarck. C'est agréable d'avoir une fin. Même si la saga ce continue, on ne reste pas sur sa faim. Cette guerre ce termine ici.

La magie a un plus grande importance. J'ai apprécié le fait que cela ne soit pas si simple de l'utiliser. Bien que Tris subisse un entrainement mortel pour réussir sa quête. Les esprits eux sont plus ou moins présent, c'est ce qui m'a déçu. Leurs importance n'est finalement pas ce à quoi je m'attendais.

Le récit compte pas mal de rebondissements et on ne s'ennuie pas, bien que le texte soit un peu trop prévisible. On pas pas vraiment de surprise, c'est dommage. Cela reste une lecture très agréable, facile et sans prise de tête. Je lirais donc le troisième tome avec plaisir.


Chroniques du Nécromancien, Tome 1 : L'invocateur
Chroniques du Nécromancien, Tome 1 : L'invocateur
par Gail Z. Martin
Edition : Relié
Prix : EUR 9,20

4.0 étoiles sur 5 Simple et efficace, 10 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chroniques du Nécromancien, Tome 1 : L'invocateur (Relié)
Au départ je n'avais pas franchement l'attention de m'acheter ce livre (j'essaie désormais de me contenir à 20€ par mois en achat de livre) Mais ma curiosité a finalement gagné la bataille.

C'est un bon héroic fantasy qui ne sort pas trop des sentiers battu, il est vrai. Un groupe de héros qui part en quête, qui en rencontre d'autres au passage. A première vue, rien de bien réjouissant.

Pourtant les personnages sont attachant, bien qu'un manque d'approfondissement ce fasse sentir. Et avouons le, pour moi qui aime aussi bien les histoires complexe, je ne rechigne jamais quand un roman contient de vrai méchants et de vrai gentils dans tout leurs stéréotypes.
L'originalité vient des spectres qui hantent le monde. Ils ont une vrai place dans ce roman. Personnes ne conteste leurs existences. Et qui plus est une nuit par an, ils deviennent presque tangible et son vue de tous. Le truc c'est que finalement ça ne choque personne. Ils existent, sont presque communs et du coup en deviennent presque un élément parfaitement normal.

Le fait est également que ce roman, assez épais ne traine pas en longueur, en lourdeur, et en description interminable (que tout le monde n’apprécie pas) On avance vite et on suit les rebondissements avec entrain. Les scènes des combats sont intense et sanglantes, merveilleusement bien rendu. On s'étonne presque lorsqu'on arrive au bout des 600 pages avec une telle facilité.

Malgré les descriptions courtes on arrive facilement à s'immerger dans l'ambiance vif du récit. De plus la narration simple rend cette série accessible à un grands nombres.

En conclusion, c'est un premier bon tome qui certes ne brille pas par une très grande originalité, mais qu'on suit avec plaisir, grâce aux nombreux rebondissements, combats, personnages attachant, et un récit facile d'accès.

Je lirais le tome 2 avec plaisir.


Néachronical, 1: Memento Mori
Néachronical, 1: Memento Mori
par Jean Vigne
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 C'est du lourd, du sombre, du puissant, 7 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Néachronical, 1: Memento Mori (Broché)
On ne va pas ce faire de film, la première chose qui attire vraiment l'oeil, c'est bien la couverture. En général c'est cette dernière qui nous pousse plus ou moins à acheter un roman (en tout cas pour moi) et n'en déplaise celle ci est réellement très réussi.

Secundo, le résumé qui au premier abord ne paie pas de mine. Encore une adolescente qui ce trouve affublé d'une quête mystique, avec supers pouvoirs, collants et cape comprise, ou encore qui ce découvre être une extraterrestre.
He ben non! C'est tout le contraire. Mis à par les pouvoirs ultra effrayant.

Néa n'est pas comme qui dirait une gentille petite adolescente qui découvre simplement les premiers émois amoureux, même si au départ c'est un peu le cas pour cette dernière.
Néa est le genre de personne que j'aurais déteste à mon adolescence et contre qui je me serais bien figthé. Elle a un caractère de chien, un langage qui laisse à désirer, une envie de s'envoyer en l'air comme jamais (haa les hormones et l'adolescence, quel puissant détonateur pour les pires conneries), adore faire la fête, et en perpétuelle guerre contre ses parents (je l'ai dit, c'est l'adolescence)

Bref, vous voyez l'objet n'est ce pas et donc vous imaginez que ce petit monde tout rose d'adolescence au parfum de fraise va exploser lorsqu'elle rentre chez elle après un réveil plutôt humide. Et croyez le ou pas mais à partir de là tout va aller crescendo.
Si l'humour noir et sa répartie brut de décoiffage me fait aujourd'hui l’apprécier c'est que ce qui lui tombe dessus n'a rien du prince charmant.

Apprendre qu'on a de supers pouvoirs c'est chouette, apprendre qu'on peut tuer d'un simple touché, ça l'est moins. Et encore ce n'est que le dessus de l'iceberg. Plus le roman avance, plus elle en découvre sur elle même et plus le besoin de comprendre ce fait pressant. Que c'est il passé durant cinq ans? A vous de lire.

En parallèle, nous suivons Juliette, tout petit brun de jeune fille d'à peine treize ans. Et cela n'a rien de réjouissant. Avec elle on plonge dans une autre forme d'horreur et de tourments et m***, on ce dit que cela peut très bien arriver dans la réalité, que ça l'est déjà et cela rend la lecture encore plus lourde, plus sombre et oppressante, et étouffante.

On comprend très vite ce qu'a subit Néa en suivant Juliette, au moins une partie. Aucune lumière au bout du tunnel.

Ce roman c'est du lourd. En émotion, en horreur et en puissance. Il y des morts, des non morts, des pourris et des gens qui ce trouvent happés, pauvres victimes qui n'ont rien demandé à personnes.

Je l'ai lu en trois jours à peine parce-que on ce sent de plus en plus oppressé mais on ne peut s’empêcher de souhaiter avoir un dénomment heureux tant l'horreur, même si pas montré, est si bien suggéré parfois qu'on en frissonne. Et Néa qui s'accroche avec son fort caractère, une battante mais qui prit dans la tourmente, doit faire des choix particulièrement douloureux. Juliette qui subit et tente de rester forte à sa façon

Deux destins qui vont se croiser et s'entrechoquer avec force nous laissant le souffle coupé dans les dernières lignes.

Le tout est mené de main de maître, montant lentement en puissance pour exploser dans les dernières lignes. Tout un art, je vous assure.

Un très, très bon roman à lire mais à éviter pour les plus jeunes.
Ce n'est pas loin d'un coup de cœur, mais en temps normal, je n'aime pas vraiment les univers aussi sombre, simplement parce-que la vie est déjà suffisamment pourrit en soit pour que je n'en lise pas aussi. MAIS, j’achèterais le tome 2 tout de suite parce que franchement, c'est un bombe malgré tout.


L'ombre d'une chance
L'ombre d'une chance
Prix : EUR 2,99

3.0 étoiles sur 5 Lecture sympathique, 26 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'ombre d'une chance (Format Kindle)
Amateurs d'histoires de fantômes, ce petit roman est pour vous. Court, il ne traine pas dans des longueurs interminables mais reste suffisamment bien détaillé pour ne pas nous laisser dans le flou.

On s'immerge rapidement dans l'ambiance, bien que le dénouement nous apparait évident bien avant la fin du récit. il y une certaine sensibilité dans ce texte, une douceur matinée de mystère qui m'ont bien plût. On lit ce livre en quelques une ou deux heures à peine sans les voir passer.

Les personnages sont amusant à ce tourner autour et on apprécie leurs caractères respectifs, ni tout blanc, ni tout noir.
Oliver et son amant auraient bien mérité un développement plus poussé par contre. A lire, on présage qu'ils ont beaucoup d'épaisseurs et qu'il aurait été plutôt intéressant d'en lire plus sur eux.

Bref, une jolie histoire pour passer le temps, bien que convenue, elle est très bien écrite et on passe finalement un très bon moment.


La nuit des Coeurs froids
La nuit des Coeurs froids
par Esther Brassac
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La nuit des cœurs froids – un très grand kif., 4 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La nuit des Coeurs froids (Broché)
Ce roman est une vraie grande pépite d'or, un diamant, une pure merveille.
Oui j'ai adoré, sur kiffé, adhéré à l'ambiance presque immédiatement.

Il ne m'a fallu que le prologue, déjà intriguant, et le premier chapitre pour me plonger dans l'univers plein d'imagination et ultra original de l’auteur.

Dès le prologue, on nous pose une intrigue bien plus complexe qu'elle n'y paraît au premier abord.
Les chapitres son courts et découpés en dates. En gros, le roman ce passe durant une période d'environs cinq mois –six mois

On suit plusieurs protagonistes qui au premier coup d'œil n'ont aucun rapport les uns les autres.
Et leurs aventures ne se regroupent pas. On a la sensation de suivre plusieurs histoires différentes dont on ne voit aucune relation.
Et pourtant.

L’histoire avance lentement mais pas un instant nous avons le temps de nous ennuyer. Les questions s’enchainent et les ‘héros’ ne cessent de chercher les réponses, résoudre l’énigme, et trouver la solution pour battre les grands méchants. La fin suprenante dont on apprend les tenants et aboutissant juste dans les tous derniers chapitres.

Nous sommes tenu en haleine tout du long.

Les personnages sont nombreux et fascinants. Certains risqueraient même de vous surprendre. Nicolas Flamel par exemple.

Ou bien Harlad ce vampire étrange.

Le panel est suffisamment large pour trouver votre petit chouchou…j’avoue je craque pour Pétunia et Harlald, sans oublier son petit Mouscarpion. (Je voudrais le même.)

Les personnages sont si différents, travaillés, crédibles et finissent par se regrouper et ne former qu’une seule et même intrigue.

Et cette histoire ne manque pas d’humour et de rebondissement.

Et ce monde foisonnant…Les farfadets qui se concentrent en pays de gaule, les loups garous qui préfèrent Glasgow. Et cette technologie mêlée à la magie pour faire fonctionner la ville, les taxis et bus. Vous ne verrez plus jamais votre smartphone de la même façon.

Ha et voir des farfadets, des elfes et des goules et des magiciens est bien plus naturel que de croire aux vampires dans ce roman.

On voudrait en voir plus, en apprendre encore sur cet univers qui m’a littéralement passionné.

Alors oui, je le dis ! ACHETEZ-LE.

Un gros coup de cœur.


La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur
La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur
par Bettina Nordet
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Les démons sont fun, Les anges des pourris, 1 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur (Broché)
Pacte obscure….hmmm bon j’avoue la couverture m’a fait de l’œil, m’a appelé, m’a supplié. Ben m’en fallait pas plus pour craquer aussi. Très jolie et hyper accrocheuse avec ses couleurs attrayantes et au salon du livre l’auteur était super sympa, drôle et vraiment, j’avais bien envie de me lancer dans un nouveau livre en espérant que cela sorte de l’ordinaire comme tout le laissait présager.

Bon, premièrement, j’avoue, j’ai aimé Jana. Limite elle me faisait presque de la peine avec ces interminables em***eurs qui ne cessaient de la pourchasser pendant la moitié du roman. J’aurais pété une durite depuis longtemps à sa place. Bref, durant une bonne partie du roman, on suit sa fuite accompagné d’un chaperon, que même moi j’en voudrais pas. Ce mec lui sauve les miches sans cesse et semble autant la haïr au plus haut point. On a presque la sensation que le fait d’être flic au départ ne lui sert finalement pas à grand-chose.

Il y a du coup pas mal de rebondissements et on suit notre petite héroïne en courant aussi vite qu’elle. Les rencontre à foison sont fascinante parce qu’on ne sait rien de ces personnages intriguant. On est aussi paumé qu’elle. Pourquoi? comment? On a aucune réponse et on a peine le temps de souffler que, paf, encore des emm***de qui lui tombent sur le coin de la figure.

Ensuite, la seconde partie se passe sur Eden. Oui, oui, vous m’avez bien lu, au paradis les enfants, avec des anges et tout et tout. Bref, je ne vous en dirais pas plus sur ce petit coin de paradis pour éviter de faire encore plus de spoil…mais on va vite se rendre compte, que les ennuis l’ont suivi jusqu’en haut. Pauvre Jana. Je me dis que ma condition d’humaine est pas si mal finalement, parcequ’on ne peut vraiment pas l’envier notre adorable flic.

On apprend donc, un peu plus de choses sur toutes les questions qu’on s’est déjà posé jusqu’à présent. Jana, suis le mouvement…et apprend également. Elle évolue, bien qu’elle soit toujours impuissante sur les évènements qui ne cessent de l’envoyer valdinguer d’un côté et d’un autre. Elle reste malgré tout la même personne finalement, avec une coté altruiste et avec un bon fond. Après tout elle n’est pas devenue flic pour rien hein.

Au final, les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être et dans les dernières lignes, elle semble prendre une décision sur sa propre vie sans écouter ceux qui l’entourent. Pour elle qui n’a fait que subir jusqu’à présent, c’est une bonne chose.

La suite laisse présager de nouveaux rebondissements à foison.

Il y a un truc par contre que j’ai adoré. C’est l’historique des anges. J’ai remarqué tout de suite que l’auteur c’était bien renseigné ou qu’elle s’y connaissait déjà. J’avais lu pas mal de truc sur eux quand j’étais ados et c’est plutôt bien respecté sur pas mal de cotés. Bien que pour le roman, on a eu droit à quelques modifications. J’ai trouvé ça vraiment chouette. C’est donc un peuple bien décrit et développé dans ce premier tome et j’espère qu’on en verra plus dans le second sur les autres peuples que l’on appercpot parfois à peine : les vampires, loups garou, et démons. Je pense que l’univers crée et vaste et riche et j’ai hâte de le découvrir.

Bon, j’avoue par contre avoir trouvé parfois le temps long malgré les rebondissements, parce que finalement il n’y a que peu de ses rebondissements qui font avancer l’histoire en elle-même et parfois cela est un peu trop frustrant. J’avais vraiment par moment l’impression qu’on tournait en rond.

Ha et j’ai détesté Vahuel. Oui, même s’il se montre finalement sympa avec Jana…je le déteste, le hait, le maudit, l’abord, l’exècre. Ouais, parce qu’au lieu de l’aider, il la force à céder à un crétin imbu de sa personne. Alors oui, ce personnage me reste en travers de la gorge.

Mais je veux bien encore avoir du Zack et Alexian…ses deux là…je les aime. Ils m’ont juste fait fondre.

Bref, je lirais la suite avec plaisir.


Holden (Le Ranch de Willow Springs t. 2)
Holden (Le Ranch de Willow Springs t. 2)
Prix : EUR 3,58

4.0 étoiles sur 5 Une suite aussi bonne que le premier tome, 27 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Holden (Le Ranch de Willow Springs t. 2) (Format Kindle)
J'avais beaucoup aimé le tout premier tome.
La suite confirme l'idée que j'en avais.
Cette fois, pas de syndrome poste traumatique mais un sujet tout aussi difficile.
Refaire sa vie quand on a tout perdu et qu'on ce trouve dans l'incapacité physique d'évolué comme tout à chacun.

Les personnages sont vraiment touchant et on s'immerge vite dans l'histoire. C'est court, rapide et on a du coup pas du tout le temps de s'ennuyer.
Ce que j'aime dans cette romance comme dans le premier tome. Ce sont les sentiments des personnages. c'est de la romance certes mais on est loin des histoires fleurs bleu et mièvre à souhait.

La plume de l'auteur à quelque chose qui me fait littéralement craqué pour ce qu'elle écrit et la traductrice a fait à un sacré bon travail.

j'aurais juste préféré qu'on parle un peu plus de la difficulté pour deux hommes d'être ensemble surtout quand on doit faire face à des préjugés et du racisme lorsque l'un d'eux à la peau noire. c'est bête à dire mais aujourd'hui encore on doit y faire face alors cela me parait bien de l’intégrer dans le roman.

Bref, mis à part ça, j'ai vraiment apprécié cette lecture. je l'ai dévoré aussi vite que le premier. J'attends le troisième tome avec impatience.


Carpediem: What Happens in Carpediem...
Carpediem: What Happens in Carpediem...
Prix : EUR 4,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Amusant., 24 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carpediem: What Happens in Carpediem... (Format Kindle)
Un premier tome très sympa, drôle et accrocheur.
Très jolie couverture, très joli graphisme et des rebondissements étonnant.
Les persos sont originaux et ils sont facile à suivre. On rit bien avec eux et c'est avec plaisir que je lirais la suite.


Shoefashionista - Bottes à lacets Femme Militaire Vintage Chaussures Plates Bottines Lacets Taille
Shoefashionista - Bottes à lacets Femme Militaire Vintage Chaussures Plates Bottines Lacets Taille
Proposé par shoeFashionista

1.0 étoiles sur 5 defauts non négligeable et mauvaise qualité des semelles, 14 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
*Mise à jour du 11/06/2014* - J'ai mis ses chaussures durant la saison froide et les semelles ont lâchées, ce sont littéralement fendus en leurs milieux. Elles ne m'ont même pas fait un hiver complet. Mauvaise qualité sur le long terme. Très décevant!

Chaussures sympathiques.
Jolies au pieds et la taille est bonne. Agréable à porter et ne font pas mal aux pieds.

Mais deux gros points négatifs:
L'odeur de plastique les premiers temps vraiment très fortes et désagréable.
et surtout le talon qui semble de très mauvaise qualité. Il claque comme si on portait des talons aiguilles et il est surtout trop lisse et glisse sur chaussée humide. J'ai bien faillit tomber la première fois.
J'ai finit par aller chez le cordonnier pour changer les talons. 10€ en plus sur chaussures neuves, c'est bien dommage.
Mais au moins maintenant je ne marche plus sur des œufs et on ne m'entend pas arriver à des kilometres à la ronde.

2.5* pour ce dernier gros défauts qui m'a vraiment ennuyé.


Esclave des sens: Psi-changeling, T1
Esclave des sens: Psi-changeling, T1
Prix : EUR 4,99

4.0 étoiles sur 5 Un premier très bon tome, 14 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Esclave des sens: Psi-changeling, T1 (Format Kindle)
En temps normal, je ne suis absolument pas fan de ce genres de séries. il m'arrive de lire le premier tome mais je ne vais jamais bien plus loin. Les personnages ont tendance à m'horripiler profondément, surtout les personnages féminin
Jusqu'à présent seuls Mercy Thompson et Oméga ont trouvé grâce à mes yeux.

Mais il se trouve que je me suis laissé tenté par ce premier tome sans grand espoir, ni grand intérêt. Juste une curiosité de plus. Et pourtant, Il ne m'a fallut que le premier chapitre pour que je plonge dedans.

Le mélange de genre psy - changeformes et j'espère plus tard humain est vraiment très sympa. Ici on a surtout une découverte des psy, sans émotions, froid, mais également suffisants et imbu d'eux même. Pour la majorité du moins. Les autres ont tendance à être exterminés, ou plutôt lobotomisés. C'est plus une tyrannie qu'autre chose. Après tout dés le prologue on apprend que leurs absences d'émotions résultent surtout d'une loi passée quelques décennies plus tôt.

Bref, le monde des psy est particulièrement bien développé au niveau culturelle, sociale et politique. j'ai beaucoup aimer plonger dans ce qu'ils appellent le psynet. Un réseaux d'esprit à l’échelle planétaire.

Les changeling ont une façon plus simple de vivre, plus bestiales, mais ici on a surtout deux meutes de prédateurs. on apprend également leurs fonctionnement.

Il restent certaines zone d'ombres aussi bien chez les psy que chez les changeling mais comme il y a d'autres tomes, on peut pas tout dévoiler en une seule fois.

L'intrigue est sympa bien qu'on n'a pas besoin d'arriver à la fin du livre pour comprendre qui est le grands méchant loup ici.

Les personnages par contre ont réussit à obtenir mes faveurs. Sasha déjà, forte et fragile. Psy mais profondément humaine finalement. C'est qu'elle m'a plut la bougresse. Pour une fois qu'un perso féminin me donne pas envie de lui cogner la tête contre un mur. Soit elles ont tendance à être méga super, je suis la plus forte, soit elle sont docile et sans saveurs. mais pas ici. et c'est ce qui m'a convaincu.

Pour Lucas, j'aime les gros baraques qui veulent faire leurs lois sur leur compagne. j'aime surtout quand en réalité il n'ont pas le dessus sur elle. Ici ils apprennent à deux. et c'est bien.

Cela ne plaira pas à tout le monde en tout cas mais je ne vais pas bouder mon plaisir cette fois. Je pense même racheter la version papier plutôt que d'attendre qu'on me les prête.

Bref, je ne vais pas m'attarder trop longtemps.
Bien que ma préférence reste pour Mercy, je ne vais pas mentir, j'ai dévoré ce premier tome en un jour et une partie de la nuit. Moins de 24heure. ce qui fait partie de mes plus beaux records.

J'ai déjà entamé le tome deux et il semblerait qu'il ne fasse pas long feu non plus


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7