undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de serpollet > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par serpollet
Classement des meilleurs critiques: 1.633
Votes utiles : 867

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
serpollet

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Le Menteur
Le Menteur
par Nicholas Searle
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

3.0 étoiles sur 5 So British!, 18 juillet 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Menteur (Broché)
On a de la peine à entrer dans ce roman.A y rester aussi,et finalement on tient jusqu'au bout car l'on espère une surprise finale qui ne vient pas tant elle est prévisible.la trame est pourtant bien ficelée et la construction,toute en flash back ,habile.Mais l'écriture est bien trop conventionnelle,comme tout ce roman qui aurait tout aussi bien pu être écrit il y a 50 ans pour la bonne société anglaise.Poussiereux,suranné ce livre devrait faire l'objet d'une adaption cinématographique.ce n'est guère étonnant car ,en l'état,cela fait plus penser à un scenario qu'à un véritable roman.
Bien joué,bien mis en scène ,cela devrait faire un film bien supérieur au roman dont il est tiré.


Le fracas du temps
Le fracas du temps
par Julian Barnes
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 "Dans la peau de Dmitri Chostakovitch", 13 avril 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le fracas du temps (Broché)
C'est une plongée dans l'âme même de Chostakovitch à laquelle nous convie Julian Barnes.Loin de la biographie formelle et "objective", telle celle de Krzysztof Meyer publiée jadis chez Fayard et faisant référence.Se mettre à la place du compositeur est hardi,tres subjectif,mais ici complètement convainquant.L'ineluctable descente aux enfers de Chostakovitch est narrée en 3 chapitres,3 épisodes de sa vie déterminants.
Premier chapitre:1936,Chostakovitch est un compositeur adulé dans son pays ,reconnu dans le reste du monde où son œuvre est jouée par les plus grands.Son opera "Lady Macbeth de Mzensk" a été créé de manière triomphale 4 ans plus tôt.Il est ,aujourd'hui considèré comme un opera majeur du 20 eme siècle.Mais voilà,Staline,qui se targuait de connaître la Musique,assiste à une représentation et...part avant la fin.Le lendemain l'œuvre est éreintée par La Pravda où on y parle de "fatras musical",de musique formelle,gauchiste.Dès lors,le sort du compositeur est scellé.Il,pourrait fuir,mais reste ,vivant dans la terreur,craignant pour sa vie ,passant ses nuits sur le palier devant l'ascenseur ne voulant pas faire subir à sa famille le spectacle d'une arrestation.Il ne doit alors sa survie qu'à une purge éliminant celui qui devait l'arrêter.Chostakovitch pourrait fuir ,mais craignant pour sa famille ,persuadé d'être né sous le signe de la lâcheté (n'a-t-il pas été prénommé par la volonté d'un officier ministériel ne voulant pas de Jaroslav,choisi par ses parents...),entre dès lors dans une vie de soumission au pouvoir,avec comme seule arme,sa musique qu'il feindra de rendre politiquement correcte, mais pétrie d'ironie ,que les incultes au pouvoir ne comprendront jamais.
2 eme chapitre:1948,voyage à New-York dans le cadre d'un congrès pour la paix.Chostakovitch souhaitait y rencontrer Stavinsky,son idole,celui ci le snobera royalement,d'autant plus que dans un de ses discours écrits par d'autres et qu'il découvre en les lisant,Chosta lui fait subir une terrible charge!Chostakovitch,aidé par la CIA,aurait sans doute pu rester aux USA.Il choisit de rentrer sous le joug de son tortionnaire qui se met à le protéger sous condition.Il y a entre ces deux là un jeu de maître à esclave fascinant.Staline,finalement ne tuera pas Chostakovitch,mais il le poussera,à force de brimade à le faire tout seul!
3 eme chapitre:Staline est mort,Kroutchev a pris le pouvoir et la societe s'est un peu libérée.A priori Chostakovitch ne craint plus pour sa vie mais le harcèlement continue ,plus insidieux,on lui impose d'adhérer au Parti ce qu'il avait toujours refusé.Reste sa musique qui finalement sans cette soumission n'aurait peut être pas été ce qu'elle est .Il n'aura vecu que pour elle et à travers elle.
Pendant la guerre sur un quai de gare,Chostakovitch et un ami,trinquent avec un mendiant cul de jatte.Le verres s'entrechoquent et Chostakovitch murmure "un accord parfait","...émis par trois verres de vodka pas tres propres et leur contenu,était un son qui dominait le fracas du temps ,et qui survivrait à toute être et toute chose .Et peut être ,finalement était ce tout ce qui comptait."
C'est ainsi que se termine ce très beau livre.Apres sa lecture on écoutera différemment la musique de Dmitri Chostakovitch.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 2, 2016 6:26 PM MEST


Le génie des coïncidences
Le génie des coïncidences
par J. W. IRONMONGER
Edition : Poche
Prix : EUR 7,80

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Tout sauf génial!, 28 mars 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le génie des coïncidences (Poche)
Une bleuette insipide,baignée par une philosophie de pacotille,sur fond de guerre civile en Afrique noire et d'enfants soldats.Cela aurait pu être passionnant,encore aurait-il fallu que l'auteur brille sinon par du génie,au moins par du talent.
On peut passer son chemin.


Hard Day [Blu-ray]
Hard Day [Blu-ray]
DVD ~ Lee Sun-kyun
Prix : EUR 14,99

4.0 étoiles sur 5 Un vrai bonheur pour du vrai cinema!, 28 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hard Day [Blu-ray] (Blu-ray)
Le cinema coréen n'a pas son pareil pour nous concocter de petits bijoux cinématographiques,avec des "scénarios "aux petits oignons",aussi originaux et tordus que jouissifs.ici c'est un inconnu qui s'y colle,Kim Seong-Hun.Et il a un sacré talent!mise en scène "au cordeau"(anthologique scène dans la salle funéraire),sens du rythme,du suspense.Surtout,il ne se prend jamais au sérieux,et son histoire très très noire en devient jubilatoire!Quel bon moment de cinéma!seuls regrets:qu'il en fasse un peu trop sur la fin et que l'acteur principal,un peu falot,ne soit pas au niveau de son réalisateur.
Que du bonheur!


Jonas Kaufmann : La fanciulla del West [Blu-ray]
Jonas Kaufmann : La fanciulla del West [Blu-ray]
DVD ~ Jonas Kaufmann
Prix : EUR 24,78

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Techniquement parfait, 15 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jonas Kaufmann : La fanciulla del West [Blu-ray] (Blu-ray)
Un BD somptueux!piqué,chatoyance des couleurs,tout y est .Son impeccable à condition d'avoir un ampli capable de "monter dans les tours" sans faillir,l'enregistrement étant plutôt faible surtout pour le plateau.Les voies arrières sont discrètes reflétant sans doute l'acoustique peu réverberée de la salle.Malheureusement Sony nous offre une prestation minimale comme à son habitude!l'interface est indigente de même que les bonus.
Voilà pour la technique.L'oeuvre maintenant.
Disons le tout de suite,nous sommes ici à des années lumière des "grands" Puccini!il faut dire que le livret n'a rien pour inspirer le maître de Lucques,qui a besoin de grands mélos flamboyants pour stimuler sa verve mélodique,et non ,comme ici,d'une bleuette insipide.Bref,le prérequis puccinien n'est ici pas atteint.Et ce n'est certainement pas la faute des deux protagonistes principaux!N Stemme et J Kaufmann font plus que superbement chanter (on le sait ce sont les plus grands en ce moment),ils sauvent l'oeuvre,bien secondés par un orchestre viennois des grands soirs (mais y a t il de "petits soirs" pour cette phalange,à moins qu'il ne faille écrire "falange"?),splendidement dirigé par le peu charismatique Franz Welser Most.Le reste du plateau témoigne que l'Opéra de Vienne avait mis tout son argent dans les deux protagonistes principaux...
La mise en scène confirme que pour l'immense majorité des régisseurs,il est deshonorant de ne pas décaler l'histoire dans le temps et/ou l'espace!Nous sommes ici dans un endroit indeterminé à une époque qui ne l'est pas moins,sans qu'on entrevoie ce que cela peut bien apporter à l'oeuvre.Seuls,les "cache-poussière"de Leone rappellent le Far West!Les décors étant par ailleurs fort laids et on a droit à une fin des plus grotesque qui achève le spectacle dans tous les sens du terme.
Pour finir,Mr Kaufmann,votre voix est épanouïe comme jamais...Mr Kaufmann,avant qu'il ne soit trop tard,cessez de cachetonner pour des
oeuvrettes et passez aux choses sérieuses!
Jonas Kaufmann,"Tristan",c'est pour quand?


Il reste la poussière
Il reste la poussière
par Sandrine Collette
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Naturaliste., 10 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Il reste la poussière (Broché)
Nous sommes en Patagonie Argentine vers la fin du XIX eme siècle.Pour ceux qui connaissent,peu d'endroits dans le monde sont à la fois aussi hostiles,durs,magnifiques et attachants.Sandrine Colette â visé dans le mille en y situant son histoire d'un naturalisme flamboyant autant que désespérant.Au sein de ce territoire désertique,une mère et ses quatre garçons tentent de faire vivre une exploitation aussi vaste que peu rentable.La Mère donc,deux aînés jumeaux,le petit dernier,le véritable héros du roman,et au milieu un quatrième garçon un peu benêt.Tout ce joli monde se hait à qui mieux mieux,les aînés allant jusqu'à battre régulièrement les plus jeunes sous le regard indifférent de la matrone,pourvu que tout le monde puisse assurer sa tâche quotidienne au milieu des immenses troupeaux de moutons et de bovidés.En bref un tableau que n'aurait certainement pas désavoué Zola.Comme chez ce dernier tout cela se terminera très mal.
Bien écrit,ce roman résiste à la pause et se lit d'une traite même si les situations navigant entre le scabreux et le sordide,sont souvent difficilement soutenables.
On se dit parfois que "trop c'est trop" et au milieu de ce monde de brutes,le "petit" Rafael nous offre une figure heureusement réconfortante.


La route étroite vers le nord lointain
La route étroite vers le nord lointain
par Richard Flanagan
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Sentimental et terrifiant, 30 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La route étroite vers le nord lointain (Broché)
Voilà un bien beau roman pétri d'humanité et de terreur.L'histoire d'un groupe de jeunes soldats australiens envoyés au bagne en Thaïlande sous le joug de l'armée japonaise.Leur tache:construire en un temps record une voie ferrée reliant Bangkok à la Birmanie.On connait cette histoire racontée jadis par le célèbre "Pont de la rivière Kwaï".Les 700 prisonniers mourront pour la plupart dans cette tache inhumaine ,d'épuisement,du choléra,de la famine et de la cruauté des gardiens japonais dont les valeurs d'honneur et d'obéissance à leur Empereur justifient à leurs yeux tous les sévices.On comprend que tous les acteurs,de chaque côté,seront marqués à jamais par cette horreur.Racontée à travers le prisme des souvenirs d'un chirurgien militaire à la vie sentimentale chaotique et celle d'un officier japonais dépassé par ses propres convictions,ce roman nous prend aux tripes d'un bout à l'autre,et même si l'on peut reprocher quelques longueurs sur la fin,ne laisse pas indemne.


Rubber
Rubber
Prix : EUR 15,67

2.0 étoiles sur 5 Déjanté,gonflé ...et tombant à plat, 2 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rubber (Blu-ray)
Je n'aime pas émettre un avis critique sans avoir vu ou lu l'intégralité de l'œuvre.Mais il m'apparaît important ici,d'avertir l'éventuel acheteur que ce film français est édité comme s'il s'agissait d'un import américain à savoir qu'il est uniquement en anglais sans sous titres français.C'est marqué sur la jaquette mais en vraiment tout petit!on est là à la limite de l'escroquerie de la part de l'éditeur.Et meme s'il n'est pas indispensable de comprendre les dialogues pour comprendre de quoi il s'agit,être obligé de regarder avec les dialogues écrit en anglais dans une version pour sourds et malentendants,explique au moins en partie l'ennui profond qui m'a plombé et empêché de dépasser la première demie heure!en l'état ce petit film que,n'ayant pas vu en entier,je me garderais bien de traiter de navet,m'apparaît comme tres surestimé ,rejoignant la cohorte de ses congénères destinés à un certain snobisme cinématographique.
Je suis prêt à changer d'avis si l'éditeur pouvait nous offrir une version sous titrée dans la langue du réalisateur ,mais cela participe sans doute aussi à ce que je disais plus haut.
Seule chose que je peux réellement juger:la qualité du BD est excellente.


Ce monde disparu
Ce monde disparu
par Dennis Lehane
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le retour de Lehane!, 1 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ce monde disparu (Broché)
Ce livre est le troisième volet de la saga "Coughlin" débutée de manière éblouissante avec "Un pays à l'aube" et poursuivie avec le calamiteux "Ils vivent la nuit".Entre temps,Lehane nous avait également servi "Moonlight mile" le dernier et le moins bon des "Kenzie-Gennaro".
On attendait donc avec une certaine impatience le nouveau Lehane en espérant retrouver celui de "Mystic River",Shuter Island","Gone Baby Gone","Un Pays à l'aube".
Même si on est loin de ces chefs d'oeuvre,force est de constater que Lehane a retrouvé un peu sa "patte"."Ce monde disparu" est un livre de gangsters extrêmement conventionnel qu'on a l'impression d'avoir lu mille fois,mais le sens du récit,du suspense,l'écriture,belle,bien traduite et puissante,certaines scènes mémorables et étouffantes,la consistance des personnages,prouvent qu'on est en train de retrouver notre Dennis Lehane!
Vivement le prochain!


Intérieur nuit
Intérieur nuit
par Marisha Pessl
Edition : Broché
Prix : EUR 24,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Bibliothèque verte, 26 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Intérieur nuit (Broché)
Un livre pour ado très sage,me faisant penser à ce que je lisais,adolescent,publié dans la "bibliothèque verte".une histoire de sorcellerie puérile,sans interet.Écriture banale,scenaristique.Linearité désespérante.Aucun suspense,aucune surprise,rien pouvant expliquer que ce petit ouvrage ait pu avoir ici ou là de bonnes critiques.
A oublier,et à ne surtout pas aller voir au cinéma.puisqu'il semble que cela doive faire l'objet d'un film.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10