Profil de Alain Morinais > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Alain Morinais
Classement des meilleurs critiques: 954.859
Votes utiles : 1

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Alain Morinais
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Au prix du silence
Au prix du silence
par Alain Morinais
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 4ème de couverture..., 30 avril 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Au prix du silence (Broché)
Le roman de Céline est l'histoire d'une vie. Cent ans de la vie d'une femme dont le silence laissera croire un siècle durant qu'elle était sans histoires. Une fiction documentaire dont les personnages nous font revivre le siècle de Céline, héroïne malgré elle d'une histoire pour l'Histoire de la condition féminine. « Et parfois, de plus en plus souvent, le regard de Céline s'égare, se perd dans le lointain, sans que l'on ne sache plus très bien sur quoi se posent ses beaux yeux gris tendre et clair, usés d'avoir trop regardé les choses de la vie, en n'ayant jamais vraiment su ce qu'elle aurait pu faire de plus ou de mieux pour les rendre plus agréables à vivre, ce n'est pas faute d'avoir voulu essayer, mais,... « Au prix du silence ».


Laboureurs d'Espoirs
Laboureurs d'Espoirs
par Morinais Alain
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Présentation de l'auteur, 28 octobre 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Laboureurs d'Espoirs (Broché)
Avec « Laboureurs d'espoirs », les Morinays mettent en scène l'histoire des laboureurs bretons vivant leur Révolution, au jour le jour, telle qu'elle put être perçue et vécue dans la campagne rennaise, quand l'espoir s'y invite en 1789. Espoir né de la demande du Roi, espoir grandissant avec le courage d'oser ensemble, espoir d'avoir cru être entendus, mais, espoirs déçus quand les paysans, en colère, comprendront avoir été les oubliés de l'Histoire.

Enfant du pays devenu l'homme sage et respecté, syndic avant de devenir procureur, l'honorable Gilles Morinays, tente d'éclairer le chemin des ouailles de la paroisse, avec l'aide du recteur, malgré les pressions de la noblesse locale, et les déceptions, face au comportement des bourgeois de la ville.

Jan, Simon et Joseph nous font vivre les labours, les fenaisons, les métiers d'antan, la vie des simples gens, perturbés par les événements, mais, attendant tout des changements annoncés. Nous partageons avec eux les coutumes, les véritables croyances et les superstitions, les pratiques amoureuses, les jeux et les fêtes du peuple des campagnes. Et puis, il y a « la Morinays de Pontchâteau », celle dont chaque homme fait le rêve secret d'être l'époux de sa beauté courageuse, tout en craignant que sa liberté naturelle relève d'un pacte avec le diable.

Tous les personnages du petit village de Vezin, ou presque tous, vivent des situations réelles ou vraisemblables, avec des rôles qui furent les leurs ou supposés, à partir de données connues ou quasiment certaines.


Page : 1