undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Littératec > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Littératec
Classement des meilleurs critiques: 2.575
Votes utiles : 328

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Littératec (Seine-et-Marne, France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Dis-moi pourquoi: Parler à hauteur d'enfant
Dis-moi pourquoi: Parler à hauteur d'enfant
par Claude Halmos
Edition : Broché
Prix : EUR 18,30

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un livre qui peut nous éviter bien des erreurs, 29 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dis-moi pourquoi: Parler à hauteur d'enfant (Broché)
Claude Halmos a ce don rare et précieux de savoir parler simplement de choses compliquées, donc, même si vous n'avez aucune notion de psychanalyse, vous comprendrez ce livre, alors n'hésitez pas une seconde. Une première partie fait un rappel historique de la psychologie de l'enfant. Dans la deuxième partie sont compilées des dizaines de véritables questions qui lui ont été posées par des enfants, et auxquelles elle a répondu dans le magazine Psychologie. Ca va du "Pourquoi je ne peux pas regarder la télé le matin ?" à "Pourquoi j'ai été adoptée ?" en passant par "Pourquoi c'est interdit de se marier avec ses parents ?". Les questions abordent tous les thèmes : l'amour, la mort, les relations amicales, familiales, les peurs, l'injustice... Claude Halmos n'a d'ailleurs pas toujours LA réponse, et c'est cela qui est rassurant : on peut dialoguer avec son enfant et le rassurer, même si soi-même on ne sait pas répondre à tout. A lire absolument, et à relire à tout moment.


Le Grand Livre de l'Histoire des Echecs : L'histoire du jeu, les grands champions, les parties célèbres, les échecs dans l'art
Le Grand Livre de l'Histoire des Echecs : L'histoire du jeu, les grands champions, les parties célèbres, les échecs dans l'art
par A. Capecce
Edition : Broché

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Instructif, 29 août 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Le titre correspond en effet au contenu : ce beau livre retrace en détail l'histoire du jeu d'échecs, documents à l'appui. Il comporte aussi de nombreuses biographies de joueurs, et les compte-rendus de parties mémorables. J'ai cependant été un peu déçue par l'iconographie : les photos sont parfois de qualité médiocre, c'est fort dommage. Et pour ce qui est des échecs dans l'art, assez peu d'informations finalement, quelques tableaux mettant en scène des joueurs d'échecs, mais rien sur les échecs au cinéma ni en littérature. Un livre vraiment beaucoup plus axé sur le jeu lui-même, et une bonne idée de cadeau pour un joueur d'échecs.


Robe de marié
Robe de marié
par Pierre Lemaitre
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Descente aux enfers, 28 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Robe de marié (Poche)
Un thriller psychologique qui m'a beaucoup agacée au début : un style haché, des phrases courtes et saccadées qui rendent la lecture malaisée. Même si on comprend bien qu'il s'agit de coller à l'état d'esprit de Sophie, qui est elle-même totalement perdue, au bout d'un moment, c'est lassant. Et puis, finalement,je me suis laissée surprendre par l'histoire. Manipulations, usurpations d'identité, meurtres, retournements de situations qui paraissaient inextricables, les principaux ingrédients du thriller sont là. J'ai donc suivi avec avidité la descente aux enfers de Sophie, et sa plongée dans la folie, en guettant le moment où elle allait refaire surface. Une lecture agréable.


Meilleures ennemies T01 Meilleures amies pires ennemies
Meilleures ennemies T01 Meilleures amies pires ennemies
par Alexa Young
Edition : Broché
Prix : EUR 13,20

2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour fashion victims, 28 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meilleures ennemies T01 Meilleures amies pires ennemies (Broché)
Ah, la jeunesse dorée américaine !! Dans quel monde merveilleux vivent ces jeunes adolescentes ! Au lycée, pas de cours, à part sport et cours de "journalisme" (c'est à dire, de création de blog), les élèves ne semblent y aller que pour se rencontrer. Les parents sont riches, beaux, discrets et compréhensifs, comme dans les séries télé. Et les deux héroïnes sont tellement semblables qu'on peut les interchanger et les confondre sans peine. L'histoire est en elle-même assez amusante : deux meilleures amies qui deviennent peu à peu les meilleures ennemies, et passent leur temps à se faire des crasses. Mais c'est très répétitif et lassant. Et puis, vu que leur seule passion, c'est la mode, on a droit à tout le détail de leurs tenues vestimentaire, chaque jour différente biens sûr...pas palpitant
Pas de souci plus important pour ces demoiselles, que l'organisation de la prochaine soirée pyjama, alors heureusement qu'il y a la copine avec qui se chamailler, sinon je ne sais pas ce qu'elles feraient !
Je comprends que ce genre d'histoire fasse rêver les jeunes-filles, et sans doute faut-il en passer par là mais j'espère seulement qu'elles ne s'en tiendront pas là et passeront à des textes plus consistants.
Et pour finir, un carton jaune aux éditions Albin Michel qui, au prix où sont vendus les livres, pourraient faire un peu plus attention à la relecture : ce roman est bourré de fautes !!


Canisse
Canisse
par Olivier Bleys
Edition : Poche
Prix : EUR 6,40

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Pêche intergalactique, 28 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Canisse (Poche)
Canisse est une planète mystérieuse de l'Outre-Monde, quasi entièrement recouverte d'océans. Elle attire de nombreux braconniers, qui la convoitent pour ses coquillons, mais aussi pour ses mégathalos, des poissons aux dimensions vertigineuses. Mais seuls quelques pilotes expérimentés des Grandes Lignes savent s'y rendre. Alors, lorsque Xhan, ancien garde-pêche intergalactique, rencontre l'un d'eux, et qu'en plus, celui-ci lui offre de l'y conduire, Xhan ne réfléchit pas longtemps, d'autant que sa santé se détériore et que c'est sans doute sa dernière chance. Le voici donc avec son compagnon Moox en route vers Canisse. Le voyage se déroule sans encombre, mais c'est sur place que les déboires commencent. La planète est très inhospitalière, la mer y a la fâcheuse particularité de devenir cycliquement acide, les braconniers sont des barbares mal dégrossis et les autochtones de pauvres indigènes faméliques à la merci des tempêtes et des bêtes sauvages. Mais Xhan n'a pas fait tout ce voyage pour rien, et il partira à la recherche des mégathalos, quoi qu'il lui en coûte.
Un beau roman de SF, au vocabulaire travaillé, à l'écriture agréable, à l'univers onirique et parfois poétique. Nous sommes entraînés dans cette histoire, à travers les océans de l'Univers, mais nous ne sommes jamais noyés car les personnages sont en nombre limité et l'intrigue relativement simple. C'est un vrai plaisir de lire de la bonne SF, mais quel dommage que la fin, bâclée, soit si décevante !...


Treize raisons
Treize raisons
par Jay Asher
Edition : Broché
Prix : EUR 13,70

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Mitigé, 27 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Treize raisons (Broché)
Mon avis sur ce roman est très mitigé. Son intérêt principal et qu'il traite du suicide et des effets dévastateurs que peuvent produire les fausses rumeurs, thèmes très rarement évoqués dans la littérature jeunesse. Donc en cela, il peut être lu avec intérêt, mais plusieurs autres aspects du roman m'ont beaucoup déplu.
Tout d'abord le style : l'auteur a fait le choix d'un roman à deux voix, et nous avons, du début à la fin, une alternance entre la voix d'Hannah sur les cassettes, et les pensées de Clay qui les écoute, voire même les discussions de celui-ci avec d'autres personnes. Si l'idée est bonne, j'ai trouvé que la lecture y perdait beaucoup en fluidité et l'histoire en clarté, c'est dommage.
Concernant le fond, et notamment les 13 raisons qui ont lentement amené Hannah à se suicider, et bien j'ai parfois trouvé ces raisons très peu crédibles et j'ai eu la désagréable impression que l'auteur faisait du remplissage, uniquement pour arriver au fatidique nombre 13. De plus, l'attitude d'Hannah est elle aussi peu crédible. En effet, cette jeune-fille d'une quinzaine d'années, qui a assez de force pour monter tout ce stratagème, enregistrer ces cassettes, planifier toute la chaîne de transmission et prévoir les réactions des gens, n'a, à aucun moment de son histoire demandé de l'aide à personne ?! Et à aucun moment elle n'a remis les gens à leur place de son vivant, pourquoi ? Elle a même au contraire repoussé les rares mains qui lui ont été tendues, notamment par Clay, et ce de manière totalement incompréhensible.
Concernant le milieu social, je suis aussi très perplexe : ces jeunes américains vont au lycée mais semblent ne jamais avoir de vrais cours, les parents sont étrangement absents et laissent leurs enfants en totale autonomie, les soirées alcoolisées se succèdent, et les poms-poms girls se chargent de relier entre elles les âmes soeurs à partir d'un questionnaire ! Voilà donc les préoccupations essentielles de la jeunesse américaine ?
Quant aux amis d'Hannah, ils la trahissent tous, les uns après les autres, et là encore, elle ne réagit pas de son vivant ?...peu convainquant...
L'atmosphère est lourde, pesante et effroyablement triste. Pourquoi ne laisser aucune place à l'espoir ?
Tout cela donnerait sans doute à un ado un peu fragile l'impression qu'il est inutile de demander de l'aide, et que rien ne peut empêcher un passage à l'acte. Je trouve cela très gênant lorsqu'on s'adresse à des jeunes qui n'ont pas le recul nécessaire pour faire la part des choses entre la réalité et la fiction.


Moi, Ambrose, roi du scrabble
Moi, Ambrose, roi du scrabble
par Susin Nielsen
Edition : Broché
Prix : EUR 13,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Roman initiatique, 19 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moi, Ambrose, roi du scrabble (Broché)
Pauvre Ambrose : sa vie est une succession de ratés et d'humiliations diverses et variées, avec bien peu de compensations... Orphelin de père, surprotégé, pauvre, vivant dans un sombre "rez de jardin", allergique à l'arachide, asocial, mal fagoté, sans aucun ami... il y a quand même de quoi se demander d'où il tient son incroyable sens de l'auto-dérision et la force mentale suffisante pour surmonter tout cela sans jamais se plaindre, sachant qu'il n'a que 12 ans ?
Le début du roman est assez ennuyeux, l'histoire tarde à démarrer. L'auteur retrace la rencontre des parents d'Ambrose, et raconte par le menu toute la vie de ce pauvre garçon, et tous ses déboires, ce qui est un peu lassant et pas forcément nécessaire pour cerner le personnage. Le roman prend tout son intérêt à partir du moment où Ambrose rencontre Cosmo, l'ex toxico. A partir de là, l'intrigue démarre vraiment et le rythme est plus rapide, avec de nombreux rebondissements. Ambrose prend confiance en lui, les scènes au club de Scrabble sont très drôles et on est ravi de le suivre dans son évolution, et même sa petite rébellion à la fin. Un beau roman initiatique capable de décomplexer n'importe quel ado


Princesse Sara T4: Une petite Princesse !
Princesse Sara T4: Une petite Princesse !
par Alwett
Edition : Album
Prix : EUR 10,95

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une série très réussie, 30 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Princesse Sara T4: Une petite Princesse ! (Album)
Au moment où Sara allait commencer à flancher, à force de privations et de brimades, elle est sauvée par son mystérieux voisin. Elle découvre tous les jours de nouveaux cadeaux dans sa mansarde : de la nourriture, des objets, des vêtements, qui arrivent comme par magie. Ces passages sont parmi les plus beaux de la série. Emerveillée, elle partage tout avec la pauvre Becky, et toutes les deux retrouvent de l'énergie, de la joie de vivre, elles se remettent à rire et à chanter, ce qui exaspère Miss Minchin.
Petit bémol : j'aurais aimé pour ma part que la chute de Miss Minchin soit plus spectaculaire, même si on la prend finalement en pitié dans cet épisode où l'on devine ce qu'a pu être sa propre jeunesse sous le joug d'une mère ultra-autoritaire. Lorsqu'elle s'aperçoit que Sara a de nouveau un bienfaiteur, elle retourne sa veste et on aimerait alors que Sara lui envoie ses 4 vérités à la figure, mais le désir de vengeance ne fait sans doute pas partie du caractère profondément altruiste de Sara... C'est en fait la "live-doll" Ammalia qui se rebelle et se charge, dans un passage assez surréaliste, de lui dire la vérité en face.
La fin est aussi un peu trop rapide : en quelques vignettes seulement Sara redevient ce qu'elle était avant, et on aurait peut-être aimé faire durer le plaisir...
Au final cette série est une vraie réussite, et si l'histoire est totalement fidèle au roman, les graphismes beaucoup plus modernes que ceux du dessin animé des années 80, a permis de donner une seconde jeunesse à l'histoire de Sara.


Princesse Sara Vol.3
Princesse Sara Vol.3
par ALWETT Audrey
Edition : Album
Prix : EUR 10,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Brimée et affamée mais toujours digne, 28 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Princesse Sara Vol.3 (Album)
Et bien j'ai du avoir de la chance, car j'ai un 3ème tome du même format que les deux premiers...
Concernant l'histoire, Sara et Becky sont de plus en plus maigres et affamées, et elles sont aussi privées de bois chauffage. Constamment malmenées, il faudra tout le courage et toute l'imagination de Sara pour survivre dignement à un tel traitement. Miss Minchin est de plus en plus cruelle et sadique, et, pendant que Sara subit ses brimades sans broncher, une jeune usurpatrice tente de prendre sa place et de récupérer sa fortune. Quant à Mister Carrisford, l'ami du père de Sara qui justement la recherche, il semble s'intéresser de plus en plus à son cas. Dans cet épisode, le personnage de Sara s'affirme, et parfois même se rebelle, et les péripéties se passent le plus souvent en dehors du pensionnat. Les graphismes sont toujours aussi travaillés et aussi beaux, et on apprécie l'intervention des personnages secondaires.


La mémoire de l'eau - tome 1 - La mémoire de l'eau 1/2
La mémoire de l'eau - tome 1 - La mémoire de l'eau 1/2
par Mathieu Reynès
Edition : Album

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Idéal pour les vacances, 28 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La mémoire de l'eau - tome 1 - La mémoire de l'eau 1/2 (Album)
Qui n'a pas rêvé de partir à l'aventure et de découvrir un secret ? Ce premier tome de La mémoire de l'eau met en place les éléments classiques de l'aventure : une maison isolée sur une falaise bretonne, un gardien de phare solitaire et bourru, d'étranges pierres sculptées, et une petite héroïne curieuse et intrépide d'une dizaine d'années, Marion. On entre très facilement dans ce début d'histoire, et l'intrigue est menée efficacement. On suit Marion dans ses excursions parfois risquées autour de la maison, et dans ses différentes découvertes. Quant à sa maman, elle se reconstruit peu à peu, secouée par de décès de sa propre mère et l'abandon de son mari. On devine que les mystères mis au jour par Marion auront un lien avec l'histoire familiale.
Les vignettes alternent souvent les angles de vue, ce qui donne du rythme à l'histoire, les graphismes sont sans fioritures, et la couleur bleue domine souvent. Une bande dessinée très agréable à lire mais sans grandes surprises (qui sont peut-être réservées pour le tome 2). Pour les 9-12 ans.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11