Profil de Le Charlatan Littéraire > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Le Charlatan L...
Classement des meilleurs critiques: 929.045
Votes utiles : 3

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Le Charlatan Littéraire

Afficher :  
Page : 1
pixel
Piège nuptial
Piège nuptial
par Douglas Kennedy
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ma femme me dit toujours: "Alors, on lit des bouquins de ménagère?", 9 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piège nuptial (Poche)
Cul-de-sac est le meilleur guide du routard qu'il m’ait été donné de lire. Et bien plus pratique qu’un SAS ( en attendant que Gégé de Villiers en sorte un pour l’Australie).

Résumé: Nick Lamerloque est un journaleux tantôt à The Picard Courrier, tata à The Depeche of the Midi, qui se rêve "aventurier de la biroute". Un mardi, il tombe sur le film L’aventure c’est l’aventure, avec Lino Ventura.

Il se dit: “Sacrebleu, je m’habille vraiment comme une moule cuite”. Les voyages formant les benêts et la classe américaine, il prend donc un billet pour Darwin, trou du derrière australien.

Le camping ne le tentant pas et parce qu’il a un mauvais guide, une catcheuse nymphomane pour tout vous dire, notre héros se retrouve dans un Club Med interlope: Wollanup les bains. Un marketing imparable: les activités de Wollanup se limitent à dépecer les kangourous et à boire de la bière par 45°C dans la seule attraction du village, le pub.
Ce que la brochure ne dit pas: il n’y a pas la mer à Wollanup les bains, les 53 Gentils-Organisateurs sont aussi consanguins qu’authentiquement autochtones, et c’est le client qui paye et sert la bière. How charming.

Ça devrait épater Corine de la compta en rentrant. En attendant, l’Américanoïde est dans la bouse de phoque jusqu'au double menton, il l’a dans le baba au beaujolais.

Cul-de-sac/Piège nuptial s’offre à toutes les sauces et lecteurs récalcitrants: vos amis qui partent en Australie, ceux qui vous tannent pour partir en vacances, ceux qui n’aiment pas lire, ceux qui vous cassent les noisettes à tous les apéros avec leur “un autre monde est possible” et surtout ceux qui n’ont pas encore rencontré la belle-famille.

[...]


Page : 1