undrgrnd Cliquez ici Baby ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Geode > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Geode
Classement des meilleurs critiques: 477
Votes utiles : 458

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Geode (Zürich, Suisse)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
Celle que vous croyez
Celle que vous croyez
Prix : EUR 12,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Touchant et très adroit, 1 février 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Celle que vous croyez (Format Kindle)
Roman très intéressant dans le fond et la forme. Le fond traite du statut de la femme après 45 ans, à la fracture grandissante entre le regard de l'homme sur son corps, le "délitement" de ce corps et la fraîcheur de son esprit qui lui ne prend pas une ride aimant et désirant toujours autant.
La forme, des histoires dans l'histoire telles des poupées gigognes qui se renvoient leur image tout en complétant et épaississant le propos. Un dialogue dont on n'entend jamais qu'un seul des protagonistes, à chaque fois la femme. Cela peut paraître compliqué mais c'est très très bien fichu, très adroit, touchant et vraiment prenant.
Cela se lit comme une enquête, une chronique d'une catastrophe annoncée mais on se sait trop laquelle, jusqu'à la dernière ligne qui apporte la révélation. La tension est permanente et les "héroïnes" terriblement attachantes. À lire, vraiment.


La renverse
La renverse
par Olivier Adam
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 24 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La renverse (Broché)
J'ai adoré ce roman très fort et très fin à la fois qui, sur la base d'un fait divers réel (scandale politico-sexuel qui n'est pas encore terminé même si on en parle moins), raconte les dommages collatéraux de ce genre d'affaire sur les familles des protagonistes et notamment sur leurs enfants qui n'en sortent que rarement indemnes.
Ces derniers, auxquels on n'épargne rien, ni à la maison et encore moins à l'école, sont des victimes silencieuses que l'on ne prend jamais en compte. Ils voient leur vie au mieux chamboulée au pire détruite pour des années voire pour toujours, les séquelles psychologiques des violences morales qu'ils subissent ne s'effaçant pas aussi simplement.
La qualité et la finesse de l'écriture d'O. Adam, par la voix et l'histoire des personnages de son roman, notamment son principal, donnent la parole à tous ces oubliés en fouillant profondément leur âme et leur destin sans jamais larmoyer.
Et c'est cela que j'aime tant chez O. Adam: tout sonne toujours juste, les gros sabots et le manichéisme il ne connait pas, il nous tient toujours sur le fil du rasoir, nous conte le doux-amer, la retenue qui dit tout et qui le dit puissamment.
Par ailleurs la critique en creux d'un certain monde politique et de ses infects petits arrangements entre amis est, quant à elle, acerbe et méritée. Bravo.


Histoire de la violence
Histoire de la violence
par Edouard Louis
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Dérangeant, 13 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Histoire de la violence (Broché)
Ce roman/récit me laisse un goût particulier. Autant j'avais été très touchée et emballée par En finir avec Eddy Bellegueule, sans ressentir le moindre voyeurisme, autant celui-ci m'a donné l'impression de regarder un drame par le trou de la serrure sans pouvoir agir, puis d'observer ce jeune Édouard se débattre dans ses émotions contradictoires de désir/peur/haine/amour/remords.

Il tente toutefois d'analyser froidement par sa jolie voix cultivée et puis par celle de cette sœur jamais empathique, toujours râpeuse et superficielle, ce qui est arrivé.
Cette analyse douloureuse et remarquable doit lui permettre de ne pas tomber dans la haine primaire et pourtant compréhensible mais aussi de prendre une distance nécessaire à sa rémission. Mais peut-on vraiment se remettre de ça?

Le style du récit m'a dérangée également, avec l'incursion sporadique de la voix de sa sœur agaçante et souvent de très longues phrases, parfois répétitives, parfois réellement ennuyeuses mais qui traduisent le "ressassement" de l'esprit suite aux faits.

Au final c'est une œuvre dérangeante, ambivalente, de celles qui marquent par son fond et son traitement mais sans emballer, qui confirme quoiqu'il en soit le talent d'Edouard Louis. J'attends avec impatience un roman de pure fiction.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 18, 2016 8:46 PM CET


L'Anomalie du Centaure
L'Anomalie du Centaure
Prix : EUR 3,91

4.0 étoiles sur 5 Excellent roman d'anticipation/SF intelligent et parfaitement maîtrisé avec toutefois quelques petits défauts, 1 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Anomalie du Centaure (Format Kindle)
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman intelligent, intéressant et très bien construit qui ferait un superbe film s'il était porté à l'écran par un J. Kosinski par exemple, dont l'esthétique des films est sublime.
Pour moi la science-fiction représente vraiment un moment d'évasion privilégié dans lequel l'ennui et l'incrédibilité absolue n'ont pas leur place, et là, le pari est réussi, tout tient la route. Il semble par ailleurs que ce soit le premier ouvrage de ce jeune auteur donc bravo !

L'histoire est géniale, surprenante (sauf la fin que l'on sent venir mais ce n'est pas gênant car on ne peut en être sûr), bigrement bien articulée, sans temps-mort, les flashbacks réguliers très bien maîtrisés, les dialogues que je n'aime généralement pas passent bien ici, et la technique très présente crédibilise tout en mettant en valeur le déroulé de l'histoire sans pour autant l'étouffer (comme dans "Seul sur Mars").
Les personnages ne sont, en revanche, pas très épais mais ils le sont suffisamment pour le roman. Evidemment cette épopée aurait eu une ampleur, un souffle bien plus grandioses si les personnages des femmes avaient été moins caricaturaux (elles aiment et pleurent beaucoup) et ceux des hommes plus nuancés, plus profonds voire ambigus.

Alors bien sûr il reste encore des fautes de conjugaison malgré la relecture d'octobre si j'ai bien lu.
C'est ennuyeux au départ mais comme il s'agit toujours des mêmes fautes cela en devient ravissant. De très rares petites fautes d'orthographe persistent aussi mais rien de bien grave.
En conclusion, de côté-là, une nouvelle relecture est nécessaire mais il faut être bienveillant car les auteurs indépendants ne bénéficient pas du lectorat et du « correctorat » des maisons d'édition. Le livre fait plus de 400 pages et ce n'est pas rien à relire.
Je veux dire que si la grammaire et l'orthographe s'apprennent, le talent, non : on en a ou pas et cet auteur en a assurément. J'espère qu'une maison d'édition s'intéressera à lui, ce serait mérité.
J'attends d'ailleurs un nouvel opus avec impatience et recommande cet ouvrage à tous ceux qui veulent s'évader intelligemment !


LES PROMESSES
LES PROMESSES
par Amanda Sthers
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très beau portrait d'homme, 15 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : LES PROMESSES (Broché)
A l'aide d'une écriture mature, vive et sans détour l'auteur nous présente un très beau portrait d'homme contemporain, tout en nuances et complexité. De sa naissance à sa vieillesse, nous suivons Sandro/Alexandre avec ses errements, tourments et renoncements, les bons choix du début qui s'avèrent mauvais au final, les femmes qui passent, celles qui restent ou celles qui marquent indélébilement, le sale goût de inabouti, le poids de l'histoire familiale, ses enfants si ennuyeux (leur description est jubilatoire), l'écartèlement entre ses 2 pays, la merveilleuse amitié qui l'unit à ses potes et qui traverse les décennies.
Bref, un roman doux amer comme la vie, très bien écrit, sans temps mort mais sans précipitation non plus qui nous fait toucher du doigt la difficulté de trouver sa place, son chemin.
Je pense que pas mal d'hommes pourraient se reconnaître, tout ou partie, dans le personnage de Sandro et les femmes comprendre ce qui parfois se cache derrière certaines façades prétendument lisses affichées par leurs amis ou leur compagnon.


La faille (Littérature française)
La faille (Littérature française)
Prix : EUR 14,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Beaucoup de très bon mais du moins bon également, 1 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La faille (Littérature française) (Format Kindle)
Je viens de terminer le roman et je suis mitigée : non pas que l'auteur n'ait pas de talent, loin de là, bien au contraire même, mais j'ai trouvé que la fin, totalement ubuesque à mon sens, a gâché le récit qui a précédé et c'est fort dommage.
Cette histoire de manipulation au sein d'un couple et d'amitié qui traverse les années est en effet remarquablement retranscrite, disséquée par l'auteur avec maestria sans que l'on s'ennuie une minute. On assiste à la lente descente aux enfers de la sublime Lucie, au combat de son amie. Les personnages périphériques sont très bons aussi, hauts en couleurs. Le bât blesse en fait lors du retournement de situation qui a toutefois le mérite de démontrer que la "faille" la plus béante n'est pas forcément chez la "victime". Aborder cet état de fait aurait juste pu être thématisé de manière plus subtile. Mais sinon c'est un très bon roman par l'auteur du magnifique et très utile "180 jours".


La maladroite
La maladroite
par Alexandre Seurat
Edition : Broché
Prix : EUR 13,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Bouleversant et glaçant, 1 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La maladroite (Broché)
Ce roman, qui est j'imagine tiré d'une histoire vraie ou pourrait l'être en tout cas, démonte magistralement les conjonctions d'événements et non événements qui conduisent à une catastrophe annoncée.
Le calvaire de cette petite fille, que l'on découvre au travers des témoignages des gens qui l'ont côtoyée, fait mal au ventre, d'autant plus que l'on sait que cela est arrivé arrive et arrivera dans la "vraie vie".
L'impuissance de certains intervenants malgré leurs alertes et la pseudo impuissance d'autres intervenants tels que le tristement célèbre service de Protection à l'enfance sautent aux yeux. Leur maudite idéologie de la "protection nécessaire des familles" au détriment de l'intérêt de l'enfant et leur manie de se cacher derrière les procédures sont parfaitement rendues.
Bravo à Monsieur Seurat pour ce court mais poignant ouvrage, en hommage à toutes les Diana de ce monde.


Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson
Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson
par Henri Joyeux
Edition : Broché
Prix : EUR 19,50

13 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Clair et très utile, 16 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout savoir pour éviter Alzheimer et Parkinson (Broché)
Des informations précises, riches, parfois surprenantes sur ces maladies qui, à l'approche de la cinquantaine, m'interpellent et nous guettent tous quoiqu'il en soit. Des informations surtout sur la façon dont on peut essayer de s'en protéger. Il n'y a pas de remède miracle mais les conseils délivrés sont variés et accessibles à tous et il ne faut pas s'en priver.
Vous pouvez lire ce recueil dans l'ordre chronologique ou bien, comme c'est mon cas, picorer les informations un peu partout au fil de votre intérêt pour telle ou telle partie. La table des matières, très détaillée, permet de s'orienter facilement.


Profession du père : roman (Littérature Française)
Profession du père : roman (Littérature Française)
Prix : EUR 13,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Édifiant et émouvant, 3 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Profession du père : roman (Littérature Française) (Format Kindle)
J'ai trouvé cette histoire d'emprise d'un père malade mental (non diagnostiqué) sur sa famille et notamment sur son fils très triste et émouvante.
La liste des sévices physiques et psychologiques que ce fils ainsi que sa mère ont subis est à parfois à la limite du supportable.
Mais ce récit montre aussi que chacun arrive à trouver un moyen de s'en sortir : d'un côté la résilience à l'âge adulte pour le fils et, de l'autre, l'acceptation coupable de la mère qui ferme les yeux malgré l'amour porté à son enfant et reste jusqu'au bout dans le déni total.
Les faits se sont déroulés à une autre époque, époque patriarcale où les femmes étaient bien plus à la merci du soit-disant chef de famille et où histoires familiales restaient enfermées soit le toit conjugal. Même si cela peut être encore malheureusement le cas, il existe désormais pour les victimes de nombreux échappatoires.
À lire pour comprendre ce qui se passe parfois derrière certaines portes closes.


Le Secret du mari
Le Secret du mari
Prix : EUR 14,99

3.0 étoiles sur 5 Pas mal mais un peu convenu, 25 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Secret du mari (Format Kindle)
Ce roman qui se déroule en Australie n'est pas désagréable mais pas non plus un phoenix. Il relate les destins croisés de familles liées par le fameux secret du mari.
Si le début se lit très agréablement, la suite est plus laborieuse : j'ai trouvé le secret en question un peu bateau et le tout manque cruellement de style ou plutôt de style nouveau. En effet ce genre de sujet a déjà été maintes fois traité et, bon, un peu d'originalité dans le fond et la forme aurait été la bienvenue. Ceci dit, la façon dont l'auteur a travaillé la fin du roman est intéressante, ce qui, avec le début, compense tout ce qui se passe au milieu.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8