Profil de Ju Do > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Ju Do
Classement des meilleurs critiques: 47.920
Votes utiles : 117

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Ju Do (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Gulliver's Travels
Gulliver's Travels
par Jonathan Swift
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour enfants?, 28 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gulliver's Travels (Broché)
Tout le monde connaît l'histoire, tout le monde en parle et fait parfois référence soit au personnage éponyme, soit aux Lilliputiens.
Mais qui a décrété qu'il s'agissait d'un conte pour enfants? Qui a commencé à rogner le texte pour ne faire ressortir que les deux premiers voyages (géant dans un monde minuscule; minuscule dans un monde énorme), laissant le dernier voyage, le plus important, de côté?

Gulliver choisit à plusieurs reprises d'aller parcourir le monde plutôt que de rester sur le continent avec sa femme et ses enfants. Cette pulsion de découverte, si semblable à celle qui anime Robinson Crusoé, l'entraîne non pas dans une solitude religieuse et bénéfique, mais le pousse dans des sociétés fermées, cohérentes mais souvent absurdes, où tous les vices du continent se retrouvent (tyrannie partout, vanité partout).
Mais Gulliver n'apprend pas grand chose de ses voyages. Tel un picaro, il passe d'un endroit à l'autre sans véritablement remettre en cause ni sa propre société, ni l'humanité en général. Et soudain, boum. Il arrive dans un monde (et pas une société) inversé, où les hommes ('Yahoos') sont à l'état sauvage et dominés par un peuple de chevaux. Et là, Gulliver pense, et là, commence un processus subtil et affreux où cet homme si 'typiquement européen' commence à mépriser l'espèce humaine au profit des chevaux, eux si intelligents mais sans culture, si équilibrés et éthiques qu'ils n'ont pas besoin de morale, de lois ou de juges. Gulliver est obligé de rentrer chez lui, mais rien ne sera plus pareil.
Que certains considèrent ce roman comme simple paraît insensé. Que d'autres y voient une nostalgie prélapsaire au lieu d'une satire politique paraît réducteur. Il est impossible d'ignorer les remarques et le ton réactionnaire de certains passages ("c'était mieux avant"), ou d'ignorer la misanthropie qui y règne. Est-ce à dire que Swift détestait les humains? qu'il était conservateur? Je l'ignore. Est-ce bien Swift qui parle, ou Gulliver?

Ce roman est un de ceux qui m'a le plus marquée, et qui m'a lancée dans une suite de réflexions étranges et très désagréables sur l'humanité, notre haute vanité, et l'incroyable persistance de structures politiques et sociales depuis les années 1720. Lisez-le, mais pas à vos enfants.


Poétique de la prose (choix)
Poétique de la prose (choix)
par Tzvetan Todorov
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Admirable recueil, 4 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Poétique de la prose (choix) (Poche)
Il s'agit ici d'un recueil de plusieurs études indépendantes portant particulièrement sur divers classiques de la littérature mondiale. Les études sont les suivantes:

Typologie du roman policier
L'Odyssée
Les hommes-récits (Les 1001 nuits)
La grammaire du récit (le Décaméron)
La quête du récit (la Quête du Graal)
Le secret du récit (Henry James)
Transformations narratives
Notes d'un souterrain (Dostoïevski)
Coeur des ténèbres (J. Conrad)
La lecture comme construction

Cet ouvrage est très agréable à lire, car l'auteur s'y exprime simplement, sans fioritures. De plus, chaque étude est courte et complète en soi, ce qui permet de lire dans un ordre aléatoire ou de reposer puis de reprendre ce livre bien plus tard sans devoir le recommencer dès le début.
Cette facilité de lecture n'implique pourtant pas la simplicité conceptuelle, car T. Todorov présente ici des notions critiques originales et parfois très complexes. Il démontre et confirme l'originalité structurelle, thématique et sémantique de ces classiques à l'aide d'une approche structuraliste, mais sa réflexion dépasse le cadre des oeuvres étudiées et peut servir à tout étudiant ou passionné de littérature (française ou autre).
Ma grande admiration pour l'auteur et sa méthode d'analyse n'a pas diminué à la lecture de ce recueil, mais j'avoue avoir parfois été perdue par une chaîne logique qui ne me semblait pas entièrement cohérente (particulièrement dans le chapitre "Transformations narratives"). Peut-être cela vient-il d'une difficulté personnelle à saisir tous les enjeux de l'analyse structuraliste, mais aussi d'une évolution d'ordre théorique de la critique littéraire depuis l'écriture de ces essais (les années 1970), qui a pris ses distances avec le structuralisme appliqué.
Malgré ce léger bémol, je recommande cet ouvrage à tout le monde, en particulier aux littéraires.


L'analyse du récit
L'analyse du récit
par Yves Reuter
Edition : Broché
Prix : EUR 9,80

14 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Kit de survie du littéraire, 7 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'analyse du récit (Broché)
Après un caprice de plusieurs années consistant à refuser la narratologie en bloc ("j'y comprends rien, y a trop de mots"), je dois sincèrement remercier Yves Reuter de m'avoir mis un grand coup sur la tête.
Outre le fait de compiler une liste impressionnante de termes et de concepts visant à décortiquer un texte, l'auteur a su présenter une matière complexe dans un français compréhensible et en peu de pages, de telle sorte que la narratologie devient abordable par tous.
A tous les littéraires qui pensent que Genette est une marque de savon et qui ont peur de ne pas comprendre/de détester la théorie critique littéraire: respirez un bon coup et ouvrez ce livre-ci. Non seulement votre compréhension et votre analyse de la littérature s'affineront rapidement, mais il est aussi probable que vous adorerez ce que vous lirez.


L'Antre de la folie
L'Antre de la folie
DVD ~ Sam Neill
Proposé par plusdecinema
Prix : EUR 9,89

15 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Terreur insidieuse, 13 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Antre de la folie (DVD)
Ce chef-d'oeuvre de Carpenter me paraît différer des précédents dans l'effet qu'il provoque: la peur provoquée par The Thing par exemple était intense mais temporaire, et ce qui restaient surtout après-coup des instantanés des films.
L'Antre de la Folie est un des seuls films d'horreur qui, une fois fini, m'a fait rester assise pendant 10 minutes sans bouger. Après une soirée atroce passée à essayer de comprendre ce qui s'était passé dans le film, a suivi une semaine d'intense remise en question, et un questionnement difficile et incessant sur ce que je considérais comme la réalité.
Je ne sais pas si tout le monde a eu ou aura cette réaction, mais je recommande fortement ce film aux fans de Carpenter, mais aussi à toute personne qui se sent la moindre affinité avec les "thrillers", à partir du moment où vous êtes prêts à vivre une expérience qui peut dépasser un simple film et véritablement vous rentrer dans la peau.


Le mot et l'idée, anglais 2 : Vocabulaire thématique
Le mot et l'idée, anglais 2 : Vocabulaire thématique
par Jean Rey
Edition : Broché

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le partenaire de l'angliciste, 16 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le mot et l'idée, anglais 2 : Vocabulaire thématique (Broché)
Le meilleur ami de l'angliciste en classe préparatoire, avec des listes thématiques claires et lisibles. Son format et son poids permettent de l'emmener sans problème, très utile pour apprendre/réviser dans les transports.
Par contre il a évidemment quelques faiblesses: malgré les nombreuses rééditions il contient toujours des erreurs et des termes archaïques. Ceux-ci ne conviennent pas à l'oral mais se révèlent très utiles pour quelqu'un visant l'écrit ENS ou CAPES/agrégation.
De plus il ne prend quasiment pas en compte l'anglais américain. Je conseille donc de consulter d'autres ouvrages de vocabulaire comme le Manuel de l'Angliciste ou Words, et, pour les Américanistes, de demander directement à des Américains car aucun ouvrage ne me semble à jour pour le moment.


The Scarlet Letter
The Scarlet Letter
par Nathaniel Hawthorne
Edition : Broché
Prix : EUR 6,71

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique de long en large, 16 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Scarlet Letter (Broché)
C'est l'histoire d'une femme qui, pensant son mari mort, eut la faiblesse de s'abandonner à un autre. L'oeuvre commence après la naissance de leur enfant, à la condamnation publique de Hester Prynne. De cette intrigue somme toute simple ressort un roman complexe et touchant. L'identité de l'amant, le père de l'enfant d'Hester, se dessine par d'infimes touches au fil des chapitres, dans des tremblements de main et des gouttes de sueur visibles à qui sait les voir. Cette quête du "coupable", à la manière d'un récit policier, vient se mêler à l'histoire dominante du livre, celle de Hester, une des femmes les plus fortes de la littérature à mes yeux. Abominée par son village à la moralité puritaine calviniste très dure, forcée de porter en son sein la lettre qui signe son crime (A pour Adultère), elle commence une seconde vie à l'écart des autres, et pourtant parmi eux puisqu'elle refuse de quitter son village, pour se punir elle-même, mais aussi dans une sorte de fierté. Cette tension entre orgueil d'une femme amoureuse et remords insupportable de l'adultérine donne au texte un dynamisme exceptionnel, qui s'incarne dans la figure de la petite Pearl, l'enfant de la honte, petit lutin aux accents diaboliques qui court d'un bout à l'autre du roman, dans des robes toutes plus colorées les unes que les autres, dans une communauté grise. Si l'on doit s'identifier, avec qui le faire? Avec la coupable, ou son amant trop lâche pour se révéler? Avec l'esprit rigoureux et juste de cette communauté sans coeur?
Sans plus en dire, je ne saurais que recommander ce chef-d'oeuvre d'Amérique qui laisse dans l'imagination certaines scènes puissantes (Hester assise dans la forêt avec son amant, en clair obscur, ôtant son foulard et laissant une masse de boucles châtain tomber sur ses fines épaules tandis que la petite Pearl joue dans la forêt). L'atmosphère rouge sang de l'oeuvre, presque étouffante, demeure même après plusieurs années. A lire en français comme en anglais, même si la langue de Hawthorne est poudreuse et lourde, mais admirablement poétique et adaptée à son sujet.


Fahrenheit 451
Fahrenheit 451
par Ray Bradbury
Edition : Broché
Prix : EUR 5,60

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un livre à retenir avant qu'on brûle tout, 4 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fahrenheit 451 (Broché)
Il est compréhensible qu'un lecteur veuille trouver un beau style dans un livre, et des personnages réalistes, et une intrigue vraisemblable. Mais parfois, les idées vous frappent tellement et vous font réfléchir si longtemps qu'il ne reste plus qu'elles, et c'est ce que j'attends d'un livre. Farenheit 451 n'est pas un conte pour enfants, ni un essai de rhétorique appliquée pour adultes cherchant un roman "qui fasse vrai".
Ce livre est un des plus puissants que j'aie jamais lus, et je vais le conseiller à tous mes proches et même à des inconnus dans la rue s'il le faut. Parce qu'il aborde des thèmes universels: notre rapport à la culture, le risque de l'appauvrissement culturel, provoqué non pas par un gouvernement qui censure les idées mais par la société elle-même qui se désintéresse de l'art et des classiques. Il traite aussi des êtres humains (vous et moi, disons le), qui préfèrent parfois le plaisir immédiat à un apprentissage par l'échec et la douleur. Ce n'est pas simplement une critique de la télévision contre un éloge exalté des livres: une émission de télé peut être intéressante et un livre médiocre. Tout est ici question de notre rapport au réel, et de l'utilité d'une culture privilégiant l'auto-réflexion. A vous de voir, mais je sais que vous aimerez.


American Gothic Fiction: An Introduction
American Gothic Fiction: An Introduction
par Allan Lloyd Smith
Edition : Broché
Prix : EUR 18,95

3.0 étoiles sur 5 Dommage, 25 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : American Gothic Fiction: An Introduction (Broché)
Allan Lloyd Smith était un grand critique, particulièrement intéressé par la littérature gothique, mais il est regrettable qu'il se soit attaqué au sujet si vaste de "littérature gothique américaine". Ce sujet n'a jamais été défini de façon cohérente par les critiques, et l'auteur s'est lancé à corps perdu dans un catalogue d'auteurs allant de la fin 18è au 20è siècle sans jamais clairement dire ce qui pour lui constituait le gothique américain. S'il énonce de temps en temps que Poe semble croire en une part sombre de l'homme, et que Melville et Hawthorne aussi, mais l'expriment de façon différente, il n'y a dans cette étude aucune structure qui permette de comprendre ce courant si sombre de la littérature américaine. Certains passages sur des auteurs majeurs comme Poe ou Hawthorne sont toutefois pointus et révèlent une réflexion poussée sur leurs oeuvres.


Charles Brockden Brown: A Study of Early American Fiction
Charles Brockden Brown: A Study of Early American Fiction
par Martin Samuel Vilas
Edition : Broché
Prix : EUR 22,00

1.0 étoiles sur 5 Une étude déplorable, 25 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Charles Brockden Brown: A Study of Early American Fiction (Broché)
Je déconseille fortement ce maigre ouvrage aux étudiants de Charles Brockden Brown. L'auteur, qui n'est pas un spécialiste, admet dès la préface avoir eu envie d'écrire cet ouvrage en lisant deux ou trois romans de Brown, et s'est lancé dans une pseudo-étude non construite, sans arguments et sans la moindre thèse qui tienne la route.


Le Château d'Otrante
Le Château d'Otrante
par Horace Walpole
Edition : Broché

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La naissance du gothique, 25 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Château d'Otrante (Broché)
Tout commence avec un casque immense qui tombe du ciel et qui écrase un homme. Et dans ce casque, des plumes noires.

Voilà comment la littérature gothique a commencé, et s'il est compréhensible que certains reprochent à Walpole une certaine faiblesse par rapport à d'autres auteurs gothiques, rappelons que ces mêmes auteurs sont postérieurs à Walpole. Le Château d'Otrante est un véritable délire d'intellectuel, une fresque sombre où se mélangent tension érotique et sexuelle, torture psychologique, manichéisme flagrant et course poursuite dans un château qui refuse de laisser les humains agir impunément.

Saisissez ce livre pour ce qu'il est: une oeuvre novatrice (en 1764!), colorée, qui met en scène une inquiétude profonde et universelle de l'âme humaine face au mal.


Page : 1 | 2