Profil de chouetteunlivre.fr > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par chouetteunlivre.fr
Classement des meilleurs critiques: 455
Votes utiles : 420

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
chouetteunlivre.fr
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Noëls de la sainte Russie
Noëls de la sainte Russie
par Reynald Secher
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

4.0 étoiles sur 5 Des nouvelles à lire entre le Noël de chez nous et le Noël russe !, 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Noëls de la sainte Russie (Broché)
Au pays des immenses forêts et des minuscules isbas cachées sous la neige, les contes de Noël sont une évidence. Tolstoï, Gogol, Tchékov, Chtchédrine, les plus célèbres écrivains russes ont emprunté aux traditions orales des babouchkas. Alors, quand Grand Père Gel rencontre Baba Yaga… tout devient possible !
Dans ce recueil de contes russes, les plus jeunes retrouveront « La Moufle » et la petite chienne « Katchanka ». Les plus âgés méditeront sur les bonnes actions du savetier Martin Avdiévitch. Les demoiselles se réjouiront de ne s’être jamais contemplées dans « Le Miroir déformant ». Quant aux plus audacieux, ils sauront bien affronter le diable pour récupérer la lune qu’il a impudemment volée la veille de Noël !


Un Jardin Sur le Bout de la Langue
Un Jardin Sur le Bout de la Langue
par Constantin Kaïtéris
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

4.0 étoiles sur 5 A consommer sans modération avant d’inventer ses propres recettes., 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un Jardin Sur le Bout de la Langue (Broché)
N’hésitez pas à aller visiter le pays des légumes et ce « Jardin au bout de la langue » : ces poèmes, qu’ils se dégustent à la croque au sel ou bien assaisonnés, se retiendront comme par magie tant ils sont drôles et imprévisibles. A consommer sans modération avant d’inventer ses propres recettes.
Une ode aux légumes, et pas seulement à ceux du Cotentin – les éditions Motus sont installées dans le hameau de Landemer près d’Urville-Naqueville !


Dis-moi des chansons : Chansons de France (1CD audio)
Dis-moi des chansons : Chansons de France (1CD audio)
par Bruno de La Salle
Edition : Album

5.0 étoiles sur 5 Des chansons traditionnelles chantées et mises en perpective, 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dis-moi des chansons : Chansons de France (1CD audio) (Album)
« Ils étaient trois petits enfants qui s’en allaient glaner aux champs … Saint Nicolas au bout d’sept ans, vint à passer dedans ce champ… » Qui n’a pas fredonné ce vieux refrain au plus profond de l’hiver, en tremblant de tout son cœur pour ces trois petiots ?
Bruno de La Salle, un peu barde, conte et fredonne, avec beaucoup de délicatesse et d’humour, ces complaintes qui ont bercé notre enfance du Moyen Age à nos jours : La Légende de Saint-Nicolas, Frère Jacques, Trois jeunes tambours, J’ai du bon tabac, Le petit navire, Malbrough s’en va-t-en guerre, Il pleut bergère, Le roi Dagobert, et Cadet Rousselle.
Ces neuf chansons sont données avec la partition et de charmantes illustrations dues au joyeux pinceau de Sophie Koechlin. La seconde partie de l’album, le « Grimoire des Lutins », dévoile des objets, des portraits, et des documents montrant que ces chansons racontent la vie d’autrefois et l’histoire de France.


Place Vendôme
Place Vendôme
par Capitaine Caval
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 Une nouvelle aventure du sergent Flamme, très réussie, 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Place Vendôme (Broché)
« On est parti à cinq, on revient à cinq ! répéta Flamme comme pour lui-même, les yeux fixés sur le gigantesque panache qui s’élevait au-dessus de Paris, tandis que le premier secours s’engageait rue de Rivoli. » En effet, un violent incendie a embrasé le parking souterrain de la place Vendôme. Mais ce feu est-il vraiment accidentel ?
Le valeureux sergent Flamme, soldat pompier de la BSPP, a appris lors de ses précédentes aventures qu’il avait des ascendances russes. Rien d’étonnant donc à le trouver mêlé, ici, à des événements qui s’emboîtent comme ces fameuses poupées colorées que l’on dévisse l’une après l’autre. Mais attention ! De toutes ces matriochkas, l’une des moins accessibles est d’autant plus dangereuse et perfide qu’elle est haut placée, alors qu’une autre… – je ne vous en dis pas plus.
En arrière-plan de ce nouveau « polar pompier », les lecteurs retrouveront – quel heureux hasard ! - diverses allusions à d’autres événements récents organisés sur la même place Vendôme.


Léon, sur le chantier de la tour Eiffel : Journal d'un ouvrier 1888-1889
Léon, sur le chantier de la tour Eiffel : Journal d'un ouvrier 1888-1889
par Dominique Joly
Edition : Broché
Prix : EUR 10,50

4.0 étoiles sur 5 Une lecture indispensable avant de visiter la tour Eiffel, 26 décembre 2014
« Dimanche 16 septembre [1888]. Premier jour de repos après une semaine de travail bien fatigante. […] Les deux premiers jours, j’osais à peine regarder en direction du sommet de la tour. A ses pieds, travaillant là comme une fourmi, je me sentais si petit face à elle, tellement gigantesque ! Et puis, peu à peu, je me suis mis à relever la tête en me disant que moi, Léon, j’étais en train d’œuvrer pour la faire grandir. Moi aussi, j’appartenais à cette aventure extraordinaire ! »
Léon, grâce à son journal, nous fait revivre, semaine après semaine, la construction de la tour Eiffel, cette dame de fer qui deviendra, du haut de ses 300 mètres, le symbole de Paris. Quelle est donc la vie quotidienne d’un jeune ouvrier parisien de quatorze ans sur le « chantier du siècle » ? D’abord celle d’un défi permanent, pour lutter, si haut, contre le froid, le vent, la fatigue et la peur. Alors quand, en plus, certains font grève et que d’autres s’indignent, il faut être un brave petit gars de quatorze ans, avec ses bons amis et un vaillant caniche, pour s’engager dans pareille aventure.


L'ours et la lune : François Pompon
L'ours et la lune : François Pompon
par Cécile Alix
Edition : Album

5.0 étoiles sur 5 Une belle promenade en compagnie d'un célèbre ours polaire, 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'ours et la lune : François Pompon (Album)
« - Ce qu’elle est chaude, ce qu’elle est douce, ta fourrure, murmure la lune.
- Ce qu’elle est claire, ce qu’elle est pure, ta lumière, dit l’ours. » Lequel, s’ennuyant sur sa banquise, embarque sur le croissant de lune pour aller visiter « l’autre côté du monde, à l’envers de la terre ». Dans la sérénité de la nuit, ils rencontreront la baleine, la panthère, le dromadaire, pigeon, le cerf…
Mais cet ours blanc n’est pas n’importe quel ours, c’est un ours polaire célèbre : la statue de François Pompon, qui trône au musée d’Orsay. Et ses comparses, autant de sculptures du même artiste. En effet, le principe de cette collection est de demander à un auteur et un illustrateur d’unir leurs talents pour transporter le lecteur dans une aventure avant que celui-ci découvre qu’il fréquente des œuvres d’art. Pari réussi ! La poésie intimiste de Cécile Alix répond aux couleurs douces d’Antoine Guiloppé. Du contraste entre l’obscurité et la lumière qui émane de la lune et de l’ours polaire naît une belle ode à la nature.


Miguel le Cristero (Roman Jeunesse Signe de Piste)
Miguel le Cristero (Roman Jeunesse Signe de Piste)
par Jean-Louis Larochett
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un récit poignant et sans concession, sur une guerre trop longtemps ignorée ou moquée..., 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Miguel le Cristero (Roman Jeunesse Signe de Piste) (Broché)
« Durant les quelques jours précédant le samedi au soir duquel la messe clandestine devait être célébrée, Miguel délivra encore plusieurs messages à divers villageois, artisans et autres fermiers, avec succès, fier d’assurer ses missions devant des Cristeros avertis. » Miguel, 15 ans en 1928, vit dans un Mexique en guerre : d’un côté, un gouvernement anticatholique soutenu par l’armée régulière – les federales -, de l’autre, le petit peuple mexicain, profondément croyant, qui n’hésite pas à prendre
Miguel, chassé de son collège, a rejoint ceux qui n'ont pas peur, les Cristeros, qui se battent avec ce qu'ils trouvent, pour leur Dieu, leur Eglise et leur liberté. Porteur de messages, le jeune garçon sera souvent au premier rang de combats violents.


Suivez le guide ! : Promenade au jardin
Suivez le guide ! : Promenade au jardin
par Didier Genevois
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Une belle promenade dont le charme ne sera pas épuisé de sitôt., 26 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Suivez le guide ! : Promenade au jardin (Broché)
« Bienvenue sur la terrasse. Ici vit une famille de loirs, des bestioles au poil hirsute qui n’ont absolument aucun don particulier dans l’existence... Ah, si, peut-être pour la sieste. » Ainsi parle le chat siamois, qui, les moustaches très suffisantes, guide le visiteur dans le jardin d’un vieux manoir. Sans s’apercevoir que deux loirs, sous la terrasse, répètent au violon, tandis que d’autres s’affairent à la table de mixage. Petits détails cachés sous des rabats discrets… Page après page, le chat, donc, ne se doute de rien. Nous non plus car, détails cachés après détails cachés, la surprise a été bien gardée !


J'aime tout en toi
J'aime tout en toi
par Emma Dodd
Edition : Album
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 des câlins de panda, ça ne se refuse pas!, 22 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'aime tout en toi (Album)
Deux adorables pandas et du « doré » à chaque page, ça aide pour raconter une histoire douce, mais ça ne suffit pas. Il y faut ce « je ne sais quoi » qui fait tout le charme de cet album : des yeux qui pétillent de malice, des éclats de rire, des câlins… Des tas de câlins !


Angel, l'indien blanc
Angel, l'indien blanc
par François Place
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Un voyage étonnant dans les mers australes, entre récit d'exploration et mondes imaginaires., 22 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Angel, l'indien blanc (Broché)
« Je me précipitai en bas de mon perchoir. Il y avait un attroupement sur le pont. Au centre, le bosco parlait en claquant des dents. Ses paupières tressautaient. De l’endroit où nous étions, il avait vu, en se penchant par-dessus la lisse, apparaître une sorte de spectre. Cela glissait sur l’eau, debout dans une embarcation, en émergeant lentement du brouillard, sans un bruit, pareil à un esprit. Arrivé à sa hauteur, la face énigmatique s’était tournée vers lui en grimaçant un sourire.
Un horrible sourire.
Un sourire à deux bouches. »

Il y a plusieurs semaines que Le Neptune navigue dans les mers australes. Son capitaine a pris possession, au nom du roi Louis XV, des terres découvertes – îles, presqu’îles ? Angel, jeune métis d’un indien et d’une française, passager clandestin puis matelot, est bientôt pris en otage par cette curieuse peuplade à deux bouches. A ce moment du récit, est-on encore dans le monde réel des géographes ou déjà dans un monde imaginaire, né de nos rêves d’explorateurs ? En effet, loin de décrire des Alakalufs comme Jean Raspail, François Place invente un peuple étrange, les Woanoas, dont les coutumes empruntent autant aux chamans du Grand Nord qu’aux peuples du Pacifique. Etrange construction ethnologique et poétique à la fois ! Ajoutez une once de La Pérouse, de Jules Verne et de Rimbaud... Mais rien d' irénique, car, dans ce roman d’aventure, la violence est partout : violence des éléments, violence des baleines tueuses et des grands phoques, violence des hommes, en particulier des « Plumes grises ». Ces adolescents vivant en marge du village se défient à la chasse et, au printemps, partent cueillir de curieuses « fleurs de mer » dont les fumigations « ouvrent les yeux dans la brume » et « donnent forme aux Esprits du Feu et du Froid ». Et honni soit qui mal y pense !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20