undrgrnd Cliquez ici nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Livres de l'été Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de chouetteunlivre.fr > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par chouetteunlivre.fr
Classement des meilleurs critiques: 447
Votes utiles : 593

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
chouetteunlivre.fr
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Les métamorphoses d'Ovide
Les métamorphoses d'Ovide
par Françoise Rachmuhl
Edition : Album
Prix : EUR 15,50

5.0 étoiles sur 5 Des récits captivants, tragiques parfois, merveilleux toujours., 15 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les métamorphoses d'Ovide (Album)
Se métamorphoser. Changer de forme… Un rêve, ou parfois un cauchemar… Alors, quand ce sont les dieux, les héros ou les simples mortels chantés par Ovide qui vivent ces aventures pour le moins curieuses, il y a de quoi être tenu en haleine. Quelle idée a eu Cupidon de lancer une de ses flèches sur Apollon et de le rendre amoureux de Daphné, elle qui, justement, souhaitait ne jamais se marier ? Et comment le fleuve Pénée répondit-il au vœu de sa fille ? Autre nymphe, autre destin, celui de Syrinx, qui devint roseau, avant que Pan n’apprenne à en tirer ses mélodies. Phaéton, Orphée et Eurydice, Echo et Narcisse, Polyphème et Galatée, Midas et ses oreilles d’âne, Pygmalion et sa statue, sans oublier la corne d’abondance d’Achéloüs : autant de récits captivants, tragiques parfois, merveilleux toujours.
Moins connu, le défi que les Piérides lancèrent aux Muses – et bien mal leur en prit, car les neuf Piérides, mauvaises joueuses, furent changées en… pies.
Rares sont les poèmes qui chantent les louanges du vieil âge ; d’autant plus touchant est le destin de Philémon et de Baucis, devenus les gardiens du temple de Jupiter et dont le seul vœu était de « partir ensemble ». Un vœu exaucé par Jupiter, au temple duquel les voyageurs « suspendent des guirlandes aux branches entrelacées d’un chêne et d’un tilleul ». Françoise Rachmuhl, familière des mondes grec et latin, trouve les mots les plus justes pour émouvoir le cœur à ces récits antiques, illustrés avec finesse et élégance par Nathalie Ragondet. Un album très réussi !


Terre-Dragon: Les sortilèges du vent
Terre-Dragon: Les sortilèges du vent
par Erik L'Homme
Edition : Broché
Prix : EUR 11,50

5.0 étoiles sur 5 une fin originale pour une trilogie trépidante, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Terre-Dragon: Les sortilèges du vent (Broché)
Gaan donna sur l’épaule d’Ishkar un coup sec avec son bâton pour l’obliger à s’arrêter.
- Tu entends ? lui demanda-t-il.
Le Naatfarir tendit l’oreille. Il perçut une rumeur croissante, ainsi que le bruit de milliers de pas foulant le sol.
- Ça ressemble à une armée en marche, dit Ishkar en fronçant les sourcils.
Le visage de Gaan s’était assombri.
- C’est une armée en marche, corrigea le sorcier. Et je parierais sur les Kaafris. On dirait que Kesh-la-Grande va subir une attaque de grande ampleur. Cela change tout. »
Et quelle attaque ! D’un côté, les sectateurs de la terrible secte du Crâne ; de l’autre, la paisible capitale de Terre-Dragon au centre de laquelle se dresse la Tour bleue. Le Roi-Dragon reviendra-t-il ? De sortilèges en révélations, de trahisons en revirements, pas une minute à perdre ! Dans un final trépidant, AEgir Peau-d’Ours, Sheylis et Doom le scalde vont, au sens propre, remonter à la source – celle du Fleuve métallique, et affronter leur destin. Sous le regard fort discret mais oh combien attentif des trois dieux, le Chevaucheur de Vent, le Maître de la Foudre et la Reine des Montagnes. On n’en attendait pas moins d’Erik L’Homme, le scalde inspiré.


Le Livre Sans Image
Le Livre Sans Image
par Novak Benjamin-Joseph
Edition : Album
Prix : EUR 12,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A lire les jours de blues, coiffé d’un chapeau pointu, turlututu., 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Livre Sans Image (Album)
« Il y a des enfants qui trouvent que ce n’est pas drôle de se faire lire un livre sans images. » Sauf que, ici, la règle du jeu est de lire à haute voix tous les mots. Absolument tous. Dans un livre, quoi de plus normal ? Alors, quand la phrase est « je suis un singe qui a appris à lire tout seul », ou « si, si, je suis un petit singe », tout adulte raisonnable est censé se rebeller. Et ce n’est qu’un début…
« Je voulais écrire un livre qui permettrait aux enfants de découvrir que les mots peuvent être leurs alliés, explique B. J. Novak, que les mots justes peuvent aussi être drôles, stimulants et désarmants qu’une image. » On le savait déjà, mais il est bon de le rappeler de temps à autre, vu le nombre de livres qui font « pouët, pouët » quand ou appuie sur un bouton, ou dont les pages sont recouvertes de poils synthétiques pour « caresser le chien » (ou le chat, ou le lapin…).
Que des mots, rien que des mots, certes, mais les jeux typographiques et la mise en page introduisent une variété bienvenue. Un livre donc 100 % loufoque, aux ressorts un peu faciles (est-ce parce que ça vient d’Amérique ?), mais qui fonctionne.


Mon tour du monde géant des animaux
Mon tour du monde géant des animaux
par Laure du Faÿ
Edition : Album
Prix : EUR 22,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Vraiment géant!, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mon tour du monde géant des animaux (Album)
Une série de six planches colorées, pour apprendre à reconnaître les animaux, les petits comme les grands. Animaux des pays froids, dans des tons de bleus et de gris ; animaux exotiques, dans des teintes dignes du Douanier Rousseau ; animaux de la ferme, de la forêt, animaux marins… Un bestiaire de 150 animaux, un tout du monde vraiment géant, avec ses 50 cm de hauteur – mais vraiment solide, idéal pour raconter à plat ventre ou pour animer un jeu.


Tor et le Troll
Tor et le Troll
par Lavachery Thomas
Edition : Poche
Prix : EUR 9,00

4.0 étoiles sur 5 Un petit roman qui plaira aux enfants qui découvrent le plaisir de lire tout seuls., 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tor et le Troll (Poche)
« ‘La fête des gnomes ne regardent que les gnomes, a dit mon père. Un enfant n’a rien à y faire, même s’il est soi-disant leur ami.’ […] La famille croit que je ne songe plus à la fête des gnomes, alors qu’en réalité, je ne pense qu’à cela. Mon sac à dos est fait, bien caché sous mon lit. » Et notre Tor de quitter Borgisvik, en cette veille de Saint-Olaf (c’est la fête du printemps), pour rejoindre le lac des Ours. Dans la forêt de Skogsfür, il croise une créature vraiment repoussante de crasse, un troll répondant au nom de Borigh-Borigh. Comment Tor s’y prendra-t-il pour se concilier ses bonnes grâces ? Thomas Lavachery est parfaitement à son aise dans ce monde nordique, on sent qu’il s’est fait plaisir à inventer ces aventures gentiment farfelues. Un petit roman qui plaira aux enfants qui découvrent le plaisir de lire tout seuls.


EN TOUTES LETTRES
EN TOUTES LETTRES
par Christopher Franceshelli
Edition : Album
Prix : EUR 14,90

4.0 étoiles sur 5 Un alphabet joyeux et coloré, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : EN TOUTES LETTRES (Album)
Cet alphabet à manipuler, avec ses lettres découpées, déroule de toutes petites histoires sans texte. Derrière chaque lettre se cache un animal, un personnage ou un objet dont le nom commence par cette même lettre. Qui se cache derrière le A ?… Un immense alligator et ses dizaines de dents pointues ! À qui sont ces pieds derrière le C ?… Au clown, évidemment ! Quel est ce gourmand au ventre bien dodu qui dépasse du P ?… Monsieur panda, surpris en plein déjeuner ! Que cache donc le S ?… Le soleil éclatant au zénith !
Et ce qui est le plus étonnant, c’est que chaque mot commence par la même lettre en anglais


La femme au berceau
La femme au berceau
par Arnaud de Cacqueray
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

5.0 étoiles sur 5 Un charmant conte de Noël, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La femme au berceau (Broché)
Quel est donc ce menuisier qui, dans son atelier de Bethléem, a fabriqué pour sa douce épouse un si beau berceau ? Et pourquoi donc ne vient-il pas s’y blottir, l’enfant tant attendu ? Car « le temps passa sans leur donner d’enfant. Le berceau vide dormait dans la pénombre d’une chambre fermée. Une araignée mêlait sa toile aux dentelles de Galilée. » Bien triste début pour un conte de Noël… Mais il faut bien un peu de tristesse pour mieux comprendre la joie qui vient, alors que l’ange annonce la naissance du Sauveur. Quant à la joie du menuisier et de son épouse, à qui la Vierge Marie annonce qu’elle sera mère... Ne comptez pas sur moi pour dévoiler le prénom du « capitaine enfant [qui] dort dans sa barque légère » et « tient dans sa main un morceau de dentelle comme un pont invisible qui relie Ciel et Terre ».
Fidèlement, Arnaud de Cacqueray nous livre, cette année encore, un conte de Noël familial poétique et tendre. Il est joliment illustré, avec une naïveté toute biblique, par les Dominicaines enseignantes de Fanjeaux.


Quand la comtesse de Ségur vit brûler Moscou
Quand la comtesse de Ségur vit brûler Moscou
par Lorris Murail
Edition : Broché
Prix : EUR 8,90

5.0 étoiles sur 5 La célèbre aventure d'une célèbre grand-mère, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quand la comtesse de Ségur vit brûler Moscou (Broché)
« - Grand-mère ! s’écrie Camille. Vous n’avez pas mis le feu !
- Ça, juge Madeleine d’un air sérieux, ce serait une très grosse sottise.
- Oh non, ce n’est pas moi.
- Qui a mis le feu ? demande Madeleine, sourcils froncés.
- Mon père.
- Il a brûlé votre maison ?
- Oui. Et beaucoup plus que ça. Il a brûlé toute une ville, la ville de Moscou. Une cité glorieuse, magnifique.
Un silence interloqué plane dans la chambre de la comtesse. »
Interloqués, nous le sommes aussi, tout comme nous sommes pris par le récit que Lorris Murail met dans la bouche de la comtesse de Ségur. Un récit fidèle à l’histoire, qui voit Sophie Rostopchine, fille du gouverneur de Moscou, fuir, un beau jour de septembre 1812, avec sa mère et sa sœur jusqu’à Iaroslav. Par bribes, les deux adolescentes apprennent la terrible vérité : pour ne rien laisser à la Grande Armée menée par Napoléon, le comte Fiodor Rostopchine a fait allumer un immense brasier – Moscou ne sera plus jamais la même...
Le roman est bien mené et évite, ce qui n’était pas évident, de tomber dans les écueils d’une psychanalyse de bazar. Les dernières pages font le portrait littéraire de la célèbre grand-mère de Camille et de Madeleine, en la replaçant dans son époque – une époque parfois violente mais aussi pleine de bons sentiments, surtout quand il s’agit de littérature jeunesse.


Le marché de Noël - Autocollants Usborne
Le marché de Noël - Autocollants Usborne
par James Maclaine
Edition : Broché
Prix : EUR 5,95

4.0 étoiles sur 5 De quoi occuper les petites mains tout au long du mois de décembre, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le marché de Noël - Autocollants Usborne (Broché)
Le marché de Noël s’installe sur la place de la petite ville enneigée – quelle chance ! Manèges, boutiques, friandises, sapins décorés, maison du Père Noël… Il ne manque ni la patinoire ni la fanfare ! Avec plus de 250 autocollants, les petites mains auront de quoi s’occuper ! Un album de saison à sortir de son sac à malices pour un jour de pluie, une varicelle ou un goûter d’anniversaire.


Tu ne me reconnais pas ?
Tu ne me reconnais pas ?
par Jean Maubille
Edition : Album
Prix : EUR 9,00

4.0 étoiles sur 5 Un album tout en carton pour faire patienter et rêver les tout-petits avant Noël, 11 décembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tu ne me reconnais pas ? (Album)
« J’ai une belle paire de gants blancs. » Mais encore ? Un manteau rouge et une barbe blanche, longue et douce. Mais oui ! Je suis saint Nicolas ! Eh non, je ne suis pas le Père Noël, parce que Mijade, c’est en Belgique et qu’à Namur, c’est bien saint Nicolas qui vient gâter les enfants - et c'est demain.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20