undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Valandryl > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Valandryl
Classement des meilleurs critiques: 16.028
Votes utiles : 49

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Valandryl

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
Meliora
Meliora
Prix : EUR 12,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'apogée ?, 23 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meliora (CD)
Après deux premiers albums de bonne qualité, Ghost s'est fait un nom et Meliora était très attendu. Et il a probablement surpassé les attentes.

Mix parfait des deux premiers opus des Suédois, avec la musique très hard/heavy de l'Opus Eponymous couplée avec le côté plus catchy d'Infestissumam, on reste en terrain bien connu. La maîtrise de la musique pratiquée est devenue indéniable, chaque morceau est une perle, un hit absolu servi par un excellent riff, un refrain en béton et une mélodie captivante. Après plus d'une douzaine d'écoutes, pas un seul titre faible ne ressort.
La prod est très soignée et propre, excellente.

40 minutes, 8 chansons et 2 courts interludes, Ghost se contente toujours de l'essentiel sans remplissage et le résultat est un véritable joyau. Le groupe aura bien du mal à continuer à hausser son niveau à l'avenir.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 23, 2015 11:39 AM MEST


Land of the free ii
Land of the free ii
Prix : EUR 20,00

1.0 étoiles sur 5 Plagiats indignes de Kai Hansen, 25 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Land of the free ii (CD)
Alors oui exit le côté sombre de Majestic et retour à un speed plus happy. Mais non. Cet album est le fond du gouffre pour le groupe. Opportunity pioche dans Rime of the Ancient Mariner et copie à la note près The Clairvoyant, de Maiden. Empress repompe Princess of the Night, d'Accept. When the World copie les couplets de Flash of the Blade, encore de Maiden. Real World est le nouveau I Want Out... On va s'arrêter là, merci. Quand on s'appelle Kai Hansen, on ne se laisse pas aller à autant de véritables plagiats.


Nocturnes Of Hellfire & Damnation
Nocturnes Of Hellfire & Damnation
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Plutôt une bonne surprise, 25 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nocturnes Of Hellfire & Damnation (Téléchargement MP3)
Après un Black Light Bacchanalia très faible, je m'attendais à un mauvais album ici encore.

Comme on l'avait noté sur l'album de 2010, le père deFeis n'a plus de voix, et c'est le principal défaut de l'album. Il s'évertue à couiner et c'est parfois assez pénible. Quelle tristesse pour un chanteur de cette trempe...
Autre petit bémol, à part Queen of the Dead les chansons durent toutes entre 5'10 et 8'20, d'où certaines longueurs de ci - delà, sans que ça soit abusif pour autant.

Concernant la musique, je dirais qu'on est pas si loin de l'inspiration d'un mélange entre Visions of Eden et Black Light, avec un côté metal mieux géré au niveau du mixage. Des titres comme Lucifer's Hammer, Persephone ou encore Glamour correspondent à ce qu'on est en droit d'attendre des Américains.
Les refrains sont toujours bons et de manière générale même si ce n'est pas le meilleur album du groupe, de loin, c'est nettement mieux que l'opus précédent, l'inspiration est là.

On a aussi quelques titres un peu plus "hard rock" avec un côté bluesy, Demolition Queen par exemple. C'est assez bien fait, même si ça ne restera pas dans les annales du groupe.

En bref, un meilleur album que ce à quoi je m'attendais, du Virgin Steele des années 2000 tout à fait correct. Mais pas transcendant pour autant. Un bon 7/10.


Prometheus -Symphonia Ignis Divinus
Prometheus -Symphonia Ignis Divinus
Prix : EUR 15,99

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Très déçu, 25 juin 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prometheus -Symphonia Ignis Divinus (CD)
Déception. Voilà le maître mot de ce disque. Pourtant je suis très grand fan de metal symphonique...

Déjà les compos ne sont pas bonnes, pas de riff notable ou d'envolée mémorable.
Le chant se veut trop théâtral et grandiloquent et échoue lamentablement.
Et surtout, un mix catastrophique, la guitare rythmique et la basse sont quasi-absentes. Bref un album mou, où le côté symphonique est trop en avant et qui en oublie qu'il est censé faire du metal.

Au final, un beau pétard mouillé.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 12, 2015 12:52 PM MEST


Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 4 : Chaos sous la montagne
Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 4 : Chaos sous la montagne
par John Lang
Edition : Broché
Prix : EUR 21,00

12 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Une fin un peu brouillonne, 10 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Donjon de Naheulbeuk, Tome 4 : Chaos sous la montagne (Broché)
Naheulbeuk c'est franchement une histoire d'amour. J'ai vraiment tout aimé de cette saga...

Pourtant, ce dernier tome m'a un peu déçu. L'histoire est brouillonne, chaotique, Je m'attendais à un final épique, et là... La fin est bâclée, le livre met en place plusieurs histoires et tout se joue sur quelques pages, d'une manière un peu décevante.
J'aurais imaginé que la fin soit plus fournie et prenne corps dans un nouveau tome, afin de la creuser et travailler plus. A la place, j'ai l'impression que John Lang voulait mettre rapidement un terme à la saga des Fiers de Hache.

Le livre est tout de même agréable, mais à mon sens en dessous du niveau de ses prédécesseurs. Et se dire que c'est la fin de l'histoire de la compagnie... J'aurais aimé un final vraiment plus travaillé.


Might & magic X : Legacy
Might & magic X : Legacy
Proposé par Future Gaming
Prix : EUR 18,24

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très bon jeu old-school, à réserver aux initiés, 2 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Might & magic X : Legacy (Jeu informatique)
Might and Magic X a fait le pari de la nostalgie. Déplacement par cases à l'ancienne, combat en tour par tour, quêtes non-guidées, puzzles et énigmes...
Graphiquement le jeu est correct, mais mal optimisé, provoquant des ralentissements par endroits. La bande son est bonne, je n'ai juste pas accroché à la musique de la partie finale.
Ici pas de réflexes à avoir pour maîtriser le jeu, par contre les combats sont assez tactiques et il faut bien gérer et anticiper ses actions, en adaptant son panel de sorts à chaque situation.

Le jeu est assez court, c'est assez surprenant a priori car il y a pas mal de grottes et donjons. En 25-30h j'ai visité le monde, fait tous les donjons, toutes les quêtes, c'est le principal reproche que je lui fais, parce que par ailleurs MMX est immersif, bien fait, peu de bugs, 2 plantages en tout.
A chaque connexion je restais beaucoup plus que prévu, c'est un signe qui ne trompe pas. Ce côté addictif est trop rare sur les jeux récents.

Au final le côté old-school est parfaitement assumé, très bien réalisé et géré. D'ailleurs énormément de PNJ ont des noms tirés des vieux MM, avec le retour d'un seigneur Kilburn ou d'un Crag Hack par exemple. Si vous êtes nostalgiques des vieux Might and Magic (avant le 6), vous devriez aimer sans souci. Par contre si vous ne jurez que par les jeux typés rôle-action, clairement ce jeu n'est pas pour vous. Un très bon jeu de niche!


Diablo III
Diablo III
Prix : EUR 16,99

Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Un bon petit jeu sympathique. Décevant, donc, 29 mai 2012
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Diablo III (Jeu informatique)
Amateur ce genre de jeux, jusque là je voyais 2 titres au-dessus du lot en Hack'n'slash : Diablo 2 et Titan Quest.
Comme tout le monde, j'attendais D3 avec impatience, espérant qu'il rejoindrait le top. Qu'en est-il? Autant le dire tout de suite, c'est raté.

Prenons les choses dans l'ordre :

Le boitier est joli, ça donne envie.
J'installe, ça se passe facilement et rapidement.
Je lance, et là je me rends compte que la connexion à BattleNet est obligatoire, même pour du jeu solo. Premier gros point noir, d'autant qu'ayant longtemps joué à WoW je connaîs la qualité des serveurs proposés par blibli...
En jeu, la latence est importante (250ms en moyenne avec une connexion câble). Ca n'est pas injouable, juste parfois quelques retours arrière, et des déconnexions occasionnelles.
Première chose qui frappe en jeu : les graphismes! Et là... Catastrophe, les couleurs sont pastel, le style est cartoon (je me suis demandé si j'étais pas sur torchlight 2), et c'est vraiment vieillot. Plusieurs années de retard. C'est simple, de D2 avec son style plutôt réaliste on est passé à une charte graphique à la WoW, façon cartoon. Mais cartoon pas beau, en plus. Titan Quest était plus joli que D3.
Le gameplay est classique, un mix D2 et Titan Quest, avec skill en clic gauche, skill en clic droit et des skills en raccourcis clavier. Assez agréable, donc.
Premiers passages de niveau, et nouvelles souffrances. On a beau le savoir, l'absence de l'arbre de compétences et d'attribution des points est cruelle. Au final on va enchaîner les niveaux sans but, sans intérêt, sans que ceux-ci ne représentent quoi que ce soit pour nous. Alors on nous dira que les compétences acquièrent des runes... Inutiles pour la plupart. Ce système est gadget, et ne fournit pas la personnalisation tant annoncée.
Avançons dans le jeu. On se rend vite compte que celui-ci est hyper linéaire, mais surtout très court! Finir le mode normal m'a pris une grosse vingtaine d'heures, pas plus. J'ai commencé le cauchemar, ça va tout aussi vite, plus même peut être car cette fois on connaît les cartes et on sait à quoi s'attendre.
Un point m'a chagriné : le cooldown énorme sur les potions.
Les combats contre les boss sont très décevants, rapides et simples. L'un des boss a même une phase finale statique...
La durée de vie? Avec un jeu qui se finit en 20-25h, plusieurs niveaux de difficulté trop simples, et seulement 5 classes, la durée de vie ne me semble pas formidable, à vue de nez, à moins d'être maso.

Le scénario? Sans en dire long dessus (pour ne rien dévoiler), j'ai ri jaune. Blibli aurait pu faire un effort, on sait d'avance où se passera l'acte 2, idem pour l'acte 4. L'acte 3 est peut être le mieux pensé, le plus original, mais bâclé et beaucoup trop court, il n'a pas le souffle épique qu'il aurait pu (et dû) avoir.

Bref au final, D3 est un jeu avec un bon gameplay, mais pêche sur le reste.

Pour finir parlons de l'hôtel des ventes. Celui-ci semble être la plaque tournante du jeu pour blizzard. La manière dont les loots tombent fait fortement penser que blizzard a volontairement réduit la qualité des loots pour forcer les joueurs à passer par la case HV (et donc bientôt, à débourser des euros pour attaquer le pvp et la difficulté ultime). Et ça se ressent en jeu. C'est particulièrement difficile de tomber sur un bon objet de son niveau, nettement plus dur que sur D2.

En conclusion, je dirais que D3 est sympathique, au même titre qu'un Torchlight. Mais il ne vaut clairement pas son prix, et n'a pas du tout le niveau d'un Diablo 1 ou 2, ni d'un Titan Quest. Préférez les valeurs sures, D2 et TQ.


Unisonic
Unisonic
Prix : EUR 13,21

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente surprise, 7 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unisonic (CD)
Kai Hansen et Michael Kiske dans le même groupe, forcément se pose la question de la musique : speed ou pas speed? L'EP Ignition n'avait pas vraiment apporté de réponse. Mais Hansen avait laissé entendre que le style Gamma Ray était trop heavy pour Kiske...

Au final on est bel et bien très loin d'un speed metal, dont le seul représentant est le titre éponyme.
Pour le reste c'est du rock/hard rock/heavy mélodique. Si vous attendiez Keepers la suite, vous allez être particulièrement déçus. Ca lorgne même fort du côté de la pop-rock avec Never change me ou I've tried. Mais si vous faites preuve d'ouverture, vous ne pourrez qu'adorer immédiatement ces titres aux refrains énormissimes, servis par la voix de Kiske, meilleure que jamais, et des musiciens de grande classe.
Mélodique, parfaitement joué, avec des compos qui ne révolutionnent rien mais plaisent tout de suite, voilà ce qu'est ce disque. C'est enjoué, happy, ça met de bonne humeur et les mélodies restent en tête, que demander de plus?


The Cold Embrace Of Fear
The Cold Embrace Of Fear
Prix : EUR 13,00

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Déjà un meilleur retour, 25 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Cold Embrace Of Fear (CD)
Bon, 2010 avait plutôt mal commencé pour Rhapsody avec un album bâclé, Frozen tears... Un disque aux refrains inintéressants, dont les morceaux ont tous une structure bateau, tous gavés de soli de guitare à jeter, sans côté épique, bref un disque qui n'était pas à la hauteur.
On le sait, le Rhapsody des annés 90 a disparu depuis longtemps, celui de la deuxième moitié des années 2000 est très "bande originale de film", avec des effets, des narrations, on aime ou pas, mais si on aime ce disque là est bon. Enfin des refrains à reprendre en choeur, enfin un côté à nouveau épique et grandiloquent, les soli de guitare ne sont plus forcés, on retrouve ici ce qui fait l'intérêt de ce groupe. Et le tout dans une oeuvre qui s'écoute d'un trait, comme une histoire qu'on nous raconte, car c'est bien ici le principe : comme un film transposé sur CD avec des narrations, des dialogues, des effets sonores sur plusieurs pistes.
Si vous n'écoutez les Italiens que pour la musique, c'est sur il n'y a que 3 pistes pour vous sur ce CD, pour un total de 24 minutes, ça ne vous suffira peut être pas. Cela dit, les "chansons" sont vraiment réussies. Si vous prenez le groupe pour ce qu'il est depuis 5 ans, ce disque est une franche réussite. Je me mets dans la seconde catégorie.


Sitra Ahra (Edition Limitée)
Sitra Ahra (Edition Limitée)
Prix : EUR 14,99

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Musique d'un autre monde, 1 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sitra Ahra (Edition Limitée) (CD)
Après Lemuria/Sirius B qui m'avait déçu (trop aseptisé, ce double avait perdu la touche Therion) et Gothic Kabbalah qui m'a horripilé, j'avais beaucoup d'appréhension par rapport à Sitra Ahra. Eh bien, j'avais tort.

Ce disque s'ouvre sur un titre qui fait partie des moins forts, le titre éponyme. Pourtant c'est une bonne chanson, mais son refrain n'est pas aussi fort que ceux des autres titres.
Arrive la suite, et un enchaînement Kings of Edom - Unguentum Sabatti - Land of Canaan - Hellequin qui est tout simplement sorti d'un autre univers. Une musique extrêmement riche, variée, mais composée à la perfection par un Christoffer Johnsson inspiré comme jamais depuis Secret of the Runes.

Ce disque a ses moments heavy (Unguentum Sabatti, Kali Yuga 3, 2012), ses titres typiquement Therion (Kings of Edom qui pourrait être sur Sirius B, Hellequin, Cu Chulainn, The shells are open), et surtout apporte de la nouveauté (Land of Canaan avec son harmonica ou son accordéon, son final façon comédie musicale; ou bien Children of the Stone et ce petit côté Pink Floyd ainsi que ses choeurs d'enfants). Le tout, encore une fois, composé avec un talent extraordinaire. Land of Canaan, par exemple, dure 10 minutes 30, comporte 6 parties, mais tout se fond avec une facilité déconcertante : courte intro très "tibétaine", puis passage à du metal progressif, on va ensuite sur un harmonica à la Ennio Morricone, on passe sur un passage folk avec son accordéon, on déboule sur un passage qui sonne très "grec", on se lance dans du metal sympho qu'on croirait tiré de Deggial et enfin un final en comédie musicale. Et tout ça, sans que les changements de styles ne jurent. C'est tout bonnement impressionnant.
A noter que le côté symphonique est très important sur ce disque.

Vocalement, on a un style qui laisse plus de place aux choeurs, même si des chanteurs solistes sont gardés. Hellequin est le sommet du genre, il y a un nombre incroyable de vocaux sur cette piste, peut être même trop d'ailleurs, cette chanson est difficile à digérer de prime abord. Et la force de ce disque : après un morceau aussi énorme, on repart sur du Therion de base avec un chant metal aigü, là encore ça change, ça varie, cet album est d'une richesse énorme.

On lui reprochera, si on est un true-fan de metal, de manquer de mordant, car cet album est globalement bien moins heavy qu'un Sirius B. Pour moi, peu importe, car la musique est d'une qualité, d'une inspiration et d'une beauté époustouflantes. Néanmoins attention, ce disque ne s'apprivoise pas en une écoute, car vraiment très complexe.

Pour moi, l'album de l'année sans hésitation. Christoffer Johnsson n'est pas humain.


Page : 1 | 2