Profil de Edouard C > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Edouard C
Classement des meilleurs critiques: 54.943
Votes utiles : 54

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Edouard C (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
A l'est d'Eden
A l'est d'Eden
par John Steinbeck
Edition : Poche
Prix : EUR 7,60

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Chef d'Oeuvre, 26 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : A l'est d'Eden (Poche)
Steinbeck livre ici un roman profond qui amène à s'interroger sur les motivations psychologiques qui guident les êtres humains. L'usage du point de vue interne facilite la mise en lumière des questionnements intimes traversant des personnages extraordinairement complexes. Ces interrogations, en grande partie relatives au choix entre le bien et le mal imposé à l'être humain, sont exprimées avec force et réalisme. Dans cette quête, les personnages secondaires prennent une importance particulière: multipliant les points de vue ils enrichissent considérablement le récit. Autour de cette base, traitée avec génie, l'auteur conte aussi une saga familiale efficace et prenante. Il parvient enfin à résumer l'ambiance d'une époque grâce notamment à de nombreuses descriptions de personnages périphériques qui peuplent la vallée de Salinas (lieu où se déroule le roman). Ces petites histoires dans l'histoire rallongent le roman sans jamais lasser, au contraire , en restituant l'ambiance d'une petite ville californienne au tournant du XIX siècle, elles immergent encore un peu plus un lecteur déjà happé par la justesse de l'étude psychologique. Un très grand livre.


La Joueuse de go - Prix Goncourt des Lycéens 2001
La Joueuse de go - Prix Goncourt des Lycéens 2001
par Sa Shan
Edition : Poche
Prix : EUR 7,40

2.0 étoiles sur 5 Bof, 5 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Joueuse de go - Prix Goncourt des Lycéens 2001 (Poche)
Ce livre vaut surtout par le contexte historique dans lequel il se déroule et qui est assez méconnu des occidentaux (impérialisme japonais au cours des années 1930 et révolte chinoise en Mandchourie contre cette domination territoriale). Sinon, ce livre est distrayant, assez prenant même, mais au final d'une assez grande banalité. L'auteure voulait sans doute créer une ambiance extrême-orientale envoûtante mais elle ne livre qu'un récit assez stéréotypé. Ce livre, qui peut se classer dans le domaine "livre initiatique", plaira sans doute plus aux adolescents qu'aux adultes.


La vie devant soi
La vie devant soi
par Romain Gary (Émile Ajar)
Edition : Broché
Prix : EUR 7,40

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas mal, 5 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie devant soi (Broché)
Le récit effectué du point de vue d'un enfant de 10-14 ans , Momo, permet à l'auteur de jouer avec le langage en l'autorisant à des maladresses enfantines parfois fulgurantes et réussies, mais ce parti pris finit par ne plus surprendre et même par lasser d'autant plus que le livre souffre de quelques longueurs. L'essentiel pourtant est ailleurs: le regard, plein d'amour et de bon sens, de l'enfant sur la vie et la vieillesse est le principal intérêt du livre. Rempli d'humanisme ce livre expose la difficulté de la vie sans illusion mais sans désespoir non plus. Un hymne à l'amour accompagné d'une description haute-en-couleurs de quartiers déshérités de Paris des années 60-70 où se mêlent difficulté économique et solidarité... Certains passages sont vraiment inoubliables!


Le principe de prévention : Le culte de la santé et ses dérives
Le principe de prévention : Le culte de la santé et ses dérives
par Patrick Peretti-Watel
Edition : Broché
Prix : EUR 11,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un livre d'utilité publique, 30 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le principe de prévention : Le culte de la santé et ses dérives (Broché)
Le principe de prévention n'est pas seulement un outil de politique de santé, il s'appuie sur des croyances fondamentales, des principes idéologiques qui sont contestables, voire totalement faux et véhicule des manières de penser. Les auteurs montrent qu'en voulant s'adresser à un homo medicus uniquement préoccupé par la préservation de son capital santé, les campagnes de prévention perdent en efficacité et en légitimité. La critique constructive est portée par une plume concise et simple mais on sent qu'en matière de proposition concrète leur réflexion est moins mature, moins claire. Rendez vous dans quelques années pour un ouvrage aussi abouti portant sur la réforme nécessaire de ce principe!


Les éclaireurs
Les éclaireurs
par Antoine Bello
Edition : Poche
Prix : EUR 7,40

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un drôle de prix France Culture, 7 septembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les éclaireurs (Poche)
Le Consortium de Falsficiation du réel dans lequel travaille Sliv le héros de ce roman, est une organisation dont les agents ont pour mission de modifier la réalité ou d'en créer une autre en agissant sur ce qui fonde la connaissance de cette réalité (les textes, les images). Après avoir donné une quinzaine d'années de sa vie à cette organisation, Sliv se pose de plus en plus de questions sur la finalité de l'organisation: pourquoi certains projets de falsification sont ils retenus par les instances dirigeantes et pas d'autres? Si le rythme rapide renouvelle continuellement l'intérêt du lecteur pour le livre et compense des faiblesses stylisitiques certaines, le propos de l'auteur est lui très difficile à discerner. On se demande sur quoi porte exactement ce livre: écrit-il un livre socio-politique sur le mensonge nous appelant à la méfiance? Ou son livre a-t-il une ambition plus universelle sur la question du sens de l'action des hommes? Dans ce domaine d'ailleurs, la façon dont les personnages sont mis face à leurs limites est très habile mais les autres questions sont abordées de façon trop habituelle et pas assez poétique pour créer un quelconque effet sur le lecteur. En somme, c'est un livre à lire comme une forme de roman d'espionnage intellectuel aux deux sens du terme: le livre est à la fois plus "intellectualisé" que ce qu'on attend d'un roman d'espionnage, et il applique les méthodes de l'espionnage à une activité purement intellectuelle.


Revenir au capitalisme, pour éviter les crises
Revenir au capitalisme, pour éviter les crises
par Pascal Salin
Edition : Broché
Prix : EUR 25,90

8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un livre qui montre les limites du keynésianisme mais ne propose rien à la place, 2 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Revenir au capitalisme, pour éviter les crises (Broché)
L'ouvrage de Pascal Salin a plusieurs mérites qui justifient d'emblée sa lecture: sa clarté et sa pédagogie et surtout son positionnement libéral. Si vous voulez connaître et comprendre les arguments des économistes les plus libéraux, Pascal Salin est votre homme, tant il est vrai que la production économique actuelle pour le commun des mortels est marquée par un retour écrasant du keynésianisme plus ou moins light.
Sur le plan du contenu, l'explication de la crise est assez convaincante (les exigences politiques des gouvernements américains expliqueraient pour lui la bulle immobilière et les mauvais prêts) et tranche avec l'hypocrisie qui porte à concentrer les critiques sur le secteur bancaire. Néanmoins sur cette partie de l'ouvrage on peut au moins faire deux critiques, l'auteur ne remet pas la crise dans un contexte plus global de stagnation des revenus et d'inégalités croissantes (comme l'ont pu faire Stiglitz ou Artus en France)et il semble sous-estimer les facteurs qui rendent les marchés de capitaux fondamentalement moins efficients que les marchés traditionnels. La grande faiblesse de son ouvrage réside dans les solutions qu'il propose: par une approche trop extrême (il affirme sans ambages que consommer c'est de l'argent perdu) et trop déconnectée des enjeux de société qui ne sont pas purement économiques (dans la lignée de Hayek dont il se réclame il semble repousser toute idée de justice sociale ou même de redistribution légitime des revenu) il est amené à préconiser une augmentation du taux d'épargne, nécessaire au fonctionnement du capitalisme, par un abandon de la retraite par répartition et du peu de redistributivité qu'il reste dans notre système fiscal.
En fait les pages le plus instructives sont celles destinées à démonter ce qu'il appelle l'illusion keynésienne: il montre pourquoi il est impossible d'augmenter le revenu et la consommation sans augmenter le revenu global et il dénie toute pertinence à l'utilisation d'agrégats macroéconomiques (comme le taux d'utilisation des capacité de production) pour motiver des politiques d'intervention publique.
In fine ce livre est intéressant parce qu'il permet de comprendre simplement la théorie de l'école autrichienne et parce qu'il fait naître le débat sur des évidences économiques largement acceptées. Il n'y a pas de quoi crier à l'imposture intellectuelle (même si certaines facilités de langage auraient dû être évitées).


L'Amérique que nous voulons
L'Amérique que nous voulons
par Paul Krugman
Edition : Poche
Prix : EUR 8,20

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une bonne introduction à l'histoire politique américaine mais..., 16 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amérique que nous voulons (Poche)
Il est intéressant pour les éléments politiques et historiques d'analyse du siècle L'explication des raisons de la faiblesse des démocrates, puis de leur réussite et du recul des idées du New Deal dans les années 70's et 80's sont extrêmement intéressantes et bien menées!
Sur le plan purement économique, l'approche par les inégalités est devenu consensuelle depuis quelques années et enlève donc pas mal d'intérêt à cet ouvrage. On peut même reprocher une approche assez simpliste du problème de l'inégalité (il ne prouve pas les avantages d'une forte classe moyenne) et de l'assurance maladie dont la réforme et ses avantages aurait mérités d'être approfondie.Au final, cette lecture laisse un goût prononcé d'insatisfaction. Dommage.


La dernière utopie. Menaces sur l'universalisme
La dernière utopie. Menaces sur l'universalisme
par Caroline Fourest
Edition : Broché
Prix : EUR 21,25

7 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence, 16 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La dernière utopie. Menaces sur l'universalisme (Broché)
Le livre de Caroline Fourest est un sombre constat qui recense et analyse les domaines dans lesquels l'ambition universelle est à bout souffle : les droits de l'homme et la démocratie, la lutte contre les discriminations, et le multiculturalisme et la laïcité. Ce livre est d'autant plus fort qu'il combine à la fois récits factuels, presque journalistiques, et réflexions de philosophie politique sur l'intégration, l'identité. Rédigé de façon claire et pédagogique, l'auteure expose une vision intransigeante et rigoureuse de l'universalisme et de la laïcité sans jamais dériver vers le racisme.


De l'euphorie à la panique : penser la crise financière
De l'euphorie à la panique : penser la crise financière
par André Orléan
Edition : Broché
Prix : EUR 7,10

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comprendre la création d'une bulle financière., 16 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : De l'euphorie à la panique : penser la crise financière (Broché)
André Orléan montre pourquoi les marchés financiers ne peuvent s'auto-réguler. En effet la psychologie des marchés financiers c'est-à-dire l'auto-référentialité de ceux-ci explique leur tendance naturelle à sous-évaluer ou surévaluer la valeur d'un actif. En démontrant cela, l'auteur nous fait comprendre l'ampleur de la faillite intellectuelle des thèses libérales sur l'efficience de l'allocation du capital par les marchés financiers via les mécanismes de prix.
Au fil de l'ouvrage on voit se dessiner les enseignements de la crise,et par conséquent les pistes possibles de réforme du système financier: l'érection de la liquidité comme objectif ultime des marchés a amené à amplifier les cycles haussiers et baissiers, tout comme la diversification via la titrisation. Un livre précieux pour comprendre les mécanismes d'une bulle financière mais pas spécialement pour comprendre les mécanismes macroéconomiques qui ont déterminé la crise de 2008. En 100 pages André Orléan ne pouvait pas tout faire!


L'avenir de la liberté : La démocratie illibérale aux Etats-Unis et dans le Monde
L'avenir de la liberté : La démocratie illibérale aux Etats-Unis et dans le Monde
par Fareed Zakaria
Edition : Broché
Prix : EUR 25,90

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dans la ligné de la philsophie politique libérale., 14 février 2010
Le livre de Fareed Zakaria est une grande œuvre de philosophie politique appliquée à notre temps. L'auteur y défend une thèse stimulante: la démocratie sans limite est nécessairement une menace pour la liberté. Commençant par une brève histoire de la liberté, il analyse les conditions nécessaires à sa naissance donnant une grande place au système de la libre-entreprise et du libre-échange (démontrant une fois encore le caractère inséparable des deux libéralismes). Ensuite, il essaie de rendre ses conclusions utiles en expliquant que celles-ci s'opposent à toute idée d'une inadaptation culturelle du monde arabe au libéralisme et à la démocratie. Mais le grand intérêt de ce livre réside dans l'avant dernier chapitre où il dénonce les dérives du tout démocratique au sein mêmes des EU. Il appelle donc à la mise en place ou plutôt au retour de mécanismes de gouvernement échappant à la logique majoritaire mais qui seraient contrôlés par les élus du peuple (délégation, partis plus indépendants). Une œuvre imprégnée à la fois de Tocqueville sur l'importance des corps intermédiaires et de Montesquieu sur la nécessité d'un fin travail constitutionnel. Un grand livre assurément!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 21, 2010 3:48 PM CET


Page : 1 | 2 | 3