Profil de Warson77 > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Warson77
Classement des meilleurs critiques: 891.510
Votes utiles : 11

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Warson77

Afficher :  
Page : 1
pixel
Michel Vaillant - Nouvelle saison - tome 1 - Au nom du fils
Michel Vaillant - Nouvelle saison - tome 1 - Au nom du fils
par Philippe Graton
Edition : Relié
Prix : EUR 15,50

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Révolution dans la série Michel Vaillant, 25 novembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Michel Vaillant - Nouvelle saison - tome 1 - Au nom du fils (Relié)
Cette 'nouvelle saison' de la série marque assurément un véritable virage! Il faut dire qu'ils sont 4 à s'être
penché sur le problème (Philippe avec Denis Lapierre - Excellent LUKA ou CHARLY..., et le dessin de Bourgne et Benéteau).

Parlons d'abord du virage esthétique qui surprendra plus d'un fan au long cours comme moi : on
dirait que Michel a 'épaissi' à la fois du visage et du corps tout entier et bien difficile de reconnaitre
Françoise ou Jean-Pierre... Cela marque bien une évolution et même une révolution que je trouve
au final plutôt très agréable (on était tellement habitués aux visages 'au carré' et 'taillés à la serpe' du
grand Jean Graton...)

Mais venons-en à la véritable surprise de cet album : un retour aux valeurs familiales des années
50/60 (la meilleure période cette série à la longévité exceptionnelle)
qui s'entrechoque plus ou moins violemment avec le monde moderne incarné par les jeunes enfants de Jean-Pierre et Michel : Jean-Michel, qui travaille déjà sur les
traces de son père et Patrick, qui sort juste de l'adolescence et qui va en faire voir de toutes les
couleurs à son champion de père...

Franchement, c'est super-sympa d'une part de revenir dans l'ambiance de la 'Jonquière' comme il y
a 40 ans (voir le repas familial du début du '8ème Pilote') comme si rien n'avait changé avec le Père
Vaillant toujours aussi bougon...

C'est aussi génial d'avoir vu la naissance de Jean-Michel (dans les 10 premiers tomes) et de Patrick
(dans le Hors-série 'Spécial 20ème anniversaire') qui avaient totalement disparus de la circulation...

Encore une (bonne?) surprise, Françoise, qu'on a connu hyper frondeuse dans sa jeunesse et qui
était devenue totalement effacée dans les 50 albums suivants après s'être mariée avec Michel,
révèle des côtés dérangeant de sa personnalité en tant que mère qui ne comprend pas les caprices
de son fils...

Enfin, La cerise pour la fin, depuis 'SERIE NOIRE', je n'avais pas souvenir que Michel s'introspecte
ainsi en se demandant si en voulant réussir à tout prix sa carrière sportive au service de la marque
Vaillante, il n'a pas un peu négligé de s'occuper de son fils (placé dans une école stricte en
suisse)....
Ajoutons également qu'interloqué par les réactions de Françoise, il se laisse carrément séduire par
une jeune journaliste (tiens ça nous rappelle vaguement quelque chose...) même si elle se présente
comme une 'femme mariée' (mais sans enfant). S'attaquer au sacro-saint mariage dans une famille
aussi BCGB que les Vaillant, quelle révolution en perspective (et bravo aux auteurs de prendre
autant de libertés avec les "codes" instaurés sur 70 albums)

Petit détail : les auteurs ont placé Michel dans de telles interrogations psychologiques qu'ils ont
carrément "supprimé" de cet album, l'alter-ego frondeur, celui qui exprimait directement tous les
sentiments face à un héros trop "lisse" : je parle bien sûr de Steve Warson, totalement absent de
l'album... (curieux de voir comment il reviendra dans cette saison - si il revient!)

Bref, à savourer pour tous les fans au long cours de cette série exceptionnelle
(et coucou à Marc Bourgne pour sa défense acharnée de son oeuvre!)


Page : 1