Profil de Zaatsov > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Zaatsov
Classement des meilleurs critiques: 5.432
Votes utiles : 48

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Zaatsov (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3
pixel
Brutal legend
Brutal legend
Proposé par GAMES
Prix : EUR 9,90

3.0 étoiles sur 5 Bon concept, bonnes bases, mais manque de finitions., 8 décembre 2013
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brutal legend (Jeu vidéo)
POINTS POSITIFS :

- La bande-son est véritablement le plus gros atout du jeu : en voiture et quand vous êtes proche de celle-ci, une sorte de radio passe un ensemble de plusieurs dizaines de classiques du métal (vous pouvez couper le son, mais c'est un peu dommage). Après, les musiques créées pour le jeu s'intègrent très bien dans l'univers. Bien sûr, il est conseillé de ne pas être allergique au métal pour jouer au jeu, mais vous aimez ce genre musical, vous devrez être ravis !
Le doublage Français est plutôt pas mal dans l'ensemble, même s'il faut noter quelques (rares) décalages avec l'image.

- L'humour et le second degré était vraiment prenants. Prendre à contre-pied certains stéréotype, en présentant un métal à la fois gentiment moqué et - pour une fois - pas présenté comme une musique de gothiques déterrant des cadavres les samedis soir de pleines lunes : le jeu peut être vu comme un certain hommage à cette culture.
Mais là où le bât blesse, c'est que petit à petit, ça commence à se perdre : rapidement, après une scène, j'ai eu l'impression que tout basculais, et on sombre dans un ultra-classique "humains contre démons", à travers des dialogues sensé être « épique », mais plus ridicules qu'autre chose ("Nous luttons pour sauver l'espèce humaine et nous vaincrons !" ...). Le tout avec un "twist" qui est très fade et pas intéressant du tout.
Donc à la fin, on se retrouve avec une vieille série B à deux balles, à qui on accorderait à peine un 14H milieu de semaine sur TF1. C'est comme si les développeurs avaient mis toutes leurs bonnes idées dans le début du jeu, et se sont complétement relâchés au fur et à mesure de la progression de l'histoire...
Autre chose, petite critique très personnelle et subjective : j'ai trouvé que la tendance à rendre les persos (en particulier féminins) "sexy", est un peu dommage. Certes, ça s'intègre dans le côté un peu WTF et second degrés de l'ensemble, mais en même temps ça lui donne un petit côté bassement "vulgaire", c'est un peu facile comme procédé pour attirer le joueur mâle.

- La map, qui sous forme de open-world, est vraiment grande. Pas immense non plus, mais il y a eu une recherche de faire quelque de spacieux et contenant des environnements variés (désert, prairie, jungle, ...).
La conduite en "voiture" est plutôt agréable : certes, une maniabilité un poil relevée aurait vraiment été appréciable, mais le véhicule se faufile à peu près partout sur la map, c'est vraiment un plaisir de parcourir la carte avec.
Mais, comme pour l'histoire, il y a un sorte de point de rupture (au même moment) : la première partie de la carte découverte est très ouverte, et à l'opposé les parties qui suivent sont des couloirs plus ou moins large.

- L'interface est assez travaillée, en particulier l'écran de menu avec les différents côtés d'un album vinyle servant pour naviguer : c'est original et ça colle très bien à l'esprit du jeu. Je pense aussi aux "compétences" qu'on peut invoquer, sous forme de solos à jouer à la Guitar Hero (des QTE camouflés, certes, mais ça reste sympa).
Par contre, les développeurs ont fait l'erreur de demander au joueur de jouer un solo pour faire apparaitre, à chaque fois, la voiture ("Deuce") : à la longue, c'est fastidieux et rébarbatif.

- Autre points appréciable : le joueur peut acheter des améliorations dans les "garages", allant de la tenue à la customisation de la voiture, en passant par des améliorations d'arme ou des roches sculptées. Vous achetez tout ça avec de "l'argent" gagné en avançant dans l'histoire principale, dans les missions secondaires ou dans les différentes trouvailles que faites en vous baladant sur la map.
Ce qui regrettable, par contre, c'est que lors de rencontres de patrouilles ennemies qui nous sont hostiles, tuer des adversaires ne rapporte rien (dans d'autres jeux, cela rapporte de l'argent ou de l'XP). Le joueur a donc tout intérêt à juste fuir le combat pour ne perdre son temps : ces patrouilles n'apportent donc absolument rien au gameplay.

- Le background est travaillé, débouchant sur un univers particulièrement prenant. En particulier à travers les "légendes", des objets à trouver un peu partout sur la carte, qui permet de rassembler l'histoire globale petit à petit.

- La durée de vie est vraiment bonne : j'en suis à 19H, en ayant joué tranquillement sans me presser (80% terminé, histoire principale achevée).

Est quelques petits détails bien pensés : le cycle jour/nuit, la désactivation possible des grossièretés/du gore, etc...

POINTS NEGATIF :

- Le jeu a une dimension tactique sous forme de petit STR, mais ça a été franchement foiré. L'IA est pas déjà très maligne, elle a plutôt tendance à rusher bêtement en tas, et surtout vague après vague sur un point précis. Après ça, il y a aussi un problème d'interface : dans un STR normal, on a souvent un menu dans le coin bas de l'écran qui permet d'avoir un récapitulatif de nos troupes, parfois une mini-map, etc... Dans Brütal Legend, que nenni, l'interface est réduite à sa plus simple expression, vous pouvez voler pour avoir une vue générale du champ de bataille. Il en résulte que le système d'ordre à donner à vos troupes est très chaotique : n'essayez même pas de mettre au point une tactique subtile et audacieuse, j'ai laissé tomber après 5 minutes pour faire foncer mes troupes dans le tas et advienne que pourra.

- Les combos sont assez délicats à prendre en main et à se souvenir. Ça part dans tous les sens, sans qu'on comprenne vraiment leur efficacité réelle. Finalement, la meilleure technique c'est sûrement le bourrinage : attaquer à la hache en alternant avec la guitare...

- Les missions secondaires sont très répétitives (à part une ou deux), et n’ont vraiment que peu d’intérêt.
Par exemple, pour les missions de course : c'est très classique - on a un rival, un circuit, et on doit être le premier arrivé. Ça aurait pu être sympa si notre rival n'était pas d'une lenteur incroyable : au final, la course ne présente absolument aucune difficulté à être gagnée. ..

- Les bords de certains endroits de la map sont assez compliqués à discerner. Or, c'est un jeu qui est censé être un peu dirigé "exploration" et je ne compte pas le nombre de fois où je me crashé en tombant d'une falaise car hors-carte, en voulant seulement un peu tâter hors des sentiers battus. C'est dommage...

- D'une manière générale, le gameplay n'est pas très clair. Il y a un guide qui est disponible, mais qui donne finalement assez peu d'infos. Par exemple, on rencontre des dragons en pierre un peu partout : il faut que le joueur devine qu'il faut cibler + jouer de la guitare pour interagir. Certains diront que ça augmente la difficulté, pour ma part, je pense que ça donne surtout une impression brouillon, enfumée et d'un jeu pas vraiment fini.

Pour les graphismes : ils sont moyens. Sans être particulièrement mauvais, ils ne forment ni le cœur ni un atout particulier du jeu. L'esthétique globale de l'univers est dans la même veine assez médiocre : ce n'est pas nul du tout, mais pas non plus à tomber par terre. Il y a peut-être un certain manque de cohérence globale, on ne comprend pas forcément comment on peut passer d'un affrontement contre une panthère tirant des éclairs de ses yeux, à des chevaliers démoniaques quelques instants plus tard.

Finalement, pour conclure : j'ai personnellement passé un bon moment sur le jeu, que je recommande dans une certaine mesure. Le concept est assez original, il y a des bonnes idées, mais le tout laisse une impression de manque de finitions. Comme si, à force de vouloir faire plein de choses (une bande-son sympa, un open-world, de l'humour, un côté STR, ...), les développeurs ont été obligés de tout clôturer "un peu à l'arrache", ce qui entrave grandement l'expérience d'un jeu qui partait pourtant bien.


Mirror's edge
Mirror's edge

5.0 étoiles sur 5 Très bon, 24 octobre 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mirror's edge (DVD-Rom)
POINTS POSITIFS :

- Le premier atout de ce jeu, c'est la variété de ses environnements. On passe successivement de situation en haut de building, à l'intérieur de bureaux, dans des tunnels de transports souterrains, des bâtiments désaffectés, etc.. Et à chaque fois un retrouve un décor différent, des couleurs nouvelles et spécifiques à l'environnement.

- Le concept est vraiment original et particulièrement intéressant, puisqu’il mêle jeu de plate-forme, FPS et une pincée d'aventure.
Après, le gameplay repose sur des bases simples mais efficaces. C'est finalement un jeu de plate-forme en 3D, avec des éléments du décor "clés" qu'il faut utiliser pour avancer. Rien d'extrêmement original de ce côté-là, mais la sauce prend et c'est le principal.

On ne peut que louer le travail artiste qui a été mené : cette diversité dans les décors, ajoutés à la pertinence des couleurs utilisées, la modélisation globale (tendant vers des décors assez sobres) etc.... amènent à jouer dans une ville ayant une atmosphère propre et vraiment intéressante.

- J'ai aussi trouvé que la difficulté était équilibrée : sans forcément être d'une facilité déconcertante, le jeu n'est pas non trop difficile, de sorte que j'ai pu avancer de manière linéaire, sans devoir faire 36 fois les mêmes passages (après, il y a bien évidement certaines séquences un peu plus délicates qu'il faut bien analyser).

POINTS NÉGATIFS :

- Le scénario part sur de bonnes bases (sous le thème de l'hyper surveillance, etc...), mais il n'accroche pas plus que ça : les personnages ont peu de profondeur, et l'intrigue est somme toute assez classique dont le développement reste plat.
Il est aussi vrai que ce scénario n'est pas franchement servit par le doublage VF, qui est plutôt moyen dans l'ensemble.

- J'ai aussi eu affaire à la présence de quelques petits bugs, qui m'ont gêné dans ma progression.
A côté de ça, il y d'autres éléments qui ne sont pas forcément des "bugs" à proprement parler, mais des petites erreurs qui auraient dû être évacués selon moi au moment des tests, et qui induisent le joueur en erreur lors de l'aventure.

Dans l’ensemble, malgré ses quelques défauts, c’est vraiment un bon jeu et une très bonne expérience.


Corsair Clavier Mécanique Vengeance K70 FPS Rétroéclairé Aluminium Noir AZERTY (CH-9000011-FR)
Corsair Clavier Mécanique Vengeance K70 FPS Rétroéclairé Aluminium Noir AZERTY (CH-9000011-FR)
Proposé par iloprix
Prix : EUR 140,21

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très bon, 17 octobre 2013
POINTS POSITIFS :

- Déjà, le plus important : les touches et la frappe sont confortables. En particulier en gaming, où c'est vraiment un plaisir de jouer : les touches s'enfoncent sans montrer de résistance. Après, il faut comprendre que c'est réellement un clavier mécanique, et une histoire de goût : il faut vraiment aimer ressentir la frapper des touches, c'est vraiment ce côté sensuel et tactile que j'aime beaucoup sur ce type de clavier.

- Le design global est sobre, "classe" et réussi, en particulier le revêtement en aluminium et la forme générale du clavier.

- Le rétroéclairage est aussi une grande qualité du produit. Quel plaisir de pouvoir jouer dans le noir en voyant ses touches ! En plus, ce qui est sympa, c'est qu'il y a possibilité de choisir les touches à rétro-éclairer, et les touches qui doivent rester "éteintes" (par exemple, pour jouer à des FPS, avoir juste les Z, Q, S, D, R, C, etc... d'allumés est réellement agréable).

- C'est un peu plus anecdotique, certes, mais le bouton de volume est bien pensé, avec un "roue" à faire tourner pour augmenter/diminuer, plus les boutons mute/pause/... à portée de main.

- Le clavier est assez lourd, et ce qui est en découle, c'est sa stabilité : quel que soit la façon dont je l'utile, il ne bouge pas et reste bien en place. Par contre c'est vraiment un appareil qu'il ne faut absolument pas considérer comme nomade : il est fait pour être branché sur un PC de bureau, et y rester en temps normal.

- Les touches sont assez faciles à démonter/remonter, et un outil est même fournit pour effectuer l'opération plus rapidement.

- L'appareil donne une impression de robustesse et de fiabilité : après, c'est plus à voir sur le long terme, après quelques années, pour voir si cela se confirme..

POINTS NÉGATIFS :

- C'est un clavier mécanique, et comme tous les claviers mécaniques, le principal défaut reste le bruit. Il est sûrement important de tester un clavier mécanique - à la limite, même pas forcément celui-là en particulier - pour bien se rendre compte du bruit dégagé par la frappe des touches, et acheter en toute connaissance de cause.

- Le repose main est peut-être un poil court. Après, c'est vrai que j'admets tout à fait que même s'il était plus long, je ne sais pas si j'aurais pris l'habitude l'utiliser, ça dépend de la position de main qu'on adopte quand on tape.

- Un petit point, très subjectif : je trouve que la taille des touches est peut-être un peu petite. Je n'ai pas forcément de gros doigts, mais c'est sans doute parce que j'ai été habitué à avoir d'autres modèles aux tailles de touches plus généreuses, et j'ai donc du mal à m'habituer à celles du K70.

Dernier petit détail : les touches rouges "antidérapantes" tiennent plus du gadget qu'autre chose. Il faut vraiment avoir les mains très moites et avoir peur de glisser sur les touches pour être concerné et intéressé...
Il faut par contre avouer que la forme des touches Z Q S D qui sont fournies en plus (sous forme antidérapante) et « en option » sont orientés de manière à ce qu’elles soient plus agréable en « gaming ».

Bref, je suis pour ma part vraiment satisfait du clavier, hormis ces quelques défauts, je trouve qu'il vaut réellement son prix.

PS : Le modèle vendu par Aamazon est bien en version AZERTY.


Max Payne 3
Max Payne 3
Proposé par PROGAMES
Prix : EUR 12,67

4.0 étoiles sur 5 Bon, mais..., 3 septembre 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Max Payne 3 (Jeu informatique)
POINTS POSITIFS :

- Le scénario est vraiment bon . Il dépeint une société brésilienne profondément inégale, puisque partant d'une riche villa pour faire parcourir à Max Payne des favelas plus miteuses les unes que les autres, et pour finalement finir dans des coins réellement sordides... Le tout pimenté avec l'humour très pince-sans-rire de Max, particulièrement croustillant, et une atmosphère très polar, noir et intéressante.

- Les dialogues ont été particulièrement soignés comme nous l'a habitué Rockstar dans ses jeux. Il en découle la présence de personnages charismatiques, dont évidement en premier lieu Max Payne, véritable anti-héros dont les développeurs ont su donner une personnalité profonde et réaliste.

- Les environnements fourmillent de petits détails les rendant réalistes et plus immersifs, et c'est un réel plaisir de s'y déplacer.
Par rapport aux graphismes, par contre, ils ne sont eux pas forcément extraordinaires et, sans être moches ou ratés, ils sont assez quelconques.

POINTS NEGATIFS :

- L'énorme point noir du jeu, c'est son aspect hyper-dirigiste : tout le jeu est consisté uniquement de couloirs, le joueur n'a absolument aucune liberté de mouvement. A ajouter à ça la scénarisation extrême (un événement se déclenche que quand vous avez posé votre pied à)tel endroit par exemple), c'est vraiment dommage...

- J'ai aussi trouvé le jeu assez lassant dans son gameplay, puisqu'il se déroule de façon très répétitive : gunfight, petite cinématique, gunfight, gunfight, plus grosse cinématique, gunfight etc...
Le gameplay a la particularité d'incorporer le fameux "Bullet Time" propre à la série, mais c'est trop peu à mon sens pour palier à la banalité des gunfights.
A côté de ça, le gameplay intègre aussi deux aspects de recherche : les indices, et les armes en or (des morceaux d'armes que vous trouvez par terre, et qui, une fois tous rassemblés, vous donnent "l'arme en or").
Pour les indices, pourquoi pas. Ca ajoute un côté un peu "puzzle", et permet au joueur de découvrir le scénario un peu de lui-même.
Par contre, pour les armes en or, je suis moins enjoué : dans un jeu consisté uniquement de couloirs plus étroits les uns que les autres, ça n'a pas de sens d'incorporer un aspect presque "exploration", en demandant au joueur de chercher dans les moindres recoins.
Mettre de l'exploration (ou en l'occurrence juste une touche) dans un monde ouvert ou semi-ouvert, c'est cohérent ; mais dans un jeu comme Max Payne 3, tout sauf ouvert, ça n'a - à mon avis - aucun intérêt.

Au final, c'est pour moi un bon jeu, il serait malhonnête de dire le contraire, mais il péche par une certaine lassitude dans le gameplay qui s'installe et un level-design beaucoup, beaucoup trop dirigiste.


Mount and Blade: Warband
Mount and Blade: Warband
Proposé par UK Gameshop
Prix : EUR 12,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent !, 10 juillet 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mount and Blade: Warband (DVD-Rom)
Mount&Blade Warband est pour moi un excellent jeu, digne successeur du premier opus de la série, dont il reprend le schéma principal tout en l'améliorant sur bien des points.

POINTS POSITIFS :

- La capacité de modding et l'effervescence de la communauté autours de ceci est peut être un des meilleurs atout du jeu. A titre d'exemple, j'ai souvent joué avec le mod "Floris Expanded", qui rajoute de nombreuses fonctionnalités, comme le cabotage maritime ou plusieurs détails très intéressants.
A noter que le jeu est prévu véritablement pour accueillir des mods, de par une interface qui vous permet de switcher très facilement entre les mods installés, et une installation très simple de ces derniers.

- Gameplay poussé et très complet. Vous pouvez véritablement incarner un personnage dans un univers riche : marchand, noble seigneur, bandit sans bannière, roi auto-proclamé, etc...
Le système commercial est vraiment poussé, avec des prix définit sur des critères d'offre et cde demande, qui sont à finement analyser si vous voulez faire fructifier vos affaires. A côté de ça, les relations avec les PNJ sont importantes, le système de vassalité est intéressé, de même que celui de gestion de vos châteaux/villes capturés. Après, le gameplay vous offre aussi beaucoup de possibilités, en allant des missions que vous donnent les PNJs, au combat en arène ou en tournoi, en passant par la séduction de dames de la Cour pour espérer faire un bon mariage, ou la gestion de votre armée.
Le côté RPG est aussi assez appondit : vous avez tout une liste de caractéristiques que vous pouvez améliorer au fil de votre aventure, et qui vous permettent de vous créer une "identité".

- Système de combat intéressant : il y a énormément d'armes différentes, avec des types qui vous impose de faire des choix. Arbalète, ou arc ? Arme de hast, à deux mains, ou même peut être à une seule main ? De plus, les choix sur le terrains via les ordres que vous pouvez donner à vos troupes amènent un côté tactique à la gestion des batailles.

- Durée de vie énorme : pour ma part, je totalise presque 150H de jeu, et je ne l'ai pas du tout exploré ni maitrisé à fond.

POINTS NEGATIFS :

- L'IA est clairement à la ramasse.Ca se voit à plusieurs moment : par exemple, quand vous êtes en guerre contre une autre factions, et que vous lui preniez par exemple 3 châteaux dans un laps de temps très court, et bien l'IA adverse va rusher en masse uniquement sur le tout dernier château capturé, en laissant alors les 2 autres complètement de côté.
Ou, autre exemple, quand vous êtes maréchal de votre faction, et que vous pouvez donne des ordres aux autres seigneurs alliés : ils partent un peu dans tous les sens parfois, sans qu'il y ai vraiment de cohérence ; ça peut être assez rageant...

- Réalisation pas top : les graphismes sont loin d'en tomber par terre, et les animations sont sans plus. Bon, il ne faut pas se focaliser sur cela, mais c'est quand même à souligner.

- Aspect assez répétitif : il ne faut pas se leurrer, on tourne parfois un peu en rond. En particulier par rapport à l'IA qui a tendance à rusher toujours sur nos mêmes châteaux, cela devient un peu lassant à la longue. Et comme vos alliés sont souvent assez peu efficace, vous allez devoir passer de longs moments à jouer les pompiers, en essayant de repousser presque à vous tout seul les assauts ennemis.

Le multijoueur est, de mon avis, assez anecdotique : il n'est pas très intéressant, souvent assez bourrin, avec beaucoup de camp à certains moments.


Fable III
Fable III
Prix : EUR 16,01

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bof..., 29 juin 2013
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fable III (Jeu vidéo)
POINTS POSITIFS :

- Il y a beaucoup de choses à faire dans le jeu. Cela va de la gestion patrimonial (achetez des bâtiments, logements ou boutiques, pour recevoir des gains réguliers), aux relations avec les PNJs (se faire aimer, détester, fonder une famille, etc...), en passant par des mini-jeu de "travail" (des sortes de "guitar hero" vous rapportant plus ou moins d'argent selon vos performances), etc...

- Des choix sont régulièrement à prendre, et le jeu vous permet d'être soit un prince charmant moralement admirable, soit un type moins sympathique... certes, c'est assez manichéen, mais dans les faits, ça marche, on prend plaisir à se faire aimer ou détester des villageois qu'on rencontre, etc...

- La durée de vie est pas mal ; pour ma part, je pense pouvoir tout finir en 20H.
La rejouabilité est aussi un bon point, comme il y a beaucoup d'actions pour lesquelles le joueur doit prendre une décision, on peut recommencer en prenant l'autre choix, afin de voir des conséquences possibles qu'on aurait raté lors de notre première aventure.

POINTS NEGATIFS :

- Ergonomie générale : il n'y a pas de touche de saut, ce qui est étonnant pour un jeu du genre et qui m'a gêner dans certains moments. Aussi, il n'y absolument aucune cartographie : pas de mini-map à l'écran, la seule carte que vous pouvez avoir d'un endroit, c'est un schéma très approximatif des lieux qui n'aide vraiment pas à se repérer. Au final, pour vous diriger, vous allez beaucoup suivre un tracé au sol vous indiquant là où se situe votre objetif, mais ce n'est pas vraiment amusant de passer son temps les yeux rivés au sol à suivre ce tracé pour s'orienter...

- Choix de spatialiser tout (XP, choix des vêtements ou des armes, accès au multijoueur). Par exemple, au lieu de faire évoluer votre personnage en passant par un système de menus, là on doit se rendre dans un espace appelé "Sanctuaire", pour après se diriger vers la "Voie du pouvoir", où il faudra déverrouiller des coffres placés de long d'un chemin avec une sorte d'expérience gagnée au fil du jeu.
L'idée est là, mais ce qui en résulte est une ergonomie, une fois encore, très poussive : par des menus, on aurait pu faire en quelques instants ce qu'on met plus de temps à faire avec cette spécialisation.

- Facilité générale : à part quelques boss, vous n'êtes jamais low-PV, et quand vous l'êtes, il suffit de boire une potion que vous avez trouvé pour vous redonner votre vie.
Certains diront qu'il suffit de ne pas boire la potion : je ne suis pas d'accord, cet objet fait partie du gameplay. Et, pour juger la difficulté d'un jeu, il faut se pencher sur le gameplay dans son ensemble.

- Le système de combat est très simpliste. A mettre en comparaison avec des jeux aussi RPG comment Mount & Blade, sorti beaucoup plus tôt, mais beaucoup plus poussé sur les batailles et les affrontements, avec des parades dirigés, des attaques dirigés, des armes de tir à visée manuelles etc...

- Scénario vraiment très décevant : les quêtes s'enchainent sans vraiment qu'on comprenne ce qui les relient entre elles. Le tout amène quelque chose d'assez brouillon, peu réaliste, peu immersif et surtout peu cohérent. On voit ainsi que le scénario n'est vraiment qu'une trame de fond pour le gameplay, sur lequel les développeurs se sont peu penchés.

- Le jeu ressemble plus à un Sim's qu'à un vrai RPG, en particulier pour tout ce qui touche aux relations qu'on entretient avec les PNJ. De plus, les caractéristiques du héros sont assez peu lisibles, et le gameplay n'insiste pas forcément beaucoup dessus (par exemple, il y a une statistique de "beauté", mais on ne nous explique jamais comment la manipuler, donc elle est au finale un peu laissée de côté)

- Bugs : mini-freezes à répétition ou lags, qui durent une dizaine de secondes et arrivent de temps en temps.

A noter aussi la présence assez agaçante de DLC ou de pack d’accessoires/costumes payants, et d’incitations diverses et variées ingame pour vous les faire acheter…

Au final, c'est pour moi un jeu auquel j'ai pris du plaisir à jouer, mais qui est surtout gâché par de nombreuses mauvaises idées, ou par des éléments pas assez poussées du gameplay.


Wargame : Airland Battle
Wargame : Airland Battle
Prix : EUR 34,90

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent !, 26 juin 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wargame : Airland Battle (Jeu informatique)
POINTS POSITIFS :

- Le nombre d'unités disponibles (autours des 850) est absolument incroyable. Certes, une petite part sont des véhicules similaires à plusieurs nations ; mais sinon, les autres sont vraiment distinctes et uniques.

- Il y a de nombreux aspects très réalistes : cela va de la caractéristique des unités très poussées, au système de camouflage/couvert, en passant par le ravitaillement et la gestion des munitions etc....

- La dimension tactique est extrêmement vaste et très intéressante. Le jeu trouve son intérêt principal en multijoueur, les parties peuvent devenir de véritables casse-têtes tactiques, à essayer de reprendre telle ou telle zone, de réussir à anticiper les actions de son adversaires, de préparer des embuscades, de défendre efficacement une ville etc…

- Les graphismes sont dans l'ensemble très bon, de même que les maps, qui sont à la fois assez grandes et offrant pas mal de possibilités tactiques.

POINTS NEGATIFS :

- Absence de sauvegarde en mode escarmouche du solo : certes, le solo n'est pas le cœur du jeu, loin de là, mais il n'était pas non plus très compliqué d'y incorporer un système de sauvegarde...

- L’IA n’est pas franchement intéressante, car cela permet de comprendre pourquoi tous les joueurs sont sur le multi.

- Prise en main assez délicate, c'est le revers de la médaille de la complexité du jeu. Le jeu n’est pas fourni avec un manuel très complet, et les guides créés par des fans sont pour la quasi-totalité en Anglais : tant mieux pour les plus anglophones d’entre nous, tant pis pour les autres… Il y a bien un tutoriel ingame : mais il est très succinct et en plus un peu trompeur (une colonne de M1 Abrams qui détruit des chars du Pacte à la pelle par exemple…)

- La campagne solo est vraiment peu intéressante, en particulier à cause de la limite de 20 min par bataille.

Mais dans l’ensemble, c’est un très bon jeu. Exigeant, certes, mais au fil des heures, la maîtrise s'améliore et le plaisir aussi.
En plus, à contrecourant de la mode assez repoussante qui anime le monde vidéo-ludique, on peut s’attendre à ce que Eugen sorte des DLC gratuits, et fasse des patchs correctifs réguliers.


Wacom CS-100 Bamboo Stylus Stylet pour iPad Noir
Wacom CS-100 Bamboo Stylus Stylet pour iPad Noir
Proposé par Mayflower Stores Ltd
Prix : EUR 8,00

3.0 étoiles sur 5 Bof..., 18 juin 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wacom CS-100 Bamboo Stylus Stylet pour iPad Noir (Appareils électroniques)
POINTS POSITIFS :

- Une certaine précision retrouvée, en tout cas, plus qu'avec le bout de son doigt. Par contre, il ne faut pas se leurrer non plus : le stylet n'est pas non d'une précision extrême.

- Plus de trace de doigt sur l'écran, c'est appréciable.

- La pointe du stylet est une sorte de "coussin", et est agréable à l'utilisation puisque rebondissant un peu sur la surface.

POINTS NEGATIFS :

- Le stylet est vraiment lourd, trop lourd. Certains parlent d'un poids de stylo, mais je ne trouve pas : Alors qu'un stylo normal pèse dans les 5gr, le stylet lui fait 20 gr... soit 4 fois plus. Et honnêtement, entre les doigts, cela se ressent.

- Fragilité apparente des pointes : cela se confirme sur les commentaires de personnes qui l'ont déjà depuis quelques mois, la mine se casse à priori rapidement, d'où l'intérêt d'avoir (et d'acheter surtout) des mines de rechanges d'avance, mais c'est un peu dommage...


Far cry 3 : Blood Dragon
Far cry 3 : Blood Dragon
Proposé par happy-games
Prix : EUR 8,70

4.0 étoiles sur 5 Très bon !, 8 juin 2013
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Far cry 3 : Blood Dragon (Jeu informatique)
Je vous propose à mon tour mon avis sur le jeu :

POINTS POSITIFS :

- L'humour et le caractère décalé du jeu sont selon moi l'énorme atout de ce jeu. Cela va de la description des armes, aux astuces des écrans de chargement, en passant par les différents commentaires de notre héros quand il tue un soldat, etc...
Franchement, cela fait du bien d'avoir un jeux-vidéo qui ne se prend absolument pas au sérieux, les développeurs se sont vraiment faits plaisir sur le coup. Ce jeu, il faut vraiment le prendre de A à Z au second de degrés, c'est une énorme parodie de la culture vidéo-ludique et cinématographique des années 80' et 90'.

- Le jeu est basé sur FarCry 3, et profite donc de toutes les forces de ce très bon jeu : de bons graphismes, un système de bases à libérer efficace, etc...
Par rapport aux graphismes, il y a un filtre un peu spécial (des bandes horizontales). Je trouve ça très bien, cela permet de faire un peu plus "vue de robot", mais certains peuvent moins aimer...

- Les musiques sont vraiment convaincantes, de même pour les doublages français.

- Les patrouille alliées et ennemie sont plus nombreuses que dans FarCry 3 vanilla : donc elles ont plus de chances de se rencontrer et de se combattre. Et, chose introduit dans BD : des combats peuvent avoir lieu dans des camps libérés. Certes, ces derniers ne seront pas repris, mais cela fait déjà un peu plus réaliste.

- La durée de vie est excellente : j'ai terminé le jeu en 10H en Difficile et encore, j'aurais pu passer encore plus de temps dans l'exploration.

POINT NEGATIFS :

- Il ne faut pas se leurrer : ce n'est qu'un jeu développé à partir de FarCry 3. En découle beaucoup d'objets seulement re-skinnés (véhicules, soldats, etc...), un gameplay très semblable mais simplifié (il n'y a plus de pylône radio dans Blood Dragon, ni d'arbre de compétences, beaucoup moins d'armes etc...).
D'ailleurs, il n'y a pas de boss à affronter réellement, vous avez à la place une cinématique ; histoire que les développeurs n'aient pas à trop coder pour ajouter au moteur de FC3 un nouveau boss affrontable...

- Le jeu a vraiment un aspect bourrin. Je trouve ça dommage, puisque FarCry 3 "vanilla" laissait lui beaucoup plus la possibilité au joueur de jouer "une infiltration", et c'était réellement sympa.
J'ai entendu dire certains que cet aspect bourrin (concrétisé par exemple par un level design souvent assez dirigiste, et laissant parfois peu la place à des contournements etc...) était dû à sa parodie de la culture des années 80' / 90', à l'image des Rambo par exemple.
Mais je pense pour ma part que tout ne peut pas se justifier comme ça : le côté bourrin est, parodie ou pas, un gros point négatif du jeu.
Après, c'est à nuancer, on peut bien sûr capturer des bases sans se faire repérer par exemple, mais on voit clairement que le jeu (et le level design) a été fait plus pour une attaque frontale et sans subtilité.

- Le jeu est globalement très facile : je l'ai terminé en Difficile sans rencontré de grosse difficulté, alors que je suis pourtant loin d'être un très bon joueur.
Je pense que cette facilité vient d'une part des armes assez surpuissantes (l'arc OS tout ennemie, le sniper amélioré détruit tout véhicule en un seul tir aussi, etc...) et d'autre part de l'IA qui n'est pas forcément très maligne (en particulier dans certains environnements type couloir, vous n'avez qu'à tirer "dans le tas" et vous passez tranquillement).
Là aussi, certains diront qu'on est toujours dans la parodie de films type "Rambo" et ses combats compléments déséquilibrés, mais personnellement j’aime retrouver dans un jeu un minimum de challenge pour être content de moi quand je l'ai finis, et là j'ai trouvé que ce n'était pas trop le cas.

Par ailleurs, la rejouabilité n'est pas énorme, mais comme c'est souvent le cas avec ce genre de jeux à 15€, donc ce n'est pas forcément une critique à part entière.

Pour conclure, c'est vraiment un jeu que je conseil. Quelques défauts, mais dans l'ensemble c'est vraiment un très bon jeu "ovni", original et rafraichissant, qui permet de passer de très bons moment devant son écran sans se prendre la tête.


Cities in Motion 2
Cities in Motion 2

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bof..., 27 mai 2013
Amusant:3.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Cities in Motion 2 (CD-Rom)
Dans l'ensemble, le jeux est très bien, mais c'est regrettable que quelques détails qui s'accumulent, s'accumulent ... nuisent grandement à l'expérience de jeu.

POINTS POSITIFS :

- Graphismes très beaux dans l'ensemble, mention particulière pour le cycle jour/nuit qui est vraiment sympathique. Les bâtiments sont très bien, mais la réalisation de l'eau l'est un peu moins.
Par contre, quand on commence à un peu zommer sur les textures, on se rend compte qu'elles ne sont pas vraiment terribles...
Quelques bugs graphiques remarqués au niveau de l'affichage des arbres, mais rien de bien méchant.

- Les cartes sont plus grandes que dans CIM 1, c'est très appréciable !

- Le gameplay donne une certain impression de réalisme. Après, je ne sais pas trop si on peut parler pour autant de simulation, mais il faut avouer que les fonctionnalités sont complètes et balaient pas mal d'aspect, économiques ou sociaux.

- Le prix, plutôt léger, donne après la possibilité d'acheter les DLC sans avoir l’impression d'être un pigeon. Je préfère payer 20€ le jeu de base + 5/10€ ensuite par DLC qui me plaisent, plutôt que de banquer tout de go 50€ pour des contenus qui ne me plairaient pas tous.

- Le système est beaucoup plus équilibré que dans le premier CIM. Alors que dans celui-là j'avais trouvé que les véhicules n'étaient que peu rentable alors que le métro l'était beaucoup trop, dans ce deuxième tout a été réglé et le jeu en devient beaucoup plus agréable.

POINTS NEGATIFS :

- Le jeu ne dispose pas d'une traduction Française, don c'est tout en anglais, ou allemand et quelques autres. Jouer dans une autre langue est tout à fait possible (en terme de compréhension), mais pour moi ça reste inconfortable.
J'espère seulement qu'ils vont sortir un patch correctif amenant plusieurs nouvelles traduction dont le français, mais pour l'instant je ne trouve pas ça très sérieux de leur part...
(A noter que certains français ont commencé à proposer des traductions françaises faites par leur soin, ça peut être une bonne solution en attendant une possible version officielle)

- Le gameplay n'est pas forcément très intuitif, donc c'est un peu déroutant au départ, c'est dommage...

- Pas mal de détails ratés dans l'interface. Individuellement, ce n'est pas forcément pas grand chose (raccourcis clavier pas forcément très pratiques à changer ; changement des prix des tickets fatiguant à la longue, ils auraient dû mettre un système automatique ; etc...) mais à la longue, ils viennent réellement parasiter le jeu.
De plus, l'interface générale est assez lourde, et pas forcément très ergonomique à utiliser.

- Le multi se départage entre Coop et Compétition : en gros, vous construisez un réseau, soit avec un "allié", soit avec un concurrent. Franchement pas convaincus, puisque d'une part le Coop n'est pas des plus intéressant (on se marche souvent sur les pieds), et il est assez difficile de trouver des joueurs...

La bande son est plutôt moyenne, sans plus ; et certains bruitages sont vraiment mauvais (les sirènes de police par exemple).
J'ai été par ailleurs victime d'un crash soudain (qui ne peut provenir que du jeu car la config de mon PC est largement suffisante pour le faire tourner). C'est dans un cas comme celui-là qu'on regrette que le jeu n'ait pas de fonctionnalité d'auto save...

A noter pour finir que le jeu n'est pas du même genre que SimCity : dans Cities In Motion, vous gérez votre réseau de transport, parfois un peu de routes/autoroutes/voies ferrés, mais ça s'arrête là.


Page : 1 | 2 | 3