Profil de Cassiopée > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Cassiopée
Classement des meilleurs critiques: 769
Votes utiles : 199

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Cassiopée "Cassie"
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Kushiel, Tome 1 : La marque
Kushiel, Tome 1 : La marque
par Jacqueline Carey
Edition : Relié
Prix : EUR 12,90

5.0 étoiles sur 5 Un bijou !, 15 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Kushiel, Tome 1 : La marque (Relié)
[justify]C'est incontestablement un livre de fantasy magnifique et merveilleusement bien écrit.

Ce roman est une belle pépite, je suis très contente de ne pas être passée à côté. Un peu surprise au début par le personnage de Phèdre et sa particularité, je m'y suis faite rapidement, principalement grâce à la magnifique plume de Jacqueline Carrey. Phèdre est une jeune fille touchée par la marque de Kushiel, c'est à dire qu'elle trouve son plaisir dans la douleur. Bien que ce détail pourrait en rebuter plus d'un, il faut savoir que c'est très bien abordé, il y a très peu de scènes dans lesquelles elle use de ce don et lorsque c'est le cas, elles sont courtes et très bien écrites. De sorte qu'il n'y a aucun malaise pour le lecteur, cet élément fait partie de l'histoire et ne choque pas. Pupille de Delaunay, elle va avoir l'opportunité d'étudier, d'apprendre à réfléchir et analyser, tout en ayant pour objectif de servir Naamah. C'est à dire qu'elle va vouer sa vie au plaisir et à l'amour. Elle va apprendre toutes ses subtilités et son art.

Terre d'Ange est un pays qui a une histoire riche, un mode de vie propre. Son passé a forgé sa civilisation telle qu'elle est aujourd'hui. Grâce à Phèdre, l'Histoire de Terre d'Ange nous est contée et quel récit ! Très intéressant et très bien construit, on retrouve beaucoup de similarités avec notre propre Histoire. Plus on avance dans la lecture et plus les coïncidences sont nombreuses, jusqu'au moment où l'on réalise tout le parallèle que l'auteur a fait avec notre monde. Jusqu'à la carte qui correspond à l'Europe. Ce qui met le lecteur sur la voie, sont les dénominations des personnes, des peuples, des lieux, des pays... Pour se faire, elle a utilisé des noms proches ou anciens de notre monde, ainsi L'Irlande correspond à l'Eire et les Écossais sont les pictii (pour nous les pictes). J'ai pris beaucoup de plaisir à noter tous ces éléments à la fois différents et proches de chez nous. Quelque part cela m'a rapprochée de ce monde, de Phèdre, je n'étais pas totalement étrangère à cet univers, une infime part m'était familière.

Ainsi Jacqueline Carrey a réussi à créer un monde qui a sa propre mythologie, ses croyances, ses guerres passées, ses coutumes, un univers extrêmement riche et passionnant. Tout ce background donne beaucoup de force au récit et démontre sa qualité.
Mais l'auteur ne s'arrête pas là, elle pousse jusqu'à nous entraîner dans une histoire de jeu politique palpitante, où trahisons, meurtres et coups d'état vont bon train. Une intrigue palpitante, haletante et passionnante ! Et pourtant c'est une personne qui abhorre la politique qui écrit ça. C'est dire !
Madame Carrey nous entraîne dans une partie d'échec de haut niveau, elle pose ses pièces avec stratégie et veille à ce qu'elles sortent leur épingle du jeu en temps voulu. Chaque élément, chaque fait, a son importance et ils se présenteront tôt ou tard afin de mettre en en relief la situation.

L'action est omniprésente dans la seconde moitié du livre et on a le grand plaisir de voyager énormément aux côtés des personnages. Là encore, chaque régions, pays, sont très bien présentés et exploités. On a vu les mœurs de Terre d'Ange, on découvrira celles des autres contrées.
Cet opus est très dense et bien que l'on pourrait éprouver quelques difficultés à suivre tous les personnages, le lexique au début du livre ainsi que sa carte, nous épaulent dans notre lecture.

Les protagonistes ne sont pas manichéens, ils ont tous leur part d'ombre, qui influence plus ou moins leur mode de vie. De manière générale, la plupart ont une grande soif de pouvoir et cherchent à l'obtenir par tous les moyens. D'autres veulent simplement préserver ce qu'ils ont, malgré les difficultés. Phèdre est un personnage intéressant. Elle est érudite, mais son statut de servante de Naamah contribue à ce que les personnes s'arrêtent à cela sans aller plus loin et voir quelle femme extraordinaire se cache derrière. Bien que se sous-estimant plus d'une fois, sa force de caractère, ses principes et son amour pour son pays vont l'entraîner dans bien des situations périlleuses mais aussi capitales pour Terre d'Ange.

En lisant ce livre, je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle avec la saga Le trône de fer de G.R.R. Martin. En effet, ici aussi, au centre de l'intrigue se trouve un jeu de trône. Tous les moyens sont bons pour y parvenir et l'auteur n'épargne pas non plus ses personnages. La qualité et la richesse de l'écriture sont aussi autant d'éléments qui poussent à la comparaison. Néanmoins, n'ayez crainte, l'œuvre de Jacqueline Carrey lui est propre et se démarque aussi énormément de l'autre saga citée précédemment. Car bien que l'idée de fond soit la même, l'exploitation et l'univers sont différents.

En conclusion, une saga de fantasy à ne pas rater ! D'une très bonne qualité et à l'histoire palpitante, c'est un petit bijou ![/justify]


La vie est un arc-en-ciel
La vie est un arc-en-ciel
par Cecelia Ahern
Edition : Poche
Prix : EUR 6,90

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Magnifique !, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : La vie est un arc-en-ciel (Poche)
Ce fut un véritable coup de cœur ! Un roman qui m'a emportée du début à la fin. Bien que je découvrais à cette occasion la plume de Cecelia Ahern, ce premier livre a su me convaincre que cette auteur est une incontournable du genre.

Le roman se présente sous forme épistolaire : lettres, petits mots, emails, extraits de messagerie instantanée, brochures de journaux, faire-part... autant d'éléments réunis qui retracent la vie de Rosie, mais aussi celle d'Alex, son meilleur ami de toujours. Ce format est idéal pour faire passer directement les sentiments et les moments forts d'une existence. L'amplitude de l'histoire est importante, on commence lorsque Rosie et Alex n'ont que 7 ans et on les suit au fil des ans, il y a donc matière à transporter le lecteur.
Ces deux amis d'enfance vont subir les aléas de la vie, cette amitié va être mise à rude épreuve. Avec eux, le lecteur va être entraîné dans les montagnes russes des émotions. On passera du rire aux larmes, de la joie à la peine, de la passion au drame, de la tendresse à la rancœur. Le tout sans exagération avec un ton extrêmement juste et pertinent. À aucun moment l'auteur n'en fait trop ou pousse le trait, elle a su créer une ambiance, des sentiments à l'image de la vie telle qu'elle est. Et c'est là la force du livre. Toute personne lisant cette œuvre éprouvera de l'empathie pour ces personnages car il ne pourra rester insensible à ce qu'ils vivent, mais aussi parce que chacun pourra se retrouver dans ces scènes de vie. Les protagonistes sont extrêmement attachants, on passe un merveilleux moment avec eux.

En plus d'avoir une plume très juste, l'auteur a parfaitement ajusté l'écriture en fonction du support et de l'âge du narrateur. C'est-à-dire que si l'auteur du message a 7 ans, le petit mot ne sera pas exempt de fautes d'orthographe et si ce sont des lettres ou une messagerie instantanée, le vocabulaire et la syntaxe auront de nombreuses différences. L'immersion est complète.

En conclusion, ce livre est un bijou que je recommande sans modération. Je n'ai pas su trouver un seul élément m'ayant dérangé. C'est la vie tout simplement, mais racontée avec justesse, humour, passion et beauté.


Nés à minuit Tome 4 Frémissement
Nés à minuit Tome 4 Frémissement
Prix : EUR 11,99

3.0 étoiles sur 5 Toujours en attente d'action..., 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nés à minuit Tome 4 Frémissement (Format Kindle)
J'attendais beaucoup de ce tome, peut-être trop, ainsi je suis restée un peu sur ma faim concernant l'action dans le roman.

Comme dans les précédents opus, Kylie se retrouve avec un fantôme inconnu et doit essayer de comprendre qui il est et pourquoi il est venu la voir. Mais dans ce cas-ci, il y a quelques complications, le fantôme ressemble trait pour trait à Holiday. Voilà un mystère supplémentaire à résoudre. En parallèle, elle est toujours à la recherche de sa vraie nature et se pose énormément de questions. Côté cœur, elle trouve enfin une certaine stabilité et c'est très agréable. Kylie a enfin passé une étape et a affronté ce qu'elle ressentait. Ce dernier point est vraiment appréciable après 3 tomes au cours desquels notre héroïne avait son cœur qui balançait.

Côté action, malheureusement, nous n'avons toujours pas notre comptant. Il y a encore énormément d'interrogations de la part des protagonistes : fantôme, enquête, nature des pouvoirs... Dans un sens, cela ne pourrait pas être aussi dérangeant si pour le lecteur les réponses n'étaient pas si évidentes.
En prenant du recul, on se rend compte que toute l'intrigue se déroule sur un laps de temps assez court, ce qui justifie tous ces passages de remise en question et de réflexion. Néanmoins, pour celui qui tient le livre entre ses mains, cela semble beaucoup plus long, au point que l'on en perdrait la notion du temps dans le récit. Le fait que les réponses à tous les points d'intrigue soient très faciles à deviner n'aide pas à atténuer ce ressenti.

Heureusement, l'auteur a toujours du talent pour faire passer les émotions (tous ces moments de réflexion y contribuent pas mal). On ressent bien la détresse de Kylie, les moments où elle se sent paumée et où elle a peur. Oui, car la vie de Kylie est toujours aussi mouvementée et tiraillée de tous les côtés et cela fait beaucoup pour une jeune fille de 17 ans. Heureusement, elle est toujours aussi bien entourée. Et c'est dans ces moments - là que les sentiments positifs entrent en jeu. Sa relation avec Holiday est très belle et touchante, même Burnett commence à faire tomber le masque. Ses deux colocataires, Della et Miranda, veillent toujours sur elle et sont très présentes.
Enfin, les différents passages avec les fantômes sont particulièrement bien décrits et même extrêmement flippants. Ils regorgent de détails dont notre imagination se serait bien passée, mais que l'on adore, car ils donnent des frissons partout. L'auteur s'est surpassé sur certains passages au cours desquels on aurait bien crié à l'horreur avec Kylie.
Tous ces points réunis font que l'espace de quelques centaines de pages, C.C. Hunter nous met à la place d'une fée et nous offre leur pouvoir d’empathie. Plus que lire ce que ressent Kylie, on le ressent au fond de nous- même.

En conclusion, ce n'est pas encore le tome rempli d'action que l'on attendait, toutefois les bons éléments sont toujours présents : de belles relations, des descriptions terribles et une plume qui nous fait ressentir de nombreuses émotions.


Prémonitions T02 Possédés
Prémonitions T02 Possédés
par L j Smith
Edition : Broché
Prix : EUR 6,60

2.0 étoiles sur 5 Un second tome un peu décevant, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Prémonitions T02 Possédés (Broché)
Après un premier livre assez intéressant, j'étais curieuse de lire la suite de cette saga. Kaitlyn et ses amis sont en fuite et cherchent le havre de paix dont ils ont rêvé. Toutefois, quelques péripéties les attendent en chemin.
Malheureusement, ce second tome m'a déçue. Finalement, il se passe très peu de choses et j'en suis ressortie avec l'impression que c'était beaucoup de pages pour pas grand- chose.

Les relations dans le groupe n'évoluent pas vraiment et au centre de ce tome nous retrouvons principalement deux personnages : Kaitlyn et Gabriel. En effet, ce dernier n'est pas ressorti indemne de sa confrontation avec le Dr Zetes. Seule Kaitlyn va se rendre compte dans quel désarroi se trouve le jeune homme et va chercher à lui venir en aide. De ce fait, les autres protagonistes sont peu présents et légèrement en retrait.
Cependant, un nouvel arrivant va faire son apparition. Cela va apporter un peu de nouveauté et pourrait changer bien des choses. Malheureusement, je n'ai pas compris toutes ses actions et je suis restée perplexe à la fin de ma lecture, car ses dernières décisions n'étaient pas cohérentes avec ses désirs. Ce qui d'ailleurs me pousse à parler de la fin du tome. L'intrigue a été bien développée jusqu'à ce que les jeunes atteignent leur but. Et là, ça s'enchaîne de manière brutale et trop rapide. Cette fin est l'élément principal qui a fait que le livre m'a déçue.

Néanmoins, il est appréciable d'avoir une héroïne stable sentimentalement. Kaitlyn a fait un choix concernant ses amours et s'y tient. Elle file le parfait bonheur avec Rob et c'est beau à voir. Elle n'a pas de doutes ou de questionnements comme certaines héroïnes peuvent en éprouver dans d'autres sagas.

En conclusion, c'est une lecture courte, mais pas exceptionnelle. On n'y retrouve pas les éléments ayant pu plaire dans le premier tome. Espérons que le dernier opus rattrape cela.


Oscar Wilde et le jeu de la mort
Oscar Wilde et le jeu de la mort
par Gyles Brandreth
Edition : Poche
Prix : EUR 8,10

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Pas accroché..., 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oscar Wilde et le jeu de la mort (Poche)
Voilà un livre qui va me laisser un souvenir périssable et peu attrayant. Ce fut une lecture fastidieuse, j'avais l'impression de ne pas avancer et de toujours lire la même chose.

Un petit point positif (qui s'est vite transformé en quelque chose de négatif) est tous les éléments historiques ayant été cités au cours de la lecture. Des petits détails de la vie d'Oscar Wilde ou de l'Histoire du pays. On apprend pas mal de choses, malheureusement cela tourne vite au cours magistral et cela devient plus une énumération de tout ce qui a constitué la vie d'Oscar Wilde qu'une intrigue mettant en valeur la biographie de cet écrivain célèbre.
La lecture en devenait lassante et énervante. Voulant vérifier quelques points cités, je suis tombée sur une biographie d'Oscar Wilde reprenant exactement (!) tout ce que j'avais pu lire dans le roman.

Mais ce livre est avant tout une enquête policière, donc qu'en est-il de cet élément ? Eh bien, il faut le dire, l'enquête est trop facile. On voit les indices de loin et l'on arrive à en déduire rapidement ce qu'il en retourne. Donc de ce côté-là, ce fut aussi une belle déception. À la moitié du roman, j'ai arrêté de m'intéresser à l'enquête. À quoi bon ?

Concernant les personnages là aussi, j'ai de nombreux griefs... Tout d'abord, le narrateur. Un ami d'Oscar Wilde. Tout le long de l’œuvre, il m'a été impossible de me souvenir de son prénom tellement le personnage est insignifiant et sans personnalité. Il est à la disposition d'Oscar (comme il le dit lui-même) et fait tout ce que ce dernier lui demande. Il n'a pas le charisme d'un Watson ou d'un Hastings, loin de là.
Concernant Oscar Wilde, l'homme est réputé pour ses frasques et son caractère narcissique. L'auteur a bien su retranscrire ces traits. En soi, les personnages ayant de telles caractéristiques me plaisent généralement beaucoup, toutefois ici ça n'est pas passé. Pas à cause d'Oscar Wilde, mais à cause de son entourage. TOUT l'entourage de l'écrivain l'encense, vante toutes ses qualités et cela quasiment à chaque page ! Ce livre aurait dû s'appeler Oscar Wilde et le jeu de la mort ou son apologie.
De plus, et là, c'est personnel, je n'ai pas compris l'intérêt de présenter Oscar Wilde en détective. C'est déjà un être à part qui a fait beaucoup de choses très intéressantes, pourquoi lui ajouter la casquette d'enquêteur ? Surtout qu'elle a été mal utilisée, sa manière d'agir sous cette casquette m'a beaucoup trop fait penser au style d'Hercule Poirot : dans sa manière d'agir avec le narrateur, sa façon de dire qu'il a des soupçons sans rien dévoiler et le summum : réunir tous les protagonistes à la fin afin de faire son show et expliquer les conclusions de son enquête.

Autant dire que cette lecture n'était clairement pas faite pour moi. Je préfère nettement lire directement un Hercule Poirot ou une biographie d'Oscar Wilde.
Si l'on peut accorder un point à ce roman, c'est que malgré tout, il m'a donné envie de lire les œuvres du célèbre écrivain afin de lui rendre sa légitimité.


Nés à minuit T05 Crépuscule
Nés à minuit T05 Crépuscule
Prix : EUR 11,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un dernier tome génial !, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nés à minuit T05 Crépuscule (Format Kindle)
C'est le dernier tome de la saga et à mon avis le meilleur après le premier. J'ai passé un excellent moment.

On retrouve une Kylie forte, déterminée et qui se pose beaucoup moins de questions. Au fond, elle sait ce qu'elle veut et suit son cœur. Elle a eu énormément de réponses à ses interrogations et maintenant c'est à elle de décider de ce qu'elle va en faire. On la sent grandie et légèrement différente, plus mûre. Et cela se perçoit dans tous les aspects de sa vie, autant dans ses amours que dans ses relations avec ses amies et sa famille, mais aussi dans ses projets et ses objectifs personnels.

Avec une Kylie plus stable psychologiquement et mieux dans sa tête, le ton dans la lecture change. Les rires fusent, les sourires sont régulièrement au rendez-vous, on passe un excellent moment. Même les passages où il y a de la tension ne sont plus appréhendés de la même façon, on est détendu et l'on sait que la détermination de Kylie et sa force viendront à bout des difficultés.

Ce tome est riche en événements. Il se passe beaucoup plus de choses que dans les deux derniers livres. Des bonnes et des moins bonnes, mais dans l'ensemble, qui aident à l’avancement de l'histoire. La fin est peut-être un peu rapide et "facile", mais ce n'est pas choquant et cela s'intègre bien à la trame de l'intrigue.

Enfin, ce dernier livre marque le summum des relations entre les protagonistes. Leurs liens sont plus solides, leur dynamique plus efficace et leur force plus grande.
Il conclut à merveille la saga et c'est avec une petite larmichette que le lecteur tournera la dernière page des aventures de Kylie.


Pouvoirs obscurs T01 L'Invocation
Pouvoirs obscurs T01 L'Invocation
par Kelley Armstrong
Edition : Broché
Prix : EUR 12,90

4.0 étoiles sur 5 Intéressant !, 12 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pouvoirs obscurs T01 L'Invocation (Broché)
Une histoire de fantôme originale et très sympathique à suivre. Chloé est une jeune fille qui, du jour au lendemain, commence à voir des êtres que personne ne voit. Ce qui a pour résultat de l'envoyer direct' dans un hôpital psychiatrique.

Le fait qu'elle soit envoyée dans une institution spécialisée démarque le livre des autres du genre. Bien qu'assez terrifiant, cela est sûrement la chose la plus probable qui puisse arrive à une ado qui commence à parler dans le vide et à prétendre voir des personnes qui ne sont pas là. Cette approche est très intéressante.
On va donc suivre la vie de Chloé dans son institution, son quotidien avec les autres jeunes présents sur place, chacun pour une raison bien particulière. Extrêmement motivée à suivre son traitement et éviter ainsi de poursuivre son ascension vers la folie, elle va commencer à se poser des questions sur son état réel et sur les buts du centre qui l'accueille. Questions qui seront en partie avancées par Derek, un des plus étranges et repoussants pensionnaires.

La lecture se fait toute seule, dévorée en 24 heures, les pages défilent à toute allure. Le mystère instillé par l'institution et par les autres pensionnaires, qui gardent bien leurs secrets, pousse le lecteur à toujours avancer plus loin dans la lecture. Les interrogations nous taraudent et l'on veut savoir si Chloé est folle ou si elle voit vraiment des fantômes. L'auteur flirte toujours sur la ligne : réalité ou fiction ? (je trouve la formulation bizarre)
De plus, les personnages sont intéressants et ici on ne peut pas se fier à l'autre. Repoussant ou attirant, accueillant ou agressif, ils ont tous leurs secrets. Certains liens vont se créer, certains improbables, d'autres moins, mais il sera très agréable de suivre tout ce petit groupe et de découvrir tout ce qu'ils cachent.
La fin est riche en événements et laisse le lecteur avec un cliffhanger terrible !

En conclusion, un tome très intéressant qui sait attirer le lecteur dans ses filets et qui promet de belles choses pour la suite. Une saga prometteuse !


Meurtres entre soeurs
Meurtres entre soeurs
par Willa Marsh
Edition : Poche
Prix : EUR 6,60

3.0 étoiles sur 5 Un roman sombre à prendre avec du recul., 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Meurtres entre soeurs (Poche)
Voilà un roman sombre mais, qui touche aussi à de nombreuses et belles valeurs familiales. On suit toute l'existence d'Olivia et Emily, deux demi-sœurs.
Leur vie est loin d'être un long fleuve tranquille, elles vont passer par plusieurs stades : au départ fillettes manipulatrices et méchantes, elles vont devenir des femmes biens et soudées. Cette évolution est très bien faite et l'on apprécie énormément de voir leur changement. Le lien très fort qui va se créer entre elles est impressionnant et beau. Elles seront toujours là l'une pour l'autre et bien qu'elles n'aient aucun lien de sang, on peut dire qu'elles sont bien plus que des sœurs.
Et ce à la différence de Rosie avec qui elles partagent chacune un de leur parent. Rosie est le mal incarné et n'a aucune considération pour sa famille. C'est à cause de ce personnage que j'ai eu beaucoup de difficultés par moment avec ma lecture. Rosie est un monstre, sans sentiments, elle cherche uniquement son profit et encore, elle a tout ce qu'elle veut et plus encore, mais elle est quand même prête à tout pour en avoir davantage. Sa vilénie dépasse l'entendement et je n'aurais jamais imaginé qu'un être puisse être aussi maléfique.

Heureusement, le lien d'Olivia et Emilie et leur dévouement pour leur famille étaient les bouffées d'oxygène dans ce roman. La dynamique qu'elles vont former avec leur mère et leur tante est extra. Elles m'ont fait penser aux Craquantes, cette série télévisée comique dans laquelle trois quinquagénaires et la mère de l'une d'elles vivent sous le même toit à Miami. Ainsi, on retrouve beaucoup d'humour, de facéties et de complicité entre ces femmes.

La lecture est rapide et facile. Je conseille de le lire d'une traite ou du moins de faire le moins de coupures possibles afin de ne pas être trop submergé par le fléau que représente Rosie. Personnellement, je n'ai pas vu l'humour, mais il est vrai que certains passages sur la fin poussaient au sourire.

En conclusion, c'est une lecture intéressante et forte sur bien des points. Toutefois, il faut savoir prendre le recul nécessaire pour affronter toute l'horreur du caractère de Rosie.


Les Gardiens des éléments, Tome 1 : La maîtresse du vent
Les Gardiens des éléments, Tome 1 : La maîtresse du vent
par Rachel Caine
Edition : Broché
Prix : EUR 8,30

5.0 étoiles sur 5 Très belle découverte !, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Gardiens des éléments, Tome 1 : La maîtresse du vent (Broché)
Ce fut pour moi une très belle découverte !

L'histoire commence sur les chapeaux de roues. On prend le récit en cours. Joanne est en fuite depuis déjà plusieurs heures et cherche un moyen de se sortir du pétrin dans lequel elle s'est mise. On n'a aucune idée de ce qu'il s'est passé avant de prendre l'histoire. Le lecteur va devoir grappiller les indices laissés par l'auteur afin de comprendre quels sont les événements qui ont conduit Joanne là où elle est à présent.

L'action est donc présente dès la première ligne et ne s'interrompt pas de tout le récit. L'intrigue nous tient en haleine et le fait de ne pas savoir directement tout ce qui en retourne ajoute beaucoup de suspense à l'histoire.
Joanne est une gardienne des Cieux, c'est-à-dire qu'elle contrôle l'air et l'eau. En agissant sur les molécules dans l'air, elle peut modifier à sa guise la météo. Ce qui à première vue semble simple, relève en fait de connaissances spécifiques et poussées. L'auteur a su se mettre au niveau du lecteur et explique brillamment le fonctionnement des modifications météorologiques. L'ensemble est très intéressant et même instructif, le tout présenté dans un contexte loin d'être académique, mais plutôt ludique. J'ai dévoré ces passages et j'en redemandais.
Néanmoins, Rachel Caine ne s'arrête pas à cela, elle a créé une structure regroupant toutes les personnes douées de la capacité à maîtriser un ou plusieurs éléments. Elle les a réunis en une société régie par des règles et une hiérarchie strictes. Cette communauté a été construite en marge de la société dans le plus grand secret. Le tout formant un ensemble complet et très bien édifié.

L'héroïne est efficace, elle sait de quoi elle est capable sans se rendre compte de sa singularité. Ce qui la rend à la fois simple et hors-norme. Elle a un objectif à atteindre, mais pour autant tous les moyens ne sont pas bons pour y arriver. Elle est juste, c'est quelqu'un de bien et j'ai hâte de lire les prochains tomes afin de découvrir plus en avant son caractère et ses relations avec ses amis.
L'écriture est agréable, le livre se lit tout seul. L'auteur ajoute quelques touches d'humour, mais aussi de répondant, donnant du peps au récit. Je donne une mention spéciale à l'originalité des débuts de chapitres donnant les bulletins météorologiques du moment. Ils énoncent clairement l'évolution du récit et de la situation de l'héroïne. De plus, les passages où Joanne se passionne face à ses voitures sont très amusants. Sa course-poursuite, lui permet d'exprimer pleinement son amour pour les cylindrés.

En conclusion, une saga très prometteuse qui m'a conquise du début à la fin. L'auteur a su développer un univers riche et intéressant. À découvrir !


Carmilla
Carmilla
par J.S. Le Fanu
Edition : Poche
Prix : EUR 6,60

4.0 étoiles sur 5 Un classique de la littérature vampirique, 12 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carmilla (Poche)
Après avoir assisté à une conférence sur les ouvrages les plus incontournables du genre vampirique, j'ai noté quelques titres que je me suis mise en devoir de découvrir. Carmilla de Sheridan Le Fanu est l'un d'eux.

Il est très intéressant de se plonger dans une histoire du XIXème siècle, un livre plus ancien que Dracula de Bram Stoker où l'on retrouve le mythe du vampire. L'écriture est très belle et travaillée. Le lecteur est plongé dans l'histoire et bien que l'on se doute des tenants et aboutissants de l'intrigue, on ne peut s'empêcher de trembler pour les personnages et d'être transporté dans l'histoire.

On note que les caractéristiques des vampires ont bien évolué depuis le temps. Leurs pouvoirs, l'effet du soleil, leur repos, leur façon de se nourrir, le tout est abordé sans entrer dans les détails. En effet, le récit est à la première personne, c'est Laura, la victime de Carmilla qui raconte l'histoire. Elle témoigne de son expérience. Elle ne peut donc dire que ce qu'elle a vécu ou ce qu'on lui a raconté. La narratrice est une jeune fille sage avec une bonne éducation, élevée loin de tout dans la bonne tradition anglaise. Jeune fille esseulée, elle cherche de la compagnie de son âge et est ravie lorsqu'une jeune étrangère fait son apparition.
Carmilla est une créature étrange. Fascinée par Laura, elle n'aura de cesse d'essayer d'en faire sa moitié. Elle recherche une amitié fusionnelle, qui se fait au détriment de son amie. À plusieurs reprises, elle tiendra des propos, au détour d'une conversation, assez effrayants qui auraient dû alerter Laura.

Même si l'on peut trouver le début un peu lent, la seconde moitié du récit est riche en informations et rebondissements. C'est une partie captivante où le lecteur aura le droit à plusieurs retours dans le passé afin de comprendre la situation présente.

En conclusion, c'est une œuvre à lire pour toute personne aimant les récits vampiriques. Un classique dans le genre, captivant et envoutant.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10