Profil de Blaster of Muppets > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Blaster of Muppets
Classement des meilleurs critiques: 441
Votes utiles : 1911

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Blaster of Muppets (Andrésy, France)
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Rexel Joy Dévidoir pour Ruban Adhésif Bleu
Rexel Joy Dévidoir pour Ruban Adhésif Bleu
Prix : EUR 13,35

5.0 étoiles sur 5 Remplit Parfaitement sa fonction., 31 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rexel Joy Dévidoir pour Ruban Adhésif Bleu (Fournitures de bureau)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Une fois qu'on a découvert le bonheur d'utiliser ce type de dévidoir, notamment en période de noël, on ne s'en passe plus!
Celui-ci est beau et très fonctionnel. L'insertion du rouleau est très facile. Le bleu est très pêchu et son poids est bien pensé: juste ce qu'il faut pour pouvoir scotcher sans le soulever.


Rexel Journal 192 Pages A4 avec Fermeture Elastique et Marque-pages Pourpre
Rexel Journal 192 Pages A4 avec Fermeture Elastique et Marque-pages Pourpre
Prix : EUR 9,60

5.0 étoiles sur 5 Ça donne envie de prendre la plume !, 16 juillet 2015
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Beau carnet grand format pour prendre des notes ou rédiger ses mémoires (...).
De très belle facture. Couverture tissée très jolie avec une couleur ravissante.
Le papier est doux à l'écriture mais attention! Il est assez fin donc ne pas écrire au stylo bille car cela laisse des traces sur les pages suivantes. Idéal pour stylo plume ou à friction.
Sinon faites comme moi: je n'écris que du côté droit! (Pas très économe. ...)
Les feuilles sont cousues donc pas de risque de feuilles décollées.
Petit détail : ruban marque-page blanc.


Dirt Devil DD2325-2 Yazz-2.1 Aspirateur sans Sac Cyclonique + Brosse Parquet/Suceur Flexible Long Rouge/Noir
Dirt Devil DD2325-2 Yazz-2.1 Aspirateur sans Sac Cyclonique + Brosse Parquet/Suceur Flexible Long Rouge/Noir
Prix : EUR 149,99

4.0 étoiles sur 5 Très bien., 15 juillet 2015
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Bon aspirateur qui présente les mêmes qualités et défauts que mon ancien de la même marque:
Belle puissance et super maniabilité, tant sur les trajets dans la maison qu'au niveau des embouts. Après, comme beaucoup d'aspirateurs sans sac, je le trouve assez bruyant et le vidage de la poussière paradoxalement assez salissant (Surtout quand on vit en appartement! ) car la poussière devrait être plus tassée et compactée.
Cet appareil reste un très bon produit.


Nobo - Pack Quartet pour Centre de Communication
Nobo - Pack Quartet pour Centre de Communication
Prix : EUR 23,00

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Utile, 9 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nobo - Pack Quartet pour Centre de Communication (Fournitures de bureau)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Ce kit peut s'avérer utile quand on a besoin que tout soit bien clair pour toute la famille! Idéalement placé dans la cuisine, tout le monde peut savoir s'il y a une tâche particulière ou un événement particulier dans la semaine.
L'ensemble reste assez assexué, neutre. On est sensé noter le numéro du jour dans les ronds...( poussif...)
Un magnet pour symboliser les courses, les devoirs (?)... Les feutres de couleurs (à ne pas mettre sur un radiateur car ils sèchent assez vite) sont fournis.
Les pastilles double-face sont fournies également et sont assez résistantes.
Deux plaques de liège pour punaiser des factures, des notes... à fixer au mur également.
Je trouve l'ensemble assez fourre-tout et moyennement séduisant.
Mais ce kit reste pratique.


GBC 4400744 Machine à laminer
GBC 4400744 Machine à laminer
Prix : EUR 53,69

5.0 étoiles sur 5 Très bonne qualité, 9 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : GBC 4400744 Machine à laminer (Fournitures de bureau)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Machine à laminer ou "plastifieuse" qui donne un super résultat. Elle n'est pas très encombrante et silencieuse.
Le rendu est vraiment top! (Pas de bulles).
Etant prof, je m'en sers tout le temps... ça permet de conserver des documents d'une année sur l'autre, des illustrations, des jeux...et ça permet pas mal d'économie (encre, papier... )
Dommage que des pochettes ne soient pas livrées dans la boîte mais heureusement j'en avais d'avance!


Dirt Devil DD7374-7 Popster Aspirateur avec Sac Corail
Dirt Devil DD7374-7 Popster Aspirateur avec Sac Corail
Prix : EUR 129,99

4.0 étoiles sur 5 Petit, mimi et performant., 8 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dirt Devil DD7374-7 Popster Aspirateur avec Sac Corail (Cuisine)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
J'aime la taille de cet aspirateur. Facile à ranger. Vu la capacité limitée de ses sacs, on part sur une taille idéale d'appartement inférieure à 45 mètres carrés.
Il est pratique d'utilisation et j'aime sa poignée qui le rend facile à transporter. De plus, il est léger (moins de 4 kg).
Son fil est assez court ce qui confirme que cet aspirateur est fait pour les petits appartements.
Jolie couleur très "girly".
J'apprécie grandement le volume sonore bien plus raisonnable que mon ancien aspirateur.
Bemol: le prix...quelque peu élevé. On peut trouver des aspirateurs certes plus bruyants mais comparables 30 ou 40€ moins chers.


James Galt - 1004621 - Kit De Loisirs Créatifs - Propres Bijoux
James Galt - 1004621 - Kit De Loisirs Créatifs - Propres Bijoux
Prix : EUR 17,99

4.0 étoiles sur 5 Indispensable pour les vacances!, 4 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : James Galt - 1004621 - Kit De Loisirs Créatifs - Propres Bijoux (Jouet)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Il va en falloir des ressources pour occuper nos filles durant ces vacances! Et bien, voici une riche idée: ça les occupe, ce n'est ni infantilisant ni abrutissant! Elles peuvent passer des heures à créer le bijoux à offrir ou à mettre. Le coffret est très riche donc les combinaisons sont très nombreuses.
Les filles vont mélanger différents manières de créer: collage, coloriage, "clipsage", enfilage....
Le coffret est assez bien conçu pour l'emmener en vacances.
Bonne idée!


Chaos Magic
Chaos Magic
Prix : EUR 11,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Eurovision Metal, 3 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chaos Magic (Téléchargement MP3)
Chroniquer un album, ce n'est pas comme avoir une conversation avec des amis, tranquille à la maison. On écrit un article qui va être publié et même si, dans mon cas, il ne va pas être lu par des millions de personnes, le commentateur que je suis a une petite responsabilité qu'il s'agit de ne pas ignorer. Casser un disque entre potes, sans retenue, avec - pourquoi pas - un soupçon d'exagération et de mauvaise foi pour se marrer est une chose... mais quand le chroniqueur revêt son costume et entre dans sa fonction, il devrait se rappeler qu'il doit donner son avis franc et sincère (forcément subjectif) mais aussi faire preuve d'objectivité et ne pas mépriser trop facilement, d'un revers de touche de clavier, le travail d'autrui. C'est pour ça qu'il m'est souvent difficile de dire trop de mal ou d'affirmer qu'un album est pourri (pour rester poli). Mais parfois sort un disque qui, malgré toute la bienveillance dont on est capable, réveille de biens vils instincts. La galette du jour qui voit s'associer la chanteuse chilienne Caterina Nix et le guitariste/producteur/compositeur Timo Tolkki est à classer dans cette catégorie. Je vais quand même essayer de ne pas être trop méchant... mais ça ne va pas être simple.

Caterina Nix est donc une jeune chanteuse chilienne dont nous avions entendu parler il y a un an lorsqu'elle avait participé au (déjà particulièrement raté) second volet du metal opera Avalon de Timo Tolkki. A l'époque, on nous avait promis que la demoiselle reviendrait avec son album produit et écrit par Tolkki. C'est donc chose faite avec Chaos Magic. Après écoute de la chose, on se rend compte avec le recul qu'il s'agissait plus d'une menace que d'une promesse. Et pourtant, Timo semblait avoir légèrement relevé la tête avec le récent The Great Divide écrit pour Allen - Lande. Non pas que le disque était génial... mais vu les gros soucis d'inspiration dont souffrait son auteur depuis des années, rien que le fait qu'il soit correct relevait déjà de la grosse surprise. Mais malheureusement, ce petit sursaut d'orgueil ne devait pas durer car, avec cette nouvelle production, le compositeur finlandais nous fait une belle rechute.

Musicalement, attendez vous à une sorte de pop metal bardée d'éléments gothico-symphoniques. Vous penserez souvent à du Within Temptation en (encore) plus inoffensif. La voix de Caterina n'est pas vilaine mais son chant et les mélodies proposées sont très scolaires. Dès que le premier titre I'm Alive débarque, c'est du déjà entendu. Et à l'écoute des pistes qui suivent, on n'est pas très rassuré parce que, niveau instrumentation, on est face à quelque chose de très fade. La guitare fait de la figuration, tout comme la section rythmique... En fait, il n'y a rien à retenir, pas de riff marquant ou de solo lumineux... toute l'orchestration n'est qu'un décor, un support impersonnel sur lequel madame Nix peut poser sa voix. Les accroches mélodiques ne proviennent quasiment que de ses lignes de chant. En plus, de nombreux morceaux proviennent du même moule. Le procédé : une intro un peu heavy avec des gros choeurs, puis c'est l'accalmie avec un couplet tranquille tout en chant calme posé sur une petite rythmique basse/batterie et claviers ou samples électro avant que le refrain et la guitare apparaissent. C'est la formule déclinée sur la majorité des compos qui peuplent ce Chaos (franchement pas) Magic. Le tempo général est plutôt mid, mais il arrive qu'il soit carrément lent sur une poignée de morceaux plus lourds ou des ballades. On notera quand même que deux ou trois chansons se détachent du lot : One Drop Of Blood, pas géniale mais moins molle que d'autres et pourvue d'un refrain qui attire un tant soit peu l'attention... tout comme Passionflow, une compo à la rythmique assez écrasante et à l'ambiance orientale plutôt bien rendue. Seraphim, très Within Temptation, ne s'en sort pas trop mal non plus. Cela permet de se remettre de titres particulièrement mal fagotés comme Dangerous Game et son refrain à la limite du pénible.

Quand la douzième piste (intitulée The Point Of No Return) arrive et veut conclure de façon un peu plus énergique, c'est trop tard. Le point de non retour pour l'auditeur a déjà été atteint (ô ironie cruelle) depuis bien longtemps. Il faut dire que juste avant, il a fallu subir une ballade molle intitulée Dead Memories (qui évoque un Evanescence sous lexomil) ainsi qu'une autre (deux à la suite, c'est suicidaire), Please Don't Tell Me, encore plus amorphe mais qui joue la carte de l'influence celtique (parce qu'il faut bien une touche celte sur ce genre de disque, hein) avec sa petite flûte... Right Now, qui tente le riff un (tout petit) peu metal en intro, ne pourra jamais faire se relever un album qui se traîne comme ce n'est pas permis. Franchement, bon nombre de chansons présentées ici passeraient inaperçues lors d'une soirée Eurovision. C'est pas mamie Gisèle qui prendra peur si elle tombe dessus.

L'association Nix - Tolkki n'est donc pas très probante. Pas originale, pas très inspirée ni franchement dynamique. C'est plat, lisse, convenu... et mou. Pour vous dire, les autres combos du label (comme Allen - Lande ou Kiske - Somerville) passeraient presque pour du thrash à côté de cette mixture pop metal pseudo-symphonique. On le sait, Frontiers Records s'est fait une spécialité de lancer ce type de projet... il va peut-être falloir penser à freiner cette tendance... ou tout simplement arrêter de faire appel à Timo Tolkki et le laisser se reposer quelques temps pour qu'il retrouve le feu sacré. Monsieur Perugino (boss de Frontiers), s'il vous plait, soyez humain et fichez un peu la paix à Timo. Il n'y arrive tellement plus que ça commence à être embarrassant. Vraiment, ça fait de la peine. Ne lui demandez surtout pas de rendre sa copie du troisième épisode de son metal opera dans les mois qui viennent... rien ne presse.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com


Vilac - 2158 - Jouets En Bois - Empilable Tortue
Vilac - 2158 - Jouets En Bois - Empilable Tortue
Prix : EUR 22,12

3.0 étoiles sur 5 Ça fleure bon ...le made in China!, 3 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vilac - 2158 - Jouets En Bois - Empilable Tortue (Puériculture)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Oui, le produit est de belle qualité. Les couleurs sont belles et flashy, les motifs soignés.
La tortue se dandine effectivement quand l'enfant la promène et ça plait beaucoup!
L'axe centrale s'enlève et l'enfant peut s'amuser autrement à empiler les anneaux sans la tortue alors que cette dernière se promène dos nu.
Vraiment chouette!

En revanche, gros bémol sur l'adresse écrite en bien gros sur la boîte: "Vilac - BP10- 39261 Moirans-en-Montagne - Cedex - France" [Chouette! Du "made in France"! ] car certes, j'ai été assez cruche pour ne pas lire les toutes petites écritures ( que personne ne lit! surtout quand on commande sur internet!) mais c'est bien du "made in China"... très décevant.


Untitled
Untitled
Proposé par JAPANSTAR
Prix : EUR 23,28

2.0 étoiles sur 5 Eurovision Metal, 28 juin 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Untitled (CD)
Chroniquer un album, ce n'est pas comme avoir une conversation avec des amis, tranquille à la maison. On écrit un article qui va être publié et même si, dans mon cas, il ne va pas être lu par des millions de personnes, le commentateur que je suis a une petite responsabilité qu'il s'agit de ne pas ignorer. Casser un disque entre potes, sans retenue, avec - pourquoi pas - un soupçon d'exagération et de mauvaise foi pour se marrer est une chose... mais quand le chroniqueur revêt son costume et entre dans sa fonction, il devrait se rappeler qu'il doit donner son avis franc et sincère (forcément subjectif) mais aussi faire preuve d'objectivité et ne pas mépriser trop facilement, d'un revers de touche de clavier, le travail d'autrui. C'est pour ça qu'il m'est souvent difficile de dire trop de mal ou d'affirmer qu'un album est pourri (pour rester poli). Mais parfois sort un disque qui, malgré toute la bienveillance dont on est capable, réveille de biens vils instincts. La galette du jour qui voit s'associer la chanteuse chilienne Caterina Nix et le guitariste/producteur/compositeur Timo Tolkki est à classer dans cette catégorie. Je vais quand même essayer de ne pas être trop méchant... mais ça ne va pas être simple.

Caterina Nix est donc une jeune chanteuse chilienne dont nous avions entendu parler il y a un an lorsqu'elle avait participé au (déjà particulièrement raté) second volet du metal opera Avalon de Timo Tolkki. A l'époque, on nous avait promis que la demoiselle reviendrait avec son album produit et écrit par Tolkki. C'est donc chose faite avec Chaos Magic. Après écoute de la chose, on se rend compte avec le recul qu'il s'agissait plus d'une menace que d'une promesse. Et pourtant, Timo semblait avoir légèrement relevé la tête avec le récent The Great Divide écrit pour Allen - Lande. Non pas que le disque était génial... mais vu les gros soucis d'inspiration dont souffrait son auteur depuis des années, rien que le fait qu'il soit correct relevait déjà de la grosse surprise. Mais malheureusement, ce petit sursaut d'orgueil ne devait pas durer car, avec cette nouvelle production, le compositeur finlandais nous fait une belle rechute.

Musicalement, attendez vous à une sorte de pop metal bardée d'éléments gothico-symphoniques. Vous penserez souvent à du Within Temptation en (encore) plus inoffensif. La voix de Caterina n'est pas vilaine mais son chant et les mélodies proposées sont très scolaires. Dès que le premier titre I'm Alive débarque, c'est du déjà entendu. Et à l'écoute des pistes qui suivent, on n'est pas très rassuré parce que, niveau instrumentation, on est face à quelque chose de très fade. La guitare fait de la figuration, tout comme la section rythmique... En fait, il n'y a rien à retenir, pas de riff marquant ou de solo lumineux... toute l'orchestration n'est qu'un décor, un support impersonnel sur lequel madame Nix peut poser sa voix. Les accroches mélodiques ne proviennent quasiment que de ses lignes de chant. En plus, de nombreux morceaux proviennent du même moule. Le procédé : une intro un peu heavy avec des gros choeurs, puis c'est l'accalmie avec un couplet tranquille tout en chant calme posé sur une petite rythmique basse/batterie et claviers ou samples électro avant que le refrain et la guitare apparaissent. C'est la formule déclinée sur la majorité des compos qui peuplent ce Chaos (franchement pas) Magic. Le tempo général est plutôt mid, mais il arrive qu'il soit carrément lent sur une poignée de morceaux plus lourds ou des ballades. On notera quand même que deux ou trois chansons se détachent du lot : One Drop Of Blood, pas géniale mais moins molle que d'autres et pourvue d'un refrain qui attire un tant soit peu l'attention... tout comme Passionflow, une compo à la rythmique assez écrasante et à l'ambiance orientale plutôt bien rendue. Seraphim, très Within Temptation, ne s'en sort pas trop mal non plus. Cela permet de se remettre de titres particulièrement mal fagotés comme Dangerous Game et son refrain à la limite du pénible.

Quand la douzième piste (intitulée The Point Of No Return) arrive et veut conclure de façon un peu plus énergique, c'est trop tard. Le point de non retour pour l'auditeur a déjà été atteint (ô ironie cruelle) depuis bien longtemps. Il faut dire que juste avant, il a fallu subir une ballade molle intitulée Dead Memories (qui évoque un Evanescence sous lexomil) ainsi qu'une autre (deux à la suite, c'est suicidaire), Please Don't Tell Me, encore plus amorphe mais qui joue la carte de l'influence celtique (parce qu'il faut bien une touche celte sur ce genre de disque, hein) avec sa petite flûte... Right Now, qui tente le riff un (tout petit) peu metal en intro, ne pourra jamais faire se relever un album qui se traîne comme ce n'est pas permis. Franchement, bon nombre de chansons présentées ici passeraient inaperçues lors d'une soirée Eurovision. C'est pas mamie Gisèle qui prendra peur si elle tombe dessus.

L'association Nix - Tolkki n'est donc pas très probante. Pas originale, pas très inspirée ni franchement dynamique. C'est plat, lisse, convenu... et mou. Pour vous dire, les autres combos du label (comme Allen - Lande ou Kiske - Somerville) passeraient presque pour du thrash à côté de cette mixture pop metal pseudo-symphonique. On le sait, Frontiers Records s'est fait une spécialité de lancer ce type de projet... il va peut-être falloir penser à freiner cette tendance... ou tout simplement arrêter de faire appel à Timo Tolkki et le laisser se reposer quelques temps pour qu'il retrouve le feu sacré. Monsieur Perugino (boss de Frontiers), s'il vous plait, soyez humain et fichez un peu la paix à Timo. Il n'y arrive tellement plus que ça commence à être embarrassant. Vraiment, ça fait de la peine. Ne lui demandez surtout pas de rendre sa copie du troisième épisode de son metal opera dans les mois qui viennent... rien ne presse.

Retrouvez cette chronique (et bien d'autres) sur le webzine auxportesdumetal.com


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20