ARRAY(0x101ab3cc)
 
Profil de Guillaume G. > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Guillaume G.
Classement des meilleurs critiques: 35.586
Votes utiles : 62

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Guillaume G. (La Côte St André, France)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Steve McQueen
Steve McQueen
par William Claxton
Edition : Relié
Prix : EUR 9,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sublime !, 9 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Steve McQueen (Relié)
Un rapport qualité/prix que j'ai rarement vu. Bien sûr, il est préférable d'être fan du Grand Steve pour s'imprégner pleinement de cet ouvrage, mais quand bien même, la plupart des photos sont exceptionnelles. On peut voir le vrai Steve, qui sourit, qui rit, qui doute, qui s'étonne, qui fait le pitre.
C'est étonnant, magnifique, bref, ce serait dommage de s'en priver.


L'Apartheid : Précédé d'une lettre de Breyten Breytenbach
L'Apartheid : Précédé d'une lettre de Breyten Breytenbach
par Nelson Mandela
Edition : Broché
Prix : EUR 9,31

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant. A lire absolument, 9 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Apartheid : Précédé d'une lettre de Breyten Breytenbach (Broché)
Grâce à ce livre, on comprend quelle a pu être la vie et la volonté de chacun des combattants pour la liberté en Afrique du Sud. Ce livre comporte les deux plaidoiries de Nelson Mandela pendant ses procès de Prétoria et de Rivonia (où il a frôlé la peine de mort, faut-il le rappeler). Le texte est engagé, les mots sont puissants. L'Apartheid apparaît dans toute sa bêtise et sa cruauté.
Petit plus, je conseille vivement d'écouter cette plaidoirie en mp3 (dispo gratuitement sur la toile, en cherchant un peu, « Nelson mandela, speech, i am prepared to die »), afin d'entendre avec quelle détermination M.Mandela a exprimé ses convictions.


Conversations avec moi-même
Conversations avec moi-même
par Nelson Mandela
Edition : Broché
Prix : EUR 22,14

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un bon complément à l'autobiographie de M.Mandela, 9 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conversations avec moi-même (Broché)
Quel plaisir de lire à nouveau la vie de Madiba. Dans ce livre, une place plus importante est attribuée aux autres acteurs de la lutte contre l'Apartheid. Les conversations (et les souvenirs) entre Messieurs Mandela et Kathrada sont particulièrement intéressantes. Idem pour celles avec M.Stengel.
Par contre, contrairement à « un long chemin vers la liberté », j'ai trouvé un ou deux passages non nécessaires, comme par exemple ses notes sur ses calendriers (je n'ai pas compris pas grand chose).
Reste que la lecture est très plaisante. Un livre à conseiller, mais moins nécessaire que l'autobiographie.


Un long chemin vers la liberté
Un long chemin vers la liberté
par Nelson Mandela
Edition : Poche
Prix : EUR 8,74

17 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un chef d'œuvre, 9 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un long chemin vers la liberté (Poche)
La vie vécue par M. Mandela mérite largement les 700 pages du livre. Le récit est structuré, clair et haletant (quelle vie que celle de M.Mandela, tout de même). On se prend à partager la vie du narrateur, à vivre ses joies et ses (nombreuses) peines. Pas de temps mort, pas de fausse note dans le récit. Je conseille sa lecture pour mieux comprendre ce qu'à pu être l'apartheid, ainsi que la vie des combattants de la liberté d'Afrique du Sud.
Je complèterai la lecture par "L'Apartheid", qui inclus les (du moins une partie) plaidoiries de M.Mandela pendant ses procès de Pretoria et Rivonia.


La Peste
La Peste
par Albert Camus
Edition : Poche
Prix : EUR 6,46

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Entrez dans un autre monde..., 10 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Peste (Poche)
Il m' a été assez difficile de juger cet œuvre de Camus. Au premier abord, j'ai trouvé ce livre assez difficile d'accès. En effet, Camus définit de manière assez majestueuse (et précise) la psychologie des personnages, la cartographie du lieux et l'ambiance de la scène. On se sent enfermé dans ce lieux, et c'est assez déstabilisant.
Et c'est probablement pour tout cela que j'ai arrêté une fois la lecture de ce roman, afin de me sortir de cette atmosphère assez étouffante...
Après cela, on serait tenté de ne pas reprendre la lecture, mais l'intrigue est tellement prenante que l'on repart dans l'histoire d'Oman, irrémédiablement.
De fait, j'ai aimé ce livre, le style, les descriptions et la furieuse envie de vivre de tous ces personnages, quelque soit les épreuves qu'ils aient pu traverser.


Le joueur
Le joueur
par Stéphane Miquel
Edition : Poche
Prix : EUR 1,90

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 La fièvre du jeu, 10 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le joueur (Poche)
Mon envie de découvrir Dostoïevski était grande. Pour ne pas viser trop haut, trop vite, je n'ai pas pris le risque de me lancer dans une œuvre de 1000 pages. J'ai donc acquis cette petite nouvelle.
J'avais lu des critiques affirmant qu'il s'agit d'une de ses plus mauvaise écriture. Et bien, j'ai hâte de découvrir ce qu'il a écrit de mieux car j'ai adoré ce roman. L'intrigue est aussi prenante pour le lecteur que l'addiction au jeu est dévorante pour tous les protagonistes de ce livre.

Le seul bémol tient dans le nationalisme (trop) poussé du protagoniste vis à vis des autres personnages (le français s'en prend plein les dents, mais pas autant que le polonais). Fort heureusement, ce sentiment s'atténue quelque peu à la fin du livre.

Pour une découverte, je suis plus que satisfait et je ne manquerai pas de renouveler l'expérience avec cet auteur.


Philippe Noiret, conversations avec Bruno Putzulu : "Je me suis régalé".
Philippe Noiret, conversations avec Bruno Putzulu : "Je me suis régalé".
par Philippe Noiret
Edition : Broché
Prix : EUR 19,19

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Moi aussi, je me suis régalé, 10 avril 2010
Ayant une grande admiration pour l'homme autant que pour l'acteur, c'est avec un immense plaisir que j'ai entamé ces conversations. Je ne connaissais pas Bruno Putzulu mais la découverte a été plus qu'intéressante et je ne manquerai pas de suivre l'acteur.

Mais revenons à Philippe Noiret. Le livre parle beaucoup de sa vision du métier d'acteur, comment il le perçoit, comment il l'aborde, et ce, du départ de sa carrière jusqu'à ces entretiens.
Les deux amis balayent autant l'état d'esprit des acteurs que la vision d'un metteur en scène ou bien les sentiments qu'ils peuvent avoir vis à vis des critiques ou du public.

Une autre partie de ces conversations est plus personnel encore. Ils y parlent de famille, d'amour, de mort. C'est passionnant. C'en est presque trop court.

A noter qu'en dernière partie se trouve de petites conversations entre Bruno et Monique Chaumette, la femme de M. Noiret, et avec Frédérique, leurs fille, ce qui permet de s'imprégner encore un peu plus du grand bonhomme qu'était M. Noiret.


L'Adieu aux armes
L'Adieu aux armes
par Ernest Hemingway
Edition : Poche
Prix : EUR 7,51

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une bien belle histoire d'amour, 15 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Adieu aux armes (Poche)
Mon premier roman d'Hemingway. Une révélation. Un sentiment que je ne ressens que trop peu souvent: « Mais ce Henri ?? Ça pourrait être moi !! »
J'ai découvert avec ce livre une autre façon de raconter la vie, l'amour et les relations hommes femmes (ce n'est pas non plus de la sociologie, il ne faut pas exagérer). Mais quand on voit comment évolue les sentiments d'Henri au cours du temps, je retrouve plus de réalité dans ces sentiments humains que dans d'autres atmosphère comme dans Roméo et Juliette. Certes, Roméo et Juliette, c'est magnifique, mais ce n'est pas la réalité. En tout cas, pas la mienne.
Hemingway explique avec beaucoup de justesse sa vision de l'homme. Libre. Fort. Courageux. Fougueux. Amoureux. Téméraire. Mais au final, un homme qui se révèle incapable de tout maitriser. Finalement, Un idéal humain. Et c'est ça que j'aime.


White Lies For Dark Times
White Lies For Dark Times
Prix : EUR 12,40

19 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ça envoie du lourd, mon bon monsieur !, 4 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : White Lies For Dark Times (CD)
Cet album était attendu comme le loup blanc par les fans. Nouveau groupe, nouveau son, et les quenottes qui gigotent après avoir vu le CD dans ma boîte aux lettres.

CD chargé.... cages à miel grande ouvertes.... here we go.

Le son a changé, plus péchu, plus brut. Le batteur est un grand malade (surtout en concert à la Cigale, où il a reçu une ovation méritée de 2 ou 3 min). Le guitariste fait bien le boulot, idem pour le bassiste. Et monsieur Ben est toujours aussi inspiré.

Adieu donc le gospel, le blues et les sons épurés (rhâââ « Like a king », où es-tu ?). Malgré tout, ceux qui connaissent un peu Ben Harper ne seront pas perdus, loin de là, on retrouve la signature de maître Ben. Pas de révolution, donc.

Mention spéciale au calme « The word suicide », magnifique mélodie où la guitare se distingue particulièrement (sobriété, quand tu nous tiens). Idem pour « Lay There And Hate Me », excellentissime, ainsi que « Boots Like These » et son rythme endiablé !
Bref, en trois mots : Merci monsieur Ben !


Les Vertes Collines d'Afrique
Les Vertes Collines d'Afrique
par Ernest Hemingway
Edition : Poche
Prix : EUR 7,51

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pour les amoureux de la savane ? Pas seulement..., 9 avril 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Vertes Collines d'Afrique (Poche)
Hemingway avait une immense passion pour la chasse. Et le moins que l'on puisse en dire, c'est que cette passion transpire sur chaque page de ce livre. Combien de fois j'ai eu l'impression de marcher dans la savane au côté de Papa Hemingway, à pister le lion ou le grand koudou.

Les paysages sont superbement retranscrits, parfois tellement détaillés qu'il en devient difficile de suivre l'auteur dans sa chasse effrénée aux koudous. Les rencontres de l'auteur sont magiques, celle avec les Massaï étant particulièrement inoubliable.

Le seul petit reproche que l'on peut faire tient dans la répétition de l'action tout au long du livre : Boire, pister (beaucoup), chasser, tancer les guides. Malgré cela, même les non chasseurs (comme moi) ne trouverons que du bonheur dans ce livre.


Page : 1