undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Pochet José > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Pochet José
Classement des meilleurs critiques: 9.025
Votes utiles : 96

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Pochet José

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Blackstar
Blackstar
Prix : EUR 14,19

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beau oui comme Bowie... come Bowie come..., 29 janvier 2016
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blackstar (CD)
Chacun aura compris la symbolique 'oxymorique" de l' 'étoile noire"... En 50 ans de carrière David Bowie aura parcouru à peu près toutes les étapes de la mystification humaine. L'homme caméléon aura tout fait et bien fait jusqu'à l'ultime étape, celle des adieux...
"Black Star"est la noire épitaphe de la dernière oeuvre consciente et assumée: son courage et sa cohésion nous frappent.
Avec ses 41 minutes, comme au bon vieux temps des vinyles, l'album bref et homogène ,se vit dans l'urgence des profondeurs abyssales. Les guitares sont rares mais précieuses et douloureuses.
En ouverture, le long titre éponyme nous conduit à la chambre funéraire, serrant la gorge et pouvant arracher une larme, invitation au recueillement face tant au néant qu'à l'éternité...On retiendra les cris stridents et parfois désordonnés des saxophones qu'affectionnait Bowie.
Le tempo rapide et nerveux de " 'Tis A Pity she was a whore" nous invite à vivre vite et fort alors que la guitare de "Lazarus" rappelle les heures les plus sombres de The Cure enveloppées de nappes de saxos.
"Sue" fait la part belle aux riffs de guitare cadenassés dans un écrin basse/batterie des plus relevés.
Quant à la voix que l'on aurait pu craindre très diminuée , elle est assumée en l'état..
"Girl loves me" peut évoquer Peter Gabriel par son tempo, mais peut-on reprocher aux plus grands de s'évoquer ?
"Dollar days", sonne comme un souffle apaisant avant les ultimes instants... I'm trying to ...I'm dying to...
Enchaîne sans coupure l'ultime "I can't give" ...everything"... un adieu définitif tout en fade out, générique ultime du grand spectacle auquel nous aura convié Bowie.
Au total et jusqu'à son dernier souffle, Bowie n'aura donc rien laissé au hasard, livrant le meilleur de lui même... Rarement un artiste aura accompli jusqu'au bout son oeuvre avec autant d'exigence.
Bowie rentre définitivement dans l'Histoire...pour les siècles des siècles... Amen...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jan 31, 2016 1:36 PM CET


Peter Gabriel Back to Front - Live in London
Peter Gabriel Back to Front - Live in London
DVD ~ Peter Gabriel
Prix : EUR 20,00

4.0 étoiles sur 5 Peter Gabriel Acte 3, 9 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peter Gabriel Back to Front - Live in London (DVD)
Nous restons certes ici dans le très haut de gamme. Comme tout au long de sa carrière, Peter Gabriel nous offre un spectacle de très grande qualité tant sonore que visuelle. Même si la voix est quasi intacte, on est cependant assez loin des performances des années 80 et 90 où l'artiste occupait la scène de manière plus explicite. Finies donc les grandes courses de part et d'autre de la scène, finies les mimiques évocatrices, finis des déhanchements, finis les plongeons dans la foule, fini le look sexy qui déchaînait des quasi hystéries. L'apparence depuis 2003 est résolument austère, pour ne pas écrire sectaire ou monastique; on aime ou on n'aime pas. Ne cherchons donc pas les comparaisons, elles pourraient être cruelles. Peter est un sexagénaire qui nous livre des versions plus apaisées de son immense répertoire. On s'en contentera en acceptant que même nos idoles à leur zénith dans les années 80, ont le droit de vieillir tout en continuant à se produire. Chapeau l'artiste.


Peter Gabriel: Live in Athens 1987 + Play
Peter Gabriel: Live in Athens 1987 + Play
DVD ~ Peter Gabriel
Prix : EUR 23,87

5.0 étoiles sur 5 Peter Gabriel Acte 1 Un sommet de la musique Live, 9 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Peter Gabriel: Live in Athens 1987 + Play (DVD)
En 1988 Martin Scorsese produisait P.O.V , Point Of View, un documentaire de 50 minutes sur Peter Gabriel qui utilisait une partie du matériel de ce fabuleux concert d'Athènes. On appréciait ou pas les images du concert entrecoupées de séquences de reportages. Avec la publication de l'intégralité de ce concert les fans seront comblés. En 1987, l'artiste est au sommet de son art, la set list est éblouissante, la mise en scène du même niveau... On pourra s'interroger sur les conséquences du travail de remixage et de mastering qui laisse apparaître quelques très rares invraisemblances alors qu'au contraire les coups de cymbales de Manu Katché arrivent avec une étonnante synchronisation. Le son reste celui de POV et le résultat final est un moment exceptionnel de la part d'un artiste que peu ont réussi à égaler, sans doute l'un des plus grand spectacle vivant de tous les temps avec un Peter Gabriel véritablement envoutant.


Les Grands chefs et guerres indiennes : Comanche + Sur la piste des Mohawks + Sitting Bull + Les Tambours de la guerre
Les Grands chefs et guerres indiennes : Comanche + Sur la piste des Mohawks + Sitting Bull + Les Tambours de la guerre
DVD ~ Henry Fonda
Prix : EUR 33,00

3.0 étoiles sur 5 coffret très hétérogène, 9 décembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Du bon et du moins bon est le commentaire qui convient à ce coffret très hétérogène . Le moins bon d'abord avec "Les tambours de la guerre" réalisé par un quasi inconnu, Reginald Le Borg. La mise en scène est parfois très naïve et la présence d'une véritable indienne guerrière auprès du chef indien très américain (Lex Barker) confère à ce western une dimension de romance très désuète que n'arrivent pas à relever quelques scènes d'action tout de même spectaculaires . Avec "Comanche", réalisé par George Sherman, on retrouve les valeurs traditionnelles du genre, qui plus est, avec nombre de figurants indiens. "Sitting Bull", également réalisé par un quasi inconnu, Sidney Salkow, retrace à sa manière la bataille de Little Big Horn . Malgré des moyens très importants en figurants tant américains qu'indiens, cette version n'atteindra jamais le chef d'oeuvre absolu qu'est "La charge fantastique" où Errol Flynn interprète le rôle de Custer dans une réalisation de Raoul Walsh. On remarque aussi l'absence de gros plans sur les 400 cavaliers américains interprétés par 400 figurants de l'armée mexicaine. Enfin "Sur la piste des Mohawks", interprété par Henry Fonda et réalisé par John Ford en 1939, est une version du "dernier des Mohicans" qui retrace la difficile naissance de la nation américaine. C'est un western très attachant qui relève sans aucun doute le niveau d'ensemble de ce coffret .


La Cavalerie US : Les Compagnons de la gloire + La Poursuite des Tuniques Bleues + Fort Massacre + Fort Yuma
La Cavalerie US : Les Compagnons de la gloire + La Poursuite des Tuniques Bleues + Fort Massacre + Fort Yuma
DVD ~ Glenn Ford
Prix : EUR 24,99

4.0 étoiles sur 5 De la bonne série B, 11 novembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Les 4 DVD regroupés ici sous le titre de "La cavalerie US" sont de bonne facture.
"Fort Yuma" de Lesley Selander est un classique assez connu, filmé dans un cadre grandiose. Qualifié de violent, certaines scènes furent coupées par la censure .
"La poursuite des tuniques bleues" est moins connu et nous présente une fin de guerre de Sécession vue côté sudiste, dans lequel le nordiste Glenn Ford apporte un peu d'humanité face à la haine du capitaine adverse. La mise en scène bien que tonique ne masque pas le scénario un peu poussif.
"Les compagnons de la gloire" monte en puissance et présente une forme de remake de la bataille de Little Big Horn avec un général un peu fou qui mènera son corps expéditionnaire au massacre final. Bien que le film paraisse un peu coupé en deux, avec une première partie de préparatifs un peu longue, la bataille finale est de l'aveu même de Bertrand Tavernier, "l'une des mieux filmée du genre". En effet, outre les décors naturels et la photo remarquable, on note le réalisme de la mise en scène avec les très nombreux figurants du corps expéditionnaire US et des cohortes indiennes.
"Fort massacre" de Joseph N. Newman est un western violent à la mise en scène très nerveuse, filmé entièrement dans des décors naturels, dans lequel Joel McCrea joue l'un de ses meilleurs rôle, campant un sergent à l'esprit sombre rongé par l'esprit de vengeance, qui mènera une dizaine de rescapés d'un détachement vers un fort troglodyte, lieu du massacre final qui laisse sur place deux survivants de l'armée US. Un western sous tension extrême.
Au total un bon coffret de la nouvelle série "SIDONIS", qui plus est, pour un prix justifié.


Western légendaire - Coffret n° 1 : L'homme aux Colts d'or + La flèche brisée + La lance brisée + Le jardin du diable
Western légendaire - Coffret n° 1 : L'homme aux Colts d'or + La flèche brisée + La lance brisée + Le jardin du diable
DVD ~ Richard Widmark
Proposé par GRAND ECRAN
Prix : EUR 20,48

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Westerns vraiment de légende, 6 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce coffret N°1 peut-il être qualifier du meilleur d'une longue série produite par Sidonis ? Probablement. Aucun des films présentés ici ne pourrait figurer dans la série B, ce sont tous les 4 des chefs d'oeuvre du genre. "L'homme aux colts d'or", sous la conduite de Edward Dmytryk, nous présente 3 mastodontes du western que sont Fonda, Widmark et Quinn. Jusqu'à la dernière seconde on attend l'explication finale et c'est le plus improbable qui se produit. "Le jardin du diable" de Hattaway est mené par le duo Cooper Widmark. Les paysages sont sublimes, ce qui confère au récit un véritable côté épique. Que dire de "La flèche brisée", anthologie du western, sinon que le chef Apache Cochise (Jeff Chandler) apparaît peu crédible au milieu de ses guerriers, d'authentiques figurants indiens, James Stewart campant un très attachant pionnier se battant pour la paix. Enfin, "La lance brisée" ne préfigure en rien un combat guerrier entre blancs et indiens. On y retrouve Richard Widmark et Robert Wagner sous l'emprise d'un père impitoyable interprété par Spencer Tracy.
Au total un très beau coffret tant pour les initiés que pour les néophytes.


Adrian Thaws/Édition Deluxe
Adrian Thaws/Édition Deluxe
Prix : EUR 22,33

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le miracle s'accomplit encore, 6 octobre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Adrian Thaws/Édition Deluxe (CD)
Avec le temps et les albums qui s'enchaînent on se dit que Adrian Thaws va s'épuiser, nous lasser et à chaque fois le miracle s'accomplit. L'enfant terrible de Bristol, prodigieux musicien au génie incontestable nous sert une track list une nouvelle fois très épurée, d'une richesse qui continue de nous étonner. Le style reste proche du trip-hop des origines auquel l'artiste sait ajouter de multiples touches qui témoignent d'un foisonnement d'influences. Cette fois on y trouvera même des riffs de rock bien tranchés à la guitare, des chorus de cuivre ou des nappes subtiles très électro plus habituelles. Au final un album aux sonorités riches et variées qui ne laisse jamais de place à l'ennui. On attend avec impatience le titre suivant et quand le 15è de cette édition de luxe se profile, on appuie sans l'ombre d'un doute sur la touche "repeat" pour que jamais ne s'achève ce festin musical que seul Tricky sait nous offrir. avec pour égérie Francesca Belmonte dont la voix fait à nouveau merveille.
Au final un album à posséder de toute urgence.


John Mayall & the Bluesbreakers and Friends - 70th Birthday Concert (DVD + CD) [(+CD)]
John Mayall & the Bluesbreakers and Friends - 70th Birthday Concert (DVD + CD) [(+CD)]
DVD ~ John Mayall and the Bluesbreakers
Prix : EUR 22,22

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Propre et sans chichi, 6 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Immense artiste contemporain, John Mayall continue ici son bonhomme de chemin. Le pape du blues blanc fête ici son 70è anniversaire avec ceux qui l'ont accompagné durant sa longue et brillante carrière... en particulier Mick Taylor avant d'intégrer les Stones et Eric Clapton en même temps qu'il contribue à Cream. Qu'écrire sur cette vidéo sinon que c'est propre, sans chichi et bien emballé... sans surprise non plus puisque c'est une sorte de best off de plus de 40 ans de carrière !
Au total un DVD CD de très bonne facture qui se laisse écouter du début à la fin. Chapeau Mister Mayall !


Secret World [Édition remasterisée]
Secret World [Édition remasterisée]
DVD ~ Peter Gabriel
Prix : EUR 23,13

5.0 étoiles sur 5 Le sommet avant l'aterrissage, 6 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Secret World [Édition remasterisée] (DVD)
Deuxième époque de la carrière de Peter Gabriel après celle que clôt "Live in Athens 1987", nous voici projetés en 1994 avec cette tournée européenne "Secret World". Tout est parfait dans ce spectacle que l'on peut qualifier d'exceptionnel.. En cette fin de 20è siècle on atteint des sommets dans la mise en scène . Le son et le visuel se partagent équitablement les rôles. Peter Gabriel est au sommet de son art.. et il va bien falloir en descendre... On regrettera cependant que "Red Rain" soit sorti de la set list pour apparaître en bonus. Ce bémol étant acté on peut se régaler en se calant dans son fauteuil pour déguster ce morceau de choix, à coup sûr l'un des plus grands spectacles des "musiques contemporaines".... Chapeau l'artiste !


The Dream Of The Blue Turtles
The Dream Of The Blue Turtles
Prix : EUR 6,99

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Seul, 6 septembre 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Dream Of The Blue Turtles (CD)
En prenant son autonomie Sting perdait l'apport très sous-estimé de Stewart Copeland et Andy Summers. De cet album on retiendra surtout la palette de morceaux aussi différents les uns des autres au détriment d'un certaine cohérence ou d'une continuité qui fait défaut. On retiendra aussi le sublime et anthologique "Russian". Le reste de l'album très soigné peut parfois ennuyer et laisser sur sa faim. L'artiste aurait voulu nous montrer l'étendue de son talent, qui est immense, qu'il ne s'y serait pas pris autrement. Le style particulier de Sting s'affirme dans des balades posées et sensibles qui invitent au repos et à la paix. Il manque dans ce premier opus la verve de The Police, verve que Sting retrouvera en partie dans la suite de sa longue et très brillante carrière.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13