Profil de Thychat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thychat
Classement des meilleurs critiques: 2.488
Votes utiles : 127

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thychat (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
La fille de papier
La fille de papier
par Guillaume Musso
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Une histoire qui aurait pu être géniale, mais qui a été mal exploitée, 12 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La fille de papier (Broché)
La fille de papier est un roman dont tout le monde m’a dit du bien, mais ayant déjà lu 2 livres de Guillaume Musso sans tomber sous son charme, c’est avec un certain scepticisme que j’ai entamé ce livre.
L’idée est des plus originales, je dirais même excellente ! Le scénario, en revanche, est beaucoup trop mal exploité. Comme à son habitude, Guillaume Musso nous présente une flopée de personnages qui n’ont rien à faire dans l’histoire et dont les descriptions à outrance nous ennuient profondément, car je n’ai eu aucun intérêt à m’attacher à eux…
Que les personnages principaux cherchent désespérément un livre est une chose, mais que cela s’étale tout au long du roman et que Guillaume Musso nous présente toujours de nouvelles embuches pour retarder le moment, c’est long et ennuyeux. Au final, l’histoire peut se résumer sur 100 pages.
J’ai donc mis beaucoup de temps à entrer dans l’histoire, et je dois avouer que j’ai eu plus d’une fois envie de l'abandonner… Si certains passages sont attendrissants et sympathiques, d’autres sont sans intérêt et auraient mérité d’être enlevés.
Toutefois, étant moi-même écrivain, je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Tom. J’ai trouvé la fin originale, malgré cette touche de magie qui n’en est finalement pas une. De plus, j’aurais aimé que le couple Carole/Milo soit plus présent et plus approfondi.
En résumé, une histoire qui aurait pu être géniale, mais qui a été mal exploitée. Les scènes importantes étant toujours coupées au moment fatidique et les personnages principaux trop survolés, en fond malheureusement une lecture quelconque qui ne restera pas gravée dans ma mémoire.


Le cercle des immortels, Tome 8 : Péchés nocturnes
Le cercle des immortels, Tome 8 : Péchés nocturnes
par Sherrilyn Kenyon
Edition : Poche
Prix : EUR 6,50

1.0 étoiles sur 5 un livre dans la continuité des autres qui n’a pas su me captiver, 5 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels, Tome 8 : Péchés nocturnes (Poche)
Encore un livre qui n'a pas réussi à me captiver et dont je n'ai pas dépassé les 100 premières pages...

La série me déçoit de plus en plus. Si certains tomes sont prenants et nous promettent de bonnes crises de fou rire, agrémentés de scènes croustillantes, d’autres tomes sont fades et sans intérêt.

Le tome 8 aurait pu être intéressant, mais les explications à outrance m’ont donné une impression de fouillis. Le couple est ici sans surprise, sans tension, tout est convenu d’avance et ça sent la romance Harlequin conventionnelle. Ils sont déjà accros l’un de l’autre sans se connaître, c’est trop facile et irréaliste au vu de leur passé respectif.

Le monde de Sherrilyn Kenyon me donne souvent l’impression d’être tiré par les cheveux, ce qui enlève un peu de crédibilité à ses histoires.

En résumé, un livre dans la continuité des autres qui n’a pas su me captiver.


Un mari pour enjeu
Un mari pour enjeu
par Christina Dodd
Edition : Poche

1.0 étoiles sur 5 Un roman historique trop conventionnel à mon gout, 5 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un mari pour enjeu (Poche)
Un livre qui n’a pas réussi à me convaincre et dont je n’ai pas réussi à dépasser les 100 premières pages…

Les personnages trop lissent et le manque d’originalité m’ont profondément ennuyée. Sans compter que la rencontre entre le couple est trop rapide et qu’il y a un manque évident d’émotions. Il n’y a aucune surprise, tout est convenu à l’avance.

En résumé, un roman historique trop conventionnel à mon gout.


1. Cinder
1. Cinder
par Marissa MEYER
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

4.0 étoiles sur 5 un livre agréable et original qui se suffit à lui-même, 29 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : 1. Cinder (Broché)
C’est en s’inspirant du conte de Cendrillon que Marissa Meyer a construit son univers sous le nom de Cinder. Une idée pour le moins astucieuse.
Le style de l’auteur, tout en détail, nous fait vite penser à un roman de fantasy ou de science-fiction. Malheureusement, je l’ai trouvé assez impersonnel dans le sens où on ne sent pas la touche de l’auteur. Il est assez plat, sans émotion, et c’est difficile de rentrer dans l’histoire. Les nombreuses descriptions ralentissent le rythme déjà lent du roman, bien que l’histoire soit originale et mérite qu’on s’y intéresse.
En revanche, si les descriptions sont nombreuses, j’aurais aimé plus d’explications sur certains mots de vocabulaire, comme « holocran » ou « hover ». Ce n’est qu’à la fin du livre que j’ai réussi à me représenter les holocrans, comme étant des téléphones portables ou des tablettes. Quant aux Hovers, je ne sais pas exactement à quoi cela ressemble, bien qu’on se doute que ce doit être un genre de voiture volante.
Le début reprend les bases de cendrillon, ne nous apportant rien de nouveau, donc un peu ennuyeux. Une fois les bases du roman mises en place, l’histoire commence à décoller, nous ajoutant une petite dose de suspense. Malheureusement, j’ai découvert les véritables origines de Cinder à la 50è page, alors que l’auteur nous les révèle tout à la fin… C’est dommage. Malgré cela, certains passages sont prenants et nous suivons les péripéties de Cinder avec plaisir. J’ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre dans la dernière partie, tout s’enchaine très vite et on a hâte de savoir ce qui va arriver à Cinder. Les personnages secondaires sont également assez sympathiques.
En résumé, un livre agréable et original qui se suffit à lui-même.


Anita Blake T14 Danse Macabre
Anita Blake T14 Danse Macabre
par Laurell K. Hamilton
Edition : Broché
Prix : EUR 25,00

4.0 étoiles sur 5 un univers toujours plus riche qui donne envie d’en savoir plus, mais beaucoup trop de sexe., 18 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Anita Blake T14 Danse Macabre (Broché)
Cela fait 4 ans que je suis cette série avec passion. Elle a toujours eu quelque chose de spécial, un univers et une ambiance à part qui arrivent toujours à se démarquer. C’est vraiment le point fort de l’auteur. Mais si Anita a toujours été un de mes personnages préférés, presque un modèle même, tant par sa force de caractère que ses valeurs, elle commence vraiment à descendre dans mon estime au vu de ses choix dans les derniers tomes.
Dans ce tome, Laurell K. Hamilton, nous offre une alternance de passages addictifs, puis ennuyeux. Nous assistons à des dialogues et descriptions souvent inutiles, qui m’ont donné l’impression de « chipoter » ou de donner « un prétexte » aux choix que faisait Anita.
Bien que certaines scènes de sexe servent l'histoire et les enjeux de pouvoirs, j’ai du mal à concevoir qu’Anita arrive à vivre avec un Harem d’hommes toujours plus nombreux qu’elle dit aimer à la folie… Pour moi, c’est impossible d’aimer autant d’hommes à la fois et je sais que je vais me faire des ennemis, mais je reste fidèle à Richard. Au vu des révélations, je pense que c’est le seul personnage qui aime Anita de façon sincère, sans « magie ».
La fin du livre est assez laborieuse, malgré des enjeux toujours plus importants pour la communauté vampirique. En effet, les trop nombreuses scènes de sexe m’ont un peu lassée et ne servent pour la plupart que de prétexte à l’auteure pour raconter ses expériences sexuelles. Car, oui, ça sent le vécu à plein nez. Voici un petit extrait pour vous faire une idée :
« Je les pris chacun dans une main. Au début, je n’arrivais pas à les branler en même temps. Je ne parvenais pas à partager mon attention entre eux de manière égale ; or, mieux vaut être concentrée quand on manipule ce qu’un homme a de plus fragile. Mais l’entrainement a fini par payer, et maintenant, ma technique est au point. J’ai enfin trouvé un domaine dans lequel je suis ambidextre. »
Pour les fans d’Asher, Laurell K. Hamilton nous offre un rapprochement qu’on n’attendait plus, mais qui sent le réchauffer, c’est dommage… Finalement, dans ce livre, il m’a manqué toute cette partie émotionnelle et tension sexuelle qui a totalement disparu depuis plusieurs tomes.
Malgré ce gros point négatif, Anita arrive toujours à me faire rire de par ces notes d’humour par-ci par-là. J’attends tout de même avec impatience ses retrouvailles avec Olaf qui nous promettent un tome mouvementé et dangereux à la hauteur des premiers.
En résumé, un univers toujours plus riche qui donne envie d’en savoir plus, mais beaucoup trop de sexe.


Contes sensuels
Contes sensuels
par Amanda McIntyre
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Des nouvelles sympathiques, 10 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes sensuels (Poche)
Dans ce recueil, nous découvrons trois nouvelles qui abordent un thème commun puisqu’on y retrouve le même poème. Parmi ces trois auteures, je ne connaissais que Charlotte Featherstone, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire un de ses textes. Et pour une fois, j’ai trouvé que la qualité des nouvelles était assez homogène.
J’ai beaucoup apprécié le fait que les histoires se déroulent à leur rythme, sans la précipitation habituelle des autres nouvelles. La narration à double voix est également très agréable et nous permet de connaitre les enjeux des deux parties.
Nouvelle 1 - Sabeline :
J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui a ma préférence sur les trois. Les émotions sont très bien décrites et le scénario est bien trouvé. Les personnages sont attachants, surtout Ranulf qui est particulièrement charismatique. Le style est bon et assez addictif.

Nouvelle 2 – Sinead :
Cette nouvelle m’a un peu déçue en revanche, car j’attendais beaucoup de Charlotte Feartherstone. Malheureusement, si les personnages sont sympathiques et attachants au début, la suite traine en longueur et le scénario devient cliché et sans saveur. Les scènes de sexes sont longues et répétitives, j’ai eu beaucoup de mal avec le plan à trois assez maladroit…
La fin m’a donné l’impression d’être bâclée, malgré un style prometteur et agréable.

Nouvelle 3 – Asling
Une nouvelle qui se place entre les deux premières avec des moments assez addictifs, malgré une fin clichée et prévisible. Les dialogues sont parfois typé Harlequin et lourd, mais les émotions sont très réelles. Un bon point pour cette auteure.


Les Petits Secrets d'Emma
Les Petits Secrets d'Emma
Prix : EUR 12,99

3.0 étoiles sur 5 Une histoire sympathique et mignonne qui se lit facilement, 21 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Petits Secrets d'Emma (Format Kindle)
Après avoir succombé au style de Sophie Kinsella, c’est avec impatience que j’ai entamé un autre de ses romans. Malheureusement, Les petits secrets d’Emma n’a pas été aussi addictif que Lexi Smart a la mémoire qui flanche.
L’histoire est plutôt classique, bien que sympathique et rafraichissante. L’humour est encore une fois assez présent et les personnages sont agréables, bien qu’ils auraient pu être plus charismatiques.
Emma est une jeune fille simple à laquelle on peut facilement s’identifier, car il nous est toutes arrivé de faire quelques gaffes ou de ne pas être sûres de nous. Les personnages masculins et les copines d’Emma sont en revanche assez fades et nous offrent parfois quelques longueurs. C’est dommage.
Bien que certaines scènes soient très bien écrites et absorbantes, le roman atteint vite ses limites et tourne parfois en rond. En lisant la fin, j’ai eu l’impression que l’auteure voulait absolument rallonger son histoire, alors qu’une conclusion plus rapide aurait été préférable.
En résumé, une histoire sympathique et mignonne qui se lit facilement.


Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral
Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral
par Laurell K Hamilton
Edition : Broché
Prix : EUR 8,90

5.0 étoiles sur 5 Un tome à la hauteur des précédents, 17 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral (Broché)
Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de livre de cette série, et je dois dire qu’encore une fois Laurell K. Hamilton m’avait beaucoup manqué.
C’est donc avec plaisir que j’ai replongé dans l’univers particulier de cette auteure qui sait captiver le lecteur. Malgré un premier chapitre un peu déroutant, consacré uniquement à un rêve, cette suite devient vite addictive. Toutefois, il est un peu difficile de se rappeler la totalité des personnages, vu le nombre d’hommes qui évolue autour de Merry.
Merry Gentry est une série complexe où il faut suivre. Les intrigues de cours sont toujours aussi astucieuses et nous tiennent en haleine tout au long du roman. Contrairement à d’autres séries, dans celle-ci le sexe sert l’histoire et a une grande influence sur la magie. Dans chaque tome, LKH nous en dévoile un peu plus sur cette part de son univers où elle a créé une ambiance toute particulière dont je suis très fane. Ses romans sont toujours d’une grande originalité, les scénarios sont pleins de rebondissements et les personnages ont tous des personnalités bien distinctes auxquelles on s’attache plus ou moins.
En résumé, un tome à la hauteur des autres, malgré sa petite épaisseur.


Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux
Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux
par Jesse Petersen
Edition : Broché
Prix : EUR 6,00

2.0 étoiles sur 5 Un livre bof dont on peut largement se passer, 16 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux (Broché)
En commençant ce livre, je m’attendais à une ambiance humoristique à la Quenn Bestsy ou Sarah Dearly. Malheureusement pour moi, cela n’a pas été le cas. Dès le début, nous entrons dans un scénario assez trash et glauque où les personnages principaux n’hésitent pas à tuer des zombies de personnes qu’ils connaissent sans ciller, sans scrupule, et sans aucun remords… J’ai trouvé ce dernier point assez déroutant et surréaliste, à moins que l’auteur ait voulu nous rendre ses personnages antipathiques tellement ils sont sociopathes sur les bords.
J’ai vraiment eu du mal à m’attacher aux personnages, du fait de leur manque d’humanité par moment et du manque de crédibilité du roman. Sarah est très méprisante et va jusqu’à dire que sa voisine (qui fait quand même partie de ses amis) a le QI d’un caillou et encore, ce n’est pas sympa pour les cailloux…
Davis quant à lui, n’est pas franchement mieux dans le genre, je dirais qu’il est tout aussi méprisant. Un couple bien assorti donc, mais qui n’a pas réussi à m’émouvoir le moins du monde.
L’histoire est une pâle copie de Résident Evil… Un virus s’étend échappé d’un labo et ayant contaminé la ville, puis le continent à une vitesse fulgurante. Indépendamment de cette ressemblance flagrante, ce livre est bourré de cliché, sans surprise et le scénario reste souvent ennuyeux. Les personnages vont même jusqu’à imiter les zombies pour ne pas se faire repérer…
Je déconseille ce lire à tous les amateurs de zombies qui n’y trouverons rien de neuf, mais du revu et déjà vu à la pelle.
En résumé, un livre bof dont on peut largement se passer.


Lexi Smart a la mémoire qui flanche
Lexi Smart a la mémoire qui flanche
par Sophie KINSELLA
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

5.0 étoiles sur 5 Un excellent moment de lecture qui ravira les romantiques adeptes de ce genre d’histoire, 21 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lexi Smart a la mémoire qui flanche (Poche)
Je ne suis pas une grande fan du genre chick-lit, j’en lis d’ailleurs rarement. Mais ce livre m’intriguait et j’avais eu de bons échos dessus.

Le début est plutôt sympa et amusant, sans toutefois nous promettre le livre du siècle. Puis, petit à petit, Sophie Kinsella réussit à absorber le lecteur. Son intrigue est captivante, son style très dynamique et addictif. On suit les interrogations de Lexi avec curiosité. Comme elle, on se rend compte que la femme qu'elle est devenue n'a rien à voir avec elle. Ça nous fait réfléchir sur nos choix, sur ce qu'on est prêt à faire pour atteindre nos objectifs.

Le scénario est plein de rebondissements, le lecteur est inquiet, au même titre que Lexi, de découvrir, au fur et à mesure, les nouvelles facettes de sa vie. Notre cœur palpite (pour un personnage dont je terrais le nom pour ne pas vous gâcher la surprise) mais comme elle, nous ne savons pas qui croire…

Et puis, on finit par comprendre pourquoi elle est devenue comme ça. Cela amène le lecteur à se poser des questions sur sa propre vie ; à réfléchir et se remettre en question sur ses priorités. Le bonheur, ça n'a pas de prix… L’argent ne fait pas le bonheur et il ne faut pas se fier aux apparences.

Les personnages sont très attachants, surtout Lexi et l’élu de son cœur (j’ai particulièrement adoré ce personnage). J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre digne d’une très bonne comédie romantique.

En résumé, un excellent moment de lecture qui ravira les romantiques adeptes de ce genre d’histoire.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8