undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Thychat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thychat
Classement des meilleurs critiques: 5.015
Votes utiles : 156

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thychat (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Contes sensuels
Contes sensuels
par Amanda McIntyre
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Des nouvelles sympathiques, 10 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes sensuels (Poche)
Dans ce recueil, nous découvrons trois nouvelles qui abordent un thème commun puisqu’on y retrouve le même poème. Parmi ces trois auteures, je ne connaissais que Charlotte Featherstone, mais je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire un de ses textes. Et pour une fois, j’ai trouvé que la qualité des nouvelles était assez homogène.
J’ai beaucoup apprécié le fait que les histoires se déroulent à leur rythme, sans la précipitation habituelle des autres nouvelles. La narration à double voix est également très agréable et nous permet de connaitre les enjeux des deux parties.
Nouvelle 1 - Sabeline :
J’ai beaucoup aimé cette nouvelle qui a ma préférence sur les trois. Les émotions sont très bien décrites et le scénario est bien trouvé. Les personnages sont attachants, surtout Ranulf qui est particulièrement charismatique. Le style est bon et assez addictif.

Nouvelle 2 – Sinead :
Cette nouvelle m’a un peu déçue en revanche, car j’attendais beaucoup de Charlotte Feartherstone. Malheureusement, si les personnages sont sympathiques et attachants au début, la suite traine en longueur et le scénario devient cliché et sans saveur. Les scènes de sexes sont longues et répétitives, j’ai eu beaucoup de mal avec le plan à trois assez maladroit…
La fin m’a donné l’impression d’être bâclée, malgré un style prometteur et agréable.

Nouvelle 3 – Asling
Une nouvelle qui se place entre les deux premières avec des moments assez addictifs, malgré une fin clichée et prévisible. Les dialogues sont parfois typé Harlequin et lourd, mais les émotions sont très réelles. Un bon point pour cette auteure.


Les Petits Secrets d'Emma
Les Petits Secrets d'Emma
Prix : EUR 12,99

3.0 étoiles sur 5 Une histoire sympathique et mignonne qui se lit facilement, 21 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Petits Secrets d'Emma (Format Kindle)
Après avoir succombé au style de Sophie Kinsella, c’est avec impatience que j’ai entamé un autre de ses romans. Malheureusement, Les petits secrets d’Emma n’a pas été aussi addictif que Lexi Smart a la mémoire qui flanche.
L’histoire est plutôt classique, bien que sympathique et rafraichissante. L’humour est encore une fois assez présent et les personnages sont agréables, bien qu’ils auraient pu être plus charismatiques.
Emma est une jeune fille simple à laquelle on peut facilement s’identifier, car il nous est toutes arrivé de faire quelques gaffes ou de ne pas être sûres de nous. Les personnages masculins et les copines d’Emma sont en revanche assez fades et nous offrent parfois quelques longueurs. C’est dommage.
Bien que certaines scènes soient très bien écrites et absorbantes, le roman atteint vite ses limites et tourne parfois en rond. En lisant la fin, j’ai eu l’impression que l’auteure voulait absolument rallonger son histoire, alors qu’une conclusion plus rapide aurait été préférable.
En résumé, une histoire sympathique et mignonne qui se lit facilement.


Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral
Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral
par Laurell K Hamilton
Edition : Broché
Prix : EUR 8,90

5.0 étoiles sur 5 Un tome à la hauteur des précédents, 17 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Merry Gentry, Tome 5 : Sous le souffle de Mistral (Broché)
Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de livre de cette série, et je dois dire qu’encore une fois Laurell K. Hamilton m’avait beaucoup manqué.
C’est donc avec plaisir que j’ai replongé dans l’univers particulier de cette auteure qui sait captiver le lecteur. Malgré un premier chapitre un peu déroutant, consacré uniquement à un rêve, cette suite devient vite addictive. Toutefois, il est un peu difficile de se rappeler la totalité des personnages, vu le nombre d’hommes qui évolue autour de Merry.
Merry Gentry est une série complexe où il faut suivre. Les intrigues de cours sont toujours aussi astucieuses et nous tiennent en haleine tout au long du roman. Contrairement à d’autres séries, dans celle-ci le sexe sert l’histoire et a une grande influence sur la magie. Dans chaque tome, LKH nous en dévoile un peu plus sur cette part de son univers où elle a créé une ambiance toute particulière dont je suis très fane. Ses romans sont toujours d’une grande originalité, les scénarios sont pleins de rebondissements et les personnages ont tous des personnalités bien distinctes auxquelles on s’attache plus ou moins.
En résumé, un tome à la hauteur des autres, malgré sa petite épaisseur.


Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux
Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux
par Jesse Petersen
Edition : Broché
Prix : EUR 6,00

2.0 étoiles sur 5 Un livre bof dont on peut largement se passer, 16 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Zombie thérapie, tome1 : un cerveau pour deux (Broché)
En commençant ce livre, je m’attendais à une ambiance humoristique à la Quenn Bestsy ou Sarah Dearly. Malheureusement pour moi, cela n’a pas été le cas. Dès le début, nous entrons dans un scénario assez trash et glauque où les personnages principaux n’hésitent pas à tuer des zombies de personnes qu’ils connaissent sans ciller, sans scrupule, et sans aucun remords… J’ai trouvé ce dernier point assez déroutant et surréaliste, à moins que l’auteur ait voulu nous rendre ses personnages antipathiques tellement ils sont sociopathes sur les bords.
J’ai vraiment eu du mal à m’attacher aux personnages, du fait de leur manque d’humanité par moment et du manque de crédibilité du roman. Sarah est très méprisante et va jusqu’à dire que sa voisine (qui fait quand même partie de ses amis) a le QI d’un caillou et encore, ce n’est pas sympa pour les cailloux…
Davis quant à lui, n’est pas franchement mieux dans le genre, je dirais qu’il est tout aussi méprisant. Un couple bien assorti donc, mais qui n’a pas réussi à m’émouvoir le moins du monde.
L’histoire est une pâle copie de Résident Evil… Un virus s’étend échappé d’un labo et ayant contaminé la ville, puis le continent à une vitesse fulgurante. Indépendamment de cette ressemblance flagrante, ce livre est bourré de cliché, sans surprise et le scénario reste souvent ennuyeux. Les personnages vont même jusqu’à imiter les zombies pour ne pas se faire repérer…
Je déconseille ce lire à tous les amateurs de zombies qui n’y trouverons rien de neuf, mais du revu et déjà vu à la pelle.
En résumé, un livre bof dont on peut largement se passer.


Lexi Smart a la mémoire qui flanche
Lexi Smart a la mémoire qui flanche
par Sophie Kinsella
Edition : Poche
Prix : EUR 7,70

5.0 étoiles sur 5 Un excellent moment de lecture qui ravira les romantiques adeptes de ce genre d’histoire, 21 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lexi Smart a la mémoire qui flanche (Poche)
Je ne suis pas une grande fan du genre chick-lit, j’en lis d’ailleurs rarement. Mais ce livre m’intriguait et j’avais eu de bons échos dessus.

Le début est plutôt sympa et amusant, sans toutefois nous promettre le livre du siècle. Puis, petit à petit, Sophie Kinsella réussit à absorber le lecteur. Son intrigue est captivante, son style très dynamique et addictif. On suit les interrogations de Lexi avec curiosité. Comme elle, on se rend compte que la femme qu'elle est devenue n'a rien à voir avec elle. Ça nous fait réfléchir sur nos choix, sur ce qu'on est prêt à faire pour atteindre nos objectifs.

Le scénario est plein de rebondissements, le lecteur est inquiet, au même titre que Lexi, de découvrir, au fur et à mesure, les nouvelles facettes de sa vie. Notre cœur palpite (pour un personnage dont je terrais le nom pour ne pas vous gâcher la surprise) mais comme elle, nous ne savons pas qui croire…

Et puis, on finit par comprendre pourquoi elle est devenue comme ça. Cela amène le lecteur à se poser des questions sur sa propre vie ; à réfléchir et se remettre en question sur ses priorités. Le bonheur, ça n'a pas de prix… L’argent ne fait pas le bonheur et il ne faut pas se fier aux apparences.

Les personnages sont très attachants, surtout Lexi et l’élu de son cœur (j’ai particulièrement adoré ce personnage). J’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce livre digne d’une très bonne comédie romantique.

En résumé, un excellent moment de lecture qui ravira les romantiques adeptes de ce genre d’histoire.


Jusqu'à la fin
Jusqu'à la fin
par Carlene Thompson
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 une enquête bien menée qui vous donnera du fil à retordre pour démasquer le coupable, 18 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jusqu'à la fin (Broché)
Tout d’abord, je tiens à remercier l’opération Masse Critique et les éditions du Toucan de m’avoir fait découvrir ce livre.

Le début nous emmène dans une ambiance assez conviviale et agréable où l’on côtoie Christine et sa sœur qui se préparent à visiter un cottage. Après la découverte du corps de Renée, l’ex-femme de James, le copain de Christine, j’ai eu peur que ce roman soit prévisible et cliché. Heureusement, cela n’a pas été le cas.

L’auteure est douée pour semer le doute sur les différents personnages qu’il introduit et l’enquête est bien menée. J’avais quelques doutes fondés sur l’un des protagonistes, mais le dénouement est assez inattendu. Pourtant, beaucoup de longueurs viennent freiner l’histoire, nous donnant l’impression qu’il ne s’agit que d’un prétexte pour faire durer le suspense… Il y a tout de même un ou deux rebondissements qui m'ont surprise et tenue en haleine.

Les scènes sont souvent coupées pour passer à d'autres personnages, sans transition, souvent à des moments clés, ce qui est assez déstabilisant et frustrant. Il y a également beaucoup de flash-back qui perdent le lecteur entre présent et passé...
J’ai trouvé dommage que l’auteure n’exploite pas le côté émotion, comme l’angoisse ou la peur. Malheureusement, je n’ai rien ressenti en lisant ce livre qui se lit comme si on regardait un film de loin. Les personnages sont fades, trop lisses, il est donc assez difficile de s'attacher à eux et de se plonger pleinement dans l'histoire.

Ce roman n’est pas mauvais, mais il manque de dynamisme. J’aurais aussi aimé que la romance soit plus approfondie, car elle donne l’impression d’être là pour faire jolie…

En résumé, une enquête bien menée qui vous donnera du fil à retordre pour démasquer le coupable.


La lame des ombres
La lame des ombres
par Seressia Glass
Edition : Broché

2.0 étoiles sur 5 Trop de longueurs et de descriptions..., 17 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La lame des ombres (Broché)
Après avoir essuyé pas mal de lectures ennuyeuses, j'ai décidé de m'instaurer une règle qui consiste à lire les 100 premières pages d'un livre avant de décider s'il vaut la peine d'être continué. Ce livre a donc réussi à passer ces 100 premières pages, malgré un début assez long. Malheureusement, s'il m'a semblé décoller au moment où j'aurais dû l'arrêter, la suite a été assez décevante et a rejoint ma première impression.
Le prologue s'annonçait pourtant prometteur, nous offrant un monde qui semblait intéressant, original et riche, un personnage féminin prometteur. Pourtant, le style lourd et les descriptions à outrance m'ont vite fatiguée. L'histoire est sans arrêt ralentie par des détails inutiles qui gâchent la lecture et font stagner le roman.
L'univers de l'auteur est assez complexe et ne présente aucune explication qui permettrait au lecteur de le comprendre. D'ailleurs, certains dialogues tournent uniquement autour de ce monde qu'on ne connaît pas, en l'occurrence des divinités. Ça a tendance à ennuyer le lecteur.
Au premier abord, j'ai cru que c'était de la fantasy urbaine, que le roman évoluait dans notre monde, mais je me suis vite rendu compte que ce livre flirtait plus avec la fantasy pure.
J'ai donc poursuivi ma lecture sans réussir à entrer dans l'histoire... Il y a un manque "d'addictivité", d'intrigues et d'émotions… C'est dommage. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages et j'ai dû abandonner ma lecture vers les deux tiers.
En résumé, ce livre plaira sûrement aux amateurs du genre, mais il n'a malheureusement pas réussi à me conquérir.


Tragédies Salutaires
Tragédies Salutaires
par Bicchielli Dario
Edition : Relié
Prix : EUR 13,00

2.0 étoiles sur 5 Un livre qui plaira surement aux amateurs du genre, 1 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tragédies Salutaires (Relié)
Avant de commencer, je tiens à remercier Dario Bicchielli de m’avoir fait découvrir son recueil de nouvelles.

Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre d’histoire et malgré ma curiosité quant à découvrir de nouveaux styles, je n’ai malheureusement pas été conquise.

Bien que la plupart des nouvelles traitent de sujets de réflexion sur la vie, je les ai trouvées mal exploitées, dans le sens où elles ne m’ont pas captivée. J’ai eu beaucoup de mal à lire ces textes qui m’ont ennuyée, malgré la plume fluide et agréable. Il y a beaucoup de longueurs et des passages qui perdent le lecteur par rapport à la trame principale. Le récit est fait de façon très détachée, ce qui fait que le lecteur ne vit pas l’histoire avec les personnages, mais est seulement spectateur. C’est dommage. Je n’ai donc pas réussi à m’attacher aux différents personnages présentés, puisqu’il y a un manque de sensations qui m’a dérangée.

Ce recueil contient également quelques chansons et poèmes, dont je ne suis pas adepte, donc difficiles à évaluer selon mes critères.

En résumé, un recueil qui plaira surement aux amateurs du genre.


Beautiful Bastard - Version Française -
Beautiful Bastard - Version Française -
par Christina Lauren
Edition : Broché
Prix : EUR 17,00

4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Aussi addictif que rafraichissant, 28 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beautiful Bastard - Version Française - (Broché)
Après ma déception lors de ma lecture de dévoile-moi, j’étais un peu septique quant à commencer Beautiful Bastard. Voyant les avis positifs pleuvoir sur la toile et étant très curieuse, j’ai finalement craqué. Ce que je ne regrette pas !

Cette romance érotique est pour le moins originale, car elle se démarque nettement des schémas habituels. Comme l’indique le 4e de couverture, il s’agit d’un duel amoureux au bureau. Et quel duel ! Nous assistons sans cesse aux provocations de Bennet et Chloé, saupoudrées de répliques cinglantes qui m’ont beaucoup fait rire.

Bennet est un patron exécrable au possible qui fera tout pour rendre la vie dure à sa stagiaire. Il est charismatique et se montre souvent dur et froid alors que dans le fond, il rêve de Chloé jour et nuit. On assiste souvent à sa lutte intérieure puisque les auteurs ont choisi d’alterner les points de vue de façon très bien amenée et pas du tout redondante.

Quant à Chloé, elle ne se privera pas de traiter son patron de « gros con » ou « connard » dans des situations assez inappropriées, ce qui est assez comique. Chloé est aussi bien travaillée que Bennet et nous offre une personnalité aussi bornée que lui. Elle déteste son patron pour plusieurs raisons, malgré son physique de beau gosse, d’où son surnom « beautiful bastard »

Les émotions passent bien, la tension est palpable et le scénario très bien mené. Nous assistons à l’évolution assez chaotique de leur relation dont l’issue n’est pas forcément évidente. Mais ce couple apporte une bonne dose de fraicheur à la romance érotique.

Toutefois, le roman est un peu court. J’aurais aimé en connaitre un peu plus sur la famille de Bennet.

Bien que les scènes érotiques soient bien écrites, j’ai eu souvent du mal à comprendre dans quelle position se trouvait notre couple. C’est dommage…

En résumé, un très bon livre, aussi addictif que rafraichissant.


Le cercle des immortels 7 : Prédatrice de la nuit
Le cercle des immortels 7 : Prédatrice de la nuit
par Sherrilyn Kenyon
Edition : Poche
Prix : EUR 6,50

4.0 étoiles sur 5 Un tome important qui présente un nouveau tournant pour certains personnages, 24 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le cercle des immortels 7 : Prédatrice de la nuit (Poche)
Après un début un peu long et une rencontre clichée entre Valérius et Thabita, je m’attendais à être assez déçue par ce livre. D’autant plus que Sherrilyn Kenyon est souvent inconstante dans ses tomes et peut nous offrir du très bon comme du très mauvais.

L’histoire se met progressivement en place et nous retrouvons avec plaisir l’humour de Sherrilyn Kenyon qui arrive souvent à me faire sourire. Dommage que la romance soit très axée cliché Harlequin. S’il y a quelques répliques pertinentes, la plus part des dialogues et des interactions entre ses deux personnages sont très mièvres et ennuient le lecteur.

Bien que cette série nous présente des romances paranormales, ce n’est heureusement pas le centre de l’histoire. En effet, nous retrouvons tous les personnages que nous avons rencontrés dans les précédents tomes. Shérrilyn Kenyon approfondit sans cesse sa trame de fond, bien que je regrette que certains tomes n’en parlent pratiquement pas, ce qui perd le lecteur tant son histoire est complexe et contient un nombre impressionnant de personnages. Entre bons et méchants, je me suis souvent mélangé les pinceaux.

Ce qui m’a particulièrement agacée dans cette suite, c’est le problème de rythme. L’auteur entraine le lecteur dans des moments particulièrement poignants et addictifs, notamment lorsqu’on revit les souvenirs de Valérius et Zareck (un personnage que j’avais énormément apprécié dans le tome 4), puis nous repassons à des longueurs et mièvreries sans nom qui contrastent beaucoup trop avec l’attrait des personnages secondaires. Moi qui n’appréciais pas particulièrement Kyrian et Amanda, je les ai trouvés émouvants dans ce tome.

Plusieurs choses se sont déroulées en arrière-plan de la romance qui oblige le lecteur à poursuivre cette lecture et à passer outre les interactions sans saveur de notre couple principal. En effet, Nick va être confronté à un énorme problème avec Acheron. Mais ce pauvre Nick n’est pas au bout de ses surprises, puisqu’il va faire une chose qui va bouleverser tout son avenir…

En résumé, un tome important qui présente un nouveau tournant pour certains personnages.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11