Profil de Thychat > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Thychat
Classement des meilleurs critiques: 2.179
Votes utiles : 140

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Thychat (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Quand souffle le vent du nord
Quand souffle le vent du nord
par Daniel Glattauer
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

5.0 étoiles sur 5 Une lecture addictive et palpitante, 8 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Quand souffle le vent du nord (Poche)
Une correspondance palpitante qui commence sur une simple erreur d’adresse mail entre Emmi et Léo où peu à peu se met en place de l'humour. Les échanges évoluent progressivement et ont éprouve des doutes, des peurs, une dépendance au même titre qu'Emmi…

Le style est fluide, addictif, et les phrases sont toujours justes. On découvre progressivement la personnalité bien distincte d’Emmi et Léo qui tenteront de rester terre-à-terre malgré cette atmosphère toute particulière qu’ils ont créée entre eux, nous gardant en halène du début à la fin.

Si Emmi est plutôt possessive, mariée de surcroît, elle devient vite attachante et, comme elle, on attend avec impatience les mails de Léo qui se dévoile au compte goutte. On entrevoit sa véritable personnalité le temps de 2 ou 3 mails absolument magnifiques qui m’ont laissé un goût de trop peu.

L'intervention du mari d'Emma m'a profondément émue et j'ai trouvé cette relation vraiment horrible à ce moment-là. Avec ce roman on réalise que les mots peuvent parfois être dangereux et qu’internet les véhicule sans se soucier des conséquences.

La fin m’a particulièrement frustrée et déçue à la fois, je regrette qu’Emmi est agi de cette façon, même si je comprends tout a fait cette décision.

Si j’ai adoré ce roman, il m’a tout de même manqué quelque chose. J’aurais aimé assister à l’action et pas seulement la lire au travers des mails échangés.

En résumé, une lecture addictive qui se lit très rapidement et qui nous heurte à une relation tout à fait d’actualité.


La saga des enfants des dieux, T1 : Terrible Awena
La saga des enfants des dieux, T1 : Terrible Awena
par Linda Saint Jalmes
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une lecture très sympathique et agréable, 7 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La saga des enfants des dieux, T1 : Terrible Awena (Broché)
Après avoir longtemps entendu parler de ce roman décrit comme une bombe, c’est avec appréhension que j’ai commencé les premières pages.
J’ai découvert Awena qui s’est vite révélée très attachante de par sa spontanéité, ses répliques cinglantes et son comportement de vraie crapule par moment, pour le plus grand plaisir du lecteur. Ses impulsions mènent souvent à des désastres assez drôles où je me suis souvent dit « Mais elle est complètement folle ! » et l’ambiance m’a parfois rappelée l’univers complètement loufoque de bons baisers d'un vampire. Un vrai régale !
Darren est également très attachant et charismatique, un personnage masculin comme on les aime qui rivalise aisément avec les highlanders de Karen Marie Moning. Je suis vite tombée sous son charme, notamment lorsqu’il parle en gaélique et j’avoue que ses petits mots doux, tel que Mo chridhe (mon cœur) m’ont mise dans tous mes états.
Les moments de tendresse entre nos deux héros sont très réussis. Il m’est arrivé plus d’une fois d’avoir des papillons dans le ventre tant la tension et les émotions sont fortes. Sans parler des personnages secondaires, également bien travaillés, qui apportent une touche de convivialité tout au long du roman.
Linda Saint Jalmes nous entraîne dans une aventure originale où l’humour et la joie sont omniprésents, ce qui est vraiment appréciable.
Certains passages m'ont tout de même paru un peu longs vers le milieu du livre, car j’ai deviné un gros point concernant les origines d'Awena avant les révélations. Cependant, comme elles n'ont pas tardé à arriver, cela ne m'a pas dérangée plus que ça et, heureusement, le rythme entraînant de Linda Saint Jalmes est vite revenu.
Par contre, si les mots en gaélique sont traduits en début de roman, j’aurais aimé trouver un petit lexique à la fin, car je n’ai pas réussi à retenir tout le vocabulaire de cette langue.
En résumé, une lecture très sympathique et agréable qui vous mettra, à coup sûr, de bonne humeur.


Le voisin d'en face
Le voisin d'en face

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Court mais sympatique, 4 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le voisin d'en face (Format Kindle)
C’est avec une certaine curiosité que j’ai commencé cette romance érotique qui traite principalement le voyeurisme.

L’écriture est plutôt addictive et fluide, même s’il y a quelques thermes un peu vulgaires. L’histoire se passe très vite, puisque cette nouvelle ne contient que 10 pages, ce qui m’a empêchée de me faire un réel avis sur cette jeune auteure.

Dans l’ensemble, c’est assez sympathique à lire et les scènes érotiques sont bien écrites. Les personnages sont également attachants malgré le peu de temps passé avec eux.


Une Vie d'Avance
Une Vie d'Avance
par Yoann Vallier
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Lecture jeunesse, 26 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une Vie d'Avance (Broché)
Tout d’abord, je tiens à remercier le site Babelio pour son opération Masse critique, qui m’a permis de découvrir ce livre.
Le quatrième de couverture m’ayant tapé dans l’œil, c’est donc avec impatience que j’ai entamé les premières pages. J’avais lu que dans cette histoire il était question d’adolescent, mais le synopsis nous promettait une histoire palpitante et pleine de rebondissements. Imaginez ma déception lorsque j’ai découvert que le livre ne se passait pas au lycée, mais au collège ? Autant dire qu’après avoir assisté à plusieurs cours ennuyeux, ce n’était pas gagné…
J’ai tourné les pages avec l’espoir qu’il se passe quelque chose d’intéressant, car le thème de l’histoire était plutôt original. Je me suis souvent demandé où Yoann Vallier voulait nous emmener étant donné le fil conducteur de son scénario. Je pensais que l’histoire tournerait essentiellement autour de Sophie, la sœur de Ben, et qu’il tenterait le tout pour le tout afin de la sauver. J’ai eu la désagréable impression que le synopsis était une publicité mensongère, car le « problème » Sophie est vite expédié en début de roman, sans nous fournir plus d’explications…
J’ai aussi eu l’impression que Yoann Vallier comblait les blancs pour retarder le moment des révélations, que j’ai eu le temps de deviner avant de connaître le fin mot de l’histoire.
Si le style est plutôt fluide et agréable, le scénario s’est révélé mou et soporifique. Les personnages ont pour moi été survolés et manquent cruellement de profondeur, même si leur relation est plutôt mignonne. Les dialogues sont plats et ne nous apportent rien que le lecteur sait déjà… Certaines scènes ou réactions sont clichées.
Il y a certes un peu d’action le temps de 2 ou 3 pages à la fin du roman, mais tout retombe très vite et c’est dommage. Les révélations sont pour moi beaucoup trop faciles.
En bref, un livre qui plaira certainement à un public pré-ado de par la simplicité des personnages et du scénario. Une lecture qui m’a beaucoup déçue, car encore une fois le synopsis n’a pas tenu ses promesses…


J'Aurais Voulu Etre Quelqu'un de Bien
J'Aurais Voulu Etre Quelqu'un de Bien
par Seyracq Xavier
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Un livre qui retrace les moments fort d'une vie, 8 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'Aurais Voulu Etre Quelqu'un de Bien (Broché)
Je tiens à remercier Xavier, qui a eu la gentillesse de me contacter pour me proposer ce service presse.

En lisant le quatrième de couverture, ce livre s’annonçait assez mélancolique, voir déprimant et c’est vraiment dommage que l’éditeur n’ait pas mis plus en avant cette histoire.
Je ne vais pas vous mentir, après un synopsis pareil, c’est avec appréhension que j’ai commencé les premières lignes. Et j’ai été agréablement surprise. J’ai découvert Marc, dont je me suis tout de suite prise d’affection, car c’est un personnage vraiment attachant.

Ce roman donne l’impression d’une autobiographie qui retrace les moments forts d’une vie.

J’ai beaucoup aimé le flash-back du début qui nous raconte la rencontre avec les amis de Marc, à la fac. Certaines scènes m’ont arraché un sourire et m’ont rappelé quelques souvenirs. Bien sûr, il m’est parfois arrivé de lever les yeux au ciel, en lisant certains dialogues à l’humour lourd typiquement masculin, mais ça fait partie du personnage.
Quelques passages m’ont paru longs, surtout lorsque Jean Luc et Marc (ou Marco) échangent des anecdotes vécues, qui m’ont laissée complètement hermétique. En tant que lecteur, je ne connaissais pas ces personnages dont ils parlaient, il m’était donc très difficile de partager cette atmosphère de complicité avec eux.

Xavier Seyracq à beaucoup de talent pour décrire les émotions et la rencontre avec Lilas était palpitante. D’autres passages m’ont émue, même si la fin m’a laissée un peu perplexe.
J’ai également été assez frustrée de faire quelques bonds dans le temps sans transition, ce qui a amené beaucoup de questions auxquelles je n’ai souvent pas trouvé de réponses.

Ce roman est un texte brut qui comporte ses défauts, mais qui a également beaucoup de qualités. Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment et je ne regrette pas d’avoir découvert ce roman.


Tentation suspecte - Le danger d'aimer
Tentation suspecte - Le danger d'aimer
par Colleen Thompson
Edition : Poche

3.0 étoiles sur 5 Une première nouvelle assez sympa, mais une seconde sans intérêt..., 4 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tentation suspecte - Le danger d'aimer (Poche)
Tout d'abord, je tiens à remercier le site Babelio et son opération Masse Critique qui m'a permis de découvrir ce livre.

Avant d'entamer le vif du sujet, je signale que ce roman contient beaucoup de coquilles: des mots en doubles ou manquants, parfois une lettre qui traine en plein milieu d'une phrase ou le nom d'une héroïne qui perd un i...

Tentation Suspecte, Colleen Thompson

Dans cette première nouvelle, on commence directement par une scène d’action ; soit l’enlèvement de Shannon, agent du FBI, par un Ranger qui cherche à tout prix à sauver sa nièce. On est immédiatement plongé dans l’histoire. Le scénario se met petit à petit en place, nous révélant progressivement les enjeux des personnages.

Certaines scènes sont palpitantes et nous angoissent autant que nos héros. Car Colleen Thompson n’a pas choisi la facilité et nous offre quelques rebondissements inattendus et appréciables, n’hésitant pas à malmener ses personnages.

Le rapprochement entre Shannon et Rafe, dit le Lyon, se fait progressivement, sans nous servir les niaiseries habituelles, ce qui est vraiment appréciable. Il y a de la tension et beaucoup de tendresse. Leur amour va se révéler difficile à concevoir étant donné l’enjeu et les objectifs de chacun. Ils vont toutefois réussir à s’apprivoiser et à faire sauter leurs barrières pour le plus grand plaisir du lecteur.

La fin est un peu précipitée et je trouve dommage que cette nouvelle n’est pas été plus développée, car on n’a pas vraiment le temps de s’attacher aux personnages ou de ressentir leur peine puisque tout se passe assez vite.

Le style, quant à lui, m’a un peu fait grincer des dents. Il y a beaucoup trop de phrases qui commencent par le participe présent, ce qui alourdit considérablement le récit, sans parler de leur longueur, souvent maladroite et pas fluide.

Le danger d’aimer, Vickie Taylor

Un prologue qui commence assez abruptement sur une scène érotique et, comme nous ne connaissons pas les personnages, j'ai trouvé cette entrée en matière plutôt maladroite et mal écrite… Mais la fin de celui-ci nous annonce un fait qui promettait une enquête digne de ce nom.

Malheureusement, si ce livre est classé dans la collection black rose, vous ne trouverez aucune enquête policière ou ambiance de ce genre. J’attendais de cette nouvelle, de par sa faible longueur, qu’elle soit efficace et nous montre essentiellement des scènes indispensables. Je m’attendais à ce que Paige et Marco fassent tout ce qui est en leurs pouvoirs pour se renseigner sur ce qui se passait en réalité, trouvent des coupables, agissent de façon réfléchie ...

Au lieu de cela Vickie Taylor nous emmène dans une romance mièvre et sans intérêt qui prend le pas sur toute l’histoire. Le scénario n’est pas crédible et j’ai attendu pendant toute ma lecture de voir venir un rebondissement ou un semblant de résolution… Je n’étais pas au bout de mes peines, car ce roman s’est révélé médiocre et inintéressant, enchaînant un nombre incalculable de longueurs, de dialogues sans intérêts et d’états d’âme de Marco et Paige sur la finalité de leur relation qui n’ont fait que faire stagner l’histoire…

Sans parler du style qui manque cruellement de fluidité et de plusieurs métaphores inédites ou de termes souvent inappropriés :

« le froid l'envahissait et son corps gémissait »
« Marco sentait son cœur battre avec la puissance d'un troupeau de bisons lancé à toute allure. »
« Sa gorge lui faisait penser à une banane trop mûre. »

Finalement, le scénario n'est qu'un prétexte à une histoire assez fade qui ne mène nulle part et j’en viens à me demander si Vickie Taylor savait elle-même où elle nous emmenait…


Bons baisers du vampire tome 1
Bons baisers du vampire tome 1
par Kerrelyn Sparks
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Une lecture amusante et assez loufoque, 28 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bons baisers du vampire tome 1 (Broché)
Le résumé de ce livre nous promettait une histoire assez marrante, c’est donc avec plaisir que je l’ai entamé. Autant dire que la lecture s’est vite révélée hilarante et que j’ai même dû m’arrêter de lire à cause d’une grosse crise de fou rire. Un recors !
L’univers de Kerrelyn Sparks a un fort potentiel loufoque et humoristique. C’est plutôt agréable de se retrouver dans une atmosphère de ce genre qui traite la bit-lit de façon plus décalée et originale avec des personnages secondaires aussi bien travaillés que nos deux héros.
La première partie du roman est assez dynamique et nous offre un bon équilibre entre humour, action et romance. La tension entre les personnages est très présente et les situations carrément hilarantes, sans parler de l’action qui ajoute une petite dose d’urgence.
La seconde partie, en revanche, m’a un peu déçue, car le rythme s’essouffle. On retombe dans certains clichés du genre, même si Kerrelyn Sparks nous sert encore de bonnes répliques et d’autres situations amusantes. La tension du début laisse place à une romance un peu fade et too much, malgré quelques scènes émouvantes.
Le style quant à lui est assez atypique et on ressent bien que la traduction est canadienne. Certaines tournures de phrases et expressions m’ont vraiment fait grincer des dents, mais on arrive tout de même à passer outre et à se plonger dans l’histoire. Il y a également quelques répétitions un peu gênantes, car cela alourdit le récit, sans parler des dialogues qui ne sont parfois pas clairs, dans le sens où l’on n’arrive pas toujours à déterminer qui parle.
Dans l’ensemble, cette lecture s’est révélée agréable et vraiment hilarante au début. Pour ceux qui ont un petit coup de blues, je vous la conseille vivement.


Wicca - Tome 1 - L'éveil
Wicca - Tome 1 - L'éveil
par Cate Tiernan
Edition : Broché
Prix : EUR 17,25

2.0 étoiles sur 5 Un livre pour un public très jeune..., 23 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wicca - Tome 1 - L'éveil (Broché)
Wicca (qui regroupe les 3 premiers tomes de la série) était un livre qui m’intriguait, car il traitait un univers différent qui changeait de tout ce que j’avais pu lire. Et black Moon sortant généralement de bons titres, lorsque j'ai trouvé l'ancienne édition sur pochetroc, je me suis jetée dessus.
Malheureusement, ce fut une grosse déception. Je n’ai même pas réussi à terminer ce minuscule premier tome de 165 pages…
Le style, l’histoire, les personnages, l’environnement, bref tout est beaucoup trop enfantin à mon gout.
Les personnages sont sensés être au lycée et, pourtant, leurs interactions rappellent le collège…
Tout est trop superficiel et cliché en passant par la meilleure amie populaire qui est une des plus belles filles du lycée, Morgane qui se sent moche à côté et que personne ne voit, sans parler de Nicolas (ou Cal) qui n’a aucun charisme et ne m’a fait ni chaud ni froid !
Le roman est bourré de descriptions inutiles et de passages sans intérêt qui n’apportent rien à l’histoire.
Je me suis vraiment forcée à tourner les pages, car le suspense laisse franchement à désirer, et mon impression s’est précisée au fur et à mesure. J’ai préféré abandonner ma lecture car ce livre est clairement destiné à un public très jeune. Il est d’ailleurs mentionné à l’arrière de la couverture : à partir de 12 ans.


La colombe et le faucon
La colombe et le faucon
par Virginia Henley
Edition : Poche

4.0 étoiles sur 5 Un couple sympatique, 20 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La colombe et le faucon (Poche)
Avec un résumé prometteur, ce livre s’annonçait assez pimenté et humoristique.
Le début commence doucement et on découvre progressivement la vie de Sara (ou Alfange) qui n’est pas franchement exaltante, mais plutôt triste et frustrante. Alors quand un homme vient l’épouser pour ses terres, sans même se donner la peine d’être présent au mariage, on se dit que la vengeance d’Alfange nous promet quelques scènes excellentes.
Le roman est un peu long à se mettre en place, malgré un univers assez sympa où l’on découvre la vie à la cours sous le règne d'Élisabeth. De plus, beaucoup de scènes sont survolées et manquent d’approfondissement. On se retrouve souvent à passer d’une scène à l’autre sans transition, ce qui m’a un peu frustrée et perturbée dans ma lecture.
A part ça, les personnages sont plutôt attachants et ont beaucoup de charisme. J’ai adoré ce couple qui se provoque sans arrêt. Certaines répliques sont drôles et j’attendais beaucoup de leur rapprochement. Malheureusement, s’il y a un peu de tension, elle retombe comme un soufflet dès qu’il y a un baiser (et plus si affinité) car les phrases trop clichées (ou le style trop vieillot ?) ne nous transmettent aucunes émotions… Et c’est vraiment dommage, car cette histoire avait du potentiel !
Heureusement, la fin m’a laissée sur une note positive puisque l’action s’enchaine et la romance se révèle mignonne et touchante.


Les mondes de Ralph [Blu-ray]
Les mondes de Ralph [Blu-ray]
DVD ~ Alan Tudyk
Prix : EUR 17,64

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une thème vraiment original, 13 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les mondes de Ralph [Blu-ray] (Blu-ray)
En regardant la bande annonce, l'idée m'avait parue originale et c'est une réelle bonne surprise.
Un film tout public qui plaira autant aux enfants qu'aux adultes de part son originalité et son sujets tout à fait d'actualité.
Un cocktail entre action, humour, émotions très bien dosé qui fait réfléchir sur la vie en elle même à travers des messages concrets et émouvants. Outre le scénario excellent, je me demande encore comment une telle idée n'a pas été exploitée avant.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9