Profil de black knight > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par black knight
Classement des meilleurs critiques: 10.476
Votes utiles : 148

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
black knight

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Carmen
Carmen
Proposé par MUSIC4SURE
Prix : EUR 33,69

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Voici LA Carmen !, 28 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carmen (CD)
Voici LA Carmen !

Aussi surement que l'on peut dire que LA Tosca est celle de Callas/DeSabata, on peut affirmer que c'est là la version indispensable de l'oeuvre !

Tous les interprètes sont excellents, à commencer par le rôle titre. De los Angeles est parfaite, séductrice et provocante, son français est impeccable.

Gedda est formidable, rien à redire, on ne fera jamais mieux. Quand à son français il est si bon qu'on a peine à dire que c'est un chanteur suédois.

Blanc nous campe un toréador virile et latin, bien que parfois à cours d'inspiration.

La direction de Beecham est souple, lumineuse et subtile. L'orchestre est bon, tout comme le son qui laisse toute fois l'orchestre un peu lointain.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 30, 2013 5:17 AM MEST


Fauré : Pelléas et Mélisande - Dolly
Fauré : Pelléas et Mélisande - Dolly
Prix : EUR 16,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un des plus beau disque de musique, 28 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fauré : Pelléas et Mélisande - Dolly (CD)
Voici l'un des plus beau disque de musique qu'il m'a été donné d'acheter, je ne me lasse jamais de l'écouter.
D'abord pour l'oeuvre, Fauré compose là parmi les plus belles pages de musique romantique, subtile, passionnée, sereine. C'est un concentré de l'éprit français dans ce qu'il a de meilleur !
L'interprétation d'Ozawa est simplement parfaite, et l'orchestre est excellent. Tout concours à une superbe réussite !
A posséder !


Madame Butterfly
Madame Butterfly
Prix : EUR 14,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La meilleure version !, 16 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madame Butterfly (CD)
De los Angeles est tout simplement bouleversante de fragilité, de sincérité. Elle est jusque dans sa voix cette préadolescente qui va se faire abuser. Elle est humaine et lyrique à la fois, toute son humanité bafouée est palpable à chaque instants.
Di Stefano est séducteur en diable, la voix est superbe. Pas étant que Cio-Cio San succombe à ce Pinkerton, qui est à mon avis le meilleur de la discographie.
Gobbi est comme toujours exceptionnel.
Gavazzeni dirige de belle manière, sans que cela soit prodigieux.

La dernière parution de ces disques (EMI) bénéficie d'un bon traitement du son qui élimine l'essentiel des grésillements et autres saturations. Cependant il reste quelque unes de ces dernières, et l'orchestre parait parfois bien lointain. Mais le travail reste excellent, il fallait voir l'étant des originaux !


Madame Butterfly
Madame Butterfly
Prix : EUR 42,08

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La meilleure version !, 16 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madame Butterfly (CD)
De los Angeles est tout simplement bouleversante de fragilité, de sincérité. Elle est jusque dans sa voix cette préadolescente qui va se faire abuser. Elle est humaine et lyrique à la fois, toute son humanité bafouée est palpable à chaque instants.
Di Stefano est séducteur en diable, la voix est superbe. Pas étant que Cio-Cio San succombe à ce Pinkerton, qui est à mon avis le meilleur de la discographie.
Gobbi est comme toujours exceptionnel.
Gavazzeni dirige de belle manière, sans que cela soit prodigieux.

La dernière parution de ces disques (EMI) bénéficie d'un bon traitement du son qui élimine l'essentiel des grésillements et autres saturations. Cependant il reste quelque unes de ces dernières, et l'orchestre parait parfois bien lointain. Mais le travail reste excellent, il fallait voir l'étant des originaux !


Madama Butterfly-Comp Opera
Madama Butterfly-Comp Opera

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 La meilleure version moderne !, 16 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Madama Butterfly-Comp Opera (CD)
Cette version de Butterfly est sans doute la meilleure version moderne de l'aeuvre.
Renata Scotto est touchante, émouvante ... bouleversante en fait. Elle à la voix du rôle.
Domingo est excellent, bien que peu nuancé et Vixell est, comme souvent, excellent.
Maazel conduit idéalement et est servie par une bonne prise de son.
L'ensemble est donc hautement recommandable et fera un bon couplage avec une des versions de référence telles que « De Los Angeles/Gavazzeni » ou « Callas/Karajan ».


Le Barbier de Séville
Le Barbier de Séville
Proposé par sellerfellafr
Prix : EUR 33,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un barbier surprenant, intéressant et décevant à la fois., 15 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Barbier de Séville (CD)
Ce CD est surprenant, que fais donc un ténor bien connu dans un rôle qui n'est pas dans sa tessiture ?!?
C'est oublier que Domingo à commencé comme baryton durant trois ans, il est vrai que sa voix est à la limite des deux tessitures. Certes que sont trois ans au regard de sa longue carrière de ténor ? Et cela se ressent dans cet enregistrements, c'est le plus souvent un ténor que l'on entend ! Il est capable de prouesses qui sont hors de porté d'un véritable baryton, ce qui peut être assimilé à de la tricherie. Cependant on est obligé de constater qu'il est drôle, plein d'humour et de charme. Je suis un peu déçu par son « largo al factotum » que je trouve confus, mais le reste est correcte.
Battle dispose d'une jolie voix fine et légère (trop dirons certains) sans tomber dans l'angélisme.
Lopardo est très bien dans ce rôle, la voix est adéquate et l'interprétation intelligente. Une très bonne incarnation.
Raimondi commence à être usé surtout sur les basses, quasiment plus dans la tessiture du rôle. (Décidément !)
La direction d'Abbado est, comme souvent, parfaite.


Rossini : Il barbiere di Siviglia
Rossini : Il barbiere di Siviglia
Prix : EUR 25,90

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un barbier surprenant, intéressant et décevant à la fois., 15 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rossini : Il barbiere di Siviglia (CD)
Ce CD est surprenant, que fais donc un ténor bien connu dans un rôle qui n'est pas dans sa tessiture ?!?
C'est oublier que Domingo à commencé comme baryton durant trois ans, il est vrai que sa voix est à la limite des deux tessitures. Certes que sont trois ans au regard de sa longue carrière de ténor ? Et cela se ressent dans cet enregistrements, c'est le plus souvent un ténor que l'on entend ! Il est capable de prouesses qui sont hors de porté d'un véritable baryton, ce qui peut être assimilé à de la tricherie. Cependant on est obligé de constater qu'il est drôle, plein d'humour et de charme. Je suis un peu déçu par son « largo al factotum » que je trouve confus, mais le reste est correcte.
Battle dispose d'une jolie voix fine et légère (trop dirons certains) sans tomber dans l'angélisme.
Lopardo est très bien dans ce rôle, la voix est adéquate et l'interprétation intelligente. Une très bonne incarnation.
Raimondi commence à être usé surtout sur les basses, quasiment plus dans la tessiture du rôle. (Décidément !)
La direction d'Abbado est, comme souvent, parfaite.


The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs
The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs
par Ivan March
Edition : Broché

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pour les critiques de DVD, mais il manque d'équilibre et de neutralité, 10 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs (Broché)
Plus encore que son compatriote le Gramophone (The Gramophone Classical Music Guide 2011), le Penguin fait une part belle aux DVD. C'est heureux car la plus part des guides qui les mentionnent ne parlent « que » de l'aspect musical, comme si il s'agissait de CD, et non de la misse en scène. Or, nous le savons tous, une mise en scène et des costumes suffisent à ruiner une représentation. Pour ce qui est du guide musical à proprement parler et comme le souligne « Gorky "freemark10" » cet ouvrage, comme le Gramophone (mais dans une moindre mesure pour ce dernier), fait preuve d'un chauvinisme insensé ! (preuve qu'il ne s'agit pas là d'une exclusivité hexagonale). C'est souvent au détriment de très bonnes versions non exclusivement britanniques. C'est tout à fait exacte de dire que les interprètes familiers des scènes d'outre-manche se taillent la part du lion. Un parfum de collusion avec l'industrie du disque britannique plane sans cesse !
Un autre défaut, c'est qu'il privilégie les enregistrements modernes. Ce qui à plus de 30 ou 40 ans est lourdement handicapé (si en plus ça n'est pas anglais, ça risque fort de passer à la trappe)

Il y à des qualités, mais il est moins équilibré que le Gramophone, et pour tout dire moins bon. Quoi qu'il en soit, il n'arrive pas à la cheville de l'ouvrage de Jean-Charles Hoffelé et de Piotr Kaminski (« Guide des indispensables du disque compact » ou sa version pour CD économiques Les bonnes affaires du disque compact classique).


The Gramophone Classical Music Guide 2011
The Gramophone Classical Music Guide 2011
par James Jolly
Edition : Broché
Prix : EUR 46,07

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon guide avec quelques limites., 10 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Gramophone Classical Music Guide 2011 (Broché)
Chez nos amis d'outre-manche cet ouvrage fait référence. Il faut dire qu'il a bien des atouts !
Il est à jour, il traite des CD, des DVD, des téléchargements (légaux bien entendu) et propose, la plus part du temps, un petit résumé de la vie des compositeurs assez bien fait. Les critiques sont bien développées, souvent assez bien argumentées et si on n'est pas tout le temps du même avis, on a au moins la motivation de leurs choix. A noter, que la mise en page du texte est soignée, la symbolique est claire et simple
Un ouvrage sans défaut alors ? Non, car il en a un, et un gros ! Un chauvinisme insensé ! (preuve qu'il ne s'agit pas là d'une exclusivité hexagonale). Ce dernier est souvent assumé et donne lieu à des classements étranges. En cela, il est à peine plus équilibré que sont confère Le Penguin (The Penguin Guide to Recorded Classical Music 2010: The Key Classical Recordings on CD, DVD, and SACD). Un parfum de collusion avec l'industrie du disque britannique plane sans cesse !
Encore une fois, ses qualités sont bien réelles, et il me semble qu'il faut le voir comme un complément à l'ouvrage de Jean-Charles Hoffelé et de Piotr Kaminski (« Guide des indispensables du disque compact » ou sa version pour CD économiques Les bonnes affaires du disque compact classique).
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 2, 2012 9:43 AM CET


Les bonnes affaires du disque compact classique
Les bonnes affaires du disque compact classique
par Piotr Kaminski
Edition : Broché
Prix : EUR 15,30

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A quand une version 2011 !?!, 1 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les bonnes affaires du disque compact classique (Broché)
Tout comme la version générale de leur ouvrage (« Guide des indispensables du disque compact » des mêmes auteurs), voici pour moi, ce que devrait être un guide des enregistrements de musique classique. Certes je ne suis pas toujours de même avis qu'eux, mais la plus part du temps on trouve une explication, une motivation, bref une raison à leurs choix. C'est didactique, équilibré et souvent juste.
Il suffit pour cela de les comparer avec leurs homologues britanniques. Le Penguin (The Penguin Guide to Recorded Classical Music 2010: The Key Classical Recordings on CD, DVD, and SACD) qui ignore tous ce qui a plus de 30 ans et le Gramophone (The Gramophone Classical Music Guide 2011) qui est plus équilibré, mais tous font preuve d'un chauvinisme insensé ! Un parfum de collusion avec l'industrie du disque britannique plane sans cesse !
Rien de tout cela chez nos auteurs, qui lorsqu'ils sont partis pris dans une réédition nous font la courtoisie de nous en avertir.
Le gros point noir c'est que cette somme à 15 ans ! Et depuis il s'est passé bien des choses, et de belles choses en plus. On rate pêle-mêle, les nouvelles interprétations d'une aeuvre, les DVD, les téléchargements (légaux évidement), les rééditions (le ring de keilberth est un bon exemple), les « remastérisations » qui pourraient rendre audibles des chefs d'aeuvres que les oreilles trop sensibles ne parvenaient pas à apprécient en l'état. Bref, la vie a continué en 15 ans.
Tous comme celle de ma version du guide, qui est bien usée tant elle a redus de fiers services ! Malgré tout, c'est pour moi le summum de la critique, que l'on peut compléter pour les 15 dernières années par les confrères anglo-saxons.


Page : 1 | 2 | 3 | 4