Cliquez ici undrgrnd RLit nav-sa-clothing-shoes FIFA16 cliquez_ici Cloud Drive Photos Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de wyrzik > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par wyrzik
Classement des meilleurs critiques: 6.025
Votes utiles : 703

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
wyrzik "wyrzik" (farnce)

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Maléfices
Maléfices
par Maxime Chattam
Edition : Poche
Prix : EUR 8,40

3.0 étoiles sur 5 un bon roman, 4 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maléfices (Poche)
un bon bouquin toujours aussi bien écrit et même si il est en dessous de certains autres ,Chattam capte l'attention du lecteur avec beaucoup de brio.Après je suis pas fan de Josh Brolin,le cador des profilers aussi indicernable qu'insipide.Certains seconds couteaux sont plus intéressants.


Satori : Un roman d'espionnage inspiré du classique Shibumi de Trevanian
Satori : Un roman d'espionnage inspiré du classique Shibumi de Trevanian
par Don Winslow
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Go to hel, 11 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Satori : Un roman d'espionnage inspiré du classique Shibumi de Trevanian (Poche)
je n'ai pas lu Shibumi aussi je me contenterais de livrer mes impressions uniquement par rapport au livre de Winslow. Mon impression est mitigée.Mitigée car les 300 premières pages sont formidables.Les personnages sont finement écrits ,la préparation de l'opération à Tokyo ainsi que la mission à Pékin tiennent le spectateur en haleine.Le contexte géopolitique de l'époque avec la rivalité sino-soviétique est finement restituée et Nicolaî Hel apparaît comme un pion sur un échiquier politique.Un pion où une pierre sur un jeu de go susceptible de faire pencher la balance dans l'un où l'autre camp.Une fois l'épisode chinois terminé,le rythme retombe.Si le saîgon de l'époque est parfaitement restitué ,Don Winslow a tendance a surjouer dans l'intrigue.Il accumule les volte-face,les rebondissements et les personnages.Malgré une partie de poker époustouflante avec l'empereur Bao Daî, le roman a tendance alors à parodier le genre et à prendre le contre-pied d'une première partie exceptionnelle.On a le sentiment que le récit fait du surplace et le final est brutalement expédié.
Dommage...


Retour à Matterhorn
Retour à Matterhorn
par Karl Marlantes
Edition : Broché
Prix : EUR 9,20

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hamburger hill, 29 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Retour à Matterhorn (Broché)
Retour à Matterhorn parle certes de l'absurdité de la guerre et des généraux qui la dirigent mais surtout des gamins qui la font.Le lecteur reste collé au récit de ces hommes issus d'horizons et de milieux différents.On suit l'itinéraire du lieutenant Mellas,universitaire idéaliste,candide,un peu arriviste et qui au fil du récit "perd sa virginité"pour se muer en meneur d'hommes.A travers lui on découvre toute l'Amérique du Vietnam.Celle issue du ghetto avec China et parker,militants convaincus des black panthers et qui utilisent le conflit pour mener leur guerre personnel.Celle des jeunes gens issus de l'amérique profonde.Celle des généraux qui jouent avec la vie des troupes pour des motifs peu avouables.Enfin il y a Matterhorn,colline conquise puis abandonnée aux vietnamiens pour devenir à nouveau l'objet d'une re-conquête.On reste collé à ses hommes et on souffre avec eux.Un grand roman qu'on quitte avec émotion.Un peu comme ses soldats qui regrettent de quitter la brousse pour ne pas lâcher leurs copains.


Only God Forgives [Combo Blu-ray + DVD]
Only God Forgives [Combo Blu-ray + DVD]
DVD ~ Ryan Gosling
Prix : EUR 10,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Fascinant, 11 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Only God Forgives [Combo Blu-ray + DVD] (Blu-ray)
Julian qui a fui la justice de son pays a trouvé refuge à Bangkok.Il gère une salle de boxe qui lui sert à camoufler ses trafics de drogue.Son frère assassiné,il se voit contraint par sa mère,chef d'une vaste organisation criminelle,de venger ce dernier.Confronté à ses obligations familiales et à sa volonté de se défaire de la tutelle d'une mère castratrice et vaguement incestueuse,il se lance à la recherche du meurtrier .Il ignore alors que le responsable de la mort de ce dernier n'est autre qu'un mystérieux chef de la police à la retraite. Un homme implacable,expéditif,et qui inspire une vénération à ses hommes.Le face à face s'annonce dramatique.

Racontez de la sorte ,on pourrait s'attendre à un polar de facture classique où la vengeance est le moteur de l'histoire.Ce serait mal connaître le réalisateur de Drive.Ce dernier prend plaisir à manipuler les codes du genre et torche un film aussi curieux que captivant.Il expédie aux quatre vents les unités de temps,de lieu et d'action et joue la carte de la confusion temporelle.Pas de linéarité dans le récit.Les scènes se télescopent sans repères chronologique.On pense subitement à Lost Highway de David lynch.D'autant plus que certains plans évoquent ce même film,notamment la scène où Ryan Gosling (aussi bavard que Bernardo dans Zorro)parcoure un long corridor plongé dans l'obscurité.Le mutisme de Julian répond à celui du personnage principal de Drive.Mais là où ce dernier inspirait l'exaspération,il traduit ici le dilemme moral de son personnage,à savoir sa fidélité à sa mère(vénéneuse Kristin Scott Thomas) et sa volonté de rédemption.Celle-ci se fera dans le sang.Le film est violent,insoutenable par moments.Mais la qualité de la mise en scène fait de ce film une oeuvre captivante qui peut autant fasciner que rebuter.Bien meilleur que Drive où Nicolas Windig Refn faisait du Michael Mann en moins bien,Only God Forgives se veut une relecture du film de genre.Comme si son auteur apportait une patte auteurisante au film de genre.On peut néanmoins s'interroger sur la part de sincérité que l'auteur voue à son oeuvre.Only god Forgives en dépit de ses qualités indéniables peut paraître après tout superficiel et moins profond qu'il n'y paraît.


nixon [Édition Collector]
nixon [Édition Collector]
DVD ~ Anthony Hopkins
Proposé par Bayapi
Prix : EUR 12,68

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Brillant, 8 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : nixon [Édition Collector] (DVD)
Oliver stone signe ici son meilleur film.Loin de créer une polémique sur un personnage de l'histoire américaine déjà controversé,le réalisateur de jFK retrace de façon objective les grandes étapes de ce président hors normes.Mais le film ne se limite pas au biopic,d'ailleurs l'enfance de Nixon apparaît en flashback afin de cerner l'homme et de mieux se concentrer sur sa politique.Car c'est de politique dont il s'agit.Tout est passé au crible;De l'époque peu glorieuse du sénateur Mc Carthy dont il est le bras droit à sa vice-présidence sous Eisenhower jusqu'à son mandat de Président des Etats -Unis,on suit l'itinéraire d'un homme mal aimé par son pays.Mal aimé car trop souvent associé aux heures sombres de la nation.Le conflit au sud Vietnam ne facilitera pas les choses en dépit de la campagne de Vietnamisation. Nixon restera souvent associé à ce conflit alors que c'est pourtant Kennedy qui projetta son pays dans la guerre.Le film montre également un homme capable de canaliser tous les groupes de pression,les lobbys pétroliers,la Mafia et the last but not least, J.edgar Hoover l'inamovible patron du FBI.
Anthony Hopkins fait une composition remarquable-pour une fois-et apporte beaucoup de sensibilité à son jeu.Quand éclate le scandale du Watergate,l'homme et aux abois et il n'en est que plus touchant.
On aurait pu s'attendre à un brûlot enflammé de ce démocrate en colère qu'est oliver Stone.On a droit à une vision objective de ce que fut Richard Nixon à savoir un personnage complexe,un travailleur acharné,un visionnaire et surtout un homme méprisé.
Un très grand film.


Evil Dead
Evil Dead
DVD ~ Jane Levy
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 La cabane au fond des bois..., 4 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Evil Dead (DVD)
On pourra toujours s'interroger sur la nécessité de réaliser un remake de ce pilier du film d'horreur des années 80 qu'est Evil Dead,d'autant plus que sa suite Evil DEAD 2 était déjà un remake déguisé du précédent.Mais passé ces interrogations métaphysiques on a un droit à un grand moment du cinéma d'horreur.Rien de neuf au niveau du scénario si ce n'est une analyse plus profonde des personnages et de son héroîne, ainsi qu'un prologue assez saisissant qui nous renseigne sur l'antériorité des évènements.Evil Dead est un film d'une rare férocité.Son réalisateur fait subtilement monter la tension et l'horreur.On parlera davantage d'horreur que de gore.Fred Alvarez ne joue pas dans la surenchère débile,pas plus qu'il ne rend hommage au second degré rigolard voire cartoonesque du film de Sam Raimi.Il y a un côté artisan dans ce film qui évoque davantage les films de Carpenter,Romero que ceux réalisés ces dernières années.La boucherie reste après tout un métier d'artisan...
Alors pourquoi seulement trois étoiles? Parcequ'en dépit de ses réelles qualités,l'ensemble reste finalement vain et sans réelles surprises.Si on frémit d'effroi devant des scènes horrifiques assez bien troussées,il reste une impression de déjà vu qui relativise l'ensemble.


Mama
Mama
DVD ~ Jessica Chastain
Prix : EUR 7,99

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'ombre du Toro..., 3 octobre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mama (DVD)
Un homme enlève ses deux filles et trouve refuge dans une cabane au fond des bois.Alors qu'il s'apprête à commettre l'irréparable,il est happé par une force mystérieuse qui l'empêcher de nuire à jamais.De son côté l'oncle et la tante des deux enfants se lancent à la recherche de leurs nièces.Quelques années plus tard un coup de fil les informe qu'elles ont été retrouvées.Les deux enfants ont survécu dans un dénuement total et sont réduites à l'état sauvage.Mais inexplicablement elles ont survécu comme si durant toutes ces années quelqu'un s'était occupé d'elle.La garde des enfants est confiée à l'oncle et à la tante.Rapidement ils vont s'apercevoir que quelque chose où quelqu'un veille sur les deux petites filles et que cette "entité"les a suivi depuis la cabane au fond des bois.

Comme l'a dit un commentaire précédent,Mama surfe sur la vague horrifique du cinéma espagnol à l'instar de l'orphelinat,du labyrinthe de pan ou de l'échine du diable.D'ailleurs ce n'est pas une surprise si l'on retrouve Guillermo del toro à la production.Sa patte est tellement présente qu'on n'oublie facilement qu'il n'est pas le réalisateur du film.Du coup le réalisateur déjà auteur d'un court métrage éponyme apparaît totalement absorbé par l'ombre de son producteur.Ce qui n'empêche pas le film de recéler d'authentiques moments de terreur .La créature est terrifiante et n'est pas sans rappeler les films de spectre japonais.On regrettera que l'acteur principal ait été sacrifié au profit de la très belle Jessica Chastain décrétée peut être plus "bankable" pour porter le poids du film sur ses épaules.Le final est très beau.Si certains y verront de la mièvrerie,d'autres se laisseront submerger par sa poésie. Une très bonne surprise.


Sympathy for the Devil
Sympathy for the Devil
par Kent Anderson
Edition : Poche
Prix : EUR 8,50

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 surréaliste..., 3 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sympathy for the Devil (Poche)
Surréaliste c'est le sentiment éprouvé à la lecture de ce roman.Est ce la qualité de l'écriture qui entraîne une distanciation trop forte avec le récit lui même?Est ce la narration qui n'est pas linéaire?je l'ignore.Pourtant l'auteur à n'en point douter connaît son sujet et le roman sent trop le vécu pour ne pas y voir une autobiographie camouflée.Par moment le roman désarçonne par ses instants de franche rigolade qui montre subtilement l'absurdité de la situation,jusqu'à ce final inattendu qui laisse le lecteur sur le c...


Dracula
Dracula
par Matei Cazacu
Edition : Broché
Prix : EUR 11,00

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vlad tepes, 14 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dracula (Broché)
De Dracula on se souvient surtout du roman de Bram Stoker et de ses nombreuses adaptations cinématographiques.Quant on évoque le personnage historique ce sont des récits édifiants sur sa cruauté qui viennent à l'esprit.Mais que sait on réellement sur ce personnage controversé?Si certains l'ont décrit comme un tyran sanguinaire,d'autres en ont fait le fer de lance de la lutte contre l'empire ottoman et l'ont édifié au rang de héros national roumain.Comprendre le personnage c'est saisir son siècle et la situation de l'actuelle Roumanie au XVème siècle.C'est ce que cet ouvrage passionnant s'emploie à faire.Mateî Cazacu fait tomber les masques et restitue le personnage dans son temps.Vlad Dracula est d'origine Valaque et non Transylvanien comme le sous entend Bram Stoker dans le roman éponyme.Durant ses règnes successifs,ce prince valaque n'aura de cesse de tenter de préserver l'intégrité de la Valachie des imprécations du royaume de Hongrie (elle même en rivalité avec la Saint Empire romain Germanique) et de lutter contre les raids ottomans.Dracula évolue dans une époque marquée par l'ambivalence des relations entre les belligérants de son temps.Si ce dernier s'empare du trône de Valachie grâce à l'appui de garnisons ottomanes,il luttera avec acharnement contre ces mêmes ottomans, soutenu par le royaume de Hongrie qui oeuvre néanmoins à le destituer du pouvoir.Vlad Dracula apparaît comme un pion utile et détestable dans l'échiquier politique du roi de Hongrie.Utile car ses raids contre les ottomans sont des plus efficaces.Détestable car conscient des machinations politiques de Mathias Corvin et de l'église catholique,Vlad Tepes persécute tous ceux qui peuvent représenter un trouble politique en Valachie.Les pamphlets de l'époque décrivent avec effroi les abominations de Vlad l'empaleur qui empalent à tour de bras les moines mendiants ainsi que les bourgeois saxons de Transylvanie partisans de Mathias Corvin.Se fait jour une propagande anti Dracula destiné à légitimer l'abandon de Dracula par Mathias Corvin dans sa lutte contre les turcs.Matei Cazacu nous montre que ces pamphlets sont rédigés sans tenir compte du contexte politique qui prédomine.Est ce une façon pour l'auteur de rendre légitime les agissements du personnage,peut être.Néanmoins Vlad Dracula est un homme cruel qui vit dans une époque cruelle où le droit saxon dominant a fait de l'empalement une peine capitale.
La seconde partie de l'ouvrage établit un parallèle entre le personnage historique et celui de Bram Stoker.L'auteur livre les différentes sources d'inspiration qui ont influencé Stoker dans l'écriture de son Dracula.Ainsi Marie Nizet,écrivaine belge rédige quelques années avant la publication de Dracula,un livre intitulé "Capitaine Vampire".Mateî Cazacu décortique avec précision les liens avec les deux oeuvres ainsi qu'avec d'autres.On est alors déçu de voir que le Dracula de Bram Stoker n'a pas forcément germé dans l'esrit fécond de son auteur suite à un cauchemar généré par une intoxication alimentaire.L'ouvrage étudie également le phénomène du vampirisme en Roumanie.
Il s'agit d'un ouvrage passionnant qui fait la part belle à l'histoire,à la littérature et au folklore.


La griffe du chien
La griffe du chien
par Don Winslow
Edition : Broché
Prix : EUR 9,70

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Superbe, 20 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : La griffe du chien (Broché)
L'aspect géopolitique et le jeu trouble pratiqué par les Etats-Unis durant cette guerre de la drogue apporte un éclairage passionnant,mais il y a surtout ces passages de violence fulgurante chargée d'adrénaline qui donnent au roman une tonalité ultra-réaliste.On est plongé au coêur d'un opéra tragique et sanglant et l'auteur saisi des personnages fascinants dénués de tout manicheïsme.La trame ne se limite pas à la traque jusqu'au boutiste d'Art Keller,"le seigneur de la frontière"déterminé à faire tomber le clan Barrera.Le roman s'attache justement aux trafiquants de drogue et notamment à Adam Barrera ,ce qui permet la description d'un personnage complexe et également la mise en évidence du circuit d'acheminement de la drogue ainsi que la structure fédérale des barons de la drogue et son organisation.Aucun personnage aussi secondaire soit il n'est sacrifié,car au cours du roman ils prennent une dimension plus importante.Enfin ,il y a cette réflexion sur le mal absolu.Une entité irraisonnée qui fauche aveuglément ,impunément que l'auteur appelle la griffe du chien.
J'ai découvert Don Wislow avec ce roman flamboyant,je ne suis pas prêt de lâcher cet auteur.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13