Profil de James > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par James
Classement des meilleurs critiques: 75.028
Votes utiles : 49

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
James "Smith" (france)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
David Live
David Live
Prix : EUR 10,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Meilleur album live de rock music?, 10 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : David Live (CD)
Voici depuis un mois que j'ai découvert ce live de Bowie, chainon manquant que j'ai décidé d'acquérir en CD édition remasterisé, après avoir succombé récemment à "Young Americans" et le sublime "Diamond Dogs". J'avais des aprioris sur ce disque dont j'avais déjà tenté une approche dans le passé, car j'étais en attente d'un live très rock comme Bowie le jouait pour les concerts Ziggy Stardust.

Voici donc un témoignage audio de ce que fût le Diamond Dogs Tour, la tournée la plus ambitieuse sur le plan scénique que Bowie ait jamais réalisé. Dave a judicieusement choisi ses musiciens et ses choristes. Les réinterprétations de certains "classiques" sont bluffantes, voire plus intéressantes sur certains aspects, et font parfois ressortir l'essence même du morceau, avec par dessus un Bowie à fleur de peau du début à la fin, dont certaines de ces prestations vocales surpassent vraiment l'original (je ne citerai pas de morceau, chacun fera soit même l'expérience). On pourra même trouver par la suite que les versions studios sont plus froides que celles-ci. Du rock pop psyché, au hard-rock post apocalyptique et glacial, en passant par de la soul funk latino gospel, le mélange est maitrisé et ça secoue.

Lorsque l'on visionne sur Internet des (rares) captures vidéos/audios de ce que Bowie proposait sur scène en 1974, on ne peut qu'être d'autant plus fasciné par la performance, alliant théâtre, danse , mime, et cabaret. Conceptuellement, Bowie va bien plus loin que pour la tournée de Ziggy Stardust. Ce concept scénique sera copié ou repris par beaucoup d'autres...

Bref, ce disque m'a finalement beaucoup impressionné. On en devient accro. Le son est superbement restauré, l'énergie, la rage, et la magnificence de l'ensemble sont ici bien restitués.

Un disque de Bowie qui rejoint mes favoris, "Lodger", "Diamond Dogs", et surtout "1:Outside" (qui sera en quelque sorte son "Diamond Dogs 2") dont ce live est l'ADN, notamment grâce au piano de Mike Garson.


Young Americans
Young Americans
Prix : EUR 8,99

5.0 étoiles sur 5 Une autre mine d'or signé Bowie., 30 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Young Americans (CD)
Étant fan de Bowie depuis longtemps, je me suis enfin décidé à me plonger véritablement dans ses albums sortis en 1974/1975, comme les excellents "Diamond Dogs", "David Live" et donc ce "Young Americans", au départ peu accessibles pour mes oreilles. Une période intéressante ou on sent un Bowie à fleur de peau, habité en permanence par les stupéfiants qu'il consommait sans modération.
Et là encore, cela transpire sur ce "Young Americans", le seul de la liste plus haut que je n'avais écouté auparavant.
Dès la première écoute, et les premières secondes, on est pris dans la spirale. Des sons choisis, des grooves gospel, funk ou soul imparables, et des compositions superbement arrangées. Une production éclatante. Je l'écoute en 33 tours, et le son d'origine reste excellent. Comme d'habitude, Dave a bien travaillé, tout en finesse jusqu'au moindre détail, il est entouré par d'excellents musiciens et choristes.
"Young Americans" qui ouvre le disque est un tube en puissance, "Win" est divin, "Fascination", on monte le son, etc... et ça continue comme ça, un sans faute.
Je suis moins fan de la reprise des Beatles, "Across The Universe", même si je l'ai trouvé intéressante à écouter, elle se fond avec le reste du disque, Bowie a réussi à se l'approprier pour l'occasion. L'imparable "Fame" me fait penser à une espèce disco funk post apocalyptique, avec ce son de guitare glacial qui tranche au milieu du groove délicieux. La classe!
Bref, je comprend que ce disque peut dérouter à la première écoute, mais il permet d'apprécier un Bowie qui a progressé vocalement dans un autre registre (que ses premiers albums folk ou rock n'roll), où il excelle là encore, et qui lui servira pour le reste de sa carrière.


Bastards
Bastards
Proposé par dodax-online-fr
Prix : EUR 11,16

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Motörhead en pleine bourre, 21 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bastards (Album vinyle)
Bon, cela fait des mois que je vois trainer sur internet ce picture LP de "bastards", limité à 1000 exemplaires (même si j'en doute fort...), et pour un prix qui a eu raison de moi, je me suis d'ailleurs laissé tenté. Pour l'aspect esthétique, très bel objet. Dommage qu'il n'y ait pas au moins un feuillet d'insert dans la pochette plastique, avec les paroles, les crédits, comme sur le CD quoi. Là, on se contente du bel artwork de la pochette signé Pentagno, de la liste des morceaux avec les quatre photos des membres.

Bon, et pour le reste, ma foi, on en a quand même pour son argent. Il tue ce disque, un vrai régal, mais ça on le savait déjà. La production est très réussi, et je trouve dommage que Motörhead n'ait pas plus d'albums, parmi les plus récents, aussi pêchus, mettant en avant leurs compositions, et plus encore, le jeu de batterie de Mickey Dee, comme c'est le cas ici. 12 morceaux variés, dont deux ballades, et rien à jeter. Du coup, pour moi il fait parti des classiques du groupe.


Metalavera
Metalavera
Prix : EUR 6,93

5.0 étoiles sur 5 Du bon son bien péchu, 21 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metalavera (Téléchargement MP3)
De la musique electro fine, dynamique et variée, un peu comme du Skinny Puppy ou du Muslimgauze en plus soft. Des ambiances sombres en coutoient d'autres plus lumineuses, des mélodies mélancoliques, des rythmes indus ou très groovy, toujours très en avant. A l'exception du très rock "L'époque", tous les morceaux sont instrumentaux, globalement assez riches, contrairement à beaucoup d'autres productions sur le marché qui se veulent minimalistes. On regrettera cependant la durée trop courte du disque, on aurait aimé un voire deux morceaux supplémentaires.


Ace Frehley
Ace Frehley
Prix : EUR 13,04

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique et un OVNI du Hard-rock, 19 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ace Frehley (CD)
Cet album surpasse de loin les 3 autres de la série "solos albums" de Kiss, voire d'autres disques de Kiss à lui tout seul. Des compositions parfaitement dosées et maitrisées. Ace n'en fait jamais trop, ni pas assez. On sent parfois l'ombre du Zeppelin planer au dessus, un peu comme sur son dernier album "Anomaly", ou d'un Magma. On sent également que le Spaceman est très imprégné par les courants musicaux des bas-fonds de New York, comme le funk ou le gospel. Bref, Ace façonne son propre univers, et son éclectisme musical ressort sur ce disque, que l'on pourrait qualifier globalement de hard-rock novateur pour son époque.


Biophilia - Édition Deluxe (3 Titres Bonus)
Biophilia - Édition Deluxe (3 Titres Bonus)
Prix : EUR 21,66

13 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du Björk débarrassé du superflu, 19 décembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Biophilia - Édition Deluxe (3 Titres Bonus) (CD)
Un disque d'une extrême finesse. Je le trouve bien plus prenant que "Volta" ou "Medulla", même si on retrouve une approche similaire sur certains morceaux, comme "Cosmogony" par exemple, qui est selon moi le morceau le moins inspiré de "Biophilia". Je retrouve la Björk qui m'avait transcendé sur "Homogenic", toujours à l'avant-garde, et pas du tout là où on l'attend. Des morceaux décrits comme expérimentaux pour certains. Peut-être que les gens n'ont plus l'habitude d'écouter des œuvres novatrices qui font avancer la musique, au lieu de se cantonner dans des sonorités standardes rassurantes. Le premier sentiment que j'ai eu en écoutant ce disque est que ce sont des compositions complexes qui ont été gommées de tout superflu. Il serait bien dommage de passer à côté de ce magnifique album, sous prétexte que la chanteuse a choisi une démarche purement créatrice plutôt que de chercher à rentrer à nouveau dans le moule, de plus en plus étroit, de la culture pop commerciale. Car il faut bien se rendre à l'évidence, aucune radio ni télévision ne voudra de ce "Biophilia". Ce n'est pas l'artiste qu'il faut blâmer, mais bel et bien l'industrie du disque qui n'est plus du tout dans l'optique de mettre avant des œuvres capables de transcender et d'inspirer les gens, comme ce "Biophilia", qui évolue sur fond de toile noire parsemée d'étoiles.


A Grounding In Numbers
A Grounding In Numbers
Prix : EUR 20,36

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bonne surprise, 18 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : A Grounding In Numbers (CD)
Du VDGG bien ficelé, inspiré, qui rappelle l'age d'or des 70's ...est-ce encore possible? Et bien, ce disque en est la preuve. Fascinant... Comment un groupe qui compte 4 décennies au compteur peut-il encore avoir la force et la foi de nous pondre un tel album? La passion me direz vous. Bref, vraiment rassuré que la mode "on revient comme au bon vieux temps pour ce refaire du blé sur le dos des nostalgiques" n'a pas encore eu raison d'eux.

Des compos courtes, magnifiques, déjantées, inspirées et très accessibles en même temps. Certes en 2011 la musique de VDGG est plus épurée, va droit à l'essentiel. Mais les anciens fans peuvent y trouver leur compte, et en même temps ce disque peut être une excellente entrée en matière pour ceux qui veulent découvrir l'univers de ce groupe mythique.

Pour finir, je dirai que je suis très heureux d'avoir pu écouter de telles compositions en 2011, c'était inespéré. Merci les gars!


Director'S Cut - Edition Collector (Livre-Disque 3 CD)
Director'S Cut - Edition Collector (Livre-Disque 3 CD)
Prix : EUR 30,00

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Clap! Clap! Clap!, 8 juin 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Director'S Cut - Edition Collector (Livre-Disque 3 CD) (CD)
Pour commencer, je dirais que la principale difficultée pour apprécier ce disque, c'est d'arriver à faire abstraction des chansons originales parues sur "Sensual World" et "The Red Shoes", imprégnées dans le crâne depuis maintenant une vingtaine d'années. Et je dois avouer que la chose n'était pas aisée.
Ensuite, je dirais qu'il ne faut pas lâcher prise, et insister. La toute première écoute peut s'avérer déroutante pour certains morceaux, comme par exemple cette nouvelle version de "Sensual World" intitulée ici "Flower of the Mountain", qui est pour moi au final l'unique morceau de ce "Director's Cut" dont je préfère l'originale.
Pour le reste, c'est que du bonheur à chaque écoute.
Car, oui, au final, on y arrive à rentrer dedans, et à écouter ce disque comme un "véritable" album de Kate Bush, capable de me bercer, de me donner la chaire de poule, de me faire sentir plus "humain". C'est bien l'une des seules artiste qui y parvienne encore...et avec des airs qui m'avaient déjà transporté dans le passé.

Bref, si au début on peut ne pas trop comprendre l'intérêt et la démarche de l'artiste à passer autant de temps à revisiter ces anciens morceaux, plutôt que de produire des nouvelles compos, en conclusion on ne peut que lui dire "merci". Si vous aimez Kate Bush, ne passez pas à côté de cet album.


Live Force
Live Force

4.0 étoiles sur 5 Contenu excellent, pochette moisie!!!, 12 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live Force (CD)
Je mets une bonne note à ce disque uniquement pour son contenu musical et pour inciter les internautes à soutenir le groupe. Le remaster de ce live est très réussi, et on est content de se reprendre plein la tronche 25 ans après! L'énergie déployée ici par Vulcain, en plein boom en 1987 vaut que l'on s'y intéresse de plus prêt. Je ne dirais pas que les versions des morceaux de la set-list de ce live à Paris sont toutes meilleures que sur leurs enregistrements studios ("Soldat" sur Desperados, ça reste aussi une tuerie).
La spontanéité du live fait aussi du bien, et arrivé à la fin du disque, on se dit que la machine Vulcain était sacrément rodée! Ça joue avec les tripes, ça ne triche pas. On repars à l'assaut de décibels bien volontiers, on remue la tête comme à l'époque, et on a envie de resortir du placard la veste en jeans criblée de badges et de patchs brodés, comme celles portées par le public de Vulcain, ce soir là à La Locomotive, et visible sur la pochette.

Visibles certes, mais à la loupe!

Mais, pourquoi cette nouvelle pochette, et ce lay-out de très mauvais gout?!
Pour quoi ne pas avoir conservé le format d'origine? A l'intérieur, c'est pas mieux....il faut un microscope pour apprécier la pochette scannée de l'époque.
Ça m'a fait presque regretter de ne pas avoir cherché plutôt à le retrouver en édition originale!
Un petit effort! Le prix est très honnête, et ça donne envie de soutenir le groupe une nouvelle fois! Mais à l'heure actuelle, où les disques se vendent de moins en moins, c'est un très mauvais point!!!! Pensez aux collectionneurs! Ce disque, comme les autres de leur discographie, aurait mérité un re-looking digne de l'intérêt que vaut cette giga baffe métallique et hard-rock n'roll!


The Final Frontier - Double Vinyle Picture Disc
The Final Frontier - Double Vinyle Picture Disc

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Pressage vinyle râté!, 12 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Final Frontier - Double Vinyle Picture Disc (Album vinyle)
Passons le fait que ce disque soit bel et bien un très bon album de Maiden, pour moi le meilleur pondu par le groupe depuis 20 ans.
Passons le fait que ce double picture disc est visuellement une tuerie, un objet magnifique!

Mais quand on pose le premier disque sur la platine et qu'on entend ce son saturé sur l'intro, on se dit aïe aïe aïe...attendons la suite....et la suite c'est encore pire. On passe du son saturé, au son carrément pourri sur "The Final Frontier".
Et là on est écoeuré...

J'en ai commandé trois exemplaires pour en offrir, et les 3 exemplaires ont un son catastrophique.

C'est du gachi. Avoir soigné autant l'objet dans son visuel...qui ne restera qu'un objet rangé au milieu des "Piece Of Mind" ou "Somewhere in Time", disques qui à l'époque étaient calibrés dans le mixage pour bien sonner sur 33t, pas comme des mp3's encodés en 92kbs.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 11, 2013 9:10 PM CET


Page : 1 | 2