undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de Chloé > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Chloé
Classement des meilleurs critiques: 1.788.634
Votes utiles : 109

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Chloé

Afficher :  
Page : 1
pixel
Corps et âme
Corps et âme
par Frank Conroy
Edition : Poche
Prix : EUR 9,70

32 internautes sur 34 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Merveilleux!, 30 décembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Corps et âme (Poche)
Un roman merveilleux qui vous entraîne à pas feutrés dans le monde de la musique même si comme moi, vous n'y connaissez pas grand chose!

Le personnage principal parle peu mais c'est certainement par son laconisme qu'on le comprend le mieux. Pas besoin de discours grandiloquents ou mièvres sur son amour de la musique, celui-ci apparaît comme une évidence.
C'est certainement cette sobriété efficace qui m'a plu dans ce roman, ce qui n'enlève en rien l'émotion ressentie au fil du parcours musical et familial du protagoniste.

Un roman résolument hypnotisant dont les notes résonnent encore longtemps après la dernière page!


Dieu et nous seuls pouvons
Dieu et nous seuls pouvons
par Michel Folco
Edition : Poche
Prix : EUR 7,30

17 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une lecture agréable et irrévérencieuse au temps du "bourrel"!, 15 mars 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dieu et nous seuls pouvons (Poche)
" Si tu n'es pas sage, le Pibrac viendra te manger la nuit!" Voilà qui illustre bien la terreur qu'inspirait la lignée des bourreaux Pibrac, ces bras exécuteurs de la Justice, qui de génération en génération, ont tué avec "grâce" et rapidité tous les condamnés à mort qu'on leur présentait.

Ce roman nous dévoile la vie très particulière de ces fonctionnaires craints et avec lesquels peu de famille voulaient se lier et nous plonge dans un univers où la mise à mort semble presque s'élever au rang "d'art"...Ce qui bien sûr donne lieu à des scènes riches en horreurs mais toujours teintées d'une pointe d'humour noir.

Bien que l'idée centrale du roman soit la transmission de la "culture" et des traditions du métier de bourreau de père en fils, avec pour conséquence collatérale leur rejet par le reste de la population, il ne s'agit pas véritablement d'une saga familiale dans la mesure où ne sont développées que les vies du premier et du dernier Pibrac, entre le 17ème et le 20ème siècle.

Les dialogues sont souvent hauts en couleur, avec un vocabulaire qui nous plonge d'emblée dans l'ambiance de l'époque et malgré le thème qui pourrait paraître morbide (à juste titre!)le sujet est traité avec un certain humour qui rend la lecture facile, vivante et agréable.

Mon seul regret concerne l'avant dernière partie du roman qui semble s'éloigner du thème principal, comme si l'auteur avait épuisé le sujet. Même s'il y revient par la suite, j'ai eu moins de plaisir à lire la fin qui m'a semblé un brin expéditive.

D'une manière générale, si vous avez le coeur suffisament accroché, n'hésitez pas à vous plonger dans la lecture de ce bon roman!
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 7, 2010 8:04 PM MEST


Les Thanatonautes
Les Thanatonautes
par Bernard Werber
Edition : Poche
Prix : EUR 7,30

6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Divertissant mais de grosses ficelles, 30 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Thanatonautes (Poche)
Ce livre a été mon premier Werber et finalement il m'a permis de passer de bons moments dans les transports en commun.

L'auteur aborde des points intéressants, sait distraire son lecteur par de petites anecdotes et de courts paragraphes instructifs et nous emmène faire une sympathique ballade dans l'au-delà.
L'intrigue est suffisamment soutenue pour nous tenir en haleine jusqu'au bout et contrairement à d'autres lecteurs, je ne me suis pas ennuyée à la moitié du livre.

Par contre, là où le bât blesse, c'est qu'il y a quand même beaucoup de clichés (je n'ai vraiment pas réussi à gober la fin du voyage).Sans parler des stéréotypes concernant les différentes nationalités que l'on retrouve encore dans "L'empire des anges", la suite.

De manière plus anecdotique, certaines caractéristiques des personnages ne me semblaient pas très crédibles(ex. à lire si vous avez déjà lu le livre: vous en connaissez beaucoup, vous, des infirmières jeunes et jolies qui sont nymphomanes, très peu bavardes et sont attirées par les types particulièrement peu gâtés par la nature? Vive les fantasmes!)

Enfin voilà, un résultat plutôt mitigé pour moi, mais après tout, la lecture est fluide et la route à la maison est longue...


Venise au Moyen Age
Venise au Moyen Age
par Jean-Claude Hocquet
Edition : Broché
Prix : EUR 15,30

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pour ceux qui veulent aller plus loin que le carnaval et les gondoles..., 25 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Venise au Moyen Age (Broché)
Bon élève de cette collection très intéressante sur les civilisations au moyen-âge, ce livre est fort instructif, clair et très accessible.
On y apprend l'histoire de Venise, son architecture, les mœurs de ses habitants, sa politique, son animation et bien d'autres choses encore qui faisaient de la Sérénissime une prestigieuse ville du moyen-âge, loin du parc à touristes d'aujourd'hui.
Sans être très pointu, ce livre illustré offre un bon panorama de la vie vénitienne à l'époque et nous ouvre de nouvelles perspectives pour parcourir cette ville.


J'abandonne aux chiens l'exploit de nous juger
J'abandonne aux chiens l'exploit de nous juger
par Paul M Marchand
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Délicat et déconcertant, 26 décembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : J'abandonne aux chiens l'exploit de nous juger (Poche)
Un livre au sujet délicat, dont la sensibilité et la douleur qui s'en exhalent nous touchent et nous dérangent en même temps.

Comment aborder un sujet aussi tabou que l'amour incestueux, même consenti? Pourtant l'auteur y parvient magnifiquement et nous entraîne dans une histoire d'amour interdit entre un père et sa fille qui ne se rencontrent que tardivement.

Au fil des pages, la répugnance cède peu à peu la place à la tristesse et à la compassion et on ressort de cette lecture définitivement troublé.


L'aveuglement
L'aveuglement
par Jose Saramago
Edition : Poche

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un livre marquant, 13 septembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'aveuglement (Poche)
J'ai été agréablement surprise par la lecture de ce livre dont je ne connaissais pas l'auteur et effectivement c'est le genre de récit qui vous tient en haleine et se lit d'une traite.
L'intrigue de départ, l'épidémie inexpliquée d'aveuglement, pique la curiosité et nous plonge lentement mais de manière angoissante dans un monde où la médecine est désemparée et le gouvernement impuissant. La manière de décrire les réactions des populations saines et touchées fait de ce livre une peinture assez féroce de la nature humaine où toutes les petites bassesses sont dévoilées et où la solidarité à petite échelle s'impose comme un facteur de survie.
Un petit bémol cependant, j'ai eu une certaine impression de déséquilibre entre le corps du récit et la fin qui m'a semblé bien longue. De plus, certaines affirmations des personnages m'ont paru un brin grandiloquentes et on sent une certaine volonté moralisatrice de la part de l'auteur.
Quoi qu'il en soit, c'est tout de même un très bon livre sur lequel il faut se pencher sans hésiter!


Moi qui n'ai pas connu les hommes
Moi qui n'ai pas connu les hommes
par Jacqueline Harpman
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Envoûtant et intriguant, 13 septembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Moi qui n'ai pas connu les hommes (Poche)
Quelle atmosphère étrange nous livre ce récit!
J'ai beaucoup aimé cette manière très réelle de décrire le quotidien et la fuite de ces femmes enfermées dans un monde à la limite du surréalisme. On pénètre volontiers dans cette atmosphère où ressurgissent les souvenirs du temps où elles étaient libres et où les hommes et la sexualité étaient encore à leur portée. Et parmi ces femmes qui battent le rappel des temps heureux, il en est une qui ne les a jamais connus, étant trop jeune à l'époque de l'enlèvement. On pressent alors qu'elle est plus forte que les autres car elle ne sait pas ce qu'elle a perdu. Pourtant, au fil du récit, on se rend compte qu'elle souffre de cette différence et la question de la solitude se posera sans cesse à elle.
Même si la fin est un peu frustrante, c'est un très beau récit que je conseille vivement!


L'Hippopotame
L'Hippopotame
par Stephen Fry
Edition : Poche
Prix : EUR 7,10

9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 J'en redemande!, 29 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Hippopotame (Poche)
Il y a des jours où on a envie de lire quelques chose de frais et de drôle, un livre qui nous donnera envie de rire par son style piquant, mais sans rentrer dans le grotesque ni le vulgaire. Ce jour là, il faut lire l'Hippopotame! Certes, il y a quelques passages qui ne sont pas très ragoutants, mais c'est tellement cocasse que ça passe très bien. Ainsi, le dénouement de l'intrigue cadre parfaitement avec le cynisme du personnage principal comme si l'auteur nous disait "et alors? Vous pensiez vraiment que j'allais vous mystifier ou quoi?!".


La caste des méta-barons, tome 1 : Othon le trisaïeul
La caste des méta-barons, tome 1 : Othon le trisaïeul
par Juan Gimenez
Edition : Album

10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ca ne peut pas plaire à tout le monde, 20 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : La caste des méta-barons, tome 1 : Othon le trisaïeul (Album)
Et en l'occurrence, c'est avec plaisir que j'ai revendu toute la série. Je ne sais pas si c'est parce que je la trouve gratuitement ultra violente ou bien pauvre en vocabulaire (sans compter les paléo-insultes à toutes les sauces, un peu comme le langage Schtroumpf) mais de toute évidence je la déconseille aux âmes sensibles! Cela dit je n'avais pas aimé non plus l'Incal alors je suppose que ça peut plaire à pas mal de monde.


Le roi des méduses, Tome 1 :
Le roi des méduses, Tome 1 :
par Thierry Ségur
Edition : Album
Prix : EUR 15,50

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Envoutant, poétique et original à la fois, 14 juillet 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le roi des méduses, Tome 1 : (Album)
Beaucoup de choses m'ont plu dans cet album peu ordinaire et à mon avis pas assez connu! Tout d'abord le dessin (Ségur, Légendes des contrées oubliées) qui n'est pas toujours facile à comprendre mais qui contribue justement par la à renforcer l'aspect dramatique mais poétique de l'histoire. Les personages sont habilement dessinés et ont beaucoup de caractère. Le scénario, inspiré d'une nouvelle de Bettencourt, mélange le surnaturel, l'amour, la folie et la violence entre les peuples. Dans la même lignée que Hariti de Szalewa, on est séduit par l'atmosphère unique et envoutante qui règne au fil des pages. La force de cette histoire réside aussi dans le fait qu'elle casse les clichés du bon et du méchant, chacun apparait avec ses forces, ses limites et ses faiblesses ce qui fait qu'à la fin on a de la tendresse pour le méchant, de la répulsion pour la princessse et de la pitié pour le gentil.
A lire absolument!


Page : 1