undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Nagar > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Nagar
Classement des meilleurs critiques: 45.474
Votes utiles : 304

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Nagar

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
L'Exorciste [Version 2000]
L'Exorciste [Version 2000]
DVD ~ Ellen Burstyn
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 6,64

5.0 étoiles sur 5 Indémodable, 3 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Exorciste [Version 2000] (DVD)
Ce grand classique signé William Friedkin demeure encore l'un des films les plus terrifiants de tous les temps. Oui, plus terrifiant encore que Massacre à la tronçonneuse, Scream ou encore Saw. Pourquoi ? Tout simplement d'une part parce que le scénario et la mise en scène ont été traités avec le plus grand sérieux et d'autre part parce que l'histoire qu'il raconte s'inspire d'un fait authentique. Certes, l'histoire originale est un peu différente du scénario du film. Mais ce lit qui bouge, ces paroles blasphématoires et dégradantes, cet effrayant comportement de l'enfant possédée, tout cela a bel et bien existé ! Les démons ainsi que Satan existent ! Les zombies ou les aliens aucunement !
Ce chef d'oeuvre a engendré bien d'autres films basés sur la possession diabolique, mais dont la plupart partaient dans le délire ou dans l'exagération la plus grotesque (de nos jours, on fait jaillir des insectes, voir des animaux vivants de la bouche des possédés, phénomène qui n'a jamais existé dans la vie réelle !) aucun n'a su l'égaler. Il remplit pleinement sa fonction : terrifier !


L'Au-delà (édition simple)
L'Au-delà (édition simple)
DVD ~ David Warbeck
Proposé par CASHNET
Prix : EUR 5,99

3.0 étoiles sur 5 Ambiance poisseuse, 3 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Au-delà (édition simple) (DVD)
Ce film ne brille guère par son scénario, plutôt simpliste et parfois incohérent, ni par la qualité du jeu des acteurs qui frisent l'amateurisme. Le scénario par ailleurs n'est qu'un prétexte pour accumuler les scènes d'horreur qui s'avèrent cependant plutôt réussies, mais d'autres s'avèrent parfois assez risibles comme celle avec les araignées. Cependant Lucio Fulci ne cherche pas à raconter une histoire avec un luxe d'idées scénaristiques ou qui ait un sens crédible, mais à offrir une vision macabre et esthétique, faite pour être contemplé au lieu d'être compris. Ce genre de film ne me plaît pas tellement, mais Lucio Fulci, par une mise en scène bien soigné, appuyé par une excellente bande-son, nous dresse ici un véritable poème morbide, gore et baroque qui a de quoi satisfaire les amateurs de films d'horreur. Bien que je n'adhère pas beaucoup à ce film, je me dois de le reconnaître comme étant le meilleur film de Lucio Fulci.


La Reine Des Neiges
La Reine Des Neiges
DVD ~ Alan Tudyk
Prix : EUR 7,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur disney depuis bien longtemps !, 21 avril 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Reine Des Neiges (DVD)
Une chose est certaine, la Reine des Neiges est un très bon film disney. Peut-être effectivement le meilleur depuis la fin des années 90. Après, il est peut-être difficile à savoir ensuite s'il est meilleur que Raiponce qui était déjà une réussite. Personnellement, je crois avoir un penchant pour la Reine des Neiges, peut-être parce que l'humour n'empiète pas trop sur l'intrigue et que le fond se révèle émouvant. Ce que j'ai juste regretté par rapport à Raiponce, c'est que l'ambiance ne soit pas aussi gaie et lumineuse, même si c'est sûrement voulu exprès car la Reine des Neiges nous conte une histoire avec un peu plus de sérieux.
Ce qui m'a vraiment plu dans le film, ce que je considère comme son point fort, c'est l'histoire d'amour fraternel entre Anna et Elsa que tout semble séparer mais qui arrive à dénouement des plus magnifiques où Elsa sauve par amour sa soeur, ce qui nous change des romances traditionnelles entre princes et princesses et qui demeure l'un des plus beaux types de relations développés chez Disney.
Les personnages sont tous réussis. Le plus intéressant demeure celui d'Elsa, un peu froide et réservé, mais prudente et plus mature que Anna qui, faut le reconnaître, est une princesse moins mémorable que Blanche Neige, Raiponce ou Belle, même si elle demeure très attachante en partie pour sa détermination à ne pas vouloir abandonner Elsa et à vouloir renouer avec elle (une autre preuve d'amour). J'ai aussi un faible pour Olaf, vraiment adorable, même si je regrette que ce soit Dany Boon qui le double (est-il vraiment nécessaire de toujours interpréter les personnages de films d'animation par des stars ?).
Rien à redire sur le plan technique, les paysages sont magnifiques. Les chansons sont belles, on se plaît à les fredonner, les chanter et les rechanter comme "Je voudrais un bonhomme de neige" ou encore "Libérée délivrée".
La seule reproche que je fait sur la Reine des Neiges c'est de trahir le conte original. C'est à dire de reprendre son titre pour nous présenter une histoire qui n'a strictement rien à voir à l'originale. Disney aurait très bien pu trouver un autre titre comme... la Reine du royaume gelé. Non, c'est moins attrayant. Justement, Disney s'est en fait appuyé sur cet argument commercial : adaptation superbe d'un conte classique. Alors que ça n'a quasiment aucun rapport avec l'oeuvre d'Andersen.

Si oublie ce défaut non négligeable toutefois, la Reine des Neiges est en fin de compte un grand classique non seulement de Disney mais du cinéma d'animation en général. Il se révèle bien supérieur à beaucoup de produits Dreamworks en nous livrant une histoire magnifique et attachante. Il mérite son succès.


Un génie, deux associés, une cloche
Un génie, deux associés, une cloche
DVD ~ Terence Hill

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Le genre de film qui te fait détester le western, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Un génie, deux associés, une cloche (DVD)
Je ne comprend pas comment un cinéaste comme Damiano Damiani, qui avait su montrer qu'il avait du talent en réalisant un grand western comme El Chuncho, ait pu à ce point tomber dans la bêtise en nous pondant ce navet. Le scénario est totalement indigent, à peine compréhensible, le casting est hétéroclite, mélangeant Terence Hill dans sa panoplie de Trinita, avec le chanteur canadien Charlebois, la comédienne française Miou-Miou, l’ex « PRISONNIER » Patrick McGoohan, et même Klaus Kinski, venu se faire ridiculiser avec une belle abnégation, pendant quelques minutes au début du film, dans un rôle complètement inutile. Les séquences réalisées par Leone – tout particulièrement le prologue – pour brillantes qu'elles soient, ne relèvent aucunement le niveau, et le film est une interminable pantalonnade, terrassante d’ennui. Strictement, absolument et désespérément débile comme film.


Le Labyrinthe de Pan
Le Labyrinthe de Pan
DVD ~ Ariadna Gil
Prix : EUR 7,99

5.0 étoiles sur 5 Un chef d'oeuvre du cinéma fantastique et le meilleur film de Guillermo del Toro, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Labyrinthe de Pan (DVD)
Malgré une noirceur très appuyée par des scènes violentes ou par des créatures fantastiques inquiétante, le Labyrinthe de Pan réussit le pari d'être un vrai conte de fées. Pour adultes bien entendu. Aussi envoûtant que magique, le film est parfaitement réalisée et les effets spéciaux sont très réussis. L'image est magnifique, on entre dans un monde féérique mais sombre. La bande son aussi est magnifique. En bref, un film à voir absolument ! Mais pour les enfants et les âmes sensible, passer votre chemin...


Maléfique
Maléfique
DVD ~ Angelina Jolie
Prix : EUR 9,99

1.0 étoiles sur 5 Une énorme insulte doublée d'une trahison à Walt Disney ainsi qu'aux fans du dessin animé, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Maléfique (DVD)
Dans cette folie des reboots, sequelles et prequelles qui déboulent à la pelle sur nos grands écrans sort cette semaine Maléfique. Une nouvelle tentative de Disney de ré-exploiter l'un de leur grand classique animé La Belle Au Bois Dormant sous la forme d'un reboot qui cherche à démystifier une de leur plus grande méchante qui a terrorisé tant de générations. Maléfique était une jeune fée qui vivait paisiblement dans un univers fantastique peuplée de créatures magiques. Un jour un petit humain ose pénétrer dans cette univers, entre les deux va se développer une belle histoire d'amitié qui va même tourner à l'amour. Cependant l'ambition de ce jeune homme devenu grand va progressivement éloigner les deux amants. Jusqu'au jour où il va commettre le pire pour devenir roi. Bien décidé à se venger, Maléfique va jeter un sort sur son bébé. Tout le monde connait l'histoire de La Belle Au Bois Dormant que ce soit le conte de Charles Perrault ou bien le dessin animé de Walt Disney sorti en 1950. En faire une nouvelle adaptation live offrant un nouveau regard par le biais de la méchante fée Maléfique avait donc tout de la bonne idée. Cela s'est régulièrement fait ces derniers temps avec un résultat surprenant mais souvent réussi. Il fallait bien cependant un jour une exception à la règle est celle ci s'appelle Maléfique. Nous ne sommes plus ici dans la relecture mais carrément dans la réécriture totale de cette histoire bien connue. Difficile de ne pas s'étouffer en voyant ce récit sans queue ni tête qui fait de Maléfique une bonne Fée trahie par les humains. Une version qui ne tient vraiment pas la route dès les premières minutes puisqu'on ne voit pas pourquoi une gentille Fée aurait pu être prénommée Maléfique.

Impossible de tout dévoiler mais sachez que toute cette histoire risque de faire bondir dans leurs fauteuils, tous ceux qui gardent en mémoire l'histoire originale. On nous avait promis un film plus adulte mais le résultat est particulièrement cucul. Ce film ne repose uniquement sur des effets spéciaux particulièrement réussis. Chef décorateur sur Avatar, le réalisateur Robert Stromberg semble avoir ramené avec lui des créatures du film de James Cameron. Tellement d'image de synthèse qu'on a même pas vraiment l'impression de voir un véritable film live mais plutôt un dessin animé avec des acteurs incrustés. Si l'ensemble est très beau à voir à l'exception des trois bonnes fées trop artificielles, cela ne compense pas les lacunes du scénario. Angelina Jolie avait tout pour faire une très bonne Maléfique si les scénaristes n'avaient pas tenu absolument à en faire une gentille fée. Sexy en diable et capable réellement d'être vraiment inquiétante dans les meilleurs scènes du film, son personnage se retrouve malheureusement trop édulcoré pour la transformer en héroïne. Elle Fanning est encore moins bien servie par les scénariste en Princesse Aurore totalement nunuche sans aucune scène pour montrer son talent. Certainement le pire rôle que cette jeune et talentueuse actrice ait pu incarner à ce jour. Des choix étonnants complètent le casting comme Sharlto Copley (District 9) en Roi Stéphane, Sam Riley (Control) joue le corbeau Diaval et Juno Temple (Killer Joe) en bonne fée. Des acteurs plutôt habitués aux films indépendants qui viennent se perdre dans ce blockbuster trop commercial. Le jeune acteur Brendon Thwaites qui sera bientôt à l'affiche de plusieurs films attendus démarre très mal sa carrière en Prince Charmant trop cliché dont le rôle a sacrement été raboté au profit de Maléfique.

Walt Disney a du se retourner dans sa tombe en voyant comment ses descendants ont pût ainsi massacrer son héritage. Dire que les plus jeunes risquent de découvrir cette nouvelle version avant le dessin animé culte est une véritable honte. D'ailleurs, le plus frustrant à propos de ce film c'est qu'il prétend qu'il offre la véritable histoire de la Belle au bois dormant et que celle du dessin animé disney, la version que l'on connaît tous, qu'on adore et avec laquelle on a grandis, eh bien ce n'est pas la bonne ! Un long métrage uniquement fait pour l'argent qui laisse craindre le pire pour les prochains épisodes de Star Wars si ils sont traités de la même façon. A boycotter d'urgence !


Noé
Noé
DVD ~ Russell Crowe
Prix : EUR 7,82

Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Un honteux navet, 22 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Noé (DVD)
Ce film n'a absolument rien à voir avec les récits religieux relayés par les différentes religions que l'on connaisse. L'histoire est complétement HS, on fait passer Dieu et noé pour des malades qui veulent tuer toute l'humanité, c'est une véritable Insulte. Je déconseille fortement ce film à tout le monde et surtout aux personnes croyantes qui vont être profondément insultés (comme je l'ai été malheureusement). A proscrire ! A croire que les scénaristes et les réalisateurs américains ne prennent plus la peine dorénavant de lire les oeuvres originales.


Le dictateur [Édition Simple]
Le dictateur [Édition Simple]
DVD ~ Charles Chaplin
Prix : EUR 11,58

5.0 étoiles sur 5 Le chef d'oeuvre de Charlie Chaplin, 15 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le dictateur [Édition Simple] (DVD)
Premier film véritablement parlant de Chaplin, le film, mêlant avec une grande habilité comique et tragique, montre l'extraordinaire habilité du cinéaste à utiliser le son comme élément d'un comique qui reste fondamentalement muet (voir les irrésistibles discours incompréhensibles de Hynkel. On retrouve dans ce film par ailleurs la délicieuse Paulette Goddard en jeune juive courageuse.
Mais le plus beau dans tout ça, c'est que le film est en soi un très beau plaidoyer pour la paix et la tolérance comme en témoigne le discours final où Chaplin mêle défense de la démocratie (sans voir qu'Hitler est justement un pur produit démocratique) et appel à la fraternité humaine, critique de la mécanisation de l'humanité et foi dans le Progrès, utopie d'un monde sans frontière et citation de l'Evangile de saint Luc : "le Royaume de Dieu est en chacun de nous". Ce magnifique discours n'a rien perdu de sa force émotionnelle et continue toujours à nous toucher.


Taram et le chaudron magique [Édition 25ème Anniversaire]
Taram et le chaudron magique [Édition 25ème Anniversaire]
DVD ~ Freddie Jones
Prix : EUR 8,99

2.0 étoiles sur 5 Peu mémorable, 8 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Taram et le chaudron magique [Édition 25ème Anniversaire] (DVD)
Taram et le chaudron magique reste clairement l'un des films disney les moins bons jamais réalisé. Les graphismes et l'animation sont d'une grande qualité mais on ne peut pas en dire autant niveau personnages qui s'avèrent stéréotypés, relativement fades et peu attachants. On a du mal à se prendre d'affection pour Taram, un héros dépourvu de tout charisme, sans parler de la princesse Eloïse, hyper agaçante. Le script ne prend même pas la peine de se pencher sur leur passé, apparaissant ainsi comme peu fouillés et superficiels, à l'image de leur amourette totalement dénuée d'intérêt et de charme. Les trois sorcières de Morva sont totalement lourdingues et grotesques. Le barbe Ritournel quant à lui, est amené dans le récit comme un cheveu sur la soupe, et semble avoir été placé là dans l'unique but d'amuser la galerie et ainsi alléger le ton sombre du long-métrage. Tentative un peu grossière mais surtout ratée, car le film manque cruellement d'humour. Seul le sympathique et attendrissant Gurki (doublé en français par le grand Roger Carel), et Crapaud, le serviteur du Seigneur des Ténèbres, parviennent à sauver un peu la mise. Ce dernier fait d'ailleurs un méchant réussit, au physique cadavérique réellement effrayant, qui n'est pas sans rappeler Chernabog, le démon d'Une nuit sur le mont chauve dans Fantasia. Mais quelques bons éléments ne font pas tout, loin de là, et ne sauvent pas le film qui souffre d'un scénario décousu, bancal, sans rebondissements ni consistance, avec des scènes qui se succèdent sans véritable sens.

Trop sombre pour les enfants, trop simpliste et niais pour les adultes (raison pour laquelle il a été un échec commercial et renié par ses concepteurs) Taram et le chaudron magique est au final un dessin animé réussi niveau technique, mais qui ne passionne guère pour son scénario et ses personnages. Un film très passable.


Brisby : Le Secret NIHM
Brisby : Le Secret NIHM
DVD ~ Arthur Malet
Prix : EUR 6,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bon dessin animé, 8 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brisby : Le Secret NIHM (DVD)
Premier film de Don Bluth (ça ne vous dit rien ? Mais si ! le réalisateur d'Anastasia, de Fievel et le nouveau monde !), Brisby et le secret de NIMH est un joyau du dessin animé de ces bonnes vieilles années 1980. Les graphismes sont bien soignés et l'animation réussie (quoique parfois moins fluide que chez Disney). Les thèmes sont assez adultes. On débarque dans le récit avec un personnage de veuve, et plein de secrets en attente d'être révélés. Bluth fait appel à Jerry Goldsmith pour la bande originale. Enregistrée avec le London Philarmonic Orchestra, celle-ci est tout simplement somptueuse, ample et mélodique, parfois agrémentée de choeurs. Cependant, malgré des personnages attachants, ce film est à déconseillé aux enfants impressionnables car ici on est loin de la tiédeur de Disney. Dès les premières scènes, on est plongé dans un un univers inquiétant. Le film regorge d'éléments glauques, menaçants, à la limite traumatisants : un énorme araignée, un gros chat dix fois plus monstrueux que Lucifer dans Cendrillon, un rat qui pourchasse l'héroïne avec une lance électrifiée, un hibou gigantesque aux yeux lumineux, la séquence au laboratoire, sans compter le fait qu'on voit des personnages qui saignent et qui meurent de manière violente.

Malgré ces élément qui le rendent peut-être un peu trop sombre (on comprend pourquoi Disney avait refusé de le produire), Brisby et le secret de NIHM reste un dessin animé de grande qualité, l'un des meilleurs de Don Bluth, beaucoup plus réussi que toutes les bouses en images de synthèses envahissantes à l'humour à deux balles qu'on produit excessivement de nos jours. Le seul vrai point faible du film reste pour moi le corbeau Jeremy qui devient vite agaçant avec ses mimiques.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20