Profil de Isara > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Isara
Classement des meilleurs critiques: 594
Votes utiles : 421

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Isara (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Silent Saturday: Forbidden Spaces Trilogy: Book One
Silent Saturday: Forbidden Spaces Trilogy: Book One
par Helen Grant
Edition : Broché
Prix : EUR 13,36

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sombre et flippant, 19 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silent Saturday: Forbidden Spaces Trilogy: Book One (Broché)
Il est bien dommage que les romans d'Helen Grant ne soit pas traduits en français (à part Le Démon du Vitrail).

Son dernier opus, Silent Saturday, est à nouveau un thriller de très bonne facture. Cette fois-ci situé en Belgique (les 3 précédents se déroulaient en Allemagne), et possédant un narrateur externe (les autres étaient écrits à la première personne), nous y suivons l'histoire d'une jeune femme vivant une vie difficile auprès d'une mère maladivement protectrice et dont la route va croiser celle du monstre qui l'a terrorisée alors qu'elle était enfant et l'avait vu se débarrasser du corps d'une de ses victimes...

Comme toujours dans les romans de Grant, la psychologie des personnages est centrale, et leurs problèmes personnels et états d'esprit sont si bien écrits et si réalistes qu'il est facile de se sentir concerner par ce qui leur arrive.
Contrairement au précédents tomes, ce roman n'est pas vraiment teinté de surnaturel, mais l'ambiance reste tout autant envoûtante et mystérieuse. Et aussi plus inquiétante qu'auparavant, le narrateur externe permettant d'adopter le point de vue du meurtrier lors de certains chapitres glaçants.

Ce roman garde donc certaines des caractéristiques type des écrits d'Helen Grant mais se renouvelle aussi en changeant le pays, la narration, et de manière mineure l'aspect plus foncièrement surnaturel présent auparavant. La transition est tout à fait réussie et Silent Saturday marque un très bon début de trilogie.


Hauts lieux de légendes en Normandie
Hauts lieux de légendes en Normandie
par Stéphane-William Gondoin
Edition : Broché
Prix : EUR 5,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Folklore médiéval normand, 18 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hauts lieux de légendes en Normandie (Broché)
En 128 pages, l'auteur nous fait découvrir 44 légendes liées à différents lieux de Normandie. La plupart se situent au moyen-âge, particulièrement entre les 9ème et 12ème siècles.
Quelques uns des titres des légendes sont: le loup de sainte Austreberthe, les oies du Pirou, la vision de Rollon, Robert-le-Diable ou la fée d'Argouges.

Les légendes donnent un aperçu intéressant de la façon de penser et des croyances des gens de l'époque médiévale. Certains contes incluent des éléments "effrayants" (morts-vivants, démons...) qui en feraient de bonnes histoires pour un soir d'Halloween et tous possèdent un charme. ils sont également tous accompagnés d'au moins une photo.

Je regrette simplement que l'auteur n'ait inclus ni sources ni bibliographie pour expliquer comment il avait réussi à compiler ces légendes folkloriques. Cependant, cela reste un petit livre sympa et qui se lit vite, et, si vous vivez en Normandie, qui vous donnera une nouvelle image de lieux familiers.

3.5/5


Girl with a One-Track Mind: Confessions of the Seductress Next Door
Girl with a One-Track Mind: Confessions of the Seductress Next Door
Prix : EUR 6,42

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Marrant, malin mais aussi de la substance, 26 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Quelle bonne surprise que ce livre! Quand il est question de livres sur le sexe, particulièrement ceux tirés d'un blog, on peut facilement verser dans le bas de gamme, superficiel ou voyeuriste. Sans parler que la prose peut être insipide. Et bien ce n'est PAS DU TOUT le cas avec "Girl with a one track mind".

Pour commencer, le style d'écriture d'Abby Lee (pseudonyme de Zoe Margolis) est frais et malin. Il reste simple, oui, parce que le but du livre n'est pas l'accomplissement littéraire, mais la réflexion sincère et réaliste sur les expériences sexuelles et leurs éventuelles implications. Donc c'est simple, mais aussi vif et piquant, avec beaucoup de bons mots. J'ai ri plus d'une fois en lisant ce livre.

Concernant le contenu, le livre ne déçoit pas non plus. Présenté comme un journal intime sur une durée d'un an, on suit la quête d'Abby pour une vie sexuelle aventureuse et pourquoi pas également une vie romantique satisfaisante. Cela va sans dire, diverses rencontres sexuelles, certaines assez inhabituelles, sont décrites - très crûment, mais jamais d'une façon voyeuriste. Le livre est osé mais PAS pornographique. Les expériences sexuelles d'Abby sont de plus souvent analysées, ce qui fait qu'à la fin du livre on a eu d'intéressants aperçus sur le désir ou encore le rôle de la psychologie dans le sexe. On peut aussi s'identifier à Abby en diverses occasions (les occasions dépendront des lectrices), et je pense d'ailleurs que le livre a un côté féministe. Je ne parle pas des feminazis, mais de ce que le féminisme devrait plus souvent être: le livre montre que les femmes ne devraient pas avoir honte quant à leurs désirs, et dénonce plus d'une fois le double standard qui existe concernant les sexualités masculine et féminine. Il y a un aspect valorisant de même qu'éclairé.
Mais il y a aussi beaucoup d'humour dans ce livre, comme je l'ai mentionné précédemment. Tous les quelques chapitres on trouve un guide sur 1 ou 2 pages, comme "guide pour draguer quelqu'un", "guide des qualités recherchées chez un homme" ou "guide des tailles de b*tes". C'est toujours drôle et ça manque pas d'intérêt.

Je recommanderais le livre aussi aux hommes, le ton n'est pas du tout girly, et peut être même que le livre les éclairera sur quelques éléments! ;-)


Katy B
Katy B
Prix : EUR 9,07

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un futur classique, 19 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Katy B (CD)
Quel dommage que Katy B ne soit pas connue en dehors des frontières britanniques!!
C'est je pense l'une des artistes féminines les plus intéressantes du moment, et ce premier album sorti en 2011 est simplement superbe.

Difficile de résumer la musique de Katy B vu les influences diverses qui la composent, mais pour faire gros on peut parler de pop électro, ce qui reste néanmoins très réducteur et trompeur. En effet quand on dit "pop électro" on pense de suite aux artistes américaines comme Lady Gaga, Britney Spears ou Katy Perry... Or la musique de Katy B est tout à fait différente. Là où tout le monde ne jure que par des beats électroniques plutôt dance/house et assez génériques, l'électro de Katy B est basé sur l'univers du UK Garage.

En fait, Katy B c'est un chant comme on en trouve sur la pop ou le r'n'b contemporain, un très beau timbre chaud, et une musique électro alternant principalement dubstep (notamment le 1er single très efficace On A Mission et la balade Go Away) et UK Funky (le 2ème single et duo avec Ms Dynamite Lights On, Movement, Why You Always Here, Hard To Get, Water).

Mais on a aussi du Jungle (Disappear), un titre rappelant la deep house (Power On Me), balade et breakbeats sur le 3ème single Broken Record (un titre phare plein d'émotions se terminant en apothéose lorsque Katy chante en boucle "like a broken record"), un dubstep possédant une très belle bassline lourde et hypnotisante aérée par des notes de clavier fraîches et très jingle sur le 4ème single Easy Please Me (aux paroles d'ailleurs particulièrement bonnes), R'n'B et sonorités électro entêtantes et plutôt inhabituelles sur le 5ème single Witches' Brew, et pour finir une fusion DnB, dubstep et musique classique sur Perfect Stranger, qui est d'abord un single du trio de DJ Magnetic Man (l'un des 3, Benga, ayant produit le single On A Mission) mais qui figure aussi, en version raccourcie, sur l'album de Katy.

Il est important aussi de préciser que l'album est majoritairement mid-tempo. En fait seuls On A Mission et Lights On sont up-tempo. Le reste a plutôt un feeling lounge, une atmosphère relaxante, même malgré la rapidité des beats comme sur Disappear.
Étonnamment, je ne suis pas particulièrement fan de ce qui est "un peu mou", mais je suis accro à cet album qui a tout d'un futur classique.
Si j'ai beaucoup détaillé la musique, les paroles ne sont nullement en reste. Elles sont tour à tour émouvantes, séductrices ou canaille, mais toujours d'une grande (et rare) authenticité, qui est l'une des qualités que renvoie le plus la musique de Katy ainsi que sa personne.

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir Katy B, j'aurais du mal à conseiller un titre en particulier, tant les styles et approches sont variés sur cet album, qui reste néanmoins extrêmement cohérent. On A Mission pour le côte club intense et la mélodie imparable, Lights On pour une approche dansante et énergisante du UK Funky et le sensuel Hard To Get pour une approche jazzy et cool, Easy Please Me pour le réalisme et l'humour des paroles, Broken Record pour l'émotion, et Perfect Stranger simplement car le titre est de toute beauté, mais je conseillerais plutôt d'écouter la version complète et live BBC Radio disponible sur Youtube.

Pour résumer, un album où rien n'est en dessous, possédant un brassage de styles enthousiasmant et mettant en avant une artiste sincère. Thumbs up!! :)


Ein Bisschen Zeitgeist
Ein Bisschen Zeitgeist
Prix : EUR 20,78

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Rock moderne inspiré et accrocheur, 8 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ein Bisschen Zeitgeist (CD)
Après un troisième album que j'avais trouvé assez répétitif et manquant d'inspiration, Killerpilze fait un excellent retour avec ce quatrième opus rempli de titres novateurs et efficaces.

On retrouve des titres rock funs qui sont leur spécialité, avec Boom et l'endiablé single Komm Komm.com, mais ce nouvel opus a dans l'ensemble des sonorités plus sombres et plus lourdes. L'influence punk est toujours bien présente dans le rock des KP, mais on ressent aussi clairement une influence métal sur les guitares, qui offrent sur Ein Bisschen Zeitgeist de nombreux riffs accrocheurs et de bons solos.
Les compositions sont variées, allant du mid-tempo (le très mélodique deuxième single Jubel Und Staub, l'accrocheur Morgenland, l'intense Marie et les plus doux 97 Tage et So Weit So Gut) au rock puissant (Wenn Blicke Treffen) et aux rythmes imparables (Albtrauma et sa marche quasi militaire et Alles Kaputt) en passant par un titre encore plus énervé se permettant quelques cris et notes dissonantes (Schicksalsscheiss), ainsi que parfaites de petites touches diverses (ici des sonorités électro, là de la guitare acoustique).
Les paroles aussi abordent des sujets divers tels que la dépendance à la drogue, la mariage forcé ou bien la vie en tournée, une rupture amoureuse, ou la fête... Peu importe le thème, c'est écrit sans niaiserie, avec sincérité et souvent aussi (quand le thème le permet) avec une bonne dose d'humour.

Ce nouvel album est mélodique mais ne manque pas de force, accrocheur mais sans jamais tomber dans la facilité, et malgré sa variété le tout est très cohérent: un rock alternatif moderne marqué par le sens du rythme du groupe et l'unique duo de voix de Jo et Mäx.

Un très bon album pour un groupe qui mériterait une grande reconnaissance.


The nexus ltd edition
The nexus ltd edition
Prix : EUR 21,00

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Album tueur!, 25 avril 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : The nexus ltd edition (CD)
Les Suédois d'Amaranthe reviennent donc avec leur deuxième album... Et quel album!

On est dans la lignée du premier opus: du power mélodique aux sonorités très modernes et un petit aspect metalcore. Toujours la même énergie, le trio vocal, et des mélodies très accrocheuses.
Ce qu'on pouvait craindre du nouveau disque, c'est que le groupe s'enlise et serve du réchauffé. Or si quelques titres ont vraiment les mêmes sonorités que sur l'album éponyme précédent, la plupart des chansons sont rafraîchissantes.

Les mélodies sont ultra-entêtantes, bien trouvées, et si elles sont "faciles" (elle sont très efficaces mais pas vraiment complexes), il ne faut pas oublier que les compositions sont à l'inverse vraiment fouillées. On peut se laisser distraire par l'aspect easy-listening et la variété de chant, mais si on prête bien l'oreille à la musique, on découvre des titres hyper bien calés, plein de petits détails, d'originalité et de complexité pour sortir des sentiers battus.
Ainsi, leur métal est tout sauf plat ou déjà entendu, et la fusion avec des notes electro donne un ensemble différent, peaufiné, et très agréable.

Le titre Electroheart avec ses influences Eurodance est je pense l'une des chansons phares sur cet album.
Les autres perles sont Mechanical Illusion et son refrain tueur, l'intense Future On Hold, la très belle et puissante ballade Burn With Me (un titre inhabituel pour le groupe) et le motivant Razorblade. Tous possèdent des mélodies imparables et des compo recherchées.
Les autres titres ne sont pas en reste pour autant, toutes les compositions tiennent la route mais ce sont les titres mentionnés précédemment qui m'ont le plus parlé. A noter que l'album contient aussi une jolie version acoustique (guitare-violon) de Burn With Me et une autre de leur premier single Hunger.

Il faut préciser aussi qu'il s'agit d'un album concept, racontant l'histoire d'humains se réveillant sous la forme de machines et luttant avec leurs émotions, leur semi-humanité, et une société moribonde. Le tout pouvant bien sûr être pris comme une métaphore de l'état actuel du monde (pollution, guerre et addiction à la technologie sont parmi les thèmes mentionnés) et des difficultés personnelles de chacun.
Donc, l'écriture n'est pas en reste et les paroles sont plutôt sympas à suivre, en particulier celles de Theory of Everything.

Vous l'aurez compris, il s'agit d'un album que je recommande ;-)


Halcyon
Halcyon
Prix : EUR 10,17

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une claque musicale, 23 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Halcyon (CD)
Ce 2ème album d'Ellie Goulding est une claque, pas par rapport à un côté "jamais entendu", mais par l'incroyable efficacité des mélodies et de la voix d'Ellie, qui combinées sont capables de transporter l'auditeur très loin et de l'émouvoir profondément.

En particulier, l'émotion qui se dégage de titres comme Hanging On, Figure 8 ou My Blood est INTENSE. Je trouve même carrément difficile de décrire en mots ces titres.

Il faut mentionner aussi le positif "Anything Could Happen", les accrocheurs "Only You" (qui me rappelle certains titres de Moby), le touchant "Don't Say A Word" et "Halcyon" avec son insistant "It's gonna be better"...

Et que dire de "Explosions" et son puissant refrain, "Atlantis" avec son lancinant "Where did you go?" et l'extrême légèreté de la voix d'Ellie sur les couplets, l'émouvant et minimaliste "I Know You Care" (B.O de Now Is Good), le feel good (un des seuls titres de l'album à faire partie de cette catégorie) et très électro "I Need Your Love" (collaboration avec Calvin Harris)?

Bon en fait, tous les titres sont très efficaces, le seul qui ne me parle pas plus que ça est "Dead In The Water", et ça veut pas dire qu'il soit mauvais.
L'ensemble de l'album est superbe et avoir autant de perles réunies sur un même opus relève de l'extraordinaire. La musique des titres reste relativement simple, axée sur le piano, un peu de violon et quelques sonorités électroniques, souvent accompagnés de choeurs, et certes l'album a un côté assez sombre, mais quelle force!! Superbe opus.


Les voiles de Frédégonde
Les voiles de Frédégonde
par Jean-Louis FETJAINE
Edition : Broché
Prix : EUR 19,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman médiéval différent, 23 février 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les voiles de Frédégonde (Broché)
Un roman facile à lire, sympathique et qui sort des sentiers battus du genre "historique" et "médiéval".

En effet, la grosse majorité des romans médiévaux se passe dans la 2ème moitié du moyen-âge, et les balbutiements du royaume Franc passent souvent aux oubliettes. Ainsi, j'ai trouvé rafraîchissant que ce roman décrive cette période transitoire de notre pays où la culture gallo-romaine et la langue gauloise connaissaient leurs derniers instants. L'héroïne est justement une jeune Gauloise païenne adoptant nom et culture francs pour gravir les échelons sociaux.

Le personnage historique de Frédégonde est bien entendu grandement romancé. Epouse d'un des petit-fils de Clovis, on connait relativement bien peu de choses sur cette femme et ses origines. Peu importe que les informations données dans le roman soient fictives (c'est un roman, après tout), l'ensemble est crédible, que ce soit au niveau de la psychologie des personnages ou des évènements décrits (dont cette fois beaucoup sont basés sur des chroniques de l'époque). Les héros du romans ne sont pas vraiment des personnes pour lesquelles on peut se prendre d'affection, mais leurs tribulations en partie véridiques accrochent facilement l'attention il me semble.

Fetjaine sait donner vie à ces personnages si éloignés de nous et tout simplement il rend l'histoire vivante.
Le seul bémol est que j'ai trouvé que le roman manquait parfois d'un peu d'épique, mais l'ensemble reste bien construit et intéressant.


Jamais sans ma fille
Jamais sans ma fille
par Marie-Thérèse Cuny
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Percutant et émouvant, 30 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jamais sans ma fille (Poche)
J'avoue, après être passée sur Amazon US et sur Goodreads, ça fait du bien de voir qu'ici il n'y a pas d'accusation de racisme envers ce livre.

"Jamais sans ma fille" est un récit véridique passionnant, j'ai dévoré le livre! C'est le combat d'une femme pour sa liberté, qui arrive à ne pas perdre espoir même dans les conditions les plus difficiles, et qui doit apprendre à vivre otage dans un pays qui est une dictature religieuse.

J'ai beaucoup apprécié la prose, qui sans être particulièrement stylée parvient à rester littéraire, ce qui n'est pas toujours le cas pour les récits et les autobiographies. Les phrases sont pas agréables à lire, bien tournées, on évite répétitions et platitudes et il y a de l'esprit.

Quant au soit disant racisme, ces accusations sont fausses et honteuses. Je soupçonne d'ailleurs que beaucoup des accusateurs n'ont pas lu le livre.

Le mari de l'héroïne, Iranien, devient violent et s'enfonce dans la folie. Dans l'ensemble, sa famille n'est pas très agréable (selon les personnes: propreté qui laisse à désirer, animosité, fondamentalisme religieux ou abus domestique)...
Mais l'héroïne rencontre rapidement des Iraniens amicaux, souvent prêts à lui venir en aide. Ils sont nombreux à peupler les pages du livre. Hamid, Aga Hakim, Fereshteh, Amahl et bien d'autres... Néanmoins certaines personnes voudraient faire croire que Betty Mahmoody présente les Iraniens et les musulmans comme tous mauvais. Ce qui, je le répète, est tout à fait faux.

"Jamais sans ma fille" est un livre percutant et émouvant que je recommande amplement.


Le Démon du vitrail
Le Démon du vitrail
par Helen Grant
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un suspense efficace, un style percutant, 24 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Démon du vitrail (Broché)
Très bonne lecture que ce roman, deuxième livre de Helen Grant.
Le suspense ne faiblit pas, l'ambiance est mystérieuse et peu rassurante, notre héroïne déménageant et évoluant dans un nouveau lieu presque hostile. Bien qu'il s'agisse d'une histoire de crime et d'un thriller, les personnages ne sont pas négligés. Au contraire, il sont plus que réalistes, très bien croqués et leur psychologie est centrale dans le roman.

L'auteur écrit d'une façon vive et accrocheuse, tout en restant très fluide. Rien ici ne sonne forcé, faux, ou trop "self-conscious". Le narrateur est notre héroïne, et on y croit sans problème. Mais l'auteur sait malgré cela rester littéraire et proposer de belles tournures et un style assez mordant. On évite le style trop oral plat qui est le risque d'un narrateur en "Je".

Je recommanderais Le Démon du Vitrail à quiconque apprécie les thrillers, les histoires mystérieuses/de crime, mais aussi les drames avec personnages crédibles et intéressants.

P.S: je précise que j'ai lu le roman en anglais, et ne peux donc pas juger la traduction.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13