Profil de Isara > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Isara
Classement des meilleurs critiques: 516
Votes utiles : 405

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Isara (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Jamais sans ma fille
Jamais sans ma fille
par Marie-Thérèse Cuny
Edition : Poche
Prix : EUR 6,20

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Percutant et émouvant, 30 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jamais sans ma fille (Poche)
J'avoue, après être passée sur Amazon US et sur Goodreads, ça fait du bien de voir qu'ici il n'y a pas d'accusation de racisme envers ce livre.

"Jamais sans ma fille" est un récit véridique passionnant, j'ai dévoré le livre! C'est le combat d'une femme pour sa liberté, qui arrive à ne pas perdre espoir même dans les conditions les plus difficiles, et qui doit apprendre à vivre otage dans un pays qui est une dictature religieuse.

J'ai beaucoup apprécié la prose, qui sans être particulièrement stylée parvient à rester littéraire, ce qui n'est pas toujours le cas pour les récits et les autobiographies. Les phrases sont pas agréables à lire, bien tournées, on évite répétitions et platitudes et il y a de l'esprit.

Quant au soit disant racisme, ces accusations sont fausses et honteuses. Je soupçonne d'ailleurs que beaucoup des accusateurs n'ont pas lu le livre.

Le mari de l'héroïne, Iranien, devient violent et s'enfonce dans la folie. Dans l'ensemble, sa famille n'est pas très agréable (selon les personnes: propreté qui laisse à désirer, animosité, fondamentalisme religieux ou abus domestique)...
Mais l'héroïne rencontre rapidement des Iraniens amicaux, souvent prêts à lui venir en aide. Ils sont nombreux à peupler les pages du livre. Hamid, Aga Hakim, Fereshteh, Amahl et bien d'autres... Néanmoins certaines personnes voudraient faire croire que Betty Mahmoody présente les Iraniens et les musulmans comme tous mauvais. Ce qui, je le répète, est tout à fait faux.

"Jamais sans ma fille" est un livre percutant et émouvant que je recommande amplement.


Le Démon du vitrail
Le Démon du vitrail
par Helen Grant
Edition : Broché

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un suspense efficace, un style percutant, 24 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Démon du vitrail (Broché)
Très bonne lecture que ce roman, deuxième livre de Helen Grant.
Le suspense ne faiblit pas, l'ambiance est mystérieuse et peu rassurante, notre héroïne déménageant et évoluant dans un nouveau lieu presque hostile. Bien qu'il s'agisse d'une histoire de crime et d'un thriller, les personnages ne sont pas négligés. Au contraire, il sont plus que réalistes, très bien croqués et leur psychologie est centrale dans le roman.

L'auteur écrit d'une façon vive et accrocheuse, tout en restant très fluide. Rien ici ne sonne forcé, faux, ou trop "self-conscious". Le narrateur est notre héroïne, et on y croit sans problème. Mais l'auteur sait malgré cela rester littéraire et proposer de belles tournures et un style assez mordant. On évite le style trop oral plat qui est le risque d'un narrateur en "Je".

Je recommanderais Le Démon du Vitrail à quiconque apprécie les thrillers, les histoires mystérieuses/de crime, mais aussi les drames avec personnages crédibles et intéressants.

P.S: je précise que j'ai lu le roman en anglais, et ne peux donc pas juger la traduction.


Les Rois maudits, tome 1 : Le Roi de fer
Les Rois maudits, tome 1 : Le Roi de fer
par Maurice Druon
Edition : Poche
Prix : EUR 5,60

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les meilleures histoires sont dans l'Histoire ;), 12 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Rois maudits, tome 1 : Le Roi de fer (Poche)
Bon, je ne vais pas répéter en détails tout ce qui a déjà été dit... Il y a 7 tomes, ça parle des rois de France pendant la guerre de Cent Ans, et c'est une saga culte plusieurs fois portée à l'écran.

Ce premier tome s'attarde sur la dernière année du règne de Philippe le Bel, année riche en événements marquants qui verra la condamnation à mort du Grand Maître de l'Ordre des Templiers ainsi que le scandale de la Tour de Nesle (adultères des princesses). Plus généralement ce tome raconte les prémices de la guerre de Cent Ans.

C'est certes un roman et non un livre d'histoire, mais l'auteur a pris soin de dresser un portrait fidèle de l'époque, et il est certain que la lecture de ce tome apporte au lecteur de bonnes connaissances historiques.
Les généalogies de rois à apprendre à l'école, c'est barbant, mais là le roi, sa famille et son entourage sont des personnages vivants, et on retient sans même le chercher bon nombre d'infos.
Le roman n'est pas exempt de quelques erreurs historiques et utilise bien sûr beaucoup l'imagination pour recréer les personnalités des grands de l'époque, mais l'ensemble reste très instructif et plaisant à lire, même si la prose reste basique/classique et assez neutre, ou "droit au but". Pas de prétention ni de fioritures. L'auteur le précise dans l'avant propos: son but est de raconter des évènements historiques, pas de faire un concours du style le plus original.
Ce premier tome, même si je pense - très subjectivement - qu'il manque un peu de peps, offre du suspense, des rebondissements, de l'amour, de l'animosité, une malédiction, des complots, des trahisons... Bref, comme quoi les meilleures histoires sont dans l'Histoire.


La poudre des rois: Une enquête au XIIIe siècle
La poudre des rois: Une enquête au XIIIe siècle
par Thierry Maugenest
Edition : Poche
Prix : EUR 6,80

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sympathique thriller médiéval, 12 janvier 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La poudre des rois: Une enquête au XIIIe siècle (Poche)
"La poudre des rois" est un suspense médiéval intéressant et bien construit (comme l'explique le commentaire précédant). Ca se lit bien et une fois commencé on veut vraiment connaître la fin. D'après moi, c'est par contre un peu là que la bat blesse... Je trouve la fin pas à la hauteur du suspense qui l'a précédée. J'ai vraiment eu l'impression qu'il manquait un climax.

Quant à la prose de Thierry Maugenest, elle est toujours d'une qualité plus que correcte, et ce roman ne déroge pas à la règle. L'histoire se déroulant au moyen-âge, l'auteur utilise aussi un certain nombres de termes recherchés/spécialisés qui m'ont fait ouvrir le dico. Il y a de la recherche et du soin, mais personnellement je trouve toujours l'ensemble trop académique, trop classique et manquant de signature.

C'est pourquoi selon moi on est dans le registre du sympathique, bien exécuté, mais on atteint pas le vraiment bon ou le "se démarque".


Virus
Virus
par Richard Preston
Edition : Poche

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant, fort et instructif, 28 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Virus (Poche)
Le best-seller (plus de 500 commentaires sur amazon.com et aucun ici... surprenant) "Virus" ("The Hot Zone" en V.O) est, dès la première page, un livre captivant qui vous glacera le sang plus d'une fois.
on dirait de la fiction, mais ce livre ne relate que des évènements bien réels, au prix d'un travail très méritant de l'auteur qui a interviewé tous les protagonistes principaux (docteurs, membres de l'armée...), de manière à être précis et exact dans la narration. Car l'histoire de "Virus" est bien de la non-fiction, et pas juste inspiré de faits réels. Ajoutez au travail de recherche de Richard Preston un talent de conteur et de créateur de suspense, et vous obtenez ceci: un livre qui se dévore, intéressant, intelligent et qui vous apportera des connaissances concernant les divers virus Ebola et leurs épidémies.

Je pense que certaines répétitions auraient pu être évitées, et la présentation non chronologique de la première partie aurait pu à un moment être un petit peu plus claire (mais j'avoue avoir peut-être manqué de concentration), mais "Virus" reste une très bonne lecture, puissante et instructive. Peut-être pas pour les plus sensibles (bien que l'ensemble du livre soit loin d'être aussi éprouvant que les premières pages) et sûrement pas pour les hypocondriaques! ;)


at sixes and sevens
at sixes and sevens
Prix : EUR 20,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Magique!, 16 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : at sixes and sevens (CD)
Ils sont rares les albums où j'aime vraiment *tous* les titres, mêmes chez mes artistes préférés.

At Sixes And Sevens est l'une de ces perles, l'un de mes albums cultes. Chaque titre a une mélodie envoûtante, une production top, une intensité... Il se dégage une vraie émotion des titres, qui vous balladent de la noirceur à la douceur en passant par la grandeur au fil des différents chants (clair/saturé/féminin/masculin), de la lourdeur des guitares, des touches légères au clavier, des envolées latines et du violon...
Ce fameux violon, comment y rester insensible sur Manic Eon ou On The Wane par exemple? Comment ne pas être emporté par les 3 voix + choeurs sur A Shadow Of Your Own Self? Et que dire de Meridian, son introduction très accrocheuse et son développement de plus en plus épique?

Un album de gothique symphonique à inscrire dans les annales, d'une grande cohérence tout en évitant la répétition. Des titres mélodieux mais aussi complexes, Morten Veland ne recherchant pas la facilité. J'adore Sirenia, mais pour cet album j'irai jusqu'à parler de chef d'oeuvre...


Warrior - Edition Deluxe
Warrior - Edition Deluxe
Prix : EUR 10,93

4 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Album de pop dance plein de peps avec aussi *gasps* de la guitare acoustique, 5 décembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Warrior - Edition Deluxe (CD)
Warrior est le 3ème album de Kesha (Cannibal est en théorie un EP, mais un EP quasi aussi rempli qu'un LP, je le considère donc comme son 2ème album).

Il faut savoir qu'avant de sortir son 1er album, Kesha a composé des dizaines de titres, écoutables sur Youtube, avec un son parfois électro mais souvent simplement pop. Et aujourd'hui avec ce 3ème opus, ses racines de chanteuse country (qu'elle était avec son frère, tandis que sa mère est aussi chanteuse/compositrice de country) ressortent véritablement.

Rien que sur les refrains du 1er single Die Young, on peut clairement l'entendre, mais aussi sur d'autres titres de l'albums:
*Le titre réjouissant aux accents sudistes et rock Gold Trans Am;
*Le titre Crazy Kids qui fusionne beaux refrains mid tempo à la guitare acoustique et couplets rappés à la Kesha avec un son pur électro;
*Thinking of You qui met en avant la voix de Kesha sur des bases musicales pop rock plus ou moins électronisées;
*Only Wanna Dance With You et Last Goodbye et leur base et mélodie pop-country, quasi sans incursions électro - mais incursions d'une voix masculine en choeur pour Only Wanna... (voix de Max Martin, le producteur méga connu dans le monde de la pop, qui IMITE Julian Casablancas des Strokes);
*Les deux très belles balades Wonderland et Past Lives;
*Et dernier mais pas des moindres, Dirty Love, LE DUO AVEC IGGY POP, rien que ça, un titre aux accents garage simplement jubilatoire de rythme et bonne humeur.

Les autres titres de l'album conservent le son Kesha auquel nous sommes habitués:
*Warrior et ses couplets rappés aux sons électro très lourds, ses refrains chantés plus mélodieux et son bridge instrumental aux sons électroniques surprenants (et efficaces!);
*Les titres C'mon, All That Matters et Wherever You Are et leur énergie légère et communicative;
*Supernatural et sa superbe mélodie sur le refrain, se partageant la chanson avec des couplets chantés aux sons industriels;
*Love Into The Light, belle balade aux couplets atmosphériques;
*Le très électro et énergisant Out Alive.

Tous les titres possèdent une mélodie efficace, les incursions pop rock renouvellent le son, il y a de jolies vocalises... Bref, un album réussi.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (7) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 26, 2012 10:31 AM CET


Wish Me Dead
Wish Me Dead
par Helen Grant
Edition : Broché
Prix : EUR 10,62

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Mélange efficace de suspense et drame, 5 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wish Me Dead (Broché)
Voici le 3ème livre de Helen Grant, et comme les deux précédents, j'ai foncièrement apprécié celui-ci.

Certains lecteurs se plaignent du fait que l'auteur offre toujours le même type d'histoires. Alors oui, ses 3 livres sont des romans impliquant des meurtres et des évènements mystérieux, oui ils se passent tous en Allemagne (l'auteur est britannique mais y a vécu), oui le folklore et les légendes constituent un part importante des histoires, et oui à chaque fois l'héroïne - qui est aussi la narratrice - est une jeune femme.
Cependant. Les intrigues et thèmes plus profonds ne sont pas semblables dans les 3 livres. Et les 3 héroïnes sont des jeunes femmes très différentes. Pia était une petite fille avec un caractère déterminé et beaucoup d'imagination, Lin était une jeune adulte assez maussade et rebelle, tandis qu'ici notre héroïne Steffi est une jeune femme très timide, sans confiance en elle.

L'intrigue de Wish Me Dead fait Steffi se sentir encore plus mal dans sa peau, car elle a l'impression d'être responsable de la mort de quelqu'un. En effet, elle l'a souhaitée dans une vieille maison en ruines, qui d'après les légendes locales est hantée par la sorcière qui y habitait et qui fut tuée il y plusieurs siècles. Notre narratrice s'interroge, pourrait-elle être la cause du décès qui vient de se produire? Elle, transparente, renfermée, pale Steffi liée à quelque chose d'aussi extraordinaire qu'une sorcière qui exauce des voeux? Le seul moyen d'en avoir le coeur net est de refaire un voeu, et voir s'il se réalise... C'est alors le début d'un périple dangereux pour notre héroïne...

Si j'ai vraiment apprécié les aspects folklorique de l'histoire ainsi que le suspense bien agencé, j'ai aussi beaucoup aimé la profondeur psychologique du roman. Notre héroïne est une jeune femme gentille, convenable, qui se retrouve prise dans un tourbillon de mauvaises décisions et actions, et dont chaque tentative pour améliorer la situation ne fait que l'empirer. Le sentiment d'être différente, spéciale, qu'elle a à travers la réalisation de ses souhaits, lui donne brutalement une impression de pouvoir et d'assurance, ce dont elle a manqué toute sa vie, et qu'elle ne sait pas forcément gérer. Au-delà de l'aspect thriller, ce roman est aussi bien sûr "a coming-of-age story".

On peut vraiment s'identifier à Steffi, ses peurs, ses interrogations, et les gens qui peuplent sa vie (de ses pseudo amis à un collègue aux mains trop baladeuses), qui sont décrits avec de façon vivante, paraissent tout à fait réels. Le climat dramatique est bien maîtrisé et intense, et même si j'ai mes réserves concernant la toute fin du livre (qui manque de quelques réponses et détails selon moi), je donne néanmoins 5 étoiles à ce roman qui m'a apporté plusieurs heures de lecture pleines de suspense, mais aussi pour son intrigue originale, et pour la prose de Helen Grant qui est un festival d'analogies marquantes, de descriptions visuelles fortes et de phrases pleines d'esprit.


We Are The Others
We Are The Others
Prix : EUR 22,00

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une 3ème opus vraiment réussi, 6 juin 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : We Are The Others (CD)
"We Are The Others" est le troisième album de Delain après (le génial) Lucidity et (le bon) April Rain.
Sans être foncièrement meilleur que l'opus précédent, je pense que ce nouvel album est une réussite, et est aussi plus cohérent musicalement.
Les 12 titres s'inscrivent tous dans une même lignée: introduction de touches électro au clavier, rythmes un peu plus pêchus, quelques riffs plus lourds, pour un ensemble moderne qui propose une approche différente du métal symphonique.
Avec le single "Get The Devil Out Of Me", les titres "Mother Machine" et "Milk And Honey", "Are You Done With Me" ainsi que "Where Is The Blood" (duo avec Burton C. Bell, de Fear Factory, malheureusement pas de duo avec Macro Hietala sur cet album) sont ceux que je recommanderais en premier.

Un autre point fort est la facilité avec laquelle les mélodies vous rentrent dans la tête. Il est facile de bien différencier les chansons dès la première écoute de l'album, bien qu'elles soient toutes dans le même style. Les refrains de "Babylon", "Electricity", "Hit Me With Your Best Shot", ou "We Are The Others" sont particulièrement accrocheurs.

La voix de Charlotte est également en évolution sur cet album. Tout en gardant un chant doux et quelques envolées en voix de tête comme elle nous y a habitués, elle démontre aussi son talent pour un chant plus rock, plus énergique.

Pour finir, les paroles sont toujours à la hauteur, comme sur les opus précédents. Elles peuvent être aussi bien très imagées comme aborder des sujets de société.
A noter que l'artwork du CD est aussi bien agréable.

Avec cet album, le groupe prouve sa capacité à se renouveler tout en gardant son style et "le son Delain", facilement reconnaissable (cf le début instrumental de "Babylon"). Une belle réussite pour un groupe sous-estimé.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 29, 2013 8:46 PM CET


Lucidity
Lucidity
Prix : EUR 11,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Belle réussite!!, 7 mai 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucidity (CD)
Il n'y a pas une chanson que je n'aime pas sur Lucidity. Les titres, qui alternent entre symphonique et gothique symphonique, douceur et lourdeur, mélodies légères au clavier, guitares heavy et choeurs épiques, possèdent tous le potentiel pour un single.

Et en plus de la jolie voix de Charlotte Wessels, la vocaliste, l'album propose 2 featurings de Liv Kristine, 5 (!!) featurings de Marco Hietala (et tant mieux, car sa voix est magnifique), 3 featurings de George Oosthoek (vous vous souvenez peut-être de lui sur le titre Deep Within de Within Temptation ou du duo avec Sharon pour "The Other Half Of Me" sur leur DVD Black Symphony) , et 1 featuring de Sharon den Adel.
Bref, que du beau monde qui rend cet opus aux mélodies accrocheuses et entêtantes (même s'il m'a fallu plus d'une écoute pour certains) encore plus extraordinaire.

Les singles de Delain "See Me In Shadow" et "April Rain" (du deuxième album), que je connaissais depuis longtemps, ne me parlaient pas plus que ça. Je leur trouvais quelque chose d'assez banal. Mais je me félicite d'avoir finalement un jour décidé de jeter une oreille à leur premier album, et je recommande à tous de faire de même.

Assurément un de mes albums de métal symphonique préféré.
Mentions spéciales pour l'épique "A Day For Ghosts", duo de Liv Kristine et Marco Hietala; "Deep Frozen", la version de Frozen avec les refrains chanté en saturé par George Oosthoek; les entêtants "Daylight Lucidity" et "Sever" où Marco fait une petite apparition; "No Compliance", le duo Sharon-Marco; et l'entraînant "The Gathering" (3ème single après "Frozen" et "See Me In Shadow") où le refrain est assuré par Marco.
Bon, les autres titres sont très bons aussi, mais si je continue je vais finir par donner des mentions spéciales à tous ^^


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13