Profil de Isara > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Isara
Classement des meilleurs critiques: 606
Votes utiles : 308

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Isara (France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Voltage
Voltage
DVD ~ Shah Rukh Khan
Prix : EUR 8,05

4.0 étoiles sur 5 Bon divertissement familial, 10 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Voltage (DVD)
Dommage de voir tous ces commentaires négatifs (la plupart se contentant d'un "nul j'aime pas") venant surtout de personnes n'arrivant pas à encaisser le côté desi (indien) du film. Car sur Rotten Tomatoes le film a une majorité de bonnes critiques...

Ra.One (vf Voltage) est un BON DIVERTISSEMENT. C'est un film de SF familial, avec beaucoup de comedie (encore une fois, familiale et bon enfant donc cela ne plaira pas à tout le monde).
Certains voudraient comparer ça à Marvel et en conséquence disent que c'est de la daube... Mais ce n'est PAS du Marvel. Le film est un masala sur fond de SF: comedie d'action, drame familial, suspense et la touche SF.

En cela, Ra.One est tout à fait décent. Visuellement l'action et les effets speciaux tiennent la route, les passages comiques sont souvent rigolos, mais malgré le fait que ce soit du divertissement pop corn, on a aussi un peu de substance à travers le thème du deuil. Le film sait donc aussi être émouvant.

Les personnes non familieres du cinema indien ne comprennent souvent pas ce film. Si on ne sait pas qui est Rajnikanth, il y a une longue scène du film que l'on ne comprend pas car c'est un clin d'oeil à un acteur très populaire qui fait un caméo. Les noms des protagonistes sont des references à la mythologie indienne et cela n'existe plus dans la VF. Etc.

Après, si vous ne connaissez pas le ciné indien vous pouvez toujours voir ce film mais gardez à l'esprit que des références vous échapperont.

Si vous appréciez les divertissements plutôt familiaux qui se laissent regarder facilement, vous pouvez aimer Ra.One. L'humour est parfois enfantin, l'intrigue du héros contre le méchant est classique, mais l'ensemble est agréable. Faut juste arrêter de se prendre au sérieux 2 secondes.


Extraordinary Pheasants
Extraordinary Pheasants
par Stephen Green-Armytage
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Les Phasianidés en images, 12 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Extraordinary Pheasants (Relié)
Contrairement à son livre sur les poules et celui sur les pigeons, cet ouvrage de Stephen Green Armytage n'a pas de version française. Pas bien grave puisqu'il s'agit essentiellement d'un livre de photos.
Des douzaines d'espèces de la famille des Phasianidés sont présentées à travers de belles photos, telles que les tragopans, les paons, ou encore les ancêtres de nos poules domestiques. À la fin du livre chaque espèce présentée est détaillée grâce à de courts paragraphes indiquant l'habitat, les particularités, la découverte de l'espèce, les croisements existants etc.

Un très joli livre qui offre aussi d'intéressantes informations de base sur ces animaux.


Argia
Argia
Prix : EUR 20,71

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent! L'album de la consécration?, 14 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Argia (CD)
Le combo symphonique espagnol sort son 3ème album, qui se révèle très réussi, impressionnant même.

On commence avec Libera Me, un titre beau symphonique minimaliste qui nous plonge dans une ambiance médiévale qui sera présente tout au long de l'album. Ensuite, From the Embers annonce la couleur: c'est du symphonique, mais ça poutre. Guitare et batterie très soutenues, choeurs épiques, et la jolie voix de Zuberoa accompagnée des growls du claviériste. Les 2 premiers titres d'Argia résument parfaitement l'album.

Le single Inner Force suit. Plus léger, avec des touches power, et bien catchy. Furia de Libertad va plus loin dans la relative douceur et nous offre à la fois un titre entièrement en espagnol et un duo avec Ailyn (chanteuse de Sirenia). Maitagarri commence aussi tranquillement, remettant en avant l'aspect médiéval, mais gagne vite en énergie. L'interlude d'1 minute Sed Diabolus, dans la même ambiance, est particulièrement atmosphérique. On enchaîne avec Spoilt Vampire, un titre phare de l'album, épique et très accrocheur. La jolie balade Eternal Breeze porte bien son nom et apporte un peu d'air avant le Mechanical Ethos et son intro déchaînée. Puis arrive un autre bon titre qui envoie, Encounter at Chronos' Maze, le deuxième duo de l'album. Thomas Vikström (Therion) et son timbre opératique apportent beaucoup à la chanson, sombre et lourde. Indigo est un nouveau titre minimaliste, sans guitare. Une très belle balade médiévale qui transporte. Healing relance la machinerie: un titre enlevé sympa avec un passage opératique contrastant dans sa deuxième moitié. L'album se clôt sur un nouvel interlude atmosphérique d'1 minute, Horizons, dans la veine de l'interlude qui marque le milieu de l'opus et du titre d'ouverture.

Cet album est un vrai plaisir à écouter. Il y a une belle ambiance, l'ensemble n'est pas répétitif, toutes les mélodies sont agréables et catchy (j'ai même accroché de suite aux balades, alors que j'ai souvent du mal) et les compos très bien pensées et souvent grandioses... Pour moi, avec cet album le groupe montre qu'il fait partie du devant de la scène symphonique. Je pense que leur renommée ne va aller qu'en augmentant. Allez vite écouter Argia! :-)


The human contradiction
The human contradiction
Prix : EUR 24,56

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du métal sympho heavy et moderne, 11 avril 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The human contradiction (CD)
The Human Contradiction continue sur la lancée de We Are The Others en proposant une approche résolument moderne et pêchue du métal symphonique. Les choeurs sont utilisés avec parcimonie, les titres sont tous up ou mid-tempo, toujours bien heavy au niveau des guitares (plus que ce que le groupe offre d'habitude), et il y a à nouveau des incursions électro.

Bien sûr, le clavier classique et les violons sont là, et cet aspect contemporain n'empêche pas d'avoir des titres épiques, comme le titre d'intro Here Comes the Vultures, Army of Dolls et son passage électro contrastant très sympa, et les deux duos avec Marco Hietala (ça fait très plaisir de le revoir sur un album de Delain!!), Your Body is a Battleground et Sing to Me.

Je ne vais pas faire le détail de tous les titres car Orion l'a très bien fait dans sa critique ;-) J'ajouterais juste que le duo avec Alissa White-Gluz (The Tragedy of the Commons) me rappelle fortement sur le refrain le titre Shattered, extrait du premier album de Delain. Ce n'est pas une critique, étant donné que Shattered est un très beau titre et que le duo avec Alissa apporte assez de nouveauté pour ne pas sembler n'être qu'une redite. D'ailleurs, plusieurs titres me rappellent les orchestrations et le style de l'album Lucidity, avec pour différence ici l'approche plus énervée, énergique, et moderne.

Les mélodies des 9 titres sont accrocheuses et ce dès la première écoute. Les refrains de Your Body is a Battleground, Stardust, My Masquerade et Lullaby sont ULTRA catchy. Et tout le reste est catchy :-) Si on ajoute à ça de belles collaborations (Marco, Alissa et George Oosthoek, qu'on retrouve aussi avec plaisir) et des compositions efficaces, il s'agit vraiment d'un très bon album!

A noter la version double CD qui contient en plus 2 titres inédits: une balade (Scarlet) essentiellement piano/voix, un titre entraînant très sympa avec à nouveau des touches électro (Don't Let Go), qui me rappelle une chanson mais je ne sais plus laquelle, arf!, ainsi que 5 titres live et 2 versions orchestrales (les 2 duos avec Marco).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (5) | Permalien | Remarque la plus récente : May 8, 2014 1:45 PM MEST


Simon's Cat
Simon's Cat
par Simon Tofield
Edition : Relié
Prix : EUR 17,80

5.0 étoiles sur 5 Du rire à chaque page, 28 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Simon's Cat (Relié)
Vous reconnaîtrez forcément votre ou vos chats, ou un chat que vous avez côtoyé, dans les illustrations de Simon Tofield.
Personnellement, je reconnais un de mes chats quand le chat de Simon fait tomber tout ce qu'il y a sur le manteau de cheminée, et je reconnais mon autre chat quand il fait des acrobaties sur le sèche linge :-D Et c'est ce qu'il y a de super avec ce livre: les dessins font rire mais rappellent aussi des souvenirs.
Les dessins sont très simples et en noir et blanc mais très évocateurs (mais Simon Tofield a aussi sorti un autre livre en couleurs). C'est dingue d'arriver à si bien capter les expressions félines avec juste quelques traits. Recommandé :-)


Les Celtes. Peuples et cultures
Les Celtes. Peuples et cultures
par Juliette Wood
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Les celtes à travers leur art et folklore, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Celtes. Peuples et cultures (Relié)
Ce livre très joliment illustré (principalement objets de l'époque mais aussi paysages, dessins) présente la civilisation celtique à travers son art (représentations de la nature et du divin, spirales, créatures mythiques...), ses croyances (fêtes de l'année, sacrifices, amulettes...) et son folklore (légendes celtes survivant dans la littérature irlandaise, thème du héros...).
Bien sûr, les évènements importants de l'histoire des celtes sont mentionnés, mais le livre n'est pas organisé de façon chronologique mais thématique.

Le texte est assez concis pour servir d'introduction générale à la civilisation celtique mais en même temps assez détaillé pour continuer à intéresser ceux déjà familiers avec le sujet. De plus, les remarquables illustrations en font vraiment un livre à posséder pour qui s'intéresse aux celtes.


Insectes
Insectes
par Jiri Zahradnik
Edition : Relié

5.0 étoiles sur 5 Très beau livre alliant visuels et informations, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Insectes (Relié)
Voici un livre que j'ai depuis des années et auquel je me reporte encore régulièrement pour identifier un insecte aperçu au jardin ou en promenade.
Presque 300 pages de jolies illustrations d'insectes (900 illustrations couleurs plus d'autres mineures en noir et blanc), classés par familles, et accompagnées de texte informatif sur l'habitat, l'alimentation, les moeurs de l'insecte représenté (de 1 à 3 insectes par page - livre grand format). A noter que les illustrations présentent mâles et femelles en cas de dimorphismes, et font parfois un gros plan sur une patte, une aile, ou bien un oeuf... La partie papillons contient aussi les illustrations de chenilles. Les 30 premières pages du livre offrent une présentation générale de l'insecte, de ses partie du corps, ses facultés, sa communication, etc.
Un très beau livre informatif qui ravira les amateurs de petites bestioles et peut-être les fera aimer aux autres :-)


L'Amant
L'Amant
par Marguerite Duras
Edition : Broché
Prix : EUR 12,00

4.0 étoiles sur 5 Une façon de raconter unique, 28 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amant (Broché)
Je pense qu'on ne présente plus cette histoire qui est bien connue du grand public. Il s'agit de l'histoire émouvante d'une jeune fille qui se découvre et oublie les difficultés de sa vie en Indochine dans les bras d'un homme plus âgé. Mon commentaire va donc se concentrer sur l'écriture.
Le style est très poétique, l'auteur s'attachant à décrire des émotions, des instants de vie marquants, sans chercher à proposer quelque chose de complètement chronologique ni à suivre les règles établies de ce qui est censé constituer une prose "correcte". Elle écrit comme elle ressent, comme elle se souvient. Souvent, elle écrit même comme la jeune fille qu'elle était percevait les choses. C'est différent et intéressant à lire, on est transporté dans la tête de l'auteur, dans sa mémoire, mais personnellement si certains passages m'ont beaucoup parlé j'en ai trouvé d'autres assez hermétiques. Ce qui est certain, c'est que c'est un style qui ne peut vraiment pas plaire à tout le monde. Cependant, même si je n'ai pas été emportée à chaque instant de ma lecture, j'ai néanmoins apprécié le livre dans son ensemble, pour l'émotion qui se dégage du récit et le caractère unique de l'écriture.


Arthur et la Table ronde : La force d'une légende
Arthur et la Table ronde : La force d'une légende
par Anne Berthelot
Edition : Poche
Prix : EUR 15,00

5.0 étoiles sur 5 Belle présentation des légendes arthuriennes, 28 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arthur et la Table ronde : La force d'une légende (Poche)
Ce petit livre remarquablement illustré présente avec un texte simple, relativement court mais néanmoins fourni le monde des légendes arthuriennes: les possibles origines historiques pour le personnage d'Arthur, les diverses influences derrière la légende (celtiques, chrétiennes...) et la transformation en véritable phénomène littéraire et culturel.
Les 30 dernières pages offrent en annexes des extraits de Geoffrey de Monmouth, Chrétien de Troyes ou bien d'auteur plus récents comme T.H White. Un ajout très intéressant qui permet d'avoir un aperçu des textes originaux plutôt que de se contenter de leurs commentaires.

Un livre qui permet une très bonne entrée en matière sur le monde arthurien, mais qui avec ses belles illustrations plaira à toute personne s'intéressant à ces légendes.


The Demon in the Freezer: A True Story
The Demon in the Freezer: A True Story
par Richard Preston
Edition : Poche
Prix : EUR 5,87

5.0 étoiles sur 5 Aussi bon que "The Hot Zone", 23 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Demon in the Freezer: A True Story (Poche)
Avec le fascinant et terrifiant The Hot Zone, Richard Preston nous racontait l'histoire du virus Ebola à travers différents outbreaks survenus entre les 70s et les 90s et les recherches scientifiques qui y ont succédé.

Dans The Demon in the Freezer, il nous parle du virus de la variole et du combat pour son éradication dans les années 70. A priori, un virus qui fait mois peur, mais qui se révèle en fait extrêmement dangereux: le virus ayant tué le plus d'humains au cours de l'histoire.
Preston propose à nouveau une narration vivante, notamment grâce à la présence d'anecdotes passionnantes, tout en étant très informative (au niveau scientifique mais aussi politique, avec les descriptions de nombreuses agences gouvernementales ou militaires américaines et leurs divisions dédiées à gérer les crises sanitaires), et surtout jamais sensationnaliste. Il évite même les répétitions qu'on rencontre en lisant The Hot Zone.
La trame de ce livre est également plus complexe et le sujet plus large. En effet, après son éradication, des échantillons de variole ont été conservés par divers laboratoires à travers le monde, et le virus s'est retrouvé au centre des débats autour des armes biologiques. Preston aborde donc les tensions à ce niveau dans les années 80 entre les USA et l'URSS mais aussi les conflits entre scientifiques américains, entre ceux prônant une destruction totale du virus et ceux désirant continuer à l'étudier en laboratoire dans le but de mettre au point un anti-viral en cas d'attaques biologiques. Il aborde donc aussi les attaques à l'anthrax de 2001 (plus exactement à la bacille du charbon, qui est la traduction exacte de l'anglais "anthrax", le mot français "anthrax" étant la traduction de l'anglais "carbuncle" - toujours bon à préciser pour éviter les confusions), qui attisèrent grandement ce conflit d'opinions.
Les derniers paragraphes du livre sont percutants et font réfléchir... Ils terminent parfaitement un livre maîtrisé, alliant recherche et fluidité. Amplement recommandé.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10