Profil de Valentin de Majipoor > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Valentin de Ma...
Classement des meilleurs critiques: 45.095
Votes utiles : 792

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Valentin de Majipoor "valentin_de_majipoor"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Six Concertos Pour Cordes
Six Concertos Pour Cordes

4.0 étoiles sur 5 Heureuse découverte !, 2 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Six Concertos Pour Cordes (CD)
Quelle musique agréable ! Hebden était totalement inconnu pour moi, et j'ai cru reconnaître Boyce lors de la première écoute. Les deux artistes ont beaucoup de points communs et ces concerti rappellent fortement les délicates symphonies de Boyce.

John Hebden fait partie de ce qu'on appelle les petits maîtres, des compositeurs talentueux et souvent célèbres en leur temps, mais aujourd'hui quasiment oubliés, éclipsés par leurs illustres contemporains que tout le monde connaît encore, Mozart en premier lieu.

Pour vous faire une idée, écoutez le deuxième mouvement du cinquième concerto : c'est un ravissement de cordes semblant chanter et danser sur une mélodie sautillante et enjouée.

L'interprétation de Cantilèna est bonne, bien que quelques accords m'aient fait grimacer, mais peut-être n'est-ce que le reflet du texte.

Un bon disque d'un auteur à découvrir de toute urgence !


Supergirl
Supergirl
DVD ~ Helen Slater

3 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Supernavet, 8 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Supergirl (DVD)
Ce film fut un échec commercial : ça se comprend ! Son résumé vous donne une idée de l'accumulation de débilités : après la destruction de Krypton, des rescapés ont perdu l'omégahèdre - la source d'énergie de leur cité - par la faute de la cousine de Superman. Celle-ci part sur Terre récupérer cette source d'énergie, hélas trouvée par la sorcière Selena, qui est avide de domination. Avec l'aide d'un magicien, Selena parvient à téléporter Supergirl dans la zone fantôme, une dimension dont nul ne s'échappe. Supergirl s'en échappe. Elle revient sur Terre combattre Selena. Celle-ci invoque un démon, qui finalement dévore la magicienne.

L'avantage de ce film est qu'il est constant dans sa médiocrité : les cinq premières minutes suffisent à s'en faire une bonne idée. Si vous les trouvez ineptes, vous ne serez pas déçu(e) par la suite ! Mais que diable Peter O'Toole est-il allé faire dans cette galère ? Ce film est un navet de première classe ! Si, comme moi, vous avez aimé Superman, surtout passez votre chemin et allez plutôt revoir l'original, un film culte.


Piranha 3D - Edition simple (film en 2D)
Piranha 3D - Edition simple (film en 2D)
DVD ~ Kelly Brook

10 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Nanar, 30 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piranha 3D - Edition simple (film en 2D) (DVD)
Certes, les piranhas sont assez bien faits, il y a du suspense, du sang et un peu d'humour, mais bof ! Si vous aimez les films gores, vous ne serez pas déçu(e) : on ne compte pas les membres déchiquetés et les squelettes sanguinolents ! Le scénario, sans surprise, n'est pas dénué d'humour et l'idée de mettre en scène un tournage porno dans le film aurait pu être mieux exploité.
Un peu mieux que "Méga Piranha", mais c'est loin d'être un chef d'oeuvre, même dans la catégorie navet...
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Feb 16, 2011 7:45 PM CET


Méga Piranha
Méga Piranha
Proposé par okkazooshop
Prix : EUR 2,00

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Méga-navet qui tombe à l'eau, 30 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Méga Piranha (DVD)
A défaut de mourir de rire, vous mourrez d'ennui ! Les effets spéciaux sont vraiment spéciaux : on dirait qu'on a utilisé des silhouettes de poissons découpées dans du carton métallisé : c'est vraiment honteux ! Et ceux qui aiment les piranhas seront déçus : je vous mets au défi d'en reconnaître parmi les quelques silhouettes qui parsèment les "moments forts" de ce film ! Les attaques de ces poissons sur les maisons ou les bateaux sont un fouillis dans lequel vous voyez fugitivement passer une ombre censée représenter le dangereux carnassier. J'ai rarement vu un film aussi mauvais. Pour ne pas l'enfoncer davantage, je dirais que le scénario est seulement quelconque. Mais franchement, cinq minutes d'attaques par des bêtes qu'on ne voit pratiquement jamais, c'est un peu léger pour en faire un film culte ! Préférez Piranha 3D, qui n'est pas un chef d'oeuvre, mais au moins, les piranhas sont assez bien faits...


Symphonie "Manfred"
Symphonie "Manfred"

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Interprétation géniale d'un chef d'oeuvre méconnu, 29 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphonie "Manfred" (CD)
Cet immense poème symphonique de cinquante minutes - qu'on peut considérer comme la 7e symphonie de Tchaïkovski - n'a été joué en Europe qu'à la fin du XXe siècle, grâce à l'initiative de... Evgueni Svetlanov, qui s'est pratiquement approprié l'oeuvre.

J'ai découvert ce poème lors d'un concert de France Musique dans les années 1980, par le même chef, alors survolté, et j'avais été subjugué. Le public ne s'y était pas trompé et lui avait réservé une standing ovation. Depuis lors, je n'ai eu de cesse de chercher à acquérir cette interprétation, hélas non encore publiée. Entre-temps, j'ai acquis un enregistrement de Svetlanov aussi, mais d'une autre version (chez Melodyia), avec une monumentale fin avec orgue, à l'instar de la très belle 3e symphonie de Saint-Saens. Hélas, je n'ai pas retrouvé dans cette version avec orgue la magie que j'avais entendue lors du concert parisien. Notamment, il manquait les fabuleux contrastes et les étonnantes percussions qui vous donnent les larmes aux yeux avec la présente version.

Voici donc, enfin !, une version similaire à celle que j'attendais, enregistrée en public au Japon avec l'orchestre attitré de Svetlanov. Le bonheur ! La présente version est la plus belle car elle fait appel à une instrumentation époustouflante. Si vous aimez le romantisme de Tchaïkovski (La Pathétique ou Francesca da Rimini, par exemple), vous ne serez pas déçu(e) ! Cette œuvre, riche et belle, vous donnera des frissons, notamment son vivace con spirito et son allegro con fuoco. En effet, quel esprit et quelle fougue ! Et ce long développement qui vous tient sur le fil du rasoir jusqu'à l'explosion finale ! Mais le choc, car il s'agit bien d'un choc - de ceux qui font vibrer le corps et l'âme - vient du premier mouvement : une ample introduction triste et émouvante, telle de longs préliminaires amoureux, se terminant dans une stupéfiante apothéose de cuivres et de percussions qui laisse pantelant, dans un état quasi-extatique.

Cette immense œuvre, injustement méconnue au profit des grandes symphonies, trouve en Svetlanov son meilleur défenseur avec cette interprétation passionnée de référence. La technique est sans faille et vous n'avez pas l'impression qu'il s'agit d'un enregistrement public.

Un disque pour l'île déserte.

Si cette œuvre vous plaît autant qu'à moi, vous souhaiterez peut-être acquérir d'autres versions. Pour compléter votre choix, voici quelques autres indications. J'ai en effet écouté la plupart des rares versions qui ont été éditées et voici mon classement, par ordre de préférence :

En tête, la présente version de Svetlanov, sans orgue, hallucinée et hallucinante ! Les versions suivantes sont toutes avec orgue : en premier, la très bonne version de Toscanini - peut-être le plus grand chef de tous les temps - quoique techniquement datée (1949) et un peu trop rapide ; viennent ensuite les versions de Svetlanov (1967), Muti, Chailly et Ahronovitch ; enfin, celles de Petrenko, Jansons et Pletnev, dont je n'aime aucune.

Il est piquant de noter que les chefs italiens semblent globalement de meilleurs interprètes que les Russes et on ne soulignera jamais assez l'importance de l'interprétation en grande musique, que les présentes différences illustrent parfaitement.

Pour terminer, voici la durée des quatre mouvements de chacune. Une durée plus courte résulte généralement d'un tempo plus rapide mais pas forcément : le premier mouvement de Chailly paraît bien plus rapide que celui de Muti par exemple. La frénésie de Toscanini dure moins de 49 minutes alors qu'Ahronovitch dirige hiératiquement pendant plus de 66 minutes... Les extrêmes sont 15:10 à 18:49 (I), 8:45 à 10:32 (II), 10:11 à 12:44 (III) et 11:44 à 23:13 (IV) :

***** Svetlanov (sans orgue) : 16:37 10:03 11:34 11:44
**** Toscanini : 15:10 9:40 10:11 13:43
*** Svetlanov (1967) : 17:20 9:24 12:19 18:58
*** Muti : 16:19 8:45 12:05 21:03
** Chailly : 16:27 9:12 10:28 19:30
** Ahronovitch : 18:49 10:32 12:44 23:13
* Petrenko : 15:43 9:37 11:54 20:32
* Jansons : 15:14 9:43 10:41 17:43
* Pletnev : 15:17 9:50 10:17 18:29
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (4) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 29, 2014 10:57 PM MEST


Tout Tarawa : l'atoll sanglant
Tout Tarawa : l'atoll sanglant
par Hubinon
Edition : Album

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mémoires de guerre, 8 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tout Tarawa : l'atoll sanglant (Album)
J'ai découvert Tarawa quand les planches ont été publiées par épisodes dans Spirou durant les années 1970 et cette BD de guerre par les célèbres auteurs des Buck Danny m'avait beaucoup plu.
Très documentée, elle décrit de façon très réaliste la bataille qui a permis aux Américains, après Peral-Harbor, de conquérir l'atoll de Tarawa lors de la Seconde Guerre mondiale, alors que le contre-amiral Saichiro l'avait transformé en une forteresse quasi-inexpugnable, avec de nombreux bunkers et pièces d'artillerie.

Cette sanglante aventure de quatre jours utilise les rapports directs et témoignages de l'époque et rend compte avec fidélité des horreurs de cette tragédie. De nombreux encarts apportent un éclairage très utile : plans de l'île Bétio et de l'aérodrome, schémas de batailles, description des avions et autres matériels, photos d'époque, etc. Malgré la dureté de l'histoire, cette BD peut être lue par des enfants car elle ne fait que refléter les atrocités de la guerre, sans en rajouter, et est pleine d'humanité. Le dessin au trait et l'image claire ne la rend pas angoissante.

Cet album de 88 pages réunit en fait deux BD et couvre ainsi le cycle complet de cette histoire. Il est à mon avis un parfait exemple de l'art de Charlier et Hubinon et les amateurs de la Seconde Guerre mondiale devraient l'apprécier.


MOoN
MOoN
DVD ~ Sam Rockwell
Prix : EUR 11,70

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un grand pas pour l'homme, un petit pas pour l'humanité, 8 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : MOoN (DVD)
Ce film de sociologie-SF passé inaperçu lors de sa sortie et réalisé avec un petit budget est étonnant ! Bien que les références à des films cultes tels 2001 Odyssée de l'espace, et même à une série culte comme Cosmos 1999, soient évidentes, je n'ai pu m'empêcher de le comparer à un des films d'un réalisateur alors presque inconnu : Duel de Spielberg. En effet, ce film très prenant aurait pu n'être tourné qu'avec un seul acteur. On n'en est pas loin, les quelques autres figurants n'occupant pas 5 % de la durée du film !
L'atmosphère pesante est bien rendue et on croit à fond à ce héros, qui semble sombrer dans la démence dans un huis-clos parfois angoissant. Le faible budget n'empêche pas des décors de qualité, que ce soit dans la station lunaire ou sur le satellite.
Sans être un chef d'oeuvre, ce film honore la SF et donne matière à réflexion sur des thèmes importants, notamment grâce au très bon jeu de l'acteur. Certaines scènes étant dérangeantes, je ne le conseillerai pas à des enfants mais sinon, il mérite d'être vu.


Y'a t-il un commandant pour sauver la Navy ?
Y'a t-il un commandant pour sauver la Navy ?
DVD ~ Kelsey Grammer
Proposé par [mediapromo]
Prix : EUR 19,99

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Bataille navale : un jeu !, 19 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Y'a t-il un commandant pour sauver la Navy ? (DVD)
Ce film, initialement connue comme "Touche pas à mon périscope" - sans doute débaptisée parce que le titre originel sentait le navet - est une agréable comédie.

L'anti-héros du départ, l'excentrique commandant Thomas Dodge, a été mis au placard de la Navy mais rêve de commander un sous-marin nucléaire. Il est le jouet de la lutte entre les amiraux Dean Winslow et Yancy Graham au travers d'une simulation de guerre. On lui confie pour mission d'infiltrer les défenses avec un sous-marin, l'U.S.S. Stingray, qui n'est en fait un vieux bâtiment de la seconde Guerre Mondiale, tout rouillé ! En outre, on le dote d'un équipage ubuesque, dont un officier en second caractériel et un officier féminin... Et notre anti-héros arrivera à gérer la situation et deviendra un héros !

Ce film léger, avec de l'humour et de l'action, est une comédie réussie.


Space Movie - La menace fantoche [Blu-ray]
Space Movie - La menace fantoche [Blu-ray]
DVD ~ Michael Bully Herbig
Proposé par LE TANDEM
Prix : EUR 10,61

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Parodie galactique, 19 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Movie - La menace fantoche [Blu-ray] (Blu-ray)
Voici une comédie burlesque dans le style de Mel Brooks, mais bien meilleure que "La Folle Histoire de l'espace". Quelques scènes sont très drôles (la danse des mains qui pastiche une séquence de "Minority Report") mais il faut avoir vu les films originaux pour en apprécier tout le sel. Les acteurs jouant le trio d'homosexuels soint tordant et on imagine le plaisir qu'ils ont eu à interpréter ces rôles.

Ce film aurait pu n'être qu'un navet mais il est bien mieux que cela : un hommage sans prétention à des monstres sacrés ("La Guerre des étoiles", "Star Trek"...), certes pas toujours très intellectuel, mais avec des trouvailles et de l'humour. On sourit souvent et on peut même rire.


Bangkok Adrenaline
Bangkok Adrenaline
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 3,99

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Castagne à Bangkok, 19 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bangkok Adrenaline (DVD)
Qu'un film soit à faible budget et sans vedette n'empêche pas d'en faire une bonne comédie, comme celle-ci, réalisée par une bande de cascadeurs. Les combats sont donc des démonstrations virtuoses et parodiant avec brio les scènes de films d'arts martiaux.

Le synopsis est simple mais efficace : à Bangkok, quatre jeunes amis étrangers décident de kidnapper la fille d'un magnat afin obtenir une rançon pour payer leur dette de jeu réclamée par la mafia locale. L'escroc de père lâchera une horde de tueurs rompus aux arts martiaux. Sans le savoir, les quatre amis vont empêcher l'assassinat de l'héritière...

Un film sans prétention mais qui mérite d'être découvert : si vous aimez les combats d'art martiaux, vous serez comblé(e) avec les chorégraphies de ce film fort sympathique et non dénué d'humour.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11