undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Crahes Michel > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Crahes Michel
Classement des meilleurs critiques: 605.566
Votes utiles : 18

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Crahes Michel "Michel Crahès" (France)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
Louvre, la visite
Louvre, la visite
DVD ~ Charles Némiès
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 17,38

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une présentation équilibrée, 24 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Louvre, la visite (DVD)
Un délicat équilibre entre l'histoire du moment et les collections du musée. Un vocabulaire accessible, ni simpliste ni élitiste.
La visite respecte la géographie des salles et des collections, au risque de retours dans la chronologie. C'est un parti cohérent. On évite la collection d'anecdotes et les zooms excessifs sur certaines oeuvres. Bref, un fondamental pour préparer ou garder en mémoire la visite du Louvre.


Rover
Rover
Prix : EUR 14,40

5.0 étoiles sur 5 Un nouveau romantique, 24 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rover (CD)
Des harmonies riches et subtiles, des mélodies saisissantes, des textes romantiques et délicats. Rover, qui compose, écrit ses textes qui parlent de lui, de sa vision de la vie, joue de tous les instruments (hormis sur les démos bonus où deux amis lui ont prêté main forte) grand poète du nouveau millénaire nous conduit dans son univers.


Canaletto-Guardi : Les deux maîtres de Venise. Exposition au Musée Jacquemart-André du 14 septembre 2012 au 14 janvier 2013
Canaletto-Guardi : Les deux maîtres de Venise. Exposition au Musée Jacquemart-André du 14 septembre 2012 au 14 janvier 2013
par Bozena Anna Kowalczyk
Edition : Relié

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un catalogue d'exposition réussi, 11 janvier 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce catalogue est particulièrement fidèle à l'exposition au musée Jacquemart André (respect de la muséographie et de sa logique, notamment les mises en perspective des oeuvres clef, respect des proportions, bons compromis dans la fidélité aux couleurs des oeuvres elles-mêmes). C'est donc le souvenir d'un moment fort pour tous les visiteurs de l'exposition.

C'est aussi, pour ceux qui n'ont pas pu la voir, l'occasion de se faire plaisir en profitant de l'immense travail du commissariat d'exposition et des talents réunis pour finaliser cet ouvrage.

Son coût est raisonnable au regard de sa qualité.


Another Green World
Another Green World
Prix : EUR 21,66

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un album clef, 4 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Another Green World (CD)
Another green word forme un tournant dans l'oeuvre d'Eno. On y découvre des sons et des ambiances inédits qui annoncent non seulement les productions futures d'Eno lui-même mais aussi la trilogie berlinoise de Bowie dans laquelle Eno est un musicien et co-auteur essentiel. Another green world contient par exemple en germe Warszawa, chef d'oeuvre qui figure sur Low...


Bach : Concertos pour violon n° 1 et 2 (BWV 1041, 1042), pour 2 violons (1043), pour violon et hautbois (1060)
Bach : Concertos pour violon n° 1 et 2 (BWV 1041, 1042), pour 2 violons (1043), pour violon et hautbois (1060)
Prix : EUR 6,99

8 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Une exécution, 28 février 2010
Hillary Hann est virtuose, sans doute tient-elle à ce qu'on le sache ! Avec une virtuosité glaciale, elle "exécute" ces concerti à un rythme d'enfer, sans expression, sans âme, pourvu qu'on applaudisse son savoir-faire. Il n'en reste qu'une impression pénible de gâchis. J'ai savouré bien des interprétations de ces mêmes oeuvres. C'est la seule qui me laisse désolé, affligé.

L'orchestre s'épuise à la poursuivre et ne parvient à rien. Ne surnage que le haut-bois, excellent. Que fait-il en cette galère ? Un album pour l'ego glacé de la demoiselle.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 3, 2013 6:25 PM CET


Playground
Playground
Prix : EUR 13,41

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album studio bien ciselé, 3 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Playground (CD)
Michel Petrucciani, virtuose prolifique à l'infini en concert, s'était ici discipliné, sur des pièces plus ramassées, construites et orchestrées avec précision. Un opus magnifiquement réussi.


Later That Evening
Later That Evening
Prix : EUR 25,82

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Audacieux et profond, 24 janvier 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Later That Evening (CD)
Eberhard Weber n'est pas de ces artistes qui se répètent indéfiniment. Chaque album correspond à un projet différent et, malgré la patte du maître toujours présente, à une couleur différente. Later that evening correspond à la période la plus expérimentale de EB, en particulier avec le 3eme titre "Often the open" on côtoie l'Edgar Varese de Ionisations, Déserts et Amériques. Lyle Mays, manifestement sollicité pour l'expérience, y tient les claviers où oeuvre habituellement Rainer Brüninghaus. Michael di Pasqua, aux percussions et Paul Mc Candless, au saxo, que l'on retrouvera tous deux sur l'album Endless Days, et Bill Frisell, à la guitare également sur l'album Fluid Rustle, se lancent de toute leur âme dans cet instant audacieux. Ce moment inédit dans l'oeuvre d'Eberhard Weber manquerait à qui veut la comprendre. On sera récompensé du léger effort que représente cette petite sortie du rail ECM et de son génial producteur Manfred Eicher. Le premier titre, "Maurizius" ne dépaysera pas les inconditionnels des atmosphères poétiques. "Death in the carwash", émouvant, noue la tension jusqu'au drame. "Later that evening clôture l'opus comme un apaisement, avec hauteur et maîtrise. Une grande étape dans l'oeuvre de ce bassiste de légende.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Mar 30, 2011 5:04 PM MEST


Page : 1