undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de Client d'Amazon > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Client d'Amazon
Classement des meilleurs critiques: 177.839
Votes utiles : 685

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Client d'Amazon "ph12"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Auna - Mini chaine Hifi avec encodage numérique, lecteur et enregistrement direct vinyle, cassette, CD et radio sur MP3 (USB SD, RCA, Jack connexion casque) - Gris et noir (Import Allemagne)
Auna - Mini chaine Hifi avec encodage numérique, lecteur et enregistrement direct vinyle, cassette, CD et radio sur MP3 (USB SD, RCA, Jack connexion casque) - Gris et noir (Import Allemagne)
Prix : EUR 185,08

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Rapport qualité-prix honnête, 8 janvier 2015
J'ai établi la note au regard de l'objectif recherché par ce produit : un tout en un d'entrée de gamme. La radio et les CDs fonctionnent bien, rien à redire. Je n'ai pas testé les cassettes ni l'encodage encore.

Pour être franc : j'ai surtout acheté l'appareil pour la platine, pour lire mes vinyles dans l'attente d'un vrai investissement de qualité mais forcément plus onéreux. De ce côté là, je suis assez satisfait. Le son est suffisamment puissant pour une pièce de taille moyenne et l'écoute est donc agréable. Reste quand même un petit grésillement/chuintement permanent, qui s'entend sur les pistes où la musique est douce et calme. Pas de quoi arrêter jeter la chaîne par la fenêtre non plus, mais c'est dommage. D'où mon 4/5 seulement.


Trilogy (Coffret 2 CD)
Trilogy (Coffret 2 CD)
Prix : EUR 106,02

7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand, du TRÈS grand Sinatra, 29 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trilogy (Coffret 2 CD) (CD)
« Trilogy » fut, en 1979, le projet le plus ambitieux de la carrière de Frank Sinatra. Ce triple album enregistré avec trois producteurs différents (Billy May, Don Costa et Gordon Jenkins) couronne 40 années de chant au plus haut niveau pour le crooner de Hoboken. Cette trilogie, contractée en 2 CDs lors de la réédition, est une merveille à écouter en boucle, un must qui ferait presque figure de best of !
THE PAST : Sinatra reprend 10 de ses succès passés, somptueusement ré-orchestrés par Billy May. Parmi les perles, mentionnons « The Song Is You » (nouvelle version débordante de pêche qui ouvre l'album), « I have the craziest dream », « They all laughed » et « Let's face the music and dance ». A mi-chemin entre swing et jazz, Frank se régale, et nous régale aussi !
THE PRESENT : 10 nouvelles chansons, dont « Theme from New York New York » que l'on ne présente plus. Bien que cette seconde partie comporte quelques longueurs, on ne peut passer à côté de l'interprétation sur « Something » (chanson des Beatles écrite par George Harrison), « Love me tender » (le hit d'Elvis Presley) et sur les trop méconnus « You and me » et « MacArthur Park ».
THE FUTURE : On entend dire parfois que ce disque est une plaie, qu'il gâcherait même l'ensemble de l'album. Certes, le fond comme la forme sont surprenants, cela contraste avec ce qu'avait enregistré Sinatra auparavant. N'empêche que cette expérimentation qui lorgne du côté de l'opéra et de la musique classique recèle quelques vrais bons moments à savourer ; la cerise sur le gâteau en quelque sorte.
Je ne saurais donc que trop conseiller ce disque aux amateurs de Sinatra et même à ceux qui souhaite découvrir l'œuvre de « Ol' Blue Eyes ».


Monty Python Sings
Monty Python Sings
Proposé par DVD Overstocks UK
Prix : EUR 15,90

5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le "pire" de Monty Python, 29 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monty Python Sings (CD)
Bien sûr, les inconditionnels de nos six Pythons déglingués de la BBC rêverait d'un joli petit coffret regroupant l'intégralité de leurs chansons (car elles sont finalement pléthoriques !)... En attendant, cette compilation comprend les morceaux les meilleurs ou, disons, les moins atroces du groupe ! Bien qu'il manque peut-être « Rhubarb Tart » et « I bet you they won't play this song on the radio », les grands titres attendus sont de la partie : la très jolie « Galaxy Song » mais aussi ces délires complets que représentent « Eric the Half a-bee » et « Medical Love Song ». L'humour noir et l'audace seuls guidant les paroles et les notes, ceux qui s'attendent à une musique parfaitement cadrée ne s'entendront pas avec les Pythons.
Un excellent disque en définitive, quoique réservé aux fans du groupe, pas vraiment à un public large...


Choose Love
Choose Love
Prix : EUR 39,79

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Ringo, que ne fis-tu pas !, 29 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Choose Love (CD)
Paf ! On le craignait, il est venu... Avec « Choose Love » Ringo Starr a enregistré ce que l'on pourrait appeler 'le disque de trop' ! Entouré du producteur Mark Hudson et de ses acolytes, l'ex-batteur des Beatles a tenté une fois encore de réunir les ingrédients nécessaires à un album plaisant et musicalement réussi... Mais à l'inverse de celles de « Vertical Man » et de « Ringo Rama », les chansons de ce nouvel opus souffrent de bien des maux incurables : une inspiration en déclin, un chant quelque peu bâclé et, pis, une instrumentalisation lourdingue, frisant la laideur sur certains titres (« Free Drinks » et « The Turnaround » notamment). Il ressort de « Choose Love » une immense confusion mêlée aux mélodies faciles et insipides de ces douze malheureux titres.
Pour l'anecdote, certaines éditions de ce CD propose en complément un DVD (à part, ou en face B d'un Dual Disc) dont le contenu insignifiant ne peut même pas s'enorgueillir de compenser la faiblesse de la musique.
(Allez Ringo, change de producteur et re-fais nous un « Beaucoups of Blues » !)


Pet Sounds Live
Pet Sounds Live
Proposé par sellerfellafr
Prix : EUR 72,51

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Beaucoup en rêvait, il l'a fait !, 29 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pet Sounds Live (CD)
Comment imaginer « Pet Sounds » - peut-être le plus grand album pop de tous les temps, complexe à souhait et dont la moindre adaptation risquerait de briser la perfection si pointue - adapté intégralement en live ? L'idée tenait plus de la science-fiction que de la raison humaine... Et pourtant, à peine sorti de l'hôpital psychiatrique, Brian Wilson (dont le génie n'est plus à prouver) réussit le tour de force de présenter son chef-d'œuvre en public... Le résultat est littéralement stupéfiant : la version live est impeccable et tout aussi magnifique - sinon plus ! - que l'original. Brian, qui a pris quelques années dans les cordes vocales, ne chante plus comme en 1966, mais sa voix nouvelle n'a fait qu'ajouter un petit soupçon supplémentaire de maturité à une œuvre déjà grandiose.
Un enchantement !


Shot Of Love
Shot Of Love
Proposé par ZOverstocksFR
Prix : EUR 2,34

8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Bof, bof..., 29 août 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Shot Of Love (CD)
Sous sa pochette très 'pop art', « Shot of Love » ne contient pas grand'chose si ce n'est une série de chansons sans relief... L'album est encore plus décevant que son prédécesseur « Saved » qui, pourtant, touchait le fond... Chœurs lourds, interprétations sans soin et compositions bâclées, telle est la chair de cet opus que les amateurs de Bob Dylan rangeront gentiment sur leurs étagères avant de déposer sur le tourne-disque le tonitruant « Desire » ou le très sombre « Time out of mind » pour se rappeler qu'avant et après « Shot of Love », Dylan a été grand, très grand...
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 19, 2012 4:08 PM MEST


Ach!lle Talon contre Docteur Chacal et Mister Bide
Ach!lle Talon contre Docteur Chacal et Mister Bide
par Greg
Edition : Relié

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Docteur Lefuneste - Mister Talon, 26 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ach!lle Talon contre Docteur Chacal et Mister Bide (Relié)
Pour une fois, l'on ne pourra pas dire « celui-ci n'est pas le meilleur de la série » comme l'on a coutume de le faire avec les Bandes-Dessinées des aventures d'Achille Talon... Cet épisode là est une pure réussite, peut-être bien le plus hilarant d'entre tous. Le scénario vaut ce qu'il vaut mais qu'importe finalement : Greg s'en moque et tout est prétexte au bon mot, à l'allusion la plus saugrenue (comme en témoigne cette phrase superbe de Papa Talon : « Je n'ai connu que trois immoralités dans ma vie : le fisc, la prohibition et la Grosse Lulu qui habitait Toulon quand j'avais vingt ans... ») et aux lazzis sournois et implacables. Si certains d'entre vous sont un peu rétifs à l'idée d'acheter une autre « longue aventure » d'Achille Talon (le préférant sans doute dans les histoires courtes des premiers albums), « Docteur Chacal et Mister Bide » devrait vous réconcilier dans un bon fou-rire avec les pérégrinations plus ambitieuses de votre érudit de pointe et conservateur de choc préféré !


Le fabuleux destin d'Amélie Poulain [Édition Single]
Le fabuleux destin d'Amélie Poulain [Édition Single]
DVD ~ Audrey Tautou
Proposé par S-PION
Prix : EUR 19,99

26 internautes sur 62 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Le Fabuleux Nanar de Jean-Pierre Jeunet, 25 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le fabuleux destin d'Amélie Poulain [Édition Single] (DVD)
Je m'excuse par avance de faire entorse à l'engouement général qui sévit sur cette page, mais, voyez-vous, je crains que nos académiciens ne soient contraints de redéfinir clairement le mot 'chef-d'œuvre' devant ce laisser-aller lexical flagrant... Car « Le fabuleux destin d'Amélie Poulain », dont l'aspect commercial et démagogique n'est même plus à prouver, a séduit par son côté débonnaire, sa vision simpliste de la vie et lourde de clichée (pour ne pas dire manichéenne parfois) d'avantage que par sa véritable valeur d'un point de vue artistique... Pour peu que l'on soit adepte de ce faisceau de niaiseries assemblées sous forme de scénario, l'on fermera allégrement les yeux sur la mise en scène grotesque de Jean-Pierre Jeunet, ses caméras qui voltigent dans l'oiseux et ses effets spéciaux balourds. Le temps rendra justice au Septième Art, et il y a fort à parier que dans 50 ans, l'on applaudira toujours « Citizen Kane » et « La grande illusion », tandis que cette production et ses personnages tous plus superficiels les uns que les autres, auront rejoint le rang des anecdotes cinématographiques.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 6, 2012 1:24 PM MEST


It's Hard
It's Hard
Prix : EUR 11,93

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Pas si mauvais qu'on le dit parfois..., 25 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : It's Hard (CD)
« Who's Next », « Tommy » et « Quadrophenia » semblent loin, nul doute là dessus. Néanmoins, « It's hard » a été enterré un peu vite. Bien que traînant un peu en longueur (les derniers morceaux étant vraiment passables) l'ultime album de ce groupe grandiose recèle de passages finalement convaincants : « Athena » n'est pas si mal, « It's turn you » est tout à fait dans le style habituel des Who et « Dangerous » et « Eminence Front » peuvent presque être considérés comme de grands morceau... En réalité le problème ne porte pas tellement sur le disque en lui même mais sur ses auteurs qui, il fut un temps, avait atteint le pinacle du Rock 'N' Roll. Autre dit, « It's hard » serait un très bon album pour un groupe de rock moyen... Mais lorsque l'on parle des Who, il est évident que la déception est compréhensible...


Double Fantasy
Double Fantasy

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du bon John.. et de la bonne Yoko !, 25 janvier 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Double Fantasy (CD)
Après cinq années de silence John Lennon revient en 1980 avec cet album qui sortira quelques semaines seulement avant son tragique assassinat. Petite particularité : sa compagne Yoko Ono est aussi présente et « Double Fantasy » est construit sur une sorte de dialogue, avec une alternance des chansons de John et de Yoko. Dire que seules les chansons de John ont de la valeur est en fait inexact. Certes, les « Just like starting over », les « Woman » et autres « Watching the Wheel» sont autant de chefs-d'œuvre à ranger à côté de « Instant Karma » ou « God » par exemple, mais cela ne doit pas nous faire oublier les performances de Yoko Ono non plus. Bien entendu, l'on est en droit de ne pas aimer, voire d'y être allergique, mais tout de même les compositions, si elles n'atteignent effectivement pas le génie de celles de Lennon, sont honorables : « I'm moving on », « Every man has a woman who loves him » et « Hard times are over » l'attestent.
En définitive, ce n'est sans doute pas le meilleur album de John Lennon, mais il demeure tout de même tout à fait convaincant et magique par moment, malgré la grande diversité des styles.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9