undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Cloud Drive Photos Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Fabien Jacquot > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fabien Jacquot
Classement des meilleurs critiques: 14.557
Votes utiles : 670

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fabien Jacquot "fabienj" (France)
(MEMBRE DU CLUB DES TESTEURS)    (VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13
pixel
Matinée
Matinée
Prix : EUR 6,09

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Don't spit at this Star!, 4 juin 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Matinée (CD)
Jack Penate fait penser à ses collègues de Scouting for Girls:
* même chemise à carreaux boutonnée jusqu'au cou
* regard perçant et un peu fou (comme Lloyd Cole à se débuts)
* trio de musicien
* sonorité un peu dépouillée
* rythme simple

En fait, l'écoute répétée renforce la qualité de l'album qui est en fait très sympa. Il y une grande versabilité entre les très énergiques `Spit at stars', `Have I been a fool', `Run for your life' et la prodondeur de `My Yvonne' , `We will be there', `When we die'.

Une fois de plus, je suis surpris qu'aucun commentaire n'accompagne la sortie, qui date pourtant de quelques mois, de cet album.

L'opus de Jack Penate amène un sentiment de fraicheur notamment avec une production assez légère. On retrouve des sonorités de Ska et un poil de Rockabilly dans certains morceaux.

Difficile de ne pas s'attacher à cette belle énergie déclinée sur un album qui ne souffre pas de défauts majeurs.
Un achat conseillé, à mesurer face à Scouting for Girls si votre budget ne permet pas l'achat des 2.

L'album inclut les singles: `Spit at stars' and `Learning lines'.

"Matinée... mais également à consommer toute la journée!"

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Lucky
Lucky

4.0 étoiles sur 5 I like what you sing!, 15 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucky (CD)
Still Popular !

Ce 5ème album des américains offre du pur Nada Surf sur toute la longueur, en y ajoutant une pincée de mélancolie de la part de ces grands étudiants pour qui le temps du campus commence à dater.

Cet album traduit l'évolution d'un groupe dans son histoire. Il reste une touche de référence surf ainsi qu'une évocation de la période universitaire mais les Nada Surf ont changé.

Pour ceux qui découvrent les Nada Surf, il ne faut pas s'attendre à une révolution musicale mais plutôt à une évolution musicale. D'abord, les Nada Surf ne recherchent l'effet spectaculaire. En effet, plutôt que de vouloir tout casser, ils offrent une ambiance dynamique et cette fois avec une touche de vague à l'âme.

La lente progression de `See these bones' jusqu'au bouquet final du morceau offre une ouverture éclatante de Lucky. Ensuite les titres comme `Whose authority' et `Beautiful beat' montrent que leur inspiration perdure. Pour ma part, je ne suis pas certain que `I like what you say' fasse justice comme premier single à cet album dans le sens où ce n'est pas le meilleur morceau de Lucky.

`The film did not go round' achève l'album avec cette superbe balade.

I like what you sing !


Lucky [Digipack]
Lucky [Digipack]
Prix : EUR 25,59

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Still Popular !, 15 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lucky [Digipack] (CD)
Ce 5ème album des américains offre du pur Nada Surf sur toute la longueur, en y ajoutant une pincée de mélancolie de la part de ces grands étudiants pour qui le temps du campus commence à dater.

Cet album traduit l'évolution d'un groupe dans son histoire. Il reste une touche de référence surf ainsi qu'une évocation de la période universitaire mais les Nada Surf ont changé.

Pour ceux qui découvrent les Nada Surf, il ne faut pas s'attendre à une révolution musicale mais plutôt à une évolution musicale. D'abord, les Nada Surf ne recherchent l'effet spectaculaire. En effet, plutôt que de vouloir tout casser, ils offrent une ambiance dynamique et cette fois avec une touche de vague à l'âme.

La lente progression de `See these bones' jusqu'au bouquet final du morceau offre une ouverture éclatante de Lucky. Ensuite les titres comme `Whose authority' et `Beautiful beat' montrent que leur inspiration perdure. Pour ma part, je ne suis pas certain que `I like what you say' fasse justice comme premier single à cet album dans le sens où ce n'est pas le meilleur morceau de Lucky.

`The film did not go round' achève l'album avec cette superbe balade.

I like what you sing !

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Soup
Soup
Prix : EUR 7,97

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Songs for whoever..., 7 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Soup (CD)
Voilà un de ces groupes qui ne fait pas beaucoup de bruit (dans tous les sens du terme) et qui mérite qu'on y prête une oreille attentive. Il y a d'ailleurs urgence pour ceux qui ne les connaissent pas car Soup constitue l'acte final d'une saga d'une vingtaine d'année.

Cet album retrace le parcours des Housemartins devenus Beautiful South lorsque certains membres comme Norman Cook aka Fat Boy Slim quittèrent la formation pour voguer vers une destiné différente.

Housemartins, c'est le son des débuts avec un écho pop 80's, une résonnance un peu sèche et des textes plutôt engagés. Cela donne des morceaux dynamiques `Me and the farmer', `Five got over excited' mais également très mélodieux `Caravan of love et'Build'. Les Housemartins eurent un certain succès à leur époque avec bon nombre de singles dont ceux pré-cités.

Les Beautiful South sonnent très différemment avec un plus grand velours autour de la voix de Paul Heaton et les différentes voix féminines dont ils vont s'entourer pendant leur carrière. Jacqueline Abbott et Alison Wheeler en particulier. Ironiquement pour ce groupe qui n'aura que quelques singles dans le haut des charts, leur carrière est ponctuée d'albums `Best of'.

L'album `Carry on up the charts' de 1995 est réputé pour être possédé par 1 foyer sur 3 en UK ! Est-ce que cela relègue ce groupe à un rôle de fonds sonore dans la pop britannique ? Je pense que l'histoire ne leur a pas fait grande justice mais que le rôle qu'ils ont rempli leur convient.

Beautiful South c'est la précision des mélodies, c'est l'atmosphère, c'est la profondeur de certaines déchéances niché es au fond d'un pub enfumé, c'est également un enthousiasme revigorant, c'est parfois beaucoup de mots entrés de force dans leurs morceaux.

Anglais jusqu'au bout des ongles, ils ont à mon sens contribué pour la pop internationale. On peut rapprocher leur histoire à leurs contemporains de Prefab Sprout, excellents mais pas valorisés à la hauteur de leur contribution dans l'histoire de la musique.

`Sail this ship alone', `Song for whoever', `A little time' sont des morceaux superbes et que tout le monde connaît même si on n'en reconnaît pas l'interprète.

Est-ce que Soup est la retranscription fidèle de leur carrière, non, non et non, tant leur parcours est jalonné de perles. Cet album peut entrouvrir une porte afin d'explorer leur carrière. Quench, Blue is the Colour, Gaze, etc vous tendent les bras.

Voilà, après 19 ans de service, les Beautiful South s'en sont allés il y a 1 an en publiant un court communiqué ; j'espère vous avoir incité à les découvrir car ils devraient faire partie de toute discographie qui se respecte.

So long guys...

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


St. Jude [2 Disc Special Edition]
St. Jude [2 Disc Special Edition]
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 33,95

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Bons Baisers de Manchester, 6 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : St. Jude [2 Disc Special Edition] (CD)
The Couteeners font partie de cette tendance des groupes anglais de mettre en avant leur particularité régionale notamment leur accent local lorsqu'ils chantent. Les groupes britanniques jusqu'à présent chantaient tous en anglais et seules les interviews `trahissaient' leur origine locale parfois de manière surprenante. Comment déterminer, lorsqu'ils chantent que Sharleen Spiteri est de Loch Lomon, Dave Gahan de Basildon ou Paul Heaton de Hull alors que c'est évident lorsqu'ils parlent...

Aujourd'hui, Artic Monkeys, Kooks, Kaiser Chiefs, Hard Fi, Jack Penate, Kate Nash mettent en avant vocalement à la fois leurs origines locales mais également middle class.

Liam Fray et ses 3 acolytes, amis d'enfance sont de Manchester et beaucoup est fait pour que cette nouvelle caractéristique s'entende.

Ceci dit, leur album n'est pas dénué d'intérêt et fait penser aux premiers albums de certains groupes des années 80 comme les Icicle Works qui ont eu leur heure de gloire dans les 80's.

C'est spontané, peu d'instruments et la voix chaleureuse de Liam est prise entre les instruments et donc pas mise très en avant, au point d'être un poil engluée dans le son sec des guitares. Cela peut se comparer aux Kooks de Brighton surtout par un son assez rugueux.

Pour ma part, je suis tombé en arrêt en entendant `Nineteen Forever' et son énergie si communicative. La force de ce morceau bien packagé n'est malheureusement pas renouvelée avec le reste de l'album au demeurant pas mal.

Not nineteen forever, hey ?

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Pretty.Odd.
Pretty.Odd.
Prix : EUR 5,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Sergent Pepper at the Disco!!, 5 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pretty.Odd. (CD)
Le titre de l'album ne constitue en rien une survente pour ce 2ème opus de Panic at the Disco tant le contenu est curieux ou pour le moins différent de `A Fever you can't sweat out'. Les américains de Las Vegas ont apporté une touche Beatles de la veine Sergent Pepper pour certains morceaux.

Loin de l'influence Punk Rock précédente, il y a plutôt un air music hall, brass band voire folky/country music pour certaines compositions.

Tout va donc moins vite que le premier album avec une palette plus variée d'instruments et une recherche plus poussée de la mélodie portée par la voix chaude de Brandon. Cela ressemble à une ode positive jouée par la fanfare en l'honneur du printemps.

Ce nouvel album de PATD attirera une audience différente mais pas forcément plus large.

Album agréable ? Oui !
Mieux que le précédent album ? Non !
Pretty odd ? Yes !!!

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Vampire Weekend
Vampire Weekend
Prix : EUR 20,25

4 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les Vampires du Campus, 2 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Weekend (Album vinyle)
Les Vampires Weekend ont sucé avidement toutes les influences musicales rencontrées lors de leurs différents périples. Loin de la Transylvanie, ces jeunes étudiants américains, un peu avant minuit, se sont transformés en Vampires musicaux.

Malgré les consonances terrifiantes de leur nom, leur musique est basée sur rythmiques simples et interprétations enlevées voire sautillantes. Invités en weekend chez les Vampires, vous bénéficiez d'un petit tour du monde de sonorités mexicaines, hawaïennes, une pointe reggae et autres petits mélanges.

Pas sanguin pour un sou, l'album résonne un peu comme effectué dans leur garage, pardon crypte personnelle. Est-ce qu'il s'agit de l'album qui va massacrer tout le monde ? Ce n'est probablement pas l'ambition mais leur musique, à l'image de 4 canines plantées dans votre carotide, finit pas être attachante.


Vampire Weekend
Vampire Weekend
Proposé par Global_Deals
Prix : EUR 8,30

14 internautes sur 23 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Les Vampires du Campus, 2 mars 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vampire Weekend (CD)
Les Vampires Weekend ont sucé avidement toutes les influences musicales rencontrées lors de leurs différents périples. Loin de la Transylvanie, ces jeunes étudiants américains, un peu avant minuit, se sont transformés en Vampires musicaux.

Malgré les consonances terrifiantes de leur nom, leur musique est basée sur rythmiques simples et interprétations enlevées voire sautillantes. Invités en weekend chez les Vampires, vous bénéficiez d'un petit tour du monde de sonorités mexicaines, hawaïennes, une pointe reggae et autres petits mélanges.

Pas sanguin pour un sou, l'album résonne un peu comme effectué dans leur garage, pardon crypte personnelle. Est-ce qu'il s'agit de l'album qui va massacrer tout le monde ? Ce n'est probablement pas l'ambition mais leur musique, à l'image de 4 canines plantées dans votre carotide, finit pas être attachante.


Lost, les disparus : L'intégrale saison 3 - Coffret 7 DVD
Lost, les disparus : L'intégrale saison 3 - Coffret 7 DVD
DVD ~ Naveen Andrews
Proposé par DVDMAX
Prix : EUR 22,51

3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Qui du spectateur ou des survivants sont les plus 'Lost'?, 24 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Lost, les disparus : L'intégrale saison 3 - Coffret 7 DVD (DVD)
Si la saison 2 est apparue moins dense en action, elle n'était pas moins riche en rebondissements et en mystères.

La Saison 3 mêle nouvelles réponses et une action plus rythmée. On s'attache vraiment aux péripéties des personnages avec de nouveaux venus.
La bande de Ben livre certains de ses terribles secrets laissant entrevoir ce qu'ils sont prêts à accomplir afin de parvenir de à leurs fins. L'île livre certains de ses mystères tout en suggérant un nouveau niveau de manipulation au-delà du machiavélique Ben.

Et puis, l'opportunité de vraiment quitter l'île apparaît comme réalisable pour certains lors des épisodes de la saison 3 tandis qu'on nous permet de mieux comprendre les travaux de Dharma.

La fin de la série 3 marque un tournant, puisque la série 4 va opérer ses flashbacks de manière opposée aux séries précédentes.

Un scénario et une qualité d'interprétation d'acteurs dignes d'un très long métrage mais en 23 épisodes de 40 minutes.

La saison 3 ou l''art de donner quelques clés aux spectateurs tout en leur faisant réaliser que ceux qui sont les plus `Lost' sont certainement ceux devant l'écran et pas forcément ceux sur l'île.

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Yours Truly, Angry Mob
Yours Truly, Angry Mob
Proposé par ula bear
Prix : EUR 14,39

4.0 étoiles sur 5 Stimulant, 16 février 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Yours Truly, Angry Mob (CD)
Un deuxième album qui vaut `Employment', opus précédent et si surprenant à sa sortie. Le groupe est originaire de Leeds ce qui peut certainement justifier l'inspiration sociale de certaines compositions.

Les `Chiefs' sont généreux d'offrir 13 morceaux pendant lesquels on retrouve l'influence BritPop des 15 dernières années. Influence qui contribue à la construction de cet album de qualité.

Une vraie force de ces groupes britanniques que de produire des albums si intéressants en s'appuyant sur d'excellentes influences mais en mettant en avant un style très personnel. Car rien ne sonne vraiment comme les Kaiser Chiefs qui ont forgé leur marque de fabrique. Ils ne gratouillent pas des guitares acoustiques tout en susurrant de la pseudo poésie, comme une majorité de notre production dite PopRock hexagonale. Leur musique témoigne d'une belle énergie, bien reproduite en concert appuyée sur l'excellente voix de Ricky Wilson. Rafraichissant et stimulant.

`Yours Truly Angry Mob' doit faire partie de toute discographie qui se respecte et le CD sera régulièrement utilisé tant l'album mérite de nombreuses écoutes.

`Music Champ... !? `

Fabien Jacquot - Asnières sur Seine


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-13