Profil de ACh > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par ACh
Classement des meilleurs critiques: 15.154
Votes utiles : 32

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
ACh

Afficher :  
Page : 1
pixel
Méditation
Méditation
Prix : EUR 15,99

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 « Méditation » un CD bien nommé, 17 septembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Méditation (CD)
Tout ce que fait Elina Garanca frise le sublime. Ce CD « Méditation » ne déroge pas à la règle. S’il est des œuvres anciennes et bien connues, il en est des récentes qui le sont nettement moins, dont le sublime « Dievaines » de son compatriote letton Ugis Praulins magistralement interprété. A n’en pas douter, le fait qu’une artiste comme Elina Garanca enregistre cette œuvre devrait permettre à ce compositeur d’être mieux connu à travers le monde.
L’ampleur et la beauté de la voix d’Elina, bien soutenue par les chœurs de la radio lettonne et l’orchestre de Saarbrücken dirigé par Karel Mark Chichon, magnifient toutes les autres œuvres de ce CD. Fermons les yeux, laissons nous porter par l’émotion et rêvons.


Tchaikovsky : Eugene Onegin [Blu-ray]
Tchaikovsky : Eugene Onegin [Blu-ray]
DVD ~ Mariusz Kwiecien
Prix : EUR 22,41

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il sera difficile de faire mieux, 6 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaikovsky : Eugene Onegin [Blu-ray] (Blu-ray)
Dans la vidéographie d’Eugène Onéguine, deux versions tiennent le haut du pavé, toutes deux enregistrées au MET avec Valery Gergiev à la baguette, la première en 2007 avec Dimitri Hvorostovsky, Renée Fleming et Ramon Vargas, la seconde en 2013 avec Mariusz Kwiecien, Anna Netrebko et Piotr Beczala. Avant cette version de 2013, le choix était aisé, aucune autre version ne venant faire de l’ombre à la première citée. Qu’en est-il maintenant ?
La Tatiana de Netrebko est simplement époustouflante d’émotions : actrice d’exception, son interprétation nous amène à l’essence même des sentiments humains, du coup de foudre où sa passion est palpable à la froide réalité de sa situation de femme mariée, toujours amoureuse mais respectueuse de ses engagements.
Cette authenticité des sentiments transparait aussi bien dans sa voix que sur l’expression de son visage, les yeux rougis et humectés de larmes dans une scène de la lettre interprétée magistralement, puis honteuse et bouleversée lorsqu’Onéguine lui rend sa lettre.
Mariusz Kwiencen n’est pas en reste, cynique au premier acte, il éconduit Tatiana avec une décontraction de dandy sûr de lui et de ses sentiments. Son interprétation sonne juste de bout en bout, et lorsque au final, détruit, cassé, effondré, il retrouve au 3ème acte la Tatiana de sa jeunesse mariée à un autre et qu’elle l’éconduit, que ses dernières illusions s’effondrent, sa douleur fait mal et sonne tellement juste qu’on ne peut que la ressentir. Ce duo final, magnifiquement chanté est proprement exceptionnel d’intensité et de vérité.
Dans version de 2007, Renée Fleming et Dimitri Hvorostovsky n’atteignent pas ce niveau d’excellence et se trouvent desservis par une mise en scène dépouillée.
De même, la fougue de Piotr Beczala en fait un meilleur Lenski que celui de Ramon Vargas, même si ce dernier ne démérite pas dans la première version.
Concernant les autres protagonistes, Larissa Diadkova est une excellente Filippyevna, l’Olga de Oksana Volkova éclipse sans peine l’Olga d’Elena Zaremba de 2007, voix désagréable et au vibrato excessif. Si nous retrouvons cette dernière en Madame Larina en 2013, c’est tout de même mois gênant. Les seuls autres ponts faibles de la version de 2013 sont le Prince Grémine et Monsieur Triquet.

En conclusion, si l’on ne veut posséder qu’une version, à titre personnel je recommande celle-ci pour les extraordinaires interprétations des trois protagonistes principaux, Anna Netrebko, Mariusz Kwiecien et Piotr Beczala et une mise en scène en situation.


L'Amour
L'Amour
Prix : EUR 12,39

10 internautes sur 16 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Beau chant, mais..., 22 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Amour (CD)
C ‘est avec enthousiasme que j’ai acheté ce disque d’airs français de Juan Diego Florez par ailleurs glorifié d’un diapason d’or. Pourtant, à l’écoute de ce disque, je n’ai pas eu le grand frisson auquel on est en droit de s’attendre dans des œuvres comme Werther où les deux airs manquent de passion : c’est remarquablement bien chanté mais coule de source, sans la fougue et le frisson que l’on peut ressentir à l’écoute d’un Vanzo, Kraus, Domingo, Villazon, sans parler de celui que je considère comme le plus extraordinaire Werther de tous les temps : Jonas Kaufmann. Il en est de même dans Roméo et Juliette, Lakmé, Mignon qui s’accordent mal de cette voix de ténor léger.
Bien sûr les autres airs, aux aigus flamboyants conviennent mieux à la tessiture de Juan Diégo Florez et sont remarquablement interprétés, mais est-ce suffisant pour en faire un disque d’exception. Je ne le pense pas.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 23, 2014 9:28 AM MEST


La Cenerentola [Blu-ray] [Import anglais]
La Cenerentola [Blu-ray] [Import anglais]
DVD ~ Rossini
Proposé par musique-pour-vous
Prix : EUR 29,21

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une Cendrillon d'exception, 13 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Cenerentola [Blu-ray] [Import anglais] (Blu-ray)
Ce n'est pas nouveau, Elina Garanca est la plus talentueuse des mezzo soprano de ce début de siècle et dans cet opéra elle est tout simplement merveilleuse. Sublime voix de velours, crédibilité totale du jeu de scène où elle sait se faire tour à tour triste, ébahie, mutine, elle irradie d'autant plus qu'elle est magnifiquement entourée par des comparses tous excellents. Une vraie réussite d'ensemble, un opéra que l'on ne se lasse pas de regarder et d'écouter ; en un mot, un bu-ray indispensable dans une vidéothèque d'œuvre lyrique.


Massenet / le Mage
Massenet / le Mage
Proposé par FlorenciumBear
Prix : EUR 26,59

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un opéra magique, 13 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Massenet / le Mage (Relié)
Une véritable révélation que cet opéra passé aux oubliettes et pourtant que d'airs de toute beauté. Si "Ah parais! parais, astre de mon ciel" du 2ème acte est bien connu grâce à la sublime interprétation de Rolando Villazon lors du concert de Berlin de 2006, le reste de l'œuvre demeure ignorer de beaucoup.
On s'en prend à rêver d'une représentation scénique réunissant Jonas Kaufmann en Zarastra et Elina Garanca en Varedha. En attendant, les protagonistes de cet enregistrement nous permettent d'admirer cette œuvre injustement délaissée.


La Vie Brève
La Vie Brève
DVD ~ Manuel De Falla
Prix : EUR 27,84

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 la vida roja, 23 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Vie Brève (DVD)
Disons le d’emblée, ce dvd m’a déçu. La musique somptueuse de Manuel de Falla n’est pas en cause, pas plus que l’orchestration passionnée de Lorin Maazel, mais tout est gâché par une mise en scène d’un manichéisme macabre représenté par une teinte rouge sang omniprésente. La direction d’acteur n’est pas plus enthousiasmante, les chanteurs, hormis dans le final, étant de toute façon à peine visibles dans cet environnement rougeâtre. L’air constamment halluciné de Salud, ses gestes d’une lenteur déconcertante, ses déplacements répétitifs le long des murs fatiguent. Même le duo d’amour entre Salud et Paco a lieu dans cette ambiance insupportable et le mariage n’est guère mieux loti. Pourtant, si Cristina Gallardo-Daumas n’a pas une voix des plus plaisantes, elle est une bonne actrice, son investissement est manifeste et elle surclasse aisément ses partenaires. Seul point fort de ce dvd, la chorégraphie des trois danses, surtout la dernière particulièrement réussie. En conclusion, pour la musique et les quelques instants de bonheur visuels des intermèdes, je ne regrette pas cet achat dans la mesure où, en dvd, nous n’avons pas le choix. Mais, qu’un metteur en scène plus inspiré nous livre une version moins symbolique.


Luisa Fernanda [Blu-ray]
Luisa Fernanda [Blu-ray]
DVD ~ Federico Moreno Torroba
Prix : EUR 34,47

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le soleil de l'Espagne, 5 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Luisa Fernanda [Blu-ray] (Blu-ray)
J'ai connu Luisa Fernanda grâce au duo "Calatte corazon" chanté par Anna Netrebko et Rolando Villazon dans leur CD « Duets ».
Si Luisa Fernanda n'est pas à proprement parlé un opéra, mais une zarzuela, la différence n'est pas flagrante. La mise en scène très épurée est néanmoins très réussie et les airs très enlevés et magnifiquement interprétés nous tiennent en haleine de bout en bout. Nancy Herrera et José Bros sont excellents, mais que dire de Placido Domingo, sinon que le poids des ans ne semble guère avoir de prise sur lui et que son jeu scénique et sa santé vocale sont tout simplement époustouflants. Du grand art.


Romantique
Romantique
Prix : EUR 19,00

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 merveilleuse Elina, 28 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Romantique (CD)
Elina nous revient après un an d'interruption destinée à s'occuper de sa petite fille. Cette merveilleuse maman nous gratifie d'un disque d'une beauté rare. Quel enchantement, quelle classe dans ce répertoire essentiellement français dont certaines œuvres magnifiques m'étaient inconnues. Je ne peux que recommander ce CD et si j'ai un faible pour l'air de Sapho "Ô ma lyre immortelle" de Gounod dans lequel Elina sait parfaitement rendre l'intensité de son sacrifice, la qualité du timbre, la technique d'Elina font merveille dans toutes ses interprétations. Pour l'avoir entendue en concert le 13 octobre 2012 au théatre des Champs-Élysées, je rêve de la voir et l'entendre dans Amneris très rapidement. De même, sa voix puissante et homogène, ses qualités d'actrices devraient pousser les directeurs des grandes maisons d'opéra à programmer les œuvres qu'elle interprète ici mais si rarement jouées comme Samson et Dalila, Saphos, la Reine de Saba, ....
N'hésitez-pas, ce cd est comme son interprète, une pure merveille !


Page : 1