undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de lire-une-passion > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lire-une-passion
Classement des meilleurs critiques: 434
Votes utiles : 349

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lire-une-passion
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Beautiful Wedding
Beautiful Wedding
par Jamie McGuire
Edition : Broché
Prix : EUR 10,00

3.0 étoiles sur 5 Un bon spin-off, 1 septembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beautiful Wedding (Broché)
[....]

RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !

Ayant beaucoup aimé les deux tomes (surtout le second), il était évident que je lirai cette petite nouvelle, pour savoir pourquoi et comment ils s'étaient mariés à Las Vegas. L'action se déroule donc après le tome 2, donc si vous ne l'avez pas lu, ne continuez pas votre lecture, au risque d'être spoilés !

Les événements se déroulent juste après l'incendie qui a causé pas mal de problèmes et de grosses pertes humaines. Abby a tellement eu peur de perdre Travis, mais surtout, elle a peur qu'il soit suspecté d'avoir été présent lors d'un événement clandestin. Pour cela, une idée lui vient, assez folle pour qu'elle ose le demander à son amoureux : l'épouser. Et les voilà donc partis à Las Vegas, la ville du jeu mais aussi de l'amour. Ceux qui ont lu le tome 2 et donc l'épilogue, savent que ce mariage a eu lieu, mais ce dont nous sommes ignorants, c'est dans quelles conditions, autant de temps que d'esprit. Comment se sent Abby ? Est-elle prête ? pressée ? Anxieuse ? Et Travis ?

Comme vous le savez, je ne suis pas fan du format nouvelles, certes. Mais là on parle de Travis, et donc, j'étais forcément obligée de le lire, pour en savoir plus, mais surtout retrouver son personnage, pour lequel j'ai eu un gros coup de cœur ! Ce que j'ai apprécié ici, c'est que les chapitres sont vus par les deux points de vue, nous permettant ainsi de mieux savoir ce qui se passe dans leurs têtes, à quelques heures de leur mariage. Comment ils se sentent, si tout est prêt, ce qu'ils ont à préparer etc.

Pour le coup, cet avis risque d'être court, étant donné qu'il n'y a pas grand-chose à dire, mis à part parler du mariage. Je ne dirais pas que ce mariage me fait envie, parce que ça reste Las Vegas, et que la noce se déroule sur à peine une heure (je parle du consentement, pas ce qu'il a avant et après, hein). De ce fait, il ne se passe pas grand-chose, mais l'auteure a tout de même réussi quelque chose de beau. Au-delà de ce mariage, elle a vraiment axé sur les sentiments du couple, qui sont vraiment très forts. À travers ces 156 pages, nous les voyons passer par plusieurs sensations : la peur, la crainte, la tristesse, le bonheur et toujours, leur amour inconditionnel.

Même si c'est une petite nouvelle très agréable à lire, je ne dirai pas qu'elle est importante pour le déroulement de l'histoire. Évidemment, les curieux comme moi et amoureux de Travis y trouveront leur compte, mais pour ceux qui ont lu les deux tomes, peuvent tout aussi bien s'arrêter là, car il n'y a pas non plus d'événements majeurs dans ce petit plus.

Cependant, pour ma part, j'ai passé un excellent moment et retrouver Travis m'a vraiment fait très plaisir. Je l'avais déjà beaucoup aimé dans le premier tome, mais le second m'a encore plus fait tomber amoureuse de lui ! Je sais que certains n'ont pas apprécié son caractère, mais moi, bizarrement, c'est tout de suite passé ! Alors cette petite nouvelle m'a permis de le retrouver, et j'en suis vraiment heureuse !

En résumé, un petit livre qui n'apporte pas forcément un plus à tous les lecteurs mais qui cependant est très agréable. J'ai apprécié de voir et lire leur état d'esprit avant, pendant et après le mariage. Ce qu'ils avaient pensé, comment ils réagissaient à cette nouvelle vie qui allait arriver, et surtout qu'ils ne soient que tous les deux. En somme, j'ai passé un bon moment de lecture et je conseille cette saga à tout le monde, rien que pour rencontrer Travis ♥

Justine P.


Manoir T4 Nic et le Pacte des Démons
Manoir T4 Nic et le Pacte des Démons
par Evelyne Brisou-Pellen
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

5.0 étoiles sur 5 Un gros coup de coeur !, 31 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Manoir T4 Nic et le Pacte des Démons (Broché)
[...]

RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Il me tardait de lire ce quatrième tome, car comme vous le savez, j'adore vraiment cette série, que je trouve très imaginative et atypique. Mais je voulais aussi avoir le tome 5 sous la main, si jamais l'attente était trop longue entre les deux, et je pense enchaîner avec ce dernier le mois prochain. Je ressors de cette lecture autant enthousiasmée que les précédents, avec une pointe de tristesse à la fin. C'est donc un presque coup de cœur pour ce tome 4 !

Dans ce roman, nous suivons Nic, un jeune garçon devenu fantôme après sa mort tragique. Ce que l'on ne sait pas, ce sont les causes de sa dite mort. En plus de le suivre dans ses pensées, il arrive à bien cacher ce secret, qu'il ne compte dévoiler ni aux habitants du manoir, ni à nous lecteurs. Mais il n'est pas arrivé seul et pas par le moyen habituel. En effet, il est arrivé à pied en compagnie de Suzanne, elle aussi tuée dans des circonstances atroces. Tout comme lui, elle ne veut pas dévoiler pourquoi ni comment, et très vite, le fait de garder pour eux ce qui pourrait les aider, pourrait se retourner contre eux et provoquer des événements qui mettraient à mal le manoir et ses habitants.

Je vous le dis tout de suite : c'est pour le moment le tome que j'ai préféré entre les 4. Ici, on suit deux personnages touchés dans leur orgueil, et qui se montrent assez « faibles » par les causes de leur mort respective. Tout d'abord Nic. C'est un personnage auquel j'ai eu du mal à m'attacher au début, mais qui très vite a montré une personnalité que j'ai beaucoup appréciée. Il est déterminé à se venger et est aussi persuadé que son tueur se trouve dans ce manoir. Il est rusé et intelligent et fera preuve de beaucoup de subterfuges pour le démasquer et mettre un terme définitif à sa « vie ». Mais alors, qui est cet homme qu'il hait au point de vouloir le tuer une seconde fois ? Que lui a-t-il fait pour qu'il ait ce genre de réactions ? Même si l'on ne le sait pas dès le départ, Nic nous l'apprend par petites bribes au fur et à mesure de l'histoire.

Quant à Suzanne, celle avec qui il est arrivé, son histoire m'a particulièrement touchée, car l'époque à laquelle elle vivait est connue du monde entier, à cause des atrocités qui s'y sont déroulées. Je ne vous en dirais pas plus, pour la simple et bonne raison que son secret tient jusqu'à la fin du roman, ce qui est un point addictif non négligeable du roman. On veut tellement savoir qui elle est, d'où elle vient, pourquoi elle est morte mais surtout comment, qu'on fait défiler les pages sans s'en rendre compte. Et lorsqu'on arrive à la révélation... on a le souffle coupé. Littéralement. J'ai été choquée, attristée, écœurée, énervée. L'auteure a vraiment su retranscrire toute l'horreur de cette période, avec cependant des mots simples, étant donné qu c'est une série jeunesse. Au-delà de ça, c'est un personnage attachant, même si très mystérieux, ce qui ajoute à sa psychologie quelque chose de plus.

Dans ce quatrième opus, on en apprend plus aussi sur l'un des personnages présents depuis le début, et même si j'étais contente d'en savoir plus, je savais qu'à la fin des révélations, il allait sans doute partir, et du coup, j'étais un peu triste. Son histoire n'est pas non plus très positive (aucune, puisqu'ils sont tous morts), mais la découvrir m'a touchée et m'a fait mal au cœur.

Concernant l'intrigue, je n'ai encore une fois rien à y redire. Au-delà d'une histoire de fantômes, l'auteure mélange plusieurs époques et nous permet ainsi de nous replonger dans l'histoire à travers plusieurs siècles, et de retrouver des personnages emblématiques que nous avons étudié en cours. Car oui, ce qu'elle cite est vrai, rien (ou presque) n'est imagé. Les retours dans le temps ont vraiment existé, et les personnages que nous voyons y ont vraiment vécu (sauf évidemment ceux du Manoir, cela va de soit!). Et en ça, je ne peux que lui dire bravo, car on voit à quel point elle est fan de l'histoire, mais surtout des heures de recherche qu'elle a dû faire pour rendre sa série crédible !

Et la fin... Je ne m'attendais pas à une fin aussi crève-cœur que celle-ci. Elle était très bien amenée, belle, déchirante. J'ai même eu les larmes aux yeux, c'est dire. Tout était décrit avec finesse, mais aussi avec beaucoup de rancœur vis à vis de ce qui s'était passé (du moins, c'est ainsi que je l'ai ressenti, peut-être que je me trompe).

En résumé, un quatrième tome qui se place au-dessus des trois premiers (qui pourtant étaient géniaux!). Des personnages aux lourds secrets qui sont du coup très mystérieux et nous poussent à dévorer les pages pour en savoir plus. Une intrigue très bien menée qui mélange plusieurs époques, pour le plus grand plaisir du lecteur (surtout du mien!). Vivement que je me plonge dans le tome 5, qui, je suis sûre, promet de belles aventures ! Franchement, n'hésitez surtout pas à commencer cette saga ! En fait, en terminant cette chronique, je me rends compte que ce n'est pas un presque coup de cœur, mais un COUP DE COEUR, tout simplement. Ce roman m'a vraiment touchée.

Justine P.


La Sélection - T4
La Sélection - T4
par Kiera CASS
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

5.0 étoiles sur 5 Une suite qui ne me tentait pas trop, et qui au final est une grande réussite !, 30 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Sélection - T4 (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILER DES TOMES PRECEDENTS !

Au tout début, je ne comptais pas acheter ce tome 4, parce que pour moi la trilogie se suffisait à elle-même. Puis les premiers avis sont tombés, la couverture m'a happée et il s'est retrouvé dans ma PAL assez rapidement. J'ai profité du challenge de l'été pour enfin le sortir et j'ai deux pensées, maintenant que je l'ai fini : pourquoi je ne l'ai pas sorti plus tôt ? Et si j'avais su, j'aurais attendu la sortie du tome 5 pour le lire. Car oui, la fin est déchirante et j'ai eu les larmes qui ont coulé. Et je ne regrette finalement pas de l'avoir acheté, car c'est même ce tome 4 que je préfère parmi les autres !

Vingt ans se sont écoulés depuis la sélection de Maxon, qui a rencontré America. Depuis, ils vivent un grand amour et sont entourés de leur quatre enfants, pour qui ils seraient capables de tout. Depuis cette dernière sélection, les castes ont été abolies mais ce n'est pas au goût de tout le peuple. Ils doivent à nouveau faire face à la colère des gens et de penser à une nouvelle sélection. Mais la nouveauté c'est que cette fois-ci, c'est une princesse qui devra accueillir ses prétendants au château. Une nouveauté qui est loin de plaire au peuple...

La princesse Eadlyn a dix-huit ans et se sent prête à devenir reine. Cependant, elle veut régner seule et trouver un mari est pour elle quelque chose de négatif. Lorsque ses parents lui proposent de faire une nouvelle sélection, sa réponse est tout de suite non. Seulement, s'ils veulent pouvoir calmer le peuple, il leur faut trouver une attraction qui leur ferait changer les esprits quelques semaines. Devant la supplication de ses parents, elle abdique, mais en secret, elle a plus d'un tour dans son sac. Hors de question qu'à la fin de ce jeu, elle ressorte avec un mari. Elle prévoit tout un tas de choses pour que les sélectionnés soient au fur et à mesure éloignés du jeu. Mais c'est sans compter sur les jours qui défilent et les retournements de situation qui pourraient bien la prendre à son propre jeu.

Honnêtement, en lisant ce quatrième tome, je pensais retrouver tout ce qu'on avait déjà découvert dans la trilogie et donc que ça tournerait très vite en rond. Eh bien j'ai vite été détrompée et je me suis surprise à encore plus aimer ce quatrième opus que les précédents. J'avais aussi un peu peur d'être lassée d'Eadlyn, car au vu des avis, elle n'était pas la plus attachante des filles. Et pourtant ! Je me suis très vite attachée à son personnage !

Derrière ses airs de personne influente, de future reine, se cache un gros cœur et un amour inconditionnel envers ceux qu'elle aime. Et c'est justement ça qui « cache » en quelque sorte son mauvais caractère et la méchanceté qu'elle peut avoir envers certains. Le plus bizarre dans tout cela, c'est que parfois, elle ne se rend pas compte que ses paroles peuvent devenir blessantes pour son entourage. Elle dit ce qu'elle pense, et c'est bien ainsi. On ne peut pas lui retirer sa franchise, qui est présente de bout en bout. Et au fil des pages, on la sent mûrir et comprendre que l'univers dans lequel elle grandit n'est pas forcément le plus propice pour apprendre la vie et ce que vivent les gens de l'extérieur. Cette sélection va lui apprendre bien des choses, mais deux d'entre elles sont les plus importantes : l'écoute et la compassion.

Même si pour ma part je me doute déjà avec qui elle va finir, j'ai apprécié retrouver ce côté compétition qui devient très vite addictif. La preuve, en une soirée, j'ai englouti 300 pages, et si je m'étais écoutée, les 100 restantes seraient aussi passées. Mais où est le plaisir si on ne se force pas à attendre ? Surtout devant un univers aussi riche, fabuleux et qui fait plaisir aux yeux, même si nous n'avons pas les images pour nous le montrer (notre esprit le fait assurément bien!)

Dans cette suite, nous retrouvons évidemment la même base que pour la trilogie précédente, mais l'auteure a bien sur amené des nouveautés qui sont intéressantes à découvrir. Le couple Maxon/America est évidemment mis un peu en retrait pour leur fille, mais les retrouver m'a fait plus plaisir que ce à quoi je m'attendais. Et les voir aussi amoureux, ça donne des papillons dans le ventre, et on ne peut que retomber sous leur charme !

Quant à la fin... Mon Dieu, cette fin ! Je crois que tous ceux qui l'ont lu seront d'accord avec moi : elle est ATROCE ! Évidemment, sensible comme je suis, les larmes ont coulé parce que... ce n'est pas une fin à laquelle on s'attend, et c'est ce qui fait la force du roman : les nouveautés et les surprises que nous offre l'auteure.

En résumé, un très, très bon quatrième tome, bien mieux que les précédents (que j'avais beaucoup aimés, hein!). Des nouveautés, de nouvelles lois dans un même univers, mais une ellipse de 20 ans qui est agréable à suivre. Une princesse pour laquelle je n'ai pas pu m'empêcher de m'attacher, malgré son fort caractère, qui peut aussi être une force dans ce qui l'attend, mais un amour inconditionnel pour ses proches et sa famille. Des retournements de situation très prenants et dignes des chamboulements que l'on peut croiser à la cour. Et pour finir, une couverture tout aussi sublime que les précédentes, qui colle parfaitement à l'univers ! Vivement la suite, car cette fin était juste horrible. Il me tarde de savoir ce qu'il va se passer !

Justine P.


La Trilogie de braises et de ronces, tome 3
La Trilogie de braises et de ronces, tome 3
par Rae CARSON
Edition : Broché
Prix : EUR 18,90

4.0 étoiles sur 5 Un final grandiose !, 30 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Trilogie de braises et de ronces, tome 3 (Broché)
[...]

RISQUES DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Cela fait maintenant plus d'un an que j'ai lu le tome 2, de ce fait, j'avais un peu oublié ce qu'il s'était passé, même si les grandes bases étaient là (mémoire de poisson rouge, on se refait pas, hein!). Du coup, j'avais un peu peur de ne pas apprécier ma lecture par les gros manques que j'avais, mais pour une fois, ça été tout le contraire ! J'ai vraiment aimé ce troisième tome, qui nous offre un final haut en couleurs !

Elisa, la reine porteuse de la Pierre Sacrée est en fuite. Ses ennemis ont enlevé Hector, l'homme qu'elle aime mais aussi le commandant de sa garde. Son royaume n'est plus ce qu'il était et est au bord de la guerre civile. Même ses soldats ont l'ordre de l'abattre, si jamais ils venaient à la croiser. Pour sauver Hector, elle devra, en compagnie de ses trois amis, braver les obstacles qui se dressent sur sa route et en sortir indemne. Entre la neige, la glace, la magie destructrice et les peuples différents, elle n'a jamais été autant en danger. Durant son périple, elle découvrira des secrets qui pourraient bien changer le court de sa vie mais aussi de l'Histoire.

Dans ce troisième opus, je dois dire que tout m'a happée. L'histoire, l'intrigue, le suspense, les personnages, leurs difficultés de s'en sortir. Tout était là pour me plaire et me rendre accro à ce dernier tome. J'ai trouvé qu'ici tout était parfaitement dosé. On ne peut jamais souffler, sans pour autant que ce soit de trop ou trop lourd. Au contraire, l'auteur a vraiment réussi à doser le tout, pour que ce soit assez prenant et addictif, au point qu'il soit difficile de lâcher le roman et que les pages défilent à une allure hallucinante.

Le gros point fort était surtout la psychologie des personnages et leurs sentiments. J'ai trouvé qu'ils avaient grandi, et que même Elisa, malgré son jeune âge, prend des décisions qui ne sont pas simples mais trouve toujours la solution pour s'en sortir. Elle a un gros poids sur les épaules mais ne perd jamais de vue son objectif : récupérer sa place de reine tout en sauvant son peuple et réunifier le royaume. J'ai beaucoup aimé le fait que certaines fois, nous ayons le point de vue d'Hector, car ils sont séparés. Ça offre quelque chose de plus et nous permet d'entrer dans sa tête et de savoir ce qu'il pense vraiment. C'est aussi un personnage fort et attachant, prêt à tout pour protéger celle qu'il aime.

Mais je dois dire que celle qui m'a le plus touchée, émue et fait sourire c'est Mula, une petite fille qu'ils croisent durant leur voyage. Elle est jeune, intrépide, innocente et très, très attachante. Elle s'émerveille de tout, elle défend (malgré son poids plume et sa carrure) Elisa au péril de sa vie, elle a des réactions qui font sourire, même si ce n'est pas forcément son but précis. Elle veut bien faire, y arrive parfois, mais peut aussi gêner les autres dans ses paroles. Elle est tout simplement un petit bout génial que je suis contente que l'auteur ait inclus dans ce roman. Elle apporte une vraie dose de fraîcheur dont les personnages ont besoin durant leur voyage.

Du côté de l'intrigue, on n'est pas au bout de nos surprises et comme dit plus haut, on n'a pas le temps de souffler. Rae Carson trouve toujours le petit mot pour tout faire s'effondrer, que des rebondissements naissent et qu'on soit scotchés devant notre livre pour ne pas en sortir. Avec ce tome 3, il nous offre vraiment des moments de doutes, de peur, de frissons, de colère, de tristesse. Un mélange parfaitement dosé qui nous prend aux tripes.

Comme toujours, la couverture est sublime et est dans la lignée des autres. Elle est à la fois hypnotique et intrigante. Je pense que si je n'avais pas connu cette série grâce à la blogo et que j'y étais extérieure, mes yeux se seraient arrêtés dessus sans aucun doute. Juste un petit bémol pour moi : avoir choisi une femme mince alors qu'Elisa est assez ronde dans le roman. Ça peut porter à confusion, si, comme moi, vous avez la mémoire courte.

En résumé, un troisième tome à la hauteur des deux autres, voire plus. Des personnages qui grandissent mentalement, qui ont souvent des choix difficiles à prendre mais qui réussissent à rebondir dès qu'ils sont dans une impasse. Une intrigue qui tient la route et arrive encore à nous surprendre, des rebondissements en veux-tu, en voilà. Bref, le parfait cocktail pour un final explosif et très addictif ! Une trilogie que je conseille vivement à tout le monde !

Justine P.


L'Héritage des Rois Passeurs
L'Héritage des Rois Passeurs
par Manon Fargetton
Edition : Broché
Prix : EUR 20,00

5.0 étoiles sur 5 Un univers très bien mené et surprenant !!, 28 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Héritage des Rois Passeurs (Broché)
[...]

La première chose qui m'a donné envie de lire ce livre c'est sa couverture. Il faut dire qu'elle est à la fois sublime et envoûtante. Pour le coup, je n'ai pas lu le résumé et l'ai directement mis dans ma wish-list et j'ai profité des imaginales pour le me procurer enfin. J'ai tardé à le lire, mais pas à le dévorer. En effet, une fois au cœur de l'histoire, il devient difficile de décrocher, tant l'univers est complexe et très intéressant. Je ressors donc de cette lecture très proche du coup de cœur.

Dans ce tome unique, nous suivons deux personnages. Tout d'abord Enora, qui vit sur Rive (notre Terre) mais qui a la particularité de pouvoir voyager dans un autre monde : Ombre. Elle pense être humaine comme les autres, mais le jour où elle voit sa famille être décimée par des gens qu'elle n'a jamais croisés, sa vie bascule dans l'horreur. Pour ne pas être poursuivie par ces derniers, elle se réfugie en Ombre, là où ils ne peuvent pas la suivre. Elle pense alors qu'à une chose : se venger de ces personnes et les tuer à leur tour. Ce qu'elle ne sait pas, c'est que si elle était en danger en Rive, elle l'est aussi en Ombre, où les secrets et les complots sont de mise.

Ensuite, vient Ravenn, une princesse déchue qui a dû fuir son royaume lorsqu'elle était plus jeune. Neuf ans plus tard, elle revient pour retrouver sa place sur le trône, car sa mère se meurt et cette place lui revient de droit. Il faut savoir qu'en Ombre, seules les femmes sont au pouvoir et décisionnaires de toutes choses, même si leurs maris peuvent aussi donner leurs idées. Cependant, elle est loin d'être acceptée, et son retour sera accompagné de beaucoup de difficultés pour rester en vie.

Vous l'aurez compris : deux femmes fortes, qui souffrent pour qu'éclate la vérité. Deux personnalités différentes, deux vies différentes, qui pourtant ont le même objectif. Le point fort de ce roman, c'est l'alternance des personnages. Autant celui de Ravenn, que d'Enora ou encore ceux que l'on rencontre au fur et à mesure. Ils permettent ainsi de plus s'attacher à eux (même si moi ça ne m'a pas permis de m'attacher à l'un d'eux, mais ça reste personnel!). Ainsi, on les voit évoluer chacun de leur côté ou encore en groupe, ce qui est très intéressant.

Concernant Ravenn, j'ai beaucoup accroché à elle dès le départ. Elle est forte, déterminée, ne perd pas de vue son objectif, mais garde les pieds sur terre malgré tout. Elle est tout de même très peu patiente, ce qui offre des passages cocasses et qui la mettent dans des situations difficiles assez souvent, d'ailleurs. Ce que j'ai aimé, c'est que malgré son objectif, elle évolue peu à peu et prend des décisions qui pourraient lui causer du tort, certes, mais qui lui offrent aussi pas mal de points positifs.

Quant à Enora, je ne dirais pas que j'ai eu du mal avec elle, mais elle est bien différente de Ravenn. L'auteure a su parfaitement retranscrire l'horreur qu'elle a vécu de voir sa famille se faire tuer devant ses yeux et pour cela, je n'ai rien à redire. Les sentiments étaient là : la douleur, la tristesse, la colère, la haine, la vengeance. Ces sensations étaient toutes présentes, sans pour autant se chevaucher les unes sur les autres. Énora passait par chacune d'elles peu à peu, ce qui permettait au lecteur de suivre son avancée tout du long. Tout comme Ravenn, elle grandit peu à peu et son évolution fait plaisir à voir. Malgré tous les obstacles qui se montrent à elle, elle reste toujours maîtresse d'elle-même et sait rester discrète quand il le faut.

Pour les autres personnages, je les ai tous appréciés à des degrés différents, avec ma préférence pour Hank. J'ai vite deviné qui il était et je ne l'ai aimé que plus ! Ils ont tous leurs secrets, leur passé qui les blesse tout autant. J'ai trouvé que leur psychologie était très bien amenée et très complète, ce qui permet assurément de les aimer à leur juste valeur (ou les détester pour certains).

Passons à l'intrigue. Honnêtement, je ne trouve rien à redire, mis à part qu'elle était parfaite. Complexe, menée de bout en bout d'une main de maître, haletante, prenante, remplie de suspense. Tous les ingrédients étaient présents pour que l'on soit happés dans cette histoire très imaginative. L'idée qui m'a le plus plu est sans aucun doute les Noirs Portraits. Vous allez me dire : c'est quoi les Noirs Portraits ? Eh bien lisez, et vous saurez ! Franchement, j'ai été complètement ravie de cette nouveauté et je dois dire que c'est très bien trouvé, pour ne pas dire plus ! Plus l'univers à côté qui se complexifie peu à peu, vraiment, l'histoire était parfaite de bout en bout. À tel point qu'avant d'écrire cet avis, j'avais les mots exacts pour la décrire, alors que maintenant, devant mon clavier, je ne les trouve plus ! Mais vraiment, tentez l'expérience, vous en sortirez ravis ! Le seul regret que je peux avoir (qui n'en est pas un en réalité, mais plutôt mon cœur guimauve de lectrice lol), c'est que certaines relations n'aient pas eu tellement de suite. Mais bon, ce n'est pas un point négatif, pas du tout !

La plume de l'auteure joue aussi un gros rôle dans le fait que ce livre se lise aussi rapidement. Elle douce et à la fois incisive, poétique et brute à des moments (surtout pendant les bagarres), les descriptions sont parfaites, juste ce qu'il faut, ni trop, ni pas assez. Manon Fargetton a réellement su doser tout ça pour nous offrir un univers à la fois complexe et complet, sans pour autant partir dans des explications qui nous auraient sans doute perdus rapidement. En fait, il y aurait tellement de choses à dire sur cet ouvrage que je n'aurais pas assez d'une chronique pour tout vous décrire. Je regrette vraiment d'avoir fermé le livre et de quitter cet univers. Même si j'ai vu qu'elle comptait écrire un autre dans le même univers, je ne pense pas qu'on retrouvera ces personnages, et c'est ce qui me rend le plus triste, car je me suis vraiment attachée à eux. Mais je serai évidement à l'appel dès que le prochain sortira, c'est évident !

En résumé, un livre qui m'a énormément plu, qui passe à un cheveu du coup de cœur. Des personnages attachants, différents points de vue qui nous permettent de s'attacher à eux. Des descriptions très bien dosées, un univers complexe et complet à la fois. Bref, tout est là pour me plaire et me faire passer un aussi bon moment que je viens de vivre ! Franchement, n'hésitez plus et achetez ce roman, vous ne le regretterez pas ! C'est le premier livre de l'auteure que je lis, et certainement pas le dernier !

Justine P.


Blackwood, le pensionnat de nulle part
Blackwood, le pensionnat de nulle part
par Lois Duncan
Edition : Broché
Prix : EUR 16,00

5.0 étoiles sur 5 Un univers angoissant et qui donne des frissons !, 25 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blackwood, le pensionnat de nulle part (Broché)
[...]
Je n'avais jamais vu ce livre avant que l'attachée de presse m'envoie un mail pour savoir s'il m'intéressait. Je dois bien avouer que la couverture et le résumé m'ont de suite intriguée et je n'ai pas hésité à dire oui. Je n'ai pas non plus mis longtemps à le sortir de ma PAL et je dois dire que je l'ai lu à vitesse grand V, étant donné qu'il est très prenant et assez angoissant. Je ressors de cette lecture complètement charmée !

Kit se voit envoyer dans un pensionnat reculé de tout, tandis que sa mère et son beau-père partent en lune de miel en Europe. Mais dès qu'elle arrive sur place, elle se sent oppressée par l'ambiance de ce lieu, qui n'inspire pas vraiment confiance. Ce pensionnat semble ne pas être un pensionnat banal. Elle ressent quelque chose de maléfique, sans pour autant mettre une explication dessus. Que cache réellement Blackwood ? Est-il si bizarre que cela ou est-ce simplement son imagination qui lui joue des tours ?

Pour le coup, j'ai été prise dans l'ambiance du livre dès les premières pages. On se sent vite oppressés, comme Kit. On ne sait pas très bien où elle tombe et on ne peut s'empêcher de s'identifier à elle, bien que ce que ne soit qu'une fiction. Le point peut-être positif pour elle, c'est qu'elle n'est là que durant le premier semestre, jusqu'aux vacances de Noël. Cependant, ces mois passés là-bas seront bien plus difficiles qu'elle ne le pense. Au fil des jours, elle se sent mal, elle mange moins, est plus fatiguée, et même si le temps est beau, un grand froid semble s'installer dans la demeure.

Heureusement, elle n'est pas seule. Durant cette période, elle fait la rencontre de Sandy, qui sera un appui pour elle et vice-versa. À elles deux, elles seront solidaires du mieux possible et passeront chaque étape difficile entre elles, toujours soutenues. D'autant plus que les professeurs ne semblent pas être sincères et cacher quelque chose. D'un naturel assez curieux, Kit se mettra au-devant de dangers dont elle pourrait ne pas en ressortir indemne. Pour les accompagner dan leurs recherches et la vérité de ce lieu assez maussade, Ruth sera aussi d'une grande aide. J'ai beaucoup aimé ces trois filles, car bien qu'elles ne se connaissent pas, elles se complètent quand même assez bien.

Quant à l'intrigue, j'ai trouvé qu'elle était rondement menée. Pour une fois, mon nez de détective n'a pas trouvé la solution, et pourtant, j'en avais plein en tête mais qui n'avaient strictement rien à voir avec l'idée de l'auteure (ou presque). Cette dernière nous mène en bateau, nous donnant parfois des indices que l'on ne voit pas forcément, ou au contraire de faux indices qui nous mènent donc sur de mauvaises pistes. On se doute tout de même que les professeurs sont assez bizarres, et l'on a la confirmation dès le départ avec l'idée du pensionnat de filles reculé, dans un manoir classé comme surnaturel, qui a une histoire qui fait frissonner.

En résumé, c'est un roman que j'ai beaucoup apprécié, avec beaucoup d'originalité et beaucoup d'angoisse. On se sent autant oppressés que Kit, ce qui accentue le malaise que l'on peut avoir à la lecture. L'auteure dépeint ce manoir comme sombre et lugubre, ce qui ajoute une touche de frissons aux lecteurs. Les personnages sont tous différentes les uns des autres, mais intéressants à découvrir et secrets pour la plupart d'entre eux. Une intrigue qui a su me surprendre quand elle est révélée et qui donc monte considérablement la note ! Un livre que je conseille à tout le monde !

* Je remercie Cécile et les éditions Hachette pour leur confiance et la découverte ! *

SORTIE LE 26 AOÛT 2015 !!

Justine P.


Elvira Time, saison 01: Dead Time
Elvira Time, saison 01: Dead Time
par Mathieu Guibé
Edition : Broché
Prix : EUR 14,90

3.0 étoiles sur 5 Une bonne première intégrale, même si l'humour était parfois un peu trop lourd pour moi, 25 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Elvira Time, saison 01: Dead Time (Broché)
[...]
Après l'avis de mon amie Charlène, j'étais très curieuse de découvrir ce livre, qui était bourré d'humour, d'après ses dires. Je n'ai donc pas hésité à me le procurer lors des Imaginales et me suis enfin lancée dans cette aventure. Même si j'ai trouvé au bout d'un moment que justement cet humour était un peu trop présent et parfois lourd, je ressors tout de même ravie de cette lecture.

Dans cette première intégrale, nous apprenons que les vampires ne sont plus des mythes et légendes, mais bel et bien vivants. Cependant, chacun de ces êtres se doit de se présenter en tant que tel, et donc se référencer afin qu'ils soient visibles de tous et facilement trouvés. Évidemment, le gouvernement leur laisse le choix : soit ils se présentent et ils sont nourris, soit ils ne se présentent pas et deviennent des parias, des êtres à abattre. Ce que préfère Elvira, notre personnage principal, c'est la deuxième solution, car pour elle, elle est plus lucrative pour ses finances. En effet, elle est chasseuse de vampires depuis quelques années, et prend un malin plaisir à les chasser et les tuer.

Le problème c'est que, même si elle prend au sérieux ce « métier », elle est encore lycéenne, et donc enchaînée au lycée, où elle doit malgré tout suivre ses cours. Ces soucis s'arrêteraient là si elle n'était pas directement visée par une certaine bande de vampires qui cherchent à tout prix à lui mettre la main dessus. Mais pourquoi ? Eh bien lisez et vous saurez !

Vous allez me dire : encore une histoire de vampires ?? Oui, vous n'avez pas tort, ces êtres à dents longues sont une mode. Mais après avoir lu le roman de Mathieu Guibé, vous ne direz plus la même chose et reviendrez sur vos paroles. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ici, on sort de l'étiquette du beau vampire riche qui rencontre une humaine banale. Ici, ils ne sont pas les personnages principaux, et l'humaine, elle, sort des stéréotypes que l'on croise souvent. Elle n'est pas niaise, elle a du caractère. Elle ne tombe pas amoureuse des vampires, elle les tue. Elle ne devient pas amie avec eux, elle les déteste. Vous voyez, ça n'a plus rien à voir avec la mode de maintenant. Et ne vous attendez pas non plus à ce que les dits vampires, une fois un pieux dans le corps, se changent en poussière. Non, non, ici vous avez le droit aux détails, mais surtout à beaucoup d'émoglobine.

Surtout, si vous vous attendez à une histoire sérieuse, ponctuée d'une romance, vous faites erreur. Ici, l'humour est le maître mot de ce roman. Au second degré, certes, mais c'est le point principal de ce livre. Il est vrai que plus haut je vous disais qu'à certains moments, cet humour m'avais un peu refroidie, et c'est vrai. Cependant, on ne peut pas dire que l'auteur n'a pas été imaginatif et qu'il n'a pas pris avec beaucoup de sérieux cette histoire. Ne vous attendez pas donc à quelque chose de sérieux, bien au contraire.

Même si l'intrigue reste intéressante mais un peu mise en retrait pour moi, il n'en oublie pas le mot d'ordre de cette petite série : l'humour décapant d'Elvira. Il est vrai que parfois j'ai eu du mal avec elle, mais son caractère est aussi très complexe. Elle cache une forme de mal-être sous l'humour, qui peut parfois être piquant et blessant pour ses proches. Elle n'aime pas faire ami-ami avec les autres et d'ailleurs, elle n'en a qu'un, d'ami : Jericho, qui arrive à la canaliser et à lui ouvrir les yeux sur ses actes et paroles. Même s'il n'est pas très présent, c'est un personnage que j'ai beaucoup aimé.

Durant ses activités de chasseuse, elle fera aussi la rencontre deux deux personnes : tout d'abord Belinda, un peu complexée par son physique et timide, mais qui se révèle être bien différente quand quelque chose l'intéresse vraiment. Et puis Ludwig, le petit intello du lycée, qui parfois réussi à perdre ses coéquipiers ainsi que ses lecteurs dans ses explications très scientifiques. Je dois bien avouer que j'ai plus accroché à ces deux personnages qu'à Elvira, que j'ai trouvé trop dure à des moments, même si, ce que j'ai aussi apprécié, c'est que parfois elle se rend compte de ses erreurs, mais par fierté, ne le montrera pas, ou par des paroles remplies d'humour.

Quant à l'intrigue, comme je le disais, je l'ai trouvée un peu mise de côté à des moments, ce qui ne m'a pourtant pas empêché de vouloir en savoir plus et d'être étonnée par les révélations faites. Je dois dire que l'auteur a réussi à bien me surprendre et m'a vraiment donné envie de lire la suite, pour savoir comment nos compères allaient s'en sortir.

En résumé, une première intégrale intéressante, malgré l'humour un peu trop blessant et cassant à certains moments. Cela ne m'a pas empêcher pour autant d'apprécier ma lecture, et la découverte des personnages secondaires qui m'ont bien plu par leur psychologie bien différente d'Elvira, mais qui pourtant la complètent très bien. À eux quatre, ils forment une bonne équipe qui n'est pas prête de se reposer, même cinq minutes. Je suis donc curieuse de lire la suite !

Justine P.


Absinthes & Démons
Absinthes & Démons
par Ambre Dubois
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Des nouvelles très prenantes, 25 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Absinthes & Démons (Broché)
[.....]

Ce livre, cela faisait un moment que je le voulais. La couverture et le résumé me tentaient beaucoup, mais je ne trouvais jamais l'occasion de me le prendre. Voilà chose faite ! Je ne sais pas pourquoi, mais je m'étais mis en tête que c'était un roman, et du coup, j'ai été tout d'abord surprise et assez... déçue de voir que c'était en fait des nouvelles, bien que l'on suivait le même personnage à chaque fois. J'ai quand même persévéré à le lire, car malgré le fait que je n'aime pas ce format, ces petites histoires m'intriguaient assez pour que je continue. Et je dois dire que je n'ai finalement pas été si déçue que cela, car elles étaient toutes intéressantes, même si certaines m'ont moins plu que d'autres.

Durant ces 9 nouvelles, nous suivons donc le même personnage : Lord Nermeryl. Il est assez mystérieux et exerce le métier de détective, dans le milieu surnaturel. Il est appelé auprès de gens qui ont besoin de son aide pour élucider une situation qui les dépasse plus ou moins et trouver une explication aux phénomènes qui s'y déroulent. Au fil des pages et de ces courtes histoires, on découvre de plus en plus ce personnage énigmatique, qui nous fait poser des questions, qui nous trouble mais, a contrario, auquel on arrive aussi à s'attacher un peu. Mais alors, qui est-il réellement ? Pourquoi avoir fait ce métier ? Qu'est-ce que cela lui apporte ? Sachez juste que même si ce sont des nouvelles, elles sont toutes liées par une intrigue commune, dont on nous dévoile la vérité à la toute fin, qui est vraiment intéressante.

Je dois bien avouer qu'au début, j'ai eu un peu de mal avec ce personnage, sa façon d'être, de vivre et sa libido vraiment élevée (sans tomber dans l'érotique ou quoi que ce soit, je vous rassure!). Cependant, au fil du temps, j'ai eu la surprise de prendre plaisir à le suivre, de mener ses enquêtes avec lui et d'en apprendre un peu plus à chaque fois sur sa personnalité. Et je peux vous dire qu'une fois qu'on sait tout (ou presque) sur lui, on s'attache encore plus à lui et on comprend mieux pourquoi il est ainsi et pas autrement.

Étant donné que ce sont des nouvelles (je sais, je me répète!), les personnages sont divers et variés, donc beaucoup trop pour tous les citer. Seuls deux reviennent à chaque nouvelle : le Lord, évidemment, et une corneille assez particulière. Cela peut paraître bizarre, mais c'est aussi le personnage que j'ai préféré. Elle est assez spéciale, mais je ne vous en dévoilerai pas plus, pour ne pas vous gâcher la surprise. Sachez juste qu'elle a un tempérament assez fort, qui m'a fait craquer.

Ce qui fait aussi que j'ai autant aimé ces histoires, c'est l'époque qu'a choisi l'auteure. C'est une période que j'apprécie beaucoup depuis un petit moment. Elle me fait rêver et me donne aussi envie d'y plonger pour voir comment vivaient ces gens. Même si pour le coup, on est pas tellement à la cour avec les belles robes, les banquets et tout le reste, il n'empêche que l'ambiance est là et que l'auteure a su me faire voyager à travers cette époque dans un temps précis. Alors bravo et merci pour ce voyage.

En résumé, un recueil de nouvelles qui m'a beaucoup plu (surtout la toute première), avec une époque que j'affectionne de plus en plus, deux personnages principaux assez intriguants pour vouloir en savoir plus, et une intrigue fort intéressante, surtout quand elle est dévoilée à la fin et qu'on comprend mieux la façon de se comporter de Lord Nermeryl. En gros, je ne regrette pas du tout ma lecture, et j'étais même triste de quitter cet univers et les personnages !

Justine P.


2. Angelfall : Le règne des anges
2. Angelfall : Le règne des anges
par Susan EE
Edition : Broché
Prix : EUR 17,90

3.0 étoiles sur 5 Un bon tome 2 mais un poil en dessous du premier !, 23 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2. Angelfall : Le règne des anges (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !

Ayant beaucoup aimé le premier tome, il était évident que je lirai le second. J'étais curieuse de savoir comment Penryn allait s'en sortir et si elle allait sauver sa sœur et sa mère. Je dois bien avouer que je ne me souvenais plus beaucoup du premier tome, l'ayant lu il y a déjà plusieurs mois.

Dans cette suite, Penryn se retrouve seule, sans sa sœur et sa mère. Son objectif est de retrouver la première. Séparée aussi de Raffe,elle se demande comment il s'en sort de son côté, même si ce n'est pas sa première crainte. Pour lui, son premier objectif est de retrouver ses ailes, afin de pouvoir retourner auprès des siens. Mais au moment où les retrouvera, deux choix vont arriver : les récupérer ou sauver Penryn ? Lequel va-t-il faire ? Peut-il coupler les deux ou est-il obligé de choisir ?

Je sais, c'est un résumé assez succinct, mais plein de choses entrent en compte dans ce second opus et pas mal de révélations sont faites. Et je dois dire qu'étant en vacances, je n'ai pas forcément réussi à retenir beaucoup, n'ayant pas pu enchaîner les pages comme je l'aurais souhaité. Cependant, c'était tout de même une bonne lecture, même si un poil en dessous du premier tome. L'effet du second tome ? Peut-être.

Néanmoins, ce que je peux dire, c'est qu'ici tout s'accélère. L'auteure nous offre des passages assez difficiles à encaisser et n'hésite pas à nous mettre plusieurs descriptions qui donnent froid dans le dos. On est certains d'une chose : les personnages ne sortiront pas indemnes de cette histoire et devront être forts pour combattre tous les problèmes qui se présentent à eux.

Comme je le disais plus haut, je n'ai que de vagues souvenirs du premier tome et l'un des points forts du second opus, ce sont les petits rappels de l'auteure qui nous aident à nous souvenir de ce qu'on a lu, même si cela remonte à plusieurs mois. Ensuite, l'autre point fort juste cité plus haut, c'est qu'elle n'hésite pas à nous décrire des scènes difficiles à digérer, qui nous fichent quelques frissons et nous montrent bien l'apocalypse qu'ont causé ces anges. Des anges loins d'être ce que les images montrent d'eux, et prêts à tout pour devenir les futurs maîtres de ce monde en exterminant la race humaine.

Concernant l'action et le suspense, une chose est certaine : ils sont tous les deux présents du début à la fin. On a pas le temps de souffler, tout comme Penryn qui vit des moments vraiment difficiles, d'autant plus qu'elle est seule la plupart du temps. Même quand elle est en compagnie d'autres personnes, elle est mise à rude épreuve avec certaines révélations qui auront beaucoup de répercutions sur son moral. Des choix difficiles l'attendent, mais son objectif premier ne sera jamais mis en seconde position, étant trop attachée à sa sœur pour l'abandonner. C'est aussi la force de cette série : l'amour qu'éprouve la jeune fille pour sa cadette, même si cette dernière a quelque peu changé. Quant à Raffe, je dois bien avouer qu'il m'a manqué. En effet, il est peu présent, mais pour masquer un peu cette absence, l'auteure a trouvé un subterfuge très judicieux qui m'a beaucoup plu.

En résumé, un second tome un poil en dessous du premier, même si j'ai tout de même passé un bon moment. J'étais contente de retrouver Penryn et je crains le pire pour elle dans la suite de ses aventures. Les descriptions sans censure apportent un plus qui nous font frissonner à certains moments. L'absence de Raffe ajoute un peu plus de piquant même si j'espère le voir plus dans la suite.

* Je remercie Marie et PKJ pour leur confiance ! *

Justine P.


Les Chroniques de Siwès, Tome 2 : Le lion à la langue fourchue
Les Chroniques de Siwès, Tome 2 : Le lion à la langue fourchue
par Syven
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une très bonne fin !, 13 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chroniques de Siwès, Tome 2 : Le lion à la langue fourchue (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DU TOME 1 !

Eh bien, eh bien... Que d'émotions avec ce livre, surtout vers la fin. J'avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais alors celui-là se classe un rang au-dessus (très proche du coup de cœur). Lise Syven joue avec nos nerfs jusqu'au bout et nous trompe beaucoup de fois. Vous l'aurez compris, ce second et dernier tome m'a vraiment plu et j'ai eu du mal à le lâcher.

Plusieurs lunes se sont écoulées depuis la fin du premier tome. Siwès est épuisée et affaiblie et ses voyages deviennent de plus en plus difficiles. Elle doit se retaper mais une lourde menace pèse sur le monde qu'elle a foulé durant des semaines. Tadjal, son tigre, est en danger et elle veut le sauver ; Baxian est tombé sous la coupe de son père et doit changer de camp s'il veut survivre ; les nécromants sont de plus en plus déterminés à gagner cette guerre ; le Chaos est prêt à éclater. Mais Siwès parviendra-t-elle à reprendre assez de force pour y retourner ? Sauvera-t-elle ce monde qu'elle a appris à aimer ? L'amour qu'elle porte à son tigre sera-t-il assez fort pour le sauver ?

Toujours autant de questions, qui cependant trouveront leur réponses, puisque c'est le dernier tome. Cependant, ne vous attendez pas à les avoir rapidement, car l'auteure est bien décidée à nous balader. Sachez que ce tome est rempli d'action du début à la fin, mais pas que. Une grosse part laisse la place à une psychologie bien menée, à tel point qu'on a l'impression d'être les personnages et de souffrir à leur place. Car oui, un roman fantasy sans douleurs, n'est pas un roman de fantasy, et ça, Lise Syven l'a bien compris et nous le montre !

La politique, les mensonges, les secrets, les bouleversements, les trahisons rythment ces pages que l'on dévore sans s'en rendre compte. De toute façon, vous avez vite compris que tout ce qui touchait à la cour, avec tous ses petits secrets était quelque chose que j'aimais beaucoup. De ce fait, l'auteure a tapé dans le mille avec moi, car j'avais du mal à lâcher ma lecture !

Même si on sent que l'univers imaginé est complexe, on ne se perd pas dans plein de descriptions, l'auteure arrive parfaitement à les doser, pour ne pas qu'il y en ait trop. Ce qui rend la lecture fluide, bien qu'elle soit complète et pleine de retournements de situation. Les personnages, quant à eux, ont beaucoup grandi mentalement. Siwès est devenue plus sûre d'elle, mais surtout prête à tout pour sauver ce monde, qui pourtant ne l'a pas vue naître. Et c'est ce qui fait la force de son caractère. Baxian, quant à lui... Bah ses réactions m'ont assez déçue, mais... il reste tout de même attachant. Quant aux autres, eh bien... on va de surprise en surprise, croyez-moi !

Durant ma lecture, j'ai vite catalogué Lise Syven de sadique. Mais quand on apprend que plusieurs événements ont été décidés par son fils, on peut donc se dire qu'il tient de sa mère, et même plus ! Je n'irai pas dire que j'ai pleuré à un moment certain, mais j'ai vraiment eu très mal au cœur et j'étais vraiment dégoûtée. Mais bon, c'est aussi ce qui fait la force de cette saga : l'auteure n'a pas peur de faire mal à ses lecteurs (mais aussi à elle-même), en suivant les avis de son fils.

Le gros point positif dans ce second tome, ce sont l'alternance des chapitres sur différents personnages. Le fait aussi qu'une partie se passe sur Terre, et que l'on voit Siwès se démener malgré son état pour sauver un monde qu'elle ne connaissait pas, permet de mieux s'immerger dans sa tête et de comprendre ses choix. Pour ce qui est des autres personnages, les suivre aussi peu à peu, offre un gros plus à l'histoire et permet de mieux les connaître et de s'attacher encore plus à eux. J'avoue que mon coup de cœur personnage est Olianne. Elle est terriblement attachante et doute beaucoup d'elle, ce qui fait aussi sa force de caractère.

En résumé, ce tome 2 est encore meilleur que le premier, et cette fois, nous avons toutes les réponses à nos questions, avec tout de même une belle fin, mais qui pourrait aussi promettre une suite (ça, c'est mon cerveau plein d'imagination qui le dit, parce que je ne suis pas sûre que l'auteure ait prévu d'en faire une). Les personnages arrivent grandis moralement dans cet opus, et le fait que l'on suive chacun d'entre eux permet de mieux s'attacher à eux. De l'action à foison, du suspense jusqu'au bout, des secrets, des trahisons en veux-tu, en voilà. Bref, un super second et dernier tome ! Une saga que je conseille vraiment à tous ceux qui aime la fantasy pure et dure !

Justine P.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20