Profil de lire-une-passion > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lire-une-passion
Classement des meilleurs critiques: 584
Votes utiles : 245

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lire-une-passion
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Witch Born
Witch Born
par Amber Argyle
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

4.0 étoiles sur 5 Un tome 2 encore meilleur que le premier !, 21 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Witch Born (Broché)
[...])

Quand j'ai entendu parler de la sortie du tome 2 de Witch Song, j'étais toute heureuse ! En effet, j'avais beaucoup aimé le tome 1, qui était une LC avec ma binômette d'amour de mon cœur (♥). Alors, quoi de plus normal de renouveler l'expérience, d'autant plus qu'elle aussi avait beaucoup aimé ? Alors, le verdict de ce second tome ? Même entrecoupé de plusieurs jours sans le lire (bah ouais, d'après ma binôme, je vais trop vite!) j'ai adoré ! Vraiment ! Tout a mûri. Autant la plume que les personnages, et surtout Senna !

Senna a enfin vaincu Espen, et se trouve maintenant au Refuge, l'île où elle va enfin pouvoir s'entraîner et mieux manier ses pouvoirs qui semblent être plus conséquents qu'elle ne le pensait. Cependant, malgré leur victoire à toutes, une lourde conséquence a accompagné ce point positif : les sorcières ont dû maudire le territoire de la Tartennie, et de ce fait, Brusenna ressent jour et nuit la souffrance de la terre et de ses habitants. Un lourd fardeau qu'elle a de plus en plus de mal à supporter.

Malheureusement, une mauvaise nouvelle de vient jamais seule, car, alors qu'elle se balade sur l'île, elle est victime d'une attaque d'inconnus, qui tentent de l'enlever. C'est ainsi qu'ils découvrent tous que le Refuge est loin d'être protégé, et que n'importe qui peut l'atteindre et causer autant de dégâts qu'il le souhaite. Contrainte de quitter l'île pour essayer d'arranger les choses, Senna se rend vite compte qu'elle possède des pouvoirs étranges, qui pourraient bien lui causer quelques soucis en plus.

Si dans le premier opus, on entrait dans l'univers, et donc qu'on apprenait peu à peu les choses, ici, on entre dans le vif du sujet et on en comprend mieux les tenants et les aboutissants. Ici, on apprivoise en même temps que Senna ses pouvoirs bien particuliers, on découvre des vérités, des choses en même temps qu'elle et on est autant surpris qu'elle des révélations qui en découlent.

Dans ce second volet, on retrouve une Senna plus sûre d'elle, qui a grandi et qui est devenue une bonne sorcière, même si elle ne maîtrise pas encore toutes les ficelles. Elle n'est plus la jeune adolescente que l'on a connue dans le tome 1, ici, on l'apprécie encore plus, bien que je l'aimais déjà assez avant. Toujours en compagnie de Joshen, son protecteur et son compagnon, elle va vivre des aventures qui pourraient la blesser autant physiquement que moralement. Est-elle prête à vivre les conséquences de ses actes, au risque de blesser ceux qu'elle aime ? Ou bien trouvera-t-elle la solution qui pourrait sauver tout le monde et inclure une paix trop longtemps mise de côté ?

Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'une fois commencé ce livre, il est difficile d'en sortir, tant l'action, le suspense et les révélations affleurent à chaque page. Suite à la tentive de son enlèvement, on soupçonne tout le monde, à tel point qu'on les déteste tous (sauf quelques uns). Je dois bien avouer que si dans le tome 1 j'avais bien aimé les Gardiennes, à présent, je ne peux plus en voir aucune. Je les trouve hautaines, trop sûres d'elles et dès qu'il y a un souci qu'elles n'arrivent pas à arranger, elles ne se gênent pas pour tout mettre sur le dos de Senna.

Je peux vous confirmer à quel point il était difficile d'attendre ma binôme pour continuer cette histoire ! Ce livre m'appelait dès que je le fermais, à tel point que je l'ai mis loin de moi et caché pour ne pas craquer, si, si ! Mais même avec toutes ces pauses que j'ai fait, c'était toujours un plaisir de replonger dans cet univers, qui se complexifie de plus en plus et qui devient un vrai cercle vicieux. Dans ce tome 2, vous n'êtes pas au bout de vos surprises, croyez-moi ! Les révélation, les secrets, les trahisons et la mini-enquête vous emportent dans un maelström d'émotions intenses ! Surtout vers la fin où vous rentreriez bien dans le roman pour remettre en place certaines personnes, voire plus !

En résumé, un tome 2 qui a grandi par une plume beaucoup plus fluide et percutante et par une Senna qui a beaucoup grandi et réfléchit un peu plus à ses actes. Des personnages dont on se méfie tout le long du récit et qu'on apprend aussi à détester (du moins pour ma part). Un Joshen toujours aussi attachant, même s'il est plus en retrait dans ce second tome. Une suite que je suis pressée de lire, mais dont j'ai hâte qu'elle arrive !

* Je remercie Emily et les éditions Lumen pour leur confiance ! *

Justine P.


Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges
Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges
par Cindy Van Wilder
Edition : Broché
Prix : EUR 18,00

4.0 étoiles sur 5 Un second tome très prenant !, 21 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Outrepasseurs, Tome 2 : La Reine des Neiges (Broché)
[...])

Vous savez à quel point je suis amoureuse de ces couvertures qui sont simplement juste sublimes ! Un véritable objet-livre que je compte bien garder, et dont je n'ai pas l'idée de me séparer avant... jamais ? ^^ Je dois bien avouer qu'en commençant le tome 2, j'étais un peu perdue, car j'avais oublié ce qu'il s'était passé en partie dans le tome 1 (mémoire de poisson rouge, bonjour!). De ce fait, j'ai eu un peu de mal avec le premier chapitre, puis, par la suite, je me suis presque tout rappelé, car l'auteure fait quelques piqûres de rappel qui font du bien ! Du coup, je ressors de cette lecture satisfaite, avec l'envie de lire le tome 3 et le dénouement de cette aventure !

Peter fait à présent partie des Outrepasseurs, même si ce n'est pas la vie ni le futur qu'il s'était imaginé. Toujours sous le joug de Noble, leur « patron », il voit sa vie de nouveau mise à mal par la capture de la terrible Reine des Neiges, la dernière des fées libres. Même si pour la plupart, cette capture est signe de victoire, pour Peter, il en est tout autre ! En effet, il veut retrouver sa vie d'avant et que la paix revienne enfin. Pour cela, il doit retrouver le Chasseur, afin que ce dernier puisse détruire la malédiction qui pèse sur tout le monde.

Comme je le disais au départ, j'ai eu un peu de mal à me remettre dans cette saga, mais ce n'est en aucun cas la faute de l'auteure, non ! Plutôt la faute à ma mémoire de poisson rouge, qui, depuis, avait oublié pas mal de choses qui s'étaient déroulées dans le premier opus. Heureusement que Cindy Van Wilder était là pour faire ses petites piqûres de rappel, pour enfin me permettre de m'immerger totalement dans le livre. Ce qui est arrivé très rapidement. Pendant ma lecture, j'ai eu envie plus d'une fois de remettre à sa place (restons polis et courtois) Noble, qui est un des personnages les plus infâmes que j'ai croisé dans cette saga. Fier d'être le chef de cette population, il n'hésite pas à employer les grands moyens, à coup de menaces pour avoir tout le monde à ses pieds.

Cependant, Peter a son petit caractère, qui fait qu'il ne se plie pas autant que Noble le voudrait. C'est donc une guerre qui s'enclenche entre les deux, à laquelle nous participons malgré nous. Ce que j'ai beaucoup aimé dans cette suite, c'est que chaque chapitre se concentre sur un personnage en particulier, ce qui fait qu'on apprend à les connaître plus en profondeur, à les apprécier, les détester encore plus et à s'attacher à eux, à un degré différent, bien évidemment.

Une fois qu'on se rappelle de tout, les pages défilent tellement vite, qu'on est de plus en plus frustrés, quand on voit la fin arriver à grand-pas. L'auteure ne nous laisse pas une minute de répit, entre les révélations et les actions qui s'enchaînent à un rythme effréné. Ici, vous ne croiserez pas la gentille Elsa que l'on connaît dans le dessin animé « La Reine des Neiges ». Non, c'est plutôt la Reine des Neiges originale, avec ses très mauvais côtés. Elle est froide, hostile, sans compassion. Malgré cela, on apprécie son personnage, parce que... bah moi j'aime bien les méchants qui se montrent tel quel, mais qui finalement, cachent au fond d'eux quelque chose de plus. Et c'est tout à fait ce qu'est Snezhkaïa. On retrouve aussi Chasseur, qui me paraît bien différent du premier tome. Même s'il a encore sa haine farouche envers les Outrepasseurs, il a quelque chose en plus qui nous intrigue, nous donnant envie d'en savoir plus à son sujet.

J'ai aussi beaucoup aimé la relation Peter/Shirley. On sait qu'ils sont amoureux l'un de l'autre, mais le dégoût qu'a le garçon envers son « clan », le fait de plus en plus s'éloigner de la seule fille à qui il tient plus qu'il ne veut l'avouer. Pour elle, c'est comme une trahison, ce qu'elle vit. Elle montre bien ses sentiments envers lui, et la seule réponse qu'il lui offre c'est le déni. Ce qui la détruit intérieurement, et pour cacher cette déception, elle lui montre un visage dur et sans compassion.

Concernant la plume de l'auteure, elle est toujours aussi agréable et poétique à la fois. Elle manie très bien les sentiments et les descriptions, ce qui fait qu'on se croirait presque à leurs côtés, ce que je trouve vraiment très chouette dans un livre. Elle nous embarque dans son univers, et son imagination est vraiment débordante.

En résumé, un second tome aussi bien que le premier, avec des rebondissements et une fin qui pousse à lire la suite. Un Peter que j'ai encore plus apprécié que dans le premier opus, car il est sûr de ses convictions et sait ce qu'il veut, au risque de blesser ceux qui l'aime. Un tome 3 que je lirai donc avec énormément de plaisir !! Plus qu'à attendre sa sortie, maintenant !

Justine P.


Une vie pour une autre
Une vie pour une autre
Prix : EUR 2,99

3.0 étoiles sur 5 Un bon roman, mais je n'en ressors pas non plus transcendée ^^, 21 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Une vie pour une autre (Format Kindle)
[...]

Je suis impardonnable. Ce roman je l'ai depuis un petit moment dans ma PAL, et je ne l'avais toujours pas sorti. Je dois dire que ce qui m'a freinée, c'est la taille de la police était vraiment trop petite et faisait mal aux yeux, et que la mise en page était très bizarre pour moi. Mais bon, je me suis décidée à le sortir enfin, dans mon mois « lectures francophones » ! Et j'ai tout de même passé un bon moment, même si plusieurs points m'ont assez dérangée.

Salomé et Lola vivent dans deux pays complètement à l'opposé. La première en France, à Lyon et la seconde à Port-Louis en Guadeloupe. Elles ne se connaissent pas et n'ont rien en commun. Pourtant, suite à l'accident simultané qu'elles ont, leurs âmes vont se retrouver dans le corps de l'autre, sans raison apparente. Même si tout cela paraît irréel, elles vont devoir faire avec cette situation, qu'elles prendront chacune d'une manière différente.

Commençons par celle que j'ai le moins aimé... Salomé... Je n'ai eu aucun point d'attache avec elle tout le long du roman. Elle a un caractère qu'on ne supporte pas, et le choix qu'elle fait de mentir et de ne pas dire qui elle est réellement, fait qu'on apprend vraiment à la détester. À Lyon, elle était en couple avec un jeune homme qu'elle n'aimait pas. Pourtant, ce dernier est fou amoureux d'elle et reste juste pour cette raison, bien qu'il voit très bien que ses sentiments ne sont pas réciproques. Alors quand elle se retrouve dans le corps de Lola (complètement différent du sien), elle profite à fond de cette « nouvelle vie », jusqu'à cacher au mari de son hôte qu'elle n'est pas la femme qu'il aime. Elle lui laisse croire en ses rêves, et j'ai vraiment pas du tout aimé cet état d'esprit. Mais je pense que c'était fait exprès, que l'auteure avait choisi cette voie. Je ne lui en veux pas, juste à Salomé !

Ensuite, Lola. Folle amoureuse de son mari, elle est désemparée d'apprendre qu'elle vit à plus de 6 000 kilomètres de lui. Cependant, auprès de l'ami de Salomé, elle verra le jour d'une vision différente. Une relation d'une sincère amitié va très vite naître en les deux, et j'ai trouvé ça vraiment très chouette. Contrairement à son hôte, Lola est amoureuse et il est hors de question pour elle de tromper son mari et de rester à ne rien faire. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour le rejoindre. Je me suis de suite attachée à elle. Son côté motivée, sûre d'elle et adulte, a fait que ma préférence à directement été vers elle, et je n'avais qu'une hâte quand un chapitre se terminait avec elle : la retrouver.

Concernant l'intrigue, je dois dire que c'est le gros point fort de l'auteure. C'était tellement bien expliqué et amené, qu'on croirait presque que Marina Lombardi a vécu la même chose, même si c'est de la fiction ! Les sentiments, les ressentis, les actions, tout était parfaitement dosé pour nous prendre dans cette aventure. Je n'irai pas jusqu'à dire que j'étais accro à l'histoire au point de ne pas vouloir décrocher, mais malgré la taille de police trop petite et la mise en page très bizarre, les pages se tournaient très rapidement, à ma plus grande surprise.

Cependant, malgré l'intrigue qui tient la route et qui m'a beaucoup plu, le point faible reste les fautes qui sont assez conséquentes et présentes tout le long du récit. En fait, surtout les accords du verbes avoir suivi d'un autre verbe. Moi qui suis assez maniaque (ou plutôt mon œil) sur les fautes quand je lis un livre (et pourtant, je ne les cherche pas!), j'ai levé très souvent les yeux au ciel et ai haussé autant de fois les sourcils. Je ne suis pas du genre à pointer ce point quand je fais une chronique, mais je pense que quand on s'auto-édite, on doit être encore plus vigilant du côté des erreurs du genre, car les relectures et corrections doivent être plus présentes.

En résumé, une histoire qui m'a interpellée, très bien dosée et les sentiments étaient vraiment très présents, nous immergeant plus que je le pensais dans ce livre. Cependant, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Salomé, que j'aurais bien claqué et secoué à plusieurs reprises, pour son caractère tout bonnement insupportable. Néanmoins, Lola m'a beaucoup plu et émue. Elle était réfléchie et relevait un peu le côté « je profite de la vie, quitte à mentir » de Salomé.

Justine P.


La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur
La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur
par Bettina Nordet
Edition : Broché
Prix : EUR 19,90

5.0 étoiles sur 5 Très, très proche du coup de coeur !, 15 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Geste des Exilés, 1 : Pacte Obscur (Broché)
[...]
À la base, ce n'était pas du tout prévu que j'achète ce livre, et lors du salon du livre de Paris en 2014 (oui, un an qu'il était dans ma PAL, je suis nulle!), Bettina Nordet m'a tellement bien vendu son livre (ainsi que l'éditeur :p), que j'ai craqué avec une dédicace en prime ! Et là, la question qui me vient à l'esprit après l'avoir fini est : pourquoi je ne l'ai pas sorti plus tôt ?? En même temps, je suis aussi contente d'avoir attendu, car comme ça, je n'aurais pas trop d'attente pour le second tome, car je vous promets que la fin pousse à avoir la suite très rapidement ! Honnêtement, en lisant ce livre, je pensais tomber encore sur une histoire de vampires, et donc du déjà vu. Eh bien je peux vous dire que c'est loin d'être le cas et que l'auteure bouscule tous les mythes et légendes, pour nous offrir quelque chose de nouveau et vraie bouffée d'air frais !

Jana est flic depuis un certain temps maintenant, et malgré un certain manque de sexappeal, tout va bien dans sa vie. Deux parents aimants, un frère proche d'elle, un meilleur ami et collègue de boulot toujours là pour mettre de la bonne humeur, tout va bien ! Mais l'arrivée de son nouveau patron va changer la donne. Un soir, alors qu'elle rentre chez elle, elle est agressée par des hommes bizarres, qui semblent très bien la connaître. Sauvée de justesse par son nouveau boss, la voilà propulsée dans un monde inconnu à ses yeux, sauf dans les romans. Pourquoi ces hommes semblent si bien la connaître ? Qui se cache véritablement derrière la facette dure et sans cœur de Kell ? Qui est-elle réellement ?

Eh bien je dois dire que j'ai apprécié cette lecture dès le début. Le fort tempérament de Jana, conjugué au caractère insociable de Kell a de quoi nous tenir en haleine, je vous le dis ! Pour faire une comparaison : vous voyez de qui je parle quand je vous dis Aliette Renoir ? Eh bien cette Jana a le même caractère, avec un sarcasme et un humour à toute épreuve ! Et là c'est bien un compliment que je fais, tant j'ai aimé la première citée. En même temps, je peux comprendre certaines (voire toutes) de ses réactions. La pauvre est propulsée de force dans un monde qu'elle ne connaît pas et dont elle aimerait connaître les tenants et aboutissants. Manque de chance pour elle, son protecteur et tout sauf avenant, et semble ne pas vouloir lui donner une seule explication.

De ce fait, leur relation est tumultueuse et semée d'embûches comme on les aime. C'est un peu le jeu du « je t'aime, moi non plus », sauf que ça n'a rien de plat et lourd. Au contraire ! C'est que le lecteur en redemanderait, des passages sulfureux, ou les insultes et les coups-bas sont présents ! Alors quand, à un moment de l'histoire, ils sont séparés, on ressent un gros manque et on veut qu'ils soient de nouveau réunis pour lire leurs échanges. Autant vous dire, dès qu'ils étaient ensemble, j'avais le sourire jusqu'aux oreilles, et j'aurais aimé que tout cela ne s'arrête pas.

Même si, il faut bien l'avouer, Kell est le plus beau (et je parle au sens propre comme au figuré) des connards que l'on peut croiser, mon côté « j'aime les bad boy +++) est ressorti pour me donner envie d'en savoir plus sur eux, et aussi, à petite dose, d'être à la place de Jana. Oui, à petite dose, parce que, mon Dieu, elle a une patience d'ange ! Bon, il lui arrive de péter des câbles (assez souvent), mais vu ce qui lui tombe sur la tête, moi je trouve qu'elle réagit plutôt bien, ou moi, je me serai plus qu'énervée !

Concernant l'intrigue... Oh, mon Dieu ! Combien de fois je n'ai pas eu les yeux exorbités, la mâchoire qui tombe au sol, des moments de solitude. Car oui, si vous ouvrez ce livre, attendez-vous à passer par tous les stades de la surprise ! De la surprise « What the Fick ? », de la surprise « Non, elle n'a pas osé ?! », de la surprise « Ouais, je m'y attendais mais... QUAND MÊME ! ». Honnêtement, en ouvrant ce bouquin, je ne m'attendais pas à tout ça, à autant de révélations dans un premier tome... Avec tout ce qu'elle nous offre, je peu vous dire que je crains particulièrement la suite ! Car quand on pense que c'est bon, Jana a vu assez pour le moment, l'auture a cette particularité d'en rajouter une couche, de mélanger énormément de mythes qu'on ne pensait pas pouvoir voir ensemble. Bref, elle a talent certain pour retourner les situations.

Et la fin... Oh, la fin ! La révélation de trop. LA révélation de TOUT le livre, je dirais. Mon Dieu, je ne me suis jamais épanchée autant sur un livre dans une chronique, mais croyez-le ou non, vous en feriez autant après l'avoir lu. Ceux pour qui c'est déjà fait, pourront vous le confirmer : c'est une fin de MALADE. Quand je pensais avoir eu le quota des révélations, je m'étais dit que la fin serait bien, pousserait à lire la suite, eh bien je me suis trompée. Si le second point est vrai, le premier est... vrai, mais pas totalement. La fin est plus que bien, elle est... inattendue, surprenante et... waouh, elle fait un certain choc, quand même ! Et là, j'aimerais tellement vous en dire plus et vous révéler tout ce que j'ai appris mais... non, pour savoir, il vous faudra le lire.

En résumé, un premier tome qui envoie du lourd, du très lourd ! Et ne vous fiez pas au nombre de pages, non, car vous constaterez par vous-mêmes que s'il avait fait 400, 800 ou bien 1000 pages, le constat aurait été le même : vous l'auriez dévoré aussi vite que s'il avait été tout petit. Car une fois dans cette histoire, vous ne voudrez plus le lâcher, tant les révélations vous prennent aux tripes, les personnages vous émeut ou vous énervent (oui, vous voudrez, à coup sûr, en tuer certains) et une intrigue bien différente de ce à quoi on peut s'attendre en lisant le résumé. Pour une fois, je vous dirais de ne même pas le lire, et de courir vers la boutique des éditions pour vous le commander ! Voilà, c'est dit : achetez-le ! Vous ne le regretterez pas !

Justine P.


Rédemption
Rédemption
par Bérangère Rousseau
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une page de l'histoire qu'il est toujours autant difficile de parler, 13 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rédemption (Broché)
[...]
Un livre traitant de la seconde guerre mondiale était fait pour moi. Étant très intéressée par cette période, j'ai été directement intriguée par cette nouvelle sortie, et je voulais voir ce que pouvais nous faire découvrir l'auteure, tout en gardant intacte l'histoire. Eh bien je dois dire que je n'ai pas été déçue ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas aussi rapidement dévoré un livre (et croyez-moi, si je n'avais pas été fatiguée, je l'aurais lu d'une traite!). C'est donc pour moi une très bonne surprise, que je conseille à tout le monde !

Le jour où Noam découvre un vieux médaillon et des documents anciens révélant les soupçons de collaboration de son arrière grand-père lors de la seconde guerre mondiale, son monde s'écroule. Avec l'aide de son meilleur ami Lucas, il va tenter de découvrir la vérité. Une fois sur les lieux du château de Noisy, sans comprendre comment ni pourquoi, ils sont tous les deux transportés en 1944. Une chance, si on peut le dire ainsi, pour Noam, qui pourra enfin lever le voile sur cette triste affaire, et, pourquoi pas, rencontrer son arrière grand-père. Mais si le fait de revenir dans le passé pouvait aussi changer le futur ? Et si les gestes et les paroles que pourraient avoir les amis, allaient avoir un impact irrémédiable sur leur vie future ?

Pour cette fois, je vais commencer par les personnages, c'est bien de changer, parfois ! Tout d'abord, nous avons Noam, un jeune homme déçu et détruit par les révélations qui tente par tous les moyens de s'en sortir et de découvrir la vraie vérité derrière tous ces secrets et ces cachotteries. De ce fait, les décisions qu'il prend, les paroles qu'il a sont parfois irréfléchies et c'est là que Lucas entre en considération. Son meilleur ami est vraiment là pour le canaliser. Il a la tête sur les épaules, les idées claires et arrive à apaiser les coups de sang de Noam. C'est vraiment un personnage que j'ai beaucoup aimé, avec une psychologie très intéressante. Ensuite vient Félicien, une personne qui leur apportera une aide précieuse, cependant, je ne vous dirais rien de plus sur lui, pour vous laisser le découvrir par vous-mêmes !

Concernant l'intrigue, j'ai été prise dans l'ambiance angoissante et stressante dès le départ, à tel point que j'ai dévoré plus de la moitié du livre en une soirée. J'avais tellement l'impression d'y être, que je tremblais et que mon cœur ratait des battements dès que ça sentait le roussi ! Je dois dire que l'auteure a parfaitement réussi à retranscrire l'ambiance de cette guerre, de cette époque monstrueuse, en apportant sa patte, mais aussi sa propre vision des choses. Même si elle a gardé des faits réels, elle a aussi inventé des passages, d'où son roman, et j'ai trouvé cela très bien amené.

Concernant sa plume, je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Belle, simple et pourtant incisive, qui colle parfaitement avec le thème abordé. Grâce à ses mots et ses phrases, j'étais complètement immergée dans cette histoire qui continue de toucher plus qu'elle ne le devrait. Bien que la seconde guerre mondiale soit loin derrière nous, elle apporte encore quelques séquelles aujourd'hui, qu'il est difficile de refermer.

Et la fin... Ohlala, qu'elle m'a fait mal au cœur ! Je m'attendais vraiment à autre chose et... je suis triste, vraiment. Bon, cette fin en soi est vraiment bien trouvée, et elle mélange la tristesse avec la beauté. C'est difficile de vous expliquer ça ainsi par écrit, mais l'épilogue mélange plusieurs sentiments qu'on ne pensait pas retrouver en même temps...

En résumé, une histoire qui m'aura tenue en haleine du début à la fin, des personnages sensiblement différents, mais qui se complètent vraiment bien. Un pan de l'histoire difficile encore aujourd'hui qui est très bien amené et très bien décrit, à tel point qu'on a l'impression de se trouver sur place. Ah et j'ai oublié un point important : quand on lit ce livre, on est tellement dans l'ambiance qu'on entendrait presque les bombardements retentir tout près de nous, ce qui accentue encore plus l'angoisse à la lecture, donc bravo ! Une histoire que je conseille vraiment à tout le monde, avec une plume qui décrit vraiment bien l'horreur qu'on vécu des millions de gens à travers le monde.

Justine P.


Les Aventures d'Aliette Renoir, tome 2 : Dans l'ombre du roi
Les Aventures d'Aliette Renoir, tome 2 : Dans l'ombre du roi
par Cécilia Correia
Edition : Broché

4.0 étoiles sur 5 Un tome 2 bien meilleur que le premier !, 13 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Aventures d'Aliette Renoir, tome 2 : Dans l'ombre du roi (Broché)
[.......]
Je ne sais plus exactement quand j'ai lu le premier tome, mais j'ai trouvé bien de le sortir pendant mon mois « auteurs francophones ». C'est aussi une lecture commune avec mon amie Karolyn, de Plumes de Rêves. Ayant toutes les deux ce livre dans notre PAL, on a trouvé la bonne idée de relier nos deux lectures en une ! Et encore une fois, c'était un plaisir ! Et je dois dire que je ne suis pas déçue ! Si j'avais adoré le premier opus, celui-là monte encore d'un cran pour nous faire passer un moment de rire conjugué à du suspense et de l'angoisse permanents ! Aliette n'a pas changé et se fourre toujours dans des conditions surprenantes, mais garde malgré tout son optimisme et... son humour.

Depuis les derniers événements survenus dans le tome précédent, Aliette pensait avoir des moments de calme et de sérénité. Mais c'était sans compter sur de nouveaux personnages (où de l'auteure qui aime la mettre dans des situations rocambolesques!) qui vont semer la zizanie et la mener dans une nouvelle enquête où elle n'est pas sûre d'en ressortir indemne.

Des renégats sèment la pagaille, les Allemands préparent un coup qui pourrait devenir atroce s'ils y parviennent, un vieux vampire de plusieurs siècles disparaît, Lawrence semble lui cacher des choses et Sytry joue sur deux tableaux et change d'avis assez souvent. De quoi mettre du piquant dans ces aventures qui ne semblent pas trouver de fin !

Encore une fois, j'ai passé un excellent moment de détente et de rigolade. Sous le fond de la seconde guerre mondiale, l'auteure nous offre une autre vision de cette malheureuse guerre, avec des protagonistes qui changent le cours des choses. Ici, il n'y a pas seulement Hitler qui rentre en ligne de mire, mais bien des vampires. On avait déjà pu croiser avec Abaddon que certains de leur race étaient prêts à tout pour sortir vainqueur et régner en maître sur la terre, mais ici, on monte encore d'un cran. Aliette est loin d'avoir fini et d'enterrer tous ses soucis, bien au contraire. Bien qu'elle ait fait du ménage autour d'elle, les vampires dans l'ombre ont décidé de lui donner du fil à retordre.

Mais si elle y parvient assez souvent, ses actions semblent aussi lui échapper et se retourner contre elle, nous offrant des moments de rire et atypiques. Bien qu'elle soit remontée contre ces renégats, elle n'hésite pas à utiliser son humour poilant pour nous offrir des instants épiques, qui restent dans les mémoires, même après plusieurs chapitres de passés ! Outre Aliette, je dois dire que j'ai irrémédiablement craqué sur Sytry, le prince des vampires, qui n'est pas loin derrière elle en terme de sarcasmes.

En effet, ce dernier est beaucoup plus présent dans ce second tome, pour notre plus grand plaisir. J'ai apprécié en apprendre plus sur lui et sur ce qu'il cache au fond de son cœur. Se faisant passé pour un sans cœur, il est en réalité tout le contraire. Je ne dirais pas qu'il est un shamallow, mais il ressent des émotions qu'un vampire n'est pas censé connaître, ce qui fait qu'on s'attache d'autant plus à sa personne.

Le fait que Lawrence soit autant mis à l'écart, m'a fait m'éloigner de lui. Mais je n'en suis pas vraiment déçue, parce que Sytry a réussi à combler cette absence, et d'une manière vraiment appréciable.

Concernant l'intrigue, je dois dire qu'elle est vraiment prenante du début à la fin, même si les soucis n'arrivent pas directement. On est pris dans ces aventures et on ne veut vraiment pas les lâcher avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Et quel retournement de situation à la fin ! Quand on pense que tout va s'arranger (ou presque), Cécilia Corréa nous offre un autre retournement de situation qui nous laisse pantois et que l'on avait pas du tout vu venir ! Alors bravo pour ça ! Et étant aussi très intéressée par l'époque de la guerre, je dois dire que ce sujet est très bien amené et que j'ai eu des pincements au cœur quand elle parle des malheurs qu'on vécu une bonne partie des gens.

En résumé, un second tome encore meilleur que le premier, une intrigue qui tient en haleine, une Aliette toujours fidèle à elle-même, un humour décapant, un Sytry très attachant et des vampires atroces, qui leur font mener une vie de misère. Une fin inattendue qui nous pousse à vouloir la suite très rapidement ! Pour moi, un pari réussi, sans aucune fausse note ! Une saga que je conseille fortement !

Justine P.


Balade avec les Astres - Livre 2: L'héritage des dieux
Balade avec les Astres - Livre 2: L'héritage des dieux
Prix : EUR 2,99

3.0 étoiles sur 5 Un début assez long, mais rattrapé avec la suite !, 12 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Balade avec les Astres - Livre 2: L'héritage des dieux (Format Kindle)
[...]

Quand j'ai découvert le tome 2 dans ma boite aux lettres, j'étais vraiment très surprise, car je ne l'avais pas encore commandé, et l'auteure ne m'avait pas prévenue que j'allais le recevoir. Alors, tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement Jeanne Sélène pour sa gentillesse et sa surprise qui m'a vraiment fait plaisir ! Si vous me suivez, vous savez que j'ai commencé mon année 2015 avec ce premier livre. Même si au début j'avais eu un peu de mal, par la suite, j'ai été vraiment surprise de l'univers que nous offrait l'auteure ! Alors j'étais vraiment pressée de poursuivre cette aventure et de savoir enfin comment elle allait faire pour nous faire découvrir les choses. Comme pour le premier, j'ai eu du mal avec le début, mais par la suite, tout s'enchaîne et monte crescendo !

Nous retrouvons donc Stellya, la jeune fille rencontrée dans le premier opus, qui n'avait pas encore de prénom, étant donné que les femmes de son pays ne sont pas traitées comme il se le devrait et sont descendues en flèche par les hommes qui gouvernent le royaume. Nous la quittions donc avec un événement qui allait de nouveau chambouler sa vie, et pas forcément du bon côté des choses. De nouveau seule et remplie de tristesse et de haine, elle essaye de se venger. Pour cela, elle doit voyager mais surtout trouver une solution à ce qu'elle veut entreprendre.

Lors d'un arrêt dans un lieu particulier (un peu de suspense, pardi!), elle fera la rencontre d'un être... particulier. Ce dernier sera une présence réconfortant pour elle, ainsi qu'un professeur assidu, qui lui apprendra les bases de la magie qui vit en elle. En parallèle, et comme dans le premier volume, nous suivons d'autres personnages dans leur quête qui n'est pas si loin de celle de Stellya. J'ai beaucoup apprécié les retrouver, parce qu'ils m'avaient vraiment touchée quand je les avais découverts. Donc une très bonne idée de l'auteure de les faire interagir de nouveau !

Concernant l'intrigue, tout s'intensifie, et même si on commence le tome 2 en disant « c'est bon, le plus dur est passé », on se surprend à s'être trompé ! Car non, Jeanne Sélène n'a pas dit son dernier mot, et nous le faire savoir à travers ses chapitres qui se relient au fur et à mesure entre eux. Elle sait très bien faire durer le suspense et nous faire croire que tout s'arrange, et, deux lignes plus bas, refait monter la pression et nous prend dans la tourmente des personnages.

Cependant, même si j'ai bien aimé ce second tome (surtout la troisième partie, avec l'entraînement intensif), je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal dans les 70 premières pages. N'étant pas du tout friande de longs chapitres, je dois dire que j'ai été servie avec le premier... Pour moi, il est beaucoup trop long et... un peu trop lent. À plusieurs reprises, j'ai vu qu'un découpage aurait été plus judicieux que de le laisser en une seule fois, comme elle l'a fait. En effet, même si on est pas forcément écrivain et que lecteur (bon, mon cas est à part lol), à la lecture d'un livre et quand les chapitres sont longs, on arrive à savoir quand un de ces chapitres est à couper en deux, pour laisser un peu souffler le lecteur et le pousser à continuer sa lecture. Car je dois l'avouer (et j'en suis désolée), mais moi ça été l'effet inverse. J'avais hâte de terminer ce chapitre, tout simplement parce qu'il était bien trop long pour moi, malheureusement.

Ensuite, un autre point m'a assez dérangée du côté de Stellya et sa nouvelle compagnie. J'ai trouvé que leur relation évoluait trop rapidement et que les « mon amour », « ma chérie », « ma puce » étaient trop surfaits pour être réalistes. Ça faisait un peu roman à l'eau de rose, ce qu'il est loin d'être, je vous rassure. Ensuite, les entraînements de Stellya. J'avoue avoir une petite tristesse de ce côté-là. En effet, moi qui aime de plus en plus voir comment se déroule ce genre d'événement, j'ai été surprise de voir que l'auteure passait au-dessus et calait cela en seulement une ligne, nous laissant vraiment sur notre faim. J'aurais aimé en voir plus, être complètement dans l'action et voir Stellya s'en sortir, ou bien avoir du mal à gérer tout cela. Du coup, comme ce n'était pas assez décrit, j'ai trouvé qu'elle apprenait trop, trop rapidement et, pour la seconde fois, ça ne paraissait pas réaliste à mes yeux. Une personne qui se découvre des dons, a besoin de semaines, de mois d'entraînement pour se permettre d'arriver à un certain niveau. Or, elle, en seulement quelques heures, avait déjà acquis énormément...

Néanmoins, malgré ces quelques points négatifs, j'ai vraiment pris plaisir avec cette suite. Après le premier chapitre vraiment trop long pour moi, j'ai eu du mal à le lâcher et à me dire qu'il fallait que je fasse une pause, ce qui est bon signe, quand je lis ! Et puis la fin... Je l'ai vraiment, vraiment aimée ! Et là, je n'abuse pas sur les termes, j'ai tout adoré, et pour le coup, Jeanne Sélène a vraiment su rattraper le manque de description de l'apprentissage de Stellya, avec des passages d'entraînement très réalistes et qui collent parfaitement avec ce qu'elle voulait faire passer !

En résumé, un début assez difficile avec un chapitre trop long pour moi, puis une suite à la hauteur du premier. L'intrigue et l'univers qu'a créé l'auteure sont vraiment atypiques. Elle a une imagination débordante que nous prenons plaisir à suivre. Un manque du côté des apprentissages de Stellya très vite comblé avec une troisième partie remplie de descriptions qui m'ont vraiment ravie. Je suis à présent pressée de lire le troisième et dernier tome de cette saga ! Je suis curieuse de voir ce que l'auteure peut encore nous réserver. Je remercie encore une fois Jeanne Sélène pour sa gentillesse et sa surprise.

Justine P.


La Prophétie: Arkandia 1
La Prophétie: Arkandia 1
par Cécile Escats
Edition : Broché
Prix : EUR 14,55

4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome !, 11 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Prophétie: Arkandia 1 (Broché)
[......]

Si ce livre m'a tapé dans l’œil, c'est tout d'abord pour sa couverture sublime ! Elle attire tout de suite le regard et on veut en savoir plus et surtout ce qu'elle cache derrière. Donc une couverture sublime + de la fantasy, c'était évidemment pour moi ! Et je dois dire que j'en ressors vraiment ravie. J'ai adoré l'univers et l'intrigue.

Elysia est la jeune princesse de l'Empire d'Arkandia et doit très rapidement succéder à son père, mort dans des circonstances pour le moins étrange. Même si elle suit les traces de son père aimant, elle ne se sent pas du tout prête à prendre les rênes de ce royaume. Encore trop jeune pour ce genre de choses, elle se trouve rapidement démunie et dépassée par les événements. Cependant, son oncle, le sinistre Prince Eliaz, souhaite avant tout remplacer son frère sur le trône. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour mettre des bâtons dans les roues de sa nièce, mais tout action a un prix, et pas forcément celui que l'on pense ni convoite.

Durant ce premier tome, Elysia sera aidée par plusieurs personnages : Alek, son meilleur ami d'enfance ; Juniper, la mystérieuse licorne ; Sylvia, l'elfe et Hoddwin, le nain. Mais malgré toute cette aide apportée, tout ne sera pas simple pour cette jeune fille et elle constatera rapidement que le pouvoir peut très vite monter à la tête, et rendre les gens méchants et vils.

Je dois bien avouer que dès le premier chapitre, j'ai été directement happée dans l'intrigue et les aventures que vivent chacun des personnages. L'auteure a réussi à me surprendre avec des retournements de situation vraiment inattendus, et donc palpitants ! Elysia, malgré le fait qu'elle ne souhaite pas devenir souveraine dans l'instant, a tout de même un caractère fort et déterminé et est prête à tout pour redorer le blason de son père et faire éclater la vérité aux yeux de tous. Ses compagnons ont chacun leur caractère, mais j'avoue que j'ai eu un petit faible pour le nain grognon. Lorsqu'il parlait (ou plutôt grognait!), j'imaginais tellement bien les passages que j'en riais toute seule, ce qui est plutôt bon signe !

Malgré le peu de pages, j'ai trouvé que l'action était très bien dosée et qu'on se prenait vite au jeu. Les chapitres passent très vite et on en veut à chaque fois plus, pour savoir le dénouement des choses. La fin est totalement inattendue, moi qui, d'habitude, a du flair, je peux vous dire que je me suis faite avoir en beauté, encore un autre bon point pour moi !

Le troisième point fort de ce roman sont les illustrations que l'on trouve à chaque début de chapitre, et qui correspond à un personnage en particulier. La patte des illustratrices est vraiment fine, simple et efficace. J'aime beaucoup quand il y a ce genre de nouveauté dans un roman, ce qui apporte un gros plus à la lecture, car on peut vraiment mettre des images sur ce qu'on lit et c'est très agréable.

Cependant, le point noir qui m'a déstabilisée et assez vite énervée, c'est le gros souci de la mise en page : des dialogues qui suivent le narratif sans saut de ligne et inversement. Eh bien, je peux vous dire qu'à la lecture, ça devient vite gênant, surtout quand on est prit dans ce qu'on lit. C'est vraiment dommage que ça n'ait pas été corrigé à la relecture, parce que c'est un point qui peut vraiment gêner ceux qui sont tatillons (comme moi, je l'avoue) sur la mise en page agréable à la lecture.

En résumé, un univers qui m'a embarquée dès le départ, avec des personnages aux caractères multiples mais sont très bien amenés. Des illustrations en chaque début de chapitre qui ajoutent un gros plus à la lecture. Une intrigue qui reste classique – une élue, une prophétie –, mais qui est très bien amenée et décrite. Des bouleversements qui surprennent et une fin inattendue. Juste la mise en page qui m'a gênée à la lecture, avec des sauts de ligne inexistants pour certains passages. Un premier tome prometteur, que je conseille à tous ceux fans de fantasy !

Justine P.


Les Gardiens de Lumière, tome 1 : l'Eveil
Les Gardiens de Lumière, tome 1 : l'Eveil
Prix : EUR 4,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Plus 3.5 que 3 ! Un univers qui démarre trop vite, mais qui, par la suite, devient très intéressant !, 5 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Gardiens de Lumière, tome 1 : l'Eveil (Format Kindle)
[...]

Ce qui m'a tout d'abord attirée dans ce livre, c'est sa couverture. Vous ne la trouvez pas magnifique ?? Moi si et franchement, en vrai, elle est encore plus belle ! La graphiste a vraiment fait un excellent travail dessus ! Et puis, il faut dire que je suis aussi très réceptive au fait que ce soit une auteure française. J'aime beaucoup lire des livres français et pas forcément connus, mais qui pourtant ont des histoires aussi intéressantes que des connues. Alors même si au début j'ai trouvé que tout allait trop vite et que Lanna acceptait sans broncher, la suite m'a vraiment surprise !

Lanna vit une vie tout ce qu'il y a de plus banale. Vivant avec son oncle depuis le décès de son père, elle est presque tout le temps en compagnie de sa meilleure amie et va au lycée comme chaque adolescent. Cependant, elle se sent un peu en marge de la société. En effet, elle préfère rester chez elle à regarder un film accompagnée de pop-corn, plutôt que d'aller à des fêtes ou en boite de nuit. Je dois l'avouer, je me suis très vite identifiée à elle, étant très casanière moi-même, même si j'aime bien sortir avec mes amis et mes proches. Mais Maylis, son amie, est plutôt une personne à qui il est facile de céder. C'est ainsi que Lanna se retrouve à une soirée contre son gré, celle-là même qui va changer sa vie à jamais.

Elle va entrer dans un univers totalement inconnu, où les légendes que l'on connaît à travers les livres sont bel et bien réelles. Malgré elle, elle va devoir combattre les forces obscures et entrer en leur cœur pour sauver les personnes qu'elle aime, elles aussi prisonnières de cet univers atypique. Encore une fois, il est difficile de parler de ce livre sans en dire trop. En effet, bien qu'il soit court, l'auteure nous offre plein d'explications qui nous permettent de mieux nous immerger dans sa saga.

Donc on va passer directement à l'intrigue et surtout ce qui m'a chiffonnée dès le début. Comme je le disais plus haut, j'ai trouvé que tout arrivait trop vite et que Lanna acceptait vraiment trop rapidement les choses. Certes, elle se remet un peu en question mais... j'aurais aimé que tout se mette en place calmement. Des fois j'aime bien quand tout arrive d'un coup, ici, non. J'ai trouvé que tout arrivait comme un cheveu sur la soupe, que l'auteure (et ça c'est un point positif) connaissait vraiment bien son sujet, mais que justement, elle voulait le partager d'un seul coup, sans nous laisser le temps de la découverte.

Le roman est divisé en deux parties : la découverte pour Lanna d'un univers inconnu à ses yeux, et la seconde, plus... descriptive et dans l'action. J'ai vraiment aimé cette dernière. J'étais tellement immergée dedans, que je n'ai relevé les yeux qu'à la dernière phrase et là j'ai su que le roman était bien trop court pour moi et que l'auteure savait être sadique et arrêter là où l'on voudrait que ça continue ! La découverte de cet univers plus en profondeur m'a vraiment, vraiment plu, et l'imagination de l'auteure est vraiment bien dosée et vraiment bien trouvée !

Concernant les personnages, j'ai bien aimé Lanna, je me suis vite identifiée à elle, mais je n'ai pas eu de réelles attaches à elle. Par contre, ce qu'elle vit est vraiment horrible, mais j'aurais aimé ressentir plus de ce côté-là (peut-être le fait que tout est arrivé trop vite, je ne sais pas). Aidan, quant à lui, est quand même vachement intriguant, surtout quand d'autres personnages laissent entendre certaines choses sur lui qu'on ignore. J'ai bien aimé aussi son personnage, et je ne doute pas qu'il va nous surprendre dans la suite. Maylis, la meilleure amie de Lanna est une boule d'air frais très appréciable. Même si au bout d'un moment on ne la voit plus trop, les petites piqûres de rappel que nous fait son amie sont là pour nous rappeler d'elle, ce que j'ai beaucoup apprécié. Sinon, du côté des méchants, je dois dire que j'adore, mais vraiment, leur personnalité et leur caractère. Je pense que de leur côté, il y a un gros potentiel à exploiter, que j'espère retrouver dans la suite !

En résumé, un première partie qui a été trop rapide pour moi, et une abdication du côté de Lanna trop surréaliste. Cependant, la seconde partie où l'on entre plus dans le vif du sujet m'a happée jusqu'au bout, et j'ai bien aimé l'évolution des personnages et leur personnalité mise à rude épreuve. Je lirai avec grand plaisir la suite de cette saga, car je suis très curieuse de voir jusqu'où l'auteure veut nous envoyer, mais surtout si les personnages vont s'en sortir ! Ah, et un truc complètement futile mais que j'ai envie de dire : j'adore l'odeur des livres de cette maison d'édition !

Justine P.


Jeu Obscur, Episode 1
Jeu Obscur, Episode 1
Prix : EUR 3,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un premier épisode qui a su me surprendre !, 1 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Jeu Obscur, Episode 1 (Format Kindle)
[...)]

Je dois dire que le résumé m'a de suite interpellée. Une jeune femme mariée qui écrit pour se changer les idées, et qui se rend compte suite à la rencontre d'avec un homme que ses histoires sont en réalité réelles, et non pas sorties de son imagination. C'est un peu invraisemblable vu comme ça, mais c'est aussi très intrigant. J'étais curieuse de voir comment l'auteure allait amener la chose. Même si j'ai trouvé que le début était beaucoup trop rapide, elle s'est ensuite très bien rattrapée !

Mellyn est une jeune femme mariée qui écrit pour faire fuir ses démons. C'est comme un exutoire pour elle, et quand Denyss, un homme qu'elle ne connaît pas, débarque chez elle et semble bien la connaître, elle va très vite découvrir que son imagination n'en est pas et que ce qu'elle écrit est loin d'être de l'imagination. En effet, l'univers qu'elle a créé avec les races inconnues au bataillon, sont en fait bien réels et ancrée dans nos vies. Denyss vient alors avec un message particulier pour elle : le conseil disciplinaire veut la voir et la confronter à l'erreur de dévoiler leur véritable existence aux humains.

Dès lors, sa vie va irrémédiablement changer. Comme je le disais plus haut, j'ai trouvé que le début arrivait trop rapidement, et que même si elle émet des réserves, Mellyn accepte trop vite les choses. Certes, elle a des doutes bien construits sur Denyss, mais elle abdique beaucoup trop vite à mon goût, ce qui m'a beaucoup gênée au début. Ça rend la chose beaucoup trop irréelle, et c'est bien dommage. Malgré cela, j'ai continué, parce que j'étais intriguée et que je voulais savoir comment tout cela allait se boutiquer.

Et je dois dire que j'ai été agréablement surprise ! Car si le début était rapide, l'auteure a parfaitement su se rattraper et prendre son temps, malgré le peu de pages du roman. En effet, après avoir accepté les explications de Denyss, Mellyn continue de vivre sa vie, tout en se rendant compte de qui il est réellement. La relation entre les deux se fait petit à petit, ce que j'ai vraiment apprécié. Ils prennent leur temps, lui est patient et elle... se pose beaucoup de questions sur sa vie à venir, ce qui la rend d'autant plus crédible.

L'autre bonne surprise que j'ai eu quand j'ai commencé ce livre et que les révélations sont arrivées c'est que, au vu du résumé, je m'attendais vraiment à une race particulière d'êtres surnaturels, et là, grosse surprise ! Car ce n'est pas du tout cela ! En effet, celle à laquelle je pensais me faisait déjà partir indécise, car j'en fais vraiment une certaine overdose. Alors merci Mell de m'avoir menée en bateau (certes, sur pas beaucoup de pages, mais tout de même!) car ça été une très belle surprise !

Concernant l'intrigue, je l'ai trouvée bien menée et intéressante. On est très vite immergé dans l'univers et... encore un petit plus dans cette saga, c'est que la saga qu'a inventée Mellyn paraît tellement réelle, que je serais vraiment curieuse de savoir si l'auteure compte en faire un dérivé et l'écrire de son côté. Car personnellement, je trouve que c'est un univers à détailler encore plus qu'à travers quelques explications par-ci, par-là ! En tout cas, je serai une des premières lectrices, si elle voyait le jour !

La fin de ce premier épisode n'est pas en soi frustrante, même si on aurait aimé avoir la suite sous la main. Je suis très curieuse de découvrir ce qui va se passer et si Denyss et Mellyn vont sortir, et si oui, comment. En tout cas, je la lirai avec grand plaisir !

En résumé, après un début très (trop) rapide à mon goût, j'ai vraiment apprécié ma lecture. L'auteure a su me transporter dans son univers et je continuerai cette saga avec grand plaisir ! Un univers très bien construits, avec des êtres surnaturels qui n'ont jamais été abordés encore. La relation entre les deux protagonistes m'a beaucoup plu, elle vient doucement et c'est ce qui rend la chose réaliste.

* Je remercie l'auteure de sa confiance et de la découverte ! *

Justine P.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20