undrgrnd Cliquez ici Bests nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes
Profil de lire-une-passion > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par lire-une-passion
Classement des meilleurs critiques: 465
Votes utiles : 424

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
lire-une-passion
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Le Concile de Merlin: Tome 1, Le secret
Le Concile de Merlin: Tome 1, Le secret
Prix : EUR 6,49

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très bon premier tome sur la légende arthhurienne !, 7 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Concile de Merlin: Tome 1, Le secret (Format Kindle)
[...]

Lorsque l'auteur m'a gentiment proposé de lire son livre et que j'ai vu que c'était sur les légendes arthuriennes, j'ai quand même pris le temps de lire le résumé. Une fois fait, j'ai accepté sans hésiter. Étant fan de tout ce qui touche à cette période et ce sujet, je n'ai pas su résister à l'appel ! Et je dois bien avouer que j'ai passé une très bon moment de lecture !

De longs mois se sont écoulés depuis la mort d'Arthur. Merlin s'est exilé, et sa fille Gwendaëlle le rejoint dans sa demeure secrète comme beaucoup de ses compatriotes pour une réunion un peu spéciale. En effet, pendant ce conciliabule, Merlin annonce qu'il a en sa possession des manuscrits qui pourraient mettre à ma l'église et la religion. Il annonce que cela fait plus de 30 ans qu'il les cache, pour éviter qu'ils ne soient découverts. Suite à cette révélation, il souhaite le partage entre Druides et Chrétiens, afin de trouver un terrain d'entente. Cependant, tout le monde n'est pas de son avis, et dès lors une course contre la montre est lancée, et ceux qui veulent à tout prix détruire ces preuves seront prêts à tout pour récupérer ces parchemins, au risque de provoquer des victimes et des soulèvements.

La particularité de ce roman, c'est que nous ne suivons pas Merlin en tant que personnage principal, mais plutôt sa fille, qui prend la relève après l'expatriation de son père. À ses côtés, nous allons découvrir les côtés sombres de la religion, les coups bas, les traîtrises et les soulèvements. Bien que le côté religion soit bien mis en avant, c'est surtout le côté Arthurien qui m'a intriguée et plu. Voir ce côté-là du point de vue de la descendance de Merlin est un gros point fort de mon avis. Ainsi, nous voyons autre chose que son enfance, ou encore sa relation avec Arthur.

Gwendaëlle est une jeune fille qui a de lourdes responsabilités sur ses épaules. Elle doit préserver ses manuscrits et les cacher afin que l'église ne les trouve pas et les détruise. C'est un lourd pari qu'elle doit relever, et en compagnie de ses amis, elle découvrira que tout cela est loin d'être simple. Elle a aussi un caractère fort, qui lui permet de braver les difficultés et de trouver des solutions, parfois difficiles à prendre.

J'ai été prise dans cette aventure dès les premières pages, et n'ai pas su décrocher avant la fin. La plume de l'auteur est très douce et incisive, et il sait comment nous rendre accro à son histoires. De retournements de situations en révélations, l'intrigue se dévoile peu à peu pour faire découvrir un univers assez sombre et loin de tout ce que l'on peut imaginer. Le seul point noir que je pourrais relever, ce sont les trop nombreuses fautes que j'ai croisé tout au long de ma lecture, ce qui est assez dommage, quand on voit la qualité du récit.

J'ai aussi beaucoup aimé les relations entre les personnages, qui évoluent avec le temps et leur condition. Tout est fait avec légèreté et je n'ai ressenti aucun passage trop rapide. L'auteur a parfaitement su doser tout ça, pour offrir de beaux moments de découverte de chacun des personnages. Ils ont chacun leur personnalité et certains d'entre eux sont aussi assez mystérieux pour qu'on arrive à douter d'eux.

En résumé, un premier tome qui m'a beaucoup plu et dont je suis très curieuse de découvrir la suite ! Les personnages sont tous très intéressants à suivre et l'intrigue tient en haleine jusqu'au bout. On ressent même un manque quand on termine le livre, car on aimerait avoir la suite dans la foulée ! Pour tous les fans de la légende arthurienne et les autres, je vous conseille vraiment cette lecture !

* Je remercie l'auteur de sa confiance ! *

Justine P.


La Reine des Neiges - Un coeur de glace
La Reine des Neiges - Un coeur de glace
par Elizabeth Rudnick
Edition : Poche
Prix : EUR 15,90

4.0 étoiles sur 5 Tout comme le dessin animé, j'avais des étoiles plein les yeux ♥, 7 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Reine des Neiges - Un coeur de glace (Poche)
[...]

Bon, à force, vous devez connaître mon amour pour « La reine des neiges », non ? Non ? Bah maintenant vous savez ! Alors quand Hachette nous a proposé ce roman, je n'ai pas pu résister, même si je connaissais déjà l'histoire. Et je dois dire que durant ma lecture, j'ai été autant prise dedans quand quand j'ai vu le dessin animé !

Nous sommes à Arendelle, un pays gouverné par un roi et une reine aimants et aimés. Ils ont deux jeunes filles. La plus âgée se découvre des pouvoirs hors du commun :: elle peut gérer l'hiver à son avantage. Mais lors d'une démonstration à sa jeune sœur, Anna, Elsa la blesse et se renferme sur elle-même. Plusieurs années ont passé, et les parents meurent dans un accident de bateau. Voilà les deux sœurs livrées à elles-mêmes. Elsa est très vite promue reine d'Arendelle et sa sœur se sent exclue. La plus grande l'évite et s'enferme continuellement dans sa chambre, sans explication.

Lors du couronnement d'Elsa, Anna fait la connaissance d'un jeune prince, Hans. Venu pour des raisons personnelles au royaume, il fait succomber Anna. Mais lors d'une petite dispute avec sa sœur, Anna redécouvre les pouvoirs de la nouvelle reine, et cette dernière fuit, trop honteuse de ses pouvoirs qu'elle ne contrôle pas. Quant à Anna, elle est vite tombée amoureuse de Hans, qui est doux, gentil et à l'écoute. Mais ne cache-t-il pas bien son jeu ? À la recherche de sa grande sœur, Anna va grandir, réfléchir et comprendre que faire des choix précipités n'est pas toujours la bonne solution.

La particularité de ce roman, c'est qu'il est axé sur la romance entre Hans et Anna. Avec ce livre, nous découvrons une autre facette du premier, qui est, il faut le dire, très irritant dans le dessin animé. Ici, on apprend à le connaître et on en sait plus sur sa famille et ce qu'il vit chaque jour. Contrairement à ce que je pensais, je me suis attachée à lui au début, car il n'a franchement pas une vie facile, avec ses douze frères et son père. Cependant, plus on avance, plus son caractère et sa façon d'être changent, et il devient vite insupportable. Mais c'est aussi tout ce qui fait sa psychologie : au contact de sa famille et guidé par eux, il se découvre et pas sous le bon jour que l'on aimerait. Je dois avouer que j'ai eu un petit espoir jusqu'au bout (bien que je connaisse le dessin animé!).

Quant à Anna, on ressent tout l'amour qu'elle a pour sa sœur, mais aussi ses inquiétudes vis-à-vis d'elle. Elle ne comprend pas pourquoi Elsa l'évite, elle ne comprend pas qu'elle puisse être aussi extérieure à tout ce qu'il se passe. Elle cherche des réponses, mais sa sœur ne les lui donne pas et ça la frustre. Durant son voyage pour la retrouver, elle fait la rencontre d'un jeune homme qui n'a pas la même vie qu'elle, loin des paillettes et des châteaux. À ses côtés, elle verra sa vie changer et d'un nouvel œil. Même si ce n'est pas soudain et que sa remise en question se fait au fil des pages, elle prend tout de même conscience des erreurs qu'elle a pu faire.

En résumé, j'ai retrouvé le même plaisir qu'à la découverte du dessin animé, et j'avais plein d'étoiles dans les yeux à la lecture. Voir Hans sous un autre angle (du moins au début), aide à mieux le connaître et voir ce qu'il a vécu plus jeune. Anna, quant à elle, grandit de plus en plus, et j'ai apprécié la suivre dans tous ses questionnements. Évidemment, c'est un livre que je vous conseille ! Pour petits et grands !

* Je remercie Hachette et Aurélie pour leur confiance ! *

Justine P.


Runes: Premier tome de la série Runes
Runes: Premier tome de la série Runes
Prix : EUR 3,68

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un bon premier tome, malgré quelques points sombres, 7 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Runes: Premier tome de la série Runes (Format Kindle)
[...]

Lorsque l'on m'a présenté ce roman, j'ai de suite craqué sur la couverture, que je trouve vraiment magnifique. Et je dois dire que le résumé m'a aussi beaucoup intriguée. En plus de cela, l'avis très enthousiaste de mon amie Charlène m'a encore plus poussée à le commencer. De ce fait, je l'ai commencé très positive, et même si j'ai trouvé quelques petits points noirs, j'ai passé un excellent moment.

Raine, 17 ans, traverse une période difficile. Son père a disparu depuis quelques semaines et elle est sans nouvelles de lui. Très proche de lui, le coup est très dur pour elle. Même s'il lui reste sa mère, avec qui elle s'entend bien, elle est tout de même malheureuse. En plus de cela, sa mère a un comportement assez fantasque qu'elle a du mal à comprendre et son petit-ami, Eirick, lui annonce son prochain déménagement. Et l'arrivée de Torin, un jeune homme mystérieux au sourire taquin qui n'hésite pas à la fixer dès qu'elle le croise est la dernière chose qu'il lui fallait en ce moment.

Oui mais voilà, alors qu'elle est gravement blessée, ce dernier la sauve d'une mort certaine grâce à des marques étranges. Propulsée dans un monde qu'elle ne connaît pas, Raine va découvrir une nouvelle parcelle de vie, qu'elle va craindre. Mais trop curieuse pour ne pas en savoir plus, elle va faire ses recherches, mais surtout essayer d'en apprendre plus sur ce fameux Torin, qui la charme malgré elle. Elle découvre rapidement que l'histoire de Torin est liée à une mythologie ancestrale. Elle doit choisir son camp, mais sera-t-il le bon ?

Comme je vous le disais plus haut, il y a quelques points noirs qui m'ont gênée dans ma lecture, et autant commencer par ce qui fâche pour finir par le positif. Alors en réalité, il y a eu un gros point noir dès le départ, ou plutôt au moment où elle se fait sauver, ce qui a failli me faire arrêter ma lecture (oui, faut dire ce qui est, malheureusement). C'est l'histoire des runes et le fait que ces dernières ne sont pas visibles à l’œil humain. J'ai de suite grimacé en voyant la ressemblance avec « The Mortal Instruments » de Cassandra Clare. Et je peux vous dire que ça m'a beaucoup embêtée. J'ai trouvé dommage de reprendre l'idée de cette auteure qui était tout de même imaginative, il faut le dire. J'ai donc eu peur que ce soit une pâle copie de TMI, et là, je pense clairement que j'aurais abandonné ma lecture.

Mais comme je suis têtue, j'ai continué et décidé de donner ma chance à ce premier tome, parce que malgré tout, j'aimais beaucoup l'univers et la plume de l'auteure. Et je dois dire que par la suite, ce n'est pas du tout ce à quoi l'on s'attend. Certes, il y a l'histoire des runes, mais ça va beaucoup plus loin. Pas de démons, pas de chasseurs de démons, mais bien plus. Et à partir de cet instant, j'ai sorti de ma tête cette saga que j'adore pour me plonger uniquement dans celle-ci, et j'ai clairement dévoré la suite.

Il est difficile de vous parler de l'intrigue, étant donné qu'une fois arrivé à la fin, on a certaines réponses, évidemment. Tout ce que je peux vous dire, c'est que même si cela manque un peu d'action, le suspense et l'adrénaline nous tiennent en haleine jusqu'au bout. Quant aux personnages, j'ai vite réussi à les cerner et à deviner ce qu'ils étaient vraiment. Cependant, je n'ai pas accroché à Eirick (peut-être parce que je préfère Torin, qui sait!), que j'ai trouvé un peu plat. Il est certes très amoureux de Raine, mais justement trop. Il est un peu trop prévenant et il n'y a aucun piquant dans leur relation. Il est trop parfait. Alors que Torin... Ah Torin ! Avec lui on a chaud et quand il n'est pas présent, bah qu'est-ce qu'il nous manque ! C'est le bad boy par excellence, et c'est ce qui fait son charme. Puis sa relation avec Raine est vraiment très bien menée, et j'avoue que j'avais des étoiles dans les yeux, quand ils se retrouvaient ensemble !

Une fois que l'on a certaines réponses à nos questions, je peux vous dire qu'il est difficile de lâcher le roman et qu'on arrive (trop) vite à la fin. Et cette fin... (on a le droit d'astiquer l'auteure pour avoir la suite ? (même si notre niveau d'anglais est au plus bas..)). Eh bien cette fin... elle pousse vraiment à découvrir la suite, et je suis très curieuse de pouvoir la lire, parce qu'elle a la fois frustrante (la fin, hein) et très intrigante. On se demande ce que l'auteure nous réserve !

En résumé, après un début difficile car trop de ressemblances avec une saga que j'adore, la suite m'a de suite embarquée quand on a quelques réponses et indications. C'est bien plus complexe qu'on ne le pense à la lecture du résumé, et c'est ça qui fait un bon roman. Je suis très curieuse de lire la suite, car la fin du premier tome est vraiment horrible ! (même si j'ai un peu du mal à y croire ^^).

* Je remercie l'auteure et sa traductrice pour leur confiance ! *

Justine P.


LES CHIENS
LES CHIENS
par Allan Sratton
Edition : Broché
Prix : EUR 14,50

4.0 étoiles sur 5 Un roman qui fait peur et qui est très addictif !, 6 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : LES CHIENS (Broché)
[...]

Ce livre m'a beaucoup, beaucoup intriguée quand il a été annoncé, et j'avoue que sa couverture a été l'une des raisons qui m'ont poussée à le lire. Puis son résumé, il faut le dire, foutait un peu les boules et était très intriguant ! Je ressors de cette lecture complètement ravie, et je peux dire que j'ai passé un excellent moment !

Cameron était censé être à l'abri dans cette vieille ferme reculée de tous. Il aurait dû vivre des moments paisibles avec sa mère, sans contraintes ni peur. Son père ne les trouverait jamais dans un tel endroit. Tels étaient les mots de sa mère. Et pourtant, il ressent quelque chose d'étrange ici. Dès le premier jour, il sent que quelqu'un est là et les épie. Mais qui est cette personne ? Existe-t-elle vraiment ? N'est-ce pas plutôt l'esprit voyageur de Cameron qui lui joue des tours ?

Comme beaucoup d'entre ceux qui l'ont lu, j'ai été happée dès les premières pages. L'ambiance glauque et angoissante est présente du début à la fin. Le mystère ne fait que s'épaissir, et tout comme Cameron, notre cerveau carbure et se pose des questions continuellement afin de déceler le vrai du faux. On en vient même à se dire qu'il doit être malade, qu'il se fait des idées. Bien que les idées et les quelques preuves soient là, on ne cesse de douter de tout et tout le monde.

L'auteur a parfaitement réussi à instaurer un univers très mystérieux, à tel point qu'on a du mal à lâcher le roman. Je vais être honnête : si je n'avais pas été obligée d'aller travailler, j'aurais sûrement dévoré ce livre en une seule journée. Une fois englué dans ce cercle vicieux infernal, il est difficile de passer à autre chose, de vaquer à nos occupations. Ce roman devient vite addictif et même si les faits sont là, on ne peut s'empêcher de mener notre propre enquête. On y devient presque les personnages du récit. On vibre, on a peur et on angoisse aux côtés de Cameron, qui n'en mène pas large.

D'ailleurs, c'est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Derrière son côté « je perds un peu la tête », c'est un garçon très intelligent et qui essaye de comprendre ce qui lui arrive. Évidemment, il commence sérieusement à douter de sa santé mentale (et nous avec), mais continue ses recherches et son enquête. Il se met dans des situations difficiles, tout cela pour démêler le vrai du faux. D'autant plus qu'on ne se doute pas un seul instant de la fin, et qu'on arrive à être surpris, même au dernier mot.

Évidemment, j'ai aussi mené ma petite enquête, et j'ai eu énormément de suppositions, qui se sont révélées plus ou moins bonnes, avec quelques petites différences, mais j'ai pris plaisir à être perdue et à côté de la plaque. C'est aussi ça qui fait un bon suspense : ne pas deviner à l'avance la finalité d'une histoire. Et je peux vous dire que cette dernière peut vous surprendre par bien des aspects !

Si d'un premier abord, une ferme éloignée de tout n'est pas très accueillante, les secrets cachés dans les placards sont d'autant plus flippants. Ils donnent des sueurs froides et encore plus de questionnements.

Cependant, même si j'ai adoré cette histoire, j'ai tout de même trouvé qu'un événement à la fin arrivait un peu rapidement, comme un cheveu sur la soupe. Un peu comme si l'auteur avait décidé que ce serait bien de faire intervenir un événement d'une telle ampleur à ce moment précis. C'est un peu dommage, mais ça n'enlève en rien le très bon moment (et angoissant) que j'ai passé !

En résumé, une histoire qui fait peur, qui intrigue et pleine de mystères. Un personnage assez flippant à des moments, mais très lucide et intelligent. Il souhaite préserver sa mère et décide de tout garder pour lui, et en conséquence, se fait des frayeurs tout seul, nous emportant dans ce cercle vicieux, dont on ne ressort pas indemne ! Une lecture que je conseille vivement à ceux qui aiment se faire peur et à ceux qui aiment mener leurs propres enquêtes !

* Je remercie Milan et Elodie pour leur confiance ! *

Justine P.


FAKE FAKE FAKE !
FAKE FAKE FAKE !
par Zoë Beck
Edition : Broché

3.0 étoiles sur 5 Une bonne lecture, avec cependant des points noirs, 5 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : FAKE FAKE FAKE ! (Broché)
[....]

Je dois bien avouer que ce résumé m'a intriguée, dès qu'il a été annoncé. Une histoire contemporaine avec des ados fait du bien de temps en temps et ce titre me paraissait tout à fait adéquat. Si j'ai bien aimé cette lecture, surtout la seconde partie, il n'empêche que certaines choses m'ont assez dérangée. Cependant, j'ai passé un bon moment de lecture !

Edvard est l'archétype de l'adolescent mal dans sa peau et qui n'est pas forcément accepté par ses collègues de classe. Brimé et insulté, il rejoint très vite l'avis de beaucoup : il est nul. En plus de cela, il est amoureux de Constance, l'une des filles les plus populaires du collège. Pour la séduire, il décide de s'inventer une vie, et se fait passer pour Jason, un américain en voyage scolaire. Beau et musclé, il attire tout de suite son regard, et voilà Edvard englué dans un cercle vicieux, qui pourrait très vite se retourner contre lui.

Si le speech de base m'a beaucoup intriguée, je dois dire que je ressors assez mitigée de cette lecture. Le gros point noir de l'histoire (pour moi), c'est le laxisme des parents qui... bah qui ne disent rien et laissent faire leur fils. Âgé de 15 ans, j'estime qu'il y a des limites à ne pas dépasser, et quand ces dernières le sont, ses parents le félicitent presque. Je dois bien avouer qui ça m'a étonnée et irritée (un peu). Néanmoins, j'ai trouvé que l'auteure avait vraiment su mener son histoire, en incorporant pleins de sous-intrigues, qui tiennent les lecteurs en haleine.

Le harcèlement scolaire est aussi un point important de l'histoire : même si ce n'est pas l'intrigue principale, l'auteure parvient avec des mots simples mais percutants à nous montrer la face sombre d'un jeune différent des autres. Même si Evard n'en est pas au point de vouloir en finir avec sa vie, on ressent sa tristesse et son point de vue pas toujours faciles à encaisser.

Comme je vous le disais plus haut, j'ai adoré la seconde partie du roman, qui traite d'un autre sujet, que je garderai mystère. J'ai vraiment dévoré ces pages, et je me suis attachée à ce nouveau personnage quelque peu bourru en apparence, mais nounours de l'intérieur. Par ses maigres moyens et ses idées un peu folles, Edvard tentera de l'aider, parfois mettant sa vie dans des situations compliquées. Le tout est saupoudré d'humour, et des passages cocasses, qui font bien rire. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai gloussé devant certaines phrases, certains passages, certaines situations. L'auteure a réussi à dédramatiser une ambiance qui pourtant aurait pu être difficile à vivre.

En résumé, malgré quelques points noirs, j'ai apprécié cette lecture détente et rigolote à certains moments. Edvard présente malheureusement toutes les caractéristiques de l'adolescent mal dans sa peau, mais qui essaye de s'en sortir malgré tout. Et même s'il a des soucis, il n'en oublie pas ses proches et tente de les aider, par ses simples moyens. Il s'embourbe aussi dans ses mensonges, essayant d'y trouver des alternatives pour tenter de ne pas faire souffrir les gens. Parfois, ses décisions ne sont pas réfléchies, ce qui offre vraiment des situations très cocasses, auxquelles on ne peut s'empêcher de rire.

* Je remercie Milan et Elodie pour leur confiance ! *

Justine P.


Piège dans les ruines
Piège dans les ruines
par Alice Adenot Meyer
Edition : Broché
Prix : EUR 13,50

3.0 étoiles sur 5 (Plus 3.5) Un très bon roman, qui devient addictif avec tous ces mystères, 2 février 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Piège dans les ruines (Broché)
[...]
Quand j'ai vu que Alice Adenot-Meyer sortait un nouveau livre et dans une de mes maisons chouchous, je n'ai pas hésité un instant à l'ajouter à ma wish-list. J'étais pressée de retrouver sa plume et dans un univers totalement différent. Ici, pas de gouvernement totalitaire, pas d'historique, juste du Young Adult, et un résumé très intriguant. Je dois dire que j'ai bien aimé cette lecture, et qu'encore une fois, la musique a une place particulière dans ses œuvres.

Jeanne est ado et mécontente : ses parents ont décidé de l'envoyer chez sa tante et son oncle, qu'elle ne connaît pas. L'argument choc de sa mère : elle reverra ses cousins, dont sa cousine, avec laquelle elle passait ses journées étant petite. Sauf que Jeanne, elle, ne se souvient pas de ces instants. Elle arrive donc chez eux assez remontée et réfractaire. Mais si ces vacances ne se passaient pas comme elle le pensait ? Et si ces événements étranges ne la menait pas sur une piste assez macabre ?

Je dois vous avouer qu'en lisant le résumé, je m'attendais à un poil de fantastique. Peut-être que la couverture (très belle) y a aidé aussi. Alors quand j'ai compris qu'il n'y aurait pas un brin de fantastique, j'ai redécouvert d'un nouvel œil ce livre qui m'a fait passé un bon moment de lecture. J'ai tout de suite apprécié Jeanne, qui n'a pas un caractère dit facile. On le ressent dès les premières pages, et cela perrmet de s'attacher à elle. Qui serait content de passer ses vacances chez de la famille qu'on ne connaît pas, hein ? Personne, on est bien d'accord. De ce fait, on ne peut qu'être en accord avec ses pensées et sa réticence à être là-bas.

Cependant, si au début elle ne souhaitait pas passer pour la jeune fille très gentille, elle se rendra vite compte que ces fameuses vacances, ne sont pas vraiment une tare et elle découvrira des cousins, tante et oncle attachants et prévenants. Elle y fera aussi la rencontre d'un ami de son cousin, qu'elle trouve assez mystérieux pour vouloir en savoir plus sur lui. Puis quand les événements étranges pointeront le bout de leur nez, nos quatre amis seront sur le devant de la scène mais aussi un poil en danger.

Concernant l'intrigue, je n'en dirais pas plus, autant laisser le suspense du résumé qui en dit juste assez pour vouloir en savoir plus. Je dois bien avouer qu'avant ces événements étranges, je ne savais pas ce que l'auteure nous réservait, et ça apporte une touche d'addiction, car plus on avance, plus on veut savoir. D'autant plus que l'auteure manie très bien les mots pour créer des personnages très, très mystérieux. Comme nous sommes dans les pensées de Jeanne, nous faisons les mêmes suppositions. Mais sont-elles les bonnes ? Pourquoi tant de mystères ?

J'ai aussi beaucoup aimé les relations que met en avant Alice Adenot-Meyer. Sans en dire trop, les quatre amis vont se rapprocher et leurs liens deviennent de plus en plus forts, à chaque page tournée. Et évidemment, comme je le précisais plus haut, la musique a aussi sa place dans cet univers. Bien qu'elle ne soit pas prioritaire comme dans ses précédents romans, cette activité est tout de même présente, et apporte un peu de poésie dans cette ambiance de plus en plus sombre.

En résumé, un petit roman qui se lit tout seul et qui est intriguant rien qu'avec son résumé. Je n'ai pas été déçue de cette découverte, mais surtout ravie de retrouver Alice Adenot-Meyer dans un autre registre, cependant avec toujours la musique, même au second plan. Je dirai même que c'est sa marque de fabrique, et j'aurais été étonnée de ne pas la trouver ici. Vers le milieu, il est vrai que le roman devient angoissant, car on ne sait pas vraiment ce qui va arriver à nos personnages, mais l'intrigue est très bien menée jusqu'au bout. Une lecture que je conseille donc à tout le monde !

* Je remercie Astrid et Rebelle éditions pour leur confiance ! *

Justine P.


Nouvelles d'un Myrien - Tome 4
Nouvelles d'un Myrien - Tome 4
Prix : EUR 6,99

4.0 étoiles sur 5 Un final à la hauteur de mes attentes !, 31 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nouvelles d'un Myrien - Tome 4 (Format Kindle)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Avec ce tome 4, j'aurais pu vous dire que je l'attendais avec impatience, mais ce serait mentir, étant donné que c'est une relecture et que je connaissais déjà tout ce qui allait se passer. Je vais juste me contenter de vous inciter à tenter cette merveilleuse saga, pleine de douceur, de remise en question, de fragilité et de beaucoup de talent.

Nous retrouvons donc Luhan, qui après des années auprès de son maître, a décidé de s'enfuir en compagnie de Lynn, pour pouvoir être libre. Libre est un bien grand mot pour lui, étant donné qu'il ressent un amour profond pour son maître, et une déférence à toute épreuve. Mais suite aux incidents qui sont survenus dans les précédents tomes, il n'avait plus le choix. La seule chose à faire pour lui, était de rejoindre les elfes et de rallier les Rebelles, qui ne souhaitent qu'une seule chose : retrouver leur liberté, à n'importe quel prix.

Et je peux vous dire que malgré le fait que j'ai adoré les trois premiers tomes, celui-ci reste mon préféré. Tout simplement parce que c'est le dernier de la saga, et que j'ai senti que l'auteure a tout donné avec celui-ci, pour nous offrir un final à la hauteur de nos attentes. De rebondissements en rebondissements, de remise en questions en remise en questions, Luhan va devoir faire des choix qui ne seront pas toujours simples à réaliser et accepter. Cependant, il garde son état d'esprit tel qu'on l'a connu, et même s'il a du mal à s'imaginer que la liberté lui tend les bras, il fera tout pour y parvenir.

Vous l'avez compris : j'ai eu un réel coup de cœur pour ce personnage très touchant et humble. Il m'a beaucoup émue durant ces quatre tomes et je suis même triste de le quitter. Comme je le disais plus haut, il voue un amour et un respect inconditionnels pour son maître, bien que celui-ci n'ait pas eu non toujours pour lui. Leur relation est assez ambiguë, étant donné qu'on ne sait pas ce que pense le sorcier, et c'est ça rend l'histoire encore plus belle et prenante.

Cependant, je dois avouer que j'ai eu une grosse déception du côté de Lynn. Maintenant qu'elle est presque libre, je l'ai trouvé hautaine et méchante dans ses paroles et ses gestes envers Luhan. Il est vrai qu'elle peut lire dans ses pensées, mais j'ai trouvé à certains moments qu'elle se sentait plus au-dessus de lui, ce qui me la rendue beaucoup moins attachante et plus irritante. Mais je sais aussi que c'était voulu de la part de l'auteure, et c'est très bien réussi !

Concernant les rebondissements, je peux vous dire que vous n'êtes pas au bout de vos surprises ! Sans trop vous en dire, certains personnages seront des alliés de poids face à tout ce que ces myriens vont vivre. La tension est encore plus à son comble dans cet opus, étant donné qu'on sort de ce château et qu'ils se retrouvent en plein-air, encore plus vulnérables qu'enfermés entre quatre murs.

En outre, la plume de l'auteure apporte vraiment quelque chose en plus. Quelque chose qui nous fait comprendre que pour elle, les relations entre les gens sont quelque chose qui lui tiennent à cœur. Sa plume est à la fois poétique, belle et incisive.

En résumé, un quatrième tome qui m'a conquise du début à la fin et que j'ai pris plaisir à relire pour retrouver une dernière fois Luhan et compagnie. D'ailleurs, Luhan n'a pas cessé de m'étonner. Il m'a beaucoup émue et la fin de cet opus m'a clairement fait pleurer. Une saga que je vous conseille vivement. Vraiment. Vous passez à côté d'une série magnifique et originale. La psychologie (en plus de cet univers si bien trouvé et recherché) est l'un des points fort de ces quatre tomes et ça rend l'histoire encore plus belle ! Alors n'hésitez plus et courez les acheter !

Justine P.


Partenaires de Sang
Partenaires de Sang
par Maria Amini
Edition : Broché
Prix : EUR 20,57

4.0 étoiles sur 5 Une histoire très intéressante et bien amenée, 31 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Partenaires de Sang (Broché)
[...]

Pour ce livre, cette lecture a été assez particulière. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'avais déjà lu les deux premiers tomes il y a quelques années, donc c'était une redécouverte, tandis que le troisième et dernier était tout simplement de l'inédit. Mais j'ai vraiment apprécié replonger dans cet univers qui m'avait beaucoup plu à l'époque.

Le jour de ses 16 ans, la vie de Victoria bascule. Elle doit quitter sa famille adoptive pour aller vivre avec ses parents biologiques. Elle ne comprend pas ce choix et si elle sait ce qu'elle va perdre, elle ne sait pas ce qu'elle va gagner. Mais lorsqu'elle arrive sur place, elle rencontre ses vrais parents... qui ne sont pas du tout comme elle se les imaginait. Qui sont-ils vraiment ? Sont-ils réellement sincères ? Dans quel monde vient-elle d'atterrir ? Comme si cela n'était déjà pas assez, elle va faire la rencontre de Dimitri, un garçon qui l'intrigue beaucoup et pour qui des sentiments naîtront très rapidement. Mais heureusement, les nouveaux amis qu'elle se fait immédiatement seront là pour l'aider à accepter cette nouvelle vie.

Autant dire ce qui est : bien que ce soit une intégrale assez conséquente (3 tomes, quand même!), elle se lit vraiment très vite. Les chapitres, en plus d'être courts, sont hyper prenants. La plume de l'auteure est aussi un point fort de ce roman : elle transporte dès le début du roman. Quant à l'intrigue, elle est différente sur chacun des tomes, mais le principal reste bel et bien là. La façon qu'a eu l'auteur de retravailler cette légende à sa façon marche et a été très efficace avec moi.

Les personnages ont chacun leur identité, et pourtant, se complètent tous plus ou moins. J'ai adoré Victoria pour son innocence concernant l'univers qu'elle découvre peu à peu. Et plus on avance dans le récit, plus elle prend de l'assurance, elle devient aussi plus forte mentalement et se doit de prendre des décisions parfois douloureuses pour le bien de tous. Ensuite vient Vanille, sa meilleure amie. C'est un rayon de soleil à elle toute seule. Elle apporte un peu de gaieté dans cet univers qui s'assombrit de plus en plus. Elle est un soutien constant pour Victoria, et c'est vraiment ce trait de caractère qui m'a plu. Puis Dimitri. Même si nous ne sommes pas dans sa tête, il reste un personnage intéressant à suivre. Il est assez mystérieux durant ces trois tomes et parfois on ne sait pas sur quel pied danser avec lui, mais on s'attache très vite à sa personne. Évidemment, il y a encore beaucoup de personnages, mais ce serait dommage de vous gâcher la surprise, non ?

Concernant l'intrigue, si comme je vous le disais plus haut, elle m'a vraiment entraînée, je dois dire que je trouve la romance trop soudaine et trop rapide. J'aurais aimé qu'ils apprennent à mieux se connaître, et pas qu'ils tombent sous le charme aussi rapidement. Mais après tout, vu tout ce qu'ils vivent, on ne peut pas vraiment leur en vouloir ! Et j'aimerais beaucoup vous en dire plus, mais étant donné que c'est une intégrale, j'aurais trop peur de vous spoiler. Retenez juste que cette lecture est assez addictive, que la plume de l'auteure nous transporte dès les premières pages et que sa façon de raconter cette légende est très bien trouvée !

En résumé, une intégrale que j'ai pris plaisir à relire pour les deux premiers opus et découvrir pour le dernier. J'avoue que la fin m'a fait mal au cœur, mais heureusement, Maria Amini n'est pas aussi sadique que certains auteurs ! Les personnages sont très bien travaillés et ont une réelle psychologie intéressante à découvrir. Je vous recommande vraiment cette lecture, qui traite d'un sujet qu'on voit partout en ce moment, mais qui pourtant est remanié d'une façon différente et originale !

Justine P.


Les Rescapés: Les Originels #2
Les Rescapés: Les Originels #2
par Charlène Gros-Piron
Edition : Broché
Prix : EUR 20,91

4.0 étoiles sur 5 Un tome 2 génial, et qui remue les tripes !, 31 janvier 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Rescapés: Les Originels #2 (Broché)
[...]

RISQUE DE SPOILERS DES TOMES PRECEDENTS !!

Comme la plupart des valentina que vous avez vu passer ce mois-ci, ce tome-ci a déjà été lu une première fois lors d'une bêta-lecture. Ce qui ne m'a pas empêchée de le relire juste en tant que lectrice, car j'aime vraiment beaucoup cet univers et que je voulais vous offrir une chronique qui vous donnerait envie de le découvrir à votre tour. Donc comme vous pouvez vous en douter, j'ai adoré cette lecture !

Nous retrouvons donc Cécile & Co, qui ont déjà pu s'entraîner et parfaire les dons. Mais un nouvel événement va venir bouleverser leur vie qui n'est plus si commune aux autres : deux autres originels existent et ils doivent les trouver. Le souci, c'est qu'ils n'ont aucune idée de qui ils sont. Inconnus, mais pourtant si proches. Une fois l'équipe au complet, une nouvelle menace plane sur eux et ils devront s'enfuir dans un pays qu'ils ne connaissent. Là-bas, ils pensent y trouver un peu de repos, mais ils ne se doutent pas un seul instant que ce lieu pourrait être pire que tout ce qu'ils ont vécu. Pour devenir ce que beaucoup attendent d'eux, ils devront se surpasser, souffrir et survivre.

Si le premier tome était introductif et que le côté sombre de cette histoire n'était pas le point principal, je peux vous dire qu'avec cette suite, tout est différent. Les Originels vivent vraiment des moments atroces, et on a jamais eu autant envie d'entrer dans un roman qu'ici, pour les aider à s'en sortir. Puis on comprend que malgré toutes les douleurs qu'ils vivent, ce passage dur est en quelque sorte obligatoire et salvateur pour eux et le monde. Je sais « douleur » et « salvateur » ne sont pas deux mots qu'on a l'habitude de trouver dans une même phrase et que du coup, je suis très contradictoire, et pourtant, je vous promets que c'est ce que l'on ressent une fois que ce mauvais moment est passé.

Et si ces passages sont vraiment très bien décrits, qu'on souffre avec les personnages, je sais aussi que l'auteure a eu du mal à écrire tout ça. Pour la connaître un peu (bon, beaucoup, c'est vrai!), je sais que ce n'est pas dans sa nature de faire souffrir. Et pourtant ! Ici, elle ne prend pas de gants, va au bout des choses et ne lâche pas, tant que l'idée qu'elle a en tête n'est pas complète. Et je peux vous dire qu'a contrario de l'aimer très fort, on la déteste tout autant pour ce qu'elle leur fait subir !

Mais malgré tout ce qui survient autour d'eux, la force du roman c'est aussi les liens qui les unissent. Malgré le fait qu'ils souffrent atrocement, ils gardent leurs esprits et se soutiennent mutuellement, se défendant pour leur vie. Cécile, elle, est déterminée à protéger ses amis. Elle est même prête à mourir pour eux, tandis qu'eux, font tout pour la préserver. C'est aussi ça la cohésion dans un groupe : être prêt à mourir pour l'autre. Et je peux vous dire que Charlène Gros-Piron fait très bien passer le message.

Évidemment, malgré tout ce côté sombre, les personnages n'oublient pas ce qui les fait vivre : l'humour. Et aussi l'amour. Ce sont deux notions qui ne partent jamais de leur tête, et ils font tout pour détendre l'atmosphère, bien qu'elle soit tenace. Mais nos amis le sont encore plus, et je ne doute pas un instant que sans tout cela, ils auraient sombré depuis longtemps.

J'aimerais aussi tant vous parler de l'intrigue, mais je ne le ferai pas, tout simplement car ce tome 2 offre beaucoup de révélations et de réponses, qu'il serait dommage de tout vous gâcher. Parce que si l'on veut comprendre pourquoi ils ont été choisis pour cette quête, il faut lire ce tome 2, ou du moins, le découvrir afin d'avoir un début de réponse. Car ne croyez pas que l'auteure nous dit tout ici, sinon ce ne serait pas drôle et le tome 3 n'aurait pas lieu d'être. Et pour avoir lu ce dernier, je peux vous dire que ça vaut le coup de continuer cette aventure.

En résumé, un tome 2 qui prend bien aux tripes. On voit nos personnages préférés souffrir, se débattre et changer. Ils grandissent mentalement, tout en gardant leur esprit d'adolescents et c'est qui rend le roman si addictif : malgré tout ce qu'ils vivent et ce qu'ils ratent de leur adolescence, ils deviennent trop vite adultes, et prennent des décisions difficiles. L'amour et l'humour sont les maîtres mots de cette suite, pour alléger cette atmosphère austère et sombre. Une saga que je vous conseille vivement !

Justine P.


Celle qu'on voulait que je sois: Plusieurs Reflets dans le Miroir - Tome 2
Celle qu'on voulait que je sois: Plusieurs Reflets dans le Miroir - Tome 2
Prix : EUR 4,99

3.0 étoiles sur 5 Un bon second tome, mais qui manque cependant d'action, 30 janvier 2016
[...]

RISQUE DE SPOILER DU PREMIER TOME !!

Lorsque j'ai commencé ce second tome, je dois bien avouer que j'avais oublié la plupart des événements du tome 1. De ce fait, j'étais assez perdue au début, puis j'ai retrouvé ce que j'avais découvert dans le premier opus. L'idée très originale des métamorphes m'a une fois de plus plu, même si je n'ai pas réussi à entrer dans ce roman comme je l'aurais voulu. Néanmoins, ce fut une bonne découverte.

Un an et demi après avoir été enlevée par les opposants, Violette fête ses 18 ans. Majeure, elle doit désormais suivre le contrat et mener à bien ses tâches, sans se soulever. Elle doit suivre à la lettre ce qu'ils décident pour elle. Au sein de l'agence Orion, elle exploite ses capacités de métamorphe, toujours très surveillée par ses kidnappeurs. Mais est-elle prête à tout pour protéger sa famille et ses proches qui sont loin d'elle ? Ne risque-t-elle pas gros à essayer de se rebeller ?

Ce que j'ai particulièrement aimé dans ce second opus, c'est que malgré le fait qu'elle prenne plus d'expérience dans ses transformations et qu'elle soit formée par les opposants, elle garde son caractère et ne devient pas soumise. Bien qu'elle doive se taire quasiment tout le temps, elle ne fait pas toutes ces missions de gaieté de cœur, d'autant plus que certaines sont en compagnie de personnes qu'elle n'apprécie pas particulièrement. Ce qui ajoute un plus à cette suite, c'est qu'elle n'oublie pas sa vie d'avant, qu'elle a souvent des pensées pour sa famille ou encore celui dont elle est amoureuse et sa meilleure amie. Elle se demande ce qu'ils deviennent, s'ils sont toujours en vie. Et elle se rend compte qu'ils lui manquent énormément.

D'autant plus qu'une mission parmi tant d'autres pourrait la mettre en danger, et le fait de ne pouvoir joindre ceux qu'elle aime devient de plus en plus difficile. Je vous avoue que faire cette chronique m'est difficile, étant donné que je ne sais pas ce que je dois vous dévoiler ou garder pour moi. Si ce second tome n'a pas réellement d'action, le côté psychologie des personnages est néanmoins mise en avant, ce qui rend ce côté de la lecture assez prenant. À chaque fin de chapitre, on se surprend à continuer, pour vouloir avoir le fin mot de l'histoire.

Et lorsque la fin survient, l'auteure réussit brillamment à nous balancer un retournement de situation qui nous surprend ! Même si certains signes ne trompent pas, je me suis quand même faite avoir, et ça m'a vraiment donné envie de lire le troisième tome, qui j'espère sera disponible rapidement.

En résumé, une lecture fluide et qui se lit vite. On retrouve avec plaisir Violette, qui garde le même caractère que dans le premier opus, malgré sa condition pas vraiment souhaitée. On va aussi de surprises en surprises et on se rend compte qu'être métamorphe n'a pas que des côtés positifs ! Je suis très curieuse de lire le tome 3, vu la fin que nous offre l'auteure !

Justine P.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20