Profil de Tyran Silencieux > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Tyran Silencieux
Classement des meilleurs critiques: 18.312
Votes utiles : 125

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Tyran Silencieux "Tyran Silencieux" (France)

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
La maîtresse des délires les sortilèges de la nuit
La maîtresse des délires les sortilèges de la nuit
par Tanith Lee
Edition : Broché
Prix : EUR 24,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 SECONDE PARTIE D'UN CHEF D'OEUVRE DE LA FANTASY, 7 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : La maîtresse des délires les sortilèges de la nuit (Broché)
Enfin, une réédition de cet indispensable "Dit de la Terre Plate" (en deux tomes). Une fois lu, ce roman irracontable ne s'oublie pas ! Tanith Lee y emploie un style extraordinaire (que l'on ne retrouve pas dans ses autres textes) au service d'histoire de démons plus retors, imbus d'eux même, et assoiffés de pouvoir et de luxure, que jamais.
Les images évoquées sont extraordinaires, et... Il n'y a rien à dire de plus au sujet de ce "Mille et Une Nuits" des sombres territoires. Il suffit de feuilleter quelques pages pour être envouté par ces Dits.
Et, ce qui ne gâche rien, quelles couvertures...


Le Pays de la nuit
Le Pays de la nuit
par William Hodgson
Edition : Broché
Prix : EUR 23,00

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 LE SOLEIL S'EST ETEINT..., 7 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Pays de la nuit (Broché)
Dans un avenir très lointain, le soleil ayant diminué d'intensité, l'humanité s'est réfugiée dans de gigantesques pyramides au fond de failles afin de pouvoir tirer parti de la chaleur dégagée par la terre. La seule lumière qui existe est celle, artificielle, produite par les hommes. Plus personne ne peut imaginer qu'autrefois les hommes ont vécu différemment. Le héros, pour l'amour d'une femme va effectuer le voyage entre deux pyramides.
Ecrit au début du siècle, le roman souffre de l'opinion de l'époque sur les femmes, et le héros adopte à leur encontre l'attitude des contemporains de l'auteur. Egalement, la façon d'écrire d'Hodgson manque de fluidité, mais les images qu'il met en place valent l'effort qu'impose la lecture.
Dans ce pays de la nuit de gigantesques créatures observent la pyramide depuis des temps immémoriaux, et certains pensent qu'elle se rapprochent lentement, sans que cela soit perceptible ; les mystérieuses maisons du silence voient des êtres les rejoindre régulièrement, tandis que des monstres attendent la moindre opportunité de prendre les pyramides d'assaut.
Les quatre étoiles que j'ai attribuées sont pour la qualité des idées et la force des images évoquées, qui valent l'effort nécessaire à la lecture de ce texte, qui a tout de même mal vieilli par moments.


Bloody Marie
Bloody Marie
par Jacques Martel
Edition : Broché
Prix : EUR 22,40

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 LES SEIGNEURS DU VIDE !, 7 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bloody Marie (Broché)
L'humanité s'est répandue dans la galaxie, puis tout s'est effondré. Depuis maintenant quelques générations les échanges entre colonies et systèmes ont repris, apportant richesses aux armateurs et proies aux pirates.
C'est dans ce contexte que Jacques Martel nous raconte le dernier raid de Bloody Marie, pirate violente, fille du défunt Ravageur de Monde, qui a décidé de ne pas baisser le pavillon alors que les autorités sont venues à bout de la pluparts des Loups du Vide.
Un vieux marin fait son entrée dans des plus anciens bar à matelots de la galaxie, et annonce aux clients qu'il va leur faire le récit du retour de la terrible Bloody Marie, récit qu'il tient de la bouche de quelqu'un qui l'a vécu.
A partir de là, le roman est écrit à la première personne avec, entre deux chapitres, un interlude se situant dans le bar (passages courts, mais qui ont leur importance dans le récit). Le narrateur est un navigateur que l'équipage de Bloody Marie a recueilli à bord.
Par les pensées de ce navigateur on comprend qu'il méprise les pirates en général, sans pour autant respecter les autorités en place, qu'il est plus que ce qu'il veut bien en dire, et que la pirate le sait tout en jouant le jeu ; une sorte de jeu de dupe s'instaure entre les deux.
Tout étant vu par l'intermédiaire de l'univers des pirates et de la vision qu'ils ont du monde, rien de cet univers n'est présenté de façon objective, nous donnant une ambiance sombre, où le seul avenir possible est la mort violente après une course perdue d'avance.
Les personnages ne sont pas de gentils pirates prêt à sauver la veuve et l'orphelin, mais des forbans qui volent aux riches pour se donner à eux-mêmes. Bloody Marie est loin du cliché de la jeune et svelte piratesse de l'espace. C'est, comme le dit le Roustisseur, l'un de ses plus anciens compagnons d'armes : « plus de six pieds de rage, avec des mains de lutteur. Qui a son charme, pour ceux qui aiment le genre bûcheron d'Hadès' »
Autour de la trame principale, se noue glisse un thème secondaire lié au Autres, entités Xéno, qui certains humains ont rencontré, qui fascinent tout autant le navigateur, que le Roustisseur. La technologie et les vaisseaux, sont massifs bruyants, bruts, visant à l'efficacité et la résistance.
Tout comme dans Sacrifice du Guerrier (chez Mnemos), Jacques Martel, glisse dans son roman légendes et récits de personnages disparus, ou tirés du passé de ceux que l'on côtoie, qui étoffent le monde, le rendent cohérent et renforcent l'ambiance générale, sans jamais être inutiles.
Le style est clair, colle à l'ambiance générale ; l'auteur est aussi à l'aise dans les dialogues colorés entre forbans que dans les scènes de combat spatiaux, ou d'homme à homme, où les corps à corps au bec de corbin se mêlent aux tirs des pistolets à aiguilles, où les armures de combat en mode caméléon affichent les couleurs des pirates avant de ne devenir qu'une traînée floue.
Un excellent roman de space-opéra qui fleure bon la poudre, le sang et l'alcool, et dont l'ambiance et les personnages hauts en couleurs, plus grands que nature, qui ne renoncent jamais, pourront plaire également aux amateurs de fantasy.


Le trône de fer : L'intégrale, tome 1
Le trône de fer : L'intégrale, tome 1
par George R.R. Martin
Edition : Broché
Prix : EUR 15,90

80 internautes sur 85 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MONUMENTAL, 22 mai 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le trône de fer : L'intégrale, tome 1 (Broché)
Une des meilleure série de Fantasy jamais écrite, mélangeant habilement un monde dans lequel la magie et les dragons ont existé quelques générations auparavant, et une ambiance médiévale extrêmement dure, au sein de laquelle honneur, loyauté, violence, diplomatie et traîtrise sont étroitement entremêlés, seuls moyens d'assurer la survie de sa maison et de sa famille.
Dès le premier volume, on sent que les temps anciens vont revenir ; "l'hiver vient" comme le répète la devise de l'un des puissants.
Tous les personnages, même ceux en second plan, sont crédibles, attachants, et malgré leur nombre, on ne s'y perd jamais.
Chaque volume, met en valeur l'une des familles se disputant le pouvoir, change ainsi l'angle de vue porté sur l'histoire, évitant la lassitude qui pourrait s'installer au fil d'une aussi longue saga.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 16, 2012 8:31 AM MEST


Les Intégrales Bragelonne - Solomon Kane
Les Intégrales Bragelonne - Solomon Kane
par Robert E. Howard
Edition : Broché

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 LE PURITAIN AU REGARD D'ACIER, 3 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Intégrales Bragelonne - Solomon Kane (Broché)
Sur le même principe que la réédition des Conan tels que Howard les avait écrits, voici celle des aventures du Puritain qui voit la flamme du crime brûler dans les yeux de ses ennemis.
Afrique légendaire, citées perdues dans la jungle, vaudoo, démons, pirates, et la vitalité de l'écriture d'Howard. Pistolet dans une main, rapière dans l'autre, Solomon Kane arpente le monde...
Le meilleur des personnages créés par d'Howard, illustré par un Gianni des plus inspiré !
A ranger à côté des Conan et à lire de temps à autre, une nouvelle à chaque fois ; plaisir renouvelé garanti.


Conan - Les Clous rouges
Conan - Les Clous rouges
par Robert E. Howard
Edition : Broché
Prix : EUR 25,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CONAN, LE SEUL, LE VRAI ! (Tome 3 sur 3), 3 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conan - Les Clous rouges (Broché)
Voici enfin trois volumes, qui présentent les aventures de Conan éditées telles que les a écrites R.E. HOWARD aux environs de 1930 et, non pas "revisitées" et placées dans un ordre chronologique, comme c'est le cas depuis les éditions des années 70-80.

En effet, R.E. HOWARD a écrit ses histoires comme des récits indépendants, piochés au hasard dans la vie de son héros, comme le ferait un conteur dans une taverne.
Dans le premier récit, Conan, homme mûr, est Roi et se rappelle qu'à une époque, il a été voleur, puis pirate, puis "kozak" etc... Dans le second récit il est un jeune barbare, dans le troisième, il est un pirate...
Cette édition reprend également le texte d'HOWARD tel qu'il a été retrouvé dans ses originaux ; un style dynamique, percutant, imagé, inimitable, qui colle à l'ambiance de ce monde, dans lequel la civilisation n'est qu'une étape avant l'effondrement, avant que le "barbare" ne triomphe.

Les éditeurs ont repris les originaux d'Howard lorsque c'était possible, et les ont recoupés avec les premières éditions et les corrections de l'auteur lui-même, lorsqu'ils étaient incomplets.

Le changement par rapport aux éditions précédentes est essentiellement dans le ton d'Howard : son mépris pour la civilisation et ses faiblesses est l'un des points qui revient régulièrement, via les remarques des personnages ou leurs descriptions. Conan ne vainc pas parce qu'il est le plus fort ou le meilleur à l'épée, mais parce que son instinct de survivant est supérieur à celui de ses adversaires civilisés, affaiblis par leur décadence. Pour Howard, l'état naturel de l'homme est la « barbarie », la civilisation n'est qu'un stade éphémère inévitablement destiné à s'effondrer.

Les trois premières nouvelles ne cassent pas des briques (il faut bien commencer), la première étant une adaptation d'une nouvelle de KULL jamais vendue, mais dès le troisième texte, "The Queen of the Black Coast" avec la pirate Bêlit, cela devient du Howard comme on l'aime !

Les illustrations qui supportent le récit sont superbes, avec une préférence (goût personnel) pour celles de Gary Gianny, dans le tome 2.
Les textes sont complétés par l'histoire du monde Hyborian qu'avait établie Howard, ainsi que des versions de travail de certains textes.
Difficile de faire mieux !!!


Conan - L'Heure du Dragon
Conan - L'Heure du Dragon
par Robert E. Howard
Edition : Broché
Prix : EUR 25,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CONAN, LE SEUL, LE VRAI (Tome 2 sur 3), 3 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Conan - L'Heure du Dragon (Broché)
Voici enfin trois volumes, qui présentent les aventures de Conan éditées telles que les a écrites R.E. HOWARD aux environs de 1930 et, non pas "revisitées" et placées dans un ordre chronologique, comme c'est le cas depuis les éditions des années 70-80.

En effet, R.E. HOWARD a écrit ses histoires comme des récits indépendants, piochés au hasard dans la vie de son héros, comme le ferait un conteur dans une taverne.
Dans le premier récit, Conan, homme mûr, est Roi et se rappelle qu'à une époque, il a été voleur, puis pirate, puis "kozak" etc... Dans le second récit il est un jeune barbare, dans le troisième, il est un pirate...
Cette édition reprend également le texte d'HOWARD tel qu'il a été retrouvé dans ses originaux ; un style dynamique, percutant, imagé, inimitable, qui colle à l'ambiance de ce monde, dans lequel la civilisation n'est qu'une étape avant l'effondrement, avant que le "barbare" ne triomphe.

Les éditeurs ont repris les originaux d'Howard lorsque c'était possible, et les ont recoupés avec les premières éditions et les corrections de l'auteur lui-même, lorsqu'ils étaient incomplets.

Le changement par rapport aux éditions précédentes est essentiellement dans le ton d'Howard : son mépris pour la civilisation et ses faiblesses est l'un des points qui revient régulièrement, via les remarques des personnages ou leurs descriptions. Conan ne vainc pas parce qu'il est le plus fort ou le meilleur à l'épée, mais parce que son instinct de survivant est supérieur à celui de ses adversaires civilisés, affaiblis par leur décadence. Pour Howard, l'état naturel de l'homme est la « barbarie », la civilisation n'est qu'un stade éphémère inévitablement destiné à s'effondrer.

Les trois premières nouvelles ne cassent pas des briques (il faut bien commencer), la première étant une adaptation d'une nouvelle de KULL jamais vendue, mais dès le troisième texte, "The Queen of the Black Coast" avec la pirate Bêlit, cela devient du Howard comme on l'aime !

Les illustrations qui supportent le récit sont superbes, avec une préférence (goût personnel) pour celles de Gary Gianny, dans le tome 2.
Les textes sont complétés par l'histoire du monde Hyborian qu'avait établie Howard, ainsi que des versions de travail de certains textes.
Difficile de faire mieux !!!


Daredevil
Daredevil
par Frank Miller
Edition : Relié

4.0 étoiles sur 5 DAREDEVIL IS BORN, 3 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Daredevil (Relié)
Marvel décida de confier à Frank Miller, un jeune dessinateur, le personnage de Daredevil qui avait du mal à exister aux côtés des autres super-héros...
Dès les premières pages, on perçoit la touche Miller dans le scénario et les cadrages. Le côté sombre envahit rapidement la série et dès qu' Elektra entre en scène la vitesse de croisière est atteinte. Une noirceur et une ambiance qui disparaitront lorsque Miller quittera la série régulière (mais reviendra au personnage via des mini-séries indépendantes de la générale).
Miller a su donner l'ambiance qu'il fallait à la série Daredevil, et après son passage le personnage ne pouvait plus être le même (comme ce fut le cas après son Dark Knight, pour Batman) !
Pour tous ceux qui aiment le grand Frank Miller !


Planète à louer
Planète à louer
par Yoss
Edition : Broché
Prix : EUR 19,80

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Roman à lire !, 3 avril 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Planète à louer (Broché)
Sur cette terre transformée en site touristique pour xénoïdes de toutes sortes, les hommes, qui savent que l'avenir ne leur appartient désormais plus, survivent dans les conditions imposées par ces puissants visiteurs.

Au travers de plusieurs nouvelles qui abordent des thèmes différents, Yoss nous dresse les portraits d'hommes et de femmes désespérés, déterminés, ou tout simplement plus malins, qui ont compris que profiter des touristes, et de leur fascination pour les humains, est la seule voie pour sortir de la misère. Qu'ils soient "travailleurs sociaux" vendant leurs corps, artistes sous la coupe d'un xénoïde qui leur permet de vendre leur art au travers de la galaxie, agent de la sécurité planétaire corrompu, scientifique espérant vendre ces capacités outre-monde, ou encore sportifs affrontant une équipe xénoïde, tous ne rêvent que d'évasion, de liberté.
Chaque nouvelle nous présente une facette du monde et des races xénoïdes, par le parcours de l'un des personnages, et l'on s'aperçoit rapidement que tous sont liés de près ou de loin.

Dans sa préface, Yoss ne dit que toute ressemblance avec le cuba des années 90 n'est pas fortuite... Cela se sent à chaque ligne, dans les paroles ou les actions, dans les tripes de ces désespérés, rapidement proches de nous, plus attachants les uns que les autres. Si attachants que l'auteur ne peut que les avoir côtoyés dans la "vraie vie". Mais cette "vraie vie" des pays visités par d'opulents touristes, est-elle réellement différente de cette terre "préservée" par les xénoîdes qui raffolent de ses traditions ?

Un excellent livre, au ton particulier, qui plaira à tous ceux qui aiment le côté humain d'un texte.
Vivement la traduction d'autres romans de ce Yoss !


L'orchidée noire
L'orchidée noire
par Neil Gaiman
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 ENCORE UN CHEF D'OEUVRE, 6 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'orchidée noire (Broché)
Que dire ?
Une fois encore Neil Gaiman et Dave McKean nous offrent un album extraordinaire, bien mis en valeur par une édition irréprochable.
Dès les premières case l'auteur nous emmène dans son univers, auquel le trait particulier de McKean donne vie et soutient l'ambiance sombre. A posséder par tout ceux qui aiment ce que le duo a déjà produit.


Page : 1 | 2