Profil de HORAK > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par HORAK
Classement des meilleurs critiques: 94.391
Votes utiles : 501

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
HORAK (Zug, Switzerland)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17
pixel
Puisque rien ne dure
Puisque rien ne dure
par Laurence Tardieu
Edition : Broché
Prix : EUR 13,70

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un roman sensible, 9 mars 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Puisque rien ne dure (Broché)
Vincent part retrouver sa femme Geneviève qui est gravement malade - il ne lui reste plus que quelques jours à vivre - après avoir reçu une missive de détresse de sa part. Dans la voiture qui l'emmène vers sa femme après 15 ans de séparation, Vincent se remémore l'incident qui les a désunis: la disparition de leur fille Clara alors qu'elle avait 8 ans le jour où elle n'est pas rentrée de l'école et n'a jamais été retrouvée.

Un bon roman, sensible et bien écrit qui illustre le fait que le désespoir peut avoir raison des êtres qui se sont pourtant tant aimés.


Insoupçonnable
Insoupçonnable
par Tanguy Viel
Edition : Broché
Prix : EUR 13,20

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Jeux dangereux avec faux frères, 20 février 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Insoupçonnable (Broché)
Une machination à double fond sert de base à cette intrigue qui n'en est pas vraiment une puisque le lecteur connaît avant le dénouement les clés de l'énigme. Ce n'est donc pas le schéma narratif qui domine dans ce roman mais plutôt les atmosphères, les personnages, les comportements, les objets. Un mariage de raison puis une machination pour extirper une rançon d'Henri, voilà à quoi vont s'employer Lise et Sam mais de manière maladroite et sans succès. En effet Sam est un rêveur un peu perdu pour lequel le lecteur peut éprouver une certaine sympathie. C'est lui le narrateur et c'est à travers son regard que l'auteur dresse un portrait narquois des valeurs bourgeoises.

Sans doute pas un roman à lire en priorité.


Chut !
Chut !
par Jean-Marie Gourio
Edition : Broché
Prix : EUR 17,50

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un roman pour bibliophiles, 1 février 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chut ! (Broché)
Martial, jeune militaire en permission, fait la connaissance de Mathilde, jeune bibliothécaire, et découvre grâce à cette rencontre le monde des livres et de la lecture.

A côté de la trame qui dépeint la relation entre les deux personnages principaux, le roman fourmille d'observations judicieuses sur la lecture et les livres. Il y a les gens qui parlent à leurs livres comme à des personnes humaines ce qui fait que les livres finissent par faire partie de ceux qui les possèdent. Colette, Marx, Freud, Goethe, Shakespeare mouillaient-ils leur index lorsqu'ils tournaient les pages d'un livre? Une bibliothèque est en endroit où on hospitalise les livres abîmés pour les guérir de leurs maux. La lecture est un grand voyage immobile. Les patients à l'hôpital oseraient-ils lire des ouvrages comme "La Peste" en salle commune? Comment faut-il faire pour choisir un livre en libraire? Quel livre parle de quoi? Qui parle de qui? Quoi raconte quoi? Un homme dans un bar avec Don Quichotte posé devant son verre paraît respectable alors que le même homme sans le livre a l'air d'un "con qui picole"! Le nombre d'objets qui peuvent servir de marque-page est presqu'infini: ticket de cinéma ou de métro, vieille facture, papier de toilette, contravention, plume de mouette... Existe-t-il un livre qui vaut à lui seul une bibliothèque entière? La bibliothèque d'une demeure est le meuble le plus meuble de tous les meubles. Peut-on lire et n'en rien dire? Lire ne sert-il pas à parler? Peut-on lire et parler ou faut-il s'exclamer: "Chut! Je lis"?

Un roman très réussi.


Utz
Utz
par Bruce Chatwin
Edition : Broché
Prix : EUR 12,38

5.0 étoiles sur 5 A delightful novel, 31 janvier 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Utz (Broché)
In this witty and delightful novel the author portrays a character called Kaspar Joachim Utz, an unconventional collector of Meissen porcelain. Despite all efforts to suppress individualism the communist regime of the late 1960s Czechoslovakia allowed Utz to keep a spectacular private collection of porcelain amounting to more than a thousand pieces, all crammed in a small two-roomed flat in Prague. The account of how Utz built up his collection is truly moving and the humour with which Mr Chatwin describes his peregrinations across Europe is irresistible. Wars, pogroms and revolutions offer excellent opportunities for the collector, Utz remarks ironically!

The novel is a sharp account of the history of Middle Europe from the 1850s to the Prague Spring in 1969, of the history of the Meissen porcelain production, of the absurdities of communism and also of the Czech spirit of which Mr Chatwin is a very keen observer.


Le Bruit des trousseaux
Le Bruit des trousseaux
par Philippe Claudel
Edition : Broché
Prix : EUR 10,70

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une intéressante observation du milieu carcéral, 21 décembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Bruit des trousseaux (Broché)
Le narrateur est un professeur de littérature qui se rend périodiquement dans une prison pour y enseigner et le roman est une série de réflexions sur les habitudes d'une institution carcérale. Le narrateur parle des odeurs, des sons et des couleurs qui y règnent ou des différents crimes que les prisonniers ont commis. Il analyse leurs caractères variés: ceux qui regardent la télévision en permanence, ceux qui lisent Proust ou Joyce et ceux qui préfèrent travailler pour une pitance. Il y a la promiscuité constante et le quartier des femmes où certaines d'entre-elles accouchent. Les textes que le narrateur a enregistrés à l'aide de quelques détenus à l'intention des malvoyants, les lettres d'amour qu'il a écrites pour aider ceux qui peinaient à s'exprimer, le maire qui dirige les affaires de sa ville depuis sa cellule. Et puis il y a aussi ceux qui ne peuvent rien faire, ni lire, ni écrire, ni se concentrer parce que la prison agit comme un lavage qui emporte toutes leurs fonctions intellectuelles.

Un excellent roman, concis, qui fourmille d'observations judicieuses et émouvantes sur ceux qui sont privés de liberté.


Fuir les forêts
Fuir les forêts
par Fabrice Gabriel
Edition : Broché
Prix : EUR 17,20

1 internaute sur 3 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Sur les traces du passé, 29 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fuir les forêts (Broché)
Ce roman conte l'histoire de Xavier Muller qui passe son enfance dans une ville de Lorraine, proche de l'Allemagne. Enfance ennuyeuse, gâtée par la mort prématurée de son frère, Xavier rêve de fuite, se réfugie dans les films et les livres qu'il préfère à la vie.

Le roman est un puzzle où se croisent les figures réelles et déguisées de Thomas Mann, Franz Beckenbauer, R.-L. Stevenson, Gerard de Nerval ou Parsifal. Un voyage fragmentaire entre les frontières: France-Allemagne, dedans-dehors, présent-passé, morts-vivants, français-allemand. Tous ces motifs constituent un dédale où le lecteur n'aimera sans doute pas toujours se perdre car il faut peut-être plus pour faire un bon roman qu'une succession désordonnée d'impressions.


Parce que c'était lui
Parce que c'était lui
par Olivier Delorme
Edition : Poche
Prix : EUR 4,90

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Histoire douloureuse de la perte d'un ami, 29 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Parce que c'était lui (Poche)
Ce roman autobiographique raconte la liaison d'amour-amitié qui a eu lieu entre la narrateur et Jean-Jacques Rinieri après la deuxième Guerre Mondiale. Jean-Jacques entreprend un voyage au Danemark mais est victime d'un accident d'automobile en Hollande près d'Odenzaal. Grièvement blessé, il est transporté à l'hôpital et le narrateur relate sous forme de journal daté du mardi 22 août au mercredi 30 août 1950 les derniers jours de son ami.

Ce texte traduit de façon intense les deux drames de la vie de Roger Stéphane: une solitude affective après la perte de son père et de son frère durant la guerre et une solitude amoureuse lorsque l'aimé s'en va pour toujours.


Stamboul Train: An Entertainment
Stamboul Train: An Entertainment
par Graham Greene
Edition : Broché

5.0 étoiles sur 5 A tense plot among sharply drawn characters, 27 juin 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stamboul Train: An Entertainment (Broché)
In this novel, Graham Greene tells the story of seven main characters who all embark on a train journey from Ostend to Istanboul.
As the story unfolds, more and more is revealed to the reader about the characters' past, some having had a rather shady existence. Mr Greene skilfully shows how different personalities react and behave in a sort of mental struggle once they are thrown together and forced to spend three days in the confined space of a railway carriage. A short, tense and disturbing novel which shows that one rarely escapes one's fate.


Entre les murs
Entre les murs
par François Bégaudeau
Edition : Broché
Prix : EUR 17,15

12 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un regard peu original sur l'univers scolaire, 23 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Entre les murs (Broché)
L'auteur, professeur de français dans un collège de Paris, jette un regard caustique sur le désarroi de l'enseignant devant l'inculture des élèves d'aujourd'hui. Il montre le gouffre grammatical et lexical qui sépare enseignant et apprenants et qui conduit à des malentendus. Point-virgule, conditionnel, "vraisemblable" sont autant de notions mystérieuses à élucider en classe. L'auteur aborde aussi des questions sensibles comme le racisme dans les établissements scolaires, la diversité des élèves, les problèmes de discipline et de dysfonctionnement de l'école ou encore l'inutilité des exclusions.

Un livre qui manque d'originalité car tout lecteur qui a fréquenté l'école a forcément fait l'expérience de ce qui y est décrit.


La méthode Stanislavski
La méthode Stanislavski
par Claire Legendre
Edition : Broché

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une enquête bien originale, 22 avril 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : La méthode Stanislavski (Broché)
Le roman de Claire Legendre n'est pas à proprement parler un roman policier au sens classique du terme et pourtant c'est un tueur en série qui est le centre du récit. C'est pour ce tueur des trains, S.A.R., que se passionne la narratrice, Graziella Vaci, en résidence à la Villa Médicis à Rome. Sur la base de ce que la presse dit de S.A.R., Graziella compose une pièce de théâtre que met en scène Vlad Zeletin. Celui-ci pratique la méthode Stanislavski: l'acteur se sert de souvenirs affectifs personnels pour créer le personnage qu'il interprète.

Les répétitions sont difficiles, Graziella déteste l'actrice que Vlad a choisie pour le rôle principal, Serena, jusqu'au jour où celle-ci est retrouvée morte à Civitavecchia le long d'une voie ferrée. Dès lors au drame de la pièce de théâtre s'ajoute l'enquête sur la mort de Serena: a-t-elle été tuée par Vlad, par l'acteur "tueur de trains" de la pièce de théâtre ou par l'actrice Léa qui remplace Serena depuis son décès?

L'intérêt du roman n'est pas vraiment la découverte du coupable mais l'art avec lequel Claire Legendre entremêle le fait divers du tueur en série et son adaptation dans la fiction par une pièce de théâtre qui sera l'occasion d'un meurtre ramenant lecteur et protagonistes à la réalité. L'ambivalence entre ce qui s'est effectivement produit, ce qui se produit sur scène et ce qui aurait pu se produire est maîtrisé par l'auteur en ce sens qu'elle illustre les faits par la méthode Stanislavski: l'intrusion du vrai pour donner au faux théâtral l'illusion de la vérité qui élimine chez l'acteur la frontière entre son "moi" et le "moi" du personnage qu'il interprète dans la pièce de théâtre. Un tour de force!


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-17