undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de gégé-blues > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par gégé-blues
Classement des meilleurs critiques: 180
Votes utiles : 2970

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
gégé-blues (FRANCE-Paris)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Blues & Ladies
Blues & Ladies

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très bon 5ème album, 27 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues & Ladies (CD)
5ème album de notre guitariste de blues français, il sort en 1992, s'intitule Blues & Ladies. Si le bon blues lent « A La Dérive » reste classique, Patrick Verbeke s'échappe dans le zydeco avec « Open Moi », il touche aussi au country blues « Emily » où intervient Luther Allison qui a écrit ce titre. Il rend un bel hommage instrumental à Roy Buchanan avec « Roy's Gone » et invite Bill Deraime au chant dans « Entre Deux Eaux », morceau dont il est l'auteur. Patrick Verbeke n'oublie pas ses maîtres et reprend à sa manière « Spoonful » de Willie Dixon. Bien soutenu par une rythmique précise et souvent accompagnée à l'orgue Hammond par le reconnu Slim Batteux, Patrick Verbeke, aussi à l'aise à la guitare qu'au chant, nous offre un bien bel album de blues à la française.
(13 titres / 49mn05)


World Energy Blues
World Energy Blues

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Excellent album, 27 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : World Energy Blues (CD)
Jean-Marie Ecay est un guitariste d’origine basque qui évolue dans un jazz-rock éclectique. Il a joué avec Billy Cobham, Didier Lockwood, Dee Dee Bridgewater et bien d’autres pointures qui ont sollicité les services de ce grand musicien. Worl Energy Blues est son 2ème album qui sort en 2001, on y trouve de très bons morceaux groovy à souhait comme « Couleur Louisiane » « Plug-In » ou encore « Off The Lip » qui rappelle le style de Roben Ford. Al Di Meola aurait pu jouer ce « A Night In Sevilla » et cet énergique morceau « Castle Made Of Sound » nous emporte dans un tempo ultra rapide, pour terminer l’album, « Kamel Caravan » nous entraîne dans des contrées exotiques. La guitare est partout, tantôt fluide ou acérée, aérienne ou énergique, J-M Ecay joue comme il l’entend, sa technique est formidable, et, entouré de musiciens hors pair (orgue, harmonica, cuivres, percussion) ses compositions sont très riches et s’écoutent avec plaisir. Quelques invités de marque se rencontrent au gré des morceaux, comme Didier Lockwood au violon dans « W://e://b » ou Jean-Jacques Milteau qui, à l’harmonica, agrémente « Bras Dessous » un titre à l’ambiance très cool. Un excellent album de jazz-rock aux accents bluesy.
(10 titres / 63mn09)


Sales Gueules
Sales Gueules
Prix : EUR 12,92

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 On'se marre bien quand même, 27 août 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sales Gueules (CD)
Sales Gueules est un album compilant des titres des Rolling Stones dont les paroles sont complètement réécrites en mode humour par les Rolling Bidochons, groupe spécialisé dans la parodie des chansons de groupes divers. J’ai lu quelque part que leurs reprises de titres des Beatles (4 Beadochons Dans Le Vent) n’auraient pas été appréciées par Paul Mc Cartney entre autres, par contre, Keith Richards et Mike Jagger se seraient bien marrés en écoutant « Jeune Pine Chatte Flasque » (Jumpin’ Jack Flash) ou « Roger » (Angie) et autre morceaux comme « J’adore Ma Teub’ »(Under My Thumb) et « Midnight Branleur » (Midnight Rambler). De bons musiciens qui s’amusent bien. Notons le soin apporté au contenant (pochette, livret, illustration) tout est dans la dérision et on rigole bien quand même !
(17 titres / 63mn58)


4 Beadochons dans le vent
4 Beadochons dans le vent
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Bof...., 26 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : 4 Beadochons dans le vent (CD)
Les Rolling Bidochons est un groupe de musiciens pleins d'humour qui se sont spécialisés en parodiant des chansons des grands du rock (Beatles, Rolling Stones, Sex Pistols, etc') Ce sont de bons musiciens, pour cet album (4 Beadochons Dans Le Vent) ils ont réécrits les paroles de titres des Beatles en les transformant totalement et, par exemple, Paperbach waiter devient Pas D'Papier Water, Come Together est devenu Comme Tu Dégueules et Let It Be se transforme en Les P'tites Bites ! Vous voyez le genre ! Une formation qui ne se prend pas au sérieux mais qui fait preuve d'imagination tout en étant des instrumentistes performants, musicalement ça tient la route, par contre les paroles' bof c'est marrant et bien torché, mais quel intérêt ?
(17 titres / 49mn37)


Sex Drugs & Rock N Roll CD2 [UK Import]
Sex Drugs & Rock N Roll CD2 [UK Import]

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bonne compilation, 26 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sex Drugs & Rock N Roll CD2 [UK Import] (CD)
Sex Drugs & Rock’n roll est le deuxième volume d’une compilation de titres de groupes et autres musiciens de rock divers et variés (April Wine, UFO, Ian Dury, Sammy Hagar, Fish, Grand Funk Railroad, Poison, etc…) Je ne vais pas vous faire l’article sur chaque artiste, ce CD n’a d’intérêt que de pouvoir écouter, d’un trait, différents styles de rock. Parfait pour la bagnole.
(16 titres / 63mn38)


We Are In Love
We Are In Love
Prix : EUR 18,29

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quel album !, 26 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : We Are In Love (CD)
Premier album de Miguel Moreno, d'origine espagnole il grandit dans la région Champagne Ardennes. Il commence à jouer de la batterie mais s'initie très vite à la guitare avec son ami Fred Chapellier. Appréciant le blues et le rock, il écoute aussi bien AC/DC et les Rolling Stones que BB King ou Albert Collins. Il intègre le Brachay's Blues Band sollicité par le leader du groupe Lorenzo Sanchez et We Are In Love sort en 1998. Un album de blues-rock composé de titres originaux et de reprises des grands du blues (BB King, Elmore James, S.R Vaughan) et aussi une excellente version de « Superstition » de Stevie Wonder. Une section rythmique de poids, des cuivres, du piano et les guitares de Miguel M. et surtout de Lorenzo Sanchez qui dominent le tout avec bonheur, c'est vraiment d'excellents musiciens d'une technique parfaite dégageant un feeling évident. N'oublions pas que le chant est superbement assuré par Miguel M. qui possède une bonne voix grave de bluesman. Superbe album, j'adore !
(12 titres / 57mn20)


Blue Noise
Blue Noise
Proposé par thebookcommunity_fr
Prix : EUR 49,31

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Bonne musique d'ambiance, 26 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blue Noise (CD)
Né à Paris, le guitariste autodidacte, Jean-Michel Kadjan a su créer son propre style de rock avec des groupes locaux parisiens, et tout en composant sa propre musique, il gagne sa vie en temps que sideman et accompagne bon nombre d’artistes tels que Jacques Higelin, Michel Jonasz , Eddy Mitchell, Robert Charlebois, Alain Souchon, Jean-Jacques Milteau, et bien d’autres qui solliciteront sa collaboration. Il enregistre deux albums personnels, ce Blue Noise est son troisième et le plus aboutit, il sort en 1993 et propose des titres instrumentaux fusionnant facilement le jazz, le blues et le rock. A part une version très personnelle d’un titre des Beatles « Sexy Sadie », le guitariste et ses compères ont créé les autres morceaux en invitant pas mal de musiciens pour donner du corps à ses compositions (claviers, cuivres, percussions…) Un album de pro, où les différents instrumentistes s’expriment avec une technique irréprochable et sur une base rythmique solide, les guitares de JMK laissent échappées des solos fluides « Sur Le Pont » ou nerveux « Nasty Bit » titre à la Jeff Beck période électro rock. Un opus de qualité sans grand relief, en musique d’ambiance, ça passe bien.
(10 titres / 55mn25)


La Baignoire Pleine d'Histoires
La Baignoire Pleine d'Histoires
Proposé par Funkingdom
Prix : EUR 49,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Stevie Ray Vaughan sort de ce corps !, 19 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Baignoire Pleine d'Histoires (CD)
En 1996 sortait le premier album du polonais Slawek qui arrive en France en 1986 avec une guitare pour seul bagage. Il apprend la langue du pays et se perfectionne musicalement en suivant des cours à la faculté de musicologie de Rennes et après quelques années à errer de cabarets en clubs, il monte divers groupes et se produit en peu partout en France. Si vous aimez S.R. Vaughan, cet opus est pour vous, en effet, Slawek ne cache pas ses influences et le son, le style se rapproche du grand Texan « Every Day I Got The Blues ». Des chansons en français, en anglais mais aussi en polonais, et tout passe superbement bien tant le feeling et la technique du guitariste débordent de partout. Ecouter ce « You Get A Hammer », tout y est, solo de Fender mordant, harmonica incisif ou encore le titre suivant « Czar Milosci » directement pompé dans le répertoire de S.R.Vaughan, pourtant une seule reprise du maitre « Scuttle Buttin' » pour un cours hommage. Et puis ce lancinant « Breizh Texas, pour Cécile » guitare électro acoustique toute en résonance avec cet harmonica trainant... Un album épatant, du blues-rock joué par un groupe soudé où le guitariste virtuose, extrêmement doué, nous régale par sa technique et son feeling dignes des plus grands.
(18 titres / 73mn20)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Jul 23, 2015 1:48 PM MEST


Les Choses Ressemblent A Ca
Les Choses Ressemblent A Ca

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Du chicago-blues à la Française, 19 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Choses Ressemblent A Ca (CD)
Né en Algérie, Karim Albert Kook a rejoint la France dès l’enfance avec sa famille pour des consultations médicales multiples afin de trouver un traitement contre une maladie qui va le contraindre à passer sa vie en fauteuil roulant. Pour passer le temps, il écoute beaucoup de musique et se passionne pour le rock et le blues. Son frère lui offre une guitare, il apprend vite et il n’a que 16 ans quand des rencontres déterminantes vont tracer son avenir de musicien. Patrick Verbeke le repère et va beaucoup l’aider et le soutenir pour qu’il se fasse connaitre, et, en 1977, sort son premier album « Les Choses Ressemblent à ça… ». Karim a composé la totalité des titres et chantent sa vie en réflexions et expériences personnelles. Musicalement, c’est très bon, beaucoup d’invités y jouent leur partition, Patrick Verbeke bien sur, qui empoigne sa guitare ou son harmonica sur quelques titres, et aussi les guitaristes Luther Allison pour un bon solo dans « C’est Pas Mon Jour » et Bill Thomas qui intervient sur deux autres morceaux. Un excellent Francky . J au piano et à l’orgue, une rythmique pointue, un groove soutenu, c’est du chicago blues à la française que distille un Karim Albert Kook, bon guitariste et chanteur inspiré.
(12 titres / 53mn07)


Verbeke Blues In My Soul
Verbeke Blues In My Soul

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un album prometteur, 14 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Verbeke Blues In My Soul (CD)
Après avoir joué dans quelques groupes locaux, Patrick Verbeke, normand de naissance, évolue en solo et sort son premier album en 1981 qui nous emporte dans un blues à la française avec des titres inédits et quelques reprises comme, en bonus track, cette adaptation particulièrement réussie de « Cocaïne » de J.J Cale devenue « Coquine » sous la plume de notre artiste. Musicalement, on trouve de l’orgue, des cuivres « Blues Dans L’Boogie » mais surtout une guitare volubile et pleine de feeling comme dans ce blues chanté en anglais « Sado-Maso Blues ». Bien soutenu par une base rythmique précise, les titres défilent en tempos variés pour ne pas lasser l’auditeur, on rencontre le nerveux « No One Knows » le joyeux « Blues Dealers’s Blues » (un tribute au professor Longhair), un titre intimiste tout en guitare, voix et harmonica « Never Been To Mississipi », ou encore un « Mets Ta Casquette Blues » bien marquée par une basse toute en rondeur. Compositeur et guitariste, Patrick Verbeke possède une bonne voix qu’il utilise pour chanter en français mais aussi en anglais et manie sa guitare avec une technique et un feeling prometteur, la suite le confirmera.
(13 titres / 47mn13)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20