undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de gégé-blues > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par gégé-blues
Classement des meilleurs critiques: 329
Votes utiles : 3140

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
gégé-blues (FRANCE-Paris)
(TOP 500 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Blues of Desperation - Édition Limitee
Blues of Desperation - Édition Limitee
Prix : EUR 15,99

5.0 étoiles sur 5 Album remarquable, 23 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues of Desperation - Édition Limitee (CD)
Dès le premier titre, on subit de plein fouet la puissance de feu du groupe de Joe Bonamassa, ça groove comme c’est pas permis ! La guitare du maître tranche dans le vif du sujet et nous comble de solos en tout genre sur une orchestration bien étoffée de claviers, d’une section de cuivres et de trois choristes, le tout supporté par une rythmique à toute épreuve composé d’un bassiste et de deux batteurs. Sur des tempos riches et variés, le groupe nous gratifie de moments extraordinaires, comme dans « Drive » où Joe cisèles ses solos dans des envolées aériennes, un des titres les plus calmes de l’album. Magnifiquement produit par Kevin Shirley, le son valorise des compositions originales excellentes. Joe Bonamassa nous offre un album remarquable.


Santana IV
Santana IV
Prix : EUR 17,99

5.0 étoiles sur 5 Magnifique !, 23 juin 2016
Ce commentaire fait référence à cette édition : Santana IV (CD)
Est-ce la reformation de la décennie ? Quatre membres historiques de Santana band des débuts entourent notre bon vieux Carlos pour un album qui, effectivement, rappelle les grandes heures du groupe. Les percus de Mike Carabello qui soutiennent le drumming précis de Mike Shrieve, l’orgue gargouillant de Gregg Rolie et puis la guitare de Neal Schon qui assure et épaule celle, si reconnaissable du leader, tentent de remettre au gout du jour l’originalité et le groove latin du passé. Et c’est « Anywhere You Want To Go » avec ses faux airs de « Oye Como Va » ou « Suenos » qui rappelle « Samba Pa Ti » en passant par « Blues Magic » une œillade à « Black Magic Woman » où Gregge Rolie prend des intonations à la Peter Green, des titres savamment construits « Love Makes The World Go Round » ou l’excellent « Fillmore East » constituent une set-liste réjouissante qui ne manquera pas de faire frissonner les nostalgiques des grands albums comme Abraxas ou Santana III.


Journeyman
Journeyman
Prix : EUR 6,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Aurait pu faire bien mieux !, 29 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Journeyman (CD)
Journeyman sort en 1989, pour ce 12ème album solo, Eric Clapton s'est entouré de musiciens reconnus, comme Phils collins sur « Bad Love », George Harrison « Run So Far » et Robert Cray dans plusieurs morceaux notamment sur « Old Love » où les deux guitaristes se répondent à coup de solos pacifistes. Des titres faciles à écouter, très cool, pleins d'harmonies, avec une production soignée, à la portée de tous, à la limite soporifique, pas de reliefs et même si c'est Clapton, je n'aime pas trop cet album.
(12 titres / 51mn01)
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (3) | Permalien | Remarque la plus récente : Jun 16, 2016 8:47 AM MEST


Ten Years Live
Ten Years Live
Prix : EUR 22,23

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un album live trop court !, 29 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ten Years Live (CD)
En 1982 paraissait un album live des Nighthawks intitulé Ten Years Live. Du blues rock avec quelques clins d'œil jazz swing « Metropolitan Avenue » articulé autour d'interventions de Mark Wenner à l'harmonica et de Jimmy Thackery à la guitare, ce dernier assurant plus tard une belle carrière en solo. Une prestation excellente, en partie captée dans une salle de Washington.
(9 titres / 44mn27)
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Dec 25, 2015 1:50 PM CET


Hoodoo Moon by Kenny Neal (2015-02-17)
Hoodoo Moon by Kenny Neal (2015-02-17)
Proposé par M&E Store-UK
Prix : EUR 57,11

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un bon album d'un musicien inspiré, 29 novembre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hoodoo Moon by Kenny Neal (2015-02-17) (CD)
Kenny Neal, natif de Baton Rouge, nous présente son 4ème album en 1994. Bon guitariste, rappelons qu’il avait été le bassiste de Buddy Guy au début de sa carrière de musicien, il touche aussi à l’harmonica et à d’autres instruments, il assure également les vocaux avec talent. Hoodoo Moon se veut un album au style varié mais bien ancré dans le swamp et le chicago blues. Entouré d’une section de cuivres bien présente, les titres défilent avec leur lot d’originalité. Son frère Noel tient la basse et on rencontre Lucky Peterson aux claviers. De bons solos délivrés par un Kenny Neal convaincant qui manie sa Fender avec un style rappelant par moment celui d’Albert Collins, l’ensemble tient la route pour un album intéressant.
(12 titres / 51mn03)


Monsieur Blues !
Monsieur Blues !

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Patrick Verbeke est Monsieur Blues !, 18 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monsieur Blues ! (CD)
Un album qui porte bien le qualificatif de Patrick Verbeke ! Monsieur Blues ! Le guitariste chanteur nous propose en 1999 cette compilation de titres extraits des opus Blues and Ladies (1992) et Funky Français (1996) agrémentés de 4 morceaux acoustiques captés au cours d’un concert courant janvier 1999 au Petit Journal Montparnasse. Un tour de piste de ce que peut produire l’artiste qui s’aventure dans des styles de blues inspiré des anciens mais avec une touche de modernisme bienvenue. A la guitare, le musicien est bien à l’aise, autant en acoustique qu’en électrique, et de chorus slidés en attaques plus franches, il illumine sobrement des compositions originales sur lesquelles interviennent très souvent des musiciens invités comme Luther Allison, Bill Deraime, Slim Batteux et bien d’autres à l’harmonica, au saxo, aux guitares et les bassistes défilent autant que les batteurs, Patrick Verbeke fait jouer tous ses amis et il en a des paquets ! Un album qui permet de découvrir l’univers du musicien qui évolue avec talent dans le blues et qui nous le transmet en français pour notre plus grand plaisir !
(20 titres / 73mn57)


Paradis Artificiels
Paradis Artificiels
Proposé par marvelio-france
Prix : EUR 7,53

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Dans le genre c'est excellent !, 11 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paradis Artificiels (CD)
En 2003, Hervé Krief, musicien complet, nous surprend par son éclectisme tout azimut, après nous avoir comblé par un triptyque blues-rock redoutable avec le Hervé Krief Blues Band, et un opus funky (Illuminations) il nous offre ces Paradis Artificiels complètement jazz avec des cuivres explosifs et des chorus de trompette, trombone et autre saxophone. Les thèmes sont pour la plupart inspirés de films inoubliables, c’est très bien fait et si la guitare reste discrète (on entendra Nono Krief, son cousin, dans L’armée Des Ombres) le groove est omni présent et permet à cet ensemble, presque un big band, de s’exprimer pleinement. Parmi les musiciens invités on notera aussi Didier Lockwood qui joue de son violon dans « Le Cercle Rouge ». Très bon travail d’Hervé Krief qui nous offre un pur moment de jazz aux thèmes originaux commentés dans un livret bien utile.
(8 titres / 49mn23)


Handful Of Blues
Handful Of Blues

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Encore un excellent groupe de blues français, 11 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Handful Of Blues (CD)
4ème album du groupe français originaire du Limousin, Bourbon Street qui restitue parfaitement le blues de Chicago avec, dans cet album de 2003, pas moins de 9 reprises (B.B. King, Elmore James, Tampa Red, etc…) exécutés et modernisés pour un rendu excellent. Les musiciens ont fréquenté des pointures en ouvrant pour des concerts de Larry Garner, de Coco Robicheaux, Bill Thomas, Patrick Verbeke, Louisiana Red et autres artistes imprégnés de blues. Deux guitaristes, Eric Vacherat (alias Catfish Slim, qui assure également les vocaux), et Cyril Menet, qui joue la complémentarité pour des interventions alternées de toute beauté avec un piano et un orgue volubile tenu par l’excellent Benoit Ribière. Une de leur composition est à retenir « Bourbon Street Stomp » que je trouve très réussie, nerveuse, imprégnée de jazz, les musiciens se transcendent dans cet instrumental prenant. Et sur une base rythmique précise avec la batterie de Sébastien Mendez et la basse ponctuelle de Joel Arnaud, le groupe nous régale de ce blues intemporel qui nous fait vibrer autant sur les morceaux bien balancés « Dark In The Night » que sur d’autres plus épurés « Keep Your Lamp Trimmed And Burning ». Un très bon album au son parfait, tout en rondeur proposé par un groupe d’excellents musiciens qui sait jouer le blues comme les plus grands. Bravo, j’adore !
(12 titres / 50mn46)


This Must Be Love
This Must Be Love

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un guitariste excellent, 4 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : This Must Be Love (CD)
Franck Ash le français américain, se passionne très tôt au blues et commence à chanter et à jouer de la guitare dès l’âge de 12 ans. Après avoir évolué dans divers groupes locaux, il fréquente Screamin Jay Hawkins, admire les trois King et est surtout influencé par Robert Cray qu’il admire sans retenue. This Must Be Love (1999) est son premier album sous son nom, et propose des titres chantés en anglais et d’autres en français. Un blues aux accents soul, funk et jazzy, aux tempos variés, une guitare excellente maniée avec virtuosité par un Franck Ash bien inspiré. Tous les morceaux sont de l’artiste et, entouré de 4 musiciens dont un saxophoniste remarquable, le guitariste à la voix soul chante son blues avec conviction.
(11 titres / 44mn07)


Blues 2K
Blues 2K
Proposé par Disco100
Prix : EUR 22,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un très bon 9ème album de blues à la française., 4 octobre 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Blues 2K (CD)
En 2000, sortait le 9ème album du bluesman normand Patrick Verbeke qui commence fort avec une version de « Maybellene » un titre de Chuck Berry repris de bien belle façon. Encore une fois, le musicien ne dissimule en rien ses influences et varie ses morceaux aux styles divers, on peut citer « Karina » très zydeco cajun, « Immatriculé 92 » inspiré par B.B King, « Tempa » un instrumental en hommage à Tempa Red ou encore ce swamp pop composé par Benoît Blue Boy « J'Marche Doucement ». Patrick Verbeke, fort de sa grande culture blues, nous gratifie de titres personnels mais aussi de quelques reprises comme « She Belongs To Me » de Bob Dylan ou cette balade pop de Carole King « You've Got A Friend » avec une chanteuse à la voix harmonieuse. Entouré d'une orchestration très riche aux intervenants multiples (accordéons, harmonica, cuivres,etc') le guitariste joue sur tous les titres et chante le blues en racontant ses histoires personnelles, les déboires et espoir de la vie et rend surtout hommage à ses maîtres comme avec « Sweet Lou » une chanson vibrante à la mémoire de Luther Allison. Un bien bel album de blues à la française.
(14 titres / 56mn)


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20