undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Tchichou > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Tchichou
Classement des meilleurs critiques: 862
Votes utiles : 618

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Tchichou "tchichou" (Paris, France)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18
pixel
Monuments men
Monuments men
par Robert M. Edsel
Edition : Broché
Prix : EUR 22,30

18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une face cachée de la libération de l'Europe, 27 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Monuments men (Broché)
Tache ingrate de ces passionnés et professionnels de l'art qui sans moyens humains et financiers au départ vont sauver et récupérer une partie des oeuvres volés par les nazis et leurs sbires. Seul l'appui de Eisenhower, la volonté de parvenir à des résultats et l'amour des Arts, feront qu'ils méneront leur mission à bien de la Normandie aux alpes autrichiennes au péril de leur vie et ce malgré l'opposition de leur hiérarchie militaire plus préoccupée à combattre l'ennemi qu'à préserver les monuments historiques et ecore moins à les sauver ou de les récupérer.
Encore une fois, il n'est pas un livre sur le sujet sans qu'on s'attarde sur le travail de Rose Valland, conservatrice du Jeu de Paume et qui au péril de sa vie à espionner, répertorier et faciliter la tache des Monuments Men pour retrouver les chefs d'oeuvres volés en France.
Passionné de cette période, j'ai découvert au travers ce livre un coté inconnu de la libération de l'Europe plus destiné aux passionnés d'histoire contemporaine que d'art en général. Et c'est sur ce point que je reste un peu perplexe: en effet, au travers de ce livre on découvre la personnalité de ces hommes et femmes, leur travail qui durera près de 3 ans, des principales oeuvres retrouvées (Vermeer, Rembrandt, Vinci, Michel Ange) mais les détails manquent sur le reste constitués de milliers de peintures (les impressionistes français, les tableaux italiens de la renaissance, les meubles d'époques, les cartels, les peintures hollandaises, l'argenterie), la façon dont ils ont été réexpédiés dans leur pays d'origine et comment ils ont été restititués à leurs propriétaires, et que sont devenus ceux dont les propriétaires sont morts dans les chambres à gaz, et que sont devenus les milliards retrouvés dans les mines de sel sous forme de sacs remplis d'or.
Ce livre relate bien l'épopée de ces hommes mais moins celle des oeuvres retrouvés.
C'est un excellent scénario de film et beaucoup moins un document historique vraiment fouillé mais trés plaisant à lire.

A l'époque ou j'écrivais que ce livre ferait un excellent scénario de film, je ne savais pas qu'il deviendrait une révoltante et pale transposition constituée d'inexactitudes historiques.


Silk Degrees Expanded Edition
Silk Degrees Expanded Edition
Prix : EUR 7,00

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'album de la consécration, 28 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Silk Degrees Expanded Edition (CD)
Inconnu de ce coté de l'Atlantique hier comme aujourd'hui, et après 6 tentatives infructueuses commercialement, Bozz Scaggs un jour de 1976 a sorti l'ALBUM de sa carrière, celui qui récoltera cette année-là tous les lauriers aux States. Mieux sa deuxième place aux charts lui procurera argent et gloire pour des décennies.
Copain de Steve Miller, il se choisira une voie musicale différente teintée de R&B/soul. Mais pas seulement, on retrouve sur ce cd de la Pop Rock aussi ("Lido Shuffle", "Jump street") mais on retiendra principalement ces petites perles de R&B que sont "Lowdown" et "What can I say" que certains DJ européens initiés à la bonne musique en 1976 passeront en boite entre un Donna Summer et un Stevie Wonder. Du reste "Lowdown" atteindra #3 dans les charts Black, Disco & Pop aux Etats Unis. Outre une voix chaude et nasillarde, une quantité astronomique de bonnes compositions, on note que la production a mis le paquet du coté des musiciens, jugez vous-même: les Porcaro's brothers/claviers et batterie, David Paich/claviers et David Hungate/bass (tous membres fondateurs plus tard de TOTO), Bud Shank/saxo (musicien de jazz réputé), Fred Tackett (guitariste de cessions de Little Feat), Louis Shelton (guitariste qui a travaillé avec les meilleurs (Stevie Wonder, Quincy Jones, Marvin Gaye, James Brown, Lennon...) Les Dudek (guitariste qui travailla avec Allman Brothers, Stevie Nicks, Steve Miller Band et même à un moment avec Steppenwolf).
Déjà lors de sa sortie en 1976, j'avais fondu sur cette perle rare, 34 ans plus tard
c'est avec la même délectation que je savoure sans modération ce chef d'oeuvre.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Aug 25, 2011 11:29 AM MEST


Live At The Fillmore
Live At The Fillmore
Prix : EUR 17,83

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Lorsque Soul et Blues ne font plus qu'un, 21 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live At The Fillmore (CD)
Selon le Chicago Sun-Times, Castro joue du "Memphis soul-drenched R&B...top-of-the-line blues". Appelons cela comme vous voulez mais en voila un qui assimile bien le blues avec la soul, celle des années soixante avec talent et originalité.
Dommage que ce monsieur a plus la reconnaissance de ses pairs au vue des nombreuses récompenses obtenues et des hommages entendues ces dernières années de légendes comme John Lee Hooker ou BB King avec lequel il assurait la première partie de ses concerts pour finalement finir avec lui sur scène, que du public blues qui demeure somme toute conservateur dans leurs choix. Malgré d'excellents cds produits par ce talentueux musicien song-writer, c'est vraiment en public que s'affirme sa virtuosité et son charisme. Accompagné d'une rythmique d'enfer mais surtout d'un saxophoniste exceptionnel Tommy Castro a fait exploser "Le new Morning" un soir d'hiver sur un "Sex machine" d'anthologie que l'on retrouve sur ce "Live". Mais attention, ce n'est pas un disque de Rythm & Blues comme on disait dans les années 60/70', c'est un pur chef d'oeuvre de blues et pour s'en convaincre il suffit d'écouter "Lucky in love" ou "the girl can't help it". Alors ouvrez les cordons de la bourse vous ferez une bonne action!


Live From Chicago [(2 DVD+CD)]
Live From Chicago [(2 DVD+CD)]
DVD ~ Steve Miller Band
Prix : EUR 20,00

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le bon vin vieillit mieux que les autres, 20 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live From Chicago [(2 DVD+CD)] (DVD)
Il se dit que le Rock a porté atteinte à la santé de nos idoles des années 70' et 80'.La déception est souvent au rendez-vous lorsque 30 ans plus tard certains se lancent dans des tournées mondiales décevantes musicalement et parfois pathétiques lorsqu'il s'agit de la condition physique de ces icones. Le mauvais exemple récent s'appelle Johnny Winter à Bobino ou Barclay james Harvest au Casino de Paris, même si le bougre assure tant bien que mal son rang. Mais heureusement il existe encore de bonnes surprises comme les DVD et Cd's de Bad Company, Clapton & Winwood, John Fogerty et de Steve Miller.
Ce DVD reprend tous les succès de base du groupe emmené par un Steve Miller à qui la longue hibernation à eu un effet bien bénéfique sur sa santé, et cela fait plaisir à voir mais surtout à écouter. Et les titres s'enchainent: "Fly like an eagle","Abracadabra","Serenade", "Dance, dance, dance", " Wild mountain honey", un stupéfiant "Rock 'n me" repris par tout un public de toute génération confondue en harmonie parfaite, ... et en final "Jet airliner". La maison de production a mis les moyens pour obtenir pareil résultat: production excellente, son parfait, plans nombreux et variés même si les preneurs d'image en font un peu de trop pour filmer de jolies madames blondes de préférence qui se trémoussent pendant le show, excellentes interprétations, bons musiciens (une pensée émue pour Norton Buffalo, l'homme au bérêt et à l'harmonica décédé depuis).La bonne idée c'est que la production a rajouté un cd qui reprend quelques titres du concert: Rock'n me, the Joker, The Stake, Jungle Love, serenade, take the money & Run, Jet Airliner, Shu Ba Da Du MA M Ma MA,Fly like an eagle,Abracadabra, Winter time, Wild Mountain Honey.
Mais attention à la playlist: certains DVD de ce concert ne reprennent pas la totalité du concert comme "Mercury blues", "Crossroads" ou " Living in the USA".
A vérifier si possible avant achat. J'engage Amazon à mieux détailler la liste des titres des DVD musicaux le plus souvent possible.


Actual Miles: Henley's Greatest Hits
Actual Miles: Henley's Greatest Hits
Prix : EUR 13,27

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 du talent à revendre, 8 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Actual Miles: Henley's Greatest Hits (CD)
Don Henley, auteur-compositeur-interprète et batteur-fondateur à ses heures perdues de Eagles a cette particularité qu'il est l'antithèse du bucheron qui colle à la peau des batteurs de groupe de rock. Alors les fans une fois rachetés les premiers Eagles pourront se jeter sur les albums solos de Glenn Frey et Don Henley.
Commercialement et musicalement l'affaire est intéressante: sur 4 albums réalisés, le premier est disque d'Or et les 3 suivants plusieurs fois disques de Platine aux US. "Actual Miles" est une excellente entrée en matière qui reprend la plupart des succès de Don Henley "The boys of Summer","All she wants to do is dance","The end of innocence"...
Alors si vous avez été déçus par le dernier Eagles ("Long road out of Eden")replongez-vous dans la discographie de Don Henley au travers "ce Best of" de 1995, ou encore Glenn Frey "Live". La preuve en est que l'union ne fait pas la force, et que séparément les deux savent produire d'excellents albums.
Et dire que ces deux-là ce sont connus en étant les back up de Linda Rondstadt avant de fonder Eagles.


Live
Live
Proposé par Small World Design FR
Prix : EUR 28,78

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'aigle solitaire, 8 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live (CD)
Connu mondialemant comme étant l'épine dorsale de Eagles avec Don Henley, mais moins connu de ce coté de l'Atlantique pour sa carrière solo qu'il mena avec succés aux States. Ce "Live", outre ses trés bonnes reprises de Eagles, certainement meilleures que celles interprétées sur le Live de 1980 , Glenn Frey nous offre ici un panachage de titres aussi superbes que puissants avec une belle alternance entre période Eagles et période solo avec toutefois un petit faible pour l'excellente version de "I've got mine" et ce superbe solo de saxophone.
Oubliez les à-priori: ce cd enregistré en Irlande (!) est plus que du Eagles remasterisé, un élément essentiel de la discographie d'un ex-Eagles avec de sublimes compositions sans faiblesses interprétés par de vrais musiciens professionnels comme on en produit beaucoup aux States, avec un son parfait et une production sans défaut.
A défaut de cet excellent "live" vous pouvez incidemment vous procurer l'excellent "Solo collection", Best of de ce compositeur au mille facettes qui retrace parfaitement son parcours et la compétition qu'il menait à distance avec Don Henley dont la carrière solo reste aussi prolifique que la sienne.


At The Sound Of The Bell
At The Sound Of The Bell
Prix : EUR 7,60

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La meute se cherche un leader, 7 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : At The Sound Of The Bell (CD)
Esprit est-tu là? Mis à mal par des problèmes d'égo Safron et Carver plient bagage et arrive Thomas Nickeson (guit. acoustique) mais surtout on va chercher de robustes piliers de studio pour booster les ventes qui ne sont pas au rendez-vous avec le premier album . Les radios FM boudant le groupe à cause de la voix de Surkamp qui indisposait les auditeurs!!! Alors on va chercher Bill Bruford, qui entrait en studio ne connaissait rien des compositions qu'il allait jouer, Andy MacKay et Michael Brecker aux saxophones. Néanmoins à force de s'évertuer à essayer de reproduire "Julia" on se retrouve avec un album à maturité certes mais qui néglige le rock pour une suite de superbes ballades avec des touches hésitantes entre jazz et rock progressif et moins d'envolées au violon.
Le bilan après 34 ans d'écoute est absolument remarquable avec des titres comme "She came shining" ou " Valkerie", mais si vous avez adoré le premier, vous ferez abstraction de toutes mes réticences pour ne garder aux oreilles que l'essentiel, la voix de David Surkamp et des superbes arrangements de ce disque.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 13, 2011 6:32 PM CET


White Rabbit (Collector's Edition)
White Rabbit (Collector's Edition)

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Back to the roots, 7 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : White Rabbit (Collector's Edition) (CD)
Enregistré en 1971 en pleine période acid-Rock, on pourrait croire qu'avec un titre comme celui-ci tiré de la première chanson signé Grace Slick, que notre guitariste préféré se serait détruit au L.S.D. Que nenni!
Pour commencer, ce CD est un must pour plusieurs raisons: le choix des compositions, et surtout des arrangements comme "california Dreamin", "Theme from Summer 1942"; Ce dernier titre fut la musique d'un film écrit par Michel Legrand qui certainement en tant que jazzman réputé a dù en son temps apprécier cette version superbe mais certes un peu longue.
Les musiciens: là est l'autre surprise, jugez vous-même: Jay Berliner (Charlie Mingus,Sinatra, Van Morrison), Earl Klugh (Chet Atkins, Ray parker Jr, Joe sample, Chick Correa),Ron Carter (Miles Davis, Herbie Hancock,Horace Silver, Sam Rivers), Herbie Hancock et Billy Cobham que l'on ne présentent plus, Aito Moreira (Miles Davis, Joe Zawinul, Weather report, Return to forever, Grateful Dead)qui donne ce petit apport samba dans ce cd au niveau des percussions. Et une douzaine d'autres musiciens de talents comme le flutiste Hubert Laws, le trompétiste Alan Rubin...
Ce melting pot nous donne un disque très cool et harmonieux dans le style de l'excellent "Bad Benson".
Ecoutez et appréciez ce que le jazz peut donner lorsqu'il s'attaque à des vieux standards de pop comme "California Dreamin'".
C'est çà la magie Benson quand elle fonctionne à plein rendement.


Unkihntrollable (Live)
Unkihntrollable (Live)
Proposé par FRMusicFiendz
Prix : EUR 24,68

5.0 étoiles sur 5 Vous avez dansé sur "Jeopardy" en 1983, maintenant chantez, 2 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Unkihntrollable (Live) (CD)
Le succès viendra un peu tard pour cet artiste, song-writer, musicien, chanteur, romancier et maintenant aux manettes d'une radio de San José (CA) qui organise un concert annuel oû se retrouve le Greg Khin Band.
ce "Live" est une sorte de best of... ou l'on retrouve les quelques perles rock bien connues comme "Break up song" (#15 au Bilboard lors de sa sortie) et "Jeopardy" (#2 au Bilboard lors de sa sortie et #1 du Bilboard special Dance )qui dans les années 80' se glissait dans la playlist des DJ des boites respectables entre 2 titres disco.
on peut noter quelques similitudes entre Greg Kihn et Huey Lewis au niveau du tempo et des arrangements avec une section de cuivres en moins chez Greg Khin, mais on retrouve cet esprit des groupes des années 80'qui savaient tenir une guitare et créer des titres avant tout destinés aux radio FM comme "92 KSJO San José" permettant se swinguer au volant sur la 101 ou au bord de sa piscine à Palo Alto


Big Innings-Best Of
Big Innings-Best Of
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 18,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 A la découverte d'une pépite qui se nomme "Outfield", 30 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Big Innings-Best Of (CD)
Je n'ai pas honte de le dire, j'aime AUSSI le Rock FM bien produit, mélodieux, et pas trop bonbon-sucré sans tomber dans la marmite Hard Rock FM.
La question de base est la suivante: Comment un groupe qui est né en 1980, composé de musiciens anglais bons-teints-belles-gueules qui ont vendu leur premier album "Play Deep" , certifiés 3 fois disque de platine aux Etats-Unis, ait pu rester aussi anonyme en Europe et ignorer dans leur patrie d'origine avec un total de 7 albums produits à ce jour?
ce Best Of... est une excellente entrée en matière et un bon résumé de leur carrière, même si " Play Deep" reste la référence.
On aimera les compositions mélodieuses type années 80' mais sans synthé à tout bout de champ, une voix assez aigüe mais parfaite, des titres bien accrocheurs.
Simplement, difficile de comparer the Outfield avec d'autres car l'alchimie titres/compositions originales/voix/rythmique ne resemble à personne tout en étant de lointains cousins de tous ces groupes qui ont squatté la band FM américaine des années 80': Survivor, Starship, Tom Petty, Shooting Star, Doobie Brothers, Toto, INXS, Foreigner, Christopher Cross, ELO, Boston, Styx...
"The Outfield", vous aimerez si vous avez aimé cette période et cette musique tant décriée mais au combien attachante


Page : 1-10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18