Profil de Kingofsparta > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Kingofsparta
Classement des meilleurs critiques: 16.409
Votes utiles : 20

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Kingofsparta (Paris)

Afficher :  
Page : 1
pixel
Dragons - 6020113 - Figurine - Animation - Peluche Krokmou Deluxe
Dragons - 6020113 - Figurine - Animation - Peluche Krokmou Deluxe
Prix : EUR 19,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Attention : deux modéles aux finitions différentes existent de cette peluche!, 2 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dragons - 6020113 - Figurine - Animation - Peluche Krokmou Deluxe (Jouet)
Étant fan de DRAGONS, j"ai cherché divers goodies pour avoir un ou deux objets représentatifs de mon affection pour Krokmou. J'ai commandé cette peluche qui sur le moment me paraissait mimi à l'image du dragon de Harold mais seulement voila, deux jours après je suis tombé en boutique sur le même jouet mais aux finitions nettement plus belles! la boite et les fonctionnalitées sont les mêmes mais le visage de Krokmou de ma version est toute ronde alors que celle vu en boutique au même prix a un museau et des formes plus réaliste et très proche du Krokmou animé.

Un conseil allez plutôt en boutique de jouet pour ce produit pour être sur d'avoir celui aux belles finitions! Du coup je vais le racheter moi!


Carrie - La vengeance - Blu-ray
Carrie - La vengeance - Blu-ray
DVD ~ Chloë Grace Moretz
Prix : EUR 11,99

6 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Carrie la vengeance : Un copié collé de l'original le talent en moins..., 25 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Carrie - La vengeance - Blu-ray (Blu-ray)
CARRIE LA VENGEANCE (2013 remake)

Pour commencer je préfère prévenir que contrairement à beaucoup de cinéphile je ne suis pas réfractaire au principe du remake en général et ce même si j'idolâtre souvent les œuvres d'origines. Certes de nombreux exemples ont clairement montrés qu'on avait toutes les raisons de s'inquiéter (FREDDY, THE FOG, TOTAL RECALL pour ne citer qu'eux), mais dans le tas certains film "remakés" auront su tirer leur épingle du jeu, souvent en se démarquant radicalement de leur modèle (le meilleur exemple étant certainement L'ARMÉE DES MORTS de Zack Snyder, remake du cultissime ZOMBIE de Romero) ou en étant complémentaire en modernisant le récit pour mieux l'adapter à notre époque. Étant de plus un fan absolu de Chloë Moretz, j'étais prêt à donner toutes ses chances à ce remake du cultissime film de Brian De Palma.

Ceci étant dit, le constat est sans appel : CARRIE LA VENGEANCE se plante dans les grandes longueurs et s'avère être un remake inutile et sans âme qui ne contentera que ceux n'ayant jamais vu (à tord) l'original.

L'un des problème majeur de cette nouvelle mouture de CARRIE vient de son aspect copié collé de l'original à la ligne prêt, quasi au plan prêt, le talent en moins à tous les niveaux. On pourrait prendre ça comme un respect de l'original mais tout cela ne respire jamais vraiment l'hommage mais plutôt la copie carbone fade et peu inspirée. Autres problèmes qui sautent aux yeux assez rapidement, les grosses erreurs de casting pour quasi tous les protagonistes de premier plan, à commencer par celui du rôle titre interprété ici par une Chloë Moretz bien trop "jolie poupée" pour jouer Carrie (on lui ébouriffe les cheveux, une robe façon sac à patate et hop! c'est magique c'est Carrie! Et je rappelle que je suis un gros fan de Chloë!).

Une seule séquence à sauver dans ce fiasco : celle du massacre final ultra brutal où Chloë est dans son élément "pétage de plomb" qui lui sied si bien et fait tout valser à l'écran dans une débauche d'effets spéciaux. Zéro pointé pour le reste, tout sonne faux malgré des SFX modernes soignés mais utilisés dans des séquences sans souffle et une mise en scène globale à l'académisme si primaire que l'on a l'impression de voir un téléfilm avec de gros moyens.

Y a pas à dire, plutôt que de voir cette version sans saveur, refaites vous celui de De Palma à l'ambiance vaporeuse dérangeante si particulière, où la belle Nancy Allen joue les petite peste crispante et craquante à la fois, porté par une mise en scène inspirée et inventive qui culmine dans ce fameux plan séquence vertigineux dévoilant la mécanique du piège odieux visant à humilier la pauvre Carrie, cette dernière étant remarquablement campée par une Sissy Spacek hallucinée (et hallucinante) totalement habitée par son personnage qui vous glace le sang tout en réussissant à vous émouvoir. Ça c'était du grand, du véritable cinéma de genre!

Kingofsparta also known as the Cat


St Trinian's 2 [Blu-ray]
St Trinian's 2 [Blu-ray]
DVD ~ Rupert Everett
Proposé par RECYCLE STORE
Prix : EUR 7,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 St Trinian's 2 : Une suite bien emballée dans la veine du premier volet., 25 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : St Trinian's 2 [Blu-ray] (Blu-ray)
St TRINIAN'S 2 (THE LEGEND OF FRITTON'S GOLD)

Excellente surprise que ce deuxième volet des aventures rocambolesques des filles de l'école déjantée de St Trinians!

Le premier opus était un petit film un peu destroy, là on est dans du gros calibre pour cette suite hyper soignée visuellement qui n'hésite pas à donner dans la démesure frappadingue. On perd un peu le coté rock'n'roll et bordélique qui régnait dans les couloirs de ce collège fou, mais c'est plus construit en terme de production tout en restant farfelu (Rupert Everett est toujours en roue libre dans son rôle travesti de Camilla, Colin Firth se lâche encore plus qu'avant) et de façon surprenante le film s'offre un scénario plutôt bien écrit (toutes proportions gardées hein, on est est dans du pur divertissement délirant à la base) et vraiment amusant qui tourne autour d'une chasse au trésor et d'une conspiration aux motivations pour le moins surprenantes.

Le reste du casting rempile en grande parti avec Talulah Riley en chef de file, Gemma Arterton en consultante de charme et de choc et introduit David Tennant (mythique dixième incarnation du Doctor de la série DOCTOR WHO) qui campe ici un méchant misogyne avec brio.

En conclusion, St Trinians 2 s'avère être une petite réussite qui divertit avec honnêteté et sincérité à destination des plus jeunes bourré de bonnes idées funs et carrément drôles qui surpasse souvent son premier volet haut la main. Il saura ravir egalement ceux qui ne sont pas réfractaires à l'humour british, sans être pour autant le film du siècle.

A conseiller en premier lieu à ceux qui ont aimés le premier volet sans hésitation.

Kingof sparta also known as the Cat


Macgruber [Blu-ray]
Macgruber [Blu-ray]
DVD ~ Will Forte
Proposé par RAREWAVES USA
Prix : EUR 11,35

2.0 étoiles sur 5 Mac Gruber sauvera le monde (ou pas...), 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Macgruber [Blu-ray] (Blu-ray)
MAC GRUBER (Blu ray testé U.S. version Cinéma et non censuré. Pressage américain avec fourreau, region free/ contient une V.F et des Sous titres Fr)

Si comme moi vous êtes un fan du SATURDAY NIGHT LIVE (ou SNL pour faire court) alors vous connaissez sûrement déjà un peu Mac Gruber, personnage parodiant Mac Gyver campé par Will Forte (acteur vu notamment dans des épisodes de HOW I MET YOUR MOTHER). Si Vous ne connaissez pas, disons que cette émission est une véritable fabrique à comique, et que des grands noms y ont défilés comme Eddie Murphy, Dan Akroyd, John Belushi, Will Ferrel, Bill Murray et j'en passe!

Bref, quand une comédie est estampillée "SNL" ont peut généralement s'attendre à du lourd coté hilarité, du balèze et du culte. Le projet était d'autant plus attendu qu'il s'agit de plus donc d'un personnage né dans l'émission susnommé franchement déjà hilarant à la base... la déception est d'autant plus rude au visionnage de cette version grand écran, proposé en Blu ray U.S en version longue non censuré!

Les 15 premières minutes laissent pourtant présager du très bon en introduisant un méchant d'envergure (interprété par le trop rare Val Kilmer) dans une séquence étonnamment réaliste qui pourrait être l'introduction d'un véritable film d'action traditionnel. Une intro sacrément rythmée, visuellement ambitieuse qui culmine jusqu'à un générique à mourir de rire puis...plus rien! le rythme s'effondre alors de plus en plus, les répliques ne font que rarement sourire pour mieux tomber dans une vulgarité de plus en plus gênante pas forcement appropriée ici, et ce jusqu'à un final poussif.

Il n'y a pas que du mauvais dans MacGruber, il y a bien ça et là des dialogues et des situations qui vous feront rires, le personnage étant vraiment un imbécile fini qui s'ignore, mais l'ensemble semble souvent improvisé et peu travaillé donnant une sensation de flottement total. Même l'excellente Kristen Wiig (MES MEILLEURES AMIES, actrice également issue du Saturday night live) semble ici éteinte, effacée et totalement sous employée (alors qu'elle fait parti des meilleures de l'équipe de SNL).

Même si certains gags réussissent à nous maintenir devant notre écran, on ne peut s'empêcher d'être déçu par ce projet partant pourtant d'une bonne idée mais qui ne réussi pas à convaincre sur la durée.

Le blu ray qui présente une image HD Top demo est de plus un peu avare en bonus vu le sujet et ne propose même pas les sketchs de base du SNL introduisant le personnage...un minimum syndicale auquel on s'attendait et qui aurait eu le mérite de faire bien plus rire que ce long métrage et peut être aurait pu justifier l'achat de cette galette.
Notez pour ceux qui seraient tout de même tentés que le blu ray U.S est region free (et passe donc sans problème sur vos platines region B) et contient une V.F (je n'ai pas vérifié si VFQ) et des sous titres Français.

Kingofsparta also known as the Cat


Make It Happen [Blu-ray] [Import anglais]
Make It Happen [Blu-ray] [Import anglais]
Prix : EUR 10,19

3.0 étoiles sur 5 Make it happen : Un film soigné mais trop convenu qui ne se demarque pas assez de ses concurrents..., 21 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Make It Happen [Blu-ray] [Import anglais] (Blu-ray)
MAKE IT HAPPEN

(Édition Anglaise. Pas de piste ni sous titres français, pas de sous titres anglais non plus.V.O pure)

Le Film : Autant le dire de suite, MAKE IT HAPPEN est un film de danse qui ne se démarque pas suffisamment des productions équivalentes du marché. On suit l'ascension d'une jeune fille bataillant pour accéder à son rêve de devenir danseuse pro en passant par quasi tous les clichés du genre (grosses galères et désillusions au départ, rencontre d'une fille trop sympa qui va l'aider en passant bien sûr par la rencontre du grand amour hyper compréhensif).

Un des seul intérêt du film réside dans son rôle principal tenu par la très belle Mary Elisabeth Winstead (DESTINATION FINALE 3, la cheerleader de BOULEVARD DE LA MORT) aux jambes interminables et à ses déhanchements ultra sexy. Malheureusement la sauce ne prend jamais vraiment, Winstead ayant un peu de mal à convaincre lors de ses prestations dansées, malgré de bonnes intentions et une mise en scène soignée plus posée que ce que l'on peut voir d'accoutumé dans le genre (c'est peut être en partie d'ailleurs là d'où vient le problème).

L'ensemble manque donc cruellement de souffle et d'originalité en choisissant un angle trop intimiste sans autres enjeux réels que les sempiternels déboires que l'on peut rencontrer dans ce genre de production. La bande son ne marque pas non plus spécialement, n'arrangeant pas cette sensation de regarder un produit lambda convenu.

À réserver aux completistes amoureux de Mary Elisabeth Winstead qui souhaitent posséder tous ses films (comme moi) qui seront bien les seul à trouver leur compte...

K.O.S also known as the Cat


Dancing Girls [Blu-ray]
Dancing Girls [Blu-ray]
DVD ~ Julissa Bermudez
Proposé par [mediapromo]
Prix : EUR 9,98

3.0 étoiles sur 5 Dancing girls : Un film soigné mais trop convenu qui ne se demarque pas de ses concurrents..., 21 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Dancing Girls [Blu-ray] (Blu-ray)
DANCING GIRLS (MAKE IT HAPPEN) [Blu ray]

Autant le dire de suite, DANCING GIRLS est un film de danse qui ne se démarque pas suffisamment des productions équivalentes du marché. On suit l'ascension d'une jeune fille bataillant et remuant ciel et terre pour accéder à son rêve de devenir danseuse pro en passant par quasi tous les clichés du genre (grosses galères et désillusions au départ, rencontre d'une fille trop sympa qui va l'aider en passant bien sûr par la rencontre du grand amour hyper compréhensif).

Un des seul intérêt du film réside dans son rôle principal tenu par la très belle Mary Elisabeth Winstead (DESTINATION FINALE 3, la cheerleader de BOULEVARD DE LA MORT) aux jambes interminables et à ses déhanchements ultra sexy. Malheureusement la sauce ne prend jamais vraiment, Winstead ayant un peu de mal à convaincre lors de ses prestations dansées malgré de bonnes intentions et une mise en scène soignée plus posée que ce que l'on peut voir d'accoutumé dans le genre (c'est peut être en partie d'ailleurs là d'où vient le problème). L'ensemble manque donc cruellement de souffle et d'originalité en choisissant un angle trop intimiste sans autres enjeux réels que les sempiternels déboires que l'on peut rencontrer dans ce genre de production. La bande son ne marque pas non plus spécialement, n'arrangeant pas cette sensation de regarder un produit lambda convenu.

À réserver aux completistes amoureux de Mary Elisabeth Winstead qui souhaitent posséder tous ses films (comme moi) qui seront bien les seul à trouver leur compte...

K.O.S also known as the Cat


Going to Hell ( Edition Digipack Limitée)
Going to Hell ( Edition Digipack Limitée)
Prix : EUR 13,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Going to hell : Enfer et paradis selon Taylor Momsen!, 17 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Going to Hell ( Edition Digipack Limitée) (CD)
THE PRETTY RECKLESS GOING TO HELL (LIMITED EDITION)

Autant le dire de suite, j'ai une affection toute personnelle pour THE PRETTY RECKLESS, groupe qui en 2010 aura su me surprendre et m'enivrer avec leur premier album "LIGHT ME UP " et ses 10 titres d'une efficacité prodigieuse.

Une des particularité de cette formation réside dans l’indéniable charisme troublant de sa jolie chanteuse, Taylor Momsen, qui derrière un physique de poupée néo gothique cache une impressionnante voix rock claire et puissante à l'accent rauque et chaude dans ses moments les plus doux. Qu'on n'aime sa musique ou pas, il faut reconnaitre que Taylor Momsen sait se mettre en scène et est consciente et lucide sur l'importance de l'imagerie lié avec cohérence à son univers musical.

C'est ce "package" soigné qui me séduit, le personnage dans son entier avec toutes ses facettes et ses attitudes. Pas étonnant donc de retrouver dans GOING TO HELL un prolongement de cette logique, que se soit dans les textes, les clips vidéos sulfureux du groupe ou les photos que comporte la pochette de cette édition limitée où la miss Momsen pose dans le plus simple appareil.

Toujours dans cette optique donc, l'album fonctionne dans son ensemble comme une longue confession de la jolie chanteuse qui ferait l’aveu de la longue liste de tous ses péchés via les 12 nouveaux morceaux qui composent cette opus, avec forcement une forte connotation religieuse blasphématoire et un coté charnelle des plus provocateur... Charnelle, à l'image du titre qui ouvre les hostilités où les gémissements d'une jeune femme (visiblement pas loin d'atteindre l'extase!) servent de point de départ à l'excellent FOLLOW ME DOWN, un morceau solide à la résonance très 70's qui montre d'entrée que l'on va voguer entre différent style rock/métal durant ce voyage entre enfer et paradis.
GOING TO HELL (premier single de l'album) prend alors le relais en faisant rugir les guitares sur un rythme speed alternatif porté par la voix déchainée de Momsen, puis arrive derrière le deuxième single HEAVEN KNOWS et ses chœurs qui raisonnent comme un appel à la rébellion, un hymne fédérateur qui n'est pas sans rappeler la mécanique de ANOTHER BRICK IN THE WALL de PINK FLOYD (si si!). Trois morceaux à la dynamique explosive qui s'imposent d’emblée comme des hits en puissance et confirment que l'on peut faire confiance à THE PRETTY RECKLESS lorsqu'il s'agit de livrer des morceaux tonitruants immédiatement accrocheurs.

Mais en ce qui me concerne, c'est des titres plus posés comme le sublime HOUSE ON THE HILL, ballade vertigineuse qui s'envole très très haut à filer des frissons sans jamais retomber, ou encore DEAR SISTER et ses 56 petites secondes d'ambiance éthérée désarçonnante qui m'ont définitivement convaincu du chemin parcouru par cette jeune formation de plus en plus ambitieuse dans son travail.

SWEET THINGS par contre m'a un peu perdu dans sa construction musicale alambiquée, malgré un fond intéressant et un sacré franc parlé de la belle. Vu la somme des péchés énoncée jusque là, Taylor Momsen se pose même la question de son ABSOLUTION (qui n'est pas prêt d'arriver vu l'addition corsée de ses frasques, et c'est tant mieux!) dans un titre nerveux du même nom et joliment vaporeux.

Le reste des morceaux alternent entre acoustique dans la pure tradition rock (BURN, WAITING FOR A FRIEND) et des morceaux efficaces dans la veine de ceux présent sur le premier opus (WHY'D YOU BRING A SHOTGUN TO THE PARTY, F####D UP WORLD). Une bien belle évolution dans la continuité qui permet à Taylor Momsen d'affirmer son univers, de montrer qu'il faut définitivement compter avec elle (au cas ou certaines personnes en douteraient encore) et qui prouvent surtout que THE PRETTY RECKLESS ne choisira jamais la facilité pour continuer à s'imposer encore longtemps. Quand à savoir si Taylor Momsen va aller en enfer, ma foi c'est bien parti pour et finalement si cela donne des albums aussi inspiré alors c'est tout le bien que je lui souhaite!

L’ÉDITION LIMITÉE :

Un petit mot sur l’édition limitée "softpack". Le packaging est un peu décevant, un digipack très fin qui se déplie en trois parties dans lequel est glissé d'un coté le C.D et de l'autre un mini poster recto verso avec les paroles. Les photos sont très jolies (Taylor en tenue d'Eve dans différentes poses) mais l'ensemble fait un peu cheap et s’avère assez fragile même si vu le petit prix (12 Euros) on ne peut pas vraiment faire les difficiles.

cette édition comporte 2 titres bonus aussi présents sur la version "boitier simple" chez nous : GOING TO HELL dans une superbe version live acoustique qui sonne du coup encore plus comme une confession intime et SWEET THINGS (live acoustique egalement).

K.O.S Also known as the Cat


Haunter [Blu-ray]
Haunter [Blu-ray]
DVD ~ Abigail Breslin
Prix : EUR 15,00

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une Ghost story envoutante de Vincenzo Natali, remarquablement interpreté et magnifiquement mise en scéne!!!, 8 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haunter [Blu-ray] (Blu-ray)
HAUNTER de Vincenzo Natali

HAUNTER fait parti de ces films injustement sous estimés et démoli par des critiques dites éclairés pour de fausses raisons. Car à écouter la majorité de ses détracteurs HAUNTER serait un film raté car "pas suffisamment effrayant", à l'histoire "trop balisée" et qui ne soutient pas la comparaison avec d'autres métrages soit disant similaires... Le fait est que ces "critiques" font des comparaisons qui n'ont clairement pas lieu d'être et visiblement n'ont pas compris la démarche d'un réalisateur qui n'a pourtant plus rien à prouver!

HAUNTER n'est pas un film d'horreur et de ce fait ne cherche à aucun moment à jouer sur la peur ni a vous envoyer des litrons d’hémoglobines à la figure pour se faire, bien au contraire. HAUNTER est une Ghost story envoutante et intelligente qui se transforme rapidement en thriller fantastique savamment conté, une enquête menée par une adolescente qui va découvrir dans un premier temps sa condition de fantôme, puis se retrouver prise au piège dans un univers contrôlé par un tortionnaire qui pourrait bien être responsable de bien plus qu'il n'y parait... Si l'histoire vous semble au demeurant simpliste, son déroulé lui est à l'inverse surprenant et inventif, original et soigné de bout en bout et toujours visuellement élégant, permettant ainsi à Vincenzo Natali (CUBE, CYPHER, SPLICE) d'exploiter les codes du film de fantôme de façon personnel.

On retrouve alors beaucoup d’éléments et de thématiques liées au réalisateur de CUBE dans HAUNTER, (comme un environnement restreint d'où il faut s’échapper, le fait de s'appuyer sur les autres pour se sortir d'une situation au demeurant inextricable) servit par une mise en scène exemplaire qui fait la part belle à l'éblouissante prestation d'Abigail Breslin (LITTLE MISS SUNSHINE, ZOMBIELAND) qui porte le film sur ses épaules. Si il faut faire des comparaisons, HAUNTER se rapprocherait surtout d'un épisode de "LA QUATRIEME DIMENSION" avec son protagoniste projeté dans une situation et un univers fantastique dont il devra apprendre les règles afin d'appréhender ses mécaniques de fonctionnement pour s'en sortir.

Profondément sensible, HAUNTER distille une ambiance magnifiquement douce et mélancolique dans sa première partie, jouant sur la frustration de l’héroïne de nature solitaire de ne pas pouvoir intervenir jusqu’à se qu'elle comprenne qu'elle n'est pas seule. Une ambiance qui renforce la sensation de côtoyer "l'autre coté", celui où des fantômes déambulent sans avoir conscience de leur triste état. La deuxième partie elle bascule dans une course contre la montre où les enjeux prennent vite une tournure dramatique, obligeant notre héroïne fantomatique à s'ouvrir aux autres (à commencer à sa propre famille), à mettre ses propres intérêts de coté pour aider une tierce personne, elle bien vivante, afin d’arrêter les agissements d'une menace qui sévit via l'au delà depuis trop longtemps...

Comme le dit Nab78 dans sa critique plus bas (la seule critique ici qui reflète mon ressenti à 100% et qui m'a poussée à exprimer mon affection pour ce film), impossible d'en parler sans trop en dévoiler, se serait vous gâcher le plaisir inouï que HAUNTER vous procurera à sa vision.

Si comme moi vous êtes un véritable amoureux du genre "Fantastique", n'hésitez pas, procurez vous le blu ray de ce petit bijou de Vincenzo Natali qui décidément sait nous surprendre par l'originalité de son cheminement narratif, sa mise en scène soignée et le choix de son beau cast (Abigail Breslin, Stephen McHattie et même une petite apparition de David Hewlett déjà présent dans CUBE et connu des fans de STARGATE ATLANTIS pour son rôle du docteur McKay)..

L’éditeur Wild side livre une fois de plus un blu ray impeccable aussi bien coté image que pour les pistes sonores! Un grand merci à Wild side qui ose proposer des films dans un genre trop souvent mal considérés chez nous!

Mon coup de cœur Fantastique de 2014!

K.O.S also known as "The Cat"


Page : 1