Profil de crew.koos > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par crew.koos
Classement des meilleurs critiques: 19
Votes utiles : 10280

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
crew.koos (Paris, France)
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TESTEURS)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20
pixel
Des Voix Dans le Corridor, Sombres Histoires du Rock'N Roll
Des Voix Dans le Corridor, Sombres Histoires du Rock'N Roll
par Eric Buggea
Edition : Broché
Prix : EUR 15,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Contes et légendes du Rock n'Roll, 16 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Des Voix Dans le Corridor, Sombres Histoires du Rock'N Roll (Broché)
De Robert Johnson et son "crossroad" à Cliff Burton, de la disparition de Paul Mc Cartney aux démêlés judiciaires de Judas Priest, le petit monde du rock ne manque pas de légendes et de mystères. Si le métal et son odeur de souffre se taille la part belle en matière de sombres histoires et de légendes plus ou moins urbaines (Dimebag Darrell, Judas Priest ou Metallica), ce serait oublier que Macca, Lennon, Toto ou Eagles n'ont pas non plus été épargnés en destins funestes et autres procès en sorcellerie. Et que dire de Syd Barrett auto-foudroyé en pleine ascension de son flamand rose (je sais Pink Floyd ne veut pas dire Flamand Rose, mais ça leur va tellement bien !).

Passionné de musique et de littérature, Eric Buggea nous offre ici un tour d'horizon complet (?) des mythes et légendes (souvent noires) du rock n'roll. Vrai ? Faux ? Exagéré ou carrément tiré par les cheveux ? Qu'importe ? Après tout est ce important de savoir si, oui ou non, tel titre d'AC/DC ou de Led Zeppelin passé à l'envers est un appel au meurtre ou au suicide de masse ? Non, franchement non, l'important dans l'histoire est de se poser la question, sans forcément vérifier, et de colporter l'histoire, ne serait ce que pour faire frémir dans les chaumières au coin du feu (de l'enfer ?).

Dans sa préface, Guillaume Ledoux (Blankass) se prend à rêver d'un second tome, Keith Moon, Hank Williams, Sid Vicious manquant à l'appel, on ajoutera Volontiers à la liste Morrisson, Bon Scott et tant d'autre... Le sujet est sans fin et, traité sous la plume d'Eric Buggea, c'est peu de dire qu'on s'en pourlèche déjà les babines !

CREW.KOOS


Arch Stanton
Arch Stanton
Prix : EUR 7,92

4.0 étoiles sur 5 Nouveau line up moins "groovy", 16 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Arch Stanton (Téléchargement MP3)
Il est de bon ton de dire, ici ou là, que le précédent effort du combo (le bien nommé V) avait déçu et qu'on attendait avec impatience ce Arch Stanton au line up renouvelé: après le départ du batteur Rob Oswald en 2012, ce fut au tour de l'emblématique bassiste Rich Mullins de mettre les bouts, remplacés respectivement par Evan Devine et Rob Halkett. Dès l'attaque de l'album on est rassuré, William Mecum n'a rien perdu de sa science à sculpter des riffs efficaces, lourds mais groovy.

Evidemment, il sera toujours difficile d'égaler les incontournables que sont Wild Wonderful Purgatory ou Almost Heathen, et, après quelques titres, on se rend vite compte que le ton s'est durci, les riffs sont plus sombres et la rythmique moins groove que par le passé. Seul le 6ème titre (Twenty Three), sans doute issue de sessions antérieures (si l'on n'en croit les déclaration du groupe qui numérote ses titres chronologiquement) retrouve le groove d'antan et des riffs plus aériens. Le reste de l'album est beaucoup plus rentre dedans. La rage et la frustration semblent avoir pris le relai de l'insouciance enfumée et alcoolisée (toujours pied au plancher) du passé.

Éternel oublié quand il s'agit de passer en revue les mythes fondateurs du stoner (aux cotés de Monster Magnet et de Kyuss), il faut reconnaître que Karma To Burn poursuit, contre vents et marées, avec une abnégation rare, à faire son "truc", une musique puissante, immédiatement identifiable, instrumentale sans être répétitive. Espérons que ce Arch Stanton leur aura permis de trouver leurs marques sous cette formule et que le meilleur reste à venir.

CREW.KOOS


She Said
She Said
Prix : EUR 17,91

4.0 étoiles sur 5 Une vision du desert bavarois, 15 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : She Said (CD)
Quand les allemands décident de faire quelque chose, c'est rare qu'ils le fassent à moitié (remember la dernière coupe du monde ? ;) ). Pour leur 10ème album, les teutons de Colour Haze ont donc fait les choses en grand avec un double CD rempli à raz bord de riffs, plombés, de soli stratosphériques, d'ambiances psyché et baigné du son du désert entre basses pneumatiques, percus tribales et guitares acides.

She said, Transformation, Breath ou Grace dépassent tous allégrement les 10 minutes sans que l'on ne s'y ennuie un instant, mêlant long moments hébétés et contemplatifs et accélérations imparables, longues et lourdes charges de guitares comme si le Caravanserai de Santana avait croisé la route du And The Circus Leaves Town de Kyuss, en y repensant, ce n'est pas si compliqué à imaginer. Basse, batterie, guitare, évidemment, mais histoire d'enfoncer un peu le clou et de démontrer l'étendue de leur imagination, les bougres arrivent même à glisser quelques cuivres pour clore le dantesque Transformation. Au milieu du désert, la frontière avec les chicanos n'est jamais trop loin, étonnant qu'ils faillent que ce soit des teutons qui l'apprennent à leurs glorieux ainés américains.

On croise du beau monde dans le désert outre-Rhin, Kyuss évidemment, Santana, on l'a déja dit, mais aussi Pink Floyd, Hendrix et King Crimson, des touches de krautrock, piano et cuivres de ci delà, pour un résultat qui pousse à son paroxysme le mariage contre nature de la lourdeur et de la douceur, de la finesse.

Revenant à la source d'un stoner/desert rock qui ne se contentait pas d'aligner des riffs sous-accordés au maximum, mais savait laisser la place à de longues digressions hallucinées, plus que jamais Colour Haze est l'héritier (ou le jumeau survivant si l'on prend en compte que le groupe est actif dès le milieu des 90s) du dieu Kyuss, posant sur une rythmique pachydermique des envolées quasi-mystiques tout en guitares acides gorgées de fuzz.

Fermez les yeux, le voyage va être long, si tant est qu'il finisse un jour...

CREW.KOOS


AmazonBasics Lot de 16 cintres en bois pour costumes
AmazonBasics Lot de 16 cintres en bois pour costumes
Prix : EUR 15,99

5.0 étoiles sur 5 Excellent rapport qualité/prix, 14 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : AmazonBasics Lot de 16 cintres en bois pour costumes (Divers)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Depuis plus de 3000 ans, l'art du travail du bois constitue une part non négligeable de la tradition artisanale chinoise et c'est sans surprise (quand on connait le soucis de qualité dont fait preuve le site) qu'Amazon s'est naturellement tourné vers l'empire du milieu pour faire réaliser ce lot de cintres tout simplement fantastiques.

En effet, contrairement à leurs vulgaires homologues de plastique ou de métal, ces cintres sont d'une qualité et d'une solidité qui semble bien à toute épreuve. L'accroche en métal tourne facilement évitant ainsi bien des soucis quand arrive l'heure du rangement. Jeans, costumes, chemises et robe ne risquent plus de perdre leurs plis et l'alignement des cintres non encore utilisés sera du plus bel effet dans votre dressing.

Bref, à ce prix là ce serait dommage de se priver de cet objet qui, blague à part, remplace avantageusement toutes les horreurs glanées au fur et à mesure des achats de vêtements.

CREW.KOOS


Crayola - 74-7054-e-000 - Kit De Loisirs Créatifs - Marker Maker
Crayola - 74-7054-e-000 - Kit De Loisirs Créatifs - Marker Maker
Prix : EUR 31,26

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un excellent loisir créatif, 13 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Crayola - 74-7054-e-000 - Kit De Loisirs Créatifs - Marker Maker (Jouet)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Le principe est franchement génial et ludique mais, comme précisé sur le site, il est impératif, pour les plus jeunes enfants (à partir de 6 ans) de réaliser les opérations de remplissage sous la surveillance d'un adulte sous peine de retrouver toute la chambre repeinte aux couleurs les plus improbables. Ceci étant dit, venons en au produit en lui même.

Livré avec tout le matériel nécessaire pour réaliser 16 feutres (que l'on range dans l'une des 2 boites de 8), voilà un moyen très ludique pour découvrir et apprendre qu'avec 3 couleurs primaires, il est possible de réaliser toute la palette possible. Il suffit, à l'aide de la charte des couleurs livrée avec le marker maker, de choisir la couleur que l'on souhaite réaliser, on imbibe ensuite un tampon avec la dite couleur, puis il suffit de la glisser dans le corps du feutre et le tour est joué ! Les plus petits pourront toujours s'occuper en réalisant les étiquettes des feutres afin que l'on puisse les identifier facilement, un vrai plus quand les "grands" (8-10 ans) sont occupés avec l'encre et que les "petits" tournent autour à la recherche de toute ânerie possible à faire.

Le seul regret ? 16 feutres c'est trop peu pour les petits artistes en herbe, heureusement Crayola propose des sets supplémentaires de 12 feutres et c'est reparti pour des heures de loisir créatif. Original et ludique, voilà le genre de jouet qui fera (temporairement ?) oublier les consoles de jeu.

CREW.KOOS


Oral-B Brosse à Dents Électrique Rechargeable Trizone 3000
Oral-B Brosse à Dents Électrique Rechargeable Trizone 3000
Prix : EUR 107,08

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La santé n'a pas de prix, 13 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oral-B Brosse à Dents Électrique Rechargeable Trizone 3000 (Beauté et hygiène)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Quand on connait le prix des soins dentaires, et l'importance d'avoir une hygiène buccale irréprochable si l'on souhaite s'éviter des soins ultérieurs sans fin, cette brosse à dent électrique Oral-B est, malgré son prix initial, un très judicieux investissement.

En effet, dès les premiers essais, et après une courte période de prise en main pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce genre d'appareil, on remarque immédiatement la qualité du brossage, à la fois puissant et complet (avec un signal bien reconnaissable, à chaque fois qu'il est temps de changer de zone à brosser). En résumé, il y a fort à parier qu'une fois que vous l'aurez testé, vous ne pourrez plus vous en séparer.

Certes le prix des brossettes de rechange et de l'appareil en lui même est assez prohibitif, mais la santé n'a pas de prix !

CREW.KOOS


Boomco - Bgy62 - Jeu De Tir - Pistolet À Fléchettes - Boomco Twisted Spinner Blaster
Boomco - Bgy62 - Jeu De Tir - Pistolet À Fléchettes - Boomco Twisted Spinner Blaster
Prix : EUR 16,13

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Parcequ'il faut bien commenter, 11 août 2014
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Amazon ayant décidé (contrairement à ses pratiques habituelles) de déposer ce colis dans un "point relais" et en l'absence de tout avis de passage, me voilà bien incapable de commenter ce pourtant prometteur produit.... Dommage...

La vieille Poste fonctionne sans doute trop bien pour que le site passe encore par cette vieillerie franchouillarde...

CREW.KOOS


Journey Through The Past
Journey Through The Past
Proposé par jipijo
Prix : EUR 18,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 16 minutes de Words ..., 11 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Journey Through The Past (CD)
Bande originale issue du documentaire du même nom réalisé par Neil Young en 1972, ce Journey Through The Past est très longtemps resté inédit en CD et pourtant, c'est peu de dire qu'il passe aux yeux des aficionados du Loner comme l'un des chef d'oeuvre de sa carrière. Composé de morceaux écrits par Neil Young sous son nom, avec Buffalo Springfield (For What It's Worth/Mr Soul et Rock & Roll Woman) ou avec Crosby, Stills & Nash (and Young) (les titres 3, 4 et 5 enregistrés en public au Fillmore East à New York le 5 juin 1970), l'album mériterait le détour ne serait ce que pour cette parfaite compilation du travail de Neil Young au sein des différentes formations.

Mais la perle, le Graal, que sais je encore, se trouve dans cette version bouleversante de près de 16 minutes de Words (issue de Harvest). 16 minutes déchirantes, à vous donner les larmes aux yeux, la chair de boule et le coeur qui fond. Tout en slide mélancolique, soli à vif que seul la voix inimitable du canadien vient interrompre quelques instants avant que les cordes ne viennent reprendre ce torrent de larmes, de remords, de regrets. Ces 16 minutes sont sans doute l'une des plus belles et de plus bouleversantes création de Neil Young. Si Harvest est un album parfait de bout en bout, il faut bien l'avouer ce Words ci surpasse la version qui s'y trouve. C'est beau à pleurer, c'est poignant... incontournable !

CREW.KOOS


Naelia COL-06601-NAE Machine à Glaçons 36 x 29,6 x 33,7 cm
Naelia COL-06601-NAE Machine à Glaçons 36 x 29,6 x 33,7 cm
Prix : EUR 149,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Parfait pour l'été, 11 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Naelia COL-06601-NAE Machine à Glaçons 36 x 29,6 x 33,7 cm (Cuisine)
Commentaire d'un membre du Club des Testeurs Amazon (De quoi s'agit-il?)
Catastrophe, tonton Gérard boit son pastis plus vite que prévu et votre vieux frigo va avoir bien du mal à assurer au niveau du ravitaillement en glaçons, laissant à Gégé un breuvage tiédasse, qu'on imagine aisément assez désagréable à avaler par une pareille canicule. S'en est finit de l'héritage, tonton Gérard n'est pas prêt de remettre les pieds chez vous, votre épouse vous détestera à tout jamais de ne pas avoir su recevoir comme il se doit ce parent plein aux as, s'ensuivra divorce, dépression, perte d'emploi et hivers passé sous les ponts...

Ce sombre et à priori inévitable tableau, il existe néanmoins une manière de l'éviter. En effet, grâce à la marque Naelia et son expérience unique de réfrigération issue du meilleure de la technologie polaire, il vous faudra moins d'une vingtaine de minute pour préparer une nouvelle fournée de ces petits cubes rafraichissants dont semble tant raffoler tonton Gérard. A peine le temps d'évoquer la dernière étape du Tour, quelques banalités sur les enfants et hop, le bon tonton s'en resservira un verre fissa.

D'une facilité déconcertante à utiliser, lourd, certes, mais robuste (on ne vous demande pas de le déménager tous les 4 matins), cette machine très pratique deviendra rapidement l'un des must de votre équipement de cuisine. En tous cas, en ce qui me concerne, je l'ai adopté sans délai, ma femme en est ravie et tonton Gérard pète la forme, malgré une consommation inquiétante d'apéritif anisé.

CREW.KOOS


Clear Lake Forest
Clear Lake Forest
Prix : EUR 13,99

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Suite logique du tournant initié avec Phosphene Dream, 8 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Clear Lake Forest (CD)
Depuis quelques temps déjà, on avait senti, chez nos Anges Noirs, le besoin et l'envie de s'aérer un peu, de sortir des caves enfumées et lourdement opiacées de leurs premiers chef d'oeuvre. Cette démarche avait même tourné à l'obsession sur le dernier LP en date (Indigo Meadow) et force est de constater que nos gaillards y ont pris goût tant cette nouvelle livraison fleure bon l'acid pop 60s millésimée. Les titres se font d'ailleurs de plus en plus courts et seul Linda's Gone (chef d'oeuvre/hommage plus velvet-ien que le Velvet lui même) dépasse les 4 minutes. Que de chemin parcourus depuis les longues digressions hallucinées de Passover.

Les Black Angels se font aujourd'hui plus accessibles et perdent peu à peu de cette odeur de souffre dans laquelle ils semblaient baigner à leurs débuts. Certains, dont je suis, le regretteront sans doute, mais sauront reconnaitre que l'on retrouve encore largement les influences croisées du Velvet, des Doors ou du 13th Floor Elevators le temps d'un Diamond Eyes, The Occurance at 4507 South Third Street ou encore The Executioner. Le reste est beaucoup plus "dansant" et léger, faut il y voir une certaine forme de maturité sereine ? Peut être que contrairement à ce que tout le monde semble croire, l'avenir ne nous réserve que de bonnes surprises ? Pour peu que quelques anges (noirs) veillent sur nous.

CREW.KOOS


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11-20