Profil de Robert Netto > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Robert Netto
Classement des meilleurs critiques: 827
Votes utiles : 849

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Robert Netto "robertnetto" (Suisse)
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
pixel
Metropolis Pt. 2 : Scenes from a Memory
Metropolis Pt. 2 : Scenes from a Memory
Prix : EUR 12,99

18 internautes sur 44 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Polémique quand tu nous tiens..., 21 octobre 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Metropolis Pt. 2 : Scenes from a Memory (CD)
Résumons la situation : d'un côté, les fans éblouis par le "retour" de Dream Theater, de l'autre, les fans et autres mélomanes qui ne voient là qu'un déballage indigeste de mélodies mielleuses et de délires bruitistes. Peut-être la clé de ce mystère se trouve-t-elle dans cette petite théorie entendue l'autre jour à la radio, lors de l'interview d'un journaliste rock éminent (j'ai oublié son nom...). Les problèmes actuels de l'industrie musicale sont de deux types :
1) Les maisons d'édition demandent des albums de plus en plus longs, le "consommateur" ne se contentant plus, malheureusement, des 40 minutes chrono qui étaient la norme dans le "bon vieux temps". Ce que veulent les nouvelles générations, c'est en avoir pour leur argent, quitte à épuiser la créativité des groupes dans des opus qui durent plus d'une heure et perdent inévitablement en substance (plus tu tartines ton beurre, plus il s'amincit).
2) Les groupes actuels ont la forte tendance - inconsciente ? - à vouloir entrer dans la postérité, à produire le "chef d'oeuvre", à se ranger à côté des Beatles, des Who, d'Iron Maiden et d'AC/DC dans le Panthéon du rock et pour y arriver, ils tombent parfois dans un étalage inutile et indigeste (cf. beurre et pain).
Conclusion : la première partie de cet album est magnifique, avec des titres qui déchirent tout ("strange déjà vu", "fatal tragedy"). La deuxième partie est.. comment dire... moins agréable et sent le manque d'idées. A partir de "home", on s'endort petit à petit, on cherche des idés par-ci, par-là (son de cithare, etc.), on rame pour finir sur une impression de longueur et de remplissage. Le morceau instrumental est le reflet de cet état de fait, avec une recherche de complexité qui frise parfois le n'importe quoi et l'à peu près.
Un bon album, mais peut-être légèrement surévalué à cause de son impeccable présentation et de son "concept" ?


Awake
Awake
Prix : EUR 8,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un grand album de Dream Theater., 19 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Awake (CD)
Je trouve cet album de Dream Theater spécialement intéressant, parce qu'ils ont trouvé un son qui groove et que les compositions sont très bien structurées et soutiennent majestueusement la voix de James LaBrie. Le son qui groove, c'est spécialement par rapport à Images and Words, qui, bien qu'il soit un chef d'oeuvre, pâtit d'une production un peu trop synthétique à mon goût (cf. son du snare drum : on dirait un son samplé). Structurées parce qu'elles ne partent jamais dans de l'à peu près (comme c'est le cas dans la deuxième partie de "Scenes from a Memory" : un peu de recul est nécessaire ici...)
Du tout bon !!


La Guerre des étoiles : La Trilogie - La Guerre des étoiles / L'Empire contre-attaque / Le Retour du Jedi / DVD bonus - Coffret 4 DVD
La Guerre des étoiles : La Trilogie - La Guerre des étoiles / L'Empire contre-attaque / Le Retour du Jedi / DVD bonus - Coffret 4 DVD
DVD ~ Mark Hamill
Proposé par Cultyfix
Prix : EUR 71,20

12 internautes sur 35 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Star Wars : la fin d'un mythe..., 16 octobre 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'ai toujours été un fan de Star Wars... jusqu'à aujourd'hui. En regardant ces films, je ne puis m'empêcher de les trouver immatures, surfaits, mal joués... étrange... moi qui ai passé des heures à jouer avec mon X-Wing en plastique. Mais le temps a passé et le cinéma de science-fiction s'est développé depuis. Bien entendu, lorsqu'on tente d'imaginer la surprise du public lorsque les premiers films sont sortis, on peut facilement comprendre la Star-Wars mania : révolution technique, dépaysement total, lutte manichéenne sublimée, etc. Mais là, ça ne marche plus.
Je pense que pour comprendre la chute de Star Wars, il faut se tourner vers la démarche artistique de Georges Lucas, qui est resté croché sur son histoire au point d'en faire une obsession. Merchandising, prouesses techniques : du vent dans un bel emballage !!
En regardant les épisodes I et II, il m'a semblé que Georges Lucas voulait faire des films pour enfants (il l'a d'ailleurs dit lui-même pour justifier l'existence - qui reste un mystère - de Jar-Jar Binks) : tout y est tellement kitsch, exagéré, criard, presque ridicule parfois ! Mais on s'y attache et on ne veut pas entacher la légende. On se force encore à y croire alors que la magie s'est dissipée depuis longtemps.
Lorsqu'on regarde Star Wars après que 12 Monkeys, Gattaca, Matrix, Cube, Akira, Ghost in the Shell, Le Seigneur des Anneaux, Dark City, Brazil et les autres soient passés par là, une question se pose : Star Wars, pure nostalgie, machine à dollars, chef-d'oeuvre ou canular ?


Tommy
Tommy
Prix : EUR 10,00

20 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tommy : l'oeuvre atemporelle des Who., 14 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tommy (CD)
Le rock-opéra séminal, concocté par Pete Townsend, mélangeant influences philosophiques orientales (l'histoire d'un enfant qui devient sourd, aveugle et muet suite à un traumatisme très freudien, et qui se découvre leader spirituel) et rock brut mélodique "à la WHO". C'est une oeuvre dont on n'a pas terminé de dire toute l'importance dans l'histoire du rock, représentative d'une période où on pouvait être subversif sans sombrer dans la vulgarité.
Les mélodies sont somptueuses et accrocheuses et le groupe est en parfaite cohésion. Pas de chichis en post-production : c'est du rock brut, beau, puissant, intelligent.


Far Beyond Driven
Far Beyond Driven
Prix : EUR 11,00

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'album de la mue : puissant !, 10 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Far Beyond Driven (CD)
Tel le serpent, Pantera a mué : Phil Anselmo, dont la voix était déjà puissante, éructe et vocifère tel une hyène subsonique (un vrai zoo, qu'on vous dit). Rythmiques élaborées, groove groovy, solos psychédéliques avec ce son de guitare déchirant. Et des paroles vraiment recherchées. Du bon matos. Rien à ajouter. Pour celles et ceux qui veulent connaître l'aboutissement d'un style.


Les Simpson : L'Intégrale Saison 4 - Édition Collector 4 DVD
Les Simpson : L'Intégrale Saison 4 - Édition Collector 4 DVD
DVD ~ Matt Groening
Prix : EUR 29,45

8 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Saison 4 : l'âge d'or des Simpsons., 1 octobre 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Simpson : L'Intégrale Saison 4 - Édition Collector 4 DVD (DVD)
Avec ce coffret, c'est la quintessence de cette série mythique qui nous est offerte. Les saisons 4 à 9 sont des perles à voir et à revoir, avec une affirmation de plus en plus présente du personnage central : Homer. La créativité est au rendez-vous, le politiquement incorrect détend les masséters, la subversion se distille à chaque gag. Magnifique !!!


Captain Biceps, Tome 1 : L'Invincible
Captain Biceps, Tome 1 : L'Invincible
par Tébo
Edition : Relié
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Super-héros au troisième degré., 1 octobre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Captain Biceps, Tome 1 : L'Invincible (Relié)
Si vous en avez marre de vous voir servir la même soupe hollywoodienne depuis des décennies (Superman, Spiderman, Daredevil, Catwoman, Hulk et toute la bande), délectez-vous de cette BD déjantée au graphisme flashy proposée par Zep (Titeuf) et son compère Tebo. Découvrez Battman, Wonderbra Woman, Super-Ecolo, Pacific man, Honte-Man et Choupette dans leurs combats contre le maître à bord : Captain Biceps. Difficile de s'en lasser !!!


Star Wars : Episode 2, l'attaque des clones (Édition simple)
Star Wars : Episode 2, l'attaque des clones (Édition simple)
DVD ~ Ewan McGregor
Proposé par M & L France
Prix : EUR 23,47

9 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Episode II où lorsque Star Wars a touché le fond., 30 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Star Wars : Episode 2, l'attaque des clones (Édition simple) (DVD)
Georges Lucas est un visionnaire, certes, mais il est aussi reconnu comme étant un très mauvais directeur d'acteurs (observez la différence de qualité de jeu entre l'episode IV, dirigé par lui, et les deux autres, dirigés par d'autres réalisateurs). Et c'est là que le bât blesse, parce qu'ici, le ridicule devient presque insupportable, jouissif même pour l'amateur de nanars bigmacquesques. L'apothéose étant bien entendu la scène d'amourette entre Anakin et Amidala, sur fond de chute d'eau en image computée. Et que dire cette volonté de tout expliquer, de tout raconter ? Le mystère ne participe-t-il pas à l'aura qui se dégage des premiers films ? Ici, les scènes grandiloquantes se succèdent, avec des couleurs criardes, des aliens en surnombre.. et yoda qui se bat comme s'il avait fait une overdose de "Force".


Vers une nutrition parfaite : Ce qu'il ne faut pas mettre dans nos assiettes
Vers une nutrition parfaite : Ce qu'il ne faut pas mettre dans nos assiettes
par Thouin Jacky
Edition : Broché
Prix : EUR 18,77

24 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence : objectif et sans à priori., 7 août 2004
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Bien souvent la nutrition est un tabou : "touche pas à ma bouffe !" semble être le mot d'ordre de nos sociétés dites "civilisées" (mot d'ordre mille fois contredit par les maladies dites "de civilisation" telles que le cancer, le diabète et autres).
Voici un livre scientifique très détaillé qui nous épargne l'habituel prêchi-prêcha diététique et la partialité qui entache souvent cette science essentielle.
J'ai commencé à lire ce livre pour faire le point sur ma manière de me nourrir, et spécialement sur le fait qu'en tant que végétarien, je voulais avoir une vision objective sur la question. Je fus étonné de voir que le végétarisme occupe une place importante dans cette "nutrition parfaite" : Le Dr Thouin nomme le régime idéal "régime hypernutritionnel" : pauvre en calorie, riche en éléments essentiels protecteurs.
Ce livre permet en outre de comprendre un peu mieux la manière dont fonctionne notre corps et bien qu'au départ, le vocable utilisé semble un peu hermétique (parce que très scientifique et peu étayé d'exemples), on s'y retrouve vite.
Si vous vous intéressez à l'alimentation et à la diététique, ce livre est une référence !


Tueurs nés
Tueurs nés
DVD ~ Woody Harrelson
Prix : EUR 9,02

5 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Révolutionnaire, mais pour un public averti !, 2 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tueurs nés (DVD)
Tueurs-nés est un film bien plus important qu'il n'y paraît. Certains n'y voient qu'un film violent et décérébré, alors qu'il a tout simplement révolutionné le cinéma au moment de sa sortie. Tout d'abord, stylistiquement parlant, c'est un film tout bonnement hallucinant et halluciné, dans lequel Oliver Stone fait preuve d'une virtuosité technique et artistique qui font de lui un des plus grands maîtres de cette approche visuelle destructurée et kaléidoscopique (avec Terry Gilliam) qui caractérise les films "dérangés et dérangeants". Et puis, cette fable moderne sur la folie médiatique qui peut accompagner les crimes les plus ignobles et la violence la plus gratuite oblige le spectateur à se remettre en question et à considérer sa propre perception de cette violence et du star-system absurde qui lui est lié. C'est pour cette raison que l'on peut considérer ce film comme étant dangereux : il s'adresse à un public averti et capable de réflexivité. L'individu lambda qui a l'habitude de s'identifier aux "héros" rique bien d'y perdre son latin.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9