undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_GWeek16Q2 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de J. Wilson > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par J. Wilson
Classement des meilleurs critiques: 13.375
Votes utiles : 118

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
J. Wilson
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4
pixel
Amazonas AZ-1030170 Hamac Silk Traveller charge 100 kg 220 x 140 cm (Forêt)
Amazonas AZ-1030170 Hamac Silk Traveller charge 100 kg 220 x 140 cm (Forêt)
Prix : EUR 30,49

5.0 étoiles sur 5 Vraiment bien, 10 août 2015
Je suis aux anges: j'ai toujours voulu un hamac, et en voici un très bien qui a de plus l'avantage d'être transportable avec soi pour faire sa sieste où que l'on aille... C'est livré dans une petite sacoche, ça s'installe très aisément, c'est très confortable et ça se range aussi facilement, ce qui est important pour ne pas s'énerver et perdre ainsi les bienfaits de la sieste en hamac.
Le hamac Silk Traveller vient avec un dispositif de cordes qui semble robuste et qui ne devrait pas provoquer d'emmêlements, et chaque extrémité se regroupe en une corde avec une boucle, parfaite (simple) pour fixer à votre système de fixation.
Attention, il faut bien choisir ses fixations, qui ne sont pas fournies avec le produit mais qui font partie intégrales du dispositif. Pour ma part, j'ai opté pour des sangles qui me paraissent être préférables pour éviter des noeuds potentiels et surtout qui n'abiment pas les arbres (voir mon commentaire sur cet achat par ailleurs).


Panasonic - EWDJ10 - Jet Bucco-Dentaire de Voyage Rétractable Dentacare
Panasonic - EWDJ10 - Jet Bucco-Dentaire de Voyage Rétractable Dentacare
Prix : EUR 28,60

4.0 étoiles sur 5 Bien bien, 10 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
J'avais un dispositif branché qui était très bien, puissant, efficace... mais qui restait branché, constituant de surcroit un appareil plutôt encombrant. Celui-ci est bien plus pratique et dans sa salle de bain et pour emmener avec soi lors de ses déplacements. La puissance semble suffisante et il y a d'ailleurs deux intensités, bien que je ne voit pas trop l'intérêt de la plus faible, vraiment symbolique. Et il est très compétitif en termes de prix.


Iello - 51094 - Jeu De Voyage - Qwirkle Voyage
Iello - 51094 - Jeu De Voyage - Qwirkle Voyage
Prix : EUR 24,90

4.0 étoiles sur 5 Super jeu, 10 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Iello - 51094 - Jeu De Voyage - Qwirkle Voyage (Jouet)
Découvert récemment chez des amis et conquis, nous voulions notre jeu pour la maison. Ce format est très pratique à manipuler (pas trop petit) et permet également, de par sa petite taille et le sachet souple où se trouvent les éléments, de l'emmener avec soi en voyage ou chez des amis.


XXL Kit complet pour fixation hamac sur arbres 6,4 m Capacité 250 kg
XXL Kit complet pour fixation hamac sur arbres 6,4 m Capacité 250 kg
Proposé par einspreis
Prix : EUR 27,99

5.0 étoiles sur 5 Simpe et efficace, 10 août 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : XXL Kit complet pour fixation hamac sur arbres 6,4 m Capacité 250 kg (Cuisine)
J'ai choisi ce kit plutôt que d'autres parce qu'il semblait plus facile à manier que des fils (avec les fils du hamac, ça commence à faire pas mal, et des risque de noeuds ou de s'emméler accrus). Les arguments d'autres acheteurs sur le coté respectueux des arbres m'a aussi convaincu. Et je n'ai pas été déçu puisque l'article est très facile à utiliser, rassurant pas la robustesse des sangles et évite en effet de cisailler les arbres.
Seul bémol - mais peut-être est-ce que je manque encore de pratique - c'est qu'il faut utiliser toute la sangle (pour faire le tour du support) et donc il peut y avoir des difficultés de réglage de la bonne longueur alors que des cordes permettent peut-être plus facilement de faire des ajustements. Mais je suis parvenu à ajuster jusqu'à présent...
Et j'ai enfin pu profiter d'une sieste en hamac, sous des arbres: un rêve.


May
May
Prix : EUR 18,99

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'automne est la plus belle saison, 4 octobre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : May (CD)
Bien que sorti (et découvert) au printemps, il me semble que maintenant est le moment de chroniquer ce très beau premier album d’une nouvelle venue danoise (il ne s’agit pas d’un groupe mais bien d’une jeune femme seule). En effet, bien que dénommé « May », tout le disque a un parfum très automnal : ça sent le paysage gris, le froid qui arrive doucement, les feuilles qui tombent. S’il est plein de mélancolie, s’il est grave pour ne pas dire un brin triste, sa délicatesse est pleine de chaleur, et réchauffe le cœur, comme si on mettait un bon pull protecteur, ou qu’on buvait un breuvage chaud qui nous réchaufferait de l’intérieur.

De quoi s’agit-il alors ? De compositions à base de piano surtout, non sans rappeler au premier abord sa compatriote Agnes Obel. Mais là où celle-ci sonne classique et académique et tout en maitrise (attention, j’apprécie beaucoup), Broken Twin – qui chante, en anglais - donne l’impression de se livrer complètement. Elle semble avoir pu arriver à toucher ce point si délicat où l’artiste atteint le sentiment à l’état brut, et parvient à l’exprimer sans le déformer. Et c’est non seulement beau mais « juste ». Et c’est d’autant plus beau que c’est juste…


MILKY CHANCE-SADNECESSARY CDA
MILKY CHANCE-SADNECESSARY CDA
Prix : EUR 8,04

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Happy Necessary, 17 juin 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : MILKY CHANCE-SADNECESSARY CDA (CD)
Frais est le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce son, chaud et soul étant les deux idées suivantes. Comme une glace arrosée d'alcool, qui est bonne et vous procure une petite sensation grisante. Il y a un coté fin de soirée, éventuellement autour d'un feu de bois, avec celui qui sait jouer de la guitare qui joue des chansons qui ont un coté vacances, un son nu et simple. Mais Milky Chance c'est tout sauf du bon amateursime: les deux lascars ont digéré bien des influences, et sous leurs airs accessibles, les morceaux sont très travaillés. Il y a un je ne sais quoi de reggae dilué (Flashed Junk Mind notamment, Becoming, Fairytale, que j'aime moins), et les morceaux sont dans l'ensemble bien rythmés sous des airs cools (le tube Stolen Dance, Sadnecessary, Sweet Sun qui chaloupe bien), les plus lents ayant eux un petit coté tordu (Running, avec une basse grave, Down By the River, faussement lent) qui les rendent intéressants et différents.Et c'est ce qui fait tout le charme du duo (allemand, mais qui chante en anglais), accentué par une voix toute éraillée. Pas une grande voix, oh non, mais pleine de chaleur.
C'est un peu comme si l'on avait là les versions acoustiques de chansons existant par ailleurs dans des formes plus "produites", une sorte de disque "unplugged".
Mention spéciale à Loveland qui est proposée en 2 versions, une étant à peine plus polie que l'autre, plus rugueuse. Et l'on voit justement là cette hésitation entre le pur et dur et quelque chose d'un peu adoucit, plus travaillé, avec un (excellent) jeu de guitare, plus fin. Il y a aussi 2 interprétations de Feathery, dont une "slow version", mais sans le titre et la mention, pas sur qu'il s'agisse vraiment de la même chanson.


Rhinomer
Rhinomer
par Nadja
Edition : Album

5.0 étoiles sur 5 Génial et à part, 11 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rhinomer (Album)
Mon histoire pour enfants préférée, alliant tendresse avec une touche de modernité, en associant le plaisir de lire (car c'est le sujet) au plaisir des bonbons. C'est court et on voudrait d'autres aventures de Rhinomer, avec notamment l'un ou l'autre des autres personnages (des seconds rôles hormis Raoul le Rat) adorables. Ça fait presque 20 ans que j'attends, mais en attendant je continue de me régaler, ainsi que les enfants évidemment, de l'une des plus belles histoires du monde! C'est là sans doute une partie de son charme, le fait qu'il n'y ait pas de saga ou de parc Rhinomer... EN attendant ça vaut bien 5 étoiles. Pour les enfants de 3 à 6 ans.


Let It Roll
Let It Roll
Prix : EUR 12,11

4.0 étoiles sur 5 Rock, 11 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Roll (CD)
Ben moi je ne connaissais pas ce groupe qui sonne comme un bon groupe de bon rock américain, solide, honnête et mélodique, avec quelques moments fantastiques pour qui connait et apprécie Bob Seger, John Cougar Mellencamp, et même du Dylan lorsqu'il était accompagné par ces vrais groupes dans les années 70 et 80. Non, vraiment, c'est de très bonne facture et si le morceau titre est décevant, les autres ont ce panache et néanmoins cette inspiration, alliant à la guitare acoustique rythmique un peu de guitare mais tout autant du piano, des violons et des trompettes. Il y a avec tout ça une générosité dans leur musique, et les morceaux sont plutôt longs, leur laissant le temps de se développer et d'aller au bout du sujet ou du sentiment. Un passage en revue rapide nous donne le nostalgique "From A Distant Shore", le magnifique "Dance With Me", l'excité "Crush", le plus classique "Flying Low", le plus recherché "Skeleton", le tendre et solide "Breach", le joli "Mary Of the" Angels", l'inévitable mais dispensable reprise de Dylan (justement) "Ballad Of A Thin Man" et enfin le calme et acoustique "Lady Of the Snowline" où la voix grave de Robert Fisher dialogue de nouveau avec les violons et les trompettes.


The Great Leader: A Faux Mystery
The Great Leader: A Faux Mystery
par Jim Harrison
Edition : Broché
Prix : EUR 13,85

4.0 étoiles sur 5 Rien de bien neuf mais que c'est bon, 11 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Great Leader: A Faux Mystery (Broché)
Jim Harrison arrive en fin de course, et il se fait plaisir en décrivant ce vieil homme qui cherche ses beaux restes, et qui les trouve par instants. Certes l'histoire ici est celle d'un détective que l'on découvre en toute fin de carrière et qu'on suit dans ses premiers pas à la retraite, sachant qu'il tente de mixer repos bien mérité (pêche chez Harrison) et fin d'enquête non résolue, le tout mâtiné d'un peu de sexe. Mais il ne s'agit en fait que d'une énième variation sur le(s) même(s) thème(s) cher(s) à l'auteur à savoir les relations homme-femme, les rapports de génération et les héritages de famille (culturels et autres névroses) et les rapports homme-nature, toujours situés dans la Upper Peninsula (pour moitié) et dans la région Arizona/Nouveau-Mexique (pour l'autre), Harrison faisant des comparaisons directes entre ces deux extrêmes du pays, le rude Nord et le dur Sud.
Reste que c'est comme toujours magnifiquement écrit, sans effort apparent, sans artifices, et que c'est diablement efficace.
Si comme moi vous êtes fan, vous aimerez je crois. Si vous découvrez Harrison, alors non, il y a des œuvres qui valent plus le coup, de vrais classiques Américains.


Trouble Will Find Me
Trouble Will Find Me
Prix : EUR 16,88

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du beau, du bon, du Natio, du Nation, du National, 11 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Trouble Will Find Me (CD)
Qu'ajouter aux très bons commentaires déjà écris si ce n'est dire que The National s'impose de plus en plus - en toute discrétion - comme l'un des touts grands et meilleurs groupes sévissant aujourd'hui? Car ce qui surprend dans ce dernier opus ça n'est pas la nouveauté, ni pour le genre Rock en général ni pour The National qui continue de creuser son sillon, mais bien le fait que tout en suivant leur voie(x), ils n'ont cesse de l'enrichir et l'affiner de telle sorte que l'air de rien, ils proposent une musique aussi subtile que grave, et toute en retenue. Quelqu'un qui ne les aurait pas entendu depuis Alligators en 2005 les reconnaitrait immédiatement mais serait surpris du chemin parcouru, de leur maturité grandissante et assumée, où le calme dominant aujourd'hui leur permet d'exprimer cette grande sensibilité au travers de mélodies aussi discrètes que touchantes. C'est cela, The National nous chuchote des confessions à l'oreille, de l'avouable au moins avouable...
Ils me font penser aux Tindersticks, cette triste bande anglaise, menée par une voix triste et grave et soutenue par un groupe aussi discret que présent, la voix n'étant rien sans cet appui mélodique, la musique n'étant rien sans l'émotion de la voix. Mais si les anglais me paraissent aujourd'hui essoufflés, leurs cousins américains de The National ont eux encore le pouvoir d’atteindre cette strate de mélancolie qui nous habite tous, de la réveiller délicatement, de la remuer un peu, sans jamais appuyer...
Laissez-vous (sur)prendre en douceur.


Page : 1 | 2 | 3 | 4