Profil de Fouzi Azzouz > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Fouzi Azzouz
Classement des meilleurs critiques: 208.869
Votes utiles : 19

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Fouzi Azzouz "fuz" (france)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1 | 2
pixel
House of Pain
House of Pain
Prix : EUR 10,13

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 rap celt, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : House of Pain (CD)
House Of Pain est un des rares groupes de rap américain de Blancs à avoir cartonné. Erik Schrody, dit Everlast, découvre le hip hop, alors qu'il est au lycée et lui voue une vraie passion. Il rencontre Ice T, déjà maître en la matière à qui il s'adjoint pour faire partie de Ice T's Rhyme Syndicate. Cette association lui permet de se faire connaître et surtout de signer un contrat chez Warner. La sortie de son premier album ne tarde pas, Forever Everlast, paraît en 1990. Everlast forme alors House Of Pain en compagnie de Danny Boy et DJ Lethal. Le trio signe sur le label Tommy Boy Records et sort son premier album, éponyme, dans la foulée, co-produit, s'il vous plaît par DJ Muggs. L'énorme tube Jump Around fait partie de ce premier opus, un titre qui a connu un succès retentissant tout autour de la planète. Fort de cette notoriété, House Of Pain part ensuite en tournée à travers les Etats-Unis et récolte quelques soucis avec la justice, pour port d'arme illégal. Il faut donc attendre un an pour que les trois lascars se remettent au travail et sortent leur deuxième galette Same As It Ever Was, en 94. DJ Muggs est toujours à la production et le résultat s'en fait ressentir: encore un carton! House Of Pain sortira un troisième album en 96 Truth Crushed To Earth Shall Rise Again, mais ce coup-ci, pas de gloire, cet album est plus ou moins boudé par la critique et le public.
Fin de l'histoire.


2001
2001
Prix : EUR 10,00

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une bombe, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : 2001 (CD)
Alors que tout le monde pense que le docteur est définitivement passé de l'autre côté de la console, Dre sort en 1999 l'album 2001, plus souvent appelé Chronic 2001. Il signe évidemment les productions de ce disque, mais rappelle aussi qu'il sait rapper notamment avec le titre « Still Dre », véritable ode à lui-même. Accompagné de son éternel compère Snoop Dogg, il règle ses comptes avec ceux qui le croyaient retraité du micro. Comme à son habitude, il fait appel à ceux qui l'ont accompagné par le passé, notamment Nate Dog, ainsi qu'à sa nouvelle garde parmi lesquels Eminem et X-Zibit. Les radios ont l'embarras du choix vu la qualité des morceaux contenus sur le disque : « Still Dre », « Forgot about Dre », « What's the difference » ou encore « The next episode » pourraient faire office de premier single. Le son s'est modernisé même si le style reste le même que dans The Chronic. Des rythmiques laidback et des mélodies chauffées au soleil de Californie, la bouteille de Southern comfort dans une main, le joint dans l'autre. De nombreuses interludes plus ou moins humoristiques plantent ce décor peuplé de « bitch » et de « niggaz ». Un album calibré pour les platines .
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : Nov 19, 2010 5:15 AM CET


Stillmatic
Stillmatic
Prix : EUR 7,98

4.0 étoiles sur 5 queensbridge!!!!, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Stillmatic (CD)
Après deux albums plus que moyens, Nas décide de repartir à la source et de s'inspirer de son premier album (Illmatic), d'où le titre de son cinquième album. Revigoré par la querelle sur vinyle avec Jay-Z, il donne tout ce qu'il a sur le caeur dans sa réponse au rappeur sur « Ether », considéré par certains comme plus vicieuse dans la formulation que les attaques de Jay-Z sur « Takeover » (sur The Blueprint, qui paraît également en 2001). Le générique des Sopranos est recyclé sur « Got Ur Self A ... », le premier single, et l'utilisation d'un sample de Phill Collins (« In the Air Tonight ») sur « One Mic » s'avère en fait géniale, Nas y expliquant qu'il n'a besoin de rien d'autre que...


The Infamous
The Infamous
Prix : EUR 7,99

1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 essentiel, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Infamous (CD)
The Infamous est le deuxième album studio du groupe de rap américain Mobb Deep. Commercialisé en avril 1995, il fut certifié "Or" aux Etats Unis (500 000 exemplaires vendus) dès le 26 juin 1995 . Il est considéré comme une pièce maîtresse du Hip-Hop, notamment grâce aux lyrics hyper-réalistes, visualistes et hardcores. Shook Ones Pt. II, premier single extrait de l'album, est considéré par nombre de critiques comme l'un des plus grands titres de Rap jamais composés.


The Chronic
The Chronic

5.0 étoiles sur 5 g-funk, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Chronic (CD)
The Chronic est le premier album studio solo du rappeur Dr. Dre sorti en décembre 1992. Cet album lança le style G-Funk ainsi que la carrière de Snoop Doggy Dogg, qui apparaît sur presque tous les morceaux, notamment « Nuthin' but a G Thang », « Fuck Wit Dre Day (and Everybody's Celebratin') », « Rat-Tat-Tat-Tat » et « The Day the Nigaaz Took Over ».


ALL EYEZ ON ME (EXPLICIT VERSION)
ALL EYEZ ON ME (EXPLICIT VERSION)
Prix : EUR 20,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 king du rap et premier double album dans l'histoire du rap, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : ALL EYEZ ON ME (EXPLICIT VERSION) (CD)
All Eyez on Me est le cinquième album du rappeur, acteur, poète Tupac Shakur, sorti en 1996 chez Death Row Records. Il a été certifié 9x platine par la RIAA. Ses ventes mondiales sont estimées à plus de 20 millions.

L'album est devenu l'un des albums les plus influents de l'histoire du hip hop. All Eyez on Me est sorti après que Suge Knight, président de Death Row, ait payé la caution pour sortir Tupac de prison et le faire signer sur son label. C'est l'un des tout premiers double album dans le hip hop.


Live at Monterey
Live at Monterey
Prix : EUR 13,99

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 performance, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live at Monterey (CD)
Live At Monterey est un album de Jimi Hendrix sorti en 2007. Il présente l'intégralité de la performance du Jimi Hendrix Experience du 18 juin 1967 dans le cadre du Monterey International Pop Festival, déjà publiée en 1986 avec un mixage différent sous le titre de Jimi Plays Monterey, mais jamais rééditée depuis.


Mellon Collie and the Infinite Sadness
Mellon Collie and the Infinite Sadness
Prix : EUR 17,69

5.0 étoiles sur 5 petit chef d'oeuvre, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mellon Collie and the Infinite Sadness (CD)
Mellon Collie and the Infinite Sadness est le troisième album studio des Smashing Pumpkins, sorti le 24 octobre 1995 sous le label Virgin Records.

Produit par Billy Corgan, leader du groupe, assisté de Flood et Alan Moulder, l'album se compose de deux disques intitulés Dawn to Dusk et Twilight to Starlight. Il mêle, dans ses vingt-huit pistes, plusieurs styles musicaux : rock alternatif, pop, heavy metal, grunge, musique électronique. Presque entièrement écrit par Billy Corgan, il marque néanmoins une plus grande implication de la bassiste du groupe D'arcy Wretzky et du second guitariste James Iha.

Aidé par le succès du premier single qui en est extrait, Bullet with Butterfly Wings, Mellon Collie and the Infinite Sadness est le seul album du groupe à se classer en première position au Billboard. Quatre autres singles en sont tirés : 1979, Zero, Tonight, Tonight, et Thirty-Three, tous sortis tout au long de l'année 1996.

Mellon Collie and the Infinite Sadness a été certifié neuf fois disque de platine par la Recording Industry Association of America. Salué par les critiques pour son ambition et sa portée, il offre au groupe sept propositions aux Grammy Awards en 1997


London Calling (New Version)
London Calling (New Version)
Prix : EUR 9,98

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 géant, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : London Calling (New Version) (CD)
London Calling est le troisième album du groupe de punk rock britannique The Clash, édité par CBS Records et sorti le 14 décembre 1979 au Royaume-Uni puis en janvier 1980 aux États-Unis sous le label Epic Records.

Album rock de référence,ce disque polyvalent mêle de nombreux styles : rock 'n' roll, ska, reggae, pop, rap, soul, punk, new wave. Les thèmes abordés et dénoncés à travers les morceaux sont le chômage, la consommation de drogues, les conflits raciaux, la politique ainsi que les responsabilités des adultes dans la société.Avec ce double album, le groupe souhaite alors marquer sa différence avec le reste du mouvement punk qu'il juge sur le déclin.

Vendu à près de deux millions d'exemplaires dans le monde,l'album est certifié disque de platine aux États-Unis et permet aux Clash de sortir du microcosme punk.


Runaway Boy
Runaway Boy
Prix : EUR 9,99

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 genial, 6 octobre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Runaway Boy (CD)
Formé à New York en 1980 sous le nom de "The TOMCATS", les Stray Cats décident devant l'indifférence de leurs compatriotes de s'expatrier à Londres. Après quelques mois de vaches maigres, leurs concerts plein d'énergie où Lee Rocker escalade sa contrebasse et Slim Jim Phantom sa batterie limitée au strict minimum, commencent à attirer l'attention des journalistes et des maisons de disque. Ils enregistrent un premier single avec Dave Edmunds. L'Angleterre est à la recherche d'une nouvelle mode musicale et s'enflamme soudain pour le Rockabilly énergique du groupe. L'Europe suit bientôt et le premier album qui sort en 1981, toujours produit par Dave Edmunds permet aux Stray Cats de passer l'été au sommet des Hit-parade. Une vague Rockabilly submerge alors l'horizon musical et de nombreux groupes apparaissent dans le sillage de leur succès.

Conscient des limites du genre dans lequel ils ne veulent pas rester prisonniers et fidèles à leurs goûts variés, le groupe enregistre la même année un disque plus Rhythm & blues que purement rockabilly. C'est l'album Gonna Ball. Bien que généralement bien accueilli par la critique, le public ne suit pas et il marque un retrait commercial pour le groupe. Les Cats tentent de percer aux États-Unis où sort en 1982 un album compilé des deux premiers et appelé Built for speed qui est plutôt bien accueilli.

Vu le peu de succès de leur timide aventure en dehors du standard, le groupe enregistre et sort en 1983 un troisième album Rant n' Rave qui est un retour aux canons Rockabilly.

Malheureusement la mode est passée et le succès ne venant plus le groupe se sépare en 1984


Page : 1 | 2