Profil de Toshiko Hasahara > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Toshiko Hasahara
Classement des meilleurs critiques: 1.983
Votes utiles : 132

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Toshiko Hasahara

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
pixel
Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents
Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents
par Françoize Boucher
Edition : Broché
Prix : EUR 10,90

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial ! A partir de 7-8 ans., 9 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents (Broché)
Acheté pour ma fille, qui rit beaucoup en le lisant, et ne cesse de relire certaines pages. Pas trop de texte, ce n'est pas le but. Plutôt une organisation par thème, avec des dessins très colorés et décalés et des annotations courtes. Un parti pris humoristique pour expliquer aux enfants les travers de leurs parents, qu'eux-mêmes peuvent parfois avoir du mal à expliquer ; cela en fait une base pour discuter ensuite le sujet avec l'enfant, plus enclin à aborder des problèmes dont l'aspect conflictuel (donner des ordres, surveiller, être strict) a été levé par la lecture des pages s'y rapportant.
Ce livre offre de plus plusieurs niveau de lecture suivant l'âge de l'enfant. Les plus jeunes apprécieront les dessins et voir leurs parents représentés de manière drôle dans des épisodes souvent conflictuels avec l'enfant, les plus grands appréhenderont mieux la portée du message.
Excellent en tout cas, ma fille en a fait son livre de chevet.


La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji
La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji
par Mary Pope Osborne
Edition : Poche
Prix : EUR 6,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très bonne série pour les enfants dès le CE1, 13 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji (Poche)
Acheté pour la première fois pour ma fille de 6 ans et demi lors d'un séjour au ski, ce tome l'a ravi, et nous en achetons depuis d'autres régulièrement. Idéal pour des enfants qui apprécient de lire dès le CE1, les histoires sont un mélange d'aventure dans des environnements renouvelés, avec des données historiques ou réelles qui enrichissent l'expérience de la lecture.

Enfin, un livre qui dure plus d'un heure, et qu'il faut lire en plusieurs fois. Grâce à celui-ci, le lecteur dvd n'a pas vu le jour de la semaine : out les dessins animés, welcome la lecture !

Ce tome en particulier se déroule dans un Japon médiéval (17ème siècle, Samuraï, Shogun) et Tom et Léa apprennent en même que l'enfant tout un tas de choses sur ce Japon de l'ère Edo. Pour autant, ils ont leur propre aventure à mener, mais le mélange des deux est très bien faits, et les enfants se laissent happer.
Excellent, et à recommander pour donner le goût de la lecture.


Hong-Kong et Macao
Hong-Kong et Macao
par Joseph Kessel
Edition : Poche
Prix : EUR 6,40

5.0 étoiles sur 5 Du grand journalisme de terrain, 5 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hong-Kong et Macao (Poche)
C'est dans un style journalistique dépouillé (on croirait parfois lire Albert Londres) que Joseph Kessel nous fait entrer dans cette Chine des comptoirs, à une époque où leur grandeur est déjà passée mais où subsistent encore les traces de cette période faste du commerce, des casinos, et du petit peuple qui côtoie les Européens installés.
Le livre s'articule en 2 parties (HK et Macao...) autour de courts récits, d'expériences vécues par l'auteur lors de son séjour sur place, souvent guidé par des personnes recommandées, et qui l'emmène des bas-fonds miséreux aux quartiers chics de ces deux perles de l'Extrême Orient.

Le livre se lit facilement, dans un style simple mais qui n'enlève rien à la beauté du texte. il n'est d'ailleurs pas très épais, et c'est une parenthèse idéale entre 2 lectures plus exigeantes. On regrette parfois que Kessel n'ait pas davantage utilisé ce biais pour nous faire découvrir les multiples contrées qu'il a visitées.


Contes des Indiens d'Amérique
Contes des Indiens d'Amérique
par Francoise Guillaumond
Edition : Broché
Prix : EUR 4,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Contes et légendes pour les enfants, 1 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes des Indiens d'Amérique (Broché)
Achetée pour ma fille de 6 ans, ce livre est parfait pour une histoire courte avant le coucher. En quelques pages on apprend pourquoi l'ours marche en se dandinant, pourquoi le lièvre n'a qu'une petite queue etc... Les enfants adorent ces histoires un peu fantastiques mettant en scène surtout des animaux.
Quant aux parents, ils ne sont pas en reste, les histoires faisant partie du patrimoine culturel amérindien.

Idéal pour élargir l'horizon de nos enfants sur d'autres cultures et façons de voir le monde.


Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière
Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière
par Alain Clément
Edition : Relié

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Découverte du Paris souterrain, accessible à tous (le livre !), 1 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière (Relié)
C'est un des premiers ouvrages que j'ai pu acheté sur la face cachée de Paris. Au fil des doubles pages facilement lisibles et synthétiques, un nouveau thème est abordé. Cela rend la lecture simple, et surtout permet de lire rapidement une synthèse sur un sujet, tout n'étant pas noyé dans des successions de pages desquelles rien ne ressort.

Certes, ceux qui sont déjà documentés trouveront beaucoup de redites à ce qu'ils savent, et n'apprendront pas grand chose. Mais pour quelqu'un dont c'est la première approche du paris souterrain, ce livre est très bien fait, et donne envie d'en savoir plus avec des bases solides.
Ce fut mon cas, et depuis ouvrir les portes de ce royaume obscur et caché n'a plus de secret...

Des anciennes carrières de pierres, aux tunnels du métro/RER, en passant par les égouts et les autres multiples utilisations au fil de l'histoire, la richesse des infos est indéniable.

A conseiller donc vivement, même à de jeunes ados, car la mise en page mode encyclopédie apporte beaucoup à l'intérêt de l'ouvrage. Je le conseille toujours personnellement aux personnes qui m'accompagnent pour une première découverte et sont avides de prolonger la visite ou d'en savoir autant que moi ;-)


Alan Wake (Xbox 360) [import anglais]
Alan Wake (Xbox 360) [import anglais]
Proposé par LTLE
Prix : EUR 24,99

4.0 étoiles sur 5 Une bonne impression générale, mais répétitif, 24 septembre 2012
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alan Wake (Xbox 360) [import anglais] (Jeu vidéo)
La cinématique d'introduction laisse rêveur : l'arrivée par bateau dans la ville de Bright Falls laissait présager le meilleur. Une région entière des Rocheuses américaines à parcourir à l'envie ! D'ailleurs, dès le début, on peut librement faire le tour du bac et parler aux quelques personnages présents, la femme de Wake compris, et même si c'est déjà scripté, on se dit que la suite augure le meilleur.

Légère déception dès la descente du bac : Alan Wake n'est pas Red Dead Rédemption ou Sleeping Dogs. le scénario sera dirigiste au possible, jusqu'aux chemins à prendre qui sont loin d'être larges. L'effet est légèrement estompé par le fait que la majeure partie se joue de nuit, et donc les limites par visibles au premier coup d'oeil. Mais passées les premières minutes où la peur nous empêche de sortir des quelques zones éclairées, on s'aperçoit vite que la zone d'évolution est réduite.

Cela n'enlève rien à la qualité du jeu, très bien réalisé, avec un scénario prenant et des graphismes actuels. L'idée des lampes torches comme armes contre les ennemis fait son effet (au moins au début), et les environnements variés. Il est surprenant de voir lors des cinématiques intermédiaires de long survol des environs de Bright Falls en pensant "tiens, j'étais là tout à l'heure" ou "enfin, je m'approche de cette fichue montagne" que l'on voit depuis le début du jeu à l'horizon...

Coup de coeur sur la bande son : c'est la première fois que j'attends le déroulement complet des crédits du générique pour aller voir les sources. J'y ai fait quelques découvertes, dans ma discothèque désormais.

Pour passer les 20 heures nécessaires à la campagne solo, c'est un jeu original, qui change des déclinaisons d'autres franchises surexploitées, en attendant de passer au prochain blockbuster du moment.


Mud, Sweat and Tears
Mud, Sweat and Tears
par Bear Grylls
Edition : Broché
Prix : EUR 10,41

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Parfois intéressant, parfois non..., 24 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mud, Sweat and Tears (Broché)
Fan des shows de B. Grylls, je pensais en apprendre un peu plus sur la réalité qui se cache derrière l'homme des séries TV. J'avais déjà beaucoup lu sur les libertés prises avec la narration des Man vs Wild, afin de scénariser les aventures en amplifiant le côté isolation, prise de risques, là où parfois la proie "sauvage" chassée n'était qu'un vulgaire lapin d'élevage lâché par la production, où que Bear est 'perdu' à Hawaï, mais qu'en réalité la route n'est qu'à 300m... Bref, je n'imaginais pas retrouver ces choses là dans une biographie, et effectivement, on ne revient pas dessus ; ce n'est pas le propos d'ailleurs.

Le livre est donc une biographie de l'auteur par lui-même. Organisée en 4 grandes parties (une 5ème en toute fin de livre, mais sur quelques pages seulement), elle retrace les périodes de sa vie : l'enfance, la sélection pour les SAS (Bataillon de Réserve, de ce côté la description est honnête), le premier accident en saut en parachute, la rééducation et ascension de l'Everest...

Personnellement la première partie est trop longue à mon goût. S'il est intéressant de savoir d'où vient Grylls, et quelles sont les valeurs fondamentales qui l'ont aidé à grandir, cette section aurait gagné à être moins fournie.
La sélection pour les SAS correspond en grande partie à ce que l'on voit des reportages sur la légion, où les services du genre GIGN.

Un livre que j'ai lu avec intérêt néanmoins, même s'il ne marquera pas mon année 2012.


Vilac - 6123 - Jeux de Société - Mon premier jeu d'échec
Vilac - 6123 - Jeux de Société - Mon premier jeu d'échec

11 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Les échecs amusants, 24 septembre 2012
Solide:3.0 étoiles sur 5 Amusant:5.0 étoiles sur 5 Educatif:5.0 étoiles sur 5 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vilac - 6123 - Jeux de Société - Mon premier jeu d'échec (Jouet)
Acheté l'année dernière pour ma fille, il est resté un an dans un placard... Mais cette année, à la suite d'une découverte en classe de CP des échecs, c'est ma fille qui le ressort du placard ! Et depuis, pas un soir sans que les devoirs ne soient qu'une étape à la partie d'échec. Les pièces sont facilement identifiables pour de jeunes enfants (alors que moi il m'arrive encore de confondre la Dame et les Fous...). Je me demande dans quelle mesure le passage aux vraies pièces plus tard sera facile ou pas.
Un petit défaut : les étiquettes collées sur le côté des pièces se détachent rapidement (les coins se décollent après quelques parties), et vont sans doute devoir être recollées...
Mais dans l'ensemble, c'est un échiquier amusant, pour une première initiation.


Machine Gun Preacher [Blu-ray] [Import anglais]
Machine Gun Preacher [Blu-ray] [Import anglais]
DVD ~ Gerard Butler
Proposé par A2Z Entertains
Prix : EUR 11,11

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Poignant et fort ; l'histoire vraie d'un prédicateur en colère contre dieu., 18 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Machine Gun Preacher [Blu-ray] [Import anglais] (Blu-ray)
Visionné lors d'une semaine où j'ai éclusé pas mal de navets, ce film m'a saisi dès le début.

Sam Childers, ancien biker et voyou héroïnomane qui vit avec sa femme et sa fille en Pennsylvanie, sort de prison pour découvrir que sa femme a découvert dieu en son absence... Lui-même, dans d'autres circonstances, sera frappé par la foi, au point de dédier le restant de sa vie à défendre les orphelins victimes de la guerre entre la LRA (Lord's Revolutionnary Army, mouvement rebelle au gouvernement ougandais) et l'armée régulière ougandaise. Prêt à prendre les armes si nécessaires pour défendre sa cause, il est devenu une figure dans cette zone du monde en conflit permanent.

On a beau savoir que l'histoire retrace la vie du vrai Sam Childers, ce n'est qu'au générique de fin, avec les photos noir&blanc du vrai Sam et quelques séquences filmées que l'on prend conscience réellement de l'envergure de ce qu'est sa vie. Le film a été sélectionné aux Golden Globes Awards en 2011.

Pour le reste, le film est fidèle à la réalité, un peu cru lors de certains passages mettant en scène les victimes du conflit. L'interprétation de Gerard Butler (Leonidas dans 300...) est magistrale, entre inspiration divine et folie lorsqu'il perd la foi devant l'ampleur des horreurs qui s'offrent à ses yeux.

Ce fut une très bonne surprise, et depuis ce film je suis en recherche constante d'infos sur ces pays (Ouganda, Soudan) et la vie de Joseph Kony, chef de la LRA et sous mandat d'arrêt international pour crimes contre l'humanité.


Sleeping Dogs
Sleeping Dogs
Proposé par Generation-LowCost
Prix : EUR 21,99

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 GTA... en mieux !, 17 septembre 2012
Amusant:5.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sleeping Dogs (Jeu vidéo)
Pas vraiment fan de la série GTA, pour son côté truand gouailleur et fier de l'être, j'ai néanmoins franchi le pas avec Sleeping Dogs, espérant que les commentaires enthousiastes que j'avais pu lire sur le rendu de l'ambiance de la ville de Hong Kong soit à la hauteur. De ce point de vue, le pari est réussi : la ville fourmille de monde, tous occupés à des tâches plus ou moins diverses, à l'inverse d'un GTA ou les passants... passent. Entre les pratiquants de Tai Chi croisés sur la plage, les salary men dans le quartier d'affaire, les gens qui fument, qui sortent leur parapluie lorsqu'il pleut, les ménagères au balcon qui étendent leur linge, arrosent leurs plantes... La liste serait longue des attitudes qui renforcent l'immersion par une foule de détails agréables et vivants.

Wei Shen, ancien flic à Los Angeles mais qui a grandi à HK, revient pour infiltrer les Triades. Mais gravir les échelons de l'organisation demande de s'impliquer émotionnellement et physiquement, au point de perdre parfois de vue les vrais raisons de son engagement.

Le mode histoire est assez court, comme dans les GTA, mais pas tant que ça, et si on s'arrange pour entrecouper le scénario avec les quêtes secondaires (courses de voiture/moto, recherche des statues de jade, des autels de prières, piratage des caméras etc), la durée de vie du jeu redevient appréciable (j'ai personnellement bouclé en 43 heures de jeu). L'histoire est bien menée, et nous emmène sur tout les points d'intérêt de la carte. Ceci dit, il restera tout le reste à découvrir, et il y'a de quoi faire.

La progression parallèle des missions de Police et celles des Triades permet des approches variées et fait alterner le point de vue du joueur sur son implication au sein de chacune des 2 factions (ouais, je sais, la Police c'est pas une faction...).

L'apprentissage de la maitrise des techniques de combat donne réellement l'impression de progresser dans ce domaine. Au bout de quelques heures, c'est un régal de corriger une quinzaine de gros bras des triades ! Les mouvements et techniques de combat sont impressionnants, et faciles à prendre en main.

Les véhicules sont variés (moins que la panoplie de vêtements et accessoires, qui n'ont pas qu'un intérêt esthétiques, mais donnent des bonus...), et la possibilité de tirer tout en conduisant (en mode ralenti si nécessaire) booste le concept, surtout lors de certaines missions très chaudes de poursuite ou de fuite.

Et avec tout ça, il reste les combats de coqs, les salles de jeux pour jouer au poker mah jong (parce que faire jouer des occidentaux aux mah jong, c'était pas gagné !), les tournois d'art martiaux, les boutiques pour regagner de la santé (étals variés, poissons, nouilles, boulettes de porcs) ou améliorer temporairement les capacités, les salons de massages, les karaokés, et quelques boutiques pour aménager ses planques (canapé, lit, cage à oiseaux...).

Que du bon donc, fortement recommandé aux fans de GTA qui veulent renouveler l'expérience (en mieux ?!).


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7