undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle cliquez_ici Jeux Vidéo
Profil de Toshiko Hasahara > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Toshiko Hasahara
Classement des meilleurs critiques: 1.632
Votes utiles : 147

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Toshiko Hasahara

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
pixel
No Angel: My Harrowing Undercover Journey to the Inner Circle of the Hells Angels
No Angel: My Harrowing Undercover Journey to the Inner Circle of the Hells Angels
par Jay Dobyns
Edition : Broché
Prix : EUR 12,44

4.0 étoiles sur 5 L'envers du décor d'un OMG (Outlaw Motorcycle Gang), 27 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
*** Commentaire en français sur la version anglaise ***
*** pour ceux qui souhaiteraient lire l'original... ***

Je commente en français, bien qu'ayant lu cette VO. Et je pense avoir fait le bon choix si j'en crois les critiques laissée sur la VF... Dans cette version, pas de lourdeur d'écriture comme relevé dans la VF, le style est au contraire très fluide et sans redondance. Je me suis même demandée si l'auteur avait écrit seul (comme quoi, on a des préjugés ; "un flic, écrire de cette façon ?"). Je n'ai pas la réponse, mais finalement peu importe.

Je me suis laissée porter par l'histoire qui peu sembler banale de cette infiltration dans le milieu des Hells Angels (et pas Hell's Angels, comme l'explique l'auteur au détour d'un paragraphe !). Banale car on a un peu de mal à saisir l'enjeu au départ : les Hells semble un club certes un peu fermé et secret, mais dont l'implication criminelle n'apparait pas très forte (un peu de drogue, de troubles à l'ordre public... pas de quoi fouetter un chat). Mais petit à petit, au fur et à mesure que les portes s'ouvrent sur les premiers cercles, ce sont homicides et véritable réseaux mafieux qui se laissent deviner.

L'auteur ne cache pas non plus que cette infiltration a eu un impact sur sa vie familiale, mais que la sympathie qu'il peut éprouver individuellement pour des gens qu'il côtoie presque 100% de son temps pendant les longs mois de cette mission, ne lui fait pas perdre de vue son objectif.

Les quelques explications sur la vie d'un flic infiltré (qui au yeux de la loi peut être accusé sur certains méfaits qu'il aurait eu à commettre durant sa mission, et se doit donc de s'astreindre à des règles quant à ce qu'il peut ou ne peut pas faire) nous font saisir toute la difficulté à maintenir un équilibre entre crédibilité aux yeux des Hells, et condition de flic avec ses devoirs.

La narration reste simple, très directe, et c'est une trame toute trouvée pour un futur long métrage (si pas déjà fait!). Fortement recommandé pour ceux que l'envers du décor des Hells interpelle, et qui seront surpris de constater qu'il y a des hommes et des femmes assez ordinaires somme toute (je pense d'ailleurs que dans l'imaginaire collectif les Hells bénéficient d'un capital sympathie assez fort...), mais qui se font une règle de se marginaliser et de criminaliser leurs activités, les rendant de ce fait nuisibles.


Seediq Bale - Les guerriers de l'Arc-en-Ciel
Seediq Bale - Les guerriers de l'Arc-en-Ciel
par CHIU Row-long
Edition : Album
Prix : EUR 23,50

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une belle découverte en BD, 27 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Seediq Bale - Les guerriers de l'Arc-en-Ciel (Album)
J'ai acheté ce livre à l'occasion des fêtes de Noël, alors que j'effectuais mes achats pour la famille. J'ai d'abord pensé qu'il s'agissait d'une BD sur un thème africain, trompée par la couverture... Mais en le parcourant rapidement j'ai vite compris mon erreur, et j'ai surtout vu que le sujet traité m'était pour le moins inconnu. Pour ceux qui comme moi croyait encore que Taiwan (et Formose avant) n'était peuplé que de Chinois de souche, il découvriront que l'île avait (a, pour encore quelques temps !) ses populations autochtones, aborigènes, et que leur assimilation n'est pas terminée.
Le livre raconte un épisode de l'occupation japonaise de l'île, cédée un temps par la Chine, pendant lequel un des peuples (les Seediq) se révolte contre l'occupant à l'occasion d'un évènement sportif sensé promouvoir la suprématie de la nation japonaise. Le côté historique de la narration m'a particulièrement attirée, comblant de ce fait une lacune dont j'ai un peu honte désormais...

A l'inverse du commentaire ci-dessus, j'ai trouvé les croquis très vivants et travaillés. Chose voulue ou non, j'ai noté que les personnages japonais sont souvent plutôt dessinés en forme simplifiée et très "mangaesque", ce que j'interprète comme une volonté de les dévaloriser par rapport aux fiers guerriers Seediq qui eux sont affinés. Sur la traduction, je ne peux que rejoindre l'avis déjà fait (le cas du "taekwondo" m'a aussi paru suspect à la lecture), ainsi que l'impression que l'histoire met du temps à s'installer : brimades après brimades, on ne sent pas monter cette volonté de soulèvement, à part chez certains individus ; on se demande donc comment le ras le bol sera atteint et le point de non retour franchi, car on a toujours l'impression que les chefs de tribus tentent de calmer les éclats de leurs communautés.

Mais ce livre reste une vraie découverte, et je ne peux que le conseiller pour tous les côtés positifs. Les nombreuses pages thématiques en début et fin d'ouvrage sont un supplément appréciable, sous forme de carnet parfois (sur les tenues et tatouages rituels). Ce livre m'a fait également découvrir un auteur et une cause, et ouvert une porte sur la culture Seediq. Apprenant qu'il existe un film sur cet évènement, je suis désormais à sa recherche...


La Vallée des rubis
La Vallée des rubis
par Joseph Kessel
Edition : Poche
Prix : EUR 8,00

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Du journalisme de terrain qui donne envie de voyage !, 10 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Vallée des rubis (Poche)
Forcée de lire "Le Lion de Kessel" enfant, j'en avais gardé un souvenir pas forcément extraordinaire, ce qui m'a éloigné de cet auteur pendant de longues, très longues années. Ce n'est que bien plus tard que, ne souhaitant pas rester sur cette impression, j'ai retenté ma chance. Et j'ai rapidement regretté... d'avoir délaissé aussi longtemps ces écrits !! Le style simple des récits journalistiques et leur diversité m'ont captivé, et apporté un éclairage nouveau sur une période où le journalisme de terrain a le goût sulfureux du danger et de l'attrait du voyage dans des conditions précaires. Chaque relation de Kessel tourne autour d'un sujet particulier : la Vallée des Rubis est le récit de son séjour en Birmanie, alors qu'il accompagne un ami parti en prospection pour ramener des rubis.

La Birmanie de l'époque, encore peu fermée, mais néanmoins secrète, offre l'occasion de décrire l'effervescence qui règne sur les sites d'extraction des rubis. Les légendes locales de ceux qui ont fait fortune, qu'elles soient réelles ou non, font se confondre la mythologie de figures fortes, le banditisme et la prise de risque de ceux qui tente leur chance sans l'assurance du succès.
Pourtant, toujours, en toile de fond, la gentillesse du peuple birman et sa pudeur mais également la volonté de garder pour soi certaines informations sensibles rendent l'atmosphère délicate, et laisse en permanence penser que le rideau peut tomber à tout moment et la violence ressurgir d'un fait divers anodin.

Le journalisme de Kessel est réaliste, et pour qui aime voyager loin des axes fréquentés, c'est un appel à prendre son sac, un train ou un bus local, et partir revisiter ces lieux qu'il a lui même parcourus. Fortement conseillé.


Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents
Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents
par Françoize Boucher
Edition : Broché
Prix : EUR 10,90

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Génial ! A partir de 7-8 ans., 9 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le livre qui t'explique enfin tout sur les parents (Broché)
Acheté pour ma fille, qui rit beaucoup en le lisant, et ne cesse de relire certaines pages. Pas trop de texte, ce n'est pas le but. Plutôt une organisation par thème, avec des dessins très colorés et décalés et des annotations courtes. Un parti pris humoristique pour expliquer aux enfants les travers de leurs parents, qu'eux-mêmes peuvent parfois avoir du mal à expliquer ; cela en fait une base pour discuter ensuite le sujet avec l'enfant, plus enclin à aborder des problèmes dont l'aspect conflictuel (donner des ordres, surveiller, être strict) a été levé par la lecture des pages s'y rapportant.
Ce livre offre de plus plusieurs niveau de lecture suivant l'âge de l'enfant. Les plus jeunes apprécieront les dessins et voir leurs parents représentés de manière drôle dans des épisodes souvent conflictuels avec l'enfant, les plus grands appréhenderont mieux la portée du message.
Excellent en tout cas, ma fille en a fait son livre de chevet.


La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji
La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji
par Mary Pope Osborne
Edition : Poche
Prix : EUR 6,50

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une très bonne série pour les enfants dès le CE1, 13 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Cabane Magique, Tome 32 : Le dragon du mont Fuji (Poche)
Acheté pour la première fois pour ma fille de 6 ans et demi lors d'un séjour au ski, ce tome l'a ravi, et nous en achetons depuis d'autres régulièrement. Idéal pour des enfants qui apprécient de lire dès le CE1, les histoires sont un mélange d'aventure dans des environnements renouvelés, avec des données historiques ou réelles qui enrichissent l'expérience de la lecture.

Enfin, un livre qui dure plus d'un heure, et qu'il faut lire en plusieurs fois. Grâce à celui-ci, le lecteur dvd n'a pas vu le jour de la semaine : out les dessins animés, welcome la lecture !

Ce tome en particulier se déroule dans un Japon médiéval (17ème siècle, Samuraï, Shogun) et Tom et Léa apprennent en même que l'enfant tout un tas de choses sur ce Japon de l'ère Edo. Pour autant, ils ont leur propre aventure à mener, mais le mélange des deux est très bien faits, et les enfants se laissent happer.
Excellent, et à recommander pour donner le goût de la lecture.


Hong-Kong et Macao
Hong-Kong et Macao
par Joseph Kessel
Edition : Poche
Prix : EUR 6,40

5.0 étoiles sur 5 Du grand journalisme de terrain, 5 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Hong-Kong et Macao (Poche)
C'est dans un style journalistique dépouillé (on croirait parfois lire Albert Londres) que Joseph Kessel nous fait entrer dans cette Chine des comptoirs, à une époque où leur grandeur est déjà passée mais où subsistent encore les traces de cette période faste du commerce, des casinos, et du petit peuple qui côtoie les Européens installés.
Le livre s'articule en 2 parties (HK et Macao...) autour de courts récits, d'expériences vécues par l'auteur lors de son séjour sur place, souvent guidé par des personnes recommandées, et qui l'emmène des bas-fonds miséreux aux quartiers chics de ces deux perles de l'Extrême Orient.

Le livre se lit facilement, dans un style simple mais qui n'enlève rien à la beauté du texte. il n'est d'ailleurs pas très épais, et c'est une parenthèse idéale entre 2 lectures plus exigeantes. On regrette parfois que Kessel n'ait pas davantage utilisé ce biais pour nous faire découvrir les multiples contrées qu'il a visitées.


Contes des Indiens d'Amérique
Contes des Indiens d'Amérique
par Francoise Guillaumond
Edition : Broché
Prix : EUR 4,30

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Contes et légendes pour les enfants, 1 octobre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Contes des Indiens d'Amérique (Broché)
Achetée pour ma fille de 6 ans, ce livre est parfait pour une histoire courte avant le coucher. En quelques pages on apprend pourquoi l'ours marche en se dandinant, pourquoi le lièvre n'a qu'une petite queue etc... Les enfants adorent ces histoires un peu fantastiques mettant en scène surtout des animaux.
Quant aux parents, ils ne sont pas en reste, les histoires faisant partie du patrimoine culturel amérindien.

Idéal pour élargir l'horizon de nos enfants sur d'autres cultures et façons de voir le monde.


Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière
Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière
par Alain Clément
Edition : Relié

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Découverte du Paris souterrain, accessible à tous (le livre !), 1 octobre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Atlas du Paris souterrain : la doublure sombre de la ville lumière (Relié)
C'est un des premiers ouvrages que j'ai pu acheté sur la face cachée de Paris. Au fil des doubles pages facilement lisibles et synthétiques, un nouveau thème est abordé. Cela rend la lecture simple, et surtout permet de lire rapidement une synthèse sur un sujet, tout n'étant pas noyé dans des successions de pages desquelles rien ne ressort.

Certes, ceux qui sont déjà documentés trouveront beaucoup de redites à ce qu'ils savent, et n'apprendront pas grand chose. Mais pour quelqu'un dont c'est la première approche du paris souterrain, ce livre est très bien fait, et donne envie d'en savoir plus avec des bases solides.
Ce fut mon cas, et depuis ouvrir les portes de ce royaume obscur et caché n'a plus de secret...

Des anciennes carrières de pierres, aux tunnels du métro/RER, en passant par les égouts et les autres multiples utilisations au fil de l'histoire, la richesse des infos est indéniable.

A conseiller donc vivement, même à de jeunes ados, car la mise en page mode encyclopédie apporte beaucoup à l'intérêt de l'ouvrage. Je le conseille toujours personnellement aux personnes qui m'accompagnent pour une première découverte et sont avides de prolonger la visite ou d'en savoir autant que moi ;-)


Alan Wake (Xbox 360) [import anglais]
Alan Wake (Xbox 360) [import anglais]
Proposé par SelectGames
Prix : EUR 16,48

4.0 étoiles sur 5 Une bonne impression générale, mais répétitif, 24 septembre 2012
Amusant:4.0 étoiles sur 5 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Alan Wake (Xbox 360) [import anglais] (Jeu vidéo)
La cinématique d'introduction laisse rêveur : l'arrivée par bateau dans la ville de Bright Falls laissait présager le meilleur. Une région entière des Rocheuses américaines à parcourir à l'envie ! D'ailleurs, dès le début, on peut librement faire le tour du bac et parler aux quelques personnages présents, la femme de Wake compris, et même si c'est déjà scripté, on se dit que la suite augure le meilleur.

Légère déception dès la descente du bac : Alan Wake n'est pas Red Dead Rédemption ou Sleeping Dogs. le scénario sera dirigiste au possible, jusqu'aux chemins à prendre qui sont loin d'être larges. L'effet est légèrement estompé par le fait que la majeure partie se joue de nuit, et donc les limites par visibles au premier coup d'oeil. Mais passées les premières minutes où la peur nous empêche de sortir des quelques zones éclairées, on s'aperçoit vite que la zone d'évolution est réduite.

Cela n'enlève rien à la qualité du jeu, très bien réalisé, avec un scénario prenant et des graphismes actuels. L'idée des lampes torches comme armes contre les ennemis fait son effet (au moins au début), et les environnements variés. Il est surprenant de voir lors des cinématiques intermédiaires de long survol des environs de Bright Falls en pensant "tiens, j'étais là tout à l'heure" ou "enfin, je m'approche de cette fichue montagne" que l'on voit depuis le début du jeu à l'horizon...

Coup de coeur sur la bande son : c'est la première fois que j'attends le déroulement complet des crédits du générique pour aller voir les sources. J'y ai fait quelques découvertes, dans ma discothèque désormais.

Pour passer les 20 heures nécessaires à la campagne solo, c'est un jeu original, qui change des déclinaisons d'autres franchises surexploitées, en attendant de passer au prochain blockbuster du moment.


Mud, Sweat and Tears
Mud, Sweat and Tears
par Bear Grylls
Edition : Broché
Prix : EUR 9,01

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Parfois intéressant, parfois non..., 24 septembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mud, Sweat and Tears (Broché)
Fan des shows de B. Grylls, je pensais en apprendre un peu plus sur la réalité qui se cache derrière l'homme des séries TV. J'avais déjà beaucoup lu sur les libertés prises avec la narration des Man vs Wild, afin de scénariser les aventures en amplifiant le côté isolation, prise de risques, là où parfois la proie "sauvage" chassée n'était qu'un vulgaire lapin d'élevage lâché par la production, où que Bear est 'perdu' à Hawaï, mais qu'en réalité la route n'est qu'à 300m... Bref, je n'imaginais pas retrouver ces choses là dans une biographie, et effectivement, on ne revient pas dessus ; ce n'est pas le propos d'ailleurs.

Le livre est donc une biographie de l'auteur par lui-même. Organisée en 4 grandes parties (une 5ème en toute fin de livre, mais sur quelques pages seulement), elle retrace les périodes de sa vie : l'enfance, la sélection pour les SAS (Bataillon de Réserve, de ce côté la description est honnête), le premier accident en saut en parachute, la rééducation et ascension de l'Everest...

Personnellement la première partie est trop longue à mon goût. S'il est intéressant de savoir d'où vient Grylls, et quelles sont les valeurs fondamentales qui l'ont aidé à grandir, cette section aurait gagné à être moins fournie.
La sélection pour les SAS correspond en grande partie à ce que l'on voit des reportages sur la légion, où les services du genre GIGN.

Un livre que j'ai lu avec intérêt néanmoins, même s'il ne marquera pas mon année 2012.


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8