Profil de Gorky > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Gorky
Classement des meilleurs critiques: 15.647
Votes utiles : 698

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Gorky "freemark10"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11
pixel
Schubert : Symphonies n° 5 et ° 9
Schubert : Symphonies n° 5 et ° 9
Prix : EUR 8,57

3 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 la cinq en mono!, 28 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Schubert : Symphonies n° 5 et ° 9 (CD)
Pourquoi ne pas spécifier que la 5eme symphonie est en mono? il y a 50% arnaque sur la marchandise; personnellement cela ne m'affecte pas énormément puisque j'ai déjà cette symphonie en trois exemplaires d'interprétation différente, mais je me mets à la place de ceux qui recoivent ce CD et qui n'avaient rien auparavant. Les enregistrements sont de 1958 et la cinquième est en mono: cela doit être précisé.
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Oct 4, 2012 12:32 AM MEST


Beethoven : Triple Concerto - Schumann : Concerto pour piano
Beethoven : Triple Concerto - Schumann : Concerto pour piano
Prix : EUR 8,09

8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin une version récente de référence!, 20 janvier 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Triple Concerto - Schumann : Concerto pour piano (CD)
Cela fait plaisir d'entendre une telle version du fameux "triple concerto de Beethoven"! Les solistes s'entendent à merveille, avec Argerich qui maintient un tempo endiablé et surtout le violon (Renaud Capuçon surprenant, une découverte pour moi, mais un habitué du festival à Lugano) qui suit le violoncelle à la microseconde près! Mischa Maisky est phénoménal et la synchronisation avec le violon à peine croyable: écouter l'entame du troisième mouvement en particulier. La prise de son est excellente et l'orchestre tire son épingle du jeu des solistes en réussite. Vraiment une surprise de taille. Je trouve cette version supérieure à celle de Baremboim, Yo Yo Ma et Perlman (également chez EMI et en public) où le son du violon entre autre était un peu étriqué et l'enregistrement moins réussi et quelque peu déséquilibré. Enfin une version moderne de substitution à celle de Richter-Oistrach-Rostropovitch-Karajan. De plus le "concerto de Schumann" est un beau complément, avec Martha Argerich au sommet de son art et au rythme mieux soutenu que celui de Perraya sous la direction de Abbado. Un très grand disque.


Wanderer Fantasie, Fantaisie D650, Variations D 576
Wanderer Fantasie, Fantaisie D650, Variations D 576
Prix : EUR 12,72

3.0 étoiles sur 5 qualité d'enregistrement discutable!, 11 mai 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Wanderer Fantasie, Fantaisie D650, Variations D 576 (CD)
Avant de décocher un diapason d'Or avec 8.5 de note technique, la revue Diapason devait avoir des cotons tiges ce jour là et ferait bien de réécouter le CD car il y a une distortion d'intermodulation dans le bas grave qui s'entend surtout au casque et se remarque aussi dans les passages aux transitoires appuyées. Dommage car l'interprétation est d'excellente facture et remarquable. La maison Oehms ferait bien de revoir leur méthode de prise de son?


Beethoven : Sonates pour piano n° 14, n° 21 et n° 23
Beethoven : Sonates pour piano n° 14, n° 21 et n° 23

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Mon préféré., 16 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Sonates pour piano n° 14, n° 21 et n° 23 (CD)
J'ai acheté ce disque en lisant les commentaires de nos amis Outre-Atlantique sur le site amazon.com. L'un s'émerveille devant le talent unique de Pletnev à jouer les tremolos dans la Waldstein en référence à la douzaine de versions qu'il possède et il a raison. Un autre a pris l'habitude d'écouter quotidiennement ce disque dans sa voiture car il lui a procuré un plaisir immédiat à la première écoute. Je me suis laisser tenter, possédant moi même une bonne demi douzaine de versions de ces sonates par les plus grands pianistes (Brendel, Pollini, Kempf, Richter, Horowitz, Gillel, Serkin.....) et bien m'en a pris. Quel émerveillement.
Cet enregistrement original d' EMI datant de 1989 a été remasterisé par Virgin en 2006. La prise de son est correcte et bien équilibrée. Comment nos critiques et spécialistes musicaux ont pu passer à côté d'un tel enregistrement sans piper mot? La revue Diapason ressort des CD du passé en distribuant des diapasons d'or parfois fort discutables pour des artistes en mal de carrière. Ce CD mérite un chapelet de diapasons d'or et peu importe ce qui compte est davantage le plaisir qu'il procure à chaque écoute.
Je me suis pris au jeu de disséquer et de comprendre ce qui différentie l'interprétation de Pletnev. Hors mis le fait que la fluidité, l'agilité de son jeu sont sans faille, le petit plus vient de l'équilibre parfait entre les deux mains, et un son du piano, un rythme, un tempo qui sont tout à fait remarquables. A l'écoute du premier mouvement de la Moonlight on reste sur sa faim, rien de spécial et même un doute subsiste; mais dès l'attaque du troisième mouvement le miracle opère, on est ferré, happé, et ce jusqu'à la fin du disque sans discontinuer. Les accords de la main gauche sont appuyés à l'extrême en fin de course avec un tempo parfait et ils accentuent le rythme imposé par une main droite alors que beaucoup de pianistes ne marquent pas ce détail. Dommage. Le jeu de Pletnev se rapproche en fait assez de celui de Gilel. Une Walstein de rêve, l'Appasionata également.
Ce disque est une merveille, l'un de mes préféré et une référence. Vraiment un très grand musicien , du grand art, un son de piano unique. On peut rêver, après une intégrale des Symphonies et Concertos, pourquoi pas celle des Sonates? Et certains pianistes après trois tentatives ne procurent pas autant de plaisir sur ces trois sonates. Alors...........et vu le prix, ne pas hésiter.


Chopin:Piano Sonatas No.2&3
Chopin:Piano Sonatas No.2&3

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 memorable., 8 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Chopin:Piano Sonatas No.2&3 (CD)
Il y a dans ce coffret la sonate N°3 avec un largo de rêve (troisième mouvement): le thème de la main droite est joué assez rapidement (en comparaison avec beaucoup d'autres interprétations) avec un tempo magique et un rythme soutenu,sans pesanteur,juste avec assez de force pour en dégager la thématique et sans que la main gauche prenne le dessus par des basses trop appuyées (defaut de la version récente de Yundi Li). L'équilibre est parfait. L'attaque du dernier mouvement est impressionnante et dégage la force necessaire créant une certaine emotion. Peu de pianiste ont joué cette sonate avec autant de force, de persuasion, dégageant un équilibre et un son de piano inimitable; je trouve cette version supérieure à celle d'Argerich qui est une référence. La Sonate-2 aussi est une merveille. Ne pas hésiter.


Symphonie n°6 / Marche slave / La Belle au bois dormant
Symphonie n°6 / Marche slave / La Belle au bois dormant
Prix : EUR 28,73

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une incontournable découverte., 16 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphonie n°6 / Marche slave / La Belle au bois dormant (CD)
Mikhail Pletnev nous laisse pas indifférent,et nul doute qu'il est le meilleur ambassadeur pour faire découvrir la musique inédite de Tchaikowsky au piano. Il est rare d'entendre des transcriptions au piano de the Sleeping Beauty? Il a également tout le mérite d'avoir formé en 1990 le Russian National Orchestra en regroupant les meilleurs musiciens russes de l'époque. Sa vision et son interprétation de la Pathétique est magnifiée par une prise de son hors pair, avec une excellente dynamique . Pletnev exerce le même control sur ses musiciens que du bout de ces doigts (dixit the Gramophone guide!). Un très beau coffret de 2CD sur des morceaux inédits, à découvrir et déjà classé comme un incontournable par Gramophone guide (label G).


Beethoven : Symphonie n° 6 "Pastorale" - Schubert : Symphonie n° 5
Beethoven : Symphonie n° 6 "Pastorale" - Schubert : Symphonie n° 5
Prix : EUR 11,00

11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Que du bonheur!, 16 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Symphonie n° 6 "Pastorale" - Schubert : Symphonie n° 5 (CD)
On croit rêver! a ce prix, et un tel trésor. La meilleure Pastorale sans contestation, grandiose (sans doute à comparer avec celle de B.Walter). Cette version est plus pure, alerte et surtout avec une distinction unique entre les différent instruments entrant sur la scene sonore. Tout se détache, d'une clarté bienveillante, et même reposante. Cette symphonie pastorale version Bohm est une pure merveille. On prends un plaisir fou à la réécouter, apprécier le rythme soutenu, alerte et plein de légèreté lorsqu'il le faut. Petit cadeau supplémentaire, la Pastorale est jumelée avec la cinquième de Schubert qui est également jouée avec le ton juste et une orchestration fluide, et un enregistrement parfait. Ce remaster est réussi et nous fait profiter du savoir faire d'un très grand maestro.Une référence et "Tout bonus" à ce prix, et encensé par le guide Gramophone d'un grand G.


Chopin - Sonates op.58 / Grande Polonaise / Etudes 2 & 5 / Fantaisie impromptu op.66
Chopin - Sonates op.58 / Grande Polonaise / Etudes 2 & 5 / Fantaisie impromptu op.66
Prix : EUR 16,61

Aucun internaute (sur 3) n'a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 du pour et du contre?, 13 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Il y a dans l'interprétation de Li sur ce disque des passages extraordinaires et d'autres prêtant à critique (d'ailleurs ses enregistrements CD qui vont suivre sont supérieurs à celui ci). Les Nocturnes et les passages lents en particulier (ex le largo de la sonate-3) manque de maturité dans le tempo, il y a qq chose qui cloche? La main gauche est lourde et trop appuyée et elle masque le thème de la droite. S'agit il de la prise de son (micro mal placé ou erreur de mixage?), peu importe, le verdict tombe comme un couperet et c'est dommage. Dans la sonate-3, l'attaque du dernier mouvement manque de force, de persuasion. Sur cette sonate Li a encore une marge de progression, c'est indéniable et tant mieux pour lui. La où la dextérité prend le dessus (passages rapides) on ne peut que s'émerveiller devant un son de piano quasi magique. Il y a donc un bémol dans tout cela. Il y a des interpretations des Nocturnes et de la Sonate-3 bien supérieure (ecouter celle de Weissenberg en comparaison!, rien à voir). Alors je me permets de le signaler en toute modestie. Heureusement sa sonate en B de Liszt est au top, et le concerto-1 de Chopin également. Son récital Vienna aussi est très bon avec un excellent Carnaval. Mais dans ce disque il y a à redire.


The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs
The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs
par Ivan March
Edition : Broché

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 décevant?, 12 mars 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Penguin Guide to Classical Music: The Must Have CDs and DVDs (Broché)
Livre épais, complet en apparence. J'admets qu'il est difficile de satisfaire tout le monde dans l'évaluation des interprétations et vu le nombre de CD! Mais je note une habitude a toujours ressortir les mêmes artistes et interprètes pour l'ensemble des aeuvres (tous compositeurs confondus). On se demande même si les évaluations ne sont pas un peu trop subjectives et même orientées anglo saxonne? Et puis le guide commence par un éloge à Karajan et Ansermet et dans quel but? Le résultat est qu'il manque des artistes incontournables à leur juste place (Walter, Szell, Argerich, Weissenberg, Bohm, Brendel, Oistracht, Heifetz, Horowitz et j'en passe....pour ne citer que les principaux et ils sont timidement signalés) et certains sont très peu listés et mal évalués même dans leur interprétations de référence absolue! Par exemple Walter et Bohm dans la Pastorale de Beethoven... Un autre exemple flagrant, pas un mot de la nouvelle et dernière intégrale des sonates de Beethoven par Brendel! Quant à Weissenberg je crois que son nom ne figure même pas dans le livre alors que ses Préludes de Rachmaninov ou son interprétation de la Sonate-3 de Chopin sont des incontournables. Même Pollini est un peu sur la touche. Regardant la nouvelle génération on ne peut qu'être déçu également (Egorov, Blechacz, Biss, Li etc...sont listés timidement). Pletnev qui est un musicien hors pair et un très grand pianiste n'est pas à la fête et non répertorié, alors que son interprétation de la Pathétique de Tchaikowsky, ou mieux son association avec Rostropovitch touche au sublime dans les concerto III de Rachmaninov et Prokofiev. Les artistes fréquentant habituellement Londres sont aux premières loges (Solti, Ashkenazy, Baremboim, Haitink...). Mais sans doute le pire est qu'il n'y a même pas un glossaire alphabétique par compositeurs et par interprètes en fin de lexique! Personnellement je préfère de loin le guide Gramophone. Heureusement, j'ai pu profité d'un prix discount ce qui adoucit la pilule. Et puis certains sont portés aux nues alors que leurs enregistrements référencés semblent très moyens (je possède les intégrales des Symphonies de Beethoven par Haitink et le LSO, pas de quoi en écrire des tonnes vu le piètre résultat et un chorale plus que moyen, un soprano et ténor méconnaissable). Bon, ce guide restera sur l'étagère et je reconsulterai mon guide Gramophone 2006 bien meilleur. A bon entendeur, salut.
Remarque sur ce commentaire Remarque sur ce commentaire (1) | Permalien | Remarque la plus récente : May 3, 2010 6:13 PM MEST


Tchaikovsky : Symphonie n° 4 & Roméo et Juliette
Tchaikovsky : Symphonie n° 4 & Roméo et Juliette
Proposé par EliteDigital FR
Prix : EUR 29,95

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Une quatrième de rêve!, 20 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Tchaikovsky : Symphonie n° 4 & Roméo et Juliette (CD)
J'ai une bonne demi douzaine de versions de cette Quatrième de Tchaikowsky, dont certaines soit disant d'anthologie comme celle de Mravinsky et le Leningrad Philarmonique. Cet enregistrement de Szell avec le London Symphony Orchestra (1961)est simplement prodigieux et tout y est: rythme alerte, vif, équilibre parfait avec une totale maîtrise de l'œuvre et Szell métamorphose totalement l'orchestre, c'est indéniable. J'ai réécouté la version de Berstein et du NY/PO pour comparer, celle enregistrée en 1960 qui est de loin sa meilleure, et il n'y a pas photo: la cadence soutenue par Szell, la réponse des instruments en écho dans le troisième mouvement sont bien mieux rendus toujours avec cette légèreté doublée de vigueur lorsqu'il le faut. Quant au dernier mouvement il est simplement somptueux, et dégage une force énigmatique qui n'a pas d'équivalent. La prise de son est très bonne, avec un équilibre parfait du spectre sonore (ce n'est pas le cas des enregistrements par Gramophone dans la version Mravinsky où les aigus sont agressifs et désagréables, et le rendu de l'orchestre quelque peu déséquilibré par cette prise de son), des timbres d'instruments justes et naturels avec une distinction exquise entre le rendu des différents cuivres et cordes. Les basses sont d'excellente facture, sans lourdeur excessive comme souvent. La définition de la masse orchestrale est excellente avec un bon positionnement et toujours avec un relief sonore équilibré. La version Berstein de CBS/ Sony souffre un peu la comparaison de ce côté là, mais c'est surtout la différence de rythme entre les deux interprétations qui est frappante. L'interprétation de Szell est magistrale et bien supérieure. Personnellement une version de référence même si les critiques ne la mentionne pas souvent et ils ont tord. Je corrige un peu ce dernier point puisque le Penguin Guide to CD l'a gratifié de rérérence, avec un "Has to be heard to be believed". Czell nous a déjà gratifié d'une Cinquième époustouflante avec le Cleveland Orchestra chez CBS/Sony, et d'une bonne Quatrième avec cet orchestre. Par contre pour ce qui est de la quatre, cette version lui est supérieure. Foncer avant que ce chef d'oeuvre ne disparaisse des catalogues! Ecoute au casque recommendée, avec du bon matos (un bon DAC et Casque).
Remarque sur ce commentaire Remarques sur ce commentaire (2) | Permalien | Remarque la plus récente : Apr 11, 2010 10:40 PM MEST


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11