undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux
Profil de claude-louis > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par claude-louis
Classement des meilleurs critiques: 2.335.227
Votes utiles : 27

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
"claude-louis"

Afficher :  
Page : 1
pixel
Black & White
Black & White
Prix : EUR 9,02

12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Enfin!!!, 23 septembre 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Black & White (CD)
Enfin, ouf, nous l'avons échappé belle... après quelques années de flottement puis de perdition, Jim Kerr et sa bande reviennent avec un album de très belle facture. Bon, disons le tout de suite et n'en parlons plus: ce n'est pas Sparkle in the Rain. Il n'en demeure pas moins que tous les titres sont superbes, avec un petit bémol pour Stranger dont le refrain a des accents vraiment trop pops au regard des autres titres qui rappellent superbement ce que le groupe pouvait composer et chanter dans les années 80. Enfin, on retrouve une rythmique (le terme est réducteur) basse+batterie à la hauteur de ce qu'elle était sur Once upon a Time ou New Gold Dream, Burchill a rebranché ses guitares d'antan et surtout Jim Kerr nous surprend à nouveau pour notre plus grand plaisir...notamment sur Dolphins, un petit joyau dans un très bel écrin: rarement un album s'est achevé d'aussi belle manière.


The Unforgettable Fire
The Unforgettable Fire
Proposé par BERSERK MEDIA
Prix : EUR 7,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le disque Inoubliable, 21 juillet 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Unforgettable Fire (CD)
Cet album succède à War et confirme selon moi la maturité, même si ce terme est plus souvent accolé au Joshua Tree. Ce qui frappe tout d'abord, c'est la production: finis les accords cristallins et suspendus de The Edge, marque de fabrique de Steve Lillywhite (qu'on retrouve aujourd'hui par exemple dans le pont musical de Vertigo), un son live parfois saturé (Elvis Presley and America) et une basse ambitieuse qui soutient admirablement les morceaux (Wire, Bad et Indian Summer Sky)... au lieu de seulement les accompagner comme depuis quelques années. Bono excelle, il le fera encore sur Joshua Tree, avant de devenir quelque peu plus terne avec les années... même si sur certains morceaux de How to Dismantle an Atomic Bomb on retrouve le grand chanteur de rock qui use d'une parfaite technique. Le titre éponyme offre ici un des plus beaux titres de tout le repertoire.
Indispensable de découvrir ce que ce groupe avait dans le ventre il y a plus de vingt ans.


Sparkle In The Rain  - Edition remastérisée
Sparkle In The Rain - Edition remastérisée
Prix : EUR 9,50

13 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Ce disque est un Eclair dans la pluie ambiante, 21 juillet 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sparkle In The Rain - Edition remastérisée (CD)
L'introduction de la première plage donne le ton et situe le niveau de l'album. Nous avons à faire selon moi à l'un des plus brillants enregistrements Pop-Rock de cette première moitié des eighties.... et peut-être de celles qui suivront. Simple Minds maîtrise ses instruments - et les exploitent à fond comme Toto dans un autre style - et, sans jamais sombrer dans le pompeux, tient un discours musical qui se renouvelle sur chaque titre tout en assurant une cohérence d'ensemble. La ryhmique est excellente, la basse laissant cette fois-ci un peu plus de place à la batterie que sur New Gold Dream. Jim Kerr a évolué, manquant peut-être un peu parfois de spontanéité mais reste convaincant sur tous les titres, notamment un géant Kick inside of Me qui, avec le recul, nous rappelle le souffle que Kerr savait influer à cette époque.
J'ai aujourd'hui 34 ans et j'ai retrouvé cet album après de longues années de digression vers d'autres horizons musicaux. Après la première écoute et dès les premières mesures de Shake off the Ghosts, je me suis senti rajeunir et ai curieusement trouvé la plupart des productions Rock actuelles déjà bien désuètes et sans surprise aucune.


Page : 1