undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres
Profil de Samuel Pierre > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Samuel Pierre
Classement des meilleurs critiques: 1.414
Votes utiles : 753

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Samuel Pierre "Samuel Pierre"

Afficher :  
Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
pixel
Miscellanées Baskervilliennes
Miscellanées Baskervilliennes
Prix : EUR 0,99

5.0 étoiles sur 5 Excellent panorama, 30 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Miscellanées Baskervilliennes (Format Kindle)
Une sélection alléchante de nouvelles et de chapitres de la belle collection Baskerville.
Des ambiances policières différentes, avec des personnages stylés, tels que Judith Lee, le Loup solitaire ou lord Stranleigh, mais aussi plus rigides comme Oncle Abner, ou truculent comme Aristide Pujol.
Ce sont surtout des énigmes policières originales et bien conçues, dont la résolution est narrée de main de maître, dans une traduction impeccable.


Oncle Abner, le Maître du Mystère
Oncle Abner, le Maître du Mystère
Prix : EUR 5,26

5.0 étoiles sur 5 Une intégrale étonnante, 30 juillet 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Oncle Abner, le Maître du Mystère (Format Kindle)
Ce livre électronique réunit l'ensemble des enquêtes d'Oncle Abner, un homme vertueux mais surtout un fin observateur et un maître du raisonnement. Dans le cadre rude de l'Amérique rurale du XIXe s., sa rigueur morale et sa science de la détection lui permettent de résoudre de sombres affaires de vol et de meurtres en apparence insolubles.
Conseillé à tous les amateurs de mystère et/ou de romans historiques.


La santé mentale : Vers un bonheur sous contrôle
La santé mentale : Vers un bonheur sous contrôle
par Mathieu Bellahsen
Edition : Poche
Prix : EUR 13,00

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Très décevant., 11 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : La santé mentale : Vers un bonheur sous contrôle (Poche)
J'attendais beaucoup de ce livre, dans une telle collection. Une collection d'ouvrages critiques et progressistes, parfois trop vite écrits mais souvent très appréciables.
Au final, on a un livre squelettique (comptez 115 p. de textes, 10 de préface, 8 de notes et 40 d'annexes) et franchement insuffisant.
D'abord, des arguments qui n'ont rien de neuf, déjà dits et répétés (par exemple, dans un tout autre cadre de pensée, dans "La dérive idéologique de la psychiatrie" d'olivier Labouret). Ensuite, c'est si bref que ce qui est dit prend une forme schématique. Tellement schématique que ça ne veut plus dire grand-chose.
Le pire est le point de vue centré sur les seuls psychiatres : bien sûr, les dysfonctionnements les atteignent, mais l'impact sur les patients ne semble pas intéresser l'auteur, qui n'en fait jamais mention.
Le comble vient avec le chapitre sur l'autisme, qui ne reconnaît à aucun moment les manquements de la profession envers les autistes, et se plaint au contraire qu'on remette en cause le traitement de la psychiatrie à leur égard ! Un chapitre tout simplement indécent.
Parmi les ouvrages cités pour l'écriture de cet opuscule, on ne trouvera pas de recueils de témoignages de patients ou d'autres livres critiques, à part "La Déprime des opprimés" de Coupechoux. Peu utile, parfois affligeant, c'est vraiment très décevant.


Pour en finir avec la psychiatrie : Des patients témoignent
Pour en finir avec la psychiatrie : Des patients témoignent
par Nicole Maillard-Déchenans
Edition : Broché
Prix : EUR 14,20

5.0 étoiles sur 5 Nécessaire, 11 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pour en finir avec la psychiatrie : Des patients témoignent (Broché)
Un livre vraiment utile et salutaire sur le sujet. Des témoignages de patients montrent des abus divers, particulièrement dommageables en plus de leurs souffrances. Des pratiques récurrentes se font jour, toutes condamnables, et qu'on s'étonne de voir subsister. Le titre volontairement provocateur vise à dénoncer et appelle à réformer un système trop souvent maltraitant.
Cet ouvrage est d'autant plus appréciable qu'on cherche vainement d'autres livres prenant en compte les témoignages des premiers concernés. Il est plus facile de lire des critiques des défaillances du système par des psychiatres, et de leur point de vue. Ce type de livres ne tient compte à aucun moment des patients. Il serait temps que se généralisent des démarches telles que celle qu'illustre "Pour en finir avec la psychiatrie".


Mady Mesplé : Album du 80e anniversaire (4 CD)
Mady Mesplé : Album du 80e anniversaire (4 CD)

5.0 étoiles sur 5 Panorama de toute beauté, 11 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Mady Mesplé : Album du 80e anniversaire (4 CD) (CD)
Pour un tel prix, ce serait dommage de se priver d'un tel coffret. La présentation est vraiment bien pensée, entre les photographies de l'artiste à divers moments de sa carrière, pleine jeunesse et beauté pure, puis élégance altière mais souriante des années de maturité. Ensuite, un code de couleurs représente le contenu de chaque CD : opéra, opérettes, mélodies, et enfin musique contemporaine, chansons et motet.
On connaît bien les aigus cristallins et le timbre pointu de la soprano colorature. Les CD consacrés à l'opéra et aux opérettes contiennent ses airs qui l'ont rendue célèbres, dûment choisis. Les deux autres CD renferment, eux, plusieurs surprises inestimables. Les mélodies de Reynaldo Hahn, Ravel, Roussel, Satie ou Delibes montrent qu'elle maîtrise sans peine et avec une personnalité propre les répertoires de Victoria de los Angeles et Régine Crespin. Elle apporte un charme infini aux jolies bergerettes qui concluent cet album.
Dans le dernier, ses vocalises font merveille dans les œuvres contemporaines de Jolas et Chaynes. Le motet de Vivaldi est superbement servi, avec grâce et compétence. Enfin elle interprète deux chansons de Mouloudji et Misraki de manière pertinente, avec une voix plus inspirée de Juliette Greco que du bel canto, et surtout avec une émotion contenue et pudique qui fait de ses interprétations de vrais bijoux. Il est regrettable qu'il n'y ait pas plus de témoignages de ce répertoire populaire dans lequel elle montre aisance et sensibilité.
En quelques mots : la grâce à l'état pur.


Webern : Im Sommerwind - Passacaglia - Orchestral Pieces Op.6 & Op.10 - Symphony...
Webern : Im Sommerwind - Passacaglia - Orchestral Pieces Op.6 & Op.10 - Symphony...
Prix : EUR 7,19

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Puissant et séduisant, 11 mars 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
La plupart des œuvres pour orchestre de Webern, puissamment dirigées et interprétées. Dès le premier morceau, une vibration sourde gronde et laisse présager de la force mise en œuvre, le plus souvent retenue pour des pièces minimalismes, aux effets d'autant plus forts qu'ils sont sobres. Une manière étonnante de servir la discrétion et le dénuement de cette musique : richesse des coloris et des nuances, puissance sonore bridée mais bien présente, ampleur du son. Une anthologie à connaître absolument, tant des passionnés du compositeur que des néophytes qui trouveront une lecture séduisante d'œuvres exigeantes.


Boulez : The Complete Erato Recordings
Boulez : The Complete Erato Recordings
Prix : EUR 46,31

20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une intégrale bienvenue, 11 mars 2015
Ce commentaire fait référence à cette édition : Boulez : The Complete Erato Recordings (CD)
Excellente idée que cette intégrale à prix très attractif. Erato a enregistré un pan moins connu du répertoire de Pierre Boulez, excepté Stravinski et Schönberg. De ces deux géants, de belles pages, dirigées avec rigueur mais parfois un peu statiques dans certains mouvements.
Ensuite, des œuvres de Messiaen qui ne comptent pas parmi les plus connues, jouées de manière implacable.
Et la musique contemporaine se taille la part du lion, avec des compositeurs que Boulez a peu joués ensuite, mais qui comptent parmi les meilleurs et les plus audacieux de leur génération : les Italiens Berio et Donatoni, les Français Xenakis, Grisey et Dufourt, les Britanniques Birtwistle, Ferneyhough et Harvey, les Hongrois Ligeti et Kurtág, l'Américain Carter, et l'Allemand Höller (dirigé par Peter Eötvös).
Et enfin, trois CD sont consacrés à l'œuvre de Pierre Boulez lui-même. Un choix très riche et représentatif, excellemment interprété.
Des œuvres souvent rares par d'excellents orchestres, sous une direction experte et toujours très sûre, avec une hauteur de vue constante : que demander de plus ?

A noter que les reproductions des illustrations de pochette ne sont malheureusement pas de très bonne qualité. Livret en trois langues décrivant les œuvres. Les seules informations sur les enregistrements se trouvent au dos des pochettes de chaque CD. Une présentation un peu pauvre, mais un contenu précieux et toujours très élégant.


Bartòk / Fricsay
Bartòk / Fricsay
Prix : EUR 10,99

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
1.0 étoiles sur 5 Grande déception, 23 décembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bartòk / Fricsay (CD)
Comme d'autres acheteurs, j'ai été trompé par l'indication en couverture du CD. Des enregistrements inconnus de ces chefs-d'oeuvres, dirigés par l'un des plus grands bartokiens, quelle chance, quelle trouvaille ! Il s'agit en réalité d'une "reconstitution" du programme du concert parisien, reprenant des enregistrements bien connus, et que j'avais bien sûr déjà tous.
Déception est un mot faible pour décrire la révélation de cette fabrication. Pour couronner le tout, le livret en français se révèle incompréhensible : truffé d'erreurs de traduction et écrit dans une syntaxe qui n'a pas grand-chose de français, le texte semble simplement issu d'une traduction automatique...
J'aime beaucoup Praga, il vaut donc mieux finir sur les deux grand points positifs de cette réédition, deux actions en un CD : rendre hommage à un grand chef, et remettre sur le marché ces versions de référence. Ah non, on les retrouvait déjà dans un ensemble plus intéressant : Bartok : Oeuvres orchestrales et Concertos. Fricsay. chez Audite...


Youri Egorov: A Life in Music (Coffret 10 CD + 1 DVD)
Youri Egorov: A Life in Music (Coffret 10 CD + 1 DVD)
Proposé par RAREWAVES-FR
Prix : EUR 38,78

12 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Inespéré, 5 mars 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Youri Egorov: A Life in Music (Coffret 10 CD + 1 DVD) (CD)
La parution d'un coffret d'enregistrements en grande partie inédits de Youri Egorov était assez inespérée. C'est pourtant chose faite, et on ne se doutait pas que tant de gravures dormaient dans les archives, pour un pianiste mort à 33 ans, au beau milieu d'une carrière qui pour être discrète n'en était pas moins bien établie.
Tout n'est pas sans défaut dans ce que nous propose ce coffret, qui vient compléter admirablement celui d'EMI, qui proposait des œuvres travaillées jusqu'à la perfection pour l'enregistrement. Ce coffret offre cependant de nombreuses merveilles, et même les versions moins parfaites restent des témoins précieux de l'art du pianiste exilé.
Les Etudes de Chopin constituent l'un des moments forts de cet ensemble. Par-delà la perfection technique, le jeu sensible et expressif en donne une lecture à la fois réfléchie et spontanée. À ranger sans conteste auprès de ses Schumann qui appartiennent déjà à la légende (Carnaval, Kreisleriana), elle font regretter qu'il n'ait pas gravé plus de pages du compositeur, comme l'intégrale des Préludes, les Valses ou les trois dernières Ballades. La même sensibilité et la même justesse sont présentes dans ses Schubert, un peu plus autoritaires (la sonate D958 et six moments musicaux).
La musique de chambre est aussi un de ses points forts. Les sonates de Brahms, Schubert et Bartók, jouées avec Emmy Verhey, sont clairement le choix de la violoniste, mais il les interprète avec autant de compétence que de goût. Le coffret offre à ces enregistrements déjà disponibles une délicieuse sonatine de Schubert inédite. S'y ajoutent deux magnifiques quintettes : la Truite de Schubert et l'opus 34 de Brahms. Il s'y révèle tout aussi remarquable aux côtés d'un Quatuor Orlando tour à tour fougueux, sombre ou méditatif.
Des œuvres concertantes enregistrées en public pour la radio, celles qui s'imposent avec le plus d'évidence sont celles où il accompagne l'orchestre philharmonique de la radio néerlandaise dirigé par Willem van Otterloo. Le chef, l'orchestre et le soliste partagent la même vision et travaillent à l'unisson pour servir l'œuvre, ce qui n'a pas toujours été le cas dans certains autres enregistrements. Egorov s'adapte ainsi avec une aisance déconcertante aux changements d'humeur et de rythme de la Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov, dont il donne une interprétation majeure, qui nous console un peu de ne rien pouvoir écouter d'autre du même compositeur sous ses doigts. De même, la Fantaisie opus 80 de Beethoven avec chœur montre un bel engagement. Son sens de l'architecture et sa délicatesse en font un beethovénien, et il le prouve une nouvelle fois avec un superbe troisième concerto (sous la direction de Hans Vonk).
Ces qualités le prédisposaient à Brahms, et c'est l'un des grands mérites de ce coffret que d'offrir rassemblés les deux concertos. Egorov maîtrise les partitions et sait s'élever vers les sommets. Dans le premier, il montre une vélocité et une poésie idéales. Il semble cependant parfois ailleurs dans le second, et a tendance à attaquer à contretemps de l'orchestre. Nul doute cependant que, si le temps lui avait été laissé, il aurait livré des versions impeccables. Apparaissent aussi le second concerto de Chopin dirigé par David Zinman, et le troisième concerto de Tchaïkovski dirigé par Roberto Benzi. De structure plus décousue et moins bien orchestré, il est beaucoup moins connu que son premier. Egorov se montre à l'aise dans ce romantisme échevelé, mais la partie pour piano en reste à la virtuosité pure, et côté orchestre, le concerto n'échappe pas à un final pompier.
Cet ensemble indispensable dévoile un parcours artistique cohérent et de très haute tenue, enchaînant les grandes découvertes et les belles surprises.


Ici même
Ici même
par Jean-Claude Forest
Edition : Album
Prix : EUR 20,00

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Chef-d'oeuvre, 6 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Ici même (Album)
"Ici même", avec son présupposé délirant, un homme qui vit sur les murs, est l'une de mes BD préférées. Le scénario surgi de l'urgence amène à une invention spontanée et constante, l'amour des mots cultivé par Forest fait merveille dans les dialogues, véritables bijoux d'humour étincelants d'intelligence. Arthur aura-t-il raison des habitants de Mornemont qui l'ont dépossédé de ses terres ? Gagnera-t-il le coeur de Julie ? Dans un décor variant avec les saisons (la partie hivernale, envahie par la neige, est impressionnante de poésie), les personnages se débattent avec leurs obsessions et leurs hallucinations. Le trait souple de Tardi s'allie à un cadrage rigoureux et à un noir et blanc austère, en contraste avec la folie de l'histoire et des personnages, victimes de leur naïveté ou de leurs rêves, entraînés vers le dénouement par une fatalité dérisoire.
La rencontre de créateurs aussi différents que Forest (créateur de "Barbarella" et d'Hypocrite) et Tardi (le père d'Adèle Blancsec) n'a pas annulé la force de leur univers personnel, elle les a complété avec pertinence, l'imagination débridée du scénariste trouvant dans les figures maniaques et les visions précises et crues de Tardi une expression parfaite. Un chef-d'oeuvre absolu !


Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10