Profil de Mathieu Combaz > Commentaires

Fiche d'identité

Contenu rédigé par Mathieu Combaz
Classement des meilleurs critiques: 1.208.694
Votes utiles : 53

Chez vous : découvrez nos services personnalisés en pages d'aide !

Commentaires écrits par
Mathieu Combaz (Toulon, France+)
(VRAI NOM)   

Afficher :  
Page : 1
pixel
La Divine Comédie
La Divine Comédie
par Dante Alighieri
Edition : Poche

48 internautes sur 56 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un sommet de la littérature occidentale, 3 décembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Divine Comédie (Poche)
Un parcours initiatique. Des neuf Cercles de l'Enfer au Cieux du Paradis, en passant par les Corniches du Purgatoire, la Divine Comédie est un chef-d'oeuvre absolu, en ce qu'elle contient TOUT. La sensibilité de l'auteur, son habileté à la description des scènes monstrueuses ou paradisiaques (de la forêt des suicidés à la rose céleste) le propulsent au premier rang des auteurs occidentaux, au même titre que Virgile (son guide et 'maestro') ou Homère.


Essai sur les littératures médiévales germaniques
Essai sur les littératures médiévales germaniques
par Jorge Luis Borges
Edition : Broché
Prix : EUR 16,77

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellente introduction à la littérature germanique, 1 novembre 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Essai sur les littératures médiévales germaniques (Broché)
Dans un domaine aussi touffu et -malheureusement- mal connu que la littérature de langue germanique, le grand écrivain Jorge Luis Borges fait preuve à la fois de son érudition sans bornes, mais également d'un sens de la synthèse tout à fait pertinent.
Rarement un tel sujet aura été traité de manière si concise et si précise.
Borges (et son co-auteur Vasquez) présente successivement la littérature anglo-saxonne (de Caedmon à Lawamon, en passant par Beowulf), puis allemande, au sens large (avec l'inévitable Nibelungenlied), et enfin le monument quasi-inépuisable de la littérature scandinave médiévale (des Eddas aux sagas), avec une conscience aiguë de leurs ressemblances et différences, du fonds commun germanique et des apports originaux de chaque culture.
Le tout agrémenté d'analyses et commentaires où l'auteur fait preuve de son érudition encyclopédique.
Un ouvrage excellent (malheureusement trop court) pour aborder un sujet passionnant!


Page : 1